Site de l'association JdR ORCS
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresConnexion
Pensez à renouveler votre inscription (feuille d'inscription)

Partagez | 
 

 Résumé des épisodes précédents

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Résumé des épisodes précédents   Lun 30 Juil 2012 - 16:53

Printemps 433
Un Empire décapité
[28/07/12. Aënolë, Eranlindir, Hédric, Hérohn, Jûza, Kylan, Maëllys, Théodoria, Waldemar]
 Djabelaïa : L’Empire d’Astélie se replie. L’armée impériale débarque en Djabelaïa. La Chancelière Impériale Théodoria Leafstar, le Connétable Impérial Kallister Moondril, l’ex Régent de Boukhabdhã Souleymane al-Yhusur et les PJs sont reçus par la Régente de Djabelaïa, Amira al-Sukah et le Grand Vizir Yasar al-Djalaïa. L’Empereur Kelthir Moondril, quant à lui, est parti à Basseclaire avec le Grand Ambassadeur Impérial Evan Dreble.
 Amira se dit triste d’apprendre que la fille du Traître El Crepusculo a suivi le même chemin que son père et qu’elle aussi est en train de trahir le Kaasahrim et le nom prestigieux de ses ancêtres. Peut-être que l’Astélie s’est montrée trop conciliante envers les trois cousines de la Chancelière Impériale ; la corruption d’El Crepusculo semble les avoir touchées également …
 Yasar acquiesce et ajoute qu’en général un Skaarite forme ses enfants pour qu’ils prennent sa succession. Les enfants d’El Crepusculo sont certainement déjà corrompus. Les avoir laissés au pouvoir a engendré des conséquences qui étaient hélas prévisibles …
 Arrivée du Stratège de Lugh Waldemar d’Oesenborg. Il est à la tête d’une petite flotte dhoûrk envoyée par l’Empereur des Terres Froides Olvirr Wolferson (6) pour se placer sous les ordres du CTUG.
 Arrivée du Croise-Lame Eralindir Daëlruyl (6), neveu de la Princesse Elvanaëlle Daëlruyl (7). Il est envoyé pour effectuer un repérage du terrain en vue de l’envoi des armées elfes au Kaasahrim.
 Mauvaises nouvelle : 23/03/433, l’Emissaire de Kahil Jûza di Nanto transmet un courrier à la Chancelière Impériale Théodoria Leafstar pour l’informer de l’arrivée imminente à Djabelaïa de l’Impératrice de Palenthe Helena Pherronus (9). Le message explique que des évènements tragiques viennent de se produire à Palenthe. L’Empereur Victorius Palenthus est mort. Le Réseau Kahilien craint qu’il ait été assassiné et que les vies de l’Impératrice et des héritiers du Trône Impérial soient en danger. De plus l’Impératrice est sur le point d’accoucher ; elle n’est pas du tout en état de voyager. Il en va de sa survie et de celle de l’enfant. Il semble que les proches conseillers de l’Empereur, notamment un Archimage ancien compagnon de Victorius, aient senti le vent tourner et aient préparé un éventuel départ précipité de la famille impériale. Selon les informations du Réseau Kahilien, l’Impératrice serait partie se placer sous la protection de l’Empire d’Astélie et serait en route pour Djabelaïa à bord d’un vaisseau céleste …
 A l’annonce de cette nouvelle c’est la stupeur. Tout le monde attend l’arrivée de l’Impératrice avec tristesse et appréhension. Mais aucun navire céleste ne se profile à l’horizon. Au fil des heures, la tension monte tandis que le soleil décline dans le ciel …
 Y a-t-il un pilote pour sauver l’Impératrice ? : Soudain, alors que l’après-midi touche à sa fin, un garde de Djabelaïa arrive à bout de souffle au Palais. Sa patrouille vient de découvrir le cadavre d’un « mage kaasahr portant des vêtements palenthins », fracassé dans l’une des rues proches du Palais. Il semble qu’il soit « tombé du ciel » selon les témoins …
 Un cadavre, des cadavres : Sur place les 4 gardes de la patrouille sont morts autour du cadavre du sorcier.
 Des témoins disent qu’ils ont vu 3 hommes masqués jaillir des ombres et frapper par surprise les gardes. Les 3 assassins les ont achevés et ensuite ils ont examiné le corps du sorcier. Ils ont soulevé ses manches et observé son avant-bras droit. Puis ils sont partis.
 Aënolë, Hérohn, Kylan, Maëllys et Théodoria reconnaissent l’un des sorciers qui combattit au côté de Victorius contre Eurigône en Hiver 424. Il s’agissait de l’un de ses amis fidèles …
 En examinant le corps du sorcier, Aënolë observe sur son avant-bras droit une marque tatouée. Théodoria et Jûza expliquent qu’il s’agit d’un signe d’appartenance à un commerce de la cité, une layetterie (échoppe de fabricants de caisses et de coffres en bois).
 La layetterie : Porte entrouverte. A l’intérieur désordre, bois brisé, feuilles de papier éparpillées sur le sol, traces de sang.
 Les PJs découvrent 4 Cadavres au rez-de-chaussé, vraisemblablement les artisans de l’échoppe, et 2 cadavres de Skaarites au sous-sol.
 Sous-sol. Une armoire qui semblait fermée par une chaîne a été éventrée et fouillée. De nombreux parchemins sont répandus sur le sol.
 Hédric se déguise en enquêteur et explique ce qui s’est passé dans cette pièce. Les 3 assassins masqués sont venus ici et ont fouillé le lieu à la recherche de documents. Ils ont trouvé ce qu’ils cherchaient et l’ont brûlé. Les deux Skaarites sont arrivés et leur ont parlé. Les assassins masqués n’ont pas semblé réceptifs à leurs paroles. L’un des Skaarites a posé une statuette d’obsidienne représentant un cobra lové en pierre noire sur le sol et une Projection de l’image d’un individu encapuchonné est apparue. Celui-ci a semblé transmettre un message. Les hommes masqués ont donné un coup de pied dans la statuette et ont tué les 2 Skaarites. Puis ils ont ramassé la statuette et ont disparu.
 Nouvelle piste : Jûza reçoit un nouveau message. Lui et Théodoria doivent se rendre immédiatement au Temple de Kahil.
 Une heure plus tard, Théodoria transmet un message à Maëllys. Elle donne rendez-vous aux Compagnons à la sortie nord de la cité. Il y a du nouveau. Les assassins se sont rendus dans une ferme, il se pourrait que l’Impératrice et ses enfants y soient cachés, il n’y a pas de temps à perdre …
 La ferme : Il fait nuit noire lorsque les PJs y arrivent. Cadavres du fermier (35 ans), de sa femme (33 ans) et de leurs deux enfants (deux garçons de 8 et 4 ans).
 Les Assassins sont encore en train de chercher l’Impératrice. Ils sont dans la grange … Hédric se déguise en hibou et les repère alors qu’ils s’apprêtent à tendre une embuscade aux PJs.
 Fight. 2 Assassins attaquent les PJs mais le 3e menace la vie de l’Impératrice. Les PJs entendent hurler cette dernière. Hérohn élimine prestement les 2 assassins et les PJs se précipitent dans la grange pour porter secours à l’Impératrice de Palenthe.
 Grange. Une trappe ouverte. En bas, le 3e assassin est sur le point d’éliminer les restes de la famille impériale. L’Impératrice Helena Pherronus est tordue de douleur et sa robe est tachée de sang. Blotis contre elle, terrorisés, les jumeaux Lavinia Palenthus (10) [428 AA] et Valerius Palenthus (10) [428 AA]. Posté devant sa mère, brandissant son épée courte tremblante entre ses deux mains, Clementius Palenthus (10) [420 AA] se dresse courageusement en ultime rempart devant sa mère.
 Sauver l’Impératrice et son enfant ! :
 Lorsque les PJs arrivent, l’assassin les attaque.
 Fight.
 Lorsque l’Assassins meurt, les PJs n’ont pas le temps de fêter leur victoire, Helena Pherronus (9) est en train d’accoucher et l’enfant se présente mal.
 Hédric se déguise en médecin et accouche l’Impératrice avec l’aide de tous les PJs qui contribuent à ce que la naissance se déroule correctement.
 Naissance d’Honoria Palenthus, Princesse Impériale de Palenthe. L’Impératrice et sa fille sont saines et sauves.
 Epilogue : Retour au Palais. L’Impératrice de Palenthe est épuisée. Elle et sa fille sont prises en charge par les médecins de Djabelaïa.
 Le lendemain Helena Pherronus demande à voir les PJs afin de leur témoigner toute sa reconnaissance, tout particulièrement à Hédric Longsword. Puis elle raconte sa fuite de Palenthe :
« Peu après le couronnement houleux de Victorius en 425 et les multiples tentatives d’assassinat échouées à son encontre, les choses semblèrent rentrer dans l’ordre pendant un temps. Le Prince Lucius se fit oublier à la Cour. De nombreux soupçons pesaient sur lui mais aucune preuve formelle ne put être trouvée. En effet le mystère demeurait au sujet de l’échange des trophées. Une enquête prouva que le trophée destiné à Victorius était sain à son départ du palais et démoniaque à son arrivée et c’est Lucius qui le transportait dans le carrosse qui le conduisit à la lice. Personne ne put expliquer comment il avait pu ignorer l’échange.
« Quoi qu’il en fût la menace sur le trône de Palenthe s’estompa pendant quelques années, jusqu’à, il y a un an et demi (Automne 431), la mort accidentelle de Leopoldina Palenthus (10), sœur aînée de Victorius. Elle se noya dans l’étang du Palais. Dès lors les évènements se précipitèrent. Des accidents impliquant l’Empereur de Palenthe s’enchaînèrent. Trois de ses serviteurs trouvèrent la mort vraisemblablement à la place de Victorius.
« Les conseillers et amis de Victorius commencèrent à le mettre en garde contre les menaces qui planaient sur lui. L’Impératrice Helena suggéra même que le comploteur devait certainement être son propre frère Lucius. Mais Victorius ne voulut rien entendre ; il culpabilisait déjà beaucoup d’avoir fait mettre à mort sa grande sœur Eglantina Palenthus. Tous ses autres frères et sœurs le lui avaient déjà bien assez reproché. Il ne voulait pas ajouter au déshonneur de sa famille des soupçons infondés sur son jeune frère.
« Victorius resta sourd aux mises en garde jusqu’à ce matin tragique du 23e Solanil 433 où son corps fut retrouvé sans vie dans son cabinet. Peu après qu’elle l’apprît, Helena vit débarquer dans son boudoir l’Archimage Demostene. Il lui ordonna de prendre les bagages qu’il avait pris soin de lui faire préparer des semaines auparavant et d’appeler ses enfants afin de partir sur le champ. Le Mage invoqua un navire céleste sur le balcon et tout le monde embarqua en hâte. Peu après leur départ, Helena aperçut trois hommes entrer dans la pièce et se précipiter sur le balcon. Elle ne les reconnut pas. Elle n’en vit pas plus d’ailleurs car Demostene leur demanda de se mettre à couvert au fond du navire.
« Ce n‘est que plus tard qu’elle comprit que lui par contre avait été blessé. Les assassins avaient réussi à le toucher d’un dard empoisonné. Il tint bon tant qu’il le put. Mais sentant sa vie lui échapper, il déposa l’Impératrice dans une ferme de sa connaissance qu’il savait sûre et il promit de prévenir l’Empereur d’Astélie afin qu’il vienne à son secours.
« Helena attendit l’aide providentielle mais ceux qui vinrent furent les assassins de Lucius. Le bon fermier les mit en sécurité et tenta de retarder ces derniers. Mais les gémissements de douleur d’Helena, si proche de l’accouchement, attirèrent les assassins et ils finirent par la trouver. Clementius tenta de protéger sa mère. Mais grâce aux Dieux les PJs arrivèrent juste à temps …
« Helena est persuadée que c’est Lucius qui est responsable de la mort de l’Empereur. Mais la fuite de l’Impératrice et de ses enfants pourrait être interprétée comme un aveu de culpabilité. Ce qui pourrait permettre à Lucius d’asseoir son pouvoir sur le trône de Palenthe et de condamner à mort Helena et ses enfants s’ils se montraient à nouveau. Si l’Astélie n’intervient pas, Palenthe risque de sombrer dans les Ténèbres … »
 Sur le corps du troisième Assassins, Maëllys récupère la statuette du Dieu Cobra volée aux Skaarites. En la posant par terre, la Projection de l’homme encapuchonné apparaît (message en kaasahr) :
« Mes chers enfants, le Seigneur Skaãr n’existe pas. Depuis de nombreux siècles la Religion astélienne conduite par le prétendu Dieu de la Justice Haëroon nous berne. Le Seigneur Mushkar est le véritable Dieu de notre peuple et nous le rejoindrons bientôt. D’ici quelques nuits j’organiserai la cérémonie de passation de pouvoir. Je me prosternerai enfin devant un vrai Dieu. Quant à vous j’attends que vous soyez nombreux auprès de moi afin de témoigner à notre futur Dieu tout le respect que nous lui devons. Surveillez les signes et préparez-vous à élever votre vrai Dieu au statut d’entité céleste. Bientôt nous déclarerons la guerre à ceux qui nous ont volé nos dieux ! Nul doute que nous remporterons la victoire sur un peuple qui s’agenouille devant des mortels parvenus ! »

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents   Lun 30 Juil 2012 - 18:33

[28/07/12. Aënolë, Eranlindir, Gregorio, Hédric,Hérohn, Jûza, Kylan, Maëllys, Parma, Théodoria, Waldemar]
 Deux jours plus tard : 25e Solanil, deux jours ont passé depuis l’arrivée de l’Impératrice de Palenthe à Djabelaïa. Elle est toujours alitée dans une suite du Palais et récupère de son accouchement mouvementé tout en dorlotant sa fille nouvellement née.
 Théodoria Leafstar annonce aux PJs qu’ils sont attendus au Temple de Kahil pour une réunion à distance avec l’Ambassadeur de Palenthe. Il y aurait du nouveau au sujet de la mort de l’Empereur Victorius.
 Réunion à l’Ambassade. Salle de Réunion. Présence spirituelle de l’Ambassadeur de Palenthe Oddeus Gallatarone. Celui-ci présente les informations collectées par le Réseau Kahilien et envoie le dossier complet qui apparaît sur la table de réunion devant Théodoria :
Le Réseau a eu accès au rapport de l’examen du corps de Victorius que l’Aumônier du château a remis au nouvel Empereur Lucius Palenthus. Selon ce rapport, il est clair que Victorius a été empoisonné. Le poison aurait pénétré l’organisme par les doigts dont les extrémités sont nécrosées.
D’ailleurs Lucius a demandé que le corps de son frère soit ramené au château, officiellement pour le préparer à des obsèques impériales mais le Réseau pense que c’est plutôt pour éviter que des investigations plus poussées ne soient engagées.
Par ailleurs, le Réseau a appris que la veille de la mort de son frère, Lucius lui a offert un recueil de poèmes.
De plus, la prise de pouvoir de Lucius est apparue comme suspecte car rapide et organisée, comme si elle avait été prévue de longue date.
Le soir de la mort de l’Empereur, Lucius a officiellement annoncé la fuite de l’Impératrice. Elle a immédiatement été suspectée et sa traque a été ordonnée afin qu’elle soit traduite devant la Justice Impériale ; ce qui écarte par voie de conséquence tous les héritiers potentiels du trône placés avant Lucius dans l’ordre de succession.
De plus, il est avéré que l’Impératrice et ses enfants sont poursuivis par des assassins. Ces derniers pourraient bien être à la solde de Lucius
En résumé, le Réseau Kahilien suspecte que Lucius soit responsable de la mort de Victorius et que le recueil de poèmes qu’il lui a offert puisse être l’arme du crime. Le problème c’est qu’il n’y a aucune preuve. Le livre semble avoir disparu. Et Lucius fait cadenasser un à un tous les moyens d’obtenir de plus amples informations.
 L’Ambassadeur de Palenthe espère que les Compagnons de la Nouvelle Aube puissent apporter leur aide. Sinon, il n’y aura d’autre choix que de laisser un assassin présumé prendre le contrôle de l’un des plus puissants empires de Gandorâh …
 Après la réunion Hédric explique qu’il a fait un rêve. Il pense que celui-ci pourrait avoir un rapport avec l’affaire. Selon lui, il se pourrait qu’un jardinier palenthin soit en possession du recueil de poèmes …
 Palenthe : Les PJs décident de se rendre en la cité de Palenthe afin de trouver des preuves contre Lucius. Théodoria fait appel au Sorcier d’Auromalum Azrahim pour transporter une partie du groupe ; les autres (qui y sont autorisés) voyageront à bord de la Nef Céleste.
 Retrouver le jardinier : Une fois à Palenthe, les PJs s’établissent dans une résidence appartenant au Réseau Kahilien en périphérie de la cité. De là, Théodoria coordonne l’enquête à distance avec l’Ambassadeur de Palenthe Oddeus Gallatarone.
 Ils découvrent que l’un des jardiniers du Palais Impérial Odius Quintus manque à l’appel. Oddeus obtient son adresse et la transmet à Théodoria.
 La femme du jardinier : Les PJs se rendent à l’adresse. Il s’agit d’une insula (maison modeste) de 3 étages située dans le centre de la Cité Impériale.
 Une femme, Teresa, âgée d’une quarantaine d’années ouvre la porte, lorsque les PJs y frappent. Elle raconte que la veille, son mari est rentré tout excité après son travail au palais. Il a dit qu’il avait fait une découverte, un sac de cuir au fond d’un étang, qui pourrait leur rapporter une petite fortune. Mais il devait pour cela rencontrer une personne discrètement le soir-même. Il lui a dit que ce rendez-vous secret devait avoir lieu sur la colline de l’ancien temple protéen. Mais Odius n’est pas rentré cette nuit et Teresa est très inquiète. Odius avait envisagé que le rendez-vous puisse mal se passer car il avait laissé le sac ici « par sécurité ».
 Teresa a le sac et elle peut le donner aux PJs, mais elle aimerait savoir ce qui est arrivé à son mari. Elle demande en faveur aux PJs de le retrouver, ensuite elle leur donnera le sac.
 Les PJs promettent de retrouver son mari, et Teresa leur donne le sac.
 Le sac porte à l’intérieur l’emblème de la famille Palenthus. A l’intérieur du sac, un recueil de poèmes (Rivages étincelants, par Silvius Vittorius) et des pierres. Aënolë prend le sac après en avoir retiré les pierres.
 Un Fossile de l’Histoire sur la couverture du livre permet aux PJs de confirmer les conjectures du Réseau Kahilien : Lucius est bien le responsable de la mort de son frère et ce recueil est l’arme du crime. Les PJs ont donc toutes les preuves dont ils ont besoin pour innocenter Helena et accuser Lucius du meurtre de Victorius, mais tenus par leur promesse envers Teresa, ils décident d’abord de se rendre au temple protéen afin de découvrir ce qui est arrivé à Odius, le jardinier.
 Le Temple protéen : Dédié à l’ancien Dieu protéen Kratas, il est aujourd’hui en ruines.
 Au centre des ruines, un trou béant semblant avoir été provoqué récemment par la chute d’une grosse masse. Il semble que ce trou donne sur une crypte 10 mètres plus bas. Malgré l’obscurité, il est possible d’y apercevoir plusieurs cadavres écrasés sous les restes d’une énorme statue du Dieu.
 Descente dans la crypte. Découverte des cadavres d’Odius, de l’Empereur Lucius (!!) et de 3 assassins malgamiens.
 Les PJs découvrent également une tombe décorée d’un gisant. Ce dernier représente une femme guerrière portant une lance et un bouclier rond orné d'un emblème: un bouclier étincelant devant lequel brûle une torche.
 En protos, est gravé sur la tombe ; « Ci-gît Thétis Athéna Parthenos, héroïque et digne Porteuse de Xiphos, la Lance d’Athéna, qui sacrifia sa vie pour sauver celle de Kratas à la Bataille de Mylokos. Ce même jour Kratas donna sa vie pour défendre son peuple. Puisse Thétis Athéna Parthenos rejoindre les Elysées afin de poursuivre la lutte. Puissent les Dieux nous permettre de venger sa mort et nous accorder la victoire sur Warlock et les traîtres palenthins d’Aménos IX. »
 Une vive lueur semble émaner de l’intérieur de la tombe et elle s’intensifie lorsque Parma s’en approche. La Protectrice, semblant dans un état second, pousse le couvercle du tombeau …
 A l’intérieur de la tombe le squelette d’une guerrière en armure protéenne (casque, jambières, cuirasse), une épée à la ceinture et une lance en argent sur le corps. Tout l’équipement est rongé par le temps sauf la lance qui, elle, est en parfait état et irradie d’une aura divine.
 Lorsqu’elle saisit la lance, Parma irradie d’une aura divine à l’unisson avec l’arme comme si cette dernière reconnaissait sa porteuse légitime.
 Hédric se déguise en enquêteur et explique ce qui s’est passé ici. Apparemment l’Empereur Lucius est venu acheter le livre au jardinier Odius, mais Mushkar est apparu et a tué tout le monde puis il a enseveli les corps sous le poids de l’énorme statue de Kratas. Mais celle-ci a percé le sol et dévoilé la crypte secrète.
 Les PJs décident ensuite de passer la nuit dans l’ancienne demeure de Lord Rabbits. Au petit matin ils se rendent chez Teresa pour lui annoncer la triste nouvelle puis ils se dirigent vers le Palais pour dévoiler la supercherie du Seigneur Mushkar. Au passage, ils passent par l’Académie du Celestrion et se font accompagner d’un Maître (Vellinia) et de 10 Chevaliers.
 L’Empereur Démon : Dans la Salle du trône, « Lucius » le regard maléfique accueille les PJs avec un sourire narquois.
Lucius/Mushkar : « Vous arrivez trop tard misérables ! Ce soir, est le Grand Soir où Je deviens votre vrai Dieu ! »
 Soudain, un mot d’alerte résonne dans l’esprit des Protecteurs (Hérohn et Parma) : « Hariès ! »
 Déjà à l’extérieur de la salle du trône on entend des bruits de combat. Les défenseurs du Palais tentent de repousser les troupes du Minotaure …
 Soudain Hariès en personne fait son entrée dans la salle du trône, son épée à deux mains sanguinolente à la main.
Lucius/Mushkar : « Tiens, j’ai tué la marionnette et voici que le marionnettiste se présente en personne … »
Hariès : « Seigneur Mushkar, Vous venez de bafouer ouvertement les règles de l’Equilibre. Vous pensez peut-être ne pas y être soumis parce qu’elles n’existaient pas à votre époque. Alors laissez-moi vous les enseigner. J’ai pris ce trône grâce aux intrigues de mes marionnettes. Mais vous êtes directement intervenu pour me le ravir. J’ai connu un temps où les affaires pouvaient se régler de la sorte. Mais cette époque est révolue. Il est désormais temps pour Vous de faire face aux conséquences de vos choix … »
Lucius/Mushkar : « Dans quelques heures, ces règles dont vous me parlez, n’auront plus aucune importance pour moi … »
 Mushkar se lève de son trône et reprend sa véritable apparence. Un poignard démoniaque apparaît dans chacune de ses mains. Les 10 gardes dans la salle changent également d’apparence ; il s’agit de 7 assassins skaarites et de 3 elfes du totem du Crotale.
 Hariès qui s’est avancé et a dépassé les PJs, se retournent vers eux :
Hariès : « Allez-vous combattre au côté du Prince Sombre de Palenthe, Héros de la Nouvelle Aube ? »
 Maëllys répond que pour le bien de l’Equilibre ils le feront :
Hariès : « Très bien, occupez-vous du menu fretin, Je me charge de leur Dieu … »
 Mushkar prend une Forme d’ombre mais Hariès annule son pouvoir. Le Dieu Cobra reprend forme près du Minotaure :
Hariès : « Non Prince des Traîtres, Vous ne fuirez pas cette fois encore. Votre destin est déjà scellé ! »
 Fight. Hariès vs Mushkar
PJs vs ses assassins
Sbires d’Hariès vs Défenseurs de Palenthe.
 Hariès finit par tuer Mushkar, à peu près au moment où les PJs se débarrassent des assassins.
 Le corps du Dieu Cobra s’effondre sur le sol.
 Epilogue : Soudain une lumière divine envahit la salle du trône. Les bruits de combat à l’extérieur se taisent. Des pas métalliques résonnent sur le sol de pierre. Un chevalier en armure fait son entrée dans la salle du trône, son heaume sous le bras, une épée de feu flottant dans son dos, le Seigneur Haëroon en personne !
 Le Roi des Dieux observe la salle en silence. Sa Majestueuse aura divine envahit l’atmosphère et semble peser sur les épaules de tous les mortels présents. Ceux-ci ont l’impression qu’elle va les écraser s’ils ne ploient pas sous elle. Tous les PJs s’agenouent devant le Roi des Rois.
 Le regard sévère du Roi des Dieux se pose sur le corps de Mushkar et celui-ci disparaît dans une blanche colonne de lumière.
 Puis Haëroon se tourne vers Hariès. Les yeux emplis de colère du Roi des Dieux croisent ceux du Prince Sombre de Palenthe. Mais Hariès soutient son regard. Tandis que tout le monde est à genou, le Minotaure reste debout :
Hariès : « Pas à moi Sire Geoffrey … pas à moi … »
 Haëroon le fixe encore un moment puis quitte la pièce en marchant lentement.
 La luminosité de la salle du trône revient à la normale. Hariès semble reprendre son souffle. Puis il se tourne vers le Trône de Palenthe. Il passe un gantelet sur l’un de ses accoudoirs. Le Minotaure semble empli d’une vive émotion. Il fait mine de s’y asseoir puis se ravise. Il semble réfléchir.
 Soudain, Dans le dos des PJs, armes dégainées et dégoulinantes de sang, Ellindaël OmbreLune et Thorgrim Marteau-des-Abysses font leur entrée. Ils observent leur Maître sur le point de prendre le pouvoir sur Palenthe. Mais finalement Hariès s’éloigne du trône et rejoint ses lieutenants sur le seuil de la salle … En passant devant les PJs cependant :
Hariès : « Si vous échouez et qu’ils rejoignent le Jardin Légendaire, soyez assurés que Je ferai en sorte de les suivre et Je ne serai pas le seul … »
 Ellindaël OmbreLune et Thorgrim Marteau-des-Abysses observent incrédules leur Maître quitter la salle du Trône et finissent par le suivre sans émettre la moindre protestation …
 Une fois que leurs pas ont cessé de résonner dans le couloir, la Garde Impériale de Palenthe fait à son tour son entrée. Une dizaine de soldats portent autant de blessés certains grièvement.
 Il est temps pour les PJs d’expliquer ce qui s’est passé ici et de décider de l’avenir de l’Empire de Palenthe …
 Djabelaïa : Annonce officielle de la naissance d’Honoria Palenthus (10), le 23/03/433, Princesse impériale de Palenthe, deuxième fille et quatrième enfant de feu l’Empereur de Palenthe Victorius Palenthus et de l’Impératrice Helena Pherronus (9).
 Théodoria demande à Dark Nightmare de retrouver « le Jérémiah barbu », de le localiser et de faire un état des lieux (défense, gardiens) et éventuellement, si possible, ses souvenirs récents.


_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents   Mer 1 Aoû 2012 - 16:27

Eté 433
 Djabelaïa : Les Compagnons de la Nouvelle Aube font un rêve. Dans celui-ci ils voient Dark Nightmare dans une pièce obscure. A côté de lui dort le Jérémiah barbu, sale, faible et vêtu de haillons. Dark Nightmare annonce qu’il a retrouvé Sire Jérémiah Hendarr. Il est entré dans ses rêves et l’a rejoint dans le monde physique. Il se trouve dans une sorte de cave où régnent des ténèbres insodables. Sire Jérémiah est solidement enchaîné. Par la grille d’une porte de bois massive l’Oniriste a pu apercevoir 2 démons postés devant la geôle. Au-dela des gardiens, un long couloir obscur. Dark Nightmare a pu explorer les rêves de Sire Jérémiah. Celui-ci se souvient avoir été enlevé peu de temps après sa nomination par l’Empereur Kelthir II au titre de Duc de Keldonie en Automne 423 … Dark Nightmare ajoute qu’il peut aisément ramener Sire Jérémiah sans se faire repérer. Il attend le feu vert de la Dirigeante d’Auriomalum. Cependant il ne sait pas exactement où il se trouve et il préfère ne pas prendre le risque d’explorer physiquement le lieu et de faire de mauvaises rencontres …

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents   Mar 2 Oct 2012 - 17:40

Eté 433


Course contre le Temps

[29/09/12. Aënolë,Blithilde, Eralindir, Gregorio, Hérohn, Kylan, Parma, Théodoria, Waldemar]

Ø Djabelaïa : Les Compagnons de la Nouvelle Aube font un rêve. Dans celui-ci ils voient Dark Nightmare dans une pièce obscure. A côté de lui dort le Jérémiah barbu, sale, faible et vêtu de haillons. Dark Nightmare annonce qu’il a retrouvé Sire Jérémiah Hendarr. Il est entré dans ses rêves et l’a rejoint dans le monde physique. Il se trouve dans une sorte de cave où règnent des ténèbres insondables. Sire Jérémiah est solidement enchaîné. Par la grille d’une porte de bois massive l’Oniriste a pu apercevoir 2 démons postés devant la geôle. Au-delà des gardiens, un long couloir obscur. Dark Nightmare a pu explorer les rêves de Sire Jérémiah. Celui-ci se souvient avoir été enlevé peu de temps après sa nomination par l’Empereur Kelthir II au titre de Duc de Keldonie en Automne 423 … Dark Nightmare ajoute qu’il peut aisément ramener Sire Jérémiah sans se faire repérer. Il attend le feu vert de la Dirigeante d’Auromalum. Cependant il ne sait pas exactement où il se trouve et il préfère ne pas prendre le risque d’explorer physiquement le lieu et de faire de mauvaises rencontres …

Ø Basseclaire : L’Empereur s’attarde à la Capitale Impériale pour célébrer les épousailles de Sire Kédriss Moondril (Cool et Océane Leafstar (7). Kelthir II se dit ému et fier de voir la Prélate Impériale se lier à un Moondril.

Ø Basseclaire : Arrivée de l’Intendante Impériale Cecilia Cagalirius et des survivants de sa Garde Dorée, de sa suite et des conseillers des Royaume et Duché de Coranthe. Exilés de leur domaine, ils s’installent dans la Capitale impériale. Par contre personne n’a de nouvelle de la Duchesse de Keldonie Amélia Tadilie et de ses enfants.

Ø Palenthe : Obsèques impériales de Victorius Palenthus. Retour de l’Impératrice Helena Pherronus (9) à la capitale. L’Empereur d’Astélie Kelthir Moondril et le Roi des Elfes Ysériel Dhosediel se rendent à Palenthe pour assister aux cérémonies rendant hommage à l’un des Trois « Piliers de la Lumière ». Le peuple de Palenthe est en deuil.

Ø Coranthe : Le tout nouveau Royaume de Lhukar composé des duchés de Coranthe et de Keldonie commence à se faire menaçant à ses frontières nord et sud-est près desquelles se massent de puissantes armées. Ses cibles semblent être Mooncastle et Aboralie. Le Religion de Haëroon est déclarée hors-la-loi et ses propriétés sont confisquées.

] Le Haut Juge Suprême de Haëroon Garold Hendarr déclare la guerre au Royaume de Lhukar et appelle toutes les armées haërites à marcher sur le domaine renégat.

] Le Royaume de Lhukar propose un traité de non-agression au Royaume elfe de Dhosediel.

] Le Connétable Impérial Kallister Moondril promulgue un décret : « L’Empire d’Astélie réquisitionne toutes les armées de ses vassaux situés au nord de Mooncastle afin de défendre la Capitale. Toutes les troupes disponibles doivent être envoyées sans délai à Basseclaire et se placer sous les ordres des Généraux astéliens. »

] Le Chancelière Impériale Théodoria Leafstar promulgue un décret : « L’Empire d’Astélie interdit tout commerce avec le Royaume de Lhukar. Tous les vassaux de l’Astélie doivent cesser immédiatement leurs échanges avec les anciens Duchés de Keldonie et de Coranthe et fermer toute expédition commerciale vers et en provenance de ces domaines renégats. L’Empire d’Astélie invite également tous ses alliés à en faire de même. »

Ø Keldonie : Arrivée d’un « Jérémiah Hendarr » à Baumgarten à qui l’Ordre des Chevaliers du Lion d'Ivoire remet les rênes du Duché de Keldonie. Il annonce qu’il était emprisonné par les faux Dieux mais qu’il vient d’être libéré par le Roi Soleil. Il a ouvert les yeux sur la traîtrise des Dieux autoproclamés « gandoriens » et il a décidé de se convertir à un vrai Dieu de la Justice, le Seigneur Lhukar. Il entend désormais faire payer à ceux qui lui ont volé sa vie.

Ø Djabelaïa : Arrivée de Blithilde Orenson (Cool, Jarlin de Jörntaping, fille de Njarl Orenson, petite fille d’Azurr Orenson et arrière-petite-fille de Virr Doldengen. Elle vient rencontrer les PJs pour leur annoncer qu’elle a reçu une vision impliquant leur mort.

Ø Djabelaïa : Réunion des PJs pour décider des actions à mener.

] Anawa arrive au Palais de Djabelaïa. Comme la première fois il se tient sur le seuil et ne parle à personne.

] Lorsqu’Aënolë se montre, Anawa et lui quittent la ville pour se rendre dans le désert.

] Les PJs sentent que quelque chose de louche se trame et décident de suivre les deux elfes.

] Sur une colline, attend un lion gigantesque et majestueux irradiant d’une aura divine. Le menton haut, il observe approcher Aënolë avec sévérité. Anawa s’incline devant le Roi des Animaux et se place à côté de lui :

Anawa : « Aënolë, tu as décidé de trahir le Conseil des Envoyés en refusant d’obéir aux ordres qui nous venaient directement des Esprits. Pourtant ceux-ci t’ont jadis béni afin que tu accomplisses leur volonté sur la Terre des Bêtes. Tu n’es donc plus digne de demeurer l’un de leurs Envoyés. Il est temps pour toi de rendre les dons qui t’ont été accordé. Lion va mettre un terme à ton existence physique et tous les esprits qui t’ont vainement accompagné pendant toutes ces années seront enfin libres de retourner sur la Terre des Animaux. Ils pourront dès lors à nouveau être utiles aux Grands Esprits. Soumets-toi maintenant au Roi des Animaux et accepte ta fin dignement … »

] Lion fait un pas et ouvre sa gueule pour croquer Aënolë. Celui-ci d’abord hésitant, se soumet finalement à la mort.

] Mais au moment où Lion frappe de ses crocs la tête d’Aënolë, ceux-ci rebondissent sur un Pavois du Salut.

] Lion recule impassible, puis observe en silence la venue d’un cavalier qui avance au pas vers le sommet de la colline. A côté du cavalier marche un chien majestueux, irradiant d’une aura divine.

] Le Chevalier retire son heaume et descend de sa monture. Il s’agit du Seigneur Haëroon en personne. Le Roi des Dieux n’a pas un regard pour les mortels :

Haëroon : « Roi des Animaux cette âme m’appartient désormais.

Lion : « En effet, Roi des Hommes, mais comme vous le savez, cet elfe ne peut plus être l’un de nos Elus …

Haëroon : « Oui, Je le sais. Votre Justice doit être rendue. Mais ce sera la dernière fois … »

] Lion acquiesce d’un signe de tête.

] Des dizaines d’animaux spirituels apparaissent alors à côté d’Aënolë et se rangent derrière Lion. Puis ce dernier regarde Anawa et lui fait un signe de tête :

Anawa : « Aënolë, tu n’es désormais plus un Envoyé des Esprits. Mais, par la volonté du Roi des Hommes, ton existence physique va continuer. Toutefois, à partir d’aujourd’hui, les Animaux ne sont plus tes maîtres. Tu ne leur dois plus rien, mais n’attends plus aucun privilège de leur part. Nous ne nous recroiserons sans doute plus jamais. Le Conseil des Envoyés doit rester un mystère pour le commun des Elfes dont tu fais désormais partie … Adieu, frère … »

] Lion et Anawa se retirent suivis des anciens esprits d’AënolëHaëroon tourne enfin son regard vers les mortels et sourit à Aënolë :

Haëroon : « Aënolë, en refusant de suivre encore une fois aveuglément les ordres de tes Dieux et en acceptant de mourir plutôt que de provoquer une nouvelle guerre entre les Elfes et les Hommes du Nord, tu as prouvé que tu étais capable de te sacrifier pour préserver la Paix en mon Royaume. Je considère donc comme payée la dette que tu avais envers Moi. C’est pourquoi, Je lève la Marque des Bannis que tu reçus il y a onze ans. Je te libère ainsi des fers auxquels tu as cru pouvoir te soustraire à l’époque. Le Jugement Dernier t’a finalement été rendu. Vas, tu es désormais libre de suivre la voie que tu choisiras. Mais souviens toi toujours que tu possèdes des connaissances qu’aucun elfe du commun n’aurait pu acquérir … »

] Haëroon remonte à cheval et replace son heaume sur la tête. Le Destrier et le Chien de Haëroon semblent sourire à Aënolë et lui font un signe de tête amical. Puis Haëroon fait faire volteface à sa Monture et se retire, suivi de Chien.

Ø La libération de Jérémiah :

] Les PJs s’endorment. Dark Nightmare les rejoint dans leurs rêves et les conduit jusqu’au rêve de Jérémiah.

] Jérémiah est endormi et enchaîné dans sa geôle. Il est très pâle et très maigre, une longue barbe, des cernes sous les yeux. Il s’éveille en sursaut lorsque les PJs s’approchent de lui. Il se recroqueville instinctivement comme une personne torturée depuis des années. Il porte des traces de torture. Jérémiah est faible et fatigué ; il est sous-alimenté mais brille dans son regard le feu d’un paladin exemplaire. Il connaît les PJs uniquement de réputation et il se dit honoré de les rencontrer même si les circonstances ne prêtent pas aux festivités. Il remercie Haëroon d’avoir envoyé ses libérateurs et il jure sur son honneur de n’avoir de cesse que de laver l’injustice qui règne dans le domaine que lui confia jadis l’Empereur.

] Avant de se faire repérer par les démons gardant la geôle du paladin, Dark Nightmare ramène tout le monde au Palais de Djabelaïa via le Royaume onirique.

] Théodoria fait envoyer Jérémiah à Fortsword, auprés du Haut Juge Suprême Garold Hendarr, afin qu’il puisse reprendre les rênes de son domaine.

Ø La négociation avec la Reine de Zafhãr : Arrivéeà Abdeirkãl. Magnifique cité qui fut autrefois la capitale du puissant empire de Sédie. Nombreux vestiges d’une civilisation jadis rayonnante. Même si la plupart des anciens temples n’ont pas résisté aux nombreuses guerres de religion, certains vestiges de l’ancienne civilisation perdurent dans la cité à l’ombre des palais et des statues à la gloire des Dieux kaasahrs. Parmi ces vestiges, les restes de nombreuses statues de lionnes dont la symbolique religieuse dédiée à l’ancienne Déesse Khêfmet a été oubliée depuis des siècles.

] A peine arrivés les PJs se sentent observés. Se faufilant sur les remparts entre les statues de félin, une lionne bien vivante semble les surveiller et les suivre

] Les PJs sont reçus dans la salle du trône par la Reine de Zãfhar Hadda al-Ghazi (5) [393]. A ses côtés se tient une impressionnante guerrière à la peau noire qui les regarde entrer la mâchoire serrée. La rage qu’elle semble contenir avec peine peut se lire dans ses yeux. A part elle, dans la salle se tient la Cour de la Reine composée majoritairement de guerriers et de cavaliers des deux sexes, la plupart bien bâtis et affichant des mines sévères à l’égard des PJs.

] La Reine de Zãfhar Hadda al-Ghazi (5) [393 AA], accueille les PJs avec courtoisie mais elle ne semble pas de bonne humeur. Rapidement, alors que les négociations commencent, elle se dit excédée par ceux qui viennent courber l’échine devant elle maintenant que son domaine possède un intérêt stratégique. Le Kaasahrim la méprise d’ordinaire et voilà que soudainement tous viennent la flatter et lui apporter son aide. Elle crache sur les lâches et les hypocrites. La Guerrière de Khêfmet n’a rien demandé mise à part l’autorisation de combattre les Gobelins à ses côtés lorsqu’ils oseront frapper à ses portes. Les PJs en feront-ils autant ? Vont-ils rester ici et se battre ? Ou repartir se cacher dans leurs forteresses et laisser leurs soldats se montrer braves à leur place ? La Reine finit par ordonner que les PJs prouvent leur courage et taisent enfin leurs vaines promesses.Elle réclame un duel. Elle s’alliera au vainqueur entre la Lionne et un PJ.

] Kylan Anderson s’avance et défie la Guerrière de Khêfmet, Malaika. (Xandienne, crâne rasé, coiffe en poils de lion lui tombant sur les épaules et imitant la crinière dorée du félin ; musculature impressionnante ; ventre nu ; bande de cuir sur la poitrine ; couverte d’une peau de lionne ; cimeterre à deux mains attaché dans le dos ; lance de fantassin à la main).

] Malaika propose un duel à mort. La Reine Hadda al-Ghazi y consent.

] Combat. Après quelques rounds ; la Reine décrète la fin du combat. Hadda remercie les deux combattants pour le spectacle. Ils sont tous deux d’une grande valeur et il serait regrettable que l’un d’eux perde la vie. Elle proclame Malaika vainqueur. Elle ordonne alors aux PJs de quitter son domaine. Le Royaume de Zãfhar va s’allier au nouvel Empire de Sédie et repousser les Gobelins.

] Les PJs quittent penauds le palais. Le soir, ils campent dans le désert non loin de la cité. Théodoria souhaite parler à Hamzah al-Farah (6), Impétueux Chevaucheur du Vent du Sud, dirigeant des Audacieux Explorateurs de Qaïna. Elle craint que si Zãfhar change d’allégeance, l’institution de ce dernier se convertisse aux Dieux sedeths, ce qui entraînerait des conséquences tragiques.

] Hamzah al-Farah (6), les rejoint le soir et ensemble ils discutent calmement. Il semble qu’Hamzah nourrisse des doutes quant à la légitimité des revendications des Dieux gandoriens sur la terre kaasahr mais il n’est pas prêt à convertir son ordre aux Dieux sedeths. Il reste donc encore aux PJs une petite marge de manœuvre …

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents   Mar 23 Oct 2012 - 16:37

[20/10/12. Aënolë, Blithilde, Eralindir, Hédric, Hérohn, Kylan, Parma, Théodoria, Waldemar]

Ø La négociation avec les Gorgoz :

] Théodoria contacte Esmézar grâce à l’élémentaire qu’il lui a laissée. La Cabaliste propose aux PJs de se rendre en Ikhanyhusur pour y rencontrer les chefs de l’armée gobeline.

] Ikhanyhusur. Impressionnante flotte gobeline qui se prépare à appareiller pour attaquer Aïmounsaïda.

] Deux Gobelins prennent place à la table des négociations. Il s’agit de deux frères de l’Empereur de Gorgozor :

O Balthézor Gorgozor Prince Impérial, Mentaliste de l’Empire Eclairé.

O Almanazãr Gorgozor Prince Impérial, Chef de la Garde Eternelle, Commandant de l’Armée de l’Empire Eclairé.

] Théodoria utilise son pouvoir de Langage universel afin que tout le monde puisse communiquer sans problème.

] Négociations :

O Le Commandant rejette catégoriquement toute possibilité d’épargner les Kaasahrs. Les Humains se sont manifestement montrés incapables d’endiguer la montée en puissance des Dieux Sedeths. La situation ne fait qu’empirer. Les Gobelins ont déjà perdu assez de temps. Cette discussion est stérile. Bientôt les Dieux Sedeths seront trop puissants pour être combattus et les Gobelins devront défendre leur Empire contre deux Panthéons. Cela ne doit pas arriver. Il n’est pas temps de palabrer. Il faut détruire tout foyer potentiel de cette ancienne religion !

O Mais le Mentaliste semble plus modéré et bien qu’il ne prononce aucun mot, il tente manifestement de tempérer les ardeurs de son frère et parvient finalement à le convaincre de signer un accord avec l’Empire d’Astélie.

] Somme toute, les Gobelins restent sans pitié envers les Kaasahrs. Ils comptent poursuivre leur conquête afin d’éradiquer toute menace pour leur civilisation car les PJs sont incapables de leur apporter la garantie que les Dieux sedeths ne progresseront plus. Cependant ils concèdent aux PJs la possibilité d’offrir aux Kaasahrs l’opportunité de se rendre afin d’éviter de nombreux bains de sang.

] Théodoria Leafstar pour l’Empire d’Astélie et Almanazãr Gorgozor pour l’Empire de Gorgozor signent un traité d’entente mutuelle. Ce traité stipule que l’Astélie devra attaquer Boukhabdhã pendant que les Gobelins avancent vers l’ouest. Le but étant d’encercler les Sedeths, de les écraser sous deux feux et de faire la jonction des deux armées en Zhouera.

] Les PJs évoquent la bataille prochaine en Aïmounsaïda et notamment la présence de Sabhã. Apparemment les Gorgoz n’en étaient pas informés et ils invitent les PJs à se joindre à eux contre le Dieu Crocodile.

Ø La bataille d’Aïmounsaïda :

] Aïmounsaïda. Comme la majorité des domaines kaasahrs, Aïmounsaïda reste avant tout, une puissance maritime. En fait, plus de la moitié du peuple aïmounsaïdahr gagne sa vie sur la mer, soit comme marin, marchand ou pêcheur. Les habitants comptent parmi les navigateurs les plus avancés de Gandorâh et leurs navires sont les plus rapides entre tous les navires kaasahrs et palenthins. La construction navale est devenue l'artisanat le mieux considéré de l'île.

] Rapport de force :

Flotte gobeline : 200 galères de guerre (soit la moitié de la flotte gorgoz disponible au Kaasahrim).

Flotte aïmounsaïdahr: 15 galères de guerre (10 + 5 appartenant à la Puissante Flotte du Kaasahrim).

] Préparation de la bataille. Théodoria fait appel aux ressources de la Fondation Auromalum et obtient une aide logistique conséquente vu l’enjeu qui est d’affronter un Dieu.

] Les deux flottes se rencontrent au large d’Abourdjara, la capitale d’Aïmounsaïda.

] Théodoria projette son image sur tous les navires « ennemis » et leur propose de se rendre. En réponse Sabhã provoque un tsunami qui coule instantanément 3 navires gobelins et il annonce que tout Sedeth qui se rendra subira le même sort.

] Déroulement de la Bataille navale.

Le Dieu Sabhã saute à l’eau et prend sa forme de crocodile géant.

8 Cabalistes Gorgoz invoquent 8 puissants Esprits de l’Eau qui fondent sur le Dieu Crocodile.

Les galères de guerre se rencontrent et s’abordent. Les soldats des deux flottes s’affrontent.

Sabhã provoque des tsunamis qui s’abattent avec violence sur la flotte gobeline.

] Les PJs se répartissent les tâches avec efficacité.

Hérohn, Parma et Kylan sautent sur le dos du Dieu Crocodile et le frappent au corps à corps.

Aënolë, Eralindir et Blithilde rejoignent les archers gorgoz et tirent sur l’Ennemi des flèches enflammées par les Cabalistes de Magma.

Théodoria, Waldemar et Hédric gèrent l’assistance aux équipages des navires gorgoz apportant soins et soutien moral.

] L’action des PJs s’avère déterminante pour la victoire. Sabhã finit par être tué malgré la mort de plusieurs Cabalistes. Le corps du Dieu Crocodile est entravé par les Gobelins et sera emmené et enfermé en Pérégranie.

] Une fois leur Dieu vaincu, le reste de la flotte sedeth se rend.Victoire gorgoz.

Ø Epilogue :

] Les Gobelins et les PJs débarquent en Aïmounsaïda. L’annexion de la Principauté commence.Les Gobelins comptent châtier sévèrement ceux qui osé leur résister. Ils souhaitent exécuter le Prince Djabel al-Saïda et toute sa famille. Les PJs parviennent à leur faire accepter son enfermement ainsi que l’autorisation de nommer eux-mêmes un nouveau Régent, dont ils seront évidemment responsables …

] Le Réseau Kahilien envoie à Théodoria des nouvelles de Zafhãr : La Déesse LionneKhêfmet est arrivée peu après le départ des PJs et a tué la Reine de Zãfhar. Celle-ci n’avait pas compris que son allégeance à l’Empire de Sédie signifiait qu’elle devrait se convertir à sa religion. La Déesse Lionne lui a ordonné de s’agenouiller et d’embrasser sa foi mais la Reine a refusé et la Lionne lui a sommairement arraché la tête. Hamza al-Farah a précipitamment quitté le Palais avec ses enfants et a été récupéré par le Réseau Kahilien qui devrait le convoyer vers Djabelaïa. Apparemment, il ne nourrit plus aucun doute en faveur des Dieux Sedeths. Autre nouvelle : Zãfhar vient d’entrer en guerre contre Haïsebha, le domaine du Dieu Faucon Khephêt

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents   Mar 13 Nov 2012 - 19:57

Automne 433


La conquête de Zãfhar

[10/11/12. Aënolë, Blithilde, Hédric, Hérohn, Kylan, Maëllys, Parma, Théodoria, Waldemar]

Ø Palenthe : Investiture du nouvel Empereur de Palenthe Clementius Victorius Palenthus (10) [CBH. 420]. Il règnera sous la régence de sa mère jusqu’à sa majorité (15 ans). Les Consulats de Palenthe sont convoqués à la capitale afin de confirmer leur allégeance envers le trône de Palenthe.

ØRéunion des PJs : Théodoria donne les nouvelles du monde :

× Victoire haërito-astélienne en Coranthe grâce notamment à l’intervention de Jérémiah Hendarr. Prise de pouvoir d’Adelan Longsword en Coranthe. Rasage des Temples de Lhukar arrestation, interrogatoire et exécution des félons. Il est avéré que Taïb ibn Dayazell était un Skaarite converti à Mushkar envoyé en Péninsule Continentale pour préparer la conversion des Haërites à Lhukar. Arrivée du Haut Juge Suprême Garold Hendarr. Celui-ci s’interroge de constater que les installations nivanes ont été épargnées par les Skaarites. Il s’étonne de plus de la manière dont ces derniers ont pu lever une si puissante armée en si peu de temps. Le Haut Juge Suprême souhaite obtenir des réponses de la part des Nivans et si, comme à leur habitude, ils restent muets, il ordonnera une enquête afin de trouver les réponses qu’il cherche …

× Les nouvelles concernant Amélia Tadilie (ancienne Duchesse de Keldonie et épouse de l’ex Compagnon de la Nouvelle Aube Jérémiah Hendarr) et ses enfants ne sont pas bonnes. Elle aurait rejoint la Cour Invisible, un rassemblement mythologique de créatures féeriques maléfiquesayant choisi de tourmenter les humains. Théodoria explique qu’il se pourrait qu’Amélia souhaite se venger des Compagnons de la NouvelleAube.

Ø L’invasion de Zãfhar : Alors que la flotte gobeline approche des côtes de Zãfhar, une autre partie de l’armée gobeline arrive d’Ikhanyhusur et prend position autour des remparts.

] Mais le domaine semble sans défense. Aucune armée ne se présente face aux Gobelins. Au contraire, ceux-ci sont accueillis en libérateurs.

] Débarquement à Abdeirkal. Une foule de gens accueille les Gobelins et les PJs comme des héros de retour de quelque haut fait. Le temps que la Garde Eternelle s’organise, des badauds empoignent les Gobelins et les PJs. Les larmes aux yeux, ils les remercient d’être arrivés. Rapidement, cependant, un périmètre de sécurité est mis en place qui repousse les quelques excités qui s’accrochent encore à leurs armures. Forts de cette solide escorte, les deux Princes Impériaux et les PJs se mettent en marche vers le Palais. En chemin, Théodoria s’aperçoit que, profitant de la cohue, quelqu’un a glissé un billet discret dans les plis de ses vêtements. Il s’agit d’un message provenant d’un artisan calamier qui aurait découvert une « arme secrète » capable de tuer les Dieux des Sedeths. Il donne rendez-vous aux PJs à son atelier pour leur remettre en mains propres ses découvertes.

] Arrivée au Palais. Un Kaasahr partisan des Gobelins, Ibrahim ibn Merakh, a pris le pouvoir par la force profitant de l’absence de tous les gros bras du domaine. Il accueille les Gobelins et les PJs à bras ouverts et s’agenouille devant ses « nouveaux maîtres ».

Ø L’échoppe du Calamier. (Fabricant de plume (calam) pour écrire).

] Sur place. Porte entrouverte. Personne à l’entrée. Désordre. Etagères de recueils renversées sur le sol. Cadavres de 5 Gardes du Palais et de 3 artisans baignant dans leur sang.

]A l’intérieur, deux individus sont en train d’examiner des documents :

O Un homme kaasahr, le teint extrêmement pâle que les PJs reconnaissent immédiatement comme Ibrahim ibn Merakh, même si son attitude est différente de celui qu’ils viennent de rencontrer au Palais : les traits plus froid et le regard empli de haine.

O Un gnârk colossal vêtu d’une peau de bête et portant de nombreux colifichets de chaman.

] Apparemment l’humain montre des documents que le gnârk examine avec attention. Mais leur contenu semble décevoir ce dernier.

]Les PJs finissent par se faire repérer. Immédiatement, le Gnârk se change en hyène et s’enfuit par la porte. A l’extérieur, il marque un temps d’arrêt et observe Aënolë. Puis un esprit vautour s’incarne en lui et, le Gnârk, se changeant en rapace charognard, disparaît dans le ciel.

] Dans le même temps les 5 gardes du palais se relèvent et attaquent les PJs, tandis que l’ Ibrahim ibn Merakh à la peau pâle se change en une vapeur noire et disparaît sous une porte. Abandonnant les documents qu’il tenait.

] Fight contre les 5 zombies. Les PJs se débarrassent sans mal des morts-vivants.

] Aënolë examine les documents abandonnés par le vampire : Il s’agit d’une compilation de mythes écrits en Kaasahr. Tous ont pour sujet, de près ou de loin, un Dieu redouté par les Sedeths : Yahrôk, le Dieu à tête de Hyène. Dieu du Chaos, des Ténèbres et de la Stérilité. L’un des mythes raconte sa disparition mystérieuse de Sédie. Un autre mythe raconte son combat légendaire contre le Dieu Wanaël Galendil devant les portes de la cité elfe d’Imas Starladas :

Des chants elfes racontent, en effet, comment, au commencement du monde, Wanaël Galendil affronta Yahrôk le Dieu Hyène. Celui-ci vint aider le peuple gnârk dans sa guerre territoriale contre les elfes. Et à lui seul, il renversa le cours de la bataille. Wanaël Galendil voyant ses créatures massacrées injustement par le Dieu Hyène vint à leur secours et se rua sur Yahrôk. Leur lutte dura tout le jour sans qu'aucun des deux adversaires ne semblât prendre l'avantage. La morsure du Dieu Gnârk avait moult fois fait reculé le Seigneur Elfe vers le cœur des territoires de son peuple. Mais alors qu'Il se retournait, Il aperçut les murailles de la cité d’Imas Starladas, la Sainte. Il sentit la puissance de la foi de son peuple qui le soutenait dans son féroce combat. La force de Wanaël Galendil lui revint alors et ses lames d'argent, à la vitesse de l'éclair, fendirent la fourrure puante de Yahrôk. Celui-ci fut contraint de battre en retraite dans les souterrains obscurs du monde. Cette victoire du Seigneur Elfe symbolise la lutte qui opposa les elfes aux gnârks aux origines du monde.

Enfin un autre texte parle de la chute du Dieu Yorios :

Yorios était adoré autrefois comme le dieu du Soleil et des combattants qui mènent une bataille quotidienne contre la nuit. On lui accordait aussi la maturation des céréales, mais il était craint en raison de sa capacité à apporter la sécheresse. Yorios était le gardien du premier soleil, jusqu'à ce qu'il soit chassé du ciel par Yorion, son frère, qui devint le second Soleil. Sa chute eut pour conséquence sa transformation en hyène puis son exil au plus profond des enfers. Après sa chute, le rôle de Yorios changea, il devint le dieu de la nuit et du froid. Grand semeur de luttes et de désordres, Yorios n'oublia jamais sa chute due à Yorion et longtemps rumina sa vengeance. Il utilisa la trahison et son pouvoir sur la région d’Ermelün pour chasser Yorion du Soleil, et le monde fut privé de lumière.

] Aënolë explique également que l’homme qui leur a donné rendez-vous dans sa boutique a été arrêté un peu plus tôt par la Garde.

ØRetour au Palais. Les PJs reçoivent la confirmation de l’arrestation du calamier. Il est accusé de haute trahison. Personne n’est autorisé à lui parler. Selon Ibrahim ibn Merakh il complotait contre les Gobelins en communiquant des informations aux Rebelles. Il va être exécuté très rapidement.

]Malgré leur insistance, les PJs se heurtent à un mur de refus et ils n’obtiennent pas non plus le soutien des Gobelins.

]Sur ces entrefaites, Théodoria reçoit un message de la part du Temple de Kahil d’Abdeirkãl. Elle et les Compagnons de la Nouvelle Aube sont conviés à une réunion diplomatique.

ØA l’Ambassade.Les PJs rencontrent Yahcen ibn Faris, un géant kaasahr au crâne rasé. Il dit être le chef du parti des Loyalistes qui souhaitent reprendre le trône de Zãfhar pour la famille al-Farah. Il informe les PJs qu’il dispose d’une petite armée prête à prendre d’assaut le Palais à tout moment. Evidemment la présence gobeline empêche toute attaque. Il aimerait recevoir l’aide des Astéliens.

]Pendant qu’ils discutent avec Yahcen ibn Faris, les PJs apprennent que Ibrahim ibn Merakh a avancé l’heure de l’exécution de Shabir ibn Tabar, le calamier.

Ø Shabir ibn Tabar.Les PJs se précipitent au palaiset sauvent la vie de Shabir provoquant du même coup la colère du Sultan et des Gobelins.

]Après quelques explications à ces derniers, les PJs obtiennent l’autorisation de mener leur enquête. Les Gobelins ordonnent au Sultan de les laisser tranquilles. Cependant ils refusent catégoriquement de les entendre au sujet du parti des « Loyalistes ». Les Gobelins ne veulent pas perdre de temps avec un domaine qui est conquis par avance ; ils se réjouissent d’avoir à sa tête un Régent qui leur est acquis.

] Lorsque les PJs l’interrogent, Shabir fond en larmes. Il explique que les fameuses informations qu’on l’accuse de vouloir transmettre aux « Rebelles » sont fausses et qu’en plus elles n’étaient pas destinées à la Rébellion mais aux Astéliens. Il explique qu’en plus d’être calamier, il est faussaire et qu’il a lui-même fabriqué les documents à la demande d’un jeune garçon qui est venu le voir et qui se faisait appeler le « Fils de la Terre ». Il remercie les PJs de l’avoir sauvé. Il est innocent des crimes dont on l’accuse. Son seul crime est d’avoir falsifié des documents qui leur étaient destinés. Il accepte de montrer aux PJs l’endroit où ils sont dissimulés.

Ø L’arme secrète : « Les précieux documents» se trouvent dans une cache secrète de l’atelier.

] Il s’agit d’un étui en cuir contenant deux feuilles de parchemin :

O L’une des feuilles est une partie d’un texte « original » en ancien qedaar illustrée de croquis représentant une ziggourat et ses plans.

O Une autre feuille contient une traduction en kaasahr du texte d’origine : « … et le majestueux Lhukar, contemplant sa victoire sur l’armée en déroute des Imposteurs Qedaars, décida de marquer celle-ci en laissant là l’arme qui lui avait valu son succès. En la cité de Naarûr, au dernier sous-sol de la ziggourat d’une Adversaire vaincue, il la déposa. Et afin que ses ennemis ne parviennent jamais à s’en saisir, il plaça autour de l’arme divine des scellés qu’aucun ennemi, qu’il soit mortel ou Dieu, ne pourrait jamais briser. »

] Parma annonce au groupe que « c’est là qu’elle doit aller » ...

Ø L’attaque de la mort : Alors que la nuit est tombée sur l’ancienne capitale de la Sédie, certains PJs ressentent une pulsion divine qui les poussent à retourner au Palais au plus vite.

] Une « armée » de 8 zombies attaque les Gardes.

] Explosion d’une fenêtre à l’étage. Les PJs comprennent qu’il y a du grabuge.

] Arrivés à l’étage, les PJs assistent à l’affrontement de deux Ibrahim, le vampire contre le Sultan.

] Les suivants du Sultan arrivent à la rescousse. Aidés par les PJs, ils mettent rapidement un terme à l’existence du mort-vivant.

] Ibrahim ibn Merakh remercie les PJs chaleureusement et s’excuse de s’être emporté contre eux.

Ø Epilogue.

_ Théodoria reçoit des nouvelles de Djabelaïa : Une bête aurait attaqué, dans ses appartements, Lord Wanadiel Dhonien l’envoyé du Roi des Elfes. La créature lui aurait parlé par Télépathie lui demandant les plans de la cité d’Imas Starladas et sa localisation. La bête a failli le tuer mais lorsque des gardes du Palais sont intervenus, elle a bondi par la fenêtre et s’est changée en vautour avant de disparaître dans le ciel. L’elfe a survécu et il a pu raconter ce qui s’est passé. Il a ajouté qu’il n’a pas eu le temps de répondre aux questions de la créature.

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents   Mer 5 Déc 2012 - 22:21

Hiver 433
La dernière marche des Gobelins
[01/12/12. Aënolë, Eldrith, Eralindir, Gregorio, Hédric, Kylan, Maëllys, Parma, Santus, Théodoria, Waldemar]
Ø Les recherches de Lohéann :
Naarûr est l’une des plus anciennes et des plus puissantes cités Etats de Pérégranie et fut notamment la ville du roi mythique Râhgeresh. Située au bord de l’Erdû, ses dimensions étaient, à l’époque syrméenne, des plus impressionnantes ; la muraille qui l’entourait (construite selon la légende par Râhgeresh lui-même) était longue de près de dix kilomètres.
Vers 4200 Avant le Prophète, Naarûr devait être l’une des cités les plus célèbres de Pérégranie par la richesse et la grandeur de ses sanctuaires dont le monumental « Palais Blanc », demeure des dieux Naarû et Ereshtar.
Mais les nombreuses batailles dont elle fut le théâtre finirent par avoir raison de sa magnificence. Au fil des siècles de guerre, elle subit de nombreuses destructions jusqu’à ce qu’elle soit désertée vers 4 000 Avant le Prophète, après que le Royaume de Batubatan eut détruit ses murailles.
Elle connut un faible repeuplement dans les siècles suivants et de nombreux rois bataniens, anshuriens, et gobelins entreprirent divers travaux de restauration. Mais malgré ces efforts, Naarûr ne retrouva jamais son rôle politique de jadis. Cependant, elledisposa toujours d'un grand prestige religieux, notamment grâce à son sanctuaire d’Ereshtar, déesse extrêmement populaire chez les Bataniens.
Mais les conquêtes des civilisations palenthine puis gobeline mirent un terme définitif à la culture pérégranienne et la cité de Naarûr devint vassale de l’une et de l’autre successivement.
Puis au 8e siècle Avant le Prophète la ville de Naarûr déclina progressivement avec la fondation du deuxième empire gobelin et finit par être abandonnée. La région de Naarûr devint alors progressivement de plus en plus marécageuse.
] Râhgeresh 5e Roi de Naarûr ayant régné vers 4450 Avant le Prophète. Râhgeresh était un demi-dieu doté d’une force surnaturelle qui construisit à mains nues les murailles de Naarûr pour défendre son peuple contre des menaces extérieures. Il voyagea beaucoup et connut de nombreuses aventures. Selon la légende Ereshtar tenta de le séduire mais il la repoussa. Pour se venger de son insolence, la Déesse fit mourir son meilleur ami. Râhgeresh est souvent décrit comme étant « pour deux-tiers dieu et un tiers humain. »
Ø Coranthe : Retour de Cecilia Cagalirius et de sa Cour. La Reine Dorée de Coranthe se dit offensée par les allusions du Haut Juge Suprême. Elle remercie les Haërites d’avoir libéré le royaume du mal qui le rongeait et les informe qu’ils peuvent désormais rentrer chez eux ; elle n’a plus besoin d’eux. Garold Hendarr fait savoir à la Reine qu’il ne partira pas sans avoir obtenu les réponses qu’il cherchait. La Reine répond qu’il ne trouvera pas de preuves de la culpabilité des Nivans à moins de les fabriquer lui-même. Elle conseille donc à ses allusions de ne pas devenir accusations car d’offensée la Reine pourrait devenir fâchée. La situation en Coranthe est donc explosive …
Ø Aïmounsaïda : Investiture du Prince Kamil ibn Djabel al-Saïda (9) nouveau Régent du Sultanat d’Aïmounsaïda, partisan de la Ligue Kaasahr d’Amira al-Sukah.
Ø Avancée de l’armée gobeline.
] Invasion du Khamahasin. Les Princes gobelins et les PJs font route avec le gros des troupes impériales gorgoz vers l’Emirat de Khamahasin.
] Pendant ce temps, avancée des troupes gobelines d’Hankayah en Bouharafã, puis vers la cité d’Ouarbhã capitale d’un domaine déjà membre de la Ligue Kaasahr. Les Gobelins prennent position au sud du domaine et préparent leur attaque sur Zhouera, premier domaine, sur leur route, officiellement vassal de l’Empire de Sédie.
] Dans le même temps également, attaque navale de la cité d’Akhbhã en Zhouera. Etonnamment les armées sedeths de Boukhabdhã ne viennent pas soutenir Zhouera.
ØKhamahasin : Le domaine de Khamahasin comprend seulement quatre provinces, l'une d'entre elles continent la cité de Khamahasin. Khamahasin est une contrée de jolie verdure, arrosée à souhait par les chutes de pluie de l'hiver et du printemps et baignée par le soleil le reste de l'année. Les habitants cultivent, dans les plaines entourant la cité, la canne à sucre, le riz et les fruits. Il y a toutefois une triste constatation à faire sur ce peuple amical et hospitalier : ils commencent à préférer l'épée à la musique et les troupes de l'émir patrouillent inlassablement dans le pays même près des murs de Khamahasin.
]La Capitale : Khamahasin est une cité de canaux entrelacés et de vergers parfumés. Ses murs paraissent âgés et nécessitant d'être restaurés. La forteresse la plus puissante du pays est Daneirah, « le Fort de Roche », situé à la pointe sud et contrôlant le bras de mer d’Aïmounsaïda. La famille al-Hasin dirige le domaine de l'ancien Palais du Rayon de Soleil situé sur un îlot entouré de canaux. L'opulent palais, considéré comme l'une des plus belles constructions du Kaasahrim, attire des diplomates de tous les états voisins pour admirer ses halls scintillants.
]Domaine où fleurissent les arts : Grand Temple d’Usaïma, Grand Musée d’art, nombreux collectionneurs d’art.
]Rencontre avec l’Emir Hilal ibn Ghazi al-Hasin (7) [370 AA]. Vieux Templier d’Haashkar (63 ans) au regard sévère. Semble être incapable de sourire et n’avoir aucun sens de l’humour. Il laisse entrer les Gobelins et se rallie à la Ligue Kaasahr d’Amira al-Sukah. Mais il ne se soumet pas aux Gobelins et le fait bien savoir. Il ne les reconnaît pas comme les Seigneurs de cette terre et ne s’incline pas devant eux.
] Prise de pouvoir sans heurt. Ce qui permet aux Gobelins d’accélérer leur progression.
] Les Princes gobelins et les PJs prennent leurs quartiers dans le Palais de l’Emir Hilal al-Hasin.
Ø Khamahasin : Arrivée du Guérisseur de Healmak Santus Fedius Palenthus (7). Originaire du Temple de Palenthe. Il annonce au groupe qu’il est envoyé par le Seigneur Healmak lui-même pour les aider dans leur Quête.
Ø Khamahasin. Arrivée du Stratège Impérial d’Astélie Eldrith Moondril (7). Celui-ci siège au Conseil de Guerre de l’Empereur Kelthir Moondril dont l’armée est stationnée dans le Consulat de Djabelaïa. Loin de ses troupes, il vient rencontrer la Chancelière Impériale d’Astélie Théodoria Leafstar pour des raisons inconnues …
Ø Khamahasin : Théodoria reçoit un message de l’Ambassade de Khamahasin l’informant d’évènements récents dont elle fait part aux PJs :
O L’armée sedeth de Boukhabdhã s’est mise en marche vers Djabelaïa. L’Empereur d’Astélie est de retour et se prépare au combat contre les Sedeths. A priori les forces en présence sont largement en faveur de l’Astélie, cette manœuvre sedeth est donc des plus surprenantes.
O A ce sujet, l’armée dhoûrk va se mobiliser au côté de l’Empereur. Ce dernier en a pris le commandement en l’absence du Général de Lugh Waldemar d’Œsenborg.
O Lord Wanadiel Dhonien a quitté Djabelaïa discrètement. L’Emissaire Jûza di Nanto ne sait pas où il s’est rendu.
] Théodoria expose également aux PJs qu’elle vient de recevoir un mystérieux message provenant d’un certain Qama ibn Sajmhed al-Futuh, Conservateur d’Usaïma et propriétaire de la Maison des Arts Antiques. Ce message lui explique que « l’œuvre qui l’intéresse de l’artiste palenthin Nerius Minus » est à sa disposition dans cet établissement. Evidemment Théodoria dit n’être nullement au courant de cette nouvelle affaire.
Ø Visite au musée: Lorsque les PJs arrivent, la Maison des Arts Antiques est en effervescence. Apparemment le musée a été cambriolé dans la nuit.
] L’Enquêteur de Manashkar Housni ibn Khidir est sur place et interroge le propriétaire Qama al-Futuh. Il semble que deux objets parmi les plus précieux de sa collection aient été dérobés.
] Qama al-Futuh accueille les PJs avec courtoisie et s’excuse auprès de Dame Théodoria pour l’ambiance qui règne dans son établissement mais « une catastrophe vient de se produire. Toutefois, Usaïma soit louée, l’œuvre qui vous intéresse n’a pas été dérobée. » ] Il propose d’ailleurs à la Chancelière Impériale d’Astélie de l’y conduire personnellement.
] Fait étonnant : Qama al-Futuh ajoute qu’en plus des deux objets dérobés, leur descriptif et leurs références ont également été arrachés du catalogue du musée. Celui-ci se trouvait dans un placard fermé à clef dans le bureau du Conservateur. Placard qui n’était pas très sécurisé car la probabilité qu’il intéresse des voleurs était faible. Qama al-Futuh est donc très surpris et ne s’explique pas pourquoi les voleurs s’en sont pris à son catalogue.
] Interrogé sur la lettre qu’il a écrite à Théodoria, il explique qu’un jeune garçon est venu le voir il y a quelques semaines. Il lui a annoncé que Dame Théodoria souhaitait voir l’œuvre « La Basse Pérégranie avant Xerxos le Grand » de Nerius Minus et peut-être la lui acheter. Il s’agissait d’un jeune garçon doté d’un tatouage sur un crâne rasé … Il n’a pas dit son nom. Il a juste dit qu’il était un proche de la Chancelière Impériale et que celle-ci apprécierait qu’à son arrivée à Khamahasin, le Conservateur la contacte directement.
] Lorsque les PJs posent des questions sur les œuvres dérobées, Qama al-Futuh se réjouit d’abord qu’ils s’intéressent à l’art et s’empresse ensuite d’expliquer ce qu’il en sait :
× Le tableau intitulé « μάχη αβδειρκαλ » [Mahli Abdeirkal], « la Bataille d’Abdeirkãl » en protos, représente la bataille qui se déroula en 1617 Avant le Prophète, opposant les Protos aux envahisseurs Anshuriens, lors de laquelle une ancienne héroïne protos, Khlóis Athéna Parthenos, surnommée la Vierge de Bataille, trouva la mort en combattant vaillamment contre la Déesse anshurienne Ereshtar. Selon la légende la mort de l’héroïne entraîna la débâcle de l’armée protos. Il est également dit par certains historiens protos que si elle avait réussi à vaincre la Déesse, l’armée protos aurait sans doute remporté la victoire et l’histoire de la Sédie aurait été bien différente.
× La statuette provient de Pérégranie et date d’environ 300 Avant le Prophète. Elle représente l’ancienne Déesse qedaar Ereshtar.
] Dans la salle syrméenne du musée, où le Conservateur conduit Théodoria pour lui présenter l’œuvre qui « l’intéresse », l’attention des PJs est attirée par une autre œuvre du même artiste, intitulé« La Bataille de Go’Gormélès ». Il s’agit d’une peinture sur bois représentant la bataille qui opposa Xerxos le Grand au Roi Gobelin Mézarios III Nikodozor. Xerxos y est représenté à cheval, brandissant une bannière magnifique, que les PJs reconnaissent comme étant la bannière que Blithilde leur a décrit et qu’elle a vu dans son rêve ! (Deux haches de batailles runiques croisées devant une targe dhoûrk surmontée d’un casque viking sur un fond bleu nuit).
] Quant à la Basse Pérégranie avant Xerxos le Grand, il s’agit en fait d’une carte où est indiqué l’emplacement de la cité de Naârur
« La Bataille de Go’Gormélès » est datée de 484 Après Aménos.
« La Basse Pérégranie avant Xerxos le Grand » est datée de 489 Après Aménos.
] Théodoria se souvient que Nerius Minus était talentueux artiste palenthin. Nommé Peintre impérial de Xerxos le Grand, il vécut de -1 448 AP à –1 378 AP. Il suivit Xerxos dans ses conquêtes et on lui doit de nombreusesœuvres picturales mettant en scène et magnifiant les hauts faits du plus prestigieux des Empereurs de Palenthe.
]L’étendard qu’a vu Blithilde dans ses rêves n’est autre que la légendaire Bannière de Warlock, une relique très puissante qui fut jadis perdue. Le Conservateur ne peut pas en dire beaucoup plus ; l’histoire palenthine n’est pas sa spécialité, mais il croit se souvenir que cette bannière était un cadeau du Dieu de la Guerre Warlock pour l’Empereur de Palenthe Xerxos le Grand
Ø L’enquête. Dans la « salle batanienne », où a eu lieu le vol, Aënolë perçoit le déroulement du cambriolage. Selon lui un petit bout de lanière de cuir aurait échappé aux voleurs mais celui-ci a été emporté par l’une des servantes ayant nettoyé la salle au petit matin.
] Prévenu de l’existence de cet indice potentiel, l’Enquêteur Housni ibn Khidir vient aider les PJs et la servante à le retrouver parmi les ordures du musée.
] Une fois en leur possession, l’Enquêteur de Manashkar examine la lanière et reçoit une vision qu’il projette aux PJs.
]Grâce à cette vision, les PJs peuvent remonter la piste des cambrioleurs jusqu’au QG d’une guilde d’assasssins.
Ø Arrivée de Nemneth. En sortant du musée, un nain grotesque et difforme vêtu seulement d’un pagne vient à la rencontre des PJs. Il s’agit du Dieu Sedeth Nemneth en personne ! Il essaie de tenter Kylan pour qu’il rejoigne la cause sedeth en échange de l’immortalité. Mais le puissant guerrier refuse catégoriquement de trahir ses amis.
] Avant de partir cependant, le Dieu nain les met en garde : Les Gobelins sont sur le point de perdre la guerre, il est temps pour les PJs de rejoindre le camp des vainqueurs …
Ø Le QG de la Guilde du Crotale noir se trouve au sous-sol d’une taverne qui sert de couverture à ses activités criminelles.
] Sans perdre de temps et sans grande discrétion, les PJs se précipitent au sous-sol, où 7 hommes les attendent de pied ferme.
] Fight. Les PJs remportent le combat sans trop de mal. Même si certains d’entre eux sont abattus, la combinaison des capacités de chacun permet au groupe de triompher.
] Les deux œuvres dérobées sont posées sur une grande table de bois. Il s’agit donc :
× d’une très ancienne œuvre picturale représentant la Bataille d’Abdeirkãl. Le tableau montre nettement l’héroïne protos, Khlóis Athéna Parthenos (portantla même lance que Parma etun bouclier rond semblant manifestement divin) combattant contre la Déesse Ereshtar.
× et d’une statuette représentant la Déesse Ereshtar portant un bouclier rond. La statuette ressemble à celle que les PJs ont lancée au travers de la porte de la prison de Mashtû. Mais les détails en sont plus précis et certains ont été ajoutés : notamment ailes de chauve-souris et bouclier rond sur lequel certains PJs reconnaissent le même emblème que celui qu’ils ont vu sur le bouclier du gisant de Thétis Athéna Parthenos. Cette statuette, bien que très ancienne, semble manifestement bien plus récente que la précédente.
] Maëllys procède à l’interrogatoire de l’un des malfaiteurs. Celui-ci avoue qu’un jeune garçon au crâne rasé est venu leur commander deux œuvres. Il a dit qu’il paierait dix fois leur valeur. Il devait arriver bientôt pour prendre livraison de sa commande. Il n’en sait pas plus. Le garçon n’a pas dit son nom, il s’est juste présenté comme le « Fils de la Terre. »
Ø Retour au musée : Les PJs ramènent les deux œuvres au musée. Qama al-Futuh leur offre 10 Livres d’Or pour leur témoigner sa grande reconnaissance. Les PJs acceptent ce « modeste » témoignage de sa gratitude. Théodoria décide de garder cette somme pour les frais de fonctionnement de la Fondation Auromalum.
Ø Arrivée de Lord Wanadiel Dhonien. Il rejoint Aënolë avec un message du Roi des Elfes : A Imas Starladas se produisent des meurtres d’Elfes qui se relèvent en zombies et attaquent d’autres elfes. Le Roi est inquiet et il se demande si Aënolë a des informations à ce sujet. Cela pourrait avoir un rapport avec l’attaque qu’a subie son émissaire. Les Compagnons de la Nouvelle Aube savent-ils quelque chose ?
Ø Epilogue : Le Réseau Kahilien convoque urgemment les PJs. Un Agent a découvert par hasard sur l’étal d’un bijoutier de Khamahasin, un objet portant l’emblème de la Noblesse de Zãfhar. Il s’agit d’un objet unique qui ne saurait être confondu et qui appartenait à quelqu’un de très important en Zãfhar.
]Quand les PJs arrivent au Temple de Kahil, ils sont reçus par l’Ambassadeur Impérial de Khamahasin Radi al-Zubaïr qui, d’un air grave, les conduit à une salle de réunion dans laquelle a été installé un grand miroir prés duquel se tient un homme au crâne rasé.
]Sur un signe de tête de l’Ambassadeur, ce dernier introduit un cristal-mémoire dans l’un des emplacements du miroir. Immédiatement des images apparaissent sur le réceptacle- mémoire …
× La première scène montre une attaque dans le désert. Les PJs voient la scène du point de vue de la broche fixée sur le cœur du Capitaine de la Garde. Ils reconnaissent Ibrahim ibn Merakh, le Vizir des Armées qu’ils ont rencontré en Zãfhar. Son groupe est attaqué par des étrangers dont le faciès ressemble à celui des hommes que Blithilde dit avoir vu dans son rêve. Ce sont des gens leur ressemblant qui vont provoquer la défaite des armées astéliennes et la mort des PJs. Les assaillants utilisent, qui plus est, des pouvoirs qui semblent familiers aux PJs …
× La scène suivante montre les Kaasahrs tous morts. L’un des étrangers se penche sur le cadavre d’Ibrahim ibn Merakh et prend son apparence puis il se tourne vers ses compagnons et leur confère à tous l’apparence des suivants du Vizir des Armées …
× La scène suivante se déroule de nuit. Un vautour se pose près des cadavres et se change en Gnârk. (Le Gnârk qu’ils ont rencontré en Zãfhar). Il semble examiner les cadavres et choisir celui d’Ibrahim ibn Merakh. Il se concentre un instant puis il entame une danse rituelle mêlée de chants gutturaux. L’instant d’après, Ibrahim ibn Merakh se relève le teint pâle et le regard empli de haine. Le Gnârk semble lui donner un ordre et le Vizir des Armées s’incline devant lui …
× La scène suivante montre un groupe de hyènes attirée par l’odeur des cadavres. L’une d’elle commence à dévorer le Capitaine de la Garde et avale sa broche …
× La scène suivante montre les mains sanglantes d’un chasseur extirpant abasourdi la broche du cadavre d’une hyène …
× La scène suivante montre ce même chasseur vendant la broche aux Marchands d’une caravane traversant le désert …
× La dernière scène montre l’un des marchands vendant la broche à un bijoutier …
Ø Le débarquement de l’Empire de Paloum. Les Gobelins reçoivent des rapports de Zãfhar et d’Hankayah : Leurs troupes se font massacrer par les Wûrghs et leurs Dieux. Ils en informent les PJs. L’heure de la retraite a sonné …

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents   

Revenir en haut Aller en bas
 
Résumé des épisodes précédents
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Résumé des épisodes précédents
» Résumé des épisodes précédents : Année 430 AA
» Résumé des épisodes précédents
» Résumé des épisodes précédents. Année 425.
» Résumé des épisodes précédents

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
O.R.C.S. - Le Forum :: Les Games ORCS :: Chronique d'Arhys-
Sauter vers: