Site de l'association JdR ORCS
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Résumé des Épisodes précédents

Aller en bas 
AuteurMessage
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Résumé des Épisodes précédents   Mar 17 Avr 2018 - 21:30

Printemps 446


Les Deuxièmes Jeux Karadéiques
[13/04/18. Dosezhno, Elrik, Galeon, Keton, Théodoria]
Dhonien. La Capitale royale de Dhosediel accueille en ce Printemps 446, la seconde édition des Jeux Karadéiques, une compétition amicale entre les différentes nations gandoriennes membres du Conseil des Terres Unifiées de Gandorâh. Les Festivités qui rassembleront de prestigieuses Hautes Personnalités venant des quatre coins du monde, dureront un mois.

Les Jeux Karadéiques ont pour ambition de faire valoir les qualités physiques et les performances des Peuples Membres de l’Union gandorienne et également de favoriser les bonnes relations entre les Royaumes et les Empires.

Après la première édition en Astélie, les Jeux se déroulent tous les quatre ans et sont organisés par le Domaine ayant remporté la Couronne d’Or à l’édition précédente.

Les Représentants des Nations qui vont s’affronter dans les épreuves sont nommés des Karadéens. Ils ont été choisis par les Dirigeants de leur Domaine, en fonction de leurs compétences.

Les trois meilleurs Karadéens de chaque épreuve seront récompensés par des Insignes en Or pour le gagnant, en Argent pour le second et en Bronze pour le troisième.



Jeux Karadéiques. La Cérémonie d’ouverture.
Pour la Cérémonie d’Ouverture des seconds Jeux Karadéiques à Dhonien, les Elfes ont prévu de Fastueuses festivités incluant des démonstrations martiales de bretteurs elfes à l’agilité époustouflante, de danses et de chants tribaux interprétés par des Elfes Totémiques ainsi que des spectacles magiques mêlant l’art runique et l’art chamanique sur le thème du lien et de la Fraternité entre les Elfes Wanaëliens et Totémiques dans le respect de leur histoire, de leurs croyances et de leur passé commun.

La Cérémonie d’Ouverture se conclut par le défilé des équipes de Karadéens, par Nation. Le Karadéen le plus valeureux de chaque équipe est désigné comme Porte-Étendard et reçoit l'honneur de brandir la Bannière de sa Nation. Le défilé a lieu dans une vaste clairière entourée de chênes séculaires devant les portes de la cité de Dhonien où de nombreux spectateurs sont rassemblés pour acclamer les Karadéens.



_____________________________________________________________________________
Epreuve de Course à pied.
Participants : Astélie :                              × Marius Ashidie (6) [423]. Coursier de Kahil Héroïque.
                        Dhosediel :                             × Lord Joriil Starladas (5) [423]. Croise-Lame Héroïque. Prince de Faërendiel.
                        Kaasahrim :                             × Nehla al-Sukah (4) [410]. Coursière de Kahil Héroïque.
                        Palenthe :                               × Serafius Senfritti (5) [420]. Coursier de Kahil Héroïque.
                        Terres Froides :                     × Asvald Kligendal (3) [417]. Eclaireur Héroïque.
 
Ambiance : Les cinq concurrents qui se présentent sur la ligne de départ se connaissent très bien. Ils se sont déjà affrontés quatre ans auparavant lors des Premiers Jeux Karadéiques à Basseclaire. Les Coursiers de Kahil palenthin et astélien avaient logiquement pris les deux premières places tandis que Lord Joriil Starladas avait créé la surprise en s’emparant de la troisième au dépend des coureurs kaasahr et dhoûrk. Nul doute que chacun aura à cœur de faire mieux qu’à la précédente édition. Cependant l’Elfe et l’Eclaireur dhoûrk pourraient cette fois-ci se retrouver avantagés par le terrain sur lequel se déroule la course. En effet il s’agit d’une piste sinueuse en pleine forêt ; ce n’est pas le genre de routes sur lesquelles ont l’habitude de courir les Kahiliens.

Déroulement : Les cinq coureurs s’élancent sur la piste forestière à une vitesse impressionnante mais cette fois les deux vainqueurs de l’édition précédente, Serafius Senfritti et Marius Ashidie semblent plus à la peine et ne parviennent pas à creuser un écart significatif. L’Elfe Joriil Starladas et le Dhoûrk Asvald Kligendal les talonnent de près. Nehla al-Sukah semble quant à elle en grande difficulté, apparemment gênée par le terrain cahoteux de la piste qui la force à ralentir pour éviter de se faire surprendre par une souche ou une ornière.

Rebondissements : Serafius Senfritti en tête du peloton avec une courte avance sur Marius Ashidie et Joriil Starladas se tord la cheville et doit abandonner la course. A l’arrière Asvald Kligendal s’essouffle mais maintient son avance sur Nehla al-Sukah.

Vainqueur : Finalement sur les derniers 100 mètres, Joriil Starladas accélère violemment et parvient à dépasser Marius Ashidie qui une nouvelle fois se fait ravir la première place en toute fin de course. Asvald Kligendal parvient à garder son avance sur Nehla al-Sukah et finit troisième, ce qui est une belle performance pour le Dhoûrk qui avait terminé dernier aux précédents Jeux. Quant à Serafius Senfritti il ne prend pas la peine de passer la ligne d’arrivée ; il est ramené au camp palenthin sur une civière.

Récompenses :                   Insigne d’Or :                                                × Lord Joriil Starladas (5) [423]. Croise-Lame Héroïque. Prince de Faërendiel.
                                               Insigne d’Argent :           × Marius Ashidie (6) [423]. Coursier de Kahil Héroïque.
                                               Insigne de Bronze :              × Asvald Kligendal (2) [417]. Eclaireur Héroïque.
_____________________________________________________________________________

Epreuve d’Equitation.
Participants : Astélie :                              × Sire Duncan Longsword (7) [412]. Chevalier Blanc Héroïque. Marquis de Keldonie.
                        Dhosediel :                             × Lord Wanadiel Dhonien (5) [416]. Croise-Lame Héroïque. Emissaire du Roi des Elfes.
                        Kaasahrim :                             × Taoufik al-Zubaïr (6) [426]. Gardien d'Haashkar Héroïque. Fils du Grand Vizir de Zhouera.
                        Palenthe :                               × Marcus Palenthus (10) [422]. Chevalier Blanc Héroïque. Capitaine de la Garde de son cousin, l'Empereur de Palenthe.
                        Terres Froides :                     × Lughvar Longsword (7) [430]. Stratège de Lugh Héroïque. Empereur des Terres Froides.
 
Ambiance : L’Epreuve d’Equitation commence dans une triste ambiance avec l’absence très remarquée de Naëlle al-Zubaïr qui était la favorite lors des Jeux précédents et qui en remporta logiquement l’Insigne d’Or. Mais elle trouva la mort à son retour au pays, assassinée par Ménophis, le Démon Sedeth. Son frère Taoufik a souhaité lui rendre hommage en concourrant à sa place. Malheureusement, son talent pour l’équitation est loin d’égaler celui de sa sœur dont la communion avec sa monture était légendaire. Il espère cependant que la supériorité des Purs-sangs Kaasahrs lui permettra quand même de faire honneur à sa mémoire. La stupeur s’empare de la foule lorsque s’avance le concurrent des Terres Froides. A la surprise générale, l’Empereur Lughvar Longsword en personne, bien que d’origine astélienne et portant un nom on ne peut plus haërite, a décidé de représenter personnellement les Terres Froides dans une épreuve où les Dhoûrks ne sont pas réputés pour exceller. Au-delà de l’acte symbolique, il s’agit également d’un fort message politique : Lughvar Longsword est un Dhoûrk dans l’âme et il entend ainsi rallier un peuple qui demeure sceptique notamment à cause des circonstances de sa prise de pouvoir …

Déroulement : Comme pour l’épreuve de course à pied, le parcours forestier pose d’énormes problèmes au concurrent Kaasahr dont le Pur-Sang semble grandement peiner sur la piste irrégulière et boueuse. Les deux Longsword prennent la tête de la course suivis de près par Wanadiel Dhonien et Marcus Palenthus dont la monture ne semble pas bien préparée à une course en forêt.

Rebondissements : Un tronc d’arbre tombé en travers de la piste surprend les deux cavaliers de tête. Lughvar Longsword parvient in extremis à faire sauter sa monture par-dessus tandis que le destrier de Duncan Longsword se cabre menaçant de le faire tomber. Il parvient à calmer sa bête mais il est rattrapé par Lord Wanadiel Dhonien et Marcus Palenthus.

Vainqueur : Finalement Lughvar Longsword s’envole seul en tête et remporte la course. Derrière lui Lord Wanadiel Dhonien parvient à s’imposer devant les deux Chevaliers Duncan Longsword et Marcus Palenthus tandis que Taoufik al-Zubaïr finit bon dernier. Il quitte la zone de course les yeux baignés de larme.

Récompenses :                   Insigne d’Or :                                                × Lughvar Longsword (7) [430]. Stratège de Lugh Héroïque. Empereur des Terres Froides.
                                               Insigne d’Argent :           × Lord Wanadiel Dhonien (5) [416]. Croise-Lame Héroïque. Emissaire du Roi des Elfes.
                                               Insigne de Bronze :              × Sire Duncan Longsword (7) [412]. Chevalier Blanc Héroïque. Marquis de Keldonie.
_____________________________________________________________________________

Epreuve de Lutte.
Participants : Astélie :                              × Nolann Korr (2) [412]. Berserker Héroïque.
                        Dhosediel :                             × Lord Cylùrien Dhosediel (Cool, dit « l’Ours » [418]. Croise-Lame Héroïque. Maître de Guerre de Dhosediel.
                        Kaasahrim :                             × Lahcen al-Zubaïr (6) [413]. Justicier d'Haashkar Héroïque. Fils aîné du Grand Vizir de Zhouera.
                        Palenthe :                               × Sandorius Barbazius (5) [406]. Gladiateur Héroïque.
                        Terres Froides :                     × Hagbard Mjörnssen (2) [408]. Berserker Héroïque. Tuteur à Lulöj (Weggenland).
 
Ambiance : Lord Cylùrien Dhosediel avait surpris tout le monde aux Jeux précédents en remportant l’Insigne d’Or malgré la puissance et la grande expérience de ses concurrents. Nul doute que sur ses terres, galvanisé par des spectateurs tout acquis à sa cause, le Seigneur Elfe aura à cœur de renouveler l’exploit. Mais cette fois ses adversaires sont prévenus et ils se sont sans doute sérieusement préparés à affronter le nouveau favori de l’épreuve …

Déroulement : Cylùrien Dhosediel confirme qu’il est le grand favori de l’épreuve en se qualifiant assez facilement pour la finale sous les acclamations frénétiques des spectateurs elfes. Les deux vétérans Sandorius Barbazius et Hagbard Mjörnssen s’affrontent pour la deuxième place en finale et comme aux Jeux précédents le Gladiateur Palenthin finit par l’emporter.

Rebondissements : Les deux finalistes des Jeux Précédents se retrouvent une nouvelle fois en finale mais cette fois Sandorius Barbazius parvient à prendre l’ascendant sur son adversaire. Semblant mieux préparé et avoir tiré les enseignements de sa défaite précédente, il neutralise les attaques de l’Elfe et parvient à l’immobiliser au sol tandis que la foule en reste bouche bée de stupeur.

Vainqueur : Sandorius Barbazius remporte donc l’Epreuve devant Cylùrien Dhosediel. L’Astélien Nolann Korr crée lui aussi la surprise en arrachant la troisième place au Dhoûrk Hagbard Mjörnssen contrairement à ce qui s’était produit aux derniers Jeux. Quant au Lutteur Kaasahr, il n’aura malheureusement pas fait le poids.

Récompenses :                   Insigne d’Or :                        × Sandorius Barbazius (5) [406]. Gladiateur Héroïque.
                                               Insigne d’Argent :           × Lord Cylùrien Dhosediel (Cool, dit « l’Ours » [418]. Croise-Lame Héroïque. Maître de Guerre de Dhosediel.
                                               Insigne de Bronze :              × Nolann Korr (2) [412]. Berserker Héroïque.
_____________________________________________________________________________

Epreuve du Saut en Longueur.
Participants : Astélie :                              × Neelie McDylan (5) [423]. Saltimbanque Héroïque.
                        Dhosediel :                             × Lady Laurelyn Thiviel (5) [427]. Croise-Lame Héroïque. Dite « la Gazelle. ».
                        Kaasahrim :                             × Ildhan al-Farah (6) [417]. Eclaireur de Qaïna Héroïque. Frère cadet du Sultan de Zāfhar.
                        Palenthe :                               × Teosius Agorisia (3) [429]. Eclaireur de Niva Héroïque.
                        Terres Froides :                     × Wigor Doldengen (Cool [416]. Berserker Héroïque.
 
Ambiance : Aux derniers Jeux Karadéiques, Wigor Doldengen avait ravi l’Insigne d’Or au nez et à la barbe de tous les Saltimbanques et Acrobates pourtant largement favoris. L’incident diplomatique avait été évité de justesse lorsque l’ancien Connétable Impérial d’Astélie Kallister Moondril avait accusé à voix basse le Berserker d’avoir triché. Nul doute que les juges elfes seront extrêmement vigilants pendant le déroulement de l’Epreuve. Quant à Lady Laurelyn Thiviel, dite « la Gazelle. », elle avait pu se hisser sur la troisième marche du podium en profitant d’une erreur de jeunesse de la concurrente astélienne Neelie McDylan. Il est probable que cette dernière se soit assagie avec les années. Le concours s’annonce donc particulièrement disputé, d’autant que le concurrent Kaasahr Ildhan al-Farah pourrait créer la surprise étant donné qu’il n’était pas présent aux derniers Jeux et qu’il ne doit sa place qu’au désistement de Mérédine al-Abah certainement dû à la conversion honteuse de cette dernière à la Religion Sedeth.

Déroulement : Comme aux Jeux précédents, Neelie McDylan prend la tête de la compétition grâce à des sauts impressionnants. En l’absence de Mérédine al-Abah, Lady Laurelyn prend la deuxième place suivie d’Ildhan al-Farah, Teosius Agorisia et Wigor Doldengen.

Rebondissements : Wigor Doldengen ne parvient pas à réitérer l’exploit qu’il réalisa lors des Jeux précédents. Malgré toute sa rage, il est handicapé par un gabarit trop lourd comparé à la sveltesse de ses adversaires. A la surprise générale, le vainqueur des derniers jeux termine bon dernier.

Vainqueur : Neelie McDylan qui semble avoir retenu la leçon de son échec passé parvient à maintenir son avance sur tous ses adversaires et elle remporte la compétition avec un profond soupir de soulagement. Lady Laurelyn Thiviel quant à elle s’adjuge la seconde place juste devant le jeune Teosius Agorisia qui participait à l’épreuve en remplacement de sa mère Nayanah Agorisia trop âgée pour concourir. Celle-ci avait terminée dernière aux précédents Jeux, c’est donc une très bonne progression pour le camp palenthin.

Récompenses :                   Insigne d’Or :                      × Neelie McDylan (5) [423]. Saltimbanque Héroïque.
                                               Insigne d’Argent :           × Lady Laurelyn Thiviel (5) [427]. Croise-Lame Héroïque. Dite « la Gazelle. ».
                                               Insigne de Bronze :              × Teosius Agorisia (3) [429]. Eclaireur de Niva Héroïque.
_____________________________________________________________________________

Epreuve du Face à Face.
Participants : Astélie :                              × Ulrich Malohn (5) [398]. Berserker Héroïque. Puissant Champion de la Guerre.
                        Dhosediel :                             × Lady Laakanaël Hallendelien (6) [404]. Croise-Lame Héroïque. Princesse d'Hallendelien.
                        Kaasahrim :                             × Moïra al-Zubaïr (6) [415]. Justicière d’Haashkar Héroïque. Fille du Grand Vizir de Zhouera.
                        Palenthe :                               × Morfeus Pherronus (9) [416]. Gladiateur Héroïque. Puissant Champion de la Guerre. Oncle de l’Empereur de Palenthe.
                        Terres Froides :                     × Ulfar Doldengen (Cool [395]. Berserker Héroïque. Khrâl de Dhourane.
 
Ambiance : Le suspens est quasiment inexistant au commencement de l’Epreuve du Face à Face ; le très puissant et très controversé Khrâl de Dhourane Ulfar Doldengen part archi favori comme il y a quatre ans où il avait participé en dépit du fait que son domaine ne fît pas partie de l’Empire des Terres Froides. Sa position est certainement encore pire que quatre auparavant puisqu’il vient d’être libéré des geôles de sa propre forteresse où il avait été enfermé sur ordre de l’Empereur Lughvar Longsword. Nul doute qu’il soit très en colère à l’encontre de ce dernier. Quant à sa longue amitié avec l’Empire d’Astélie elle est sans doute sur le point de vaciller puisqu’il surnommait encore récemment le jeune Empereur Kandar « le Petit Coq écervelé ». Bref le Khrâl de Dhourane ne semble combattre que pour sa propre gloire personnelle et non pas pour l’Empire des Terres Froides. Face à lui, ses adversaires font pâle figure, même si Lady Laakanaël Hallendelien parvint à lui résister quelques minutes en finale de la précédente édition, il n’est pas dit qu’elle puisse réitérer cet exploit et encore moins le vaincre même portée par la ferveur de son peuple.

Déroulement : Comme prévu, Ulfar Doldengen parvient assez facilement en finale. Après chacune de ses victoires, le colosse quinquagénaire lance un regard noir vers les tribunes où est assis l’Empereur Lughvar comme pour le mettre au défi de l’affronter personnellement. Comme aux Jeux précédents, Lady Laakanaël parvient elle aussi à se hisser jusqu’en finale grâce à son incroyable maîtrise martiale qui lui permet de mettre en échec les techniques brutales de ses adversaires.

Rebondissements : Lady Laakanaël aborde sa finale contre le redoutable Ulfar Doldengen avec un calme surprenant tandis que ce dernier bouillonne de rage. Le public exulte lorsqu’il constate que la Princesse elfe parvient à détourner toutes les attaques du puissant Berserker. Celui-ci enrage de plus belle face à cet adversaire insaisissable. Finalement sa vaine agitation sape ses forces tandis que son adversaire limite ses mouvements au strict minimum et à la fin, lorsque Lady Laakanaël décide de passer à l’attaque, le guerrier dhoûrk n’a plus assez de lucidité pour l’esquiver.

Vainqueur : La foule rendue muette par la tension de l’enjeu laisse alors éclater sa joie : la Princesse elfe vient de battre l’invincible Berserker dhoûrk ! Elle réussit enfin là où son père Aënolë avait échoué 10 plus tôt en demi-finale de la même épreuve lors des Triples Noces Impériales au Printemps 436. Le Roi Ysériel vient personnellement féliciter sa Championne tandis que de rage, Ulfar Doldengen lance sa hache de bataille dans les tribunes. Celle-ci atterrit juste aux pieds de l’Empereur Lughvar qui ne manifeste pourtant aucune réaction face à cet outrageux affront. Pendant ce temps Moïra al-Zubaïr crée la surprise en s’emparant de la troisième place au détriment des deux Berserker vétérans Ulrich Malohn et Morfeus Pherronus.

Récompenses :                   Insigne d’Or :                                                × Lady Laakanaël Hallendelien (6) [404]. Croise-Lame Héroïque. Princesse d'Hallendelien.
                                               Insigne d’Argent :           × Ulfar Doldengen (Cool [395]. Berserker Héroïque. Khrâl de Dhourane.
                                               Insigne de Bronze :              × Moïra al-Zubaïr (6) [415]. Justicière d’Haashkar Héroïque. Fille du Grand Vizir de Zhouera.
_____________________________________________________________________________

Epreuve de Tir à l’Arc.
Participants : Astélie :                              × Arsène Mooncastle (6) [399]. Maître d’Armes Héroïque. Fulgurant Vive Lame de Lugh.
                        Dhosediel :                             × Lord Faërëhn O'Harendil (Cool [386]. Croise-Lame Héroïque. Maître Protecteur du Domaine Ancestral de la Moondril.
                        Kaasahrim :                             × Ildhan al-Farah (6) [417]. Eclaireur de Qaïna Héroïque. Frère cadet du Sultan de Zāfhar.
                        Palenthe :                               × Sirius Pherronus (Cool [406]. Maître d’Armes Héroïque.
                        Terres Froides :                     × Elrik Kligendal (3) [425]. Eclaireur Héroïque.
 
Ambiance : Lord Faërëhn O'Harendil est une nouvelle fois et sans conteste le grand favori de l’épreuve. Même s’il approche de la soixantaine, son acuité au tir à l’arc semble en effet n’avoir aucun égal dans le monde. Il le prouva d’ailleurs il y a quatre ans aux derniers Jeux en remportant haut la main l’Insigne d’Or. Seul le Maître Archer des Terres Froides Njarl Orenson avait pu rivaliser avec le Maître Protecteur Elfe. Mais il fut tué en Eté 444 lors de la prise de son domaine par l’armée astélienne commandée par Lughvar Longsword et Elrik Kligendal a la lourde responsabilité de le remplacer. Pour le reste des concurrents la tension est tout aussi palpable qu’il y a 4 ans entre les Lughars et les Nivans. Chacun espère démontrer qu’il est meilleur que l’autre au Tir à l’Arc. Eclaireurs ou Maîtres d’Armes, qui pourra rivaliser avec l’expertise elfe de la discipline ?

Déroulement : Faërëhn O'Harendil se place en tête du classement dès le début de l’Epreuve mais il est suivi de près par Sirius Pherronus et Arsène Mooncastle qui parviennent même à égaler sa précision sur certains tirs. La compétition est particulièrement disputée entre l’Astélien et le Palenthin. Mais Sirius Pherronus réussit à maintenir une courte avance sur Arsène Mooncastle. Ildhan al-Farah suit en 4e position mais assez loin des trois premiers tandis qu’Elrik Kligendal démontre son manque de pratique face aux meilleurs archers du Monde Connu.

Rebondissements : Tandis que sur les cibles les plus difficiles, Faërëhn O'Harendil creuse inexorablement l’écart en tête de la compétition, Arsène Mooncastle parvient à mieux tirer que Sirius Pherronus et le dépasse sur la fin de l’Epreuve.

Vainqueur : Lord Faërëhn O'Harendil démontre une nouvelle fois qu’il est le meilleur archer du monde, même si cette année il aura eu plus de mal à se détacher de ses concurrents. L’Astélien Arsène Mooncastle prend la seconde place avec une infime avance sur le Palenthin Sirius Pherronus.

Récompenses :                   Insigne d’Or :                                                × Lord Faërëhn O'Harendil (Cool [386]. Croise-Lame Héroïque. Maître Protecteur du Domaine Ancestral de la Moondril.
                                               Insigne d’Argent :           × Arsène Mooncastle (6) [399]. Maître d’Armes Héroïque. Fulgurant Vive Lame de Lugh.
                                               Insigne de Bronze :              × Sirius Pherronus (Cool [406]. Maître d’Armes Héroïque.
_____________________________________________________________________________

Epreuve de Tir à l’arc monté.
Participants : Astélie :                              × Ilhem Donhton (2) [416]. Eclaireur de Niva Héroïque. Tuteur et Chef de Patrouille au Temple de Basseclaire.
                        Dhosediel :                             × Lady Yavanaëlle Dhosediel (10). [427]. Croise-Lame Héroïque. Princesse Héritière du Trône Royal de Dhosediel.
                        Kaasahrim :                             × Ildhan al-Farah (6) [417]. Eclaireur de Qaïna Héroïque. Frère cadet du Sultan de Zāfhar.
                        Palenthe :                               × Teosius Agorisia (3) [429]. Eclaireur de Niva Héroïque.
                        Terres Froides :                     × Lagertha Wolferson (6) [420]. Maîtresse d’Armes Héroïque. Petite Fille de l’ancien Empereur des Terres Froides.
 
Ambiance : Nouvelle épreuve imposée par l’Organisateur de ces Jeux, le Tir à l’arc monté est une discipline dans laquelle excellent traditionnellement les Elfes et les Kaasahrs. Ceux-ci sont tout naturellement favoris pour l’Insigne d’Or. Les Dhoûrks qui ne disposent pas de cavalerie devraient se retrouver en grande difficulté même si l’on murmure que la Princesse Lagertha Wolferson se débrouille très bien sur un cheval et qu’elle pourrait créer la surprise. Quant aux Astéliens et aux Palenthins ils seront certainement gênés par l’environnement forestier du pas de tir auquel leurs montures ne sont pas habituées. Tous les regards seront braqués vers la belle Princesse Yavanaëlle Dhosediel, fille aînée du Roi Ysériel. Son excellence au tir et à la monte en font la grande favorite de l’Epreuve. Le fait qu’elle concoure à domicile devant un public conquis et un terrain familier sur lequel elle s’entraîne quotidiennement s’ajoutent à ses chances de succès. Tout autre résultat que l’Insigne d’Or serait d’ailleurs considéré comme un échec pour les Elfes.

Déroulement : Comme cela était à prévoir les concurrentes elfe et dhoûrk prennent rapidement la tête du classement grâce à des tirs parfaits et une maîtrise exceptionnelle de leur monture en milieu forestier. Ildhan al-Farah prend logiquement la troisième place même si son Pur-Sang montre clairement qu’il n’est pas habitué à galoper en forêt. Ilhem Donhton et Teosius Agorisia ferment le classement sans vraiment démériter, mais leurs adversaires sont simplement plus coutumiers d’une discipline qui est culturellement pratiquée dans leurs Domaines.

Rebondissements : La Princesse Lagertha Wolferson surprend par son habileté exceptionnelle et sa capacité à faire jeu égal avec la Princesse Yavanaëlle Dhosediel. Mais soudain le sang du public se glace lorsque cette dernière manque un tir. Lagertha Wolferson s’élance à son tour et parvient à faire mouche. Les Terres Froides exultent !

Vainqueur : Au grand damne du Peuple Elfe Lagertha Wolferson remporte l’épreuve devant sa Championne Lady Yavanaëlle Dhosediel. Quant au concurrent Kaasahr, il perd le contrôle de sa monture et rate son dernier tir laissant le champ libre à l’Astélien Ilhem Donhton qui lui ravit au dernier moment la troisième place.

Récompenses :                   Insigne d’Or :                                                × Lagertha Wolferson (6) [420]. Maîtresse d’Armes Héroïque. Petite Fille de l’ancien Empereur des Terres Froides.
                                               Insigne d’Argent :           × Lady Yavanaëlle Dhosediel (10). [427]. Croise-Lame Héroïque. Princesse Héritière du Trône Royal de Dhosediel.
                                               Insigne de Bronze :              × Ilhem Donhton (2) [416]. Eclaireur de Niva Héroïque. Tuteur et Chef de Patrouille au Temple de Basseclaire.
_____________________________________________________________________________

Epreuve de Course d’orientation.
Participants : Astélie :                              × Kerwan Moondril (6) [419]. Cartographe de Niva Héroïque. (PJ Maïlys).
                        Dhosediel :                             × Dosezhno (-). [412]. Chasseur Silencieux Héroïque. Héros de l’Ancienne Nouvelle Aube.
                        Kaasahrim :                             × Nehla al-Sukah (4) [410]. Coursière de Kahil Héroïque.
                        Palenthe :                               × Serafius Senfritti (5) [420]. Coursier de Kahil Héroïque.
                        Terres Froides :                     × Elrik Kligendal (3) [425]. Eclaireur Héroïque.
 
Ambiance : Placés symboliquement sous le signe de la réconciliation entre les deux cultures Elfes, ces Seconds Jeux Karadéiques voient pour la première fois Un Elfe Totémique concourir sous la bannière du Royaume Métallique de Dhosediel. Le sourire affiché du Roi Ysériel masque cependant la perplexité de tout un peuple. Pourquoi avoir choisi l’Elfe qui tenta, il y a peu, d’assassiner la Reine ? Les Elfes Totémiques sont-ils vraiment dignes de confiance ? Quoi qu’il en soit, la compétition se jouera entre la vitesse des Coureurs de Kahil et le sens de l’orientation des Aventuriers de Niva. Mais l’Elfe du Totem du Loup semble le plus à même de réunir toutes les qualités nécessaires pour remporter cette Epreuve. Il part donc largement favori.

Déroulement : A la surprise générale la Kaasahr Nehla al-Sukah s’envole en tête de la course et rapidement elle semble inaccessible. Derrière elle le Dhoûrk Elrik Kligendal prend la seconde place provisoire devant l’Elfe Dosezhno et le Palenthin Serafius Senfritti. Quant à l’Astélien Kerwan Moondril il se fait inexorablement distancer.

Rebondissements : Alors que Nehla al-Sukah ne peut plus être rattrapée, derrière elle Serafius Senfritti double Dosezhno et revient sur Elrik Kligendal.

Vainqueur : Nehla al-Sukah survole l’épreuve et termine première avec une large avance. Elrik Kligendal se fait rattraper sur la fin de course et termine ex aequo avec Serafius Senfritti. Pour la première fois de l’histoire des Jeux Karadéiques, deux Insignes d’Argent seront attribués. Dosezhno termine 4e devant Kerwan Moondril 5e. Le peuple elfe est extrêmement déçu.

Récompenses :                   Insigne d’Or :                                                × Nehla al-Sukah (4) [410]. Coursière de Kahil Héroïque.
                                               Insigne d’Argent :           × Elrik Kligendal (3) [425]. Eclaireur Héroïque.
                                               Insigne d’Argent :                 × Serafius Senfritti (5) [420]. Coursier de Kahil Héroïque
_____________________________________________________________________________

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des Épisodes précédents   Mar 17 Avr 2018 - 21:53

Introduction.
Les PJs assistent séparément au déroulement des Jeux Karadéiques, chacun au sein de sa Faction.


Après l’Epreuve de Course d’Orientation, les PJs sont tous invités à une soirée festive destinée à célébrer les premiers vainqueurs des Jeux.

Celle-ci se déroule à l’extérieur de la cité sur l’aire de l’Epreuve de Tir à l’Arc. Elle rassemble toutes les hautes personnalités des différents Domaines Gandoriens ainsi que les citoyens les plus modestes de la Capitale elfique. Autour de gigantesques feux de camp, les convives chantent, dansent et boivent en mettant à l’honneur tous les Karadéens qu’ils soient vainqueurs ou vaincus.

Grâce à cette réception, le Roi Ysériel démontre une nouvelle fois sa volonté sincère de mélanger tous les peuples, quelles que soient leurs origines, leurs croyances ou leur culture, autour d’un même foyer, lors de la même célébration. Le message est clair : quels que furent les différends entre les uns et les autres, l’important est aujourd’hui de se retrouver tous ensemble pour festoyer sans remord et sans regret.

Soudain, alors que la fête bat son plein, des hurlements se font entendre ! Quelques secondes plus tard, un homme fend la foule et se jette sur Elrik. Il s’effondre dans ses bras, une flèche noire plantée dans le dos. Il s’agit d’un Berserker dhoûrk nommé Sigmarr Aarunsun :

                                               Sigmarr : « Je t’en supplie … Ne les laisse pas faire ! »


Toutes les veines de son corps, teintées d’un vert phosphorescent, sont anormalement apparentes tandis que son visage particulièrement pâle se creuse à vue d’œil …

Il meurt juste après avoir prononcé ces quelques mots, un liquide verdâtre suintant de ses yeux, de sa bouche et de ses narines.

Puis, immédiatement, la flèche noire s’embrase et se désagrège complètement.



Intervention royale.
Les PJs se retrouvent autour du corps et partagent leurs informations.


Le Roi Ysériel intervient alors et demande à chacun de regagner ses quartiers dans le calme.

Il réunit ensuite les PJs et leur demande de l’aider à résoudre cette affaire.



La Position du Tireur.
Galeon et Dosezhno retrouvent la position du tireur et repèrent des empreintes de bottes s’enfonçant profondément dans la terre meuble et qui disparaissent subitement.


Dosezhno demande à un Elfe du Totem du Hibou de pratiquer une Vision du Passé sur place. Celui-ci dit avoir vu un Tueur d’Homme embusqué entre les buissons tirer sa flèche puis disparaître instantanément.






Leodan le Facteur d’Arc.
Galeon informe les PJs qu’il a une piste passant par un Facteur d’Arc de la cité, un certain Leodan.

Le Marchand tente de noyer le poisson au maximum puis il finit par se mettre à table.

Il avoue avoir reçu la visite de Tueurs d’Homme il y a un mois. Ils l’ont forcé à travailler pour eux. Ils ont enlevé sa femme et son fils de 8 ans et en échange de leur vie ils lui ont ordonné de modifier l’empennage de flèches contenu dans six caisses qu’ils lui ont livré une nuit.

C’était un gros travail, il y avait plus de 500 flèches à modifier mais Leodan est réputé à Dhonien pour la qualité de son travail et sa productivité.    
         
L’empennage des flèches était à la base fait de plumes d’oie teintes en vert. Leodan devait les remplacer par des plumes d’aigle. 40 flèches devaient être empennées avec des plumes noires les autres avec des plumes brunes. Les Elfes ont fourni toutes les plumes nécessaires. Ils ont également demandé que les 40 flèches empennées de noir soient enduites de poix mais que cet ajout ne nuise pas à la précision du tir. Cette contrainte supplémentaire a été la plus compliquée à respecter.

Une fois que le travail a été achevé, ses commanditaires sont venus reprendre leur marchandise et lui ont rendu sa femme et son fils. Mais avant de partir, ils ont ajouté que s’il parlait à quiconque de leur petit arrangement, ils reviendraient pour le faire taire définitivement. Ils ont ensuite chargé les caisses sur leur charrette et ont disparu dans la nuit. Il ne les a jamais revus à son grand soulagement.

_____________________________________________________________________________
Epreuve de Natation.
Participants : Astélie :                              × Marina Adizio (6) [425]. Navigatrice Héroïque. Aigle des Mers à bord du Fend-la-Bise, l'Epervier Noir.
                        Dhosediel :                             × Lord Ciryandil Daëlruyl (7) [421]. Croise-Lame Héroïque.
                        Kaasahrim :                             × Pas de Compétiteur.
                        Palenthe :                               × Alberico Carpacci (4) [418]. Navigateur Héroïque.
                        Terres Froides :                     × Bethilda Verbrand (7) [411]. Navigatrice Héroïque.
 
Ambiance : Mis à part le Kaasahrim, les Nations ont aligné les mêmes nageurs que lors des précédents Jeux. Elles avaient choisi des Navigateurs qui semblaient effectivement les mieux préparés pour l’Epreuve de Natation. C’est pourtant l’Elfe Ciryandil Daëlruyl qui avait créé la surprise en s’emparant de l’Insigne d’Or après une course forte en rebondissements qui avait vu la fougueuse nageuse astélienne se faire dépasser par les Vétérans palenthin et dhoûrk sur la fin de course parce qu’elle n’avait pas su doser son effort. L’absence d’un nageur kaasahr est regrettable pour la beauté de la compétition mais l’on sait que Lahcen al-Djalaïa qui participa il y a quatre ans s’est malheureusement laissé séduire par l’hérésie démoniaque des Sedeths et qu’il porte sur lui la Honte de son peuple. Il est compréhensible qu’il n’ait pas voulu l’afficher devant tout Gandorâh. Et apparemment il n’a pas pu être remplacé. On sait en effet que nombre de grands marins kaasahrs répondirent à l’appel des Sedeths notamment parce que ceux-ci prétendaient avoir inventé la navigation moderne.

Déroulement : Prudemment cette fois-ci Marina Adizio démarre sa course plus modérément et choisit de nager dans le sillage des deux vétérans Alberico Carpacci et Bethilda Verbrand tandis que Lord Ciryandil Daëlruyl file seul en tête.

Rebondissements : Alors que Lord Ciryandil est largement en tête, Marina Adizio commence à produire son effort et dépasse les deux vétérans qui se placent dans son sillage. Ensemble ils se lancent à la poursuite de l’Elfe. Mais cette fois-ci Lord Ciryandil ne parvient pas à contenir la déferlante qui lui arrive dessus par l’arrière. Il se fait doubler par Bethilda Verbrand et Marina Adizio qui virent en tête dans cet ordre au début du dernier kilomètre.

Vainqueur : Finalement Bethilda Verbrand remporte la course à une courte longueur devant Marina Adizio. Le vainqueur des précédents Jeux, Lord Ciryandil Daëlruyl, termine quant à lui en troisième position.
ð Récompenses :                   Insigne d’Or :                                                × Bethilda Verbrand (7) [411]. Navigatrice Héroïque.
                                               Insigne d’Argent :           × Marina Adizio (6) [425]. Navigatrice Héroïque. Aigle des Mers à bord du Fend-la-Bise, l'Epervier Noir.
                                               Insigne de Bronze :              × Lord Ciryandil Daëlruyl (7) [421]. Croise-Lame Héroïque.
_____________________________________________________________________________

Epreuve du Bras de Fer.
Participants : Astélie :                              × Alrik Arzfeld (5) [402]. Berserker Héroïque.
                        Dhosediel :                             × Lord Cylùrien Dhosediel (Cool, dit « l’Ours » [418]. Croise-Lame Héroïque. Maître de Guerre de Dhosediel.
                        Kaasahrim :                             × Djezebell al-Ruzzik (7) [409]. Justicier d’Haashkar Héroïque. Prince de Bouharafā.
                        Palenthe :                               × Gregorius Barbazius (5) [414]. Gladiateur Héroïque.
                        Terres Froides :                     × Lughwolf Köldenson (5) [394]. Berserker Héroïque. Khrâl de Lughenheim.
 
Ambiance : Il y a quatre ans le concours s’était joué entre deux principaux favoris, le colossal Lord Cylùrien Dhosediel et l’Invulnérable Champion de la Guerre Lughvald Köldenson qui partait avec un large avantage psychologique sur ses adversaires de par sa Puissance extraordinaire et sa grande expérience sur cette discipline qui est très pratiquée chez les Dhoûrks. Sans surprise l’Elfe et le Dhoûrk s’étaient retrouvés en finale et le Berserker l’avait emporté assez facilement tandis que le Kaasahr Djezebell al-Ruzzik prenait la troisième place au dépend de l’Astélien Alrik Arzfeld. Mais l’Invulnérable Lughvald Köldenson n’est plus. Il fut tué lors du massacre de Björglund alors que les armées astéliennes sous le commandement de Lughvar Longsword étaient lancées dans une campagne d’éradication de la Religion de Lugh en Terres Froides. Son frère jumeau Lughwolf Köldenson le remplace donc pour l’Epreuve du Bras de Fer. L’impressionnant Khrâl de Lughenheim fut contraint de soumettre son domaine pour préserver ses sujets mais on dit qu’il bout de haine à l’encontre du nouvel Empereur des Terres Froides et qu’il ne rêve que d’une seule chose : venger la mort de son frère.

Déroulement : Même si Lughwolf Köldenson n’est pas aussi fort que son frère, il n’en demeure pas moins un Berserker extrêmement puissant et il le prouve en se qualifiant assez facilement pour les demi-finales de l’épreuve. Dans l’autre partie du tableau, Lord Cylùrien Dhosediel, vexé par sa défaite à la Lutte devant son peuple, parvient lui aussi à se qualifier. Quant à Djezebell al-Ruzzik, il ne réussit pas à réitérer l’exploit des derniers jeux et se fait éliminer par Gregorius Barbazius qui prend sa revanche en se qualifiant également pour les demi-finales avec Alrik Arzfeld.

Rebondissements : Lughwolf Köldenson parvient à battre Gregorius Barbazius en demi-finale et se qualifie donc pour le tour suivant. Dans l’autre demi-finale Alrik Arzfeld crée la surprise en éliminant Lord Cylùrien Dhosediel. Le Peuple elfe n’en croit pas ses yeux ! Le Porte-Étendard de la délégation elfe qui était le héros des Jeux précédents ne pourra au mieux qu’espérer le Bronze ce qui est une sévère contre performance pour lui.

Vainqueur : La finale est particulièrement tendue. Lughwolf Köldenson ne domine pas son adversaire comme l’aurait fait son frère. Alrik Arzfeld fait sensation en résistant vaillamment au colosse dhoûrk et l’on croit bien à un moment qu’il soit en mesure de remporter la victoire mais la puissance du Dhoûrk finit par avoir raison de sa volonté et il s’incline avec les honneurs. Quant à Lord Cylùrien Dhosediel il évite l’humiliation en remportant la place de troisième.

Récompenses :                   Insigne d’Or :                                                × Lughwolf Köldenson (5) [394]. Berserker Héroïque. Khrâl de Lughenheim.
                                               Insigne d’Argent :           × Alrik Arzfeld (5) [402]. Berserker Héroïque.
                                               Insigne de Bronze :              × Lord Cylùrien Dhosediel (Cool, dit « l’Ours » [418]. Croise-Lame Héroïque. Maître de Guerre de Dhosediel.
_____________________________________________________________________________

Epreuve de Lancer de tronc.
Participants : Astélie :                              × Alrik Arzfeld (5) [402]. Berserker Héroïque.
                        Dhosediel :                             × Lord Cylùrien Dhosediel (Cool, dit « l’Ours » [418]. Croise-Lame Héroïque. Maître de Guerre de Dhosediel.
                        Kaasahrim :                             × Hassan al-Ruzzik (7) [407]. Sentinelle d'Haashkar Héroïque. Grand Protecteur de Bouharafā.
                        Palenthe :                               × Sandorius Barbazius (5) [406]. Gladiateur Héroïque.
                        Terres Froides :                     × Wigor Doldengen (Cool [416]. Berserker Héroïque.
 
Ambiance : Le Lancer de tronc est un événement sportif traditionnel elfique, datant probablement de la période pré-métallique, qui consiste à lancer un tronc d'arbre de plus de 4 mètres de long. Contrairement à une croyance répandue, le but n'est pas de lancer le tronc le plus loin possible, mais de lui faire faire un demi-tour complet : lors d'un lancer parfait, l'extrémité qui était au sommet touche le sol avec un angle de 90°. Traditionnellement, les troncs utilisés mesurent entre 5 et 6,5 mètres et pèsent entre 35 et 60 kilogrammes, d'où la nécessité pour les concurrents de posséder une grande force puisqu'ils doivent soulever le tronc puis le lancer verticalement. Cette épreuve étant inconnue pour les autres nations, on peut s’attendre à une victoire aisée du compétiteur elfe. Mais à bien considérer le gabarit de ses adversaires humains, le résultat pourrait bien réserver quelques surprises.

Déroulement : L’épreuve nécessite évidemment beaucoup de force mais également une certaine technique pour réussir à faire tourner le tronc dans les airs. Sans surprise Lord Cylùrien Dhosediel qui a une revanche à prendre se place premier au classement provisoire. Il démontre une supériorité sans conteste dans cette épreuve. Le Berserker dhoûrk Wigor Doldengen qui lui aussi a une revanche à prendre suite à son échec au Saut en Longueur se montre assez doué pour une discipline qui n’est pas totalement inconnue en Terres Froides. Quant aux trois autres concurrents, il semble que malgré leur entraînement de préparation, ils n’aient pas réussi à en maîtriser la technique même si leur force physique est très impressionnante. L’Astélien Alrik Arzfeld est celui qui tire le mieux son épingle du jeu suivi de près par Sandorius Barbazius et enfin Hassan al-Ruzzik dont les essais sont pour la plupart ratés.

Rebondissements : Alors que la victoire lui semble acquise, Lord Cylùrien Dhosediel, largement en tête du classement, commet une malencontreuse maladresse lors de l’un de ses derniers essais, le public elfe en reste muet de stupeur. Wigor Doldengen s’applique et parvient à prendre la tête du concours. Les Dhoûrks exultent !

Vainqueur : Encore une fois, Lord Cylùrien Dhosediel se fait ravir une victoire qui semblait pourtant acquise. Wigor Doldengen laisse éclater sa joie et saute dans les bras de l’Empereur Olvirr Wolferson, ce qui provoque une légère crispation chez les partisans de Lughvar Longsword. L’Astélien Alrik Arzfeld réussit à s’emparer in extremis de la troisième place aux dépens du Palenthin Sandorius Barbazius.

Récompenses :                   Insigne d’Or :                   × Wigor Doldengen (Cool [416]. Berserker Héroïque.
                                               Insigne d’Argent :           × Lord Cylùrien Dhosediel (Cool, dit « l’Ours » [418]. Croise-Lame Héroïque. Maître de Guerre de Dhosediel.
                                               Insigne de Bronze :              × Alrik Arzfeld (5) [402]. Berserker Héroïque.
_____________________________________________________________________________





Lord Evanendil Lorygaël.
Suivant les informations d’Elrik, les PJs demandent au Roi Ysériel de les mettre en contact avec l’Eclaireur Elfe qui s’est confié à Sigmarr Aarunsun peu avant la mort de celui-ci.


Ils le rencontrent à l’Archerie du Château en train de s’entraîner au tir. Il leur répète ce qu’il a dit au Berserker au sujet du campement des Tueurs d’Homme dans la forêt.

Il accepte de les conduire à l’endroit précis où se trouvait le campement mais seulement en fin de journée après le premier tour de l’Epreuve de la Bataille pour que chacun puisse y assister et remplir ses obligations.

Il signale au passage qu’il a l’impression que les Tueurs d’Homme n’étaient pas seuls dans cette clairière, une autre personne était présente. Il a d’abord pensé qu’il s’agissait de l’ombre projetée de l’un des Elfes mais en y réfléchissant, il a fini par se dire que cela aurait pu, tout aussi bien, être un septième individu tapi dans l’ombre à l’écart du feu. Il s’agissait d’une silhouette plus fine ne portant pas d’armure mais plutôt une robe à capuche rabattue, peut-être une femelle …

_____________________________________________________________________________
Bataille.
Ambiance : Il y a quatre ans l’Epreuve de la Bataille s’était terminée dans la stupeur générale lorsque l’armée elfe avait vaincu en finale l’orgueilleuse armée dhoûrk. Les Domaines humains au bord de la guerre totale avaient alors réalisé que les Elfes, si discrets et si méprisés par certains depuis le Jour de l’Extinction venaient de prouver au monde qu’ils étaient la meilleure nation guerrière de Gandorâh. Quel choc cela avait été pour ceux qui considéraient déjà les Elfes comme un peuple en voie de disparition. En tant que Domaine organisateur, les Elfes ont décidé que l’Epreuve de la Bataille se déroulerait cette année en terrain boisé, ce qui représentera un terrible désavantage pour les armées comptant sur leur cavalerie telles l’Astélie, le Kaasahrim et Palenthe. Par contre les Dhoûrks n’utilisant pas de cavalerie et les Elfes habitués à ce genre de terrain partiront largement favoris. Assistera-t-on au même scénario qu’aux Jeux précédents ? Une chose est certaine, les Elfes ne pourront plus créer la surprise. Chaque nation a douloureusement pris conscience de leur compétence militaire.

Déroulement : Sans surprise les armées Elfe et Dhoûrk survolent le champ de bataille, l’une grâce à la supériorité de ses archers montés et l’autre profitant de la gêne subie par les cavaleries adverses. L’Armée astélienne quant à elle, réussit le mieux à s’adapter à la difficulté du terrain comparé aux Kaasahrs et aux Palenthins qui payent peut-être également l’hécatombe qu’ils ont subi pendant la guerre contre les Sedeths, même si la majorité de leurs combattants ayant participé aux précédents Jeux ont pu quand même faire le déplacement jusqu’en Dhosediel.
_______________
Rebondissements : Par un malheureux hasard du tirage au sort, les deux meilleures armées Dhoûrk et Elfe se retrouvent en demi-finale ce qui semble laisser le champ libre à l’Armée Astélienne pour parvenir en finale. Mais nul doute que l’armée qui s’imposera dans la première demi-finale remportera l’Epreuve de la Bataille.
_______________





Le campement abandonné.
Le campement se trouve à environ 10 kilomètres au nord de Dhonien dans une zone déboisée de la forêt sur un sol rocailleux située entre deux hautes collines. Il semble que les Tueurs d’Homme aient voulu à la fois éviter de provoquer un incendie de forêt et que leur feu ne soit repéré de loin.

Les PJs découvrent les restes du feu de camp : une charrette calcinée et les débris des six fameuses caisses. Mais étrangement, l’Elfe Hibou qui les accompagne ne perçoit aucune vision sur les lieux. « Le Passé est effacé », leur dit-il.

Alors qu’ils cherchent désespérément d’autres indices, les PJs repèrent une fleur étrange qui pousse discrètement près d’un buisson. Elle doit être particulièrement rare car ils n’en ont jamais vu de semblable.

Certains PJs parviennent à l’identifier. Il s’agit d’une Drakaënelle. Selon ce qu’ils savent, cette fleur possède de puissantes propriétés magiques. C’est une fleur blanche de la taille d’une paume dégageant un parfum sucré très agréable dont les pétales argentés se déploient à la tombée de la nuit.

Et alors que le soleil se couche sur la clairière, les PJs remarquent une autre Drakaënelle un peu plus loin vers le sud. Elles sont d’ailleurs plus faciles à repérer à la nuit tombée car leurs pétales scintillent à la lueur de la lune.

Les PJs se mettent donc en quête d’autres Drakaënelles et finissent par remonter une piste jusqu’au campement de la Délégation Elfe …





Le Campement de la Délégation Elfe.
La dernière Drakaënelle se trouve juste à l’entrée de l’immense clairière dans laquelle a été bâtie la cité de Dhonien. A 10 mètres devant les PJs, se dressent les premières tentes du Campement de la Délégation Elfe …

Après avoir reçu une autorisation officielle du Roi des Elfes, les PJs demandent à examiner les flèches des archers Karadéens qui vont concourir dans l’Epreuve de la Bataille dont la demi-finale va bientôt commencer.

Ils sont alors présentés à un certain Aymeric, l’un des deux Palefreniers personnels de la Princesse Yavanaëlle Dhosediel qui s’occupe également du réapprovisionnement en flèches des carquois des Elfes Karadéens …





Aymeric le Palefrenier.
Il s’agit d’un grand jeune homme blond d’environ 16 ans, probablement d’origine dhoûrk. En plus de s’occuper de la monture de sa maîtresse, son rôle est de veiller à ce que tous les Archers Karadéens commencent leur épreuve avec des carquois pleins.

Et justement la Princesse Yavanaëlle Dhosediel est présente dans le Camp ; elle se prépare pour le prochain tour de la Bataille. Elle intervient lorsque les Humains se montrent un peu trop insistant envers son serviteur et l’ennuient manifestement.

Mais rapidement elle change de ton lorsque les flèches empoisonnées sont découvertes dans les 6 carquois que vont utiliser les archers Elfes pour la demi-finale de la Bataille.

Immédiatement, elle demande à Aymeric ce que font ces flèches ici.

Aymeric nie maladroitement son implication. Puis il explique qu’il n’a fait qu’exécuter les ordres qu’il a reçus.

Mais au moment où il va révéler l’identité de son commanditaire un Croise-Lame vient prévenir Lady Yavanaëlle que l’Epreuve de la Bataille va reprendre. L’Armée Elfe est opposée à l’Armée Dhoûrk pour une place en finale …

La Princesse s’équipe rapidement en prenant soin que personne ne touche aux flèches empoisonnées puis elle se rend à sa monture pour rejoindre le Champ de Bataille …

Elle ordonne aux PJs de garder un œil sur le traître pendant son absence.

Mais les PJs tentent de la dissuader de participer à l’Epreuve. En effet ils estiment qu’il manque plus de la moitié des flèches volées.

Yavanaëlle refuse de discuter, elle n’a pas de temps à perdre. Elle refuse également qu’ils interrompent la compétition, les Elfes ont une Epreuve à remporter. Elle les félicite d’être parvenus à déjouer le complot ; il n’y a plus de danger, le spectacle doit continuer !





La dernière Bataille.
_______________
Alors que la Bataille est bien engagée, les Dhoûrks organisent soudainement une manœuvre tactique qui expose leur général, Lughvar Longsword, aux archers ennemis. Les Elfes saisissent immédiatement cette opportunité pour abattre le Chef de l’armée ennemie. Les Dhoûrks se figent alors semblant attendre quelque chose qui ne se produit pas. Alors la Princesse Lagertha lève le bras et ordonne aux archers dhoûrks de décocher leurs flèches mais pas sur les Elfes … sur leur propre Général !!

Criblé de flèches, le jeune Empereur des Terres Froides s’effondre. Son visage se crispe de douleur tandis que ses veines se teintent d’un vert phosphorescent. Lughvar agonise sous les yeux indifférents des Dhoûrks …
_______________

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des Épisodes précédents   Mar 17 Avr 2018 - 22:03

Dénouement.
Alors que Lughvar agonise, une femme jaillit de la foule amassée autour de lui, bousculant violemment les personnes au premier rang. Les PJs reconnaissent Héliane Longsword.


Hurlant et pleurant, elle se jette sur son fils et le prend dans ses bras :


                        Héliane : « Aidez-le ! Quelqu’un ! Aidez-le je vous en supplie ! Personne ne va donc sauver mon enfant ?! Vous en avez tous le pouvoir je le sais ! Aidez-le par pitié ! »


Mais personne n’intervient. Tout le monde semble paralysé par la stupeur de ce qui vient de se passer : les Dhoûrks se retournant contre leur Empereur et tentant de l’assassiner.

Seuls Dosezhno et Keton se précipitent à son secours. Mais leur aide est insuffisante.

Alors soudain, un homme sort des rangs et rejoint Lughvar et Héliane Longsword au centre du cercle formé par la foule autour d’eux. Il s’agit du Grand Seigneur de la Guerre Virr Doldengen. Il demande à Keton de faire avaler à Lughvar 5 pétales de la Drakanaëlle qu’il a cueillie dans la forêt.

Presque immédiatement, l’état de l’Empereur des Terres Froides semble s’améliorer.

Alors Virr se redresse et il observe la foule rassemblée autour d’eux. Il lance un regard entendu vers le Grand Ambassadeur Impérial de Kahil Evan Dreble (6) [354] puis il s’adresse à tous en Dhoûrk, mais tout le monde peut le comprendre :

·                       
·            Virr : « Cela suffit ! Avez-vous oublié qui est l’homme à qui vous avez lâchement tenté d’ôter la vie ?! Il est le fils aîné d’Erwolf Aarunsun, lui-même fils aîné de Bratak Aarunsun, l’un des deux derniers Elus que nous envoya le Seigneur Lugh ! Lughvar Longsword a toujours été une Pièce maîtresse nécessaire au bon déroulement de notre stratégie jusqu’à ce que les Démons Sedeths le retournent contre nous et en fassent un pion de l’Astélie corrompue ! Vous l’avez condamné en considérant des actes qui n’étaient pas de sa responsabilité. Lughvar Longsword ne faisait qu’obéir aux ordres de son Commandant. Qui parmi vous pourrait lui reprocher d’être un bon soldat ? Ce n’est pas à l’encontre de l’exécutant que vous deviez nourrir votre rancune mais plutôt à l’encontre de son Général qui n’était autre que le Démon Ménophis ! De par son sang, Lughvar Longsword est tout à fait digne de régner sur les Terres Froides ; il est le petit-fils d’un Elu de notre Dieu ! Seul son nom et la manière dont il a conquis le Trône pourraient lui être reprochés. Mais il est né Longsword et fut converti de force à la religion d’Haëroon pour les besoins du rôle qu’il avait à jouer dans notre Stratégie, quant à la manière dont il massacra une grande partie de notre peuple, elle n’est due qu’à la puissance démoniaque et quasi divine qui asservit l’Empereur Enfant, son Suzerain. Qui pourrait blâmer un nourrisson d’avoir succombé à l’attaque directe d’un Seigneur Démon ?

·                       
·          Virr : « Bref, aujourd’hui le temps n’est plus à la division ! Nous avons tous perdu des proches, des parents et l’Empereur Lughvar en a souffert tout autant que nous tous ! Le sang de notre peuple a suffisamment coulé ! Nous devons désormais nous rassembler et nous unir plutôt que de nous entretuer. Car pendant que nous nous déchirons, nos ennemis se renforcent et gagnent même des alliés inattendus. La guerre n’est pas terminée et nous devons nous préparer à la prochaine bataille.

·                       
·            Virr : « C’est pourquoi je proclame que la Religion de notre Seigneur Lugh reconnaît aujourd’hui Lughvar comme le légitime Empereur des Terres Froides mais seulement à deux conditions. Si celles-ci sont remplies avant la fin de l’année, je le couronnerai moi-même et j’ordonnerai à tous les Dhoûrks de lui jurer allégeance. Voici mes deux conditions :

·                       
·                   Je demande que Lughvar prenne officiellement et définitivement le nom de son père : Erwolf Aarunsun.

·                       
·                   Je demande également que Lughvar prenne pour épouse Lagertha Wolferson, petite fille de l’ancien Empereur Olvirr Wolferson.

·                       
·        Virr : « Leurs enfants porteront le nom d’un prestigieux Elu de Lugh et dans leurs veines coulera le sang de deux Empereurs des Terres Froides. Nul doute que ces atouts leur permettront de rassembler tous les Dhoûrks afin de préparer les prochaines guerres qui ne tarderont pas à venir. Telle est ma volonté ! Telle est la volonté de Lugh ! Qu’il en soit ainsi ! »



·                       
Tous les Dhoûrks lèvent leurs armes vers le ciel et scandent le nom de leur Dieu.

Le discours du Grand Seigneur de la Guerre semble mettre un terme à la crise avant qu’elle ne dégénère. Tous les Dhoûrks semblent enfin d’accord. Les partisans des deux camps vont peut-être finalement réussir à se réunifier autour de ce nouveau couple impérial qui les représente tous autant qu’ils sont.

Finalement la foule se disperse mais plus personne n’a le cœur à terminer l’Epreuve de la Bataille. Les Elfes et les Dhoûrks se retirent pour panser leurs blessures, laissant les Palenthins et les Astéliens remporter par forfait leurs finales respectives …

Vainqueur : La finale est donc remportée sans grand enthousiasme par l’Astélie … Les Palenthins remportent l’Insigne de Bronze après le forfait des Dhoûrks.

Récompenses :                   Insigne d’Or :                  × Armée d’Astélie
                                               Insigne d’Argent :           × Armée de Dhosediel.
                                               Insigne de Bronze :              × Armée de Palenthe.
_____________________________________________________________________________



Epilogue.
Les Epreuves s’achevant, les festivités de clôture s’enchaînent un peu partout dans la cité et dans les Camps des différentes Nations. Les Palenthins et les Kaasahrs n’ont pas vraiment brillé mais personne n’ose les railler à ce sujet. En effet, ils ont payé le prix fort pendant la guerre contre les Sedeths et malgré cela, ils ont quand même tenu à participer aux Jeux Karadéiques, ce qui n’était pas gagné d’avance. Les autres Nations, même si elles ne leur témoignent pas un respect excessif surtout à l’égard des Kaasahrs se conduisent avec circonspection. En effet malgré l’Hécatombe, la Honte et la Trahison qu’elles ont subies les Nations Kaasahr et Palenthine ont quand même concouru sans jamais se plaindre ni jamais chercher d’excuse …

Puis vient le jour de la clôture officielle des Seconds Jeux Karadéiques de Dhonien et de la Cérémonie de la Remise des Prix à la Nation Vainqueur.

Le dernier jour des Jeux Karadéiques se déroule la cérémonie de remise des prix pour les trois meilleurs Domaines. Le Classement est établi en fonction du Domaine ayant récolté le plus d'Insignes en or, puis, en cas d'égalité, le plus d'Insignes en argent et enfin, en cas d'égalité, le plus d'Insignes en bronze.

Classement des Domaines. Nombre d’insignes remportés :













 
Or
Argent
Bronze
Astélie 
2
4
4
Dhosediel 
3
6
2
Kaasahrim 
1
 
1
Palenthe 
1
1
3
Terres Froides 
5
2
1
 
 
 
 
 
 
 
 

D'une voix forte, le héraut annonce le nom des Domaines victorieux et de leur Régent. Puis, le Juge place sur la tête du Régent une Couronne en or pour le premier, en argent pour le second et en bronze pour le troisième tandis que les spectateurs acclament le Régent du Domaine le plus valeureux et le plus fort de ces Jeux Karadéiques :
 
                                              
Couronne d’Or :                     Lughvar Longsword, Empereur des Terres Froides.
 
Couronne d’Argent :              Lord Ysériel Dhosediel, Roi des Elfes de Gandorâh.
 
Couronne de Bronze :           Kandar Moondril, Empereur d'Astélie.

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
domlike
Président
avatar

Date d'inscription : 22/05/2007
Chronique d'Arhys : Al Borêt, Odys

MessageSujet: Re: Résumé des Épisodes précédents   Jeu 19 Avr 2018 - 13:58

... les dieux ont donc choisi ... qu'il en soit ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Leafstar
Trésorier


Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des Épisodes précédents   Jeu 26 Avr 2018 - 16:43

Voilà une phrase qu'il va falloir méditer... et comprendre...

Virr a écrit:

Car pendant que nous nous déchirons, nos ennemis se renforcent et gagnent même des alliés inattendus. La guerre n’est pas terminée et nous devons nous préparer à la prochaine bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des Épisodes précédents   Jeu 7 Juin 2018 - 17:43

Eté 446


L’Assassin Surilyen
[02/06/18. Dosezhno, Elrik, Galeon, Keton, Maëllyne, Odys, Théodoria]
Introduction.
Rocsombre. La Chancelière Impériale d’Astélie Théodoria Leafstar convoque les PJs afin de mener l’enquête sur l'empoisonnement du Conseiller Impérial Hylan Whiteheart. Elle a souhaité se charger personnellement de cette affaire.

Pour plus de confidentialité, elle rassemble tout le monde autour d’une Table Ronde au Royaume de Kahil et révèle au groupe que le Duc de Dendelriane, Hylan Whiteheart, était en fait une couverture du Cobra ! Sa mort et les soupçons qui se portent sur les Surilyens sont en fait une manœuvre qu’il a sans doute orchestrée dans le but de faire accuser des innocents pour un crime qu'ils n'ont évidemment pas commis. Théodoria demande donc aux PJs de l’aider à faire la lumière sur cette affaire. Mais elle les met en garde : cela ne sera certainement pas chose aisée ; le Cobra ayant tué sa couverture, il peut dorénavant agir de façon complètement invisible et il est fort possible qu'il ne leur facilitera pas la tâche avec ses illusions …

La Suite du Duc.
Située au Troisième Étage de la Tour Carrée du Château de Rocsombre, la Suite du Duc de Dendelriane, sur ordre de la Chancelière Impériale, a été laissée en l’état depuis la découverte du corps de ce dernier le 19/04/446. Des Gardes Pourpres se relaient jour et nuit devant la porte et à l’intérieur de la Suite pour surveiller que rien ne soit déplacé. Basile le Valet de Sire Hylan Whiteheart, est présent pour expliquer les circonstances dans lesquelles il a retrouvé le corps de son maître.

Les PJs notent que le 19e d’Haëril, date de la mort du Duc, est traditionnellement un jour sacré pour la Religion d’Haëroon. Il s’agit de l’anniversaire de la naissance du Paladin Geoffrey Longsword, fondateur de la lignée des Longsword et futur Seigneur Haëroon.

Odys perçoit un Fossile de l’Histoire révélant que la meurtrière serait une noble dame de la Cour qui aurait escaladé les murailles du Château de Rocsombre en robe de soirée et talons avant de verser une fiole de poison dans le pichet de vin sur la table de chevet du Duc. Les PJs peinent à croire à cette version des faits.

Les PJs apprendront plus tard que la « meurtrière » est une Courtisane appartenant au Parti Surilyen de Rocsombre, nommée Annabeth Zeinig (5) [426]. Elle n’est autre que l’arrière petite fille de la sœur d’Armelle Zeinig, la Régente qui précéda Hylan Whiteheart à la tête du Duché de Dendelriane. Préférant la compagnie des femmes, celle-ci mourut sans héritier. A sa mort en 430, les courtisans s’entre-déchirèrent pour la succession et le domaine frôla la guerre civile jusqu’à ce que le Solanian Hylan Whiteheart sauve la situation. Il parvint à rassembler suffisamment de partisans pour s’imposer dans cette lutte d’influence. Les autres membres de la famille Zeinig sont soit des Nivans soit des Haërites ce qui fait d’Annabeth Zeinig (5) la meilleure Héritière possible pour le trône d’un Domaine traditionnellement dirigé par des Surilyens (Hylan Whiteheart n’avait ni femme ni enfant). Tout autre prétendant à la succession ne pourrait faire autant l’unanimité qu’elle, auprès du Peuple et de la Noblesse. Elle seule semble en mesure d’éviter une nouvelle menace de guerre civile.

Keton et Elrik déduisent des circonstances de la mort du Duc que le poison utilisé pourrait bien être de la Mort-aux-rats. En effet, La mort-aux-rats provoque de très importantes hémorragies internes et entraîne la mort chez l'homme de la même manière que chez les animaux. Les signes d'intoxication à la mort-aux-rats comprennent notamment un saignement externe par les orifices du corps (bouche, nez et rectum), ainsi que des ecchymoses sur les membres et les autres parties du corps. Une très forte dose est cependant nécessaire pour que les effets soient quasi immédiats (quelques heures, comme il semble que cela ait été le cas). En règle générale, une dose normale de poison met plusieurs jours à tuer une victime.

Les PJs en concluent donc qu’il s’agit là de la deuxième incohérence dans cette affaire après l’escalade improbable des remparts du Château.

Le corps du Duc.
Les PJs se rendent au Temple de Healmak de Basseclaire pour examiner le corps de la « victime ». Celui-ci est déjà bien abîmé malgré l’expertise des Prêtres du Dieu de la Guérison dans la conservation des corps. Mais la mort remonte déjà à presque trois mois …

L’examen d’Odys et le rapport du Thanatologue confirment la Mort-aux-rats comme cause du décès.

Les Surilyens arrêtés.
Après avoir obtenu l’autorisation de l’Empereur, Théodoria ordonne que tous les Surilyens enfermés soient placés en détention dans des cellules plus dignes de leur rang.

Parmi les captifs, les PJs rencontrent la Joyeuse Colporteuse du Bonheur Helen McDylan (5) [418], Dirigeante des Semeurs de Joie. Celle-ci est attristée par la mort de celui qu’elle considérait comme un ami ; elle était certainement la seule Surilyenne au monde à apprécier le Duc Hylan et cela lui avait valu l’opprobre de sa propre Religion. Même si les Dirigeants de celle-ci l’ont toujours nié ils ont à plusieurs reprises essayé d’assassiner celui qu’ils considéraient comme un usurpateur. Elle est persuadée qu’ils ont fini par réussir.

La Cour de Rocsombre.
L’Empereur d'Astélie Kandar Moondril (10) [432], exige que le coupable soit retrouvé et châtié comme il se doit. Il ne saurait laisser penser à quiconque que le meurtre de l’un de ses Conseillers soit sans conséquence. Il laisse entendre à ce sujet qu’étant en train de recruter un nouvel Intendant Impérial, cette affaire nuit à sa démarche. Les PJs devinent que le candidat en question pourrait bien être Riguel Karadeus, fils de Cecilia Cagalirius, officiellement présent à la Cour, après son récent couronnement, pour confirmer son allégeance à l’Empire d’Astélie.

L’Archiduchesse de Winenground Héliane Longsword (Cool [415] demande audience à la Chancelière Impériale à la sortie de sa réunion avec les PJs. Elle est accompagnée d’une autre Dame de la Cour :

            « Vous souvenez-vous de Dame Clothilde (Wisenberg (3) [410], Illuminée Génitrice de Grâce, Dirigeante solanianne de l’Ordre de la Toile et du Pinceau) ? L’Empire d’Astélie lui avait promis aide et assistance contre les attaques des Elfes en Mhoralia il y a près de 10 ans (Hiver 437), elle attend toujours que justice soit faite … Nous espérons toutes deux que la Religion de Solania ne subira pas une nouvelle injustice quant au sort qui l’accable aujourd’hui encore … Nous regrettons tant la retraite de Dame Maëva Moondril, qui, elle, avait pris fait et cause pour la défense d’une religion méprisée par l’Empire d’Astélie … La nomination de notre regretté Duc de Dendelriane à la Chambellanie Impériale nous avait donné un nouvel espoir qui hélas fut bien vite été déçu … »

Le Prélat Impérial Suppléant Thorïon de Bocélande (-) [375] intervient à son tour en mettant en garde Dame Théodoria quant au traitement indigne qui a été infligé aux Surilyens par l’Empereur. Il faudra que celui-ci s’en excuse prestement si l’on veut éviter une crise diplomatique majeure avec cette religion. Le Kahilien demande à Théodoria de convaincre l’Empereur de faire amende honorable.

Ambassade Starladas.
Lorsque les PJs se rendent à l’Hôtel Starladas, ils sont reçus par Lord Anahendiel O’Harendil en personne, l’Ambassadeur de Dhosediel(7) [414]. Profitant de ce lieu « à l’abri des Vipères de Rocsombre » il se permet de leur parler franchement : Il considère que ne pas répondre à la demande des deux fugitifs serait cruel. Mais il ne peut en aucun cas cautionner une décision qui risquerait de refroidir les relations diplomatiques entre l’Astélie et Dhosediel. Ce serait contraire à ses missions. Donc il préfère livrer les Surilyens que de fâcher l’Empereur. Il espère que la Chancelière Impériale puisse trouver un bon compromis à son dilemme.

Lorsque les PJs demandent rencontrer les deux « Fugitifs », Lord Anahendiel les fait quérir immédiatement. Les PJs rencontrent alors la prétendue meurtrière Annabeth Zeinig et son protecteur de frère Emeric Zeinig. La Surilyenne est terrorisée par l’arrivée des représentants impériaux ; elle craint d’être condamnée à finir dans un cachot humide et glacial ; « à n’en pas douter cela ne sera pas bon pour son teint … ». Emeric quant à lui semble prêt à en découdre avec le groupe pour protéger sa sœur au péril de sa vie.

Les PJs concluent assez vite que la coupable révélée par la vision d’Odys est innocente en vérité et ils promettent de tout faire pour trouver le véritable coupable.

Les Surilyens en exil.
Les PJs décident alors d’enquêter du côté du Temple de Surilys et auprès de la Digne Fille de l'Orgie Kristine Moondril (Cool [411]. Mais ils le regrettent très rapidement.

Ils ressortent de leurs entrevues écœurés par l’insouciance et la désinvolture des Surilyens face à une situation pourtant extrêmement grave.

Il leur semble que les Surilyens ne souhaitent pas être sauvés ou qu’ils s’en fichent et les PJs en concluent que finalement ils ne le méritent peut-être pas.

Dénouement.
De retour au Château de Rocsombre, les PJs sont convoqués par l’Empereur qui leur demande la conclusion de leur enquête.

Toute la problématique des PJs est de parvenir à une version officielle qui convienne à l’Empereur Kandar Moondril tout en évitant de faire condamner une innocente qui, raison de plus, sera en mesure de ramener la paix dans le Duché de Dendelriane.

A ce sujet, l’Empereur explique que l’Archiduchesse de Winenground lui a fait comprendre qu’elle serait fort aise si les Surilyens étaient reconnus coupables. Cela permettrait de les évincer définitivement de Dendelriane et d’y asseoir de manière officielle la Religion de Solania. A cette occasion, Kandar Moondril montre aux PJs qu’il n’est pas si influençable qu’il n’y paraît car apparemment il s’intéresse plus aux conclusions des PJs qu’à l’ambition politique d’Héliane Longsword.

Théodoria explique qu’un puissant Malgamien a été à l’œuvre dans cette affaire et qu’il a souhaité faire accuser une innocente pour générer le chaos dans un Domaine vassal de l’Empire. Elle se garde cependant prudemment de révéler l’identité de ce Malgamien.

L’Empereur ne souhaite pas que l’on annonce à la Cour qu’un Malgamien opère en toute impunité dans le Château. Il souhaite qu’un coupable officiel soit révélé, condamné et exécuté quitte à choisir un Surilyen au hasard parmi ceux qui furent arrêtés en précisant qu’il a agi seul de manière à ne pas impliquer l’ensemble du Parti Surilyen et à ne pas compromettre la paix avec cette Religion ainsi que celle menacée en Dendelriane.

Théodoria parvient à convaincre l’Empereur de faire porter le chapeau à l’Oniriste qui, déjà il y a 10 ans (Printemps 436), avait attenté à la vie du Duc Hylan Whiteheart et avait réussi à s’échapper : Hugo Toltenbeck.

L’Empereur accepte cette proposition et demande à sa Chancelière de rédiger immédiatement le Jugement qui sera annoncé à la Cour et au Peuple. Il demande cependant à le lire avant qu’il soit officiel. Quant au Malgamien qui opère secrètement à la Cour et qui est responsable du meurtre d’Hylan Whiteheart, l’Empereur souhaite que les PJs le mettent rapidement hors d’état de nuire. Il préfère que ceci soit fait officieusement

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des Épisodes précédents   Dim 1 Juil 2018 - 14:42

Automne 446


La Belle en la Grotte dormant
[23/06/18. Dosezhno, Elrik, Galeon, Maëllyne, Odys, Théodoria]

Introduction.
Rocsombre. Théodoria réunit les PJs dans une Salle de Réunion du Château de Rocsombre et leur annonce, qu’à la demande de la Vicomtesse Maëllyne Ashidie, le groupe va se rendre dans le Comté du Dragon, le Domaine de son père afin d’aider celui-ci à résoudre une affaire épineuse aux incidences politiques insoupçonnées. En effet une grotte aurait été découverte récemment sur ses terres et celle-ci nécessiterait apparemment une exploration probablement périlleuse requérant sans doute l’expertise des PJs. Cette grotte attiserait apparemment la convoitise des Nivans. Le Comte Lucius Ashidie a donc accepté de recevoir la Chancelière Impériale « et ses amis ».



Le Comte du Dragon.
Le Comte Lucius Ashidie (6) [401]  raconte aux PJs les événements récents s’étant produits dans son domaine :
            O En Automne 445, des pluies diluviennes ont provoqué la crue du Sigmarin, causant d’importants dégâts dans la Cité Capitale d’Holweck et dans la ville d’Arlberg (située à 40 kilomètres en amont).

            O En Hiver 445, à la décrue, des pêcheurs d’Holweck ont découvert l’entrée d’une grotte qui était jusque là dissimulée par des rochers récemment emportés par les eaux du fleuve. Y pénétrant, ils ont cru découvrir un ancien sanctuaire, étonnamment bien conservé, dédié au Dragon légendaire Ja’Zarel, le père fondateur du Comté du Dragon. L’endroit pourrait receler d’autres trésors derrière une porte de pierre que les pêcheurs n’ont pas réussi à ouvrir. Très vite, la grotte a attiré des centaines de curieux … Le Comte en a immédiatement restreint l’accès en organisant des visites guidées. Il a également ordonné que des gardes veillent jour et nuit sur le site, pour empêcher tout pillage ou tout acte de vandalisme.

            O Au Printemps 446, Les Aigles des Mers ont proposé au Comte Lucius Ashidie un généreuse donation de 200 Livres d’Or pour recevoir le droit d’exploitation exclusive de la grotte découverte l’Hiver précédent. Mais le Comte attendait le résultat d’une enquête avant de leur formuler une réponse.

            O En Eté 446, le Comte a enfin reçu ce rapport d’enquête. Selon celui-ci, il est effectivement très probable qu’un précieux trésor d’origine draconique soit caché derrière une porte de pierre infranchissable. Le Comte a ordonné que personne ne tente de l’ouvrir tant que le texte gravé dessus n’a pas été traduit par les Klaspionites du Temple d’Holweck. Cette traduction ne lui est pas encore parvenue. Il semble que les Klaspionites soient à la peine avec ce langage antique. Pendant ce temps les Nivans ont accentué leur pression sur le Comte en dévoilant au cœur de leur Temple d’Holweck, une magnifique statue en or représentant le Comte Lucius Ashidie chevauchant un sublime dragon les ailes déployées. Gravé sur le socle de celle-ci on peut lire le texte suivant : « Le Comte du Dragon Lucius Ashidie qui a su renouer avec l’origine nivane de son ancêtre le plus prestigieux, dont l’héritier fonda l’Ordre des Fils du Dragon renommé plus tard l’Ordre des Aigles des Mers. »

A leur demande, Lucius Ashidie accepte de remettre aux PJs le fameux Rapport dEnquête :
 
« La grotte découverte par les pêcheurs ressemble plus, en réalité, à un lieu de vie qu’à un sanctuaire. De nombreux objets d’art d’une très grande valeur (tableaux, sculptures, poteries, vaisselle en or et argent) représentant majoritairement des dragons chromatiques et métalliques ont en effet été retrouvés sous l’épaisse couche de poussière. C’est certainement cette découverte qui a conduit les premiers explorateurs à conclure qu’ils avaient affaire à un lieu de culte dédié aux dragons. Mais en fait, il semble que ces objets avaient plutôt une vocation décorative. Une personne a dû résider un moment dans ce lieu il y a peut-être plusieurs siècles. Il s’agissait probablement d’une femme à en juger par les vêtements et les divers accessoires retrouvés. Mais l’absence de squelette prouve que cette dernière a dû abandonner le lieu à un moment quelconque. Il ne semble pas qu’elle soit partie dans la précipitation et que la grotte ait été découverte avant aujourd’hui car les divers objets semblaient disposés de manière ordonnée et tous en excellent état. Après le départ de l’habitante, l’entrée de la grotte a été obstruée par un éboulement dont les rochers ont récemment été dégagés par la crue du fleuve Sigmarin. Il semble que, comme l’ont imaginé les premiers visiteurs, la grotte dispose d’une autre issue hermétiquement obstruée par une dalle de pierre scellée dans la paroi est de la pièce. Dans la roche de cette dalle est d’ailleurs gravé un texte manifestement rédigé dans une langue très ancienne, probablement de l’ancien draconique. Peu d’érudits sont encore capables de lire cette langue oubliée qui date de la période précédant l’extinction des Dragons vers 71 Après l’Ascension. Les Enquêteurs du Comté ont décalqué le texte et l’ont transmis au Temple de Klaspios d’Holweck pour en quérir une traduction. Quoi qu’il en soit, il est probable que le reste du tumulus recèle des trésors encore plus précieux que ceux découverts dans l’antichambre. Mais pour en avoir le cœur net, les archéologues devront d’abord desceller la dalle qui en barre le passage. Cette étape nécessitera un long travail et, en premier lieu, l’autorisation officielle du Comte Lucius Ashidie … »
 
Le Comte avait l’intention d’attendre le résultat de la traduction avant d’autoriser l’exploration du reste de la grotte. Cependant il accepte que les PJs s’enquièrent auprès des Klaspionites de l’avancée de leurs travaux.





Le Temple de Klaspios d’Holweck.
Les PJs sont reçus par le Supérieur du Temple, l’Observateur de l'Inexplicable Gontrand Wolfberg (3) [385].

Celui-ci leur annonce que la traduction n’est pas encore terminée car elle est particulièrement difficile. Les recherches qu’elle implique ont nécessité l’usage de recueils archivés depuis des siècles dans une autre bibliothèque du Culte au sein de laquelle a été transportée la gravure du texte. Cela fait plusieurs jours désormais que les Klaspionites du Temple de Behrdon travaillent d’arrache-pied sur cet ouvrage.

LObservateur propose de les faire conduire à cette ville (située à l’opposé de la grotte) et de leur écrire une lettre de recommandation pour qu’ils aient accès à la traduction en cours. Ainsi ils pourront peut-être se faire une idée de ce qu’elle contient …

Les PJs le remercient pour son amabilité mais ils l’informent qu’ils ont leur propre moyen de transport. Le Klaspionite semble déçu de ne pas être en mesure de les aider plus.

A leur sortie du Temple, les PJs sont interpellés par un homme d’une vingtaine d’années. A en juger par son accoutrement, il a tout l’air d’un marin :

            Bogen : « Hey Winstorn ! Qu’est-ce que tu fais dans le coin ?! Encore à la recherche d’une taverne à vider ! ? Viens par ici vieux brigand ! Je te rappelle que tu me dois encore une ou deux choppes du meilleur rhum d’Astélie ! »

Galeon le rejoint et ils discutent un moment. Suite à cet étrange échange, les PJs regagnent le Traqueur d’Etoile pour faire voile vers la ville de Behrdon.

Mais avant de prendre la mer, le Capitaine propose au groupe de procéder à une séance de Divination à l’aide d’un Tarot de Niva. A l’issue de celle-ci, Galeon annonce qu’il perçoit un trouble dans l’avenir. Il a l’impression que partir pour Behrdon est un piège et qu’il vaudrait mieux à la place, se rendre directement à la grotte d’Arlberg





Le Sanctuaire du Dragon.
L’entrée de la grotte se situe à environ 25 kilomètres d’Holweck et à 1 km en aval de la ville d’Arlberg, sur la berge est du fleuve Sigmarin.

Les PJs remontent le fleuve à bord du Traqueur d’Etoile et jettent l’ancre à quelques centaines de mètres en aval de la grotte avant de débarquer en chaloupe.

Sur place, ils découvrent un trafic étrange : Devant la grotte, les cinq Gardes du Comté surveillent les alentours tandis que 5 autres individus chargent les trésors de l’antichambre dans un chariot stationné devant l’entrée et auquel sont attelés deux chevaux de trait.

Quand ils voient les PJs arriver, les Gardes tentent de les refouler sans aucun égard pour leurs Titres et Charges.

Mais face à leur insistance, les Gardes passent à l’attaque, immédiatement rejoints par les 5 autres individus qui abandonnent le chargement du chariot pour se mêler au combat.





Fight.
Le combat s’avère particulièrement facile pour les PJs grâce à une organisation tactique parfaite. Dosezhno et Odys, l’épée à la main, engagent les Gardes au corps à corps tandis qu’Elrik et Galeon, postés en hauteur, décochent leurs flèches meurtrières. Les PJs sont également aidés par de mystérieux archers embusqués de l’autre côté du fleuve.

Au bout de quelques rounds, un homme vêtu d’une longue robe noire à la capuche rabattue pour dissimuler son visage, accourt de l’intérieur de la grotte en hurlant : « Arrêtez cette folie imbéciles ! Ce sont des Impériaux ! »

Le Combat est donc interrompu. L’homme abaisse sa capuche et se présente ; il s’agit de l’Achéologue de Klaspios Humbert Wellington. Il explique qu’il est envoyé par son Ordre pour évaluer la dangerosité des trésors cachés dans la grotte. Il a pour mission de vérifier qu’ils peuvent tomber entre n’importe quelle main. Pour cela, ils doivent d’abord être emportés au Temple d’Holweck pour y être examinés …

C’est alors que surgissent les Nivans. Ils font surface sur la rive juste derrière les PJs, semblant avoir traversé le fleuve en apnée. A peine sortis de l’eau, ils contredisent le Klaspionite : Le trésor est à eux ! Le Comte du Dragon est sur le point d’accepter leur offre qui est d’ailleurs on ne peut plus généreuse !

Commence alors une négociation houleuse entre les Nivans et le Klaspionite, arbitrée par Odys et Théodoria. Mais personne ne semblant vouloir entendre raison, Odys neutralise finalement l’Archéologue et tous les autres protagonistes pénètrent dans la grotte au moment où l’un des Mercenaires arrive de l’intérieur et annonce que la porte de pierre est enfin ouverte …





La Belle en la Grotte dormant.
A l’intérieur de la grotte, ils découvrent l’antichambre telle qu’elle est décrite dans le Rapport d’Enquête, même si la majorité des objets a déjà été transportée dans le chariot. La porte de pierre a été descellée et poussée sur le côté, révélant une autre pièce plongée dans l’obscurité et d’où émane une forte odeur de renfermé ...

A la lueur des lanternes, le groupe découvre alors une salle un peu plus grande que la précédente mais, paradoxalement, ne renfermant que peu d’objets de valeur. A la place, les PJs peuvent dénombrer une vingtaine de caisses en bois ouvertes contenant de grandes bouteilles en verre blanc, toutes vides. Dans la partie nord de la pièce se trouve un magnifique lit à baldaquin usé par le temps dans lequel semble reposer une femme couverte d’un voile blanc.

En s’approchant, les PJs constatent que cette femme est en fait une magnifique femelle elfe, semblant n’être âgée que d’une vingtaine d’années environ et vêtue d’une superbe robe de soie blanche à dentelles. De sa bouche dépasse un tube de verre alambiqué qui semble l’avoir jadis abreuvée d’un quelconque liquide s’écoulant d’un immense récipient en verre accroché au-dessus du lit et ressemblant à deux soucoupes de verre collées l’une sur l’autre. Mais celui-ci est vide désormais.

Alors que les PJs l’observent, elle se réveille en sursaut et paraît effrayée par la présence de tout ce monde autour d’elle.

Lorsque les PJs demandent son nom, elle hésite un instant comme si elle tentait de se le rappeler puis elle finit par dire : « Natalia … Natalia Icestorm. »

Mais soudain, elle semble défaillir. Elle se retient au montant du lit le plus proche pour ne pas tomber. Paraissant subitement terrifiée, elle lève les yeux vers l’immense flasque de verre accrochée au-dessus de sa tête. Sa vacuité semble accentuer son anxiété. Elle se dirige alors, à pas prudents, vers les caisses de bois et semble y chercher une bouteille qui ne soit pas vide. N’en trouvant pas, elle commence à paniquer.

Comprenant sa démarche, les PJs se mettent eux aussi à chercher une bouteille qui ne soit pas vide parmi les caisses.

C’est Galeon qui semble avoir le plus de chance. Il finit par extirper de l’une des caisses une fiole de cristal qui ne ressemble pourtant pas du tout aux autres bouteilles. Mais les autres PJs ne sont pas dupes. Galeon a tiré cette fiole de l’une des ses poches et a fait semblant de la sortir d’une caisse.

Et tandis qu’Elrik l’interroge au sujet de cette fiole, Galeon, sans répondre, tend celle-ci à Natalia. Cette dernière semble d’abord stupéfaite. Puis après avoir scruté la fiole, elle lance un regard incrédule à Galeon et se saisit prudemment de la fiole dont elle vide goulûment le contenu.

Après cela, elle semble se sentir mieux et une conversation peut alors s’engager entre elle et les PJs. Elle paraît totalement perdue, comme s’éveillant d’un sommeil ayant duré plusieurs siècles. Elle pose des questions sur la magie et les dragons notamment et semble particulièrement émue lorsque les PJs lui apprennent que le Château de Rocsombre existe toujours.

C’est alors que réapparaît l’Archéologue de Klaspios Humbert Wellington, furieux de s’être fait rouler dans la farine par les PJs. Il s’avance vers la jeune Elfe et l’inonde de questions :

                        Connaît-elle le langage draconique ?

                        Est-ce elle qui a rédigé le texte sur la porte ?

                        Quel rapport a-t-elle avec la Grande Bataille Ténébreuse ?

                        Y’a-t-elle combattu ?

                        Qui est l’amour dont parle le texte ?

                        Que contenaient les bouteilles de verre ?

                        A qui appartient le trésor ?

                        Connaît-elle le Dragon légendaire Ja’Zarel ?

Les PJs essaient de calmer les ardeurs du Klaspionite tandis que l’Elfe, le visage baigné de larmes, se terre dans le mutisme, semblant effrayée. Mais Humbert Wellington est furieux. Il cherche à convaincre les PJs de lui livrer Natalia Icestorm pour qu’elle soit étudiée au Temple de Klaspios. Il les met en garde : cette jeune femme semblant inoffensive est peut-être une entité très puissante, la prochaine menace mortelle que connaîtra l’Astélie ! Les PJs n’ont pas le droit de la laisser en liberté ! Pour les convaincre, Humbert Wellington va même jusqu’à leur avouer que la traduction a été achevée en vérité et il la leur remet :

                        « Mon cher Amour,

                        « Mon corps et mon esprit s’affaiblissent et je sens qu’approche mon trépas.

                        « J’emporte avec moi les dernières potions miraculeuses que tu me laissas.

                        « J’ose espérer qu’elles me tiendront en vie le temps de ton retour,

                        « Si d’ailleurs tu reviens un jour.

                        « Pourquoi m’avoir sauvée de la Bataille Ténébreuse,

                        « Si c’était pour subitement m’abandonner ?

                        « De ce sentiment je me sens honteuse.

                        « Pourras-tu jamais m’en pardonner ?

                        « Je vais m’allonger en t’attendant, me reposer économisera mes forces.

                        « Car la magie d’éternité des fioles ne semble plus suffire,

                        « Elle peine à préserver mon état qui désormais empire.

                        « Je tiendrai tant que je le peux, espérant qu’à me sauver tu t’efforces. »





Dénouement.
Malgré les arguments du Klaspionite, les PJs restent intraitables. Ils demandent aux Nivans de reconduire à Holweck l’Archéologue lâché par ses sbires.

Natalia se détend après le départ d’Humbert Wellington et elle accepte d’être conduite à bord du Traqueur d’Etoile.

Alors que Galeon lui indique sa cabine, l’Elfe le supplie de la conduire dans les Monts Ancalon. C’est une question de vie ou de mort.

Après avoir consulté le reste du groupe, le Capitaine ordonne à son équipage de mettre le cap sur Fortsword d’où il faudra continuer à cheval vers le Territoire des Nains.

Natalia les abandonne après quelques jours de chevauchée sur les chemins sinueux de haute montagne (et un second malaise) devant l’une des portes du Royaume-Sous-la-Montagne. Une Sentinelle Naine la laisse entrer tandis qu’il refoule les PJs. Natalia leur donne rendez-vous à bord du Traqueur d’Etoile.





Épilogue.
Lorsque les PJs reviennent à Fortsword, ils trouvent Natalia à bord du navire. Elle semble en bien meilleure forme et souriante. Elle porte un sac de cuir qui semble contenir plusieurs fioles de verre. C’est alors qu’elle fait une promesse au groupe : Puisque Galeon lui a sauvé la vie, elle ne connaîtra de repos que lorsqu’elle aura payée sa dette. Et pour ce faire, elle l’accompagnera dans ses voyages jusqu’à ce que, à son tour, elle lui sauve la vie. En chemin, elle sera également mue par l’espoir de retrouver l’homme qu’elle aime …

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Résumé des Épisodes précédents   

Revenir en haut Aller en bas
 
Résumé des Épisodes précédents
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Résumé des épisodes précédents : Année 430 AA
» Résumé des épisodes précédents
» Résumé des épisodes précédents. Année 425.
» Résumé des épisodes précédents
» Résumé des épisodes précédents. Année 424 AA.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
O.R.C.S. - Le Forum :: Les Games ORCS :: Chronique d'Arhys-
Sauter vers: