AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresConnexion
Pensez à renouveler votre inscription (feuille d'inscription)

Partagez
 

 Résumé des Episodes précédents

Aller en bas 
AuteurMessage
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
Zortanos le Voyageur

Date d'inscription : 25/03/2005

Résumé des Episodes précédents Empty
MessageSujet: Résumé des Episodes précédents   Résumé des Episodes précédents EmptyMar 30 Avr 2019 - 12:41

Printemps 448

L’Héritière
[27/04/19. Elrik, Galeon, Keton, Théodoria]
Evenward.
Printemps 448MacwardCampagne militaire contre les Rebelles. Le Seigneur Odys mobilise ses troupes et marche sur la Base rebelle située dans les Collines d’Esquirolde. L’ennemi attend l’armée evenwardianne et ne semble pas avoir l’intention de fuir. Peut-être souhaite-t-il en finir une bonne fois pour toutes. Une bataille décisive se prépare qui déterminera l’avenir du Comté et celui qui le dirigera …



Introduction.
Galeon WinstornKeton Moondril et Elrik Kligendal se rendent à Rocsombre ; ils sont reçus par la Chancelière Impériale d’Astélie Théodoria Leafstar.

Elrik Kligendal souhaitait parler au Comte Odys Evenward pour lui transmettre l’inquiétude de l’Ordre des Eclaireurs de Niva concernant un éventuel piège tendu par les Rebelles en connivence avec les Gnârks infiltrés de l’autre côté des Remparts.

Galeon Winstorn souhaitait demander la permission au Comte Odys Evenward de récupérer une marchandise nivane volée par les Rebelles.

Keton Moondril demande à Théodoria l’autorisation de se joindre aux troupes d’Evenward pour combattre les Rebelles.

Théodoria décide donc de prendre la route d’Evenward pour assister notamment le Chevalier Duncan McFertyPorteur de la divine MaësieLame de l’Exorciste, censée être capable de bannir le Démon Nyssalor.

Avant de partir à bord du Traqueur d’Etoile, elle se rend au Temple d’Healmak pour rencontrer le frère du Chevalier, le Thanatologue Kenalan McFerty. Celui-ci donne un message pour son frère à la Kahilienne. Les deux hommes sont brouillés depuis plus de dix ans suite à une tragédie familiale. Théodoria aimerait aider les deux McFerty à faire la paix …



Préparatifs de la Bataille.
La bataille se déroule dans les collines d’Esquirolde, à environ 20 kilomètres à l’ouest du village de Minastrig. L’armée ennemie est rassemblée dans une sorte de cirque naturel circulaire à flanc de colline, aux parois abruptes et semblant sans issue.


En fait, selon les informations données par Sire Duncan, une cavité, située à l’opposé de l’entrée par laquelle pénètre l’armée evenwardianne, mène à une grotte souterraine où sont rassemblés les chefs rebelles dont Nyssalor et l’Héritière et d’où ils commandent les opérations.

Les PJs décident d’intégrer l’Unité de Chevaliers dans laquelle chevauche Sire Duncan. Ainsi ils seront à son côté lorsqu’il pénétrera à l’intérieur de la grotte pour bannir le Démon Nyssalor. Ils comptent l’assister dans sa quête du mieux qu’ils le pourront.

Le Comte Odys étant resté à Macward, la Capitale du Domaine, il a confié le commandement de son armée à son Connétable, le Général Temüjin Ninoden. C’est lui qui aura la responsabilité de sauver le Comté d’Evenward de la ténébreuse menace qui plane sur lui.



La Bataille de l’Héritage.
Alors que l’armée d’Evenward se prépare à lancer l’assaut sur les Rebelles, plusieurs cors retentissent dans les collines alentour et leur sinistre mélopée résonne contre les parois rocheuses entourant le champ de bataille. C’est alors qu’apparaissent sur les hauteurs surplombant les troupes evenwardiannes, plusieurs centaines de Gnârks armés jusqu’aux dents. Des archers prennent position et s’apprêtent à décocher leurs flèches sur le flanc sud et l’arrière tandis que des Guerriers, lames et crocs au clair, dévalent les pentes abruptes pour se jeter sur le flanc nord. Pour l’armée evenwardianne, la surprise est totale ! Ces renforts impromptus sont sur le point de semer la panique dans les rangs. Il faut rallier les soldats à la bannière du Comte et réorganiser les troupes afin d’éviter une cuisante déroute !

L’Armée evenwardianne résiste au submergement des Gnârks mais subit de très lourdes pertes. Grâce à la vaillance des PJs et au sang-froid du Général Ninoden la déroute est évitée. Les Soldats evenwardians font courageusement front et reprennent peu à peu le contrôle du terrain. Mais, bien que plus expérimentés que leurs ennemis, ils sont désormais largement en sous-nombre …

Tenez bon ! Les Héros et Sire Duncan McFerty se portent en Première Ligne pour se rapprocher de la caverne dans laquelle se cachent le Démon Nyssalor et son Etat-Major. Une fois assez proches, leurs Unités pourront lancer une percée dans les rangs ennemis afin d’ouvrir une brèche vers l’entrée de la grotte. Comprenant la manœuvre evenwardianne, le Général adverse ordonne la prise en tenaille des Unités de pointe. Il faut tenir bon ! Si la Première Ligne résiste à ce violent assaut, le Général Ninoden pourra sonner la charge décisive pour la Victoire !

L’Armée evenwardianne grignote peu à peu le terrain devant la grotte du Démon. Grâce aux actions décisives des PJs, les soldats parviennent à établir un périmètre de sécurité suffisamment stable pour lancer l’assaut final !

La Brèche est ouverte ! L’armée evenwardianne a réussi à affermir sa position autour de l’entrée de la caverne ! Le Général Ninoden sonne la Charge qui va permettre à Sire Duncan McFerty et son escorte de pénétrer dans la grotte pour y affronter le Démon Nyssalor ! Mais c’est alors que l’ennemi tente une manœuvre désespérée pour se regrouper devant l’entrée ! Les Evenwardians doivent réussir à percer cet ultime rideau défensif !
Les PJs peinent à s’extraire de cet Enfer, mais grâce à l’aide de Natalia Icestorm ils parviennent à rejoindre le Chevalier Duncan McFerty à l’entrée de la grotte …



L’Etat-Major de Nyssalor.
Les PJs ont à peine le temps de prendre pied dans la Caverne qu’ils sont assaillis par 10 Soldats d’Infanterie Rebelle.

Fight. Avec l’aide de Natalia et l’impressionnant talent de Sire Duncan McFerty au maniement de son épée divine, les PJs parviennent à se défaire sans grand mal des derniers gardiens du Démon …

Une fois les soldats vaincus, les PJs pénètrent dans une salle où se tiennent Nyssalorl’Héritière et le Général William Malohn. Ils sont debout autour d’une table sur laquelle est représenté le champ de bataille.

Sire Duncan : « C’est terminé Créature du Malin ! Tu es vaincue ! » Et sans laisser le temps à Nyssalor de réagir, il brandit son épée en direction du Démon et celui-ci se retrouve instantanément aspiré à l’intérieur.

Et tandis que des soldats evenwardians investissent les lieux, l’Héritière et le Général se rendent …

A l’aide de son épéeSire Duncan trace alors au centre de la caverne un cercle qui s’illumine d’une aura divine. Il s’agenouille ensuite au milieu et plante son épée devant lui. Puis il commence à psalmodier une prière silencieuse. Quelques secondes après, une ombre noire émerge de l’épée et, telle une flaque d’huile ténébreuse, elle se répand sur le sol autour de la lame divine. Soudain, un puits de flammes s’ouvre sous elle. L’ombre noire dégouline dans la fournaise et y disparaît, puis le puits infernal se referme …

Sire Duncan se relève alors, semblant épuisé et la sueur perlant de son front : « Le Démon est de retour en Enfers ! »



Dénouement.
Dans des salles annexes du souterrain, les soldats et les PJs découvrent les familles des soldats de l’armée rebelle. Elles sont enchaînées !

Théodoria interroge un mineur du nom de Lysander. Celui-ci raconte que, ces derniers mois, l’attitude de Nyssalor a changé. Il se montrait plus cruel et plus menaçant surtout après la découverte par le Général Malohn du pacte conclu entre le Démon et les Gnârks. Cela n’était pas prévu apparemment et certains se montrèrent réticents à faire alliance avec des Gnârks même pour accomplir le « Grand Dessein de l’Héritage. » Alors Nyssalor commença à utiliser les familles des soldats non plus comme réfugiés mais comme chantage pour les forcer à se battre dans son armée … Il n’a pas hésité à tuer femmes et enfants des plus récalcitrants. Même l’Héritière ne semblait plus le suivre de bon gré …

Quant à Galeon, il finit par retrouver, dans le dédale souterrain, les trois caisses marquées d’un triangle jaune qu’il est venu récupérer … C’est alors que les PJs découvrent que celles-ci contiennent des dizaines de statuettes en or représentant des Divinités Sedeths ! Théodria est perplexe … Elle souhaite confisquer cette marchandise mais le Capitaine Nivan lui répond qu’il a ordre de la ramener à ses supérieurs …



Epilogue.
Les Soldats rebelles se rendent. Ils semblent soulagés de revoir leurs familles saines et sauves sortir de la caverne. Même l’Héritière paraît heureuse de sa défaite …

Tout ce petit monde est ramené au Château de Macward, où le Comte d’Evenward devra décider de leur sort …

Quant aux Guerriers Gnârks, ils ont disparu dans les Collines dès la chute de Nyssalor …

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.


Dernière édition par Zortanos le Voyageur le Mar 30 Avr 2019 - 12:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
Zortanos le Voyageur

Date d'inscription : 25/03/2005

Résumé des Episodes précédents Empty
MessageSujet: Re: Résumé des Episodes précédents   Résumé des Episodes précédents EmptyMar 30 Avr 2019 - 12:43

Minia Evenward, dite l'Héritière


Résumé des Episodes précédents Minia_10



Sire Duncan McFerty, Chevalier d'Haëroon, Porteur de Maësie la Lame de l'Exorciste.

Résumé des Episodes précédents Duncan10



William Malohn, Général Rebelle.

Résumé des Episodes précédents Willia10

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
Zortanos le Voyageur

Date d'inscription : 25/03/2005

Résumé des Episodes précédents Empty
MessageSujet: Re: Résumé des Episodes précédents   Résumé des Episodes précédents EmptyVen 31 Mai 2019 - 17:44

Eté 448




L’Affaire des Statuettes Sedeths
[25/05/19. Elrik, Galeon, Keton, Odys, Théodoria]
Introduction.
Les PJs se réunissent et discutent des dernières affaires et notamment de la venue prochaine de l’Ambassadeur de la Confédération du Commerce qui vient pour récupérer les statuettes sedeths que l’Empire d’Astélie est accusé par l’Ordre Nivan d’avoir volées.

Théodoria annonce également qu’elle vient d’apprendre l’évasion de Lohéann Haëris des geôles de Rocsombre. Cette nouvelle est jugée catastrophique par la Chancelière Impériale.

Elle ajoute qu’une Délégation Haashkarite est également en route pour récupérer les statuettes sedeths. Apparemment celles-ci auraient été dérobées dans un ancien tombeau et appartiendraient donc à l’histoire sacrée du Peuple Kaasahr.

Keton profite de ce briefing pour demander à Théodoria des nouvelles de l’enquête sur les Mages soupçonnés d’Infernalisme, arrêtés au Printemps dernier. En effet l’opération de la Chancelière d’Astélie a jeté le trouble au sein du Collège. Ce qui pourrait avoir des conséquences sur les services que rendent les Sorciers à l’Empire. Il serait bon que cette affaire soit réglée rapidement et que la paix et la sérénité règnent à nouveau entre les murs de l’Ecole de Magie

La réunion est soudain interrompue par un Garde Pourpre qui frappe à la porte pour annoncer l’arrivée de l’Ambassadeur de la Confédération Continentale des Marchands. Mais il n’a pas le temps de finir sa présentation, qu’il est bousculé sans ménagement par un homme énorme qui fait irruption dans la pièce et toise Théodoria :

        Bartholomé de Klegenstadt : « Avant toute chose Madame la Chancelière, sachez que le Cercle des Marchands du Continent a décidé de vous faire une Faveur en m’envoyant vous trouver directement. Nous aurions pu pousser des portes beaucoup moins avantageuses pour vous. J’ose espérer que vous saurez apprécier la Chance que nous vous accordons de vous sortir indemne de cette affaire … »



Le nouvel Ambassadeur de la Confédération.
Bartholomé de Klegenstadt se montre condescendant et très désagréable. Il exige que les trois caisses nivanes « volées par l’Empire » lui soient immédiatement restituées.

Il menace de référer de cette affaire à l’Intendant Impérial Riguel Karadeus, le Petit-fils de Dame Niva qui, lui, n’hésitera pas à en parler à l’Empereur. Le statut de Dame Théodoria ne pèsera alors plus très lourd dans la balance … Si elle tient à garder sa confortable situation impériale, elle n’a pas intérêt à jouer avec le feu …

Le Maître Marchand explique que la Confédération Continentale a engagé de très fortes sommes dans le convoyage de ces reliques et que si elles ne parviennent pas à leur destinataire, la crédibilité de l’Ordre nivan en sera gravement entachée en plus du fait que cela lui coûtera évidemment très cher financièrement …

Pour la convaincre, il prend à témoin les amis nivans de la Chancelière, Galeon et Elrik, qui abondent eux-mêmes dans le sens de l’Ambassadeur et conseillent fortement à Théodoria de faire ce que demande le Maître Nivan.

En conclusion, Bartholomé de Klegenstadt affirme que si Théodoria refuse de lui rendre les caisses contenant les statuettes, l’Empereur devra trancher entre les petites enquêtes de sa Chancelière et les crédits de la puissante Confédération Continentale des Marchands

Lorsque Théodoria demande à qui ces reliques devaient être livrées, Bartholomé répond que son rôle n’est pas de connaître ce genre de détail trivial. Mais il accepte tout de même de faire un effort : en effet, il croit se souvenir que l’acte de transport mentionnait un village dans le Comté de Whiteford dont il a par contre oublié le nom. Il n’en sait pas plus et s’en contrefiche d’ailleurs …



Le Message du Messager.
Pendant cette houleuse négociation, un serviteur apporte un message à la Chancelière.

Celle-ci décide alors de mettre un terme à la discussion. Elle a besoin d’y réfléchir, dit-elle. Dame Théodoria fera part de sa décision dans un ou deux jours. L’Ambassadeur n’aura qu’à patienter à Rocsombre et profiter de l’hospitalité impériale …

Une fois le Maître Nivan sorti, Théodoria annonce qu’elle et « ses amis » ont à faire dans le Quartier basseclairian du Voyageur Téméraire



Aventure dans le Voyageur Téméraire.
Le Voyageur Téméraire est un quartier mal famé ayant très mauvaise réputation à cause essentiellement de la faune qui hante ses ruelles mais aussi à cause d'une rumeur ancienne certifiant qu'une magie maléfique y rôde en permanence. Malgré le fait que cela n’est probablement plus le cas depuis la mort de la Déesse Mystéria, la superstition a persisté et elle sert de prétextes à toutes les plus viles exactions. Véritable coupe-gorge pour les citoyens moyens, il est la demeure des habitants les plus modestes de la cité, de ceux qui n’ont pas d’autre choix ou qui désirent se faire oublier …

Théodoria explique qu’elle a rendez-vous avec un informateur dans une petite rue de ce charmant Quartier

L’Impasse des Estropiés est une ruelle perpendiculaire à l’Allée des Voleurs, qui donne elle-même sur le « Gouffre », la falaise qui est enjambée par le pont menant au Château de Rocsombre.

Au 3 de l’Impasse des Estropiés, les PJs s’arrêtent devant un immeuble délabré dont la porte d’entrée tient à peine sur ses gonds.

L’intérieur semble désert. Mais après quelques minutes à déambuler prudemment à l’intérieur, les PJs finissent par entendre des gémissements étouffés provenant de la cave …

Descendant un escalier vermoulu et craquant de manière inquiétante, les PJs découvrent à la lueur de leurs lanternes, les corps allongés d’une poignée d’individus ligotés, bâillonnés et inconscients pour la plupart. Ils semblent avoir été déshabillés car ils ne portent que leurs sous-vêtements. Un seul est encore conscient et complètement vêtu. C’est lui qui a dû attirer l’attention des PJs par ses gémissements. Il lance un regard navré vers Théodoria

Les cinq autres hommes sont des Kaasahrs. Théodoria reconnaît immédiatement l’un d’entre eux : il s’agit du Justicier d’Haashkar Kadir al-Sukah, ancien chef des Bannis de Boukhabdhā. Quant aux quatre derniers, leur visage n’est pas inconnu à la Chancelière. Trois semblent être de puissants combattants tandis que le cinquième est beaucoup moins athlétique.

Il leur faut quelques minutes pour reprendre leurs esprits et que la drogue qui leur a été administrée cesse de faire effet.

L’homme encore habillé, dit se nommer Albin. Il s’excuse auprès de Théodoria. Il a été forcé de lui envoyer ce message mais il ne s’agissait en fait que d’une diversion … Il ajoute qu’il est le seul à ne pas voir été drogué et que ses vêtements n’intéressaient par leurs agresseurs …

Kadir al-Sukah est très en colère lorsqu’il reprend conscience. Il raconte que lui et ses hommes sont envoyés par le Grand Inquisiteur du Kaasahrim pour récupérer des reliques volées dans un tombeau sedeth. Mais ils sont tombés dans une embuscade. Ils ont été piégés par le Sorcier qui les amenait à Basseclaire. Ils ont été conduits tout droit dans un traquenard où cinq mages particulièrement puissants les ont attaqués par surprise. Ceux-ci les ont drogués et leur ont manifestement volé leur équipement …

Albin explique, quant à lui, qu’il a assisté à l’embuscade. Mais lorsqu’il a voulu envoyer un message pour prévenir son Temple, il a été repéré par un Mage Kaasahr et il a soudain été incapable de faire le moindre geste. Il s’est retrouvé complètement paralysé. Puis il a été traîné dans cette cave crasseuse avec les autres victimes des Sorciers. L’un d’eux l’a forcé à envoyer un message à la Chancelière pour la convaincre de quitter Rocsombre

Albin émet l’hypothèse que les Sorciers ont sans doute l’intention de se faire passer pour la Délégation Haashkarite qui doit arriver au Château de Rocsombre et le fait qu’il aient voulu attirer Dame Théodoria, la Chancelière Impériale loin du Palais ne présage rien de bon …

Après un instant de concentration, Théodoria confirme les craintes non formulées du groupe : les caisses contenant les statuettes sedeths sont en train de quitter Rocsombre ! Mais ll n’est peut-être pas encore trop tard pour arrêter les imposteurs !



« Ce n’est pas cette Délégation Kaasahr que vous recherchez ».
Lorsque les PJs reviennent au Château avec les Haashkarites couverts par des capes et des manteaux de fortune « aimablement » prêtés par des passants, un Lieutenant de la Garde Pourpre leur confirme qu’ils arrivent trop tard.

Il raconte que Dame Théodoria est revenue au Château accompagné de la Délégation Kaasahr. Elle a annoncé que tout était en ordre et qu’elle autorisait les Haashkarites à emporter les trois caisses qu’elle avait confisquées.

Des Gardes Pourpres ont donc apporté les caisses et les Haashkarites sont partis avec, sous les protestations véhémentes du Grand Ambassadeur de la Confédération du Commerce qui a promis de faire un rapport très salé auprès de l’Intendant Impérial Riguel Karadeus à l’encontre de la Chancelière Impériale qu’il a qualifiée haut et fort d’odieuse voleuse … Il doit d’ailleurs encore se trouver en ce moment même avec le Roi de Coranthe

Lorsque les PJs expliquent que les Gardes ont été victimes d’une illusion, le Lieutenant se confond en excuses et donne des ordres pour partir à la recherche des imposteurs.

Bientôt un Garde arrive, annonçant que dans une ruelle du Haut Quartier adjacente à la Grand Route, l’équipement des Kaasahrs a été retrouvé. Les témoins affirment qu’ils ont assisté au décollage d’un navire fait de brume avec à son bord une poignée de Sorciers Kaasahrs et trois caisses marquées d’un triangle jaune …

Alors qu’ils se rendent sur place avec les Kaasahrs qui en profitent pour se rééquiper, Natalia annonce qu’elle pense être en mesure de suivre les voleurs …



Abrest, petit village tranquille.
Devant les regards abasourdis des PJs, Natalia explique qu’elle perçoit les émanations de l’Energie d’Air que les Kaasahrs ont utilisé pour lancer leur sortilège. Elle pense être capable de suivre ces émanations jusqu’à leur destination s’ils ne tardent pas trop à se mettre en route. Ce dont elle est certaine pour le moment, c’est que les Mages ont pris la direction de l’Ouest. Elle recommande de naviguer à bord du Traqueur d’Etoile vers Whiteford et ensuite elle verra vers où les émanations élémentaires la guident …

Kadir al-Sukah demande à Théodoria de lui permettre à lui et à ses Compagnons d’accompagner les PJs ; Il a un compte à régler avec les Sorciers

Le Traqueur d’Etoile longe la côte astélienne pendant 5 jours jusqu’à arriver en vue de la cité de Whiteford.

Natalia affirme alors qu’ils sont trop à l’Ouest. Ils doivent se diriger vers l’Est en remontant le Sarn.

La nuit est tombée lorsqu’ils arrivent au Port fluvial d’Abrest. Natalia leur annonce alors qu’ils sont arrivés à destination. Elle ressent en effet que le chemin tracé par les émanations élémentaires s’interrompt non loin de là …

Abrest est un petit village paisible composé d’une centaine de demeures, aux murs de pierre et aux toitures en tuiles de terre cuite, organisées autour de son port fluvial qui génère la majeure partie de ses ressources, grâce notamment aux taxes perçues sur le commerce du minerai qui descend du village d’Equdan situé en amont, dans la province d’Esquirolde.

Les PJs débarquent et, guidés par Natalia, ils s’enfoncent dans les rues étroites du village, tandis que l’Equipage du Traqueur d’Etoile s’occupe de signaler leur arrivée à la Capitainerie et de ravitailler les réserves du navire …



Cible en vue.
Soudain Natalia leur fait signe de s’arrêter et de faire silence. En jetant un œil par-dessus son épaule, les PJs aperçoivent au coin de la rue dans laquelle ils se trouvent une modeste demeure de pierre dressée au bord du fleuve et entourée d’un mur de pierre haut d’environ 1m50. Dans le jardin, devant la maison, deux hommes semblent monter la garde. A en juger par leur accoutrement et leur teint halé, ils ont tout l’air d’être des Sorciers Kaasahrs

Kadir al-Sukah les reconnaît et confirme qu’il s’agit bien de leurs agresseurs. La colère peut se lire dans ses yeux et il dégaine son cimeterre …

Il est temps d’échafauder un plan d’attaque. Il est évident qu’au moins 4 autres Mages se trouvent à l’intérieur de la demeure. Il ne faut donc pas sous-estimer l’apparente facilité de l’affrontement qui s’annonce …

Kadir propose de passer devant avec ses hommes. Les PJs n’auront qu’à rester en retrait et les couvrir en cas de difficulté. Les Haashkarites ont été vaincus à leur première confrontation mais cette fois c’est eux qui ont l’avantage de la surprise. Et ils sont également largement en supériorité numérique …

Une fois que tout le monde est d’accord sur le plan, les Kaasahrs et le Général Temujin Ninoden, Connétable d’Evenward, s’approchent de la demeure et sautent discrètement par-dessus le muret tandis que Natalia, Théodoria, Keton et les deux Archers nivans demeurent à bonne distance de tir …



Fight.
Mais le combat commence mal. Lorsque les Mages aperçoivent le groupe ils passent immédiatement à l’attaque.

Ils s’entourent d’une Aura électrique et lancent des Eclairs de Foudre qui frappent tous les Haashkarites simultanément. L’Inquisiteur et l’un des Protecteurs s’effondrent.

Sévèrement meurtri, Kadir al-Sukah se rue malgré tout, sur l’un des Sorciers, tandis que son cimeterre s’irradie d’une aura dorée et qu’un Pavois de Lumière divine scintille un instant devant lui. Le second Protecteur court à son côté en brandissant son bouclier. L’autre Justicier, quant à lui, s’élance sur le deuxième Sorcier en hurlant le nom de son Dieu, Haashkar. Mais lorsqu’il frappe ce dernier avec son arme de métal, un courant d’électricité parcourt tout son corps et le fait reculer sous le choc. Le Sorcier, grièvement blessé, pointe alors sa main vers lui et l’abat d’une nouvelle salve d’Eclairs de Foudre

Il ne reste alors plus que deux Haashkarites à peine encore en état de se battre. Les PJs doivent intervenir avant que leurs alliés ne soient tous vaincus …

Les Archers Galeon et Elrik décochent leurs flèches sur le Sorcier blessé et réussissent à le mettre hors de combat, tandis que Keton soigne les Haashkarites et parvient à abattre le deuxième Sorcier grâce à un puissant Sortilège à distance, mettant un terme à l’affrontement …

Mais ce répit est de courte durée car deux autres Sorciers sortent alors de la demeure et viennent en aide à leurs compatriotes tout en bombardant les PJs de leurs salves d’éclairs. Temujin est abattu et les Archers ne sont pas loin de connaître le même sort. Mais Natalia intervient par l’un des coups d’éclat dont elle a le secret en bloquant les projectiles électriques qui allaient achever Galeon et Elrik.

Pendant que les Haashkarites pansent leurs plaies, les Sorciers se replient à l’intérieur de la demeure …

Au bout de quelques minutes, les PJs aperçoivent un Navire des Cieux se matérialiser à l’arrière de la demeure. Les Sorciers Kaasahrs et un autre homme, assez âgé, montent à bord en courant. Ils sont précédés par trois caisses marquées d’un triangle jaune qui flottent dans les airs et embarquent avec eux …

Le Navire céleste décolle très rapidement, laissant les PJs et les Haashkarites seuls devant la demeure abandonnée …



Dénouement.
Tandis que les Sorciers Kaasahrs disparaissent dans les cieux à bord de leur embarcation de nuage, les Haashkarites se relèvent peu à peu, les yeux emplis de la fureur de l’échec …

Souhaitant en apprendre plus, ils décident d’explorer la demeure abandonnée par l’ennemi. Il s’agit apparemment d’une petite maison de plain-pied, meublée simplement et dotée seulement de 3 pièces. Dans le salon, quelques étagères sont garnies de divers livres d’Histoire et de Sciences de la Matière notamment. Rien d’extraordinaire.

Mais au sous-sol par contre, les PJs et les Haashkarites découvrent un atelier de forge dont le feu brûle encore ardemment. Sur un établi sont posés en désordre divers outils et le sol est jonché des restes de dix des statuettes Sedeths qui devaient être contenues dans les trois caisses. Plusieurs gouttelettes d’or fondu sur l’établi indiquent que les reliques ont été soigneusement découpées par fusion. Il semble que les voleurs souhaitaient voir ce qu’elles contenaient à l’intérieur. Mais aucune d’entre elle ne semblait creuse. Quoi qu’il en soit, le travail n’a sans doute pas pu être achevé et les Sorciers Kaasahrs ont dû emporter avec eux les statuettes restantes …



Epilogue.
Les PJs apprennent à leur retour à Rocsombre que la demeure appartient à un Ingénieur de Klaspios du nom d’Alexander Sherrington (1) [386]. La Confédération Continentale des Marchands confirme que c’est bien chez lui que devaient arriver les trois fameuses caisses dérobées.

Pour les Nivans, cela signifie que la marchandise a bien atteint sa destination et que donc leur contrat est rempli. Ils n’ont donc plus besoin de poursuivre les démarches à l’encontre de la Chancelière Impériale d’Astélie

Si Théodoria le permet, les 10 statuettes découpées peuvent éventuellement être récupérées et confiées à la Religion de Klaspios qui pourra les restaurer et les archiver.

Auprès de la Religion de Klaspios, les PJs apprennent qu’Alexander Sherrington est un Ingénieur, très brillant et sans histoire, passionné d’anciennes civilisations, notamment l‘Empire Sedeth

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
Zortanos le Voyageur

Date d'inscription : 25/03/2005

Résumé des Episodes précédents Empty
MessageSujet: Re: Résumé des Episodes précédents   Résumé des Episodes précédents EmptyVen 31 Mai 2019 - 17:51

Bartholomé de Klegenstadt , Ambassadeur de la Confédération Continentale des Marchands

Résumé des Episodes précédents Bartho10

Kadir al-Sukah, Justicier d'Haashkar
Résumé des Episodes précédents Kadir_10

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
Zortanos le Voyageur

Date d'inscription : 25/03/2005

Résumé des Episodes précédents Empty
MessageSujet: Re: Résumé des Episodes précédents   Résumé des Episodes précédents EmptyVen 23 Aoû 2019 - 11:53

Automne 448




Les Âmes de Métal
[17/08/19. Dosezhno, Elrik, Erwen, Galeon, Odys, Théodoria]
Introduction.
Automne 448. Basseclaire. Château de Rocsombre. Un Festival Nivan se prépare pour la fin de l’Automne et plusieurs Hautes Personnalités, notamment nivanes, commencent à arriver au Château. De nombreuses réjouissances à destination du peuple sont prévues dans les rues de la Cité impériale tandis qu’à la Cour plusieurs fêtes seront également proposées pour divertir la Noblesse.

Théodoria invite « ses Amis » à une réunion dans ses appartements pour discourir des derniers événements et partager leurs informations afin de décider de leurs prochaines actions.

Après un peu plus d’un an d’absence à la Cour, l’Elfe Dosezhno se présente chez la Chancelière Impériale. Il est chaleureusement accueilli par cette dernière qui sans hésitation lui propose de se joindre à eux …

Mais la réunion n’a pas vraiment le temps de reprendre qu’un Garde Pourpre frappe à la porte. Il annonce qu’un cadavre vient d’être retrouvé dans les appartements de l’Ambassadeur des Maîtres des Arts de la Guerre, Lughdenson Doldengen. La présence de la Chancelière est requise.

Immédiatement, Théodoria se lève et après avoir invité ses amis à la suivre, elle emboîte le pas du Garde jusqu’aux appartements lughars …



La scène de crime.
Les PJs se trouvent dans un petit salon qui donne sur la chambre de la victime dans laquelle ils aperçoivent, par la porte ouverte, un corps musclé à la peau extrêmement pâle étendu sur un lit aux draps imbibés de sang.

Dans le salon et dans la chambre, une quinzaine de Gardes Pourpres contrôle les allées et venues et interrogent les serviteurs et les Lughars résidant dans cette partie du Château.

L’un d’eux n’est autre que l’Ambassadeur Lughdenson Doldengen en personne. Il est en grande discussion avec deux Gardes Pourpres et il a l’air particulièrement fâché …

Un Sergent de la Garde Pourpre les informe qu’un Guerrier dhoûrk nommé Bolvërk Köldenson a été retrouvé, par une servante, égorgé dans son lit et que peu de temps après un Stratège a demandé à parler à la victime. Il a tout de suite été arrêté pour que la Chancelière puisse l’interroger.

Les Gardes amènent alors l’homme en question devant Dame Théodoria Leafstar

Il s’agit d’Erwen Evenward (5) [429], un Stratège de Lugh, Courtisan à Rocsombre et membre de l’Académie Militaire.

Après avoir rapidement fait connaissance, Théodoria ordonne aux Gardes de relaxer leur prisonnier ; il n’est manifestement pour rien dans ce crime et ne semble pas en possession d’informations utiles.

Théodoria s’entretient ensuite avec l’Ambassadeur Lughdenson Doldengen. Celui-ci réclame la tête du coupable et exige d’être tenu informé de l’évolution de l’enquête impériale.

Après une rapide enquête dans la chambre de la victime, les PJs concluent que Bolvërk Köldenson a été égorgé dans son sommeil par une Courtisane elfe nommée Kachawanatapa. Elle lui a dérobé des documents contenus dans le tiroir de sa commode.

Les Courtisans du groupe expliquent qu’ils ont entendu parler de ce Bolvërk Köldenson. C’était un Maître d’Armes dhoûrk, fils cadet de l’ancien Invulnérable Champion de la Guerre Lughvald Köldenson (5) [394 – 444]. Il était arrivé à la Cour de Rocsombre au début de l’Automne 448 pour renforcer, par son expertise martiale, la Garde de l’Ambassadeur des Maîtres des Arts de la Guerre Lughdenson Doldengen. Mais apparemment on ne le voyait pas très souvent avec lui. Certaines rumeurs prétendent qu’il nourrissait une grande haine à l’encontre de Kandar Moondril et Lughvar Longsword qui, dit-on, il aurait préféré voir morts. L’attitude générale de Bolvërk Köldenson dérangeait les Courtisans du Château. Il était assez impoli et désagréable car il ne cessait d’interroger les gens qu’il rencontrait sans ménagement et de manière plutôt insistante. Il se montrait même parfois agressif lorsque l’on ne répondait pas à ses attentes. Cela avait pour effet de grandement insupporter les Gens de la Cour. Certains d’entre eux se moquaient d’ailleurs de lui en le surnommant « l’Enquêteur des Terres Froides ». Bolvërk Köldenson s’était entiché d’une Courtisane Renarde nommée Kachawanatapa qu’il fréquentait régulièrement. Il lui offrait des cadeaux presque tous les jours ; il semblait sincèrement épris d’elle alors que, pour elle, il n’était qu’un client de plus. Cette relation à sens unique était un motif supplémentaire de moqueries à l’encontre du Dhoûrk. « L’enquête » de Bolvërk Köldenson semblait cibler plus particulièrement les Klaspionites ; il s’adressait principalement à tous ceux qu’il croisait à la Cour et se renseignait sur les autres. Visiblement il s’intéressait à l’histoire des armes antiques et cherchait à accéder à un livre en particulier. Il affirmait être prêt à payer un bon prix en échange de ce service.



La Courtisane Renarde.
Guidés par Dosezhno, les PJs se rendent au Campement Renard pour y rencontrer Kachawanatapa. Ils sont reçus avec tous les honneurs par Arikara, le Chef de la Tribu, qui fait immédiatement appeler la Courtisane Renarde.

Celle-ci s’incline respectueusement devant les humains tandis que le Chef Renard, après une révérence, se retire pour les laisser discuter en toute tranquillité …

Kachawanatapa nie évidemment d’avoir tué un Lughar au Château la nuit dernière. En effet, elle explique aimablement aux PJs que cela est impossible puisqu’elle a passé la nuit avec un Eclaireur de Niva nommé Hebald Valingberg. Elle ajoute qu’ils pourront vérifier son alibi directement auprès de l’Archiduchesse de Winenground Héliane Longsword qui l’a personnellement invitée à sa réception de la veille et lors de laquelle elle a rencontré le jeune Humain. Ils se sont quittés au petit matin. Elle est ensuite rentrée au Campement Renard pour déjeuner avec son clan …

Dosezhno demande à Kachawanatapa, si elle avait remarqué quelque chose d’étrange dans l’attitude de Bolvërk. La Renarde répond que dernièrement, il lui avait parlé d’un rendez-vous avec un Archéologue qui devait avoir lieu il y a deux jours au Temple de Klaspios. Apparemment cette rencontre était très importante pour lui. D’après ce qu’elle a compris, il s’agissait de consulter un livre sur lequel étaient dessinées des épées. Après ce rendez-vous, il comptait partir en voyage. Il devait sans doute être en train de préparer ses bagages lorsqu’il a été tué.

Pour finir, Kachawanatapa jure qu’elle n’aurait jamais tué Bolvërk qui la payait très bien pour ses « services » et elle ajoute qu’elle avait un petit faible pour lui …



L’Eclaireur chanceux.
Les PJs décident de vérifier le témoignage de Kachawanatapa auprès de l’Eclaireur avec lequel elle a prétendu avoir passé la nuit.

Guidés par Elrik, les PJs se rendent au Temple de Niva où l’illustre Karadéen reconnaît le jeune homme qui est en train de s’exercer au Tir à l’Arc. Il fait partie des Nivans arrivés à Basseclaire pour assister au Festival et il est suffisamment important pour avoir reçu l’honneur d’accompagner le Chef de Patrouille Ilhem Donhton à une réception organisée à Rocsombre par « Madame l’Archiduchesse ».
En fait, il se nomme Abelfeld Valingberg (3) [431]. Il est le fils aîné et héritier probable du Grand Traceur du Chemin Hebald Valingberg (3) [416], le Régent de la Compagnie du Chemin Tracé, l’Ordre des Eclaireurs de Niva astéliens.

Il confirme la version de la Courtisane elfe. Ils ont passé toute la nuit ensemble et se sont quittés au petit matin. Il est certain qu’elle ne s’est pas esquivée en douce car il n’a pas réussi à dormir : « D’ailleurs qui l’eût pu ? Cette femme a un corps de déesse ! »



L’Archéologue de Klaspios.
Les PJs se rendent ensuite au Temple de Klaspios pour demander des informations au sujet d’un Maître d’Armes venu rencontrer un Archéologue.

On leur répond qu’en effet un homme nommé Bolvërk Köldenson avait rendez-vous avec l’Archéologue Humbert Wellington au sujet de recherches confidentielles pour lesquelles il a payé très cher. Ce sont là toutes les informations qui peuvent leur être révélées.

L’Archéologue étant déjà reparti au Temple d’Holweck en Dragon, les PJs doivent donc s’y rendre pour tirer cette affaire au clair. Mais le nom de ce Klaspionite leur rappelle de biens mauvais souvenirs …

Pendant les deux jours de trajet à bord du Traqueur d’Etoile, Ysélia Crinière-de-Feu, la Fille de Cabine du Capitaine se montre étonnamment aux petits soins pour Théodoria : « Tout va bien Madame la Chancelière ? Il n’y a rien pour vous déplaire Madame la Chancelière ? Toutes vos affaires sont en ordre ? Aucune irrésolue ne vous turlupine ? »

Les PJs débarquent à Holweck et se rendent au Temple de Klaspios où ils demandent à parler à l’Archéologue de Klaspios Humbert Wellington.

L’homme les reçoit dans un bureau encombré de livres ouverts et de manuscrits divers. Son accueil est glacial. Il ne semble pas du tout content de les voir, Odys en particulier :

        Humbert Wellington : « Tiens donc ! Après avoir libéré, malgré mes recommandations, une créature infernale qui se promène désormais en toute liberté dans Gandorâh et massacre en toute impunité des troupeaux de bétail, vous venez chez moi quérir mon conseil !? Quelle ironie n’est-ce pas ? »

       Humbert Wellington : « Seigneur Odys, vous avez humilié un membre éminent de votre propre communauté religieuse pour prendre la défense de la Religion de Niva. Vous n’êtes ni digne de votre titre, ni de votre héritage et encore moins de recevoir mon aide ! »

       Humbert Wellington : « Même votre fils est une insulte à l’histoire de votre Domaine ! Vous auriez dû l’obliger à suivre la Religion de Klaspios afin qu’il puisse prendre votre suite dans le respect de la tradition familiale. Mais au lieu de cela, vous avez laissé, à votre instar, l’Or nivan le corrompre. Votre Domaine est en train de perdre son âme par votre faute ! Et vous-même, avez perdu la foi en notre Dieu ! Vous êtes indigne de vous trouver en face moi, ici, au sein de la Demeure de notre Seigneur ! »

Humbert Wellington semble vraiment très en colère contre les PJs et surtout contre Odys. Ceux-ci doivent déployer des trésors de diplomatie pour qu’il accepte de leur répondre.

Il leur raconte alors qu’il a été contacté par les Supérieurs de son Ordre à Basseclaire pour qu’il se déplace en La Demeure du Seigneur (le Temple de Klaspios de Basseclaire) et qu’il amène avec lui son précieux recueil, Âmes de Métal, car un Lughar souhaitait le consulter et se disait prêt à payer une forte somme pour cela.

Humbert explique que cet ouvrage est un héritage familial très précieux. Il a été écrit par sa grand-mère Mélisanthe Wellington (6) [358 – 429] qui le lui a offert peu de temps avant sa mort. Il s’agit d’un livre extrêmement rare dont le secret est jalousement protégé. Il n’en existe que sept copies dans le monde, toutes en possession de gens de confiance qui ont juré de n’en faire aucune reproduction.

A Basseclaire, Humbert Wellington a rencontré un certain Bolvërk Köldenson, un Maître d’Armes dhoûrk. Celui-ci souhaitait acheter, pour une très forte somme, une gravure de Maësie, la Lame de l’Exorciste dont Âmes de Métal contient une illustration.

Humbert Wellington a quasiment été supplié d’accepter par sa mère, Eléonore Wellington (6), vue la somme proposée en échange par le Dhoûrk (100 Livres d’Or !) et qui représentait une manne énorme pour le Temple.

L’Archéologue a donc consenti à réaliser une copie de la page représentant l’épée angélique et l’a remise à Bolvërk Köldenson. Ce dernier s’est alors retiré en promettant que l’or convenu serait livré par charrette le lendemain. Le jour suivant, comme promis, le Temple recevait les 100 Livres d’Or. Humbert Wellington est resté à Basseclaire une journée de plus puis il est reparti pour Holweck.

Il ajoute en passant qu’en cherchant un navire pour rentrer, il a rencontré un grossier personnage sur le Traqueur d’Etoile. Cet homme lui a demandé une somme exubérante (2 000 kelths) pour le transporter en douce jusqu’à Holweck. Il lui a expliqué que le navire avait pour ordre de rester à quai mais que l’aller-retour serait suffisamment rapide pour que son Capitaine ne se rende pas compte de l’absence de son Navire. Humbert a refusé cette offre honteuse et a cherché une autre embarcation. En tout cas, cela n’a fait que conforter son point de vue sur les Nivans : « Ce sont tous des Rats et des Voleurs ! »

Lorsque les PJs demandent à consulter son livre, le Klaspionite leur rit au nez. « C’est hors de question ! »

Mais au fil de la discussion, Humbert Wellington semble deviner qu’une menace plane peut-être sur le Comté d’Evenward et que la connaissance contenue dans son livre pourrait aider à l’éviter. Mais refusant de céder gratuitement, il exige des PJs qu’ils lui payent le prix de la cupidité nivane, c’est-à-dire 2 000 kelths. Les PJs hésitent un moment mais finissent par y consentir de mauvaise grâce. Humbert Wellington leur montre alors la page dont Bolvërk Köldenson voulait une copie.

Il s’agit d’une présentation de Maësie, la Lame de l’Exorciste qui décrit ses pouvoirs et surtout montre une illustration de cette épée légendaire. Une fois que les PJs l’ont vu il referme le précieux recueil et le fait disparaître. Il ne leur laisse pas le temps de lire le texte. L’ouvrage se soulève alors dans les airs et devient invisible.



Epilogue.
Les PJs n’ont pas retrouvé le meurtrier de Bolvërk Köldenson mais les Lughars attendent qu’un coupable soit condamné et ils demeureront sans doute intraitables sur ce point. Comment Théodoria va-t-elle se dépêtrer politiquement de cette délicate affaire de justice ? Va-t-elle faire condamner Kachawanatapa ou trouver un moyen de l’épargner ?

Quant à Maësie, les PJs décident de se rendre immédiatement à Macward pour rencontrer son Porteur, Sire Duncan McFerty, et comparer l’épée légendaire avec sa reproduction picturale. Théodoria suspecte, avec grande inquiétude, qu’une sinistre entourloupe soit à l’œuvre …

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
Zortanos le Voyageur

Date d'inscription : 25/03/2005

Résumé des Episodes précédents Empty
MessageSujet: Re: Résumé des Episodes précédents   Résumé des Episodes précédents EmptyVen 23 Aoû 2019 - 12:02

Maësie, la Lame de l'Exorciste.


Résumé des Episodes précédents Mazosi11

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Résumé des Episodes précédents Empty
MessageSujet: Re: Résumé des Episodes précédents   Résumé des Episodes précédents Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Résumé des Episodes précédents
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TH + la vie est courte, souris tant que t'as des dents.
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
» Avertissement de messages précédents
» fiche technique des dents de la mer
» L'invité aux dents longues [PV Seren]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
O.R.C.S. - Le Forum :: Les Games ORCS :: Chronique d'Arhys-
Sauter vers: