Site de l'association JdR ORCS
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Résumé des Episodes précédents

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Résumé des Episodes précédents   Lun 4 Mai 2015 - 21:56

Printemps 441




La Tour Noire
[02/05/15. Adélaïde, Aënolë, Blithilde, Gregorio, Lohéann, Maëllys, Odys, Théodoria, Waldemar]
Ø Débarquement de l’armée impériale.
] Barnstiple, capitale du Comté de Benderane. L’Empereur prend à peine le temps de rencontrer la Comtesse Adélaïde Longsword. Il souhaite marcher au plus vite sur les conjurés.
] Il est convenu de se rendre à Newcastle, la capitale de la Baronnie de Dowen afin de rejoindre l’armée des Barons encore fidèles à la Comtesse. La ville se situe à deux jours de Barnstiple.
] Newcastle. Le Baron de Dowen Sire Raegen Dowen (2) [401] (Chevalier Blanc Héroïque) accueille la Comtesse et l’Empereur et présente le Baron d’Arveendoor (Peyton Arvendoor (2) [403], Chevalier Blanc Héroïque), et la Baronne de Naborrow (Constance de Barnstiple (0) [403], Guérisseuse Héroïque, veuve de Jensen Naborrow (2)) ainsi que les armées qu’ils ont rassemblées (3 Unités de Milice 3) prêtes à se battre au côté de Sa Majesté.
Ø Plan de bataille.
] Les Eclaireurs impériaux rapportent leurs observations sur les positions ennemies : Des festivités religieuses semblent se préparer à Brandford, une ville située à une journée de marche de Newcastle et autour de laquelle s’est rassemblée une puissante armée lughar. Des barricades de bois sont en train d’être achevées pour encercler toute la ville. Les bannières de tous les hauts dignitaires nordiens et dhoûrks de la Religion de Lugh y sont dressées. Les Eclaireurs confirment également que le Connétable Impérial Kallister Moondril fait bien partie des convives …
] L’Empereur rassemble les PJs, les Barons, la Comtesse et le Grand Rédempteur d’Haëroon afin de discuter de la manière d’appréhender le Félon en pleine célébration religieuse.
] Kelthir Moondril ne souhaite pas tergiverser. Il veut donner l’assaut immédiatement.
] Adélahn Longsword se prononce également pour une attaque directe : « L’Empire d’Astélie n’a que trop longtemps toléré cette révolte qui s’éternise. Celle-ci a tout de même commencé en Hiver 439 et personne n’a réagi, la laissant prendre racine et croître en toute quiétude !! »
] Cependant, donner l’assaut sur des Lughars en pleine cérémonie religieuse pourrait être considéré comme particulièrement déloyal et provoquer le courroux de l’Empire des Terres Froides
] Kelthir finit donc par accepter de laisser les PJs tenter une négociation. Mais il décide de les accompagner. Adélahn Longsword se joint également au groupe.
] L’Empereur décrète cependant que si les Lughars refusent de lui remettre le Félon Haïden Horun, il n’aura d’autre choix que d’ordonner l’attaque de la ville …
Ø « Comté » de Beekeniere. Ville de Brandford, Baronnie de Dowen.
] A l’intérieur de la ville, derrière les barricades de bois, les festivités organisées pour l’Investiture d’Haïden Horun (2) à la tête de l’Inflexible Armada ont commencé. Beaucoup de monde dans les rues, principalement des Lughars qui boivent, se battent, se provoquent et se défient dans diverses épreuves.
] L’armée impériale prend position autour de la ville tandis que les PJs, l’Empereur et Adélahn Longsword s’avancent vers les portes, escortés d’une cinquantaine de Gardes Pourpres et de dix Lames Justicières. Arrivés devant les barricades de bois, ils demandent audience au Grand Seigneur de la Guerre Virr Doldengen
Ø Négociations au sommet.
] Rencontre avec les Lughars.
] Virr Doldengen refuse toute proposition ; il souhaite que la fête soit respectée et que la cérémonie s’accomplisse jusqu’à son terme.
] Le Comte de Beekeniere Haiden Horun (2) réclame que son domaine soit reconnu par l’Empereur d’Astélie. Il se dit d’ailleurs disposé à prêter immédiatement Serment d’Allégeance. Il accepte même de renoncer à son Titre à condition qu’il soit remis entre les mains de sa fille aînée Shaëna Horun (3) [404]. Son devoir étant désormais de diriger l’Inflexible Armada, comme le fit son père, il ne peut plus régenter le Comté de Beekeniere comme le prévoit la Loi impériale.
] Erwolf Aarunsun explique qu’il est venu assister « en voisin » à une cérémonie lughar de la plus haute importance mais lorsqu’il a appris les menaces qui pesaient sur celle-ci, il a jugé prudent d’amener quelques troupes pour « sa propre protection. » Il en profite pour présenter ses enfants, Lughvar et Bratak Longsword
] Kallister Moondril rappelle que l’Empire a fait des promesses aux Lughars et que tout ce qui a été fait jusque-là, c’est de les considérer comme des malpropres …
] Lagertha Wolferson, petite-fille de l’Empereur des Terres Froides, crache en regardant Lohéann : « Les Dhoûrks savent ce que valent les promesses mielleuses des Nordiens … »
] Kelthir refuse tout compromis. Il est hors de question que le Baron reçoive un quelconque titre lughar car il a été reconnu coupable de Félonie à l’égard de l’Empire d’Astélie ! Cet homme doit être jugé par la Loi Impériale et condamné pour son crime. Il ne peut pas être encensé par la Religion de Lugh.
] Virr Doldengen menace donc de considérer cette intrusion dans un rituel sacré comme une déclaration de guerre de l’Empire d’Astélie à l’encontre de la Religion de Lugh. Si l’Empereur Kelthir s’entête dans cette démarche, il déposera une plainte auprès du Conseil des Terres Unifiées de Gandorâh et nul doute que les Empires des Terres Froides et de Palenthe donneront raison à la Religion de Lugh et exigeront pour le moins des réparations et, dans le pire des cas, entreront en guerre contre l’Astélie. En guise de dédommagement pour le préjudice causé par l’attitude menaçante de l’Astélie le Grand Seigneur de la Guerre demande que l’Empereur reconnaisse le Comte de Beekeniere comme son Vassal …
] Adélahn Longsword envenime la situation : Les Lughars élèvent un Félon à la tête de l’une de leurs institutions et ils espèrent convaincre l’Astélie qu’il se comportera comme un loyal vassal ? Espèrent-ils également qu’après leur traîtrise ils puissent s’en tirer sans conséquence ? Les coupables seront jugés, même s’il s’agit de tous les dirigeants de la Religion de Lugh.
« Les Lughars ont toujours été des traîtres et ils le prouvent encore une fois ! »
] Malgré les efforts courageux des PJs pour apaiser la discussion, le ton finit par monter dramatiquement, notamment suite aux mots insultants du Grand Rédempteur d’Haëroon. Des esprits de guerriers morts apparaissent alors dans la salle, les Lughars dégainent leurs armes et Virr ordonne à Blithilde d’abattre Maëllys ... mais soudain le monde se fige …
Ø Un ange passe.
] Une femme d’une vingtaine d’années, à la beauté lumineuse, vêtue d’une robe de soie blanche transparente, fait son entrée dans la pièce. Tout le monde semble paralysé sauf les PJs :
« Bonjour, je vous supplie de m’aider … Le Prince est retenu prisonnier tout en haut de la Tour noire. Le Méchant Sorcier le fait garder par des monstres hideux qui, chaque jour, le torturent horriblement. Son calvaire n’a que trop duré. Pourriez-vous m’accompagner afin que sèchent enfin les larmes de la Princesse ? »
] Bien qu’un instant hésitants, les PJs finissent par consentir à la suivre ...
Ø La Tour noire.
] A l’extérieur de la pièce, dans toute la demeure et même dans toute la ville, le temps paraît comme suspendu ; le monde entier semble s’être arrêté … Tous les habitants sont immobiles, les PJs aperçoivent même une hache stoppée en plein vol dans sa course contre un arbre sur le pas d’un concours de lancer …
] La jeune femme, qui dit se prénommer Mélusine, les conduit vers un bois proche de la ville jusqu’à l’entrée d’une grotte s’enfonçant manifestement sous une colline. Elle tape dans ses mains et des lucioles apparaissent autour d’eux tourbillonnant de sorte qu’ils éclairent leur chemin. Elle s’avance dans la grotte et les invite à la suivre : « C’est un raccourci … »
] La grotte débouche sur un plateau rocheux lugubre battu par un vent violent et entouré de hautes montagnes fumantes, menaçant semble-t-il d’entrer en éruption. Le ciel, couvert de nuages noirs, est zébré d’éclairs pourpres inquiétants. Devant eux se dresse à flanc de montagne une sinistre tour de pierres noires …
] Les PJs distinguent six créatures qui en gardent l’entrée, des Gnârks vraisemblablement …
] Mélusine s’avance benoîtement vers la Tour. « Il faut entrer là-dedans … »
] Elle arrive devant les Gnârks abasourdis : « Bonjour vilaines créatures, nous sommes venus libérer votre prisonnier. » Elle souffle alors de sa paume une poussière dorée qui provoque l’endormissement instantané des Gnârks.
] Les PJs remarquent que les créatures portent sur leur armure les deux cornes rouges caractéristiques de la Marque des Serviteurs d’Hariès !
] Les PJs s’interrogent alors sur l’utilité de leur présence. Il semble en effet que la jeune femme, que certains d’entre eux suspectent d’être une fée, n’ait pas besoin de leur aide. A cela elle répond :
            « Détrompez-vous, votre rôle est primordial. Quoi qu’il puisse se passer promettez-moi de vous concentrer sur le Prince et de ne pas vous préoccuper de moi. Le temps vous manquerait dans le cas contraire … Lorsque je vous donnerai le signal, il vous faudra sauter par l’une des trois fenêtres. Surtout n’hésitez pas … vous devez me faire confiance … »
] La Tour comporte cinq étages. A chacun d’entre se trouve une dizaine de Gnârks que Mélusine endort de la même manière que les précédents.
] Au dernier étage, en plus des Gnârks, les PJs découvrent un prisonnier enchaîné contre un mur. De longs cheveux gras et une barbe broussailleuse couvrent son visage. Il semble inconscient, mais les PJs remarquent qu’il lui manque la main droite, dont le moignon est couvert d’un linge dégoulinant de pus et de sang …
] En lui relevant la tête, les PJs découvrent que le fameux Prince est en fait Rodrick Leafstar, Comte de Mayël et frère de Théodoria !
] Mélusine indique aux PJs que la clef des chaînes du « Prince » est accrochée au mur de la salle voisine …
] Soudain, la jeune femme pousse un petit cri et s’effondre, une Flèche noire fichée dans le cœur …
] Alors tout s’accélère. Plusieurs dizaines d’Elfes en armure noire entrent dans la pièce via un portail de lumière. Ils sont accompagnés d’Ellindaël Ombrelune en personne ! Dans le ciel retentit le cri de griffons dont les PJs peuvent apercevoir les ombres furtives par les fenêtres. Les autres lieutenants du Minotaure sont en approche !
Ø Fight.
_ Les PJs doivent se répartir rapidement les rôles pour gagner du temps. Maëllys se précipite dans la salle voisine et grâce aux pouvoir de Waldemar parvient à se saisir très rapidement de la clef qui ouvre les menottes de Rodrick.
_ Pendant ce temps Adélaïde, Aënolë, Lohéann et Blithilde tentent d’attirer l’attention des Elfes afin de permettre aux membres du groupe les moins agiles de s’entraider pour escalader les fenêtres.
_ Finalement Mélusine, luttant pour rester consciente, leur donne le signal et un Pont Arc-en-Ciel apparaît sous les fenêtres. Les PJs sautent alors à tour de rôle, tandis que les combattants du groupe tiennent la position et que dans l’escalier les autres Généraux du Prince Hariès se font entendre ...
Ø Dénouement.
_ Alors que les derniers PJs parviennent à fuir grâce au Pont de lumière, ils aperçoivent la tête de Mélusine projetée par l’une des fenêtres, rebondir mollement sur les parois de la tour …
Ø Epilogue.
_ Rodrick finit par reprendre conscience. Il est faible, sous-alimenté, assoiffé et a du mal à marcher. Gregorio lui régénèrera sa main droite tranchée tandis que Théodoria le conduira en Bocélande rencontrer le Supérieur de son Ordre, le Grand Ambassadeur Impérial de Kahil, Evan Dreble
_ De retour en ville, les PJs apprennent que les négociations sont terminées et que l’Empereur rentre à Basseclaire avec son armée …
_ Il semble que la situation se soit réglée pacifiquement et que tout le monde soit satisfait de l’accord trouvé. Le Baron de Beekeniere a été investi de son nouveau Titre d’Amiral d’Ecume. Sa fille aînée Shaëna Horun (3) [404] lui succède à la tête de la Baronnie qui a de nouveau prêté serment d’allégeance à la Comtesse de Benderane. L’Amiral d’Ecume Haiden Horun reste libre …
_______________________________________________________________________________
Embrasement
[02/05/15. Aënolë, Blithilde, Gregorio, Hédric, Hérohn, Lohéann, Maëllys, Odys, Pollyanna, Théodoria, Waldemar]
Ø Boukhabdhā. Information du Réseau Kahilien. Un Agent aurait repéré un individu correspondant au signalement du vampire Khephrine al-Kouzoun dans les bas-fonds de la cité. Celui-ci serait apparemment à la recherche d’un séide du Seigneur Zombie à qui il voudrait faire parvenir un message inconnu …
Ø Négociation avec Lhukar.
] Après une longue discussion, les PJs décident finalement d’utiliser le Némès pour entrer en contact télépathique avec Lhukar.
] D’une voix très faible, le Roi Lion accepte l’aide des PJs. Mais, Il ne sait pas du tout ce qu’ils peuvent faire pour le sortir de l’estomac de la Bête Dévorante. Il faudrait demander à Gandorâh mais elle est inconsciente. Le Roi Lion pense que pour la réveiller il doit lui transférer un peu de son énergie divine mais il en possède tout juste assez pour résister à la digestion. Il faudrait donc que les Mortels lui bâtissent un temple et y témoignent leur dévotion au cours d’une cérémonie afin que Lhukar reçoive suffisamment de pouvoir pour en conférer une partie à la Déesse de la Terre
Ø Le Temple brûlé.
] Situé dans une oasis à quelques kilomètres au nord de la Boukhabdhā, le Temple de Nemneth est désormais déserté. Il porte encore sur sa façade extérieure les stigmates de l’attaque qu’il a subie en Hiver 438.
] A l’intérieur, tout est calciné et certaines parties du plafond sont effondrées. Cependant les traces d’une présence humaine postérieure à l’incendie sont notables. Les ruines du temple semblent en effet avoir été aménagées pour accueillir un grand nombre de personnes. Même si aujourd’hui, rien de bien intéressant ne demeure, on peut tout de même trouver quelques coffres vides, des étagères en pierre fabriquées à partir des restes effondrés du plafond, ainsi que quelques paillasses. Il semble que le Temple ait été évacué rapidement mais que tout ce qui pouvait trahir l’identité des occupants ait été emporté …
] Aënolë reçoit plusieurs Visions du Passé qu’il relate aux PJs :
1) Plusieurs centaines de Kaasahrs vaquent à leurs occupations au sein des ruines ; des artisans fabriquent des armes et des objets de culte tandis que d’autres s’occupent de la logistique et de la nourriture. Ils portent des vêtements et des symboles religieux divers. Plusieurs autels dédiés aux Dieux Sedeths sont installés un peu partout. Il est possible de reconnaître des statuettes de Mushkar, Lhukar, Khêfmet, Khephêt, Manashkar entre autres. Les fidèles se réunissent régulièrement autour de leurs autels respectifs pour participer à des prières collectives. Fréquemment également, ils se rassemblent tous dans la grande salle afin d’écouter les discours manifestement théologiques d’un Kaasahr au crâne rasé et au regard sombre, vêtu d’une longue robe noire, et au côté duquel se tient le Démon Ashimroth. Il s’agit sans doute du Seigneur Zombie en personne.
2) Un cavalier portant manifestement une cotte de mailles mais dont tout signe distinctif semble volontairement dissimulé sous une longue cape noire, arrive de nuit pour rencontrer le Seigneur Zombie. Sa monture semble être un Pur-Sang kaasahr d’une qualité rare ; son cavalier ne doit pas être n’importe qui. Il attend le chef des rebelles qui le rejoint à l’écart du Temple. Ils s’éloignent suffisamment dans le désert et discutent un long moment. Le cavalier finit par remonter en selle après un salut respectueux au Seigneur Zombie et repart au galop. Ce dernier revient alors vers le Temple et fait une annonce à tous les rebelles. Alors tout le monde commence à ranger son matériel et à faire son paquetage …
3) Un Kaasahr, portant sur son crâne rasé un tatouage représentant un grand serpent noir à la gueule ouverte et aux crocs proéminents, vient rencontrer le Seigneur Zombie. Ils s’éloignent tous deux dans le désert et discutent un moment. Ils semblent finalement tomber d’accord et sceller un arrangement par une poignée de main …
4) La dernière scène montre une réunion autour d’une table entre le Seigneur Zombie et cinq Assassins portant le symbole religieux de Mushkar. Le Chef des Rebelles expose à ces derniers le plan d’un quartier de la cité de Boukhabdhā et pointe une demeure en particulier. Ils semblent préparer une opération dont la cible est cette demeure …
Ø La demeure incendiée.
] Située dans un quartier proche du Temple d’Haashkar, la demeure a subi un récent incendie comme les PJs peuvent le constater en arrivant sur les lieux. L’endroit semble totalement détruit. De plus, un panneau en bois planté devant l’entrée signale que l’Inquisition interdit de pénétrer dans les ruines tant qu’est en cours l’enquête visant à déterminer les causes du drame.
] Maëllys insiste pour respecter l’Interdit de l’Inquisition. Il semble que le Temple d’Haashkar ne tienne pas à ce que des étrangers se mêlent de cette affaire. Quoi qu’il en soit, les Compagnons de la Nouvelle Aube semblent vouloir retrouver leur image d’exemplarité …
] Aënolë revient avec quelques informations. Apparemment la demeure appartenait à un Procureur d’Haashkar. Elle a été attaquée par des hommes masqués maniant des épées à deux mains. Toute la famille a été massacrée mais le Procureur a survécu. Il a été sauvé par les Skaarites envoyés par le Seigneur Zombie. Ils l’ont extrait des flammes juste avant que la demeure ne s’effondre …
] Théodoria obtient de plus ambles informations auprès du Temple de Kahil : Le Procureur d’Haashkar se nommait Jahcen ibn Qama al-Futuh. Lui et toute sa famille ont été déclarés morts par le Temple d’Haashkar. Aucun Enquêteur de Manashkar ou Prêtre de Nemneth n’a été mandé par les Haashkarites sur cette affaire. L’attaque a eu lieu alors que l’Empereur d’Astélie venait d’être arrêté pour blasphème à l’encontre de la Religion kaasahr. De plus Jahcen se serait violemment querellé avec le Réquisiteur d’Haashkar Yahlid al-Sukah quelques semaines avant sa mort. L’objet de la dispute avait un rapport avec une vérité connue par le Réquisiteur et le Procureur et qui mettait le Temple dans une situation intolérable selon Jahcen.
] Théodoria Localise Jahcen. Il se trouve dans une grotte à la pointe sud du Kaasahrim, il est accompagné d’un Frère du Serpent et de Guerriers de Khephêt et de Khêfmet et semble lui-même s’être converti à la Religion de Lhukar. Ils ont l’air d’attendre quelqu’un …
Ø Le grain de sable des PJs.
] Les PJs s’invitent à cette réunion secrète et réalisent que les Rebelles Sedeths ont rendez-vous avec des Anciens Sedeths, des Hommes Serpents fidèles du Dieu Arssshãh.
] Les PJs en sous-effectif entament une « discussion cordiale » avec les ennemis du Kaasahrim. Ils leur expliquent qu’ils sont en communication avec le Dieu Lhukar (même s’ils ne disent pas comment) et que celui-ci se meurt. Ils ajoutent qu’ils ont décidé de chercher une solution pour lui sauver la vie.
] Le Prêtre Arssshãhn estime qu’il s’agit d’une bonne raison pour leur laisser la vie sauve.
] Jahcen leur explique qu’il connaissait la Vérité sur les Dieux Kaasahrs et qu’il a refusé de laisser mourir l’Empreur d’Astélie et c’est pourquoi les Haashkarites ont commandité son assassinat. Il a été sauvé par les Rebelles Sedeths et a décidé de s’allier au Seigneur Zombie. Fervent serviteur de la Lumière il s’est converti au Culte de Lhukar, se proclamant Législateur du Roi Lion. Il a ensuite été nommé Ambassadeur de la Secte des Vrais Dieux auprès des Hommes Serpents.
] Les PJs lui disent que pour sauver Lhukar il faut lui rendre hommage au cours d’une cérémonie religieuse dans un sanctuaire sacré. Le Législateur refuse cependant de leur faire confiance et de les mener à leur nouveau repaire. Il tentera d’organiser cette cérémonie mais il craint qu’elle attire les Kaasahrs et compromette leur discrétion. Cependant, il termine la rencontre en annonçant qu’il restera en contact avec Théodoria via le Temple de Kahil afin de travailler ensemble à sauver leur Dieu. Il sera toujours temps de reprendre les hostilités par la suite …
Ø Dénouement.
] Les Sedeths Anciens et Rebelles quittent alors la caverne en plongeant dans la mer …
Ø Basseclaire. Noces Impériales. Le Grand Rédempteur de Haëroon Adélahn Longsword (9) [398], épouse la Duchesse de Mooncastle Kaëlina Moondril (10) [410] et entre ainsi dans l’Ordre de Succession au Trône Impérial d’Astélie ...
Ø Basseclaire. Présence aux noces de l’Inquisiteur Saham al-Zubaïr accompagné de Meyhoucine al-Yhusur et de Kheyredine al-Yhusur. Ils viennent apparemment rencontrer l’Empereur d’Astélie pour lui poser des questions …
Ø Basseclaire. Cérémonie de Vasselage du Duché de Dendelriane à l’Empire d’Astélie. Le Duc Hylan Whiteheart prête serment d’allégeance à l’Empereur Kelthir Moondril.

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des Episodes précédents   Lun 8 Juin 2015 - 18:22

Eté 441

Cour d’Eté Impériale à Steeport
Ø Le Bal des Eventails.
1 NR) L’Impératrice de Palenthe est enceinte !!! Mais qui donc peut bien être le père ? Certainement l’un des étrangers qui se sont entassés par dizaines dans son lit. Helena Pherronus aurait dû se renseigner dans un Temple de Surilys sur les potions dont se servent les Courtisanes pour ne pas être engrossées par le premier venu. Le petit bâtard va certainement entacher le règne de l’Empereur Clementius
 
1 NR) La Religion d’Haëroon est en deuil. Le Templier Sacré Conrad McFerty vient de s’éteindre à l’âge de 49 ans. Une Cérémonie funéraire rassemble à Fortsword tous les Haërites fidèles à leur Foi.
 
1 NR) La Reine Dorée Cécilia Cagalirius ne serait pas la bienvenue en Aboralie. Son mépris affiché pour son Vassal et sa colère face au refus de son frère de quitter la Nouvelle Aube font d’elle une personne détestable aux yeux du Peuple. Malgré cela le Conseil aboralien déploie de nombreux efforts pour faire « la paix » avec la Reine Dorée. Mais ceux-ci pourraient être gâchés par la moindre étincelle. D’ailleurs n’est-ce pas le véritable but de la venue de la Nivane à Steeport : Ruiner les festivités de son « Concurrent » ?
 
1 NR) Quelques plaisantins auraient commandé aux artisans aboraliens des masques à l'effigie de Balbyrus de Kerstadt afin d'organiser un jeu de piste dans les jardins du Palais de l'Aigle Royal. Le but du jeu serait de retrouver le véritable Balbyrus de Kerstadt
______________________________________________________________________
2 NR) Que fait le Vicomte Hédric Longsword dans la suite de l’Impératrice de Palenthe ? Le pantin du Scribe Impérial a échoué dans sa conquête de Palenthe par la Cour alors il tente d’entrer dans le lit de l’Impératrice ? A moins que cela ne soit déjà fait ? A moins qu’il ne soit le père de l’enfant qu’elle porte ? Quelle honte pour la famille Palenthus ! Hédric Longsword serait-il en train de réussir à conquérir Palenthe grâce à sa queue afin de l’offrir au Petit Prince des Ténèbres ?
 
2 NR) La Duchesse de Foriston Océane Leafstar a disparu de la Cour, de la scène politique et même de la Nouvelle Aube. Serait-elle lasse de la vie ? Serait-elle déçue par le groupe de Héros ?
 
2 NR) L’ancien héros du Peuple Elfe Aënolë semble toujours autant méprisé par sa propre race et par sa progéniture également. Seuls le Roi des Elfes et Lord Fynéas O'Harendil acceptent de se montrer en public à ses côtés. Serait-ce le signe d’un retour en grâce du Conseiller de la Nouvelle Aube ? Aurait-il décidé de laisser enfin tomber ses guenilles de fourrure pour porter à nouveau le noble métal elfe ?
 
2 NR) L'arrivée de Laëlie Angevius est très remarquée par les Aboraliens. Elle est accueillie par le Peuple avec compassion et déférence. Les historiens content encore dans les rues l'histoire tragique de sa famille et la sombre malédiction dont elle fut la victime. La Grande Tisseuse de la Destinée semble d’ailleurs plus populaire que la Reine Dorée elle-même …
______________________________________________________________________
3 NR) L’Empereur d’Astélie se serait dit impressionné par la splendeur de la cité aboralienne. Il aurait l’intention de faire de Steeport la nouvelle Capitale de l’Empire d’Astélie. Il s’approprierait donc le Duché d’Aboralie et s’y installerait de manière permanente avec son Conseil …
 
3 NR) Certains courtisans auraient lancé un petit jeu à la Cour. Il s’agirait de parier sur le montant exact de la fortune du Duché d’Aboralie. On ne sait pas encore comment sera faite la vérification qui désignera le vainqueur. Mais il se dit que l’immense salle des coffres du palais n’est pas si impénétrable …
 
3 NR) La Duchesse de Fortsword Angelina Palenthus semble toujours bouder l’Empereur Kelthir. Elle n’a pas daigné faire le déplacement, pas même pour revoir son petit-fils qui lui a été arraché par les Kaasahrs. La tension est donc toujours aussi palpable entre l’Empereur d’Astélie et sa Belle-mère, malgré les tentatives de conciliation de l’Impératrice Héléonia. Les funérailles haërites en Fortsword s’avèrent être une aubaine pour la Duchesse ; elles lui ont offert un bon prétexte pour ne pas venir. Cependant, considérant la présence du Compagnon de la Nouvelle Aube Héron Longsword aux festivités aboraliennes alors qu’à Fortsword on enterre le Dirigeant de son Ordre, il apparaît que le Duc de Lhésonia ait choisi le camp de l’Empire, contre sa Mère et contre sa Religion … Aurait-il, lui aussi, été acheté par l’Aboralie ? Certains prétendent que des manœuvres auraient déjà été engagées dans ce sens …
 
3 NR) L'arrivée d'Adelaida Managa a fait grand bruit au Palais. Nombreux sont ceux qui s’interrogent sur les raisons de la présence de la prestigieuse Princesse maldaisianne. Aurait-elle des cartes à jouer à la Cour gandorienne ?
______________________________________________________________________
4 NR) La position de l’Empereur de Palenthe serait particulièrement fragile. Le Sénat tarderait à le reconnaître comme le digne héritier de son père. Il serait dit-on très influençable et incapable de prendre une décision sans l’aval de l’Impératrice Mère Helena Pherronus. Des Astéliens auraient d’ailleurs réussi à le manipuler afin de tirer profit de sa politique commerciale. Malgré l’attitude exemplaire qu’il démontre et qui semble être sa ligne de conduite, sa réputation est ternie par les rumeurs qui planent au-dessus de sa mère. Le spectre de Stella Palenthus resurgit dans les couloirs du Palais. Certains se demandent si finalement une Marionnette d’Hariès ne valait pas mieux qu’un Pantin du Petit Prince des Ténèbres
 
4 NR) Le Baron aboralien d’Üjma, enfermé et interrogé au Palais de Justice de Steeport aurait avoué avoir voulu vendre son allégeance à Cagalironne. Il semblerait qu’il se soit laissé acheter par l’or nivan d’une Personnalité très haute placée dans la hiérarchie de la Religion …
 
4 NR) Le Comte du Dragon est-il bien le père du dernier fils né de la Comtesse Maëllys de la Rosa ? Lucius Ashidie n’hésitant pas à tremper sa queue dans des cons plus chaleureux, l’Inquisitrice aurait pu ouvrir ses cuisses simplement par vengeance … D’ailleurs l’un de ses valets serait devenu très proche d’elle depuis la naissance de l’enfant, la ressemblance entre les deux serait même frappante …
 
4 NR) La Garde Magique aboralienne surveillerait de très près le Grand Oracle du Savoir de Klaspios Klotaire Moondril. Certains courtisans s'amusent d’ailleurs à parier sur le nombre de mercenaire invisibles qui accompagnent le Dirigeant Klaspionite. Un nouvel enlèvement du Chancelier d'Aboralie en perspective ?
______________________________________________________________________
5 NR) Le Roi des Elfes serait sorti grandi des différentes tentatives d’assassinat qu’il a subies. Celles-ci l’auraient conforté dans son idée qu’il mène une politique dérangeante pour les Ténèbres. Fort de cette confiance retrouvée, il aurait pour projet de rencontrer l'Empereur Clementius afin de voir avec lui les modalités d’une vassalisation des Elfes de Palenthe
 
5 NR) Pourquoi de nombreux Khrâls Dhoûrks refusent-ils de rejoindre l'Empire des Terres Froides ? Ils n’ont même pas fait le déplacement jusqu’en Aboralie. Ont-ils le sentiment que cet Empire est une mascarade orchestrée par les Haërites et qu’ils ne souhaitent pas être à l’instar d’Olvirr Wolferson des Pantins de l’Empire d’Astélie ? Le Khrâl de Dhourane ne fait pas partie de l’Empire mais il est présent à Steeport. Il jouit sans doute d’un statut privilégié en tant qu’ami proche de l’Empereur d’Astélie. Les Khrâls ont peut-être dû faire le choix entre la liberté et l’esclavage …
 
5 NR) Les Haërites sont ulcérés par les provocations du Duc de Winenground concernant les noms insultants donnés à ses enfants et la nomination sous sa protection du nouvel Amiral d’Ecume. Ils auraient l’intention de se servir d’Adélahn Longsword pour chercher tout prétexte qui pourrait déclencher une guerre contre ce domaine et ainsi laver les multiples affronts qu’il leur inflige …
 
5 NR) La Garde Seigneuriale de Steeport aurait été renforcée aux alentours de la suite d’Olvirr Wolferson afin de lui assurer une meilleure sécurité. En effet les Aboraliens n'oublient pas que l'Empereur des Terres Froides a humilié et emprisonné le Duc d'Aboralie demandant pour sa libération une rançon outrageuse à l'Empire d'Astélie. Sa présence en la Capitale aboralienne est perçue comme une insulte par le Peuple et nombreux sont ceux qui aimeraient lui faire payer l’offense infligée à leur ancien Duc bien aimé.
______________________________________________________________________
6 NR) Le Scribe Impérial Lohéann Haëris compterait beaucoup sur les célébrations en Aboralie pour revenir dans les bonnes grâces de l’Empereur d’Astélie. Mais il semble qu’après avoir été chassé du Nord il soit en train de corrompre le Sud. Les Kaasahrs lui lècheraient en effet les bottes pour bénéficier de son or. Il aurait même courtisé toutes les femmes du Kaasahrim afin de s’attirer les bonnes grâces du Peuple de la Côte de Lumière. Nombre d’entre elles se seraient d’ailleurs sincèrement éprises de lui comme Shaina al-Ruzzik, Soraya al-Dharrim et Jasmine al-Dharrim. Même s’il tente de garder un profil bas face à l’aveuglement des Kaasahrs, il laisse transparaître une certaine complicité avec la Maîtresse des Sciences Magiques. Il passerait également de nombreuses heures à discuter avec le Prince Kandar, dans le but non avoué de profiter de ses largesses dès son accession au Trône d’Astélie. Ses cajoleries semblent payantes car la Princesse Soraya lui aurait déjà promis la régence d’un Sultanat
 
6 NR) Adélahn Longsword aurait décidé d’être plus interventionniste au sein de l’Empire d’Astélie maintenant qu’il en est l’un des possibles héritiers. Il pourrait se montrer plus ouvertement critique à l’encontre de la politique de l’Empereur Kelthir et recommander une plus grande fermeté à l’égard des Lughars. La voix de la Religion d’Haëroon au sommet de l’état pourrait précipiter la guerre contre des Nivans méprisés et des Lughars diffamés, guerre qui a été évitée de peu au Printemps dernier …
 
6 NR) La Duchesse Parma Hendarr commence sérieusement à prendre de l’âge et elle n’a toujours ni mari ni successeur. Ses ennuis de santé à répétition commencent à inquiéter la Cour de Coranthe. La Vierge de Bataille s’accrochera-t-elle à son Titre jusqu’à la mort comme à son Bouclier ? Ou finira-t-elle par accepter un prétendant dans son lit ? A moins qu’elle daigne enfin respecter l’engagement qu’elle prit devant son cousin Cyprien Hendarr qui se languit depuis des décennies du Titre promis …
 
6 NR) Les Courtisans se demandent combien de temps les Diplomates de Kahil réussiront à faire en sorte qu’Haïden Horun et Adélaïde Longsword ne se croisent pas dans les couloirs du Palais. Il est fort probable que l’on assiste bientôt à un duel entre les deux ennemis jurés …
______________________________________________________________________
7 NR) Malgré sa progression pour le moins surprenante dans la hiérarchie de la Religion de Lugh, la Maîtresse des Armes Blithilde Orenson semble toujours tenue à l’écart des stratégies Lughars. Apparemment la raison en serait son appartenance aux Compagnons de la Nouvelle Aube. Serait-ce le signe du désaveu de ce groupe de héros par le Seigneur de la Guerre ? Seraient-ce les prémices d’un reniement par tout le Panthéon gandorien, dont certains prétendent qu’il a déjà commencé ?
 
7 NR) Soraya al-Dharrim est arrivée à Steeport accompagnée d’une suite digne d’une Reine. Sa magnificence écrase celle d’Amira al-Sukah qui fait bien pâle figure en comparaison. La Princesse de Boukhabdhā aurait-elle des vues sur la Ligue Kaasahr ? Il est vrai qu’en tant que descendante du Fondateur de celle-ci, elle est bien plus légitime pour la diriger que la Sultane de Rayyakhbah, surtout après les aveux de l’Empereur d’Astélie qui ont réhabilité son père Salim al-Dharrim. Peut-être qu’elle a de nouveau conscience du prestige immense de sa lignée. Qui de mieux en effet qu’une al-Dharrim pour représenter le Kaasahrim au Conseil des Terres Unifiées de Gandorâh ? De nombreux Régents membres de la Ligue pourraient s’exprimer de manière très favorable à ce changement de direction …
 
7 NR) Malgré quelques tensions récentes, la famille Moondril apparaît unie à la Cour aboralienne. L’absence de la Duchesse de Fortsword et l’issue pacifique en Benderane ont grandement apaisé l’ambiance électrique qui régnait à Rocsombre. Ceci est rassurant pour la fin du règne de Kelthir Moondril qui va peut-être enfin retrouver un peu de sérénité et réussir à faire taire les railleries de ses voisins qui se moquaient du « chaotique Empire d’Astélie. »
 
7 NR) La venue des représentants nains n'est pas anodine. On murmure que l'Intendant Ménard de Borkel souhaiterait engager des pourparlers diplomatiques avec le Peuple de la Montagne afin d’ouvrir une nouvelle porte au commerce aboralien et ainsi rendre le Duché moins dépendant des caprices de la Religion de Niva
______________________________________________________________________
8 NR) Le vertueux Comte Odys Evenward ne serait pas si irréprochable qu’il veut le laisser croire. Il défierait l’Inquisition au sein même du Château de Rocsombre au nez et à la barbe de l’Empereur. De plus de sombres intrigues se noueraient en ce moment même en son domaine et impliqueraient toute sa famille. Il aurait même fait enjôler sa propre mère. En fait, toute la famille Evenward pourrait être corrompue depuis des décennies. Cela expliquerait les nombreuses incursions de Gnârks qui ravagent la région qu’elle gouverne. Le Seigneur Odys serait d’ailleurs sur le point d’en prendre le contrôle. En fait, le gentil Chambellan Impérial pourrait s’avérer être en réalité un puissant Séide des Ténèbres
 
8 NR) Nombre de Régents kaasahrs et palenthins se seraient gaussé du prénom du fils du Chancelier de Cagalironne, Salim Cagalirius. « Un choix incompréhensible et insultant » selon certains. Les plus véhémentes, Djahemiss et Yasmine al-Dharrim, auraient parlé d’une « insulte à la mémoire de leur père qui jamais n’aurait accepté de porter le nom de l’Envahisseur palenthin … »
 
8 NR) La Cour accueille le Comte de Mayël Sire Rodrick Leafstar avec respect et honneur. Sa sœur Théodoria Leafstar et toute sa famille l’entourent chaleureusement et ne cachent pas leur émotion qui est partagée d’ailleurs par nombre des personnalités qui viennent le rencontrer. Cependant, il semble encore très éprouvé par ses quatre années de captivité [Printemps 437 – Printemps 441]. Peut-être ne s’est-il pas encore assez remis et qu’il revient trop tôt sur la scène politique. Mais peut-être également que son retour n’est pas de sa volonté. On ressort rarement indemne d’un séjour chez le Minotaure. Et il en est de même pour ceux qui prétendirent l’avoir arraché des griffes du Prince Sombre. Il se pourrait que les choses ne se soient pas passées telles qu’elles ont été contées …
 
8 NR) La Mage de Cour Viviane Adelma, Maîtresse des Affaires Magiques aboraliennes, aurait reçu la mission de choyer les Dirigeants des Institutions Elémentaires et de leur faire visiter, l'Académie Magique de Steeport, destinée à former la future armée d'élite du Duché.
______________________________________________________________________
9 NR) L'Empereur des Terres Froides vieillissant a-t-il choisi son Héritier ? La tradition voudrait que son fils aîné Torstein, lui succède sur le trône. Mais il pourrait également nommer sa petite-fille Lagertha qui a démontré en Benderane qu’elle embrassait pleinement la cause de son Grand-Père. Si c’était le cas, comment réagiraient ses deux fils à une telle injustice ? Une guerre de succession pourrait s’en suivre et l’un des précieux alliés de l’Astélie sombrer dans le chaos. Quel camp choisiraient alors les Vassaux de l’Empire dhoûrk ?
 
9 NR) La Cour s’inquiète de la présence de l’Ambassadeur de la Confédération Balbyrus de Kerstadt. En effet, sa venue en Aboralie n’est jamais de bon augure. Il semble que son identité soit souvent usurpée pour semer la discorde. Qui sait quel tour pendable il réserve à ces festivités ? D’autant que sa Maîtresse la Reine Dorée aurait pour intention de gâcher le retour en grâce de son ennemi juré Lohéann Haëris. Il sera toujours temps ensuite de prétendre qu’il ne s’agissait pas du vrai Balbyrus de Kerstadt
 
9 NR) L’entrée du Duc Hylan Whiteheart dans l’entourage de l’Empereur d’Astélie semble être une véritable bénédiction. Affable et galant il est devenu la coqueluche de la Cour. Il semble de plus parfaitement loyal à sa Majesté et ne s’est pas encore illustré par ses frasques contrairement aux autres Conseillers Impériaux. Cette perfection cacherait-elle un côté sombre ? Quoi qu’il en soit son soutien à l’Empire est très précieux ; c’est notamment sa nomination qui a apaisé la colère des Solanians. Il est également d’une grande aide pour le Chambellan Impérial Odys Evenward qui confond les prérogatives de sa Charge avec celles de toutes les autres …
 
9 NR) Nul ne peut ignorer les regards déférents des Aboraliens à l'égard du Scribe Impérial et l'espoir qu'il insuffle à ses anciens sujets. Mais chacun semble vouloir à tout prix respecter le décret de l'Empereur souhaitant secrètement que ces festivités voient renaître le Régent légitime de la Terre de la Magie
______________________________________________________________________
10 NR) Le Prince Kandar a l’air de s’être parfaitement acclimaté à sa nouvelle vie à tel point qu’il semble plus enclin à fréquenter les membres de sa « famille » kaasahr que ceux de son propre sang …
 
10 NR) De nombreux anciens partisans de l’Impératrice Stella Palenthus (Teosius Cagalirius, Augustus Palenthus, Marcellus Cagalirius notamment) sont présents aux festivités. Il se pourrait qu’ils aient décidé de se venger d’Helena Pherronus qui est responsable de la mort de leur ancienne maîtresse. Ils pourraient chercher à la ridiculiser en public notamment au sujet des soupçons qui pèsent sur elle concernant ses nombreuses relations charnelles avec des étrangers … Il est évident qu’une catin et sa progéniture ne peuvent pas régner sur un Empire aussi brillant que celui de Palenthe
 
10 NR) La mort du Haut Versificateur de Solania Hansel Chantevoix vient d’être apprise. Hylan Whiteheart et les Solanians nordiens sont en deuil. Le Duc de Dendelriane semble d’ailleurs très respecté par les Solanians et s’entend apparemment à merveille avec les Dirigeants Maldaisians de la Religion. Evoluant parmi eux comme un poisson dans l’eau, il pourrait réussir à réchauffer les relations diplomatiques entre l’Astélie et la Maldaisia en faisant fondre le cœur glacial des Artistes
 
10 NR) Les Courtisans se demandent si le Roi de Khôrn déchu, Allen Tadilie, fera une nouvelle apparition spectaculaire lors de ces festivités. La dernière fois, il avait apostrophé l’Empereur pour lui intimer l’ordre de le reprendre à son service. Il est vrai que depuis son bannissement, il y a treize ans, la politique nordienne ne s’est pas vraiment améliorée. Il lui fut reproché son goût trop prononcé pour l’or ; bien d’autres devraient le rejoindre dans sa pénitence aujourd’hui …
______________________________________________________________________
11 NR) Le Chancelier Anakiel Starladas a invité ceux qui ont comploté contre lui et qui ont orchestré son enlèvement (Klotaire Moondril, Balbyrus de Kerstadt et Ulrich Malohn). Un autre crime serait-il en cours de préparation ? Quoi qu’il en soit l’Elfe fait preuve d’un grand courage et d’une grande tolérance face à ses Bourreaux
 
11 NR) Tous les Dirigeants des Collèges de Magie du Monde sont présents à Steeport alors que les Chefs religieux se font rares. Cela démontre bien l’hérésie qui règne en Aboralie. A l’instar de leur ancien Régent, les Aboraliens vénèrent secrètement une Déesse interdite et disparue. Les Mages ont sans doute le fol espoir de la voir renaître de ses cendres et d’être rétribués pour y avoir contribué …
 
11 NR) Le Consulat de Manfria est en deuil. Calogerus Manfriti aurait été retrouvé mort peu avant son départ pour assister aux festivités de Steeport. Certains prétendent qu’il aurait été assassiné et les soupçons se portent tout naturellement sur les Pherrons. Son épouse Carmina Vassilio et son fils aîné Haeristius Manfriti seraient venus en Aboralie pour réclamer justice à l’Empereur de Palenthe. Mais il semble évident que le jeune Clementius Palenthus sera conseillé pour se prononcer en faveur de son grand-père, le Consul de Pherrone Ladislius Pherronus. Cette affaire pourrait relancer les hostilités ancestrales entre les deux domaines et plonger l’Empire de Palenthe dans une nouvelle guerre civile, surtout si le meurtre était avéré et les Pherrons innocentés par Sa Majesté
______________________________________________________________________
12 NR) Shayaan al-Zubaïr, le Grand Vizir de Zhouera serait venu s’enquérir des rumeurs au sujet de l’usurpation probable d’un certain Lohéann al-Jibril sur le trône de Zhouera. Il a demandé à son frère cadet l’Inquisiteur Saham al-Zubaïr de l’accompagner pour poser quelques « Questions » à l’intéressé …
 
12 NR) Quelques Régents kaasahrs s’intéresseraient à la cause sedeth et chercheraient officieusement à la rallier …
 
12 NR) La Vendadora del Oro Kalena et la Princesse maldaisianne Adelaida Managa affichent ouvertement leur soutien à la Reine Dorée Cecilia Cagalirius, la première arborant ostentatoirement sa Garde d’Elfes Dorés, la seconde manifestant à chaque occasion son profond mépris pour Lohéann Haëris. Il semble que la loyauté des Maldaisians envers la Reine de Coranthe reste indéfectible et que quiconque voudrait lui nuire aurait sans doute affaire à eux …
______________________________________________________________________
13 NR) La Chambellane d’Aboralie Lys de Tamavar aurait refusé de respecter une demande impériale concernant les festivités. Le Chambellan Impérial Odys Evenward serait furieux que l’Aboralie ose défier l’Astélie !
 
13 NR) On s’étonne de la présence du nouveau Fastueux Prince du Commerce Pietrus Halamilla. Peut-être que le Régent d’Aboralie l’a secrètement invité pour négocier avec lui une alliance contre son ennemie la Reine Dorée
 
13 NR) Le Roi des Elfes aurait confié à certains de ses proches qu’il estime que tous ceux qui soutiennent la cause des Dieux Sedeths soutiennent en réalité la Cause des Ténèbres. Il en aurait eu la certitude suite aux actions entreprises par les Tueurs d’Homme. Il espèrerait donc qu’aujourd’hui plus personne ne cherche à leur venir en aide. Tous ceux qui suivraient cette voie perdraient définitivement son soutien et son affection. Certains pensent qu’Ysériel Dhosediel faisait allusion au Chaman Aënolë qui se serait récemment entretenu avec lui à ce propos. Ce dernier serait-il sur le point de perdre l’un de ses derniers amis au monde ?
______________________________________________________________________
14 NR) Les Emirs Ecarlates de Ouarbhā soutiendraient secrètement la Rébellion Sedeth et seraient venus en Aboralie pour recruter des partisans.
 
14 NR) L’alliance entre les Nivans et les Lughars est de plus en plus flagrante dans le Nord. Il semble que ces derniers cherchent par tous les moyens à provoquer les Haërites sans doute dans le but de déclencher une guerre religieuse. L'Armée d'Astélie pourrait bientôt ne plus suffire à calmer leurs ardeurs. C’est pourquoi des agents de l’ombre auraient été recrutés par leurs ennemis pour briser leur entente …
 
14 NR) On murmure que le Haut Inspiré des Etoiles Usper Malfroy aurait décidé de déménager le siège de son Institution à Steeport. En effet, depuis quelques années la majorité des enquêtes officielles ou non qui ont sollicité ses Enquêteurs auraient pour cible le Palais de l'Aigle Royal
______________________________________________________________________
15 NR) Soraya al-Dharrim et Clementius Palenthus auraient été aperçus discutant un soir assis sur un banc au bord du lac. Une idylle serait-elle en train de naître entre les deux sommités gandoriennes ? Quoi qu’il en soit chacun d’entre eux pourrait avoir besoin du soutien de l’autre au moins sur le plan politique. Un mariage ferait d’eux les personnalités les plus puissantes du monde …
 
15 NR) Le probable futur Grand Inquisiteur du Kaasahrim Saham al-Zubair se serait longuement entretenu avec l’Empereur d’Astélie au Printemps 441. Le sujet de la discussion portait apparemment sur les différentes révélations que fit Kelthir Moondril à Boukhabdhā. L’Inquisiteur était apparemment en quête de la vérité. Mais à quel propos ? Se pourrait-il que la vérité soit différente de celle qui fut énoncée au Kaasahrim ?
 

15 NR) Certains Nobles seraient en train de se concerter afin de proposer à l'Empereur d'Astélie la création d’un second Royaume en Péninsule Continentale. Il s’agirait de renouer avec la tradition ancestrale qui fut établie par Kelthir Ier lors de la fondation de l’Empire d’Astélie. Cela permettrait également un rééquilibrage politique entre les différents Fiefs du Nord ….

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des Episodes précédents   Lun 8 Juin 2015 - 18:33

Une preuve trop parfaite
[06/06/15. Aënolë, Blithilde, Gregorio, Hédric, Hérohn, Lohéann, Maëllys, Odys, Théodoria]
Ø Introduction.
] Alors que les festivités battent leur plein, le Chancelier d’Aboralie Anakiel Starladas demande l’aide des Compagnons de la Nouvelle Aube pour un problème épineux. Il explique que la Consule de Manfria Carmina Vassilio menace de faire un esclandre public. Elle serait en possession d’une preuve accablante concernant un complot ourdi par le Consul de Pherrone contre l’Empereur de Palenthe. Elle ne veut rien entendre et se moque bien de gâcher les festivités. Jusqu’à présent Anakiel a réussi à l’empêcher d’accéder à l’Empereur Clementius mais cela ne durera pas éternellement …
] Anakiel demande aux PJs s’ils peuvent user de leur influence pour convaincre la Consule de ne pas régler cette affaire à Steeport. Si ce scandale venait à éclater pendant les festivités ce serait une catastrophe pour l’Aboralie et une honte pour l’Empereur d’Astélie ! Mais Carmina Vassilio refuse de se plier aux directives d’un simple Chancelier ducal. « Elle est très en colère … »
Ø Carmina Vassilio.
] La Consule de Manfria demeure intraitable. Elle refuse d’attendre la fin des festivités pour parler à l’Empereur. Elle explique que le Consul de Pherrone a commandité le meurtre de son mari et qu’il compte se servir de son ascendance sur l’Empereur de Palenthe pour réduire à nouveau le Consulat de Manfria en esclavage. Elle est en possession d’une lettre qui prouve ses dires. Si elle attend la fin de l’été, elle laissera à son ennemi l’opportunité d’élaborer une défense. C’est pourquoi elle n’a pas de temps à perdre …
] Mais lorsque les PJs examinent la lettre, ils démontrent à la Consule et à son fils Haeristius Manfriti, qu’il s’agit d’un faux. Elle a été rédigée par un faussaire payé vraisemblablement par une personne se faisant passer pour Carmina.
] La Consule de Manfria est choquée. Elle pense que le Consul de Pherrone a voulu la faire tomber dans un piège mais elle reste persuadée que son époux a été assassiné par ce dernier. Elle supplie les PJs de l’aider à le prouver … Elle supplie notamment Hédric Longsword, qui est « très proche » de l’Impératrice de Palenthe, d’intercéder en sa faveur auprès de sa m… son amie …
] Elle refuse de croire que son mari ait pu succomber à une simple maladie. « Il avait une santé de fer, il ne pouvait pas mourir ainsi. » Mais personne ne l’a cru à la Cour. Trois Guérisseurs ont examiné son mari, dont son Médecin personnel, et tous ont prétendu qu’il ne s’agissait pas d’un empoisonnement alors elle les a congédiés …
Ø L’enquête.
] Les PJs acceptent finalement d’aider la Consule de Manfria mais ils lui font promettre en échange de ne pas chercher à parler à l’Empereur de Palenthe tant qu’ils ne sont pas revenus la voir avec leurs conclusions.
] Leur enquête les mène alors en Palenthe dans les Consulats de Manfria puis d’Ombrazie où ils finissent par découvrir que le Consul a bel et bien été assassiné et que, comble de l’horreur, son meurtre a été orchestré par son propre fils aîné Haeristius Manfriti et par le Doux Révocateur de la Douleur Dalmaeius Maggia. Le motif serait politique.
] Le Healman reconnaît qu’il a accepté d’aider le fils du Consul Haeristius Manfritti à assassiner son père en échange de la cession de propriétés institutionnelles en Manfria lorsqu’il en prendrait la Régence …
] Les PJs sont choqués que le Dirigeant gandorien de la Religion de Healmak puisse être responsable d’un meurtre. Certains  PJs, comme Hédric, sont boulversés dans leur propre foi par une telle nouvelle …
] Quoi qu’il en soit, le Consul de Pheronne ne semble pas impliqué dans cette affaire …
Ø Haeristius Manfriti.
] Les PJs reviennent à Steeport pour confondre le Vi-Consul. Celui-ci ne prend pas la peine de nier. Il tente simplement de justifier son geste en expliquant qu’il ne supportait pas la politique trop timorée de son père à l’égard des Pherrons. Il aimerait que le domaine cesse de se défendre et revendique sa légitimité à réunifier Pherrone et Manfria sous sa propre régence. Mais son père s’est toujours opposé à cela, préférant prudemment éviter toute action qui pourrait donner un prétexte à Ladislius Pherronus de déclencher une guerre. Car en tant que grand-père de l’Empereur, il pouvait légitimement s’attendre à son soutien dans un éventuel conflit. Mais la réputation de Clementius et surtout celle de sa mère Helena rendent cette certitude plus discutable aujourd’hui. L’Empereur pourrait se retrouver les mains liées et ne pas disposer de la latitude suffisante pour intervenir en faveur de Pherrone comme l’escompte certainement le Consul Ladislius. Mais le père d’Haeristius refusait de prendre ce risque …
] Il ajoute pour finir que si les PJs révèlent cette affaire, ils pourraient être responsables d’une chaîne d’évènements sur lesquels ils n’auraient plus aucun contrôle. Le discrédit qu’ils jetteraient sur la famille Manfriti pourrait donner une opportunité à la famille Pherronus de réclamer la restitution de Manfria au Consulat de Pherrone. La puissance de celui-ci serait alors considérablement accrue et il pourrait constituer une menace pour l’Empire de Palenthe. Le Consul de Pherrone serait alors en bonne posture pour user de son influence sur le trône pour le conquérir … Et ce serait la guerre …
Ø Dénouement.
] Il reste alors aux PJs à décider quoi faire des informations qu’ils viennent d’obtenir. Les enjeux politiques particulièrement complexes les font hésiter sur la marche à suivre.
] Ils semblent s’orienter vers un compromis avec le Doux Révocateur de la Douleur, le laissant démissionner et choisir son successeur en échange ils s’engageraient à ne pas révéler cette affaire à la Religion d’Haëroon qui pourrait profiter de cette occasion pour éradiquer la Religion healmane de Palenthe, seul Région gandorienne où elle demeure très puissante …
] Concernant Haeristius, les PJs comptent révéler la vérité à la Consule de Manfria et la laisser appliquer la loi du domaine à l’encontre de son fils …
Ø Epilogue.
] Le scandale est évité et les festivités peuvent joyeusement continuer …

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.


Dernière édition par Zortanos le Voyageur le Lun 8 Juin 2015 - 19:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des Episodes précédents   Lun 8 Juin 2015 - 19:06

Grains de Sable
[06/06/15. Aënolë, Blithilde, Gregorio, Hédric, Hérohn, Lohéann, Maëllys, Odys, Parma, Pollyanna, Théodoria, Waldemar]
Ø Introduction.
ð Théodoria apprend la tenue prochaine d’une réunion secrète organisée par l’Emir Ecarlate qui viserait à rassembler les Régents kaasahrs prêts à rallier la Rébellion sedeth.
ð Le Chancelier Anakiel Starladas souhaiterait faire échouer cette rencontre et il pourrait avoir besoin de l’aide des Compagnons de la Nouvelle Aube
ð Le Régent d’Aboralie aimerait empêcher cette rencontre de manière discrète afin d’éviter le scandale et les accusations éventuelles qui pourraient être proférées à l’encontre du Duché concernant une quelconque complicité avec la Rébellion sedeth.
ð Il a fait réunir une cinquantaine de Membres de la Garde Seigneuriale qui se tiennent prêts à intervenir à tout moment.
ð Alors que les PJs débattent de leur point de vue sur la Rebellion sedeth, Théodoria est informée que la réunion doit avoir lieu le soir-même
Ø Réglage des Sabliers.
ð Anakiel a confié le commandement de l’opération, visant à procéder à l’arrestation de tous les Conjurés, à un Mage de Combat vétéran du nom de Dragomir de Mezösca [386]. Il conseille aux PJs de se mettre en relation avec lui afin de coordonner leur intervention.
ð Les PJs le rencontrent dans l’une des Casernes de la cité. Il leur expose le plan : La réunion doit se tenir dans le sous-sol d’un bâtiment en cours de démolition au 26 Rue du Farfadet Estropié, une étroite ruelle du Quartier Sans Nom. L’objectif est d’encercler le périmètre afin d’éviter toute fuite et de procéder à l’arrestation discrète de tous les participants. L’aide des PJs pourrait effectivement être utile à l’intérieur car on ne connaît pas exactement la puissance des individus à appréhender.
Ø Le Bal des Conjurés.
] 26 Rue du Farfadet Estropié. Ruines d’un bâtiment en cours de démolition. Une brèche dans la Palissade de bois qui l’entoure permet d’entrer à l’intérieur. Le rez-de-chaussée encombré de débris et de gravats donne sur un escalier qui descend au sous-sol. Au pied de l’escalier, un vestibule poussiéreux dans lequel se dresse une penderie à laquelle est accrochée une dizaine de robes noires à capuche et autant de masques de cuir. Une porte donne apparemment sur la salle de la réunion ; une lueur vacillante filtre d’en dessous, tandis que l’on perçoit faiblement des chuchotements de l’autre côté …
] Dans la salle, se tiennent 5 personnes, portant toutes des tenues et des masques noirs. Face à elles, l’Emir Ecarlate en personne. Lorsque les PJs entrent, l’Emir annonce que tout le monde est présent et que la réunion va pouvoir commencer : « Voici donc réunis les Traîtres du Kaasahrim … Arrêtez ces gens … »
] Alors, sous les yeux interloqués des PJs, 20 Gardes, portant l’emblème d’Ouarbhā, sortent de l’ombre et se saisissent des cinq Conjurés
] Soudain des applaudissements se font entendre, un homme en robe noire, accompagné du démon Ashimroth sort à son tour de l’obscurité, le Seigneur Zombie !
« Ainsi, il s’agissait d’un piège ? … Je vous félicite Eminence, vous avez même réussi à me tromper … Mais nous ne serons pas venus pour rien ; nous allons pouvoir infliger une lourdes défaite à la Noblesse gandorienne … »
] Surgissent alors 12 Assassins skaarites, 2 Démones jumelles, et 8 vampires, dont le Bourreau de Shaina, accompagnés de Khefhrine al-Khouzoun en personne !
] La Garde aboralienne et la Garde de l’Emir se positionnent en défense, lâchant pour ces derniers, leurs prisonniers …
] Les Rebelles passent à l’assaut
Ø Fight.
] Les Vampires et les Assassins sont très puissants. Ils infligent de lourdes pertes dans les rangs des simples Gardes.
] Les « Tours Jumelles » restent à l’arrière et affaiblissent les capacités des PJs.
] Les Sorciers de Combat tirent leurs jets de flamme sur les vampires qui semblent énormément en souffrir.
] Mis à part les Mages, les alliés des PJs semblent ne faire aucun dommage aux ennemis.
] Le Bourreau de Shaina extermine dès le début du combat la majorité des Sorciers aboraliens.
] Dragomir de Mezösca fait de gros dommages de feu sur les Vampires mais se retrouve rapidement la cible du Bourreau. Parma se précipite sur le Sorcier pour le protéger.
] Les PJs décident que la plus grande menace vient des deux démones jumelles et choisissent de focaliser leurs attaques sur elles.
] Cette tactique s’avère payante car elle contraint les créatures à la fuite entraînant le retrait de tous les Rebelles.
] La brièveté du combat permet de préserver la vie d’un maximum de PNJs.
] Mais les PJs ne peuvent pas empêcher que, dans leur fuite, les Rebelles emmènent avec eux l’Emir Ecarlate
Ø Les Vers dans la Pomme.
] La Garde Seigneuriale aboralienne procède à l’arrestation des Conjurés qui n’ont pas réussi à fuir et leur visage est révélé :
× Yasmine al-Dharrim, Princesse de Boukhabdhā.
× Djahemiss al-Dharrim, Princesse de Boukhabdhā.
× Shaina al-Ruzzik, Princesse de Bouharafā.
× Un Kaasahr non identifié.
] Les « Traîtres » sont placés sous la garde de l’Aboralie et sont emmenés pour être placés en détention dans une caserne de la cité, tandis que les hommes de l’Emir disparu se retirent sans un mot …
] Yasmine et Djahemiss assument. Elles insultent les PJs les traitant d’assassins et de viles vermines au service de Divinités maléfiques et manipulatrices !
] Shaina al-Ruzzik se défend d’avoir voulu rejoindre la Rébellion. Elle voulait juste comprendre pourquoi les Rebelles s’acharnent tant sur sa famille. Pourquoi ont-ils fait souffrir si cruellement son frère Dayazell et pourquoi elle-même fut-elle enlevée ? Elle s’effondre en larmes …
Ø Un Emir peut en cacher un autre.
] Alors que les PJs prennent toute la mesure des conséquences politiques de cette nuit mouvementée, un Garde d’Ouarbhā les contacte et leur fait savoir qu’un autre Emir Ecarlate demande à leur parler …
] Une fois le rendez-vous organisé, les PJs constatent que l’Emir qui leur fait face, ressemble exactement à celui qui vient d’être enlevé (même voix, même carrure, mêmes vêtements, au moindre détail près).
] Il leur annonce qu’il sait où se trouve le Repaire des Rebelles dans lequel est retenu prisonnier le Corégent d’Ouarbhā. Une centaine de guerriers de l’Emirat son déjà en route pour le prendre d’assaut, mais la présence des Compagnons de la Nouvelle Aube est nécessaire pour que l’opération de sauvetage soit un succès. Leur rôle sera de concentrer leurs attaques sur les Rebelles les plus puissants afin de les éliminer rapidement …
] Le rendez-vous est fixé à 5 kilomètres au nord de la Cité d’Oudj Saïda dans la Principauté de Boukhabdhā. La cité se situe à une heure de marche dans le désert du Repaire des Rebelles. Les Guerriers d’Ouarbhā et l’Emir lui-même les y attendront avant de lancer l’assaut.
Ø Le Repaire des Rebelles.
] Lorsque les PJs arrivent au point de rendez-vous, ils constatent que l’armée ouarbhar et l’Emir Ecarlate sont déjà là. L’ordre de marche est rapidement donné.
] Le repaire est situé dans une caverne profonde sous les collines de la province d’Oudj Saïda.
] Devant l’entrée, l’Emir explique que le passage est dissimulé par une illusion, il faut « traverser » la paroi à un endroit bien précis …
Ø Des voix dans le noir.
ð Alors qu’ils cheminent dans un tunnel plongé dans l’obscurité, les PJs entendent des sons étranges, des clapotis et des murmures qui se changent soudainement en voix familières résonnant contre les parois caverneuses …
ð Etrangement, ils remarquent alors que l’Emir et son armée ont disparu …
ð Une voix inconnue d’un homme semblant très âgé (Hamak) :
« Tu as marché sur de nombreux sentiers mais tu as toujours fait demi-tour […]
« Que sais-tu du dessein des Esprits ? […]
« La guerre a permis la construction de notre nation […]
« Tu étais l’un de leurs Elus, quelle ingratitude d’avoir douté d’Eux […]
« Oublies-tu que Lion est conseillé par Chouette ? […]
« Ce qui a été perdu peut être retrouvé […]
« Tu as bien servi les Esprits […]
« Tu as prouvé que le Métal n’est pas une fatalité […]
ð Une voix familière d’un homme chuchotant (Totatinka Lynx-Perce-les-Secrets) :
« Tu croyais n'avoir que deux choix mais il en existait bien d'autres […]
« Ils t’offriront une rédemption […]
« Tu devras te servir de tes échecs pour trouver la bonne voie […]
« Mais si encore une fois tu les abandonnes, alors il ne te restera à jamais plus que les hommes ...
ð Une voix très familière (Odys) :
« Suis-je le seul à me soucier du fait qu'une elfe guidée par Chouette a trouvé la mort pour nous avoir aidés […]
ð Une voix très familière résonne comme un écho (Aënolë) :
« J’ai moi-même du mal à m’intéresser aux affaires de mon propre peuple … »
« J’ai moi-même du mal à m’intéresser aux affaires de mon propre peuple … »
« J’ai moi-même du mal à m’intéresser aux affaires de mon propre peuple … »
« J’ai moi-même du mal à m’intéresser aux affaires de mon propre peuple … »
« J’ai moi-même du mal à m’intéresser aux affaires de mon propre peuple … »
ð Au bout du couloir, ils débouchent sur une petite grotte. Une femelle elfe à la peau très pâle est assise au bord d’un petit lac souterrain dans lequel elle trempe ses pieds nus. Ses longs cheveux blancs tombent en cascade sur ses épaules et se répandent sur le sol telle une longue cape de soie argentée. Vêtue d’une robe sombre décorée de motifs représentant les constellations, elle observe les PJs et particulièrement Aënolë. Puis elle plonge son regard dans l’eau claire du bassin …
ð Aënolë s’approche alors du lac et l’observe à son tour …
ð Après cela, l’Elfe se redresse et s’envole sous forme d’un oiseau « au visage blanc » …
Ø La Cérémonie.
ð Alors que les PJs interrogent Aënolë sur ce qui vient de se passer, ils entendent la voix de l’Emir Ecarlate qui les presse : « Les Rebelles sont juste à côté, préparez-vous au combat … »
ð Ils sont toujours au bord du lac souterrain mais l’armée de Ouarbhā est soudainement réapparue à quelques pas devant eux, avançant dans un tunnel d’où émane une lueur vacillante.
ð Les PJs et leurs alliés débouchent finalement dans une grande caverne éclairée par de nombreux braseros. Une vingtaine de personnes se trouve dans la salle. Parmi eux, les PJs reconnaissent le Législateur de Lhukar Jahcen al-Futuh ainsi que le Seigneur Zombie et Khefhrine qui se tiennent à l’écart dans un coin sombre.
ð L’Emir Ecarlate est ligoté à une colonne naturelle.
ð Les Rebelles, vêtus de tenues rituelles qui semblent familières aux PJs, sont en pleine Cérémonie du Couronnement de Pharaon
ð L’Emir fait signe aux PJs de lancer l’assaut …
Ø Dénouement.
ð C’est alors un grand moment de confusion pour le groupe des PJs.
ð Aënolë, Hédric et Gregorio font volte-face et tentent d’empêcher la charge de l’armée ouarbhar.
ð D’autres PJs se joignent à celle-ci afin de libérer l’Emir prisonnier, tandis que les derniers s’immobilisent, semblant incapables de faire un choix …
ð Quoi qu’il en soit, face à la charge ouarbhar, les Rebelles se replient et disparaissent Téléportés par des Familiers démoniaques, ce qui interrompt le Rituel en cours …
ð Avant de disparaître, Jahcen al-Futuh lance un regard incrédule aux PJs. Il semble déçu …
ð Une fois la zone sécurisée, l’Emir Ecarlate remercie les PJs pour leur aide, il leur donne rendez-vous à Steeport pour la fin des festivités … Mais il n’y reparaîtra pas …
Ø Epilogue.
ð De retour à Steeport, les PJs assistent, sur les rives du lac, au Spectacle final des festivités aboraliennes.
ð Et alors que le majestueux Aigle de Feu traverse le ciel nocturne et rejoint le sommet du Palais, clôturant ainsi cette soirée magique, les PJs aperçoivent, posée sur la tête de l’Aigle Royal doré, une chouette qui les observe. Mais elle leur tourne le dos et disparaît dans la nuit …
ð Il reste aux PJs à décider du sort des Nobles qui ont été pris la main dans le sac à la réunion des Rebelles. Encore un choix délicat pour les Héros du Monde … Condamner les Princesses Kaasahrs pourrait par exemple engendrer de graves problèmes diplomatiques avec le sud de Gandorâh et il semble que le moment ne soit plutôt pas approprié …
ð Soraya al-Dharrim sera sans doute contrainte de faire enfermer ses deux sœurs. Quelle déception cela sera pour elle et quelle honte également, dans un pays où l’honneur de la famille passe avant tout le reste …
ð En tout cas, les PJs, auront prouvé au monde qu’ils sont définitivement opposés à la Rébellion sedeth et cela ne tardera pas à rassurer nombre de Régents de Gandorâh et peut-être à en inquiéter d’autres ...

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des Episodes précédents   Lun 29 Juin 2015 - 19:58

Automne 441





L’Œil du Gardien
[27/06/15. Aënolë, Gregorio, Hédric, Mirelys, Pollyanna, Théodoria, Waldemar]
Introduction.
Aënolë contacte les PJs et leur donne rendez-vous à Basseclaire. Il a fait un rêve qui selon lui nécessite l’intervention des Compagnons de la Nouvelle Aube.
Une fois les PJs rassemblés, l’Elfe leur explique qu’ils doivent se rendre à Palenthe pour porter secours à une jeune femme en détresse.

L’Aventurière trahie.
Aënolë les conduit à un immeuble dans un quartier populaire de la cité impériale, non loin du Temple de Niva.
, ils rencontrent une Eclaireuse nommée Mirelys de Malgarez qui leur raconte qu’elle a été agressée par une bande de mercenaires alors qu’elle voulait les recruter pour partir à l’aventure. En effet elle dit avoir découvert par hasard la carte d’un antique trésor sedeth. Mais les bandits la lui ont dérobée et l’ont laissée pour morte dans une ruelle de la cité.
Cependant Mirelys se souvient approximativement que le trésor est caché dans une vallée quelque part au creux des Monts Gandoriens à l’est du Territoire de la Griffe Noire. Elle se souvient également de quelques pièges que recèle le souterrain et vaguement de la manière de les éviter.
Les PJs décident donc de prendre ensemble la direction du Sud-Ouest, vers la Griffe Noire et les Monts Gandoriens

Le campement des Mercenaires.
Alors qu’ils survolent les montagnes à bord d’un navire céleste créé par Pollyanna, les PJs aperçoivent la fumée d’un feu de camp. En contrebas, ils découvrent les restes d’un campement humain qui a été attaqué récemment par des Elfes Totémiques. Plusieurs corps jonchent le sol. Il ne reste qu’un seul survivant, un Humain qui agonise et qui dans son délire parle d’un Œil de Lumière brillant dans les Ténèbres.
Mirelys le reconnaît immédiatement, il s’agit du « Colosse de Cletamanccia », celui qui l’a trahie ! Elle finit d’ailleurs par reconnaître les autres Humains étendus sur le sol. Il s’agit de ceux qui l’ont agressée à Palenthe !
Une fois que Gregorio l’a soigné, le Gladiateur explique que son groupe a été pourchassé puis attaqué par des Elfes Totémiques après leur sortie du Sanctuaire dans lequel ils s’attendaient à trouver un immense trésor. Mais dans la dernière salle, ils n’ont rien trouvé d’autre qu’un immense visage de pierre sertis de deux diamants. Leur Sorcier, Diogenius, a réussi à s’emparer de l’un d’eux avant d’être terrassé par le pouvoir mental de l’Esprit Gardien. Cela fait trois jours que le Berserker agonise ici. Il souhaite désormais retrouver les Elfes et leur reprendre le Diamant qu’ils lui ont volé.
Quant à la boîte, les parchemins et les traductions de Mirelys, c’est Diogenius qui les portaient … Elles doivent encore être dans le Sanctuaire sur son cadavre certainement …

Les Elfes Renégats.
Alors qu’ils campent au pied des montagnes dans la vallée, les PJs font tous des rêves étranges qui leur permettent de comprendre que le Diamant dérobé par les Elfes a plus de valeur que son simple prix. Il leur apparaît qu’il faille rapidement le retrouver et le remettre à sa place dans le sanctuaire.
Ils décident alors de partir à la recherche du campement des Elfes.
Guidés par Aënolë, les PJs découvrent le village dans lequel vit un groupe d’une vingtaine d’elfes tous rejetés de la société Totémique pour diverses raisons. Leur Chef Ourhandoyanta est en colère contre les Esprits car il a été accusé d’un crime qu’il estime ne pas avoir commis. Il leur annonce qu’il n’est plus en possession du Diamant ; des Gnârks le leur ont dérobé peu de temps après l’attaque du campement humain.
Les PJs tentent de convaincre Ourhandoyanta que les Esprits ont décidé de lui accorder une chance de revenir dans leurs bonnes grâces. Tout d’abord réfractaire à cette idée, il finit par l’accepter et décide de les aider à reprendre le Diamant aux Gnârks. Il sait que les créatures ont pris le chemin de la vallée.

Le village humain.
Un petit groupe d’humains s’est installé dans la vallée et a bâti un village au bord d’un lac de montagne.
Leur chef, un ancien aventurier Maître d’Armes nommé Ahmad ibn Qadir [394], leur explique qu’ils ont subi une attaque de Gnârks récemment. Apparemment il ne s’agit pas du même groupe que celui qui a attaqué les Elfes. Ce qui signifie que de nombreux Gnârks commencent à revenir dans une région qu’ils ont jadis abandonnée. Ahmad pense qu’ils se sont retranchés dans une ancienne tour en ruines à une journée au sud du village. Ils ont enlevé deux membres de leur communauté. Le Maître d’Armes demande l’aide des PJs et des Elfes pour les libérer.

Le Repaire des Gnârks.
Alors que les conditions climatiques dans la vallée commencent à passablement se détériorer, les PJs se dirigent vers le repaire des Gnârks accompagnés des Elfes et des Humains.
Pollyanna explique au groupe qu’elle ressent une tension élémentaire particulièrement puissante venant du sud, comme si deux entités divines s’affrontaient et que leur combat perturbait les éléments ...
Arrivant en vue de la Tour en ruines dont ils reconnaissent l’architecture sedeth, les PJs organisent leur plan d’action. Sous le commandement de Waldemar, ils lancent l’assaut.
Ils parviennent à pénétrer à l’intérieur et à abattre le Chef gnârk. Mais c’est alors que le Colosse de Cletamanccia les trahit et tente de leur voler le Diamant. Aënolë ne lui en laisse cependant pas le temps. Gregorio ramasse alors la pierre précieuse qui semble familière à certains PJs. Ils se souviennent avoir vu deux joyaux semblables dans le rêve que Lohéann leur fit vivre. Il s’agissait des yeux d’un ange de pierre qui semblait garder le Tombeau de Ménophis ...

L’Héritage du Scribe Architecte.
Explorant le dernier étage de la Tour, les PJs découvent une mosaïque représentant un architecte sedeth à genou devant le Roi Lhüroon. L’Homme semble travailler tout en manifestant sa soumission au Dieu. Mais un examen plus minutieux leur permet de remarquer que tandis qu’il témoigne sa dévotion de la main droite, sa main gauche, elle, se porte à sa ceinture à laquelle est attachée une petite statuette représentant le Dieu Ménophis, peut-être un symbole dissimulé de la véritable allégeance de l’Humain. Un texte en hiéroglyphes illustre l’œuvre : « Héterphérès œuvrant pour le vrai Roi Dieu. »
Mirelys remarque alors qu’enfoncer la pierre sur laquelle est représentée la statuette de Ménophis, ouvre un passage secret dans le mur. Celui-ci donne sur une petite salle dans laquelle se dresse un autel dédié au Roi des Morts Sedeths. Sur le mur derrière l’autel une autre mosaïque représente Héterphérès tenant dans ses mains deux énormes Diamants, similaires à celui qu’ils viennent de récupérer. Le Scribe Architecte se tient à genou les bras brandis vers le ciel. Devant lui une tête de pierre aux orbites vides est fendue en deux et d’un sarcophage ouvert se lève le Dieu Ménophis devant lequel l’Homme s’incline …

Epilogue.
Alors qu’ils s’interrogent sur la marche à suivre, les PJs aperçoivent au loin une hyène massive qui les observe. L’animal se change cependant en Gnârk lorsqu’un Esprit Vautour s’incarne en lui. Le Gnârk prend alors la forme du Charognard ailé et s’envole vers l’ouest. A l’ouest justement, s’élève un épais nuage de poussière, des dizaines de Gnârks se dirigent dans la direction des PJs …
Il semble donc qu’il ne faille pas perdre de temps et se rendre dans le Sanctuaire afin de remettre en place l’Œil du Gardien

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des Episodes précédents   Mar 22 Sep 2015 - 16:52

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Le Tombeau de Ménophis
[19/09/15. Aënolë, Blithilde, Gregorio, Hédric, Hérohn, Lohéann, Maëllys, Mirelys, Odys, Parma, Théodoria, Waldemar]
Ø Introduction.
ð Les PJs campent devant l’entrée du Sanctuaire avec les Elfes et les Hommes du village. Les autres Compagnons les rejoignent via la Nef Céleste.
ð Alors qu’ils se retrouvent, des flèches s’abattent non loin d’eux et les premiers Gnârks arrivent à portée de tir …
ð Ourhandoyanta Aigle-Flèche-en-Colère demande aux PJs d’entrer dans le Sanctuaire tandis que lui et son groupe vont tenter de retenir les Gnârks le plus longtemps possible. Ahmad ibn Qadir et les Hommes du village se joignent aux Elfes.
ð Mais l’horizon se charge rapidement de dizaines de silhouettes hostiles tandis que dans le ciel, les vautours charognards s’amoncèlent…
ð Les Elfes et les Hommes se lancent alors au-devant des Gnârks criant aux PJs de ne pas traîner …
Ø Le Tombeau de Ménophis.
] Guidés par leur nouvelle Compagne de route Mirelys de Malgarez, les PJs traversent les différentes salles du Sanctuaire déjouant les pièges mortels élaborés par le Scribe-Architecte Héterphérès. L’Aventurière de Niva se sert des souvenirs qu’elle garde du plan qu’elle traduisit puis perdit et qui fut, ils l’apprendront par la suite, dessiné par Khemernephti, la propre fille d’Héterphérès.
] A mesure qu’ils progressent dans le Sanctuaire, l’Influence du Roi des Morts Ménophis devient de plus en plus opressante et les PJs finissent par en conclure qu’ils se trouvent bel bien dans l’endroit où Il a jadis été enfermé par le Seigneur Lhüroon. Plusieurs fois d’ailleurs, le Dieu Sedeth se manifeste personnellement afin de les dissuader de poursuivre leur avancée. Mais les PJs affichent fermement leur volonté de l’empêcher de s’échapper de sa prison.
Ø Le Sanctuaire
] Après s’être débarrassé de Diogenius, le Sorcier Mercenaire devenu un vampire au service de Ménophis, Mirelys peut récupérer parmi ses cendres les effets qui lui ont été dérobés. Puis les PJs entrent dans l’ultime salle du Sanctuaire. Ils se retrouvent alors face à la statue du Gardien. Celui-ci jette ses dernières forces dans la bataille contre Ménophis dont la victoire est imminente. Le Dieu Sedeth est sur le point de détruire les derniers scellés qui le retienent prisonnier.
] C’est alors que surgissent les fidèles gnârks du Roi des Morts accompagnés de plusieurs cadavres animés par ce dernier. Ils sont commandés par un Archer gnârk impressionnant qui menace de les abattre s’ils font un pas de plus vers le « visage de pierre. »
] N’écoutant que son courage, Hédric tente de replacer le Diamant dans l’Œil du Gardien mais il est abattu par le Gnârk. Un rapide combat s’engage alors jusqu’à ce que Lohéann s’empare du diamant et parvienne à atteindre la statue de pierre pour y insérer la précieuse gemme.
] Alors, soudainement, Ménophis semble perdre tout pouvoir. Les cadavres animés s’effondrent et le Gardien retrouve toute sa puissance, contraignant les Gnârks à la fuite.
] Leur chef, prend cependant le temps, avant de se retirer, d’annoncer que la guerre ne fait que commencer. Désormais ils savent où est enfermé leur Dieu …
Ø Epilogue
] Les PJs reçoivent la Bénédiction du Gardien qui semble leur être reconnaissant de l’avoir aidé à empêcher le retour du Roi des Morts.
] A l’extérieur du Tombeau, la bataille est terminée. Les Gnârks se sont repliés à la suite de leur Chef, lorsque celui-ci est ressorti du Sanctuaire.
] Plusieurs pertes humaines et elfes sont à déplorer. Mais Ahmad ibn Qadir et Ourhandoyanta Aigle-Flèche-en-Colère sont toujours en vie.
] Que faire désormais ?

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des Episodes précédents   Lun 12 Oct 2015 - 20:30

Hiver 441






Izathys
[10/10/15. Gregorio, Hédric, Hérohn, Lohéann, Maëllys, Mirelys, Odys, Parma, Pollyanna, Théodoria, Waldemar]
Le Tombeau de Ménophis.
Théodoria reçoit des informations du Réseau Kahilien : Des tentes ont été dressées autour de l’entrée. Elles seraient habitées par des Gnârks. Les armées kaasahrs et gnârks se battent dans les montagnes. Les Gnârks amènent au Tombeau les cadavres qui se relèvent et retournent au combat. La Ligue Kaasahr s’enlise.
Les PJs en concluent que Ménophis est libre. Maëllys annonce d’ailleurs qu’elle vient d’apprendre la destruction de l’Ange Gardien qu’elle avait laissé sur place.
Théodoria demande le repli de la Ligue Kaasahr.
Le Seuil d’Izathys.
Une fois que les PJs se sont enfin mis d’accord concernant les modalités de leur expédition pour Izathys, ils se mettent finalement en route pour le nord des Monts Ancalon.
La Nef Céleste les dépose au bord du lac gelé indiqué par Lohéann. Une dizaine de Géants de Givre les accueille et les escorte silencieusement jusqu’à la Forteresse de Glace.
Un homme vêtu de noir, à la chevelure de neige et au regard glacial les attend assis sur un trône de cristal. Il leur annonce qu’il se nomme Blizzard, Archi-Maître de la Glace et Gardien du Seuil d’Izathys et qu’il est là pour leur faire passer le rituel qui leur donnera le droit d’entrer dans la Cité de la Magie.
Après avoir répondu à une série de questions visant apparemment à évaluer leur connaissance du Monde, les PJs doivent s’acquitter du Droit d’Entrée avant de recevoir sur le poignet une Rune de Mémoire qui leur donne un accès limité à la Cité.
Blizzard leur précise que rien ne les empêche de braver l’Interdit mis à part ce picotement désagréable au poignet. Cependant si la Police des Arcanes les surprend dans un lieu auquel ils n’ont pas accès, ils seront sévèrement punis. Ils se verront interdire de manière définitive l’entrée à Izathys et subiront un effacement total de leur mémoire …
Visite guidée.
Blizzard les conduit ensuite à l’Entrée de la Cité. Derrière la « Salle du Trône » de la Forteresse, une porte de glace s’ouvre automatiquement sur une grande salle ronde dotée de plusieurs portes cristallines donnant sur des « Descenseurs » qui permettent de passer sous la surface et d’atteindre, plusieurs centaines de mètres plus bas, le fond du lac.
Pendant leur descente vers le fond du lac, les PJs peuvent assister à un spectacle saisissant. Leur position leur offre une vue magnifique sur la légendaire Izathys.
Ils découvrent une agglomération gigantesque à l’architecture improbable. Haut au-dessus de leur tête, le soleil, dont les rayons transpercent avec difficulté l’épaisse couche de glace, donne à la cité une atmosphère à la fois sombre et mystique qui est renforcée par les nombreuses lueurs magiques qui émanent des habitations.
Les constructions les plus anciennes qui sont désormais assez rares sont faites dans un mélange de roche volcanique froide et de glace éternelle, tandis que les plus récentes sont de marbre, de quartz ou encore de granite.
Les architectes semblent avoir donné libre cours à toutes leurs fantaisies en matière de créativité, notamment en jouant avec les lois de la gravité et de la physique. Ainsi il n’est pas rare de croiser au détour des rues des statues, des monuments et même des bâtiments entiers lévitant dans les airs.
Dans certains quartiers, la gravité est moindre si bien que les habitants peuvent propulser leurs corps en apesanteur d'une bâtisse à une autre. Des murs magiques empêchent les gens de tomber dans le vide aux endroits où la gravité redevient normale.
Les Edifices les plus imposants sont apparemment tous dédiés à l’enseignement ou à la recherche magique.
La magie est d’ailleurs omniprésente dans la cité. Du simple artisan au respectable notable, chaque habitant d’Izathys semble capable d’utiliser des sortilèges simples. Ainsi il n’est pas rare de croiser des balais qui balayent tous seuls, des ciseaux qui taillent des haies ou encore des arrosoirs qui hydratent des fleurs.
La cité est découpée en quartiers et dispose, à l’instar des autres grandes villes du Monde Connu, de son pôle artisanal et de son pôle commercial. Mais le plus surprenant, pour une ville sise sous un lac gelé, est sans nul doute le Quartier des Nourrisseurs dans lequel on peut trouver de vastes étendues de champs et de pâturages où paissent de nombreux animaux de bétail. La lumière nécessaire à la croissance des céréales est apparemment créée magiquement à moins que la pousse elle-même des végétaux ne soit provoquée de manière surnaturelle …
Les PJs peuvent également apercevoir des dizaines de palais majestueux dans lesquels doivent sans doute résider des personnalités prestigieuses.
Le Bâtiment le plus imposant de la cité, fait de cristal et de marbre blanc et irradiant d’une mystique lumière blanche, est sans conteste le légendaire Laboratoire des Aëzirs, résidence hermétique des plus puissants magiciens du Monde Connu dont l’existence même demeure un mythe pour le commun des mortels.
Parmi les nombreux autres édifices remarquables, les PJs aperçoivent le Palais du Roi Ka-Rel, l’une des plus anciennes bâtisses de la Cité de la Magie. Cette fantastique forteresse de glace éternelle aux dimensions cyclopéennes est aujourd’hui le siège de la Cour izathyenne encadrant le Roi Ka-Rel XII. Sa structure majestueuse a inspiré dans sa conception, la plupart des merveilles architecturales de la Cité, comme les escaliers entrelacés, les portails mystiques qui donnent instantanément sur divers endroits distants du Palais et des salles à la gravité modifiée. Les personnes qui souhaitent une audience auprès du Roi doivent cependant être prévenues que longue est la liste d’attente. La Régence de la Cité de la Magie prend en effet énormément de temps au Roi Arcaniste que ce soit sur le plan commercial, diplomatique ou politique …
Suivez le Guide !
Le Descenseur finit par s’immobiliser au fond du lac. Là, une pancarte leur indique la Loi fondamentale d’Izathys : « Ni armes ni magie offensive. »
Alors qu’ils se familiarisent avec l’environnement magique de la Cité, y compris au niveau de leurs propres capacités qui semblent bien plus puissantes en ce lieu, les PJs sont abordés par un homme étrange qui leur propose ses services en tant que Guide.
Soudain, alors que les PJs tentent de se dépêtrer de cet individu collant, une ombre surgit de nulle part et s’abat sur Théodoria la faisant vaciller au point qu’elle manque de s’étaler par terre !
Qedaarion !
« Mère !!! »
Qedaarion en chair en os se tient devant eux, serrant de toutes ses forces sa Mère Mortelle.L’Enfant Dieu, les larmes aux yeux, semble autant surpris que les PJs.
Passé ce grand moment d’émotion, Qedaarion explique qu’il a été envoyé ici par sa Maîtresse pour guider jusqu’à elle un groupe de nouveaux arrivants. Mais il ne se doutait pas qu’il s’agirait des Compagnons de la Nouvelle Aube !! Il ne se doutait pas non plus qu’il reverrait sa Mère mortelle !!!
LEnfant Dieu raconte qu’à la fin de la Bataille de la Prison en Hiver 434, lorsqu’il se sacrifia pour refermer la porte de la Geôle de la Bête Dévorante, il croyait sincèrement que sa fin était arrivée. La désintégration de son corps lui causa une douleur si effroyable qu’il perdit connaissance. Mais contre attente, il se réveilla. Abasourdi, il constata qu’il se trouvait dans un lieu inconnu, froid et obscur. Il supposa d’abord qu’il s’agissait du Néant mais ses sens lui indiquèrent qu’il se trompait. Son esprit et son existence même auraient dû être noyés au cœur du Rien. Mais le simple fait qu’il pût élaborer des pensées prouvait qu’il n’avait pas été anéanti. Il balaya donc cette hypothèse. De plus, même s’il ne le voyait pas, il pouvait sentir son corps et même le palper. Aussi incroyable que cela lui parut, il finit par conclure qu’il était bel et bien en vie ! Et c’est alors qu’il perçut un son régulier et rauque, ressemblant à la respiration d’une créature énorme et endormie. Prudemment et à tâtons il décida de s’éloigner de ce bruit inquiétant, se demandant ce qui pourrait bien arriver si la créature, quelle qu’elle fût, venait à s’éveiller … Au cœur des ténèbres, il finit par percevoir une faible lueur qui se changea bientôt, à mesure qu’il s’en approchait, en un fin trait de lumière blanche. Il découvrit que celle-ci provenait d’un autre endroit filtrant de sous une porte glaciale dépourvue de serrure et de poignée. Il ne sait combien de temps il tambourina contre cette dernière, appelant à l’aide, suppliant que quelqu’un vienne lui ouvrir. Cela lui parut une éternité. Et alors qu’il commençait à désespérer qu’un jour il revît la lumière, la porte s’ouvrit. Aveuglé par l’éblouissante clarté de l’extérieur, il sentit une main gluante l’agripper et le tirer hors de l’obscurité. Il entendit ensuite la porte se refermer derrière lui. Lorsque ses yeux furent accoutumés à son nouvel environnement, il découvrit qu’il se trouvait dans un couloir éclairé par de longues barres de lumière blanche, face à lui se tenait une créature étrange, mi-homme mi-poisson. Tout d’abord celle-ci le fustigea, lui reprochant d’être entré dans un lieu interdit. Qedaarion lui répondit qu’il ignorait tout de l’endroit où il se trouvait et il lui raconta la manière dont il y était arrivé. La créature lui apprit qu’elle était appelée le « Gardien de la Prison » et elle décida de le conduire à sa Maîtresse afin que celle-ci décide de son sort. Qedaarion rencontra la Dame qui accepta de le prendre à son service. Depuis ce jour il travaille pour elle et même s’il est libre de ses mouvements, il n’a pas le droit de quitter Izathys
Après ses émouvantes retrouvailles, Qedaarion leur indique qu’il est temps de se mettre en route pour rencontrer sa Maîtresse. Il demande aux PJs de joindre leurs mains afin qu’il les Téléporte en sa demeure. Leur environnement change alors …
Le piège.
La première chose que les PJs perçoivent est un picotement désagréable à leur poignet …
Ils se trouvent dans un lieu obscur ressemblant à une sorte d’entrepôt. Plusieurs piles de caisses en bois y sont alignées par rangées. Des sons étouffés leur parviennent sans qu’ils puissent identifier d’où ils proviennent exactement. Ils peuvent reconnaître de la musique, des rires et des chants ainsi que les voix chuchotant de personnes se trouvant certainement plus proches d’eux …
Quant à Qedaarion, il n’est manifestement plus là …
Se frayant un chemin entre les rangées de caisses et se fiant aux sons qu’ils perçoivent, les PJs finissent par arriver en vue de l’entrée de l’entrepôt. Il s’agit de deux grandes portes d’acier coulissant sur des rails et qui sont pour le moment fermées. Elles donnent sur une grande salle circulaire à ciel ouvert, d’environ 50 mètres de diamètre, sur le sol de laquelle sont peintes d’étranges runes luminescentes. Au-dessus d’eux, les PJs ne peuvent discerner que des ténèbres insondables. La salle est vide mais une poignée de personnes y est rassemblée.
Quatre d’entre elles semblent être des mages vêtus de longues robes brunes à capuches rabattues. Les deux autres individus qui leur font face ressemblent à de vieux baroudeurs aux visages burinés et mangés par des barbes broussailleuses. Ils ont une attitude désinvolte qui tranche avec celle des mages qui s’expriment à voix basse. L’un des barbus semble s’impatienter et tire nerveusement de sa pipe en ivoire de longues bouffées d’une épaisse fumée âcre.
Les six individus se tiennent autour d’un coffre ouvert dont ils semblent débattre de la valeur. Apparemment les mages seraient les acheteurs.
Soudain un cri retentit au-dessus de la tête des PJs : « Capitaine ! On a de la compagnie ! »
Au-dessus d’eux, juchés sur les piles de caisses, une dizaine d’individus les toise d’un air menaçant. Sans attendre la réaction des PJs, les hommes passent à l’attaque …
Fight.
Les PJs entament le combat en essayant d’éviter d’utiliser leurs armes ou leur magie offensive, Théodoria tente même de négocier. Mais ils doivent bientôt se rendre à l’évidence, leurs ennemis veulent leur mort !
Les PJs parviennent finalement à mettre en fuite les individus armés d’arbalètes énergétiques et résistent assez bien aux assauts des Mages qui utilisent des sortilègent pour le moins originaux.
C’est alors que Maëllys découvre avec horreur que le coffre qui faisait l’objet de la négociation est en train de disparaître … A l’intérieur des pierres noires irradiant d’une aura ténébreuse sinistre commencent à se répandre sur le sol et à annihiler tout ce qu’elles touchent !
Descente de Police.
Maëllys a à peine le temps d’en informer ses Compagnons que la Police Arcaniste fait irruption dans l’Entrepôt, apparaissant au milieu de la salle.
Il s’agit de cinq Mages crépitant d’énergie électrostatique et portant le dangereux Gantelet de Bannissement, un bracelet en morgorium finement ciselé.
Ils encerclent le périmètre et ordonnent que personne ne bouge.
Ils annoncent que de la magie offensive a été détectée en ce lieu et que les responsables seront très sévèrement punis par la Loi d’Izathys.
Toutes les personnes présentes vont être placées en Etat d’Arrestation le temps qu’une enquête soit menée pour établir les responsabilités de chacun.
Les Mages remarquent d’abord les corps des individus abattus par les PJs et annoncent que le meurtre d’habitants d’Izathys aggravera leur peine.
L’un d’eux s’approche ensuite de Maëllys et examine son poignet. Il s’exclame ! Elle et ses compagnons se trouvent dans un endroit interdit par leur Rune de Mémoire ! Ceci aggravera encore leur peine !
Enfin l’Arcaniste finit par remarquer le coffre. Il commence alors à paniquer. En plus de tous leurs crimes, les PJs font du trafic de « Pierres de Néant » ! Ils mettent donc en péril la Cité ! Leur peine en sera d’autant plus aggravée !
Mais pour le moment, il n’y a pas de temps à perdre ! Il faut rapidement neutraliser la propagation du Néant à la Cité !
C’est alors qu’apparaît une créature vêtue d’une longue robe noire et mesurant plus de 2 mètres, sa peau semble être faite d’une roche brune. D’un sac qu’il porte en bandoulière il saisit une poignée d’une poussière ocre qu’il jette sur le coffre. Immédiatement les Pierres de Néant s’entourent d’une aura brune et l’annihilation cesse …
L’Envoyé de l’Aëzir de la Terre.
L’Être se tourne ensuite vers les Arcanistes et se présente. Il dit se nommer Galeb’Dhur et être au service personnel de son Maître le Seigneur Iza-Kaï. La menace pour la sécurité d’Izathys étant avérée, il est du devoir de l’Aëzir de la Terre de prendre en charge cette affaire. Il annonce qu’il va conduire les criminels auprès de son Maître qui leur infligera le châtiment qu’ils méritent …
Les PJs comprennent qu’ils n’ont pas vraiment le choix et décident de suivre la créature de pierre
La colère d’Iza-Kaï.
Traversant un Portail Dimensionnel, les PJs découvrent une grande salle ronde à l’aspect d’une caverne sombre et rugueuse aménagée avec le plus grand raffinement par un mobilier de bois luxueux. De nombreuses lueurs magiques rouges orangées donnent à la pièce une atmosphère chaude et mystique. Devant une large ouverture dans l’un des murs se tient de dos par rapport à eux un être filiforme vêtu d’une longue robe de satin brune. Au-delà de cette ouverture les PJs peuvent apercevoir une gigantesque caverne dans laquelle, plusieurs étages plus bas, s’affairent des créatures de boue dans un vaste marécage. Contre l’un des murs de cette grotte se dresse une titanesque statue d’argile mesurant au moins dix mètres de haut et représentant une femme splendide et si réaliste que les PJs ont l’impression qu’elle va tourner la tête et s’adresser à eux.
Galeb’Dhur pose un genou à terre et annonce : « Seigneur Iza-Kaï, voici les fauteurs de trouble. »
L’Aëzir de la Terre finit par se retourner et examine longuement les PJs. Au bout de quelques instants, il se décide à leur adresser la parole. Il les interroge sur les raisons de leur présence dans le « Hangar 438. » Quel était leur objectif ? Pour le compte de qui agissent-ils ? Qu’ont-ils compris des événements qui viennent de se produire ?
Evidemment les PJs se retrouvent bien embêtés pour répondre à toutes ces questions. Leur ignorance semble laisser l’Aëzir perplexe …
L’’intervention d’une autre Aëzir débloque la situation. Vêtue d’une robe de satin bleue qui est la seule chose qui la différencie de son homologue, Maldai-Zi-Haï fait son entrée dans la pièce et s’adresse à l’Aëzir de la Terre : « Ces Créatures m’appartiennent Seigneur Iza-Kaï … J’ai cru comprendre que tu avais égaré quelque chose. Je tenais à te le rapporter personnellement … »
Elle tend sa main et dévoile au creux de sa paume une pierre noire entourée d’une aura bleue. Celle-ci se met à léviter vers Iza-Kaï
Qedaarion apparaît alors dans les jupons de l’Aëzir de l’Eau, observant les PJs honteux …
Maldai-Zi-Haï fait ensuite volte-face et se retire. Qedaarion fait signe aux PJs de la suivre sans tarder …
La récompense de Maldai-Zi-Haï.
Les PJs se retrouvent quasiment instantanément dans un environnement totalement différent : une vaste salle carrée d’environ 20 mètres de côté, dallée de marbre bleu. L’ambiance froide de la pièce est agrémentée par un mobilier de nacre et de corail blanc tout à fait raffiné et luxueux. Les murs sont des parois de verre derrière lesquelles nagent paisiblement diverses créatures aquatiques de taille gigantesques à minuscules, pour certaines inconnues des PJs. L’Aëzir de l’Eau reste un long moment à observer leurs mouvements erratiques. Elle semble pensive.
Puis finalement elle se retourne vers les PJs et leur sourit :
« Il est probable que vous n’ayez pas saisi ce qui vient de se passer mais quoi qu’il en soit j’ai décidé de vous récompenser pour m’avoir bien servie. Vous pouvez me demander ce que vous voulez … »
Mais lorsque les PJs exposent les raisons de leur venue et prononcent le nom de Mashtû, le ton de l’Aëzir de l’Eau se fait plus sévère. Elle répond qu’il est hors de question de libérer les Dieux prisonniers. Il semble que ceux-ci l’aient fâchée et elle considère qu’ils méritent de finir annihilés. Il semble impossible de la convaincre …
C’est alors qu’entrent dans la pièce deux autres Aëzirs vêtus tous deux de robes blanches brodées d’or et d’argent. Un symbole mystique différent orne chacune de leur parure, celui de la Sphère Animale et celui de la Sphère du Corps. Il s’agit de Tendo-Kaï, Aëzir des Animaux et d’Homo-Saï, Aëzir du Corps :
Ceux-ci participent avec les PJs à une discussion visant à persuader Maldai-Zi-Haï de mettre de côté sa rancœur. Cette dernière finit par y consentir. Elle accepte de libérer les Dieux de la panse de Mashtû mais ce sera l’unique récompense qu’elle accordera aux PJs …
La Cage de la Bête Dévorante
Maldai-Zi-Haï ouvre une Porte Dimensionnelle qui donne sur un couloir éclairé par des barres de lumière semblables à celles que leur a décrites Qedaarion. Devant eux, une porte de pierre noire irradiant d’une aura ténébreuse pareille à celle que dégageaient les Pierres de Néant … Devant celle-ci un Homme-Poisson s’incline devant l’Aëzir de l’Eau et s’écarte du passage :
Maldai-Zi-Haï : « Ouvre-nous Tenshû je te prie … »
A la suite des trois Aëzirs et de Qedaarion, les PJs pénètrent dans une immense caverne plongée dans une obscurité totale. L’Enfant-Dieu déglutit bruyamment lorsqu’il comprend qu’il est revenu à son point de départ …
Des lueurs bleutées apparaissent dans la salle l’éclairant faiblement. Les PJs devinent alors les contours d’une énorme créature endormie au milieu de la pièce. De lourdes chaînes en morgorium attachées aux parois menottent ces quatre pattes gigantesques.
Maldai-Zi-Haï s’approche de la Bête sans l’ombre d’une hésitation tandis que Tendo-Kaï, Homo-Saï et Qedaarion demeurent prudemment à l’entrée.
Les PJs, téméraires quant à eux, s’approchent de la créature à la suite de l’Aëzir et ils finissent par reconnaître Mashtû, la terrible Bête Dévorante qui est là, endormie devant eux, tel un gros chat dans son panier …
Sans un mot, l’Aëzir de l’Eau pose une main sur l’énorme museau de la Créature. Celle-ci ouvre alors les yeux et s’anime lentement, déployant ses interminables tentacules et redressant sa tête de toute la hauteur de son cou immense …
Maldai-Zi-Haï recule alors et se retourne, rejoignant ses pairs sur le seuil de la porte.
Pendant ce temps, la Bête Dévorante repose sa tête sur le sol et ouvre une gueule énorme pleine de dents faisant chacune la taille d’un immeuble palenthin de quatre étage …
La Sortie des Dieux
Le temps semble alors suspendre son cours pendant un long moment, le silence étouffant n’étant rompu que par la respiration rauque de la Bête dont le souffle sulfureux emplit la salle d’une odeur nauséabonde.
Puis au bout d’interminables minutes, commencent à apparaître sur la langue pendante de la créature des silhouettes humanoïdes avançant péniblement …
            × Lhukar, le Roi Lion.
               × Khephêt, le Dieu Faucon.
            × Khêfmet, la Lionne.
            × Nemneth, le Dieu nain.
               × Usaïma, la Déesse Araignée.
            × Gandorâh, Déesse de la Terre, Mère des Dieux Pérégraniens.
            × Shamshîn, Dieu de l'Abîme et Maître des Eaux.
            × Ënrû, « Seigneur Dragon », Deuxième Souverain des Dieux Pérégraniens.
            × Ereshtar, Déesse Pérégranienne de l’Amour, de la Guerre et des Passages.
            × Mamutû, Dieu du Soleil, Juge du Ciel et de la Terre.
            × Ninshûr, Seigneur du Royaume des Morts, Dieu des Enfers et de la Destruction.
            × Gûrlash, Dieu de la Foudre, de l'Orage et de l’Ouragan.
            × Ninûrsinnâh, Déesse de la guérison.
               × Zalakîn, Dieu de la Lumière et du Feu.
            × Naarâniti, Dieu de la Lune.
Epilogue
Les Dieux groggy se rassemblent dans la grotte, découvrant avec incrédulité leur environnement. Gandorâh et Ënrû observent Mashtû, abasourdis et s’en éloignent prudemment.
La Bête referme sa gueule et semble se rendormir.
Les Aëzirs observent la scène en silence, Maldai-Zi-Haï a l’air au bord de l’explosion …
Tout le petit monde se dirige lentement vers la sortie de la grotte tandis que les lueurs s’éteignent une à une, replongeant la Prison de Mashtû dans l’obscurité totale …
Que faire maintenant ? Les PJs ne s’attendaient pas à se retrouver avec autant de Divinités sur les bras. Vont-ils leur proposer de résider à Izathys ? Vont-ils profiter du fait qu’ils les ont sauvés pour négocier la paix ? Elles semblent cependant avoir des avis très différents sur cette question.
Quoi qu’il en soit, les PJs auront le temps de discuter avec les Dieux et de visiter un peu Izathys avant de retourner à leurs pénates, avec ou sans les Dieux

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Résumé des Episodes précédents   

Revenir en haut Aller en bas
 
Résumé des Episodes précédents
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Résumé des Episodes précédents : Année 427 AA
» Résumé des Episodes précédents
» Résumés des Episodes précédents
» Résumé des épisodes précédents
» Résumé des épisodes précédents : Année 430 AA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
O.R.C.S. - Le Forum :: Les Games ORCS :: Chronique d'Arhys-
Sauter vers: