Site de l'association JdR ORCS
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Aux compagnons de la nouvelle aube

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Toturi Toshiteru

avatar

Date d'inscription : 22/03/2005

MessageSujet: Aux compagnons de la nouvelle aube   Jeu 24 Fév 2011 - 17:41

Mes amis, Compagnons de la Nouvelle Aube,

J'ai sentis cette nécéssité de vous écrires, pour exprimé ma pensé quand aux évenements que nous avons vécus.
Nous étions au début vierge de toutes réflexion concernant le monde et son histoire, mais les dieux dans leurs immenses sagesses en ont décidé autrement, permetant à l'humanité de prouvé encore leurs foi.

Ayant le devoir de souvenir , je me dois de nous rapeller le Jugement Dernier, héritage des Héros de L'épopée des grands Rois.
Nous avons acquis une grande quantité de savoir et vécu bon nombre d'évènement, le voyage dans le temps, la découverte d'énigmes à ce jour jamais résolu par l'humanité, et tout cela sans perdre de vue qui nous étions.

Ces Anges de Lumière venant d'une cité nommé Yzatis qui est plusieur fois référencé dans l'histoire sous des légendes différente et la vue de ce peuple, intelligent et évolué qui ont plus ou moin dans l'histoire apparut sous différentes forme, éprouvant eux aussi l'humanité comme le fons nos bienveillantes divinité mais d'une manière bien différente, comme des scientifiques.

Aujourd'hui plus que jamais les peuples de Gandorâh ont besoin de nous,de notre foi inébranlable car nous sommes éprouvé . Est ce que certains changerons leurs visions du monde après de tel secrets découvert ? aurons nous les épaules pour porté un tel fardeau ? mes réponses serons je l'espère, satisfaires votre esprit.

Ce don je suis certain c'est que le dit Homo-saï nous à permis de comprendre ce que nous avions fait, pourquoi nous avions vécu de tel chose, même si nombre de mystère reste à ce jour irrésolu, il était de sa volonté de nous apprendre la vérité, même si les siens n'en voyais pas l'utilité, alors mes amis servons nous de l'estime que nous porte cet être ,et de la confiances des divins,et utilisons ce savoir comme une force et une conviction et ne laissons pas de doute envahir nos esprits.

En revanche, nous et nous seuls avons le devoir de préserver ce savoir, comme pour laissé un libre arbitre aux mortels.

Nous sommes les héros de gandorâh et aujourd'hui nous devrons briller car le chaos engendré par cet êvenement met à rude épreuves le monde.
Soyons exemplaire, utilisons ce savoir pour nous rendre plus humble et non pour nous en enorgueillir car tout aussi grand soit le savoir acquis nous ne sommes finalement que poussière dans cet univer mystérieux.

Cette histoire nous a permis de vivre des évenements extraordinaire mais gandorah à plus que besoin de ces héros pour rebatir un empire auquel nous croyons tous, l'aide de chaque divinité seras requise pour redressé gandorah et je ne doute pas un seul instant que les représentants du seigneur Kahil serons nous réunir sous l'unité.

Soyons unis car nous serons éprouvés, soyons unis car c'est ainsi que nous pourons passé les épreuves et honnorer la mémoire de ceux qui ont tout donné pour le Jugement dernier.

Si néanmoin vous avez des questions, je suis totalement disposé à réfléchir avec vous à celles ci et à chercher des réponses.
Une nouvelle blibliotheque seras mise à votre disposition pour vos diverses recherches en reprenant le system de Feu Lord Rabbit quand vous le souhaiterez.

Amicalement, Loéhann Haëris.


Dernière édition par Akodo le Ven 25 Fév 2011 - 21:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yoritomo Ujina

avatar

Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: Aux compagnons de la nouvelle aube   Jeu 24 Fév 2011 - 19:18

<Lis la Lettre, puis semble prendre sa plume>

Historien Lohéann,

Vos paroles sont tout a votre honneur, et je ne peux que être en accord avec celles-ci.
Néanmoins, j'aimerais savoir ce qu'il sait réelement passé sur l'Armageddon.

Comme vous le savez, je n'ai pas pu quitter notre tente et donc je ne sais pas comment tout ceci c'est terminé. Croyez moi bien que ceci est des plus frustrant.
Donc pouvez vous me racconter cela ?

J'aurai encore beaucoup de questions a vous posez. Mais avant compagnon, j'attend de savoir comment Negen a été détruit. Que c'est t'il passé ensuite. Savez vous qui était cet être de lumière ?

Je vous salue bien mon ami.

Dame Maëva Moondril
Revenir en haut Aller en bas
Cairne Bloodhoof

avatar

Date d'inscription : 06/06/2009
Chronique d'Arhys : Pollyanna Hendarr

MessageSujet: Re: Aux compagnons de la nouvelle aube   Ven 25 Fév 2011 - 16:28

Historien Lohéan
Le discours que vous avez prononcé est tout a votre honneur, réfléchir avant d'agir et intervenir avec sagesse. Wink
Revenir en haut Aller en bas
raymane

avatar

Date d'inscription : 05/04/2008
Chronique d'Arhys : cherchez l'elfe tout pourri de la table, vous trouverez ...

MessageSujet: Re: Aux compagnons de la nouvelle aube   Sam 26 Fév 2011 - 12:26

Mes amis, compagnons d'armes et Nobles Dirigeants,

Je tenais à te remercier Lohéann, tout le monde comprendras que tu as raison, les peuples ont besoin de repères, ces repères leur seront amenés par leurs dirigeants, mais il se peut que ces même dirigeants aient eux même besoin d'être soutenu. Toute batisse requiert des pilliers comme solides fondations, ces pilliers mes amis, seront vous. Vous avez tous des charges très différentes, certains sont Duc ou Duchesse, d'autre régissent une façette de l'empire et d'autres encore dispose d'influence religieuse. Il vous faudra faire preuve de dignité, de conviction, mais avant tout de foi, cette foi sera l'arme des peuples contre le chaos qui risque de s'imisser au sein des domaines et des cours.

Dame Maëva, je ne puis me substituer à Lohéann mais je peux vous rassurer, nous tâcherons de vous éclairez dans la compréhension de ce qu'il s'est passé. Je suis certain que mon ami saura faire preuve de discernenement car comme vous le savez, le savoir est une arme bien plus destructrice que n'importe laquelle des lames divines du Seigneur Lugh. Il est donc nécessaire pour toi Lohéann de peser chacune des paroles que tu prononceras. J'ai confiance en toi.

Mes amis, je ne pourrai que comprendre vous frustration quant au fait que tout ne soit su, mais je vous rassure, tous les Compagnons de la Nouvelle Aube présents ce jour fatidique de l'Armaggedon dans la Cité d'Hak-Yah n'ont pas toutes les réponses de ce qu'il s'est passé.

Le principal qu'il faille se souvenir est que nous devons être vigilant, nous devons faire preuve de sagacité et mettre tout ce que nous pouvons en oeuvre pour permettre à Gandorah de repartir sur des bases saines. Les religions devront avoir un rôle prépondérant dans cette mission même si nous savons que la religion Solaniane a payé un très lourd tribu, elle devra être épaulée par les autres ordres.

Mes amis, je m'en vais pleurer le sort des morts, mais sachez que si vous avez besoin de moi, je répondrai à votre appel si toutefois vous l'estimez nécessaire.

Revenir en haut Aller en bas
pierso
Membre du CA
avatar

Date d'inscription : 15/03/2005
Chronique d'Arhys : Gregorio Cagalirius, Prince Doré de Coranthe et Chancelier de Cagalironne, Régent par intérim de Cagalironne.

MessageSujet: Re: Aux compagnons de la nouvelle aube   Dim 27 Fév 2011 - 11:32

A vous mes Amis,

Ce que vous nous avez conté est un évènement que nous n'imaginions pas, et que le monde ne doit pas connaitre.
Il nous faut aujourd'hui savoir ce que le monde devra ou non savoir. Les Hommes ne sont pas prêts à connaitre cela, le seront-ils jamais?
Nous devons être un espoir pour nos peuples, nous devons être leurs modèles dans la reconstruction qui s'annonce et nous devons être leurs guides.
Aucun de nous ne peut prétendre s'être attendu à cela, et nous devrions garder ce secret pour nous jusqu'à la fin des temps, un jour peut être cela sera t'il connu, mais il ne faut pas que cela vienne de nous.
Nous devons savoir ce que nous allons dire au monde et à nos peuples, car l'Empereur et les autres dirigeants voudront savoir ce qu'il s'est passé.
Lohéan, ton rôle est d'écrire l'Histoire, sans prétention aucune de te le rappeler, mais aujourd'hui, tu dois choisir ce qui devra ou non être dit à tous les dirigeants de ce monde, tu peux compter sur nous tous, je pense, pour t'épauler dans ce choix et pour t'aider.
Moi même je me ferais porte parole des compagnons de la Nouvelle Aube, avec votre accord pour aller répondre aux questions du Haut Roi de la Montagne Bortock Sage-Acier. Je dois me rendre en Ancalon et il fort probable que le Roi pose des questions et veuille savoir ce qui lui est arrivé, avec votre accord je lui répondrai, avec vos mots et vos idées, rien de plus.
Merci mes Amis de m'avoir informé de ce qu'il s'était passé.

_________________
Pierso, l'homme au mille et un perso.
Revenir en haut Aller en bas
Ramon



Date d'inscription : 19/06/2009
Chronique d'Arhys : Jérémiah de Los Ojos

MessageSujet: Re: Aux compagnons de la nouvelle aube   Dim 27 Fév 2011 - 20:09

Compagnons!!

Lohéan a raison aujourd'hui nous portons un lourd savoir, et un lourd fardeaux!! Mais n'oublions pas que nous ne portons pas chacun notre fardeaux, mais que la nouvelle aube le porte et c avec l'aide de épaule de chacun que ce poids sera supportable.

Notre savoir ne change pas notre rôle, et nous devons continuer d'agir dans la lignée de nos convictions en gardant simplement à l'esprit que chacun de nos actes peut avoir de lourdes conséquences. Faire pencher la balance d'un coté comme de l'autre. Le chaos pourrait s'emparer facilement de gandorah aujourd'hui, les esprit de conquête grandir, et la solidarité des hommes s'atténuer.

Prenons garde, ce derniers temps nous avons appris que le moindre détails négligé pouvait devenir un problème d'envergure... Rien n'arrive à nos oreille par hazard ... car nous avons un role à joué. Ce qui peu sembler anodin a certains doit etre pour nous un sujet de reflexion. Beaucoup de pions seront déplacer prochainement, une nouvelle partie commence... Et c'est des a présent, que nous devons freiner l'avancer des ténèbres. Notre mission de protection de l'empire ne connaitra plus jamais pour nous de temps de paix ou de répis. N'abaissons jamais notre vigilance, c'est a leurs naissance que les problèmes seront les plus facile à résoudre, et les mensonges pour en couvrir leurs conséquences plus rares.

Le mensonges ne peut devenir une de nos armes. N'oublions pas que notre rôle est de protéger des secrets... non de caché la vérité.
Pour ce qui est de ta proposition Loderr, mon avis personnel et qu'il serait surement plus sage que la nouvelle aube recoive l'ambassadeur d'Ancalon... afin de lui exposer les mots et les idées de la nouvelles aubes sans risquer de mauvaise interprétations... notre voix se doit d'etre unis. Et c'est ensemble que nous devons communiquer.

Votre compagnon Jérémiah
Revenir en haut Aller en bas
pierso
Membre du CA
avatar

Date d'inscription : 15/03/2005
Chronique d'Arhys : Gregorio Cagalirius, Prince Doré de Coranthe et Chancelier de Cagalironne, Régent par intérim de Cagalironne.

MessageSujet: Re: Aux compagnons de la nouvelle aube   Lun 28 Fév 2011 - 2:09

Je dois dans tous les cas me rendre en Ancalon dans un avenir proche, je ne sais quand exactement et ma proposition si elle ne fait pas l'unanimité en restera là. Je suivrait donc votre avis Duc.

_________________
Pierso, l'homme au mille et un perso.
Revenir en haut Aller en bas
Yoritomo Ujina

avatar

Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: Aux compagnons de la nouvelle aube   Lun 28 Fév 2011 - 18:22

Compagnons,

Je vous remercie, d'avoir répondu a quelques une de mes questions. Bien sur d'autres me viennent à l'esprit, mais nous en parlerons ensemble.

Comme j'ai pu le constater depuis que je vous connais, la nouvelle aube est synonime d'unité et je ne peux que loué Kahil pour cela. Sans unité nous ne pourrions pas avancer comme nous le faisons.

Il y'a quelques compagnons que je connais mieux que les autres pour les avoirs croisé bien plus souvent, mais une chose est sur. C'est que je sais que je peux tourner le dos à chacun d'entre vous sans que Ottoh ne veille sur moi.

Notre union, m'inspire et croyez moi qu'a Middenheim, il y'aura des gens qui auront les mêmes optiques.

A bientôt mes amis.

Dame Maêva
Revenir en haut Aller en bas
Parma Hendarr

avatar

Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Aux compagnons de la nouvelle aube   Lun 28 Fév 2011 - 21:31

Parma avait pris l'habitude, mauvaise selon tous ceux qui s'étaient exprimés à ce sujet, de se faire lire les missives qu'elle recevait.
Alors que la lectrice finissait la dernière, la jeune duchesse se rendit compte, qu'une fois encore, son esprit s'était mis à vagabonder après quelques lignes seulement. Son regard se perdait à travers la fenêtre de son office, dans les rues bondées qui s'étalaient à perte de vue.


"Dois-je rédiger une réponse Duchesse ? Il semblerait que vos Compagnons soient en pleine réflexion quant aux réponses qu'ils devront apporter. Souhaiteriez vous leur faire partager votre avis ?" demanda la scribe intriguée par sa lecture.
Le doigt nu de la jeune haërite dessinait machinalement de petit triangles sur la vitre se superposant à la silhouette des passants.

"Euh... Mes compagnons se posent beaucoup de questions... Ils réfléchissent... Ils discutent... Ils débattent... Mais moi... je suis trop idiote alors je ne comprends rien de tout cela... Je me contente de faire mon devoir qui est de protéger les justes... Même si pour l'instant je n'ai pas assez de pavois pour tous les préserver...
Je sais que je ne suis pas très maligne... On me le rappelle souvent... Et à raison... Je serais bien capable de l'oublier ! albino
Alors... Euh... Je me contente de n'être que moi-même et je garde espoir qu'un jour ma foi pourra tous les préserver... Je crois que c'est tout ce qui importe à mes yeux... Et ça... Mes compagnons le savent déjà...

-Vos amis parlent de réfléchir aux conséquences de leurs actes, d'agir avec sagesse et pondération pour trouver le juste chemin. Si vous me permettez de m'exprimer, je pense qu'il s'agit là de saines et nécessaires réflexions pour agir au mieux, vous ne pensez pas ?
-Et bien... Pour moi... il n'y a qu'une seule réponse à toutes ces questions... C'est la foi...
A nouveau le regard de la jeune duchesse se perdit dans la foule anonyme passant sous ses fenêtres et son doigt se remit inconsciemment à dessiner de petits pavois de buée.

Sentant le moment opportun, la scribe récupéra ses feuillets et s'éclipsa en silence, glissant sans un bruit à travers les couloirs pour aller faire son rapport...

Dans le grand bureau parfaitement silencieux, Parma désespérait de ne pouvoir tracer un bouclier sur chaque passant. Fronçant un instant les sourcils de frustration, son visage s'éclaira soudain : En retournant s'entraîner elle pourrait continuer à s'améliorer et ainsi sauvegarder encore plus d'innocents !

Le coeur plein d'allégresse à cette idée lumineuse, elle quitta la pièce à grands pas pour rejoindre son Maître d'Arme.
Dehors, au même instant, e brouhaha de la foule s'arrêta un instant. Une fine pluie de paillettes dorées se mit à tomber doucement sur les passants stupéfaits, faisant s'élever des acclamations de joie et d'admiration à travers tout le quartier.
Pour les habitants de Kerstadt, ancienne capitale du roi Doré, nul doute que Dame Niva veillait encore sur le berceau de Sa religion.

_________________
Parma Athena Hendarr, Bouclier Blanc d'Haëroon et Duchesse de Coranthe
"J'ai longtemps vécu dans une grotte, mais elle était bien moins sombre que ce monde..."
Revenir en haut Aller en bas
Toturi Toshiteru

avatar

Date d'inscription : 22/03/2005

MessageSujet: Re: Aux compagnons de la nouvelle aube   Dim 29 Sep 2013 - 22:14

Compagnons de la nouvelle aube,

Voici un récit sur toute la symbolique de l'affrontement que nous avons eu avec les forces de Yarok et d'Arachnia, en souhaitant que l'histoire puisse vous éclairez quant aux choix qui ont été fait devant nos yeux.


Citation :


_ Les ruines de la Forteresse de la Pax Pertinax. La légende raconte que le site qu’occupe cette forteresse fut le théâtre de la signature du Premier Traité de Paix de l’Histoire entre les Hommes et les Elfes. A cette époque les Hommes commençaient à peine à coloniser la terre, tandis que les Elfes, eux, venaient tout juste de repousser dans les profondeurs du monde leurs ennemis ancestraux, les Gnârks. Face à l’arrivée de ce nouvel envahisseur certains Elfes repartirent sur le sentier de la guerre. Mais la Grande Chamane des Esprits de Wanadatahël décida que le sang n’avait que trop coulé sur la Terre. Elle offrit alors aux Hommes la Paix et les Plaines pour s’y installer. Elle leur donna rendez-vous sur une colline entourée de pierres sacrées afin de contracter avec eux ce que les historiens palenthins appelèrent la Pax Pertinax, la Paix éternelle. Selon, la légende la Grande Chamane se rendit sur cette colline accompagnée de puissants Esprits venus pour bénir cette réunion. Les Hommes se présentèrent, eux aussi guidés par leurs Dieux et leur volonté de paix. Mais une guerrière elfe ne l’entendait pas de cette oreille. Elle et une poignée d’autres refusaient de se soumettre aux Hommes. Après avoir vaincu les Gnârks, ils n’admettaient pas que l’on laissât finalement les territoires chèrement conservés à des humains parvenus qui n’avaient rien fait pour les mériter. Souhaitant semer la discorde entre les participants elle lança un assaut avec ses guerriers, espérant que les Humains croiraient être tombés dans un piège qui se refermait sur eux. Mais c’est l’inverse qui se produisit. Hommes et Elfes unirent leurs forces pour la repousser. Elle fut d’ailleurs la seule survivante de cette attaque ratée. Après ce cuisant échec, l’Elfe qui allait devenir Arachnia, décida de quitter Palenthe. Elle se rendit dans le Nord où elle fit la connaissance de Ruëlyn le Tueur d’Homme. Cette rencontre allait d’ailleurs changer sa vie.
Une Forteresse fut édifiée par les Hommes au sommet de cette colline. Elle fut nommée la Forteresse de la Pax Pertinax en mémoire du pacte qui avait mis un terme au conflit entre les Hommes et les Elfes. Au fil des siècles, cependant, les Hommes finirent par s’entredéchirer pour la possession des terres que leurs avaient cédées les Elfes et la Forteresse de la Pax Pertinax finit par être détruite. Mais malgré cela, jamais les Hommes n’oublièrent leur serment envers les Elfes.
La Forteresse était bâtie sur une colline située à une dizaine de kilomètres au Nord-Ouest de l’actuelle cité de Belvini. Elle est aujourd’hui en ruines mais, dit-on, de nombreux souterrains inexplorés courent sous ses fondations. Ils font partie des innombrables moyens tactiques que mirent en place les Protos pour résister en vain à la trahison palenthine …
Revenir en haut Aller en bas
Yoritomo Ujina

avatar

Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: Aux compagnons de la nouvelle aube   Mar 1 Oct 2013 - 9:48

Compagnons, comme vous le savez, nous nous devons de tout nous dire. Et je viens vers vous pour vous faire part d'un sentiment d'injustice que je ressens.
Je vais vous demander de bien écouter chaques mots qui vont suivre

Maéva lis un décret
« Les Compagnons de la Nouvelle Aube ont démontré que le conflit entre la Religion de Haëroon et les Religions de Niva et de Solania était provoqué et souhaité par des sombres séides de Malgamoth. Dans sa grande sagesse, le Haut Juge Suprême préfère donc ne pas donner suite aux insultes répétées des Religions de Niva et de Solania qui elles se sont complues à suivre des voies obscures. Pour la paix et la Lumière et afin d’éviter que le Nord de Gandorâh ne sombre dans un bain de sang, la Religion de Haëroon décide donc de se retirer de Kerstadt et de Mooncastle, afin de ne pas alimenter le chaos qui aurait pu advenir et qui aurait pu conduire à un Nouvel Âge de Ténèbres. Cependant, si les Nivans et les Solanians ne faisaient pas preuve de la même prise de conscience, il est évident que la Religion de Haëroon reviendrait examiner de plus près ceux qui se sont si facilement abandonnés à la haine et à la vengeance … »

Maéva referme le parchemin
Maintenant je vous demanderais d'écouter cet autre décret imaginaire.

Maéva ouvre un autre parchemin et le lis
Les Compagnons de la Nouvelle Aube ont démontré que le conflit entre la Religion de Haëroon et les Religions de Niva et de Solania était provoqué et souhaité par des sombres séides de Malgamoth. Dans sa grande sagesse, le Grand Architecte de Marbre Marcelo Almonejos préfère donc ne pas donner suite aux insultes répétées de la Religion de Haëronn qui elle c'est complue à suivre des voies obscures. Pour la paix et la Lumière et afin d’éviter que le Nord de Gandorâh ne sombre dans un bain de sang, la Religion de d'Haëron à décidée donc de se retirer de Kerstadt et de Mooncastle, afin de ne pas continuer à alimenter le chaos qui aurait pu advenir et qui aurait pu conduire à un Nouvel Âge de Ténèbres. Cependant, si les Haérites ne faisaient pas preuve de la même prise de conscience, il est évident que la Religion de Solania seraient à nouveau examiner de plus près, avec un zèle qui déborde de haine et à la vengeance … »

Maéva passe ensuite le parchemin sur la flamme d'une bougie et le regarde s'enflammer

Juste une inversion de mots mais ceci ferais exploser l'empire.
Dans cette sombre affaire, les tords étaient partagé et j'aurai attendu un peu plus d'égalité venant de celui qui représente la Justice.
Un homme qui en avaient pas le droit, qui a bafoué les lois de notre Empire à tous m'a destitué. Alors certes, les choses sont rentré dans l'ordre, mais le décret que tous peuvent lire salie ma religion et celle de Niva.

Comme je ne suis pas stupide, je décide de n'en parlé qu'a vous, car de tel propos pourraient donner des "raisons" à votre religion Maéva regarde Maélys de vouloir anéantir Solania.


Je me rappelle, il y a quelques années avoir entendu quelqu'un dire : Lorsque qu'un individu, quel qu'il soit, n'est pas en accord avec la Justice du Haut Juge Suprême c'est que cet individu ne connait pas la Justice.
Ceci est un fait incontestable, donc il n y a pas d'injustice dans cette affaire.

Par contre, je suis Chambellane Impériale et les mots et les maux de la cour je les connais et je suis donc déçu de lire un décret qui ne fait que piétiner les autres en se dédouanant de ces responsabilités.
Le Haut Juge Suprême à choisi le venin dans ce décret, et moi je répondrai par la sagesse, en courbant l'échine et en m'estimant heureuse.

Maéva


_________________
Revenir en haut Aller en bas
pierso
Membre du CA
avatar

Date d'inscription : 15/03/2005
Chronique d'Arhys : Gregorio Cagalirius, Prince Doré de Coranthe et Chancelier de Cagalironne, Régent par intérim de Cagalironne.

MessageSujet: Re: Aux compagnons de la nouvelle aube   Mar 1 Oct 2013 - 12:05

"A la lecture des décrets, j'aurais froncé les sourcils"

Tu fais preuve d'une grande sagesse Maeva,
Nous savons tous combien cet épisode a été douloureux pour toi, et nous le regrettons.
Nous avons en effet mis en lumière qu'il s'agissait de manipulation malgamienne, mais cela peut il être révélé aux petites gens? Qui veut bien croire que nous dirigeants nous laissons berner par des malgamiens? Ou même pire puisqu'ici on parle de nous, Compagnons de la Nouvele Aube, si il venait à se savoir que nous avons été dupé, devrais je dire encore, le peuple ne comprendrait pas, les membres du CTUG ne comprendraient pas.
Donc nous devons laisser cette vérité partielle et partiale nous être délivré, sans que nous puissions agir contre...
Je n'aime pas plus que toi savoir que des gens sont stigmatisés, mais n'est ce pas préférable à une guerre, qui détruirait tout ce pour quoi nous nous sommes battus jusqu'a aujourd'hui?
Je ne suis pas dans mon rôle en faisant cela, mais j'ai l'impression qu'il fallait dire tout ça...
Désolé Maëva.

"Semble triste"

_________________
Pierso, l'homme au mille et un perso.
Revenir en haut Aller en bas
Toturi Toshiteru

avatar

Date d'inscription : 22/03/2005

MessageSujet: Re: Aux compagnons de la nouvelle aube   Mar 1 Oct 2013 - 16:32

Ayant écouté l'échange de parole entre la duchesse de Mooncastle et du serviteur de Healmak et compagnon de la nouvelle aube, l'homme fit son entré discrètement puis tout en saluant les personnes présente, il pris la parole.


Dame(oiselle) Maëva,

Je me permet d'intervenir ... Le Duc pris un temps de pause puis lança un sourire amical à la solaniane ; Pour ceux qui ne me connaissent pas, je me nomme Loéhann Haëris , compagnon de la nouvelle aube, il m'arrive aussi de faire office de mémoire pour Oromalum et se groupe hétéroclite. Je me suis permis d'écouter vos propos et je souhaiterais vous conté une histoire qui as eu lieu il y a quelques décennie la ou d'autres héros faisaient leurs possible pour défendre Gandorâh et parfois même Arhys ...

Il s'agissait de deux notables Haërit qui avaient leurs propres code de la justice et plaçaient alors plus de coeur que de raison. Alors le monde c'est mis à aller dans leurs sens, décriant le radicalisme et l'inflexibilité immoral de la religion de Haëroon ... Ses deux hommes ont chacun de leurs côtés contribué à se changement, à cette fin et au renouvellement . Inconsciemment, ils souhaitaient agir justement et avec le coeur léger mais au fil du temps, ils comprirent avec regret que la ou nous voyions la cruauté des serviteurs du Juste, il y avait dans l'ombre, les serviteurs de Malgamoth , ceux qui avaient en réalité orchestré toutes cette mise en scène tragique, celle ou l'Homme devais choisir entre son humanité et sa Divinité ... Choix difficile pour ceux qui se laisse à pensé. 
La leçon des Dieux nous à appris que même celui qui se montre Indéfectible le fait par amour pour son peuple et par mémoire pour ceux qui se sont sacrifié pour la "Justice". La religion du seigneur Haëroon est pleinement consciente aujourd'hui avoir du sacrifié pour l'exemple leurs représentant afin de permettre aux peuples un avenir plus lumineux que celui qui nous étaient réserver. Chaque action est déterminer par le fait que le seigneur Malgamoth et ses séides sèmes eux même ses scénettes pour faire  pleurer les plus sensible et révolté les plus passionnés d'entre nous.
 Le Haut Juge suprême Garold Hendar est aussi la mémoire de la Justice et sais tout ce que nous avons payé, et refuse aujourd'hui légitimement de permettre une nouvelle fois que Malgamoth ai de nouveau une emprise sur nos esprits ...
Quant à notre rôle, il est clair ... nous devons répandre sa parole, adapté à chacun des Ordres divins car ce n'est pas au Roi de se faire comprendre mais c'est à nous de percevoir toute la richesse, l'amour, et la foi de ses actes et d'y mettre des Mots.


Ne voyez pas des reproches Dam(oiselle) Maëva , mais parfois dans ses noeuds politique il nous arrive d'oublié que nous sommes tous lié par se même sacrifice et ses valeurs Divine et que toute en place forme l'équilibre de Gandorâh. J'espère avoir pu vous éclairez. Je me tiens, si vous le souhaitez, disponible, pour discuter si vous avez d'autres question ou si vous ressentez le besoin d’approfondir cela.




Loéhann se tins alors en retrait, laissant les discussions se poursuivre 
Revenir en haut Aller en bas
raymane

avatar

Date d'inscription : 05/04/2008
Chronique d'Arhys : cherchez l'elfe tout pourri de la table, vous trouverez ...

MessageSujet: Re: Aux compagnons de la nouvelle aube   Lun 11 Nov 2013 - 19:05

Voici les quelques mots prononcés par Lohéann lors de la soirée organisée par l'Empereur :

El Crepusculo
De l'Aube au Crépuscule, les héritiers du Jugement Dernier s'éveillaient à cette Gandorâh, porteuse de temps plus propices pour la lumière et son Empire. Mais un adversaire se désignait comme le crépuscule de la Nouvelle Aube et n'était pas prêt à laisser les peuples prospérer et soigner leurs blessures. Il décida d'affronter et d'anéantir leurs plans et c'est ainsi que débuta la confrontation de deux Idées, ou les jeunes héros étaient encore peut assurés avec leurs rôles et leurs devoirs. Ceci les mena au Royaume Ensoleillé, là ou se jouerait la bataille finale, celle qui baignerait Gandorâh de ses rayons d'une Aube ou du Crépuscule définitif... Mais encore une fois la leçon ne fut pas si simple lorsque les héritiers du Jugement Dernier surent que l'ennemis qui mettait tant de ardeur à la tâche n'était autre qu'un Homme si aimé, Salim Al-Darim. Mais malgré leurs cœurs lourds, c'est avec Justice et Détermination qu'ils désignèrent la menace et éradiquèrent les séide de l'infâme ... car aucun d'eux n'avaient oublié les sacrifices fait pour que l'Aube puisse réapparaitre .

Sabhã  
A l'émerge des Anciens Dieux Sédeth, la Nouvelle Aube eu conscience du danger de leur réveil et de leurs volonté d'asservir le monde qu'ils avaient rebâti. C'est avec la bénédiction de l'Empereur Kelthir II qu'ils partirent en quête de réponse afin de repousser la menace de ceux qui soumettaient les peuples de Gandorâh à des cultes anciens et oubliés ... Les héros envoyés par Kelthir II ont du faire preuve d'ingéniosité, de foi, de sagesse, de volonté et de force pour assurer la victoire aux peuples qu'ils chérissent tant.
Alors qu'un peuple inconnu, les Gobelins de l'empire de Gorgozz , ennemis ancestraux des Dieux Pérégraniens qui s'allièrent aux Anciens Dieux Sédeth, décidèrent de raser les terres corrompues par la présence de ses entités et de leurs cultes, la nouvelle aube encore une fois, intervint auprès de ce peuple pour parlementer au nom de Gandorâh et trouvèrent finalement un accord avec ces Gobelins pour épargner leurs terres d'une nouvelle tragédie et, désignant par la même occasion à ce peuple les Dieux Sédeth comme la seule menace. C'est ainsi que la Nouvelle Aube et ce mystérieux peuple Gobelin assiégea la cité de xxxxxxx dans une bataille maritime sanglante, la Nouvelle Aube, n'entendant que son courage et sa foi affronta le Dieu crocodile Sabhã, déployant tous les dons divins offerts par nos dieux bien-aimés, la terreur des mers Sabhã, lâcha son dernier souffle ... Ces divinités pouvaient alors mourir, et les Dieux dans leurs infini clairvoyance avaient donné à la Nouvelle Aube toute la matière pour répondre à cette nouvelle menace.


Mashtû
Mashtû, déesse primordial d'une contrée lointaine nommée la Pérégranie. Celle ci n'avait pour but que de semer la mort et la destruction. Rien n'aurait su l'arrêter si ce n'est la Nouvelle Aube qui avait forgé avec l'empire Gorgoz une alliance consolidée par la défaite de Sabhã. Cette déesse ne se serait pas arrêter aux frontières de l'empire Gorgoz et devenait ainsi une menace pour toutes civilisation et vies. C'est loin de leurs terres natale que la Nouvelle Aube, soutenue par des troupes impériales, qu'ils désignèrent l'objectif qui n'était autre que la prison de Mashtû, lieu de culte pour ses séides. C'est grâce au sacrifice d'un jeune demi dieu nommé Kedarrion que les héros de la Nouvelle Aube et ses alliés, les gobelins et des dieux Wurg purent abattre avec de lourdes pertes Mashtû et ses adorateurs ...

Yahrôk
Yahrôk, Dieu Hyène destructeur en quête de vengeance était le dernier Dieu Sédeth qui restait encore sur ce monde. Il avait décidé, après avoir ravagé et pillé quelques territoires de la péninsule continentale, de se diriger en Palenthe pour gagner le soutien d'Arachnia afin de détruire cette terre encore affaiblie par les derniers évènements. La Nouvelle Aube, qui une fois n'est pas coutume, a choisi de rejoindre Palenthe pour offrir son soutien et terminer ce qu'elle avait commencé. C'est avec la bénédiction de la nouvelle impératrice de Palenthe que les héros de la Nouvelle Aube prirent les armes au coté de l'armée afin d'affronter les hordes jointe d'Arachnia et Yahrôk sur la très symbolique forteresse de la Pax Pertinax. S'en suivit alors un combat acharné et sans pitié ou le Dieu Hyène et la venimeuse Araignée déchainèrent tous leurs pouvoirs pour abattre la Nouvelle Aube et leurs alliés mais leurs foi ne fût pas ébranlée et malgré la chute de certains d'entre eux lors de l'affrontement avec des loups-garou et des araignées mortelles. Aucune déroute n'était possible et c'est avec la Bannière de Lugh, combinée à leurs pouvoirs que la Nouvelle Aube, avec l'aide soudaine d'Arachnia, consciente de sa défaite, qu'ils libérèrent Palenthe et les peuples du nord de Gandorâh de la menace de la Bête. C'est sans aucune autre alternative que l'Araignée pris la fuite vers ses forêts maudites ... Ainsi finit la menace des Anciens Dieux Sédeth.

Tous ces évènements ont requit de la foi, face à l'arrivée de ces dieux trompeurs, de la persévérance, contre la vague de désespoir lancé par leurs ennemis et des peuples en souffrance, de la force, lorsqu'il fallait affronter des Dieux et de l'humilité lorsque les héros de la Nouvelle Aube devaient se souvenir qu'ils n'étaient que des Hommes au service des Divins et de leurs peuples. Il fallait de la cohésion face aux épreuves et aux souffrances apportées par l'ennemis ... Souvenons-nous de ceux qui éprouvent ! Souvenons-nous de leurs sacrifices ! Souvenons-nous de leurs réussites et de leurs défaites ! Car les Héros de la Nouvelle Aube n'ont pas la prétention d'être plus que ce qu'ils ne sont... des gens du peuple de Gandorâh qui se sont extrait pour défendre leurs idéaux Divins et leurs terres face aux ennemis qui souhaitent faire oublier ceux qui portent dans leurs cœurs le Jugement Dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aux compagnons de la nouvelle aube   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aux compagnons de la nouvelle aube
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aux compagnons de la nouvelle aube
» Une nouvelle Aube est née dans la forêt ♥
» [TSW] Test de personnalité de l'Aube Nouvelle
» Une Aube Nouvelle [Danaelle] Partie 2
» Petite nouvelle du Renard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
O.R.C.S. - Le Forum :: Les Games ORCS :: Chronique d'Arhys-
Sauter vers: