Site de l'association JdR ORCS
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Résumé des épisodes précédents

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Résumé des épisodes précédents   Dim 30 Déc 2012 - 1:33

Printemps 434
Préparatifs de voyage
[29/12/12. Aënolë, Eralindir, Hédric, Kylan, Maëllys, Parma, Théodoria, Waldemar]
 Coranthe : Cecilia Cagalirius (re)nomme Jérémiah Hendarr à la Charge de Connétable Royal de Coranthe.
 La retraite des Gobelins : Privés de leur ligne de ravitaillement par les Wûrghs, les Gobelins sont contraints de faire demi-tour. Ils abandonnent le Kaasahrim et reprennent la mer en direction de la Pérégranie.
 Djabelaïa : Des rumeurs parviennent de Coranthe, concernant les réelles intentions des Compagnons de la Nouvelle Aube à vouloir ramener la paix en Gandorâh : Influence -3.
 Table Ronde avec le Roi des Elfes Ysériel Dhosediel afin de le mettre en garde contre la menace qui plane sur Imas Starladas. Devant les faits relatés par les PJs, le Roi décide de se rendre personnellement en la Cité Sainte accompagné de la Garde Royale. Il compte traquer le Gnârk et préparer la cité à un éventuel siège de la race maudite.
 Table Ronde avec l’Empereur d’Astélie Kelthir Moondril afin de le prévenir que la bataille qu’il s’apprête à mener au Printemps est perdue d’avance.
 L’Empereur refuse d’abandonner la guerre. Il décide de faire voile vers la Pérégranie pour aider les Gobelins à défendre leur territoire. De là-bas, ils pourront combattre ensemble contre un seul ennemi à la fois plutôt que de se laisser encercler. Il semble en effet que les Wûrghs de Paloum quittent le Kaasahrim pour la Pérégranie.
 Pérégranie : Après un saut à Basseclaire pour se ravitailler en mixtures alchimiques les PJs font enfin route vers la Pérégranie à bord de la Nef Céleste. Le Stratège Waldemar d’Œsenborg et le Croise-Lame Eralindir Daëlruyl sont introniés en tant que Suivants de la Nouvelle Aube.
 Survol d’un territoire majoritairement désertique.
 Au sud, au bord d’une vaste plaine marécageuse, la Nef survole une grande cité gobeline qui semble en effervescence. L’état de guerre doit avoir été proclamé.
 Bientôt les PJs aperçoivent à peine émergeant des marécages les ruines de Naarûr.
 Les ruines de Naârur : Sur une partie émergée au milieu du marécage apparaissent les ruines du sommet de la Ziggourat du légendaire Palais Blanc. On devine les restes enfouis et immergés d’une cité qui devait être immense.
 L’entrée du temple au sommet de la ziggourat est dégagée mais l’escalier extérieur s’enfonce rapidement dans la boue marécageuse.
 A l’intérieur du Temple, un escalier central mène à l’étage inférieur qui se trouve sous le niveau du sol.
 Les PJs descendent plusieurs niveaux jusqu’à se retrouver à la base de la ziggourat qui ne semble pas avoir d’autre issue.
 C’est alors qu’ils perçoivent l’aura divine des Dieux Gandoriens et qu’ils découvrent un passage secret.
 La Statue de Lhukar : La porte secrète s’ouvre sur une petite salle au milieu de laquelle se dresse une majestueuse statue de Lhukar qui irradie d’une légère aura divine. Le Roi des Dieux est représenté dans sa version kaasahr : pas de tête de lion, une cuirasse et un cimeterre. Sur le piédestal de la statue est inscrit un texte en kaasahr :
« Toi qui essaies de pénétrer ce Saint Sanctuaire,
Sache que si tu es un ennemi du Roi Lhukar,
La mort t’attend au-delà de ce couloir.
Mais si tu es l’ami du Roi Solaire,
Alors, fais demi-tour sur le champ,
Car ton Dieu t’interdit d’aller plus avant. »
 Derrière la statue une porte lourdement fermée. Hédric décide de tenter de l’ouvrir.
 Soudain une boule de feu explose dans la salle et plusieurs PJs sont carbonisés.
 Aënolë remet tout le monde sur pied.
 Que faire maintenant ?

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Dosezhno

avatar

Date d'inscription : 30/08/2008
Chronique d'Arhys : Dosezhno, l'elfe qui se gratte l'oreille, l'Archiduchesse Héliane Longsword, l'Empereur des Terres Froides Lughvar Longsword.

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents   Dim 30 Déc 2012 - 4:15

Punaise ! Cette statue est vraiment puissante, elle a réussi à me controler et à me faire ouvrir la porte contre ma propre volonté ^^
Revenir en haut Aller en bas
squel

avatar

Date d'inscription : 23/11/2012
Chronique d'Arhys : Waldemar d'Oesenborg
stratège de Lugh

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents   Ven 4 Jan 2013 - 16:17

je vous ai dit qu'il fallait la détruire cette statue
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents   Mer 16 Jan 2013 - 11:55

[12/01/13. Aënolë, Blithilde, Eralindir, Hédric, Hérohn, Kylan, Maëllys, Parma, Théodoria, Waldemar]
Ø Pérégrination souterraine : Les PJs finissent par comprendre que la porte qui les bloque n’est qu’un leurre et ils découvrent un passage secret leur permettant de progresser dans un vaste souterrain rempli de pièges mortels.
] Les PJs parviennent à franchir les différentes salles dans lesquelles leur ingéniosité, leur foi et leur abnégation sont soumises à rude épreuve.
] Dans l’une d’elle, Aënolë s’approprie un arc en os qui semble doté de pouvoirs particuliers. D’après l’épitaphe, il aurait appartenu à un ancien chaman elfe nommé Mimirû. Cet arc s’avère essentiel pour franchir l’une des dernières salles du souterrain.
] Dans cette même salle,les PJs font la rencontre d’une femme vampire, nommée Ayabèl Bérith. Elle remercie les PJs de l’avoir libérée. Ancienne prêtresse d’Ereshtar, elle leur raconte qu’elle refusa jadis (« en 2331 Après Nashkâr ») d’épouser le Roi de Batubatan Annaricherib car elle aimait un autre homme. La Déesse Ereshtar, furieuse que l’une de ses prêtresses ose la défier, la condamna à l’emprisonnement éternel.
] Les PJs apprennent à Ayabèl que son tendre aimé, Gisaï Khan est encore « en vie ». Il s’agit du patron de la taverne du Daemonis Maleficum un lieu réservé aux skaarites, dans le domaine d’Ourkhãr dont ils avaient entendu parler alors qu’ils luttaient contre le Dévoreur pour la récupération des Poignards de Cristal …

] Ayabèl est reconnaissante envers les PJs. Elle leur propose son aide mais elle a besoin d’un peu de sang pour se remettre d’aplomb. Les PJs refusent qu’elle les accompagne et refusent de lui donner de leur sang. Ayabèl comprend leur réticence et accepte de se retirer.

Ø La Prison d’Ereshtar : La dernière salle contient une porte de pierre scellée et sculptée de symboles mystiques formant un cercle.

] Parma tend la main vers la porte et un magnifique bouclier rond en jaillit instantanément, brisant le sceau gardant prisonnière la Déesse Ereshtar.

] Ereshtar sort de sa prison (Une femme au teint mat, le crâne rasé et les yeux flamboyants, dotée d’ailes membraneuses et vêtue de manière très légère. Sa puissance divine irradie d’elle) :

Ereshtar : « Tiens ! Une nouvelle Vierge de Bataille ? Qu’il est aimable de m’apporter la Lance Xiphos. Ainsi l’échec des suivants de Khlóis Athéna Parthenos est total. Je vais me faire un plaisir de te tuer et de m’emparer de ses deux artefacts ! »

] Ayabèl qui a suivi les PJs à leur insu, se jette aux pieds de sa Déesse et implore son pardon :

Ereshtar : « Encore toi ! Je ne t’ai donc pas enfermée assez profondément pour que tu réapparaisses encore devant moi ! »

] La Déesse fait apparaître des boules de foudre dans ses mains et s’apprête à passer à l’attaque, mais …

] Gandorâh apparaît avec Qedaarion. L’enfant dieu regarde Théodoria avec tristesse :

Gandorâh : « Ma fille … Il n’est pas temps de tuer ces mortels. Grâce à eux tu es libre et grâce à eux nous tenons enfin notre vengeance. Viens avec moi. Nous devons libérer notre mère Mashtû. Elle seule pourra éliminer nos ennemis et nous rendre la terre qui jadis nous appartenait … »

] Ayabèl supplie les deux déesses de lui accorder leur pardon. Mais celles-ci la méprisent et lui crachent que sa trahison ne saurait être pardonnée. Elle ne mérite que la damnation éternelle.

] Ayabèl semble écœurée par cette réponse.

] Qedaarion baisse la tête. Il semble honteux et n’ose croiser le regard de ThéodoriaGandorâh se tourne vers les PJs et les remercie :

Gandorâh : « Mortels, vous avez une nouvelle fois bien servi votre Déesse. Parma était la seule à pouvoir libérer ma fille Ereshtar. C’est pourquoi j’ai demandé au Seigneur Mushkar de retrouver la lance Xiphos et de vous conduire jusqu’à elle. Vous feriez bien de rentrer chez vous désormais. Cette guerre ne vous concerne plus. Les Sedeths et les Médiatoliens vont périr dans la gueule de notre Mère et nous pourrons enfin reprendre le pouvoir en notre Royaume ancestral. Mon peuple vous doit beaucoup. Vous avez bien mérité ma bénédiction. »

] Gandorâh bénit tous les PJs présents du pouvoir Ecorce de la Montagne.

] Puis les 3 Dieux (Gandorâh, Ereshtar et Qedaarion) disparaissent …

ØEpilogue :

Ø Coranthe. Décret Impérial : « L’Empire de Lumière dirigé par sa Majesté Sire Kelthir Moondril deuxième du nom, Empereur et Roi d’Astélie, Prince de Rocsombre, Prince-Divin de Basseclaire, par la voix de sa Chancelière Impériale, Théodoria Leafstar, proclame l'innocence de l'inquisiteur, suivant du Haut Juge Suprême, du meurtre, car il s'agit bien d'un meurtre, de la Chambellane de Coranthe Carolina Managa. Cet acte ignoble, ne pouvant être que l’œuvre d'un serviteur du Seigneur Malgamoth ou d'un Tueur d'Homme, sera puni. Une enquête sera ouverte pour faire toute la lumière sur ce meurtre et le coupable sera retrouvé et jugé. L’Empire de Lumière sollicite l'Institution des Compagnons de la Vérité Dévoilée, dirigée par le Haut Inspiré des Etoiles Usper Malfroy pour mener cette enquête. »

Ø Djabelaïa. L’Empire d’Astélie quitte le Sultanat et prend la mer pour la Pérégranie.
] La Régente de Djabelaïa Amira al-Sukah s’en plaint officiellement. Que va devenir le peuple djabelaian ? L’Astélie le condamnerait-il à la servitude ? La Ligue kaasahr qu’a voulu construire Théodoria Leafstar, expose finalement ceux qui l’ont rejointe à la vengeance des Dieux Sedeths. L’Astélie va être responsable du massacre du peuple kaasahr qui va regretter de l’avoir écouté …
]L’Empereur Kelthir Moondril promet qu’il reviendra pour libérer le Kaasahrim une fois la victoire obtenue en Pérégranie …

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.


Dernière édition par Zortanos le Voyageur le Mer 16 Jan 2013 - 19:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Parma Hendarr

avatar

Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents   Mer 16 Jan 2013 - 14:09

HOPLION

qui a dit kikoolol ?^^

_________________
Parma Athena Hendarr, Bouclier Blanc d'Haëroon et Duchesse de Coranthe
"J'ai longtemps vécu dans une grotte, mais elle était bien moins sombre que ce monde..."
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents   Mar 5 Fév 2013 - 11:16

Eté 434


La Bannière de Warlock

[02/02/13. Aënolë, Blithilde, Eralindir, Gregorio, Hédric, Kylan, Maëva, Parma, Théodoria, Waldemar]

Ø Palenthe: La guerre est déclarée ! L’Impératrice appelle les armées des Consulats fidèles à son fils le Prince Clementius Victorius Palenthus (10) à se rassembler et à marcher sur Ombrazie fer de lance de la sédition des consulats orientaux. On murmure que cette manœuvre est impulsée plus sous la pression du Sénat que par la volonté de l’Impératrice. Certains parlent de la faiblesse de cette dernière et prétendent que ni elle ni son fils n’ont les épaules pour maintenir l’ordre dans l’Empire …

Ø Basseclaire : L’Enquêtrice de Klaspios Isaline Malfroy (1) [406 AA], fille aînée d’Usper,remet au Conseil des Sept Impérial son rapport concernant l’Enquête sur le meurtre de Carolina Managa : L’individu qui a assassiné la Chambellane de Coranthe avait bien l’apparence de l’Inquisiteur de Haëroon Mathrim Tadilie (8 ) [417 AA]. Mais de nombreux témoins fiables attestent qu’ils se trouvaient avec ce dernier au moment du meurtre. Il y avait donc deux « Mathrim Tadilie » au même moment …

] Usper Malfroy transmet la facture à l’Empire : 7 Livres d’Or.

Ø Coranthe : Rumeur : « Le Haut Juge Suprême de Haëroon aurait été aperçu en train de donner une bourse de kelths à deux des fameux « témoins fiables » de l’Enquêtrice de Klaspios … »

Ø Coranthe : Rumeur : « La Nouvelle Aube est dirigée par une « Inquisitrice de Kahil » capable de sacrifier sans vergogne des membres de sa propre famille pour conserver son pouvoir. Non seulement, elle n’a pas de cœur mais en plus les préceptes du Dieu qu’elle prétend servir lui sont étrangers depuis longtemps car elle préfère la Guerre à la Paix et la Mort à la Conciliation. » ] Nouvelle Aube : Influence -1 ; Théodoria Leafstar : Influence -2.

Ø Réseau Kahilien : Théodoria reçoit une information au sujet d’une réunion elfe qui semble se vouloir discrète. Une certaine Akawokawakizaya, Lionne-Rapide-Guerrière-des-Sables, arrivant du sud chercherait à rencontrer Babanka Ours-Puissant. Apparemment l’une des filles d’Aënolë, Nayendel Hallendelien (6), serait également en route pour cette réunion …

Ø L’invasion de Djabelaïa : Fuite d’Amira al-Sukah et de Masud al-Djalaïa. Prise de pouvoir par les armées de l’Empire de Sédie. Démantèlement de la Ligue kaasahr. Exécution des personnes y ayant participé. Elles sont condamnées pour « Trahison envers les vrais Dieux de la Sédie. »

] Lhukar proclame que sa Loi est la seule qui soit désormais en Sédie et que tous ceux qui ne s’y plieront pas connaîtront le même sort que les traîtres Kaasahrs.

Ø Boukhabdhã : Théodoria reçoit des nouvelles de l’Ambassade de la Perle du Désert : « Les Dieux Sedeths sont partis pour la Pérégranie avec la Déesse Gandorâh. Ils comptent l’aider à libérer son Panthéon. Lhukar tient à respecter sa promesse avant de prendre définitivement le contrôle de la Sédie. Il a cependant chargé les mortels de construire des Temples et de convertir les institutions kaasahrs … »

Ø Vuoljorska : Cité de Björglund. Björglund est l'une des plus anciennes cités dhoûrks. Le Palais du Khrâl se dresse dans les hauteurs au-dessus de la cité. Au centre de celle-ci, se dresse la majestueuse et immense Forteresse des Arts de la Guerre, cœur du pouvoir gandorien du Dieu Lugh.

Ø La Forteresse des Arts de la Guerre. Située non loin du Palais du Khrâl, la Forteresse s’avère le bâtiment le plus massif de la cité.

_ Les PJs sont accueillis par les maîtres d’armes quien gardent l’entrée. Ils sont attendus et immédiatement conduits à l’intérieur.

_ Les PJs sont conduits dans la salle de l’Etat-Major. Le Grand Seigneur de la Guerre Virr Doldengen s’y trouve attablé. Il étudie une carte de Dhourane au côté de 4 autres Stratèges de Lugh. Il semble que la Dame Blanche masse ses armées dans le sud de l’île …

_A leur arrivée, Virr Doldengen congédie ses Généraux et demande aux PJs de prendre place autour de la table.

_Virr Doldengen connaît le mythe de la Bannière de Warlockmais il n’a aucune idée de l’endroit en Terres Froides où elle pourrait se trouver. Devant l’urgence de la situation, il accepte de mander immédiatement des recherches dans les archives historiques et mythologiques du Temple. Il craint cependant que les sources ne soient que fragmentaires et hypothétiques. L’existence de cette bannière est devenue un mythe presque oublié.

_ Les recherches vont sans doute prendre du temps. Virr leur offre l’hospitalité à moins qu’ils ne préfèrent se faire héberger par l’Empereur des Terres Froides.

ØLe Palais de l’Empereur des Terres Froides.

_ Olvirr Wolferson (6) [369 AA], Stratège de Lugh, Khrâl de Vuoljorska et Empereur des Terres Froides, accueille les PJs avec honneur. Il leur demande des nouvelles de la guerre contre les faux dieux et de la construction de l’Empire des Terres Froides. Il s’excuse de ne pas pouvoir fournir plus de troupes aux Terres Unifiées mais la situation en Terres Froides l’interdit désormais.

_ Il leur offre l’hospitalité le temps qu’ils souhaiteront.

Ø Le temps des recherches. Plusieurs semaines vont s’écouler. Les PJs se séparent et vaquent à leurs propres occupations.

_ Sous l’impulsion, de sa fille Blithilde, le Khrâl de Jörntaping Njarl Orenson, décide de rejoindre l’Empire des Terres Froides. Pour preuve de sa bonne volonté il envoie une partie de son armée à Vuoljorska.

_ Résultat de la Recherche. Selon une légende, « Warlock possédait jadis une forteresse en Terres Froides dans laquelle il venait parfois se ressourcer. Cette Forteresse était douée d’une conscience à l’instar de celles qu’il avait bâties jadis pour protéger la naissance des Hommes. Formidable machine de guerre, elle avait le pouvoir de modeler son environnement afin de tailler dans la pierre des pièges et des armes capables de repousser n’importe quel envahisseur. Warlock, édifia cette Forteresse légendaire bien après la naissance des Hommes. Il la façonna en réalité en hommage à l’un d’eux, Hermold le Brave, son premier Champion. Hermold était un puissant guerrier qui vécut alors que les Hommes luttaient pour implanter leurs premières colonies dans les terres gelées. C’était un héros qui n’hésitait jamais à se jeter au cœur de la bataille pour affronter les ennemis des Premiers Hommes. Maintes fois il combattit au côté de Warlock et son courage impressionna tant le Dieu de la Guerre que ce dernier lui offrit de puissants artefacts divins. Mais un jour, il fut tué sur le champ de bataille et Warlock recueillit son dernier soupir. Le Dieu de la Guerre admirait sa force et Il fit la promesse de lui offrir une sépulture digne de son héroïsme ainsi que de protéger ses armes jusqu'à ce qu'un héritier soit digne de les porter. Warlock choisit une terrasse inaccessible dans les montagnes naines de l’est des Terres Froides pour y bâtir sa Forteresse vivante. En son sein, il déposa le tombeau de son Champion. Il laissa également un Protecteur qui reçut pour mission de veiller sur la sépulture d’Hermold le Brave et sur ses armes divines. Warlock revint souventes fois en cette Forteresse pour se ressourcer et se remémorer les batailles passées. »

_ Selon les Théologiens, si la Bannière de Warlock existe bel et bien et qu’elle a été laissée quelque part, c’est sans doute dans cette Forteresse

Ø La Forteresse de Warlock.

_ Une fois l’emplacement de la Forteresse identifié sur une carte, les PJs s’y rendent à bord de la Nef Céleste.

_ Se confondant avec les reliefs montagneux, les PJs aperçoivent bientôt les contours d’une Forteresse massive. Face à une corniche étroite se dresse une porte de pierre titanesque gravée de runes antiques.

_ Une fois à l’intérieur, les PJs finissent par trouver la salle où est exposée la fameuse Bannière de Warlock.

_ Il ne reste plus qu’à partir pour la Pérégranie, rejoindre les armées astéliennes …

Ø Epilogue : Imas Starladas. Les PJs apprennent que le Dieu Yahrôk était bel et bien enfermé dans les sous-sols de la Cité Sainte et qu’il vient d’être libéré par le Gnârk avant que le Roi des Elfes Ysériel Dhosediel n’ait pu mettre la main dessus. Le Peuple maudit va certainement rejaillir des entrailles du monde guidé par son Dieu …

_ Des jours sombres sont à craindre pour les Hommes et les Elfes du Nord …

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents   Lun 25 Fév 2013 - 19:45

Automne 434
La Bataille de Gantalkidès
[23/02/13.Aënolë, Blithilde, Eralindir, Hédric, Hérohn, Théodoria, Waldemar]
Ø Basseclaire : Après un bref séjour à Imas Starladas, les PJs se retrouvent à Basseclaire pour faire le point sur la situation mondiale.
Ø Vuoljorska : Blithilde Orenson reçoit le consentement des Compagnons de la Nouvelle Aube pour lier la Bannière de Warlock à son âme. Elle devient donc la nouvelle Porte-Bannière de Warlock.
ØVuoljorska : Waldemar d’Oesenborg est démi de sa Charge de Général des Armées des Terres Froides pour des raisons qu’il refuse de donner aux PJs.
Ø Coranthe : Arrivée d’une délégation maldaisianne composée notamment d’Adelaida Managa (10) [400], Princesse de Managa et sœur aînée de la défunte Carolina, et du Fastueux Prince du Commerce Gustavo Halamilla (6) [391 AA]. Ils rencontrent la Reine Dorée de Coranthe en particulier et rien ne filtre de leurs discussions …
Ø Royaume de Coranthe : Vaste campagne de contestation des Institutions nivanes contre les Institutions haërites.
Ø Basseclaire : Politique Impériale. Constatant la prospérité des Vassaux de l’Empire et déplorant leur faible participation à l’effort de guerre, au regard de celui du Royaume de Coranthe, l’Intendante Impériale Cecilia Cagalirius propose au Conseil des Sept une augmentation sensible de leurs contributions à 15 LO par Trimestre.
Ø Rocsombre : Des guerriers elfes des Totems de l’Ours et de l’Aigle se rassemblent dans le sud-est de la Moondril. Nayendel Hallendelien, la fille cadette d’Aënolë, est parmi eux. Ils sont en route pour attaquer Basseclaire. Ils ont déjà
assassiné une dizaine de bûcherons rocsombrois sur leur chemin …
Ø Maldaisia : La Religion de Lugh est en deuil. Annonce de la mort de Don Alvarez Joyosa [365 AA – 434 AA], Bretteur de Lugh Héroïque, légendaire inventeur de la technique de Touche Mortelle portant son nom. Il enseignait à Verez, la capitale du Royaume de Darocaña.
Ø Retour des PJs en Pérégranie : Survol des restes d’une bataille récente. Des étendards astéliens, des corps brûlés. La majorité des cadavres sont astéliens, des chevaliers en armure, quelques cadavres de Berserkers dhoûrks, et notamment des sorciers.
Les PJs descendent examiner les corps, et tombent sur un survivant. Il s’agit de Sire Geoffrey Longsword (7), fils aîné de l’Honorable Gardien de la Chevalerie Hlothere Longsword (7) et frère de Duncan Longsword (7), le promis de Maëva Moondril !
Les PJs soignent le Chevalier qui leur raconte ce qui s’est passé : l’Avant-Garde de l’armée d’Astélie en route
pour faire sa jonction avec les Gobelins à Gantalkidès s’est fait intercepter par une petite armée wûrgh arrivant du nord. L’ennemi était largement inférieur en nombre mais leurs unités étaient individuellement plus puissantes. L’Astélie s’est fait massacrer. Quelques rares soldats ont réussi à se replier. L’Empereur devait normalement se trouver parmi ceux-ci. Mais Sire Geoffrey n’en a pas la certitude. Quoi qu’il en soit l’Astélie doit être en train de se replier vers la mer. Les Wûrghs ont à peine pris le temps de brûler quelques cadavres avant de se remettre en route et poursuivre les armées impériales en déroute. « Si l’Empereur est mort je ne me le pardonnerai jamais … Il se trouvait dans mon Unité, j’avais juré de donner ma vie pour préserver la sienne … »
Théodoria contacte l’Empereur et rassure Sire Geoffrey. Sa Majesté est blessée mais en vie. Kelthir Moondril
demande aux PJs de le rejoindre à Gorgoloponès, cité de laquelle l’armée astélienne est en train de se replier. Puis il les met en garde car au nord, la cité gorgoz de Gantalkidès est tenue par l’ennemi.
Ø Gorgoloponès : Les PJs sont reçus par l’Empereur dans le palais de la cité. Il est blessé, un bras en écharpe.
L’aristocratie gobeline a évacué la citélaissant une faible garnison, composée d’elfes et d’humains, sous le commandement du Général Gobelin Melkiozor Denezor. Celui-ci sait qu’il n’a aucune chance de tenir la cité avec ses maigres troupes mais il en a reçu l’ordre. Le gros des armées est partie défendre Gantalkidès. Il est au côté de l’Empereur
lorsque les PJs arrivent.
L’Empereur enrage de devoir se replier avec toute l’armée dont il dispose. Il est partagé entre le fait de rester pour aider son allié gobelin et son devoir de protéger son peuple d’un massacre inévitable. Il est dégouté d’abandonner les Gobelins et de les laisser se défendre tout seuls. Mais les éclaireurs annoncent l’arrivée de l’armée Wûrgh et rester serait du suicide. Alors il a ordonné la retraite. L’armée d’Astélie est en train de rembarquer pour Gandorâh. Kelthir enrage car les forces ennemies sont cinq fois inférieures en nombre mais bien plus puissantes grâce à leurs pouvoirs divins.
Lorsque les PJs lui présentent la Bannière de Warlock, Kelthir retrouve l’usage de ses artefacts et son épée guérit sa blessure. L’espoir renait alors dans ses yeux et il proclame qu’il « est grand temps que l’Empire contre-attaque ! »
C’est alors qu’entre un garde qui annonce que l’armée ennemie est en vue des remparts de la cité …
Kelthir ordonne le branle-bas de combat. Que les armées embarquées remettent pied à terre. Que tout le monde se prépare au combat. L’Astélie va porter secours aux Gorgoz !
Préparatifs tactiques : Réunion avec les Généraux Impériaux et Kallister. Tension palpable entre les Généraux et le Connétable Impérial. Eldrith Moondril retrouve ses pairs. Nombreux regards en coin …
Le Général gobelin Melkiozor Denezor laisse le commandement au Général en Chef astélien Horace McFerty (7) [396 AA]. (Général de l’Armée d’Astélie, Commandant des forces basées à Palenthe en Hiver 424. Il commande héroïquement la contre-attaque astélienne sur l'armée barbare à Garillano, bataille suicide visant à permettre aux héros de l'Empire d'Astélie d'accéder au Temple de Dhâar et au Portail Divin).
Ø Briser le siège :Arrivée de l’armée wûrgh en vue des remparts de la cité. Elle s’apprête à donner l’assaut.
Kelthir ordonne la charge.
Sortie de la cavalerie astélienne épaulée par la cavalerie gorgoz,avec les PJs et l’Empereur en personne à leur tête.
Les Wûrghs tentent d’abattre la cavalerie astélienne avant qu’elle n’arrive au corps-à-corps mais grâce aux pouvoirs divins des Stratèges de Lugh, ils en sont empêchés.
La Cavalerie astélienne enfonce les lignes ennemies et engage les unités à pied.
L’ennemi pris au corps à corps ne peut plus riposter et se fait massacrer.
Les Wûrghs sont défaits et contraints à la retraite.
Victoire astélienne ; repli des Wûrghs.
Désormais, il faut se hâter de partir pour Gantalkidès porter secours aux Gorgoz.
Ø Conseil de Guerre : Devant la cité, les ruines fumantes d’une bataille récente témoignent que Gantalkidès
est tombée aux mains des Wûrghs.
Grâce aux pouvoirs de la Bannière de Warlock, Blithilde raconte comment s’est déroulée la bataille. Les Dieux y ont participé. Etaient présents Gandorâh, Dhâar, Rhôrrshâk, Sikish, Lhukar, Khephêt,Khêfmet,Nemneth etUsaïma. Absence remarquée par Théodoria de la Déesse Ereshtar. Les Dieux ont attaqué la cité avec le gros de leurs forces et
ont massacré la majorité des défenseurs. Les autres ont été faits prisonniers.
Les PJs se demandent si les Dieux sont encore dans la cité, ce qui compliquerait grandement les choses …
Alors que les tentes sont montées par les aides de camp et que l’Empereur annonce qu’un Conseil de guerre va être organisé pour discuter de la stratégie d’attaque, Hérohn s’éloigne du campement et revient quelques minutes plus tard avec des informations sur la tactique d’attaque et l’objectif de la bataille. Il donne ses renseignements lors du conseil de guerre.
Ø La Bataille de Gantalkidès :
Charge des Unités à pied armées de béliers : Objectif tenter d’enfoncer la porte ou la poterne afin de répartir les dégâts de l’ennemi dans l’espoir de préserver les catapultes.
Pilonnage des murs par les catapultes.
L’Empereur reste à bonne distance avec la Cavalerie attendant qu’une brèche s’ouvre pour charger.
Les Unités à distance de la cité tentent de détruire les catapultes et d’abattre les assaillants de la poterne et de la porte.
Grâce aux Archers, aux Sorciers et aux Stratèges de Lugh, l’armée astélienne parvient à neutraliser les défenseurs
et à ouvrir une brèche dans la muraille.
L’Empereur sonne la charge.
Les PJs entrent dans la cité et se dirigent vers les geôles du palais.
Pendant ce temps : combats dans la cité.
Dans les geôles du Palais, règne une Zone d’anti magie créée par un Prêtre de Sikish. Les PJs perdent tous leurs pouvoirs.
Le Prêtre de Sikish est escorté par 4 Guerriers et 4 Archers.
Fight.
Lorsque le Prêtre de Sikish est éliminé, la Zone d’Anti-magie est annulée. Les PJs et les prisonniers gorgoz récupèrent leurs pouvoirs.
Un grand fracas se fait entendre dans le couloir et surgissent rapidement des Gorgoz de toutes les races.
Trois Cabalistes gobelins vêtus de robes orangées joignent leurs mains et un Esprit enflammé jaillit du centre de leur
cercle, il défonce le plafond et part se battre dans la cité.
Un Cabaliste de la Montagne invoque un gigantesque être de pierre qui se joint également à la bataille.
La Cavalerie astélienne, l’Empereur à sa tête, balaie les dernières résistances de l’Infanterie wûrgh.
Victoire !
Ø Epilogue : De la geôle s’extraient le Cabaliste de la Tempête Esmézar ainsi que les Princes Impériaux Balthézor et Almanazãr Gorgozor. Ils expliquent qu’ils ont retranché leur armée à Gantalkidès et ont attendu l’armée astélienne mais ce sont les Dieux ennemis et leurs armées qui sont arrivés. Ils n’ont pas eu le temps d’évacuer. Ils ont été gardés en otage.
Première rencontre entre Kelthir et des membres de l’aristocratie gorgoz. Ils se serrent chaleureusement la main. Les Gobelins sont reconnaissants et un respect mutuel se crée entre les trois Altesses impériales.
Point sur la situation : Batubatan est menacée, les Dieux ennemis conduits par Gandorâh marchent sur les ruines de l’ancienne capitale impériale pérégranienne. Il faut partir au plus vite pour porter secours aux derniers défenseurs gorgoz. Batubatan renferme les tombeaux de la majorité des anciens Dieux Pérégraniens. Si l’ennemi s’en empare, les Dieux Pérégraniens seront libres …
Des renforts doivent arriver de Go’Gormélès (la capitale de l’Empire de Gorgozor) mais Batubatan pourrait tomber avec qu’ils n’arrivent. Il faut donc gagner du temps et rejoindre rapidement les derniers défenseurs gorgoz.
L’Empereur craint de manquer de forces armées pour affronter les Dieux ennemis. Kallister rappelle que l’Astélie dispose de renforts à Basseclaire mais y’a-t-il le temps d’y faire appel ?
Les Gobelins espèrent que leurs forces combinées à celles des Astéliens seront suffisantes pour tenir Batubatan assez longtemps …

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents   Mar 19 Mar 2013 - 11:49

La Bataille de Batubatan
[16/03/13. Aënolë, Blithilde, Gregorio, Hérohn, Kylan, Parma, Théodoria, Waldemar]
 Pérégranie : Cité de Gantalkidès. Les Astéliens et les Gorgoz ne s’accordent qu’une nuit de repos avant de remettre en marche leurs armées. Il faut se hâter vers les ruines de Batubatan.
 Esmézar a reçu un rapport de Batubatan. L’ancienne capitale impériale est déjà sous le feu ennemi. Des Cabalistes ont dressé tout autour de la cité une haute montagne qui fait office de rempart. Cette muraille est protégée par un puissant esprit élémentaire. Mais les Dieux, notamment Gandorâh et Rhôrrshâk pilonnent la montagne et affaiblissent les Cabalistes qui se relaient pour entretenir la puissance de l’élémentaire. Toutefois les rotations deviennent de plus en plus difficiles et les temps de repos de plus en plus courts. Certains Cabalistes sont morts de s’être faits relayer trop tard.
 Batubatan : La cité est entourée d’une haute montagne, pilonnée en permanence par de monstrueux éclairs tombant d’un ciel orageux. La muraille est également secouée par de violents tremblements de terre. Tout autour de la cité une armée gigantesque composée de Wûrghs et de Sedeths attend patiemment que tombe le rempart.
 Il ne faut pas perdre de temps et charger avant que l’ennemi ne s’organise.
 La Bataille de Batubatan :
 Objectif : Briser les lignes ennemies et atteindre les remparts de la cité ; la montagne s’ouvrira sur leur passage.
 Mais l’infanterie étant trop lente, elle ne pourra pas passer.
 Alors il est décidé que l’artillerie et l’infanterie alliées resteront à l’arrière et pilonneront l’armée ennemie afin de couvrir la cavalerie au sein de laquelle prendront place l’Empereur, les Princes gorgoz, Sire Geoffrey Longsword et les PJs. Une fois à l’intérieur, ils pourront organiser avec le Général sur place une contre-attaque rapide pour porter secours aux troupes restées à l’extérieur.
 Attaque par le flanc droit de l’armée ennemie.
 Malgré la puissance divine qui s’abat sur eux, les Héros alliés parviennent à atteindre le rempart de la cité assiégée mais les pertes sont très lourdes.
 Batubatan : Cité en ruines, Batubatan comportait autrefois une partie occidentale, sur la rive droite de l’Erdû, et une partie orientale, sur la rive gauche, nettement plus développée, entourée d’une vaste zone agricole. Elle était protégée par une double enceinte, l’une, externe, de plus de 11 km de long et l’autre, interne, d’environ 8 km. Un ensemble complexe de fossés et de glacis devait rendre la ville imprenable.
Du nord au sud, se succédaient le quartier du palais royal, le quartier religieux, bâti autour du temple d’Enrû, et le quartier commercial, où résidaient les notables. De larges avenues joignaient les bâtiments principaux telle la voie processionnelle qui conduisait au temple d’Ereshtar.
Le complexe cultuel d’Enrû comprenait un temple et une tour. Cette tour à étages, ou ziggurat, n’était autre que la légendaire Tour de Batubatan, qui avait été élevée par l’orgueil des Rois bataniens dans le but de rivaliser avec les Cieux. Selon la légende, son sommet donnait jadis sur le Royaume des Dieux avant que ces derniers ne l‘interdisent aux Mortels en y installant des Daïmûs qui massacrèrent ceux qui essayèrent à nouveau d’en gravir les nombreux étages.
 Le Général gorgoz s’est retranché avec sa Garde dans les ruines de la Tour de Batubatan. C’est là que les PJs, l’Empereur et les Princes Impériaux sont conduits dès leur arrivée par deux gardes orques massifs. Pendant ce temps leur cavalerie rejoint les garnisons en poste afin de participer à l’organisation de la défense.
 Le Conseil de guerre : Au rez-de-chaussée de la Tour sont rassemblés les chefs de l’armée gorgoz. Le Général gobelin Tassadar Ak’Barzor, s’incline devant les 2 Princes et se dit rassuré de les voir en vie. Quand il a vu arriver l’armée ennemie devant les murs de Batubatan il a compris que Gantalkidès était tombée. Il était donc très inquiet.
 Le Prince Almanazãr répond que l’intervention de l’Empereur Kelthir Moondril leur a été salutaire.
 Il est temps désormais de discuter de la stratégie à adopter. Le Général Tassadar Ak’Barzor annonce qu’il est hors de question de tenter une sortie. Il faut se concentrer sur la défense car la puissance des Dieux ennemis réduirait leurs maigres forces à néant. Mais Kelthir s’exclame que son infanterie est dehors ; il faut lui ouvrir une brèche pour qu’elle puisse se mettre à l’abri des murs ! Mais, les Gorgoz sont contraints de se ranger à l’avis du Général : Ouvrir une large brèche dans la muraille pourrait permettre à l’ennemi de s’y engouffrer.
 Les discussions s’enflamment lorsque soudain un Mage gobelin arrive à bout de souffle : Des chocs titanesques se font ressentir sur la montagne, bien plus puissants que jusqu’à présent. Les attaques sont si violentes qu’elles tuent net les Cabalistes qui entretiennent la muraille !
 Le Prince Almanazãr ordonne d’abaisser le rempart. Batubatan va se retrouver sans défense, lui répond-t-on ! Ceci ne présage rien de bon, mais il n’y a pas le choix. Il va falloir affronter l’ennemi face à face avant de perdre tous les Cabalistes !
 Soudain, une boule de feu explose dans la pièce et immédiatement après, des créatures apparaissent et passent à l’attaque, des Daïmûs !
 Fight : Kelthir Moondril, Geoffrey Longsword, Balthézor et Almanazãr Gorizor, Esmézar, Tassadar et sa garde se battent avec bravoure au côté des PJs.
 Grâce à l’impressionnante cohésion de leur groupe, les PJs et les PNJs parviennent à remporter le combat sans trop de difficulté. Seul l’un des Daïmûs, semblant invulnérable, finit par s’enfuir.
 Le retour de la Bête : A la fin du combat la montagne autour de Batubatan s’effondre. Les PJs et les Princes gobelins se précipitent à l’extérieur de la Tour et voient un gigantesque tentacule noir passer au-dessus de leur tête et frapper les restes d’un bâtiment de la cité situé derrière eux.
 C’est alors qu’ils aperçoivent sur le champ de bataille une impressionnante armée de démons qui déferle sur les lignes arrière des Wûrghs et massacre tous ceux qui tombent sous leurs griffes.
 Derrière l’armée démoniaque avance une titanesque créature noire dotée de tentacules, la Bête Dévorante ! Elle marche lourdement sur le champ de bataille détruisant tout sur son passage.
 Les Dieux se retournent et font alors face à ce nouvel ennemi.
 Tandis que les armées wûrghs et sedeths tentent de s’organiser pour se défendre face au déferlement démoniaque, l’infanterie alliée profite de cette diversion pour rejoindre Batubatan, tandis que dans la cité les défenseurs se préparent à recevoir un assaut titanesque …
 Les Dieux déchaînent toute leur puissance sur la Bête, mais celle-ci semble insensible à leurs pouvoirs. Elle continue à avancer vers Batubatan lentement mais sans ralentir, ses tentacules balayant comme des fétus de paille les armées devant elle.
 Soudain l’un d’eux se saisit de Dhâar et l’amène à sa gueule. Le Dieu de la Guerre se débat vainement, ne semblant pas assez puissant pour se libérer de l’emprise de la créature.
 Immédiatement tous les Dieux se concentrent sur ce tentacule pour tenter de le faire lâcher prise. Lhukar, Khephêt et Khêfmet sautent dessus tandis que Rhôrrshâk et Sikish lui envoient leurs foudres et flammes divines, Nemneth soigne le Dieu de l’Acier qui semble atrocement souffrir. Usaïma fait apparaitre des créatures gigantesques (dont un majestueux dragon à la robe étoilée) qui attaquent la Bête. Des lames apparaissent dans le ciel et se plantent dans le tentacule qui finit par lâcher sa proie.
 Dhâar s’effondre sur le sol visiblement très meurtri et inconscient.
 Immédiatement les Dieux Wûrghs se portent à son secours et l’emmènent hors de la zone de combat. Le Dieu, à peine conscient, murmure quelque chose à Rhôrrshâk.
 Ce dernier fait un signe de tête négatif vers Sikish qui, l’air désolé, ouvre un gigantesque portail de lumière.
 Alors les armées Wûrghs se replient, les Dieux à leur tête, et franchissent le portail, laissant les Sedeths seuls face à la Bête …
 Pendant ce temps, le combat contre la Bête se poursuit. Khephêt et Khêfmet finissent par se faire dévorer. Puis vient le tour de Lhukar.
 Usaïma et Nemneth commencent à reculer. Les tentacules noirs dissipent les créatures invoquées par la Déesse Araignée et saisissent les deux survivants sedeths. Sans qu’ils puissent tenter quoi que ce soit, ils sont à leur tour jetés dans la gueule de la Bête.
 L’armée sedeth est en déroute, la Bête Dévorante avance vers Batubatan …
 La dernière chance : Alors apparaît Gandorâh face aux PJs et aux Princes Gobelins. La Déesse de la Terre est triomphante. Le sourire aux lèvres elle ordonne qu’Ënrû soit libéré sur le champ sinon ce monde sombrera dans le Chaos. Le Dieu Dragon est leur dernier espoir !
 Les Gobelins hésitent un moment, mais jetant un œil vers la Bête qui se rapproche de Batubatan, ils se rendent vite à l’évidence : ils n’ont pas le choix. Ils préviennent cependant Gandorâh : ils ne libèreront qu’Ënrû. Gandorâh, souriante, y consent. (Théodoria sait que cette dernière n’a besoin que d’Ënrû pour libérer le reste de son Panthéon) …
 Les Gobelins conduisent les PJs et Gandorâh à la Tour de Batubatan. Seule la puissance divine de la Déesse de la Terre peut ouvrir la porte de la prison du Dieu Dragon.
 La libération d’Ënrû : Gandorâh guide le groupe jusqu’à une immense grotte devant une grande porte de pierre gravée de symboles cabalistiques. Elle se concentre un instant et toute la grotte se met à trembler. Puis une fissure se forme qui part du sol vers la porte et qui fend cette dernière en deux …
 Au milieu des gravats et de la poussière en suspension, apparaît bientôt un majestueux dragon à tête de serpent. Il irradie une impressionnante aura divine enflammée qui, se reflétant sur ses écailles rouge sang, éclaire soudainement la grotte d’une lueur cramoisie.
 Le Dragon fait quelques pas dans la grotte et reconnaissant Gandorâh se dirige vers elle :
Ënrû : « Mère des Dieux et des Hommes je vous salue. Sommes-nous victorieux ? Le temps est-il venu de reprendre notre terre ? »
Gandorâh : « Hélas mon Enfant. Notre peuple a connu bien des troubles et des injustices. Mais celles-ci sont sur le point d’être réparées. Nous allons en effet prendre notre revanche sur ceux qui nous ont volés notre Terre. Mais avant cela, il va te falloir réitérer l’exploit de jadis. Mashtû, la Déesse Primordiale, marche sur Batubatan et menace une nouvelle fois de la détruire. Nous avons placé tous nos espoirs en toi.
Ënrû : « Très bien. Prévenez les Hommes de mon retour ! J’ordonne qu’ils s’inclinent devant ma toute puissance ! Et bien que ce ne soit guère nécessaire j’entends montrer ce que je réserve à ceux qui oseront à nouveau se dresser contre nous ! Voyez la défaite de Mashtû et voyez ce qui vous attend ! » dit-il en penchant sa gueule menaçante vers les Gobelins.
 Puis déployant ses ailes, d’un bond il s’envole vers le sommet de la caverne qui s’ouvre sur son passage.
 Gandorâh exulte et, se tournant vers les mortels :
Gandorâh : « Apprêtez-vous à servir vos nouveaux Dieux, ou à périr ! Cette terre est Nôtre à nouveau ! Hahahahahahahaha !! »
 Puis tranquillement elle remonte à la surface assister au combat entre Mashtû et Ënrû …
 La Fin du Monde : Lorsque les PJs et les Princes gobelins arrivent à la surface à leur tour, ils découvrent que le combat est bien plus compliqué qu’il se devait, voire même en défaveur d’Ënrû.
 Gandorâh observe la scène avec horreur. Ënrû ne semble pas à la hauteur et subit de nombreuses blessures. Mashtû quant à elle ne semble pas en difficulté.
 Soudain un des tentacules de la Bête s’enroule autour du cou du Dragon et serre jusqu’à lui briser les os. Un grand craquement résonne dans la plaine et le corps d’Ënrû retombe inerte sur le sol.
 Mashtû pousse un hurlement terrifiant et dévore l’ancien Chef du Panthéon Pérégranien.
 Gandorâh commence à paniquer. Elle se présente devant Mashtû lui ordonnant de se calmer sinon elle refermera sa prison mais Mashtû la saisit et la brise en deux.
 Panique générale. Les armées sedeths se débandent ou se font massacrer par les Daïmûs.
 Comprenant que Mashtû ne pourra plus être arrêtée, Kelthir et les Gobelins sonnent la retraite. Les armées astéliennes et gorgoz abandonnent Batubatan et se replient vers l’est.
 Mais déjà l’armée démoniaque est sur eux. Les premières lignes se font massacrer par les Daïmûs. L’Infanterie se sacrifie pour couvrir le départ de l’Empereur et du reste des troupes.
 Les armées Wûrghs finissent de disparaître par le portail divin de Sikish.
 Alors qu’ils s’éloignent en toute hâte, les PJs voient l’armée de Daïmûs prendre le contrôle des ruines de Batubatan. Mashtû, quant à elle, détruit tout sur son passage et semble s’acharner à creuser de profonds trous dans la cité ...


_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents   Lun 8 Avr 2013 - 11:16

Hiver 434
Le Contrat divin
[06/04/13. Aënolë, Eralindir, Blithilde, Gregorio, Hédric, Hérohn, Kylan, Maëllys, Parma, Théodoria, Waldemar]
 Basseclaire : 03/12/434. Naissance de la Princesse Keldoris Moondril (10), fille de l’Empereur d’Astélie Kelthir Moondril et de l’Impératrice Héléonia Longsword (9).
 Basseclaire : A la fin de l’Automne, les guerriers elfes totémiques sortent de la Moondril et marchent sur la Capitale impériale d’Astélie. Ils sont suivis, quelques jours plus tard, par la Garde Royale de Dhosediel, le Roi Ysériel à sa tête.
 Alors que les Basseclairians s’attendent à être attaqués, les Elfes de métal se placent face aux Totémiques devant les remparts de la Cité divine.
 Ysériel s’avance sur son destrier vers Yantara et Babanka :
Ysériel : « Je défendrai la Cité des Hommes. Dussè-je y perdre la vie. Ils sont nos alliés. Ne voyez-vous pas ce qu’il se passe ? Les Tueurs d’Homme sont de retour. Le Seigneur Ruëlyn lui-même s’est infiltré au cœur même de la Cité sainte d’Imas Starladas pour pactiser avec Yahrôk le Dieu Hyène qui vient de se libérer de sa prison. Bientôt les Gnârks vont nous assaillir de toutes parts et les Hommes combattront à nos côtés. Si vous décidez d’attaquer Basseclaire, alors vous ne valez guère mieux que nos ennemis ancestraux. Ma déception serait si grande que je serais prêt à mourir ici dos aux murailles des Hommes pour vous empêcher de les franchir. Il n’est pas temps de nous entretuer mais au contraire de nous rallier, car un ennemi puissant vient de s’éveiller. Et mon ami l’Empereur Kelthir n’est pas là pour protéger sa cité car il lutte hors du monde afin de préserver nos foyers. Rentrez vos griffes et vos serres désormais et combattez avec moi ! »
 Les Elfes totémiques font demi-tour, sous les hourras de la Garde Pourpre sur les remparts.
 Coranthe : Le Haut Juge Suprême Garold Hendarr considère la manœuvre traitreuse de la Religion de Niva comme un acte de guerre à l’encontre de la Religion de Haëroon. Il réclame réparation sur le champ. De plus il ordonne qu’une enquête soit menée et demande à ce que les coupables soient traduits devant la Justice. Si jamais il n’obtenait pas de résultat cette fois-ci encore, il reprendrait par lui-même ce qui a été volé par les Nivans.
 La Princesse de Managa Adelaida Managa (10) s’interroge : « Depuis quand une lutte institutionnelle est-elle considérée comme un acte de guerre ? » Elle ajoute que si jamais les armées haërites venaient à se déployer de manière hostile sur le territoire de Coranthe, le Royaume de Managa en tirerait les conclusions qui s’imposent …
 La Reine Dorée de Coranthe Cecilia Cagalirius ajoute que pour l’heure la prétendue justice de Haëroon laisse un meurtrier en liberté. A moins que le sang maldaisian n’ait aucune valeur à ses yeux … Elle rappelle qui plus est, qu’elle a congédié l’armée haërite il y a un an et que depuis le Haut Juge Suprême s’accroche au domaine en cherchant désespérément un prétexte pour exorciser des anges …
 Lhésonia : Une violente explosion provoque une large brèche dans la muraille de la province de Poldock. Les Gnârks de Khrôfhork s’y infiltrent et commencent leur invasion du domaine. Les messages parlent d’un impressionnant Gnârk charismatique vêtu comme un pharaon qui commanderait les hordes d’envahisseurs. Les Sentinelles de Haëroon se mobilisent immédiatement pour repousser l’ennemi.
Ø Arigante: Une horde de Gnârks jaillit de la forêt de Wanadatahël. Ils sont accompagnés de milliers d’araignées dont la taille varie de celle d'un ongle d'enfant à celle d'un petit poney. Ils ne rencontrent aucune résistance sur leur chemin (l’armée d’Arigante est occupée à repousser l’invasion de Cagalironne) et s’emparent rapidement de la cité de Sanogiano, massacrant, pillant et violant tout ce qui croise leur route.
 Palenthe : Une Eclaireuse de Niva envoyée en avant de l’armée impériale marchant sur Ombrazie, serait tombée sur une patrouille d’elfes mercenaires à la solde du domaine renégat. Elle aurait réussi à abattre l’un d’eux et à lui dérober son arc runique. S’y connaissant un peu en runes elfes, elle prétend que cet arc appartiendrait à un Tueur d’Homme. Elle serait en route pour Palenthe avec l’arc pour le présenter au Sénat …
 Weggenland : Débarquement des troupes de la Dame Blanche. Attaque de Nordhamger dans la province d’Aäbenrak. La ville est pillée et brûlée. La population s’enfuit vers le sud.
 Go’Basaerdès : Les restes de l’armée alliée se replie sur Go’Basaerdès, située à un peu plus de 450 km des ruines de Batubatan.
 La cité est en effervescence, de nombreuses troupes militaires affluent de l’est et l’arrivée de l’Empereur en personne est annoncée pour dans quelques jours !
 Les renforts venus de Go’Gormélès viennent de revenir à Go’Basaerdès. Ils étaient en route pour Batubatan mais à l’annonce de la déroute face à Mashtû, ils ont fait demi-tour.
 Les PJs sont accueillis par le Ghânzor Shâmashazar Gorgolozor en personne. Des suites leur sont attribuées. Ils ont l’occasion de se reposer et de profiter des douceurs du Palais en attendant l’arrivée de l’Empereur.
 L’arrivée de l’Empereur : Le Puissant Girakuko’Donozor Gorizor finit par arriver à Go’Basaerdès accompagné d’une lourde escorte composée majoritairement de la Garde Eternelle et de quelques éléphants de guerre. Il est également accompagné de trois de ses épouses, trois magnifiques Princesses impériales gobelines luxueusement parées.
 Les PJs, Kelthir et Kallister sont conduits dans la salle du trône. L’Empereur trône avec majesté. Au pied des marches se tiennent respectueusement Almanazãr et Balthézor ainsi qu’un Gardien du Feu Sacré.
 Almanazãr Gorizor fait à son frère un topo de la situation.
 Puis la discussion commence. Que faire maintenant ? Tout est-il perdu ? Demander de l’aide aux Go’Be’Gira ? Hors de question de toute façon il y a peu de chance qu’ils interviennent, ce serait un trop lourd sacrifice.
 Kelthir finit par annoncer que puisqu’il n’y a d’autre choix, il conduira son armée au devant de la Déesse Mashtû. Il n’attendra pas d’intervention divine, il a compris la leçon. Il fera son devoir et se dit prêt à mourir face à la Bête Dévorante …
 Durant toute la discussion, l’Empereur de Gorgozor ne dit rien. Puis il finit par se lever et il annonce que l’Empire de Gorgozor combattra au côté de l’Empire gandorien. Il fera mander ses Cabalistes les plus puissants et ils jetteront toutes leurs dernières forces dans la bataille. Et là peut-être que certains Go’Be’Gira décideront d’intervenir pour les sauver …
 Le Messager de Kahil. Quelques jours plus tard, un elfe se fait annoncer. Il se présente comme « l’Emissaire de Kahil Thorïon Leafstar ». Il demande à parler aux PJs.
 Thorïon explique que les Dieux sedeths ont finalement reçu la lettre de Théodoria. Suite à l’initiative de la Chancelière Impériale, le Seigneur Kahil a obtenu l’autorisation du Seigneur Haëroon pour négocier avec les Dieux Sedeths survivants. En effet, d’après les informations dont dispose Thorïon, la Déesse Gandorâh a menacé la Bête Dévorante de refermer sa prison. Ce qui signifie qu’il pourrait exister un moyen. Et justement, selon le Seigneur Klaspios, le Seigneur Manashkar serait en possession d’un manuscrit très ancien traduit de textes cunéiformes qui raconterait l’enfermement de Mashtû par Ënrû. Le Seigneur Klaspios voudrait l’étudier car la solution pourrait s’y trouver. Ce document pourrait donc constituer une monnaie d’échange acceptable contre la reddition des Dieux sedeths. Le Roi des Dieux pourrait en effet accepter de leur accorder l’asile au Jardin Légendaire si le Dieu des Scribes leur remettait ce parchemin.
 Le Seigneur Kahil a chargé les PJs de mener cette négociation avec le soutien de son Fils. Les PJs doivent absolument obtenir le parchemin en échange de la proposition du Roi des Dieux. Le Seigneur Kahil a remis deux contrats à son Fils, un pour chaque Dieu sedeth survivant. Le Dieu des Messagers souhaite que la signature de ces traités soit officialisée à Abouh Hankayah là où la rébellion a commencé. Ainsi la boucle sera symboliquement bouclée. Thorïon remettra les parchemins à Théodoria lorsque les Dieux seront réunis à Abouh Hankayah et prêts à les signer.
 La Féline. Thorïon propose aux PJs de les conduire à la Déesse Azahina. En effet celle-ci devrait être la plus facile à convaincre. Le Réseau Kahilien sait qu’elle réside dans son propre temple de la cité de Djabelaïa.
 Temple d’Azahina. Dans une ambiance de fête et de luxure les PJs rencontrent la Déesse Chatte. La négociation s’avère plus compliquée que prévue et les PJs sont contraints de promettre la résurrection de Lhukar et de Khêfmet. Mais finalement Azahina accepte de se rendre à Abouh Hankayãh pour signer le traité.
 Le Sage. Le Seigneur Manashkar réside dans la grande bibliothèque d’Aftahia, capitale de l’Emirat d’Ikhanyhusur.
 La négociation avec le Dieu des Scribes s’avère partiulièrement pénible. Celui-ci se montre présomptueux et pompeux et prend les PJs de haut. Il pose tout un tas de questions sur les conditions de ce contrat, sous-entendant qu’il s’attend à une nouvelle traitrise des « Dieux Palenthins ».
 Les réponses des PJs le satisfont cependant puisqu’il finit par accepter de remettre le parchemin en échange de l’asile du Roi Haëroon.
 Soudain des hurlements de terreur se font entendre dans la cité. Ils sont rapidement suivis par le bruit d’une violente explosion semblant provenir de l’entrée de la bibliothèque. Par la fenêtre de la salle d’étude, les PJs aperçoivent une foule en panique qui fuit devant un ennemi masqué par le relief des bâtiments et arrivant manifestement du quartier du port.
 L’invasion daïmû. Le Dieu des Scribes et les PJs se précipitent vers le hall du Temple pour y apercevoir une créature de feu en train de vomir des jets de flammes brûlant tout dans son champ de vision : hommes, étagères et manuscrits.
 Manashkar s’affole : « Mes Manuscrits !! » Il semble plus préoccupé par les précieux recueils de la bibliothèque que par ses fidèles qui courent en tous sens tels des torches hurlantes.
 Il semble que l’armée de Mashtû ait débarqué en Gandorâh. Cela n’annonce rien de bon pour l’avenir du monde … En effet des centaines de Daïmûs sont en train de déferler sur Aftahia semant mort et destruction sur leur passage. Il ne vaut mieux pas rester là !
 Mais Manashkar refuse de quitter son Temple tant que tous les recueils qu’il contient ne sont pas en sécurité. Il annonce qu’il pourra téléporter tout le monde dans la bibliothèque d’Abouh Hankayah mais pas avant d’avoir sauvé ses manuscrits.
 Soudain, 5 Daïmûs supplémentaires surgissent dans le temple. Ils investissent l’endroit et se jettent sur tout ce qui bouge. Les PJs sont sur leur route !
 Les PJs vont devoir survivre et protéger Thorïon et Manashkar pendant que ce dernier fait disparaître, les uns après les autres, les documents de la Grande Bibliothèque.
 Fight.
 Les PJs tiennent bon quand soudain l’environnement change. Leurs adversaires disparaissent. Ils sont dans la bibliothèque d’Abouh Hankayah. Manashkar a terminé son œuvre.
 Le Retour de Pharaon.
 Arrivée dans le temple de Manashkar d’Abouh Hankayah. Les fidèles abasourdis s’agenouillent et implorent la bénédiction du Dieu des Scribes.
 Sous les ovations de la foule et les nombreux témoignages de dévotion le Dieu et les PJs traversent la cité pour se rendre au Palais Royal. Azahina les y attend.
 Négociation. Théodoria est chargée par Thorïon de rappeler les termes de l’accord puis il tend les parchemins à la Chancelière Impériale qui doit les remettre aux deux Dieux afin qu’ils les signent. En échange, Manashkar sort de sa manche un parchemin semblant très ancien, qu’il fait glisser à Théodoria.
 Mais lorsque les parchemins sont ouverts, des menottes de lumière apparaissent et enserrent les poignets des Dieux. Manashkar et Azahina se redressent stupéfaits. Comprenant qu’ils ont encore été bernés, ils s’apprêtent à fuir.
 Mais avant qu’ils ne tentent quoi que ce soit, 4 hommes apparaissent aux quatre coins de la pièce. Il s’agit de kaasahrs vêtus comme des Prêtres du défunt Pharaon ! Chacun d’entre eux porte une boule de pierre noire dont jaillit un trait de ténèbres qui frappe les deux Dieux et commence à les ronger sans qu’ils ne puissent bouger. Tandis que leur chair se désintègre, les deux Dieux tombent à genou semblant souffrir atrocement.
 Alors une éblouissante colonne de lumière descend dans la salle et un être majestueux se matérialise, Pharaon ! Il tient un khopesh divin à la main qu’il brandit et abat sur les deux Dieux sans le moindre égard pour les PJs.
 Immédiatement les rayons de ténèbres s’interrompent. Les Prêtres de Pharaon ramassent les têtes des Dieux ayant roulé sur le sol et accompagnent leur Maître sur le balcon.
 Pharaon apparaît alors à ses anciens sujets, encadrés par ses hommes qui brandissent les têtes des Dieux sedeths. La foule se rassemble en contrebas, abasourdie :
Pharaon : « Ainsi je constate que votre foi est bien fragile !! Je ne me suis absenté que quelques temps pour me rendre à un conclave où siégeaient les Créateurs de l’Univers dont je fais partie ! Et que vois-je à mon retour ? Vous n’avez pas été longs à vous détourner de votre Dieu ! Evidemment je savais ce qui arriverait mais je voulais que chacun d’entre vous soit éprouvé dans sa foi. Vous avez craint la puissance des Usurpateurs ? Vous vous êtes agenouillés bien vite face à leurs piètres démonstrations de pouvoir ? Voyez pourtant ce qu’il est advenu de ceux qui vous ont tant effrayés ! Et bien soit ! Puisque c’est la force que vous respectez, puisque votre foi ne repose que sur la terreur, vous n’obtiendrez de moi que Colère et Châtiment ! Mes plus fidèles sujets viendront vous punir pour votre trahison ! Je saurai reconnaître les Loyaux des Félons et aucun de ses derniers ne sera épargné ! J’exige que les stigmates de votre traitrise soient anéantis sur le champ ! Agenouillez-vous maintenant devant votre vrai Dieu, et attendez-vous à connaître sa colère ! Vous adoriez de faux Dieux parce que vous en aviez peur ? Et bien craignez-moi car je serai impitoyable avec les Lâches ! »
 Pendant le discours de Pharaon, Thorïon se retire en ricanant. Sur le seuil de la porte, ses yeux s’emplissent de démence. Et il éclate d’un rire malsain. Apparaît alors dans sa main un calice d'argent incrusté de petits rubis en forme de cœur brisé. Il lève son verre en direction des PJs et boit avec délectation un liquide incolore. Puis il se retire en marchant tranquillement et en continuant de rire aux éclats.
 Après le départ de « Thorïon », Pharaon quitte le balcon et revient vers les PJs :
Pharaon : « Quant à vous mortels, vous avez la chance d’être les protégés de vos faux Dieux. Disparaissez de mon domaine avec votre foi impie et ne revenez pas ! Car la prochaine fois que je vous verrai je me montrerai beaucoup moins magnanime ! »
 Epilogue : Il ne reste plus qu’à quitter sans tarder le Royaume de Pharaon.
 Les PJs se replient à Steeport pour examiner le parchemin de Manashkar et le montrer à Lohéann.
 Le texte raconte le combat d’Ënrû contre Mashtû, la manière dont il l’a vaincue mais une phrase énigmatique est différente de la version qu’ils connaissaient :

« Ensuite avec l’aide d’Ereshtar, Ënrû enferma le corps de Mashtû dans une prison divine et il décréta que seul le sang de la Bête Dévorante serait la clef de son emprisonnement. Ainsi, si la Déesse Primordiale souhaitait s’en échapper, il lui faudrait se vider de son sang et donc mourir … »

 Lohéann explique que cette phrase peut être interprétée de la manière suivante : Le sang de Mashtû est la clef qui permet d’ouvrir sa prison. Ce qui signifie qu’il pourrait également s’agir du moyen de la refermer. Le problème est qu’apparemment il faudrait vider la Déesse Primordiale de son sang pour que cela soit suffisant. Or, même les Dieux Wûrghs se sont montrés incapables de la blesser. Cependant, Mashtû étant la Mère des Dieux, son sang devait couler dans les veines de Gandorâh et des autres Dieux Pérégraniens. Et c’est sans doute de cela dont parlait la Déesse de la Terre lorsqu’elle a menacé Mashtû de refermer sa prison. Elle la menaçait en fait de se sacrifier en vidant son sang par la porte de la prison de la Déesse Primordiale. Elle en serait morte mais la Bête Dévorante et toutes ses créatures auraient été renvoyées dans le Néant …
 Ce qui pourrait vouloir dire que le sang d’un Dieu Pérégranien pourrait permettre de refermer la prison de Mashtû. Mais … ceux-ci étaient enfermés dans les ruines de Batubatan. A l’heure qu’il est, ils doivent tous avoir été dévorés par la Bête … Tout est donc fichu … Il n’y a plus de solution …
 Enfin si … les PJs pensent quasiment immédiatement à Qedaarion. Etant le fils de Gandorâh, il devrait avoir du sang de Mashtû dans les veines … Et alors qu’ils se font cette réflexion, une voix juvénile se fait entendre derrière eux :
« En effet … »
 Apparition de Qedaarion …

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents   Mar 30 Avr 2013 - 14:06

La Bataille de la Prison
[27/04/13. Aënolë, Eralindir, Blithilde, Felice, Gregorio, Hédric, Hérohn, Kylan, Théodoria, Waldemar]
 Steeport : Arrivée du Mage Blanc Felice Faretti (5). Originaire d’Itzenberg en Lhésonia, Felice est chargé par son défunt Maître de prévenir les Compagnons de la Nouvelle Aube de l’attaque démoniaque qu’ils viennent de subir et du vol d’un Recueil occulte très dangereux, Réincarnations démoniaques.
 Felice est également porteur de sombres nouvelles : Le Mur est tombé aux mains des Gnârks. Le Peuple maudit en a submergé les défenseurs haërites et marche sur Steeport avec Yahrôk à sa tête. Le Duché de Lhésonia est ravagé …
 Le Mage Blanc a appris, de plus, au cours de son voyage, que la flotte de Cagalironne serait, elle aussi, en route pour Steeport …
 Steeport : Les PJs sont rassemblés dans l’une des salles luxueuses du Palais de l’Aigle Royal, demeure du Duc d’Aboralie Lohéann Haëris. Qedaarion vient d’arriver.
 Qedaarion est désolé de la tournure que prennent les évènements. Il aurait voulu que les choses se passent autrement. Il espérait que la paix pourrait exister entre tous les Dieux. Mais les Gandoriens se sont manifestement montrés intransigeants … Il sait qu’il n’y a plus d’autre solution. Son sacrifice est désormais inévitable et il est prêt à assumer son destin … Qedaarion sait que la Porte de la Prison de Mashtû se trouve dans une grotte située à la pointe ouest des Monts Volkross, au nord de l’Amroû en Pérégranie. Le problème est qu’elle est défendue par les plus puissantes troupes de la Déesse Primordiale qui sont elles-mêmes dirigées par son nouveau concubin le Général Bel’Berûth, une créature titanesque et extrêmement puissante. De plus, de nombreux Daïmûs se sont emparés des terres situées sur le chemin entre les armées alliées stationnées à Go’Basaerdès et la Porte …
 Pendant la discussion, Aënolë est attaqué par un hibou. L’Elfe perd connaissance un instant avant de rouvrir les yeux manifestement choqué.
 Go’Basaerdès : Retour des PJs avec Qedaarion. Ils annoncent aux Empereurs d’Astélie et de Gorgozor qu’il y a donc une solution. Mais atteindre la Porte de la Prison avec les maigres troupes dont ils disposent semble pratiquement impossible …
 Quoi qu’il en soit, Kelthir décrète que tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir ! Il faut tenter le tout pour le tout !
 Ouverture de la discussion visant à établir le plan d’action … Présence de l’Empereur Girakuko’Donozor Gorizor et de ses deux frères, Almanazãr et Balthézor.
 Mais soudain, avant que celle-ci ne soit bien entamée, l’air se charge d’électricité et un être majestueux apparaît au milieu de la salle du trône …
 L’alliance avec Paloum : Il s’agit de Sikish, le Dieu wûrgh de la Magie.
 Il annonce que le Seigneur Gandorien de la Paix, Kahil, est venu à sa rencontre et lui a soumis l’idée de faire Cause Commune contre Mashtû. Le Seigneur Dhâar est d’accord.
 Il semble qu’il soit question de l’attaque d’une caverne lourdement gardée et de la présence de nombreux Daïmûs entre eux et cette caverne …
 Sikish informe au passage que l’Empire de Paloum est également sous le feu des Daïmûs qui semblent se propager en tous sens et très rapidement.
 Mise au point du plan d’action : Il est prévu de lancer simultanément le plus grand nombre possible d’armées gandoriennes, gobelines et wûrghs contre les Daïmûs envahissant la Pérégranie. Le but est de faire diversion en attaquant les forces de Mashtû sur plusieurs fronts. Pendant ce temps les PJs et une partie de l’armée seront transportés par Sikish devant la Prison. Hélas celle-ci est protégée contre le voyage dimensionnel. Il faudra donc affronter l’armée qui en garde l’accès. Sikish combattra au côté des PJs …
 Préparatifs de la Bataille.
 Choix des Unités : Les Empereurs décident ensemble de remettre entre les mains des PJs les meilleures de leurs Unités sans pour autant se démunir de toutes afin d’offrir à Mashtû un front crédible de diversions …
 Choix du Général : L’Empereur d’Astélie souhaite garder ses généraux pour minimiser les pertes que subiront ses troupes lors de leurs attaques suicides contre les Daïmûs. Il est persuadé que les PJs ont les moyens de commander eux-mêmes leur armée avec la présence d’un Stratège et d’un Elu de Lugh dans leurs rangs. Après une discussion houleuse entre les Lughars, Waldemar et Kylan laissent Aënolë prendre le commandement de l’armée, sous la réprobation furieuse de Blithilde.
 La Bannière de Warlock. Après discussion, il est décidé que l’artefact accompagnera les PJs. En effet, la clef de la victoire décisive repose entre leurs mains. L’Empereur ne commandera pour sa part que l’une des nombreuses attaques de diversion. Les pertes qu’il subira seront évidemment plus grandes sans la Bannière. Mais il s’agit du prix à payer pour augmenter leur chance de victoire …
 La Bataille de la Prison : Au pied des Monts Volkros, devant l’entrée d’une large caverne, les troupes gandoriennes et gorgoz émergent du portail de Sikish pour faire face à une puissante armée de Daïmûs semblant mieux organisée que les hordes qu’ils ont affrontées jusque-là …
 La Bataille s’engage sous le commandement d’Aënolë.
 L’armée alliée charge les lignes daïmûs sous le feu ennemi. Les PJs se montrent héroïques dans leurs interventions pour maintenir la cohésion de leur armée largement en inferiorité numérique.
 Bientôt une brèche s’ouvre vers la l’entrée de la caverne abritant la Porte de la Prison de Mashtû. Mais le Général Bel’Berûth, percevant la menace, décide de se joindre personnellement à la bataille, semant mort et destruction sur les premières lignes alliées. Les PJs doivent redoubler d’effort pour éviter la déroute de leur armée.
 Alors que les PJs sentent que la défaite est proche, le Dieu Sikish parvient au contact de Bel’Berûth et l’engage au corps à corps. L’armée ennemie recule. L’entrée de la caverne est à portée !
 Mais l’armée alliée est sur le point d’être défaite. Les PJs n’ont d’autre choix que de laisser à l’arrière certains de leurs compagnons tombés au combat. S’ils tergiversent ils risquent de se faire submerger …
 L’entrée. Une majorité du groupe parvient à pénétrer dans la caverne. Mais trois PJs doivent être abandonnés sur le champ de bataile à la merci des Daïmûs. Il ne reste plus qu’à trouver la Porte de la Prison et accomplir leur mission …
 Mais soudain, un gigantesque tentacule noir frappe le sommet de la grotte et un énorme rocher s’en détache pour tomber sur les PJs !
 Instantanément apparaît Sikish. Il projette un puissant éclair qui réduit le rocher en poussière.
Sikish : « Mortels ! La Bête arrive ! Hâtez-vous d’accomplir votre mission je me charge de la retenir autant que faire ce pourra ! »
 Sikish téléporte et soigne les PJs abandonnés. Mais un tentacule noir se saisit du Dieu Médiatolien et l’attire hors de la grotte. Hurlant de douleur Sikish essaie vainement de se dégager.
 A l’extérieur, les PJs aperçoivent la Bête Dévorante ! Elle avance lentement dans leur direction, accompagnée d’une armée incommensurable …
 Soudain, résonne le bruit d’une cavalerie au galop. Le Seigneur Lugh apparaît montant Vyrkos. Il s’arrête devant les PJs :
Lugh : « Héros de la Nouvelle Aube ! Il est grand temps ! Votre devoir avant tout ! Je me charge de ce monstre !
 Apparition de Healmak :
Healmak : « N’ayez crainte Seigneur Lugh, Je suis là. Vous ne risquez rien. »
Lugh : « De la crainte ?! Haha ! Au contraire ! Je suis impatient d’en découdre ! J’aimerais voir ce que cette Bête Dévorante a dans le ventre ! Il est rare que je rencontre un adversaire digne de Moi ! Allez Vyrkos ! Allons tanner du cuir de dragon !! »
 Sans tenir les rênes de sa monture, Lugh part au galop vers la sortie de la grotte brandissant ses quatre armes …
 Healmak se tourne vers les PJs, des larmes de lumière illuminent son visage. Il leur lance un sourire triste et regarde un moment Qedaarion avec compassion … Puis lentement il part rejoindre Lugh …
 Alors la paroi de la grotte explose sous le coup d’un nouveau tentacule noir, révélant le champ de bataille dans son ensemble. Les armées s’affrontent toujours mais le rapport des forces est désormais largement en défaveur des alliés. De plus, la Bête Dévorante est là, parmi ses Créatures. Sikish et Lugh la combattent ensemble tandis que Healmak soigne tant bien que mal leurs blessures.
 Le combat s’annonce largement en défaveur des 3 Dieux. Ils seront vaincus incessamment. Il ne faut pas perdre de temps !
 La Porte de la Prison.
 Au bout d’un couloir, les PJs atteignent une grande salle dans laquelle pulse un Portail de pierre noire, gravé de symboles ésotériques et s’ouvrant sur une autre dimension.
 Qedaarion fait ses adieux à Théodoria :
Qedaarion : « J’aurais aimé qu’ils puissent s’entendre … Mais c’est sans doute mieux ainsi … Adieu mère … »
 Puis Qedaarion se tourne vers les autres PJs :
Qedaarion : « Je ne peux pas le faire moi-même. Cette tâche incombe à l’un d’entre vous … »
 Aënolë se dévoue pour trancher une veine de l’Enfant Dieu.
 Dès que Qedaarion est blessé, son sang commence à s’écouler au travers de la porte alors que toute la caverne résonne du combat titanesque que se livrent les Dieux à l’extérieur.
 Le corps de Qedaarion se désintègre à mesure que son essence vitale le quitte. Il jette un dernier regard baigné de larmes vers sa mère mortelle puis disparaît complètement …
 Alors soudain se lève une puissante tempête dans la grotte et un gigantesque courant d’air aspire, Daïmû après Daïmû, toutes les Créatures engendrées par la Bête Dévorante. Ils traversent la grotte à une vitesse vertigineuse et sont avalés par le portail.
 Finalement, la Bête elle-même apparaît dans la grotte, tentant de s’agripper de ses tentacules à tout ce qu’elle peut trouver mais inexorablement, elle finit par être aspirée à son tour par la Porte de la Prison.
 Alors, celle-ci se referme, et l’espace dimensionnel disparaît …
 Le calme revient. Les PJs voient arriver Lugh, Sikish et Healmak. Ils sont blessés mais vivants :
Lugh : « Bon travail Héros de la Nouvelle Aube … »
 Lugh leur fait signe de les suivre dehors …
 En sortant de la grotte, les PJs constatent que la bataille est terminée et que les armées fêtent la victoire. Des vivats sont lancés en leur direction mais la joie du groupe reste amère …
 Ils aperçoivent également, sur un magnifique destrier, le Seigneur Haëroon accompagné des Seigneurs Kahil et Dhâar ainsi que d’une Déesse qu’ils ne connaissent pas. Ils apprendront qu’il s’agit de la Médiatolienne Aliasha, Déesse de la Lune, de l’Ecriture et du Serment.
 Haëroon lance un regard impitoyable vers Théodoria tandis que Kahil l’observe avec compassion …
 Healmak les informe qu’une Assemblée va se tenir où siègeront les Dieux et les Gobelins. Ce concile aura pour but de sceller la paix entre les nations qui se sont alliées contre l’Apocalypse …
 Epilogue : Une Table ronde apparaît au milieu du champ de bataille. Prennent place autour de celle-ci les Seigneurs Dieux Haëroon, Kahil, Dhâar et Aliasha ainsi que deux Gobelins, l’Empereur de Gorgozor Girakuko’Donozor Gorizor et un Mentaliste à la peau vert très pâle, presque transparente.
 Les PJs assistent à distance à la réunion mais ne perçoivent rien de ce qui y est dit. Seuls Kahil et Aliasha semblent prendre la parole.
 Tandis que le soleil décline à l’horizon, les soldats montent les tentes et pansent leurs blessés.
 Lugh, Sikish et Healmak parcourent le camp militaire, félicitant les mortels pour leur bravoure et soulageant leurs blessures.
 Kelthir et Kallister arrivent sur le site accompagnés d’un Sorcier des Arts Occultes et d’une dizaine de Gardes Pourpres, ils rejoignent les PJs et les félicitent.
 Puis, quelques heures après le coucher du soleil, Haëroon, Dhâar et l’Empereur Gobelin semblent se mettre d’accord. Tous se lèvent alors et quittent la Table des négociations.
 Haëroon scrute le ciel nocturne. Suivant son regard, les PJs peuvent distinguer que les étoiles se déplacent dans le ciel …
 Dhâar observe également le phénomène et hoche la tête vers Haëroon en signe d’acquiescement …
 L’Empereur de Gorgozor s’entretient avec ses frères. Almanazãr et Balthézor rejoignent ensuite les Astéliens. Ils leur expliquent que tout est terminé. La paix va pouvoir à nouveau régner …
 De loin, Girakuko’Donozor Gorizor observe les Astéliens, et lorsque ceux-ci regardent dans sa direction, il leur fait un signe de tête respectueux :
Balthézor : « Notre protocole interdit que notre frère vous le dise lui-même, mais nous vous sommes tous reconnaissants pour l’exploit que vous avez accompli. Vous serez à jamais les Bienvenues en la Cité éternelle … »
 Retour à Go’Basaerdès pour fêter la fin de la guerre. Certains PJs ont du mal à se laisser aller aux festivités. La victoire a un goût amer, notamment pour Théodoria …
 Puis il est temps pour les Gandoriens de songer au retour vers leur Terre natale, certains d’emporter avec eux l’amitié nouvelle d’un peuple par-delà le Monde Connu …
 Fin de la Campagne Pérégranienne. La naissance de Qedaarion en aura marqué le commencement et sa mort, le dénouement …
 Imas Starladas : Sa Majesté Ysériel Dhosediel convoque Lady Nayendel Hallendelien afin qu’elle justifie ses actes devant le Conseil Royal. Mais celle-ci ne répond pas à la convocation.

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents   Jeu 2 Mai 2013 - 11:54

Le Puissant Seigneur Dhâar (merci Eric ^^)


_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents   

Revenir en haut Aller en bas
 
Résumé des épisodes précédents
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Résumé des épisodes précédents
» Résumé des épisodes précédents : Année 430 AA
» Résumé des épisodes précédents
» Résumé des épisodes précédents. Année 425.
» Résumé des épisodes précédents

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
O.R.C.S. - Le Forum :: Les Games ORCS :: Chronique d'Arhys-
Sauter vers: