Site de l'association JdR ORCS
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresConnexion
Pensez à renouveler votre inscription (feuille d'inscription)

Partagez | 
 

 Résumé des épisodes précédents : Année 429 AA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Résumé des épisodes précédents : Année 429 AA   Mer 4 Aoû 2010 - 0:01

Printemps 429


Izgan



[27/07/10. Anahendiel, Jérémiah, Kylan, Lohéann, Parma]

Basseclaire : Epousailles entre Kylan Anderson, Baron de Timberun et Capitaine de la Garde Pourpre et Nolwen Felomne, membre de la Fraternité du Cercle Blanc et soeur du Sénéchal de Rocsombre Arisitide Felomne et de l’ancien Agent d’Auromalum Gondebeau Felomne.

Basseclaire : Olmar demande aux PJs de le rejoindre dans le petit village d’Izgan. L’enquêteur a reçu des infos au sujet de mystérieuses disparitions dans ce village. Selon ses premières sources les habitants du village semblent plusieurs à avoir fait le même rêve peu avant de disparaître. Olmar pense que cette affaire pourrait intéresser les Compagnons de la Nouvelle Aube et avoir un rapport avec une de leurs précédentes affaires ; il est parti sur place pour enquêter avant leur arrivée.

Izgan du nom du célèbre Sorcier Izgan qui a donné à Lughan l’épée qui l’a rendu légendaire. Le mage vivait dans un manoir sur un rocher au large. Aprés avoir déjoué un complot contre sa vie il a pu développer son domaine et aidé par Lughan, il a fondé un village sur la côte.

Rappel historique pour les jartonneurs : En 891, le château d'Izgan appartient encore à un petit noble dénommé Althor. Graffe, alors modeste chevalier, fait partie de sa suite et Izgan est son conseiller. En 896 des Gnârks attaquent le nord de l'Astélie, Graffe, homme pieux, se joint à l'armée de Fortsword pour défendre les terres humaines. Cette aventure l'éloigne des siens pendant 5 longues années. De retour dans sa patrie à la tête d'une troupe de 15 guerriers, il apprend la mort de son seigneur. A la mort d'Althor, Aldred, le Baron de Fortsword a tenté de s'emparer de la place forte mais Izgan l'a tenu en échec. Le château d'Izgan est stratégiquement très important ; il permet de contrôler l'accès du domaine de Fortsword par le sud. Graffe éprouve le besoin de s'emparer à son tour du château. Il se rend chez Izgan avec trois amis et lui expose ses plans. Mais le magicien refuse les propositions du chevalier. La politique l'ennuie et il n'a aucunement l'intention d'admettre Graffe et sa suite dans son château. Les quatre chevaliers tentent de tuer Izgan, mais grâce aux pouvoirs que lui octroie son sceptre, il met en fuite les chevaliers non sans avoir ôté la vie à l'un d'eux, Baldon.

Cette même année, 901, Lughan et Kandjar aident Izgan à se défendre contre un nouvel assaut de Graffe. Il ne reste plus aucun survivant. Izgan tue Graffe de ses propres mains. En remerciement, il donne son sceptre à Lughan qui se change en l'Epée d'Izgan, une lame exceptionnelle et il l'invite lui et sa suite à séjourner chez lui. Kandjar refuse car il n'en a pas fini de sa vie aventureuse. Lughan accepte l'invitation mais il repart avec Kandjar ; il reviendra ultérieurement.

Izgan a tenté par la suite des études sur l'immortalité mais après son échec sur Jamana, il s'est juré de ne plus jamais recommencer se concentrant alors sur la gestion de son domaine avec l'aide de Lughan. Il commença dés lors à s'ouvrir au monde.

Aujourd’hui le manoir est en ruines, abandonné depuis longtemps. Le village quant à lui a prospéré modestement. Maisons de pierres construites grâce à l’exploitation des carrières de Hillstone situées à quelques kilomètres du village. La plupart des habitants sont d’ailleurs mineurs. Peu de pêcheurs par contre malgré la proximité de la mer. La mauvaise réputation du rocher d’Izgan en est sûrement la cause : « De nombreux drames s’y sont joués par le passé ... ».

Enquête sur place. Olmar est introuvable. Les habitants répondent qu’il est arrivé il y a quelques jours, il a posé quelques questions puis il a disparu le lendemain, « comme les autres ». Les PJs sont reçus par le bourgmestre et sa suite. Les infos à glaner sont maigres.

A l’heure du repas du soir, Jérémiah et Parma trouvent Lohéann inconscient dans sa suite. Il s’est effondré sans raison et il dit avoir fait un rêve. Il le raconte à ses compagnons :

Il a vu un château en ruines construit sur un ilôt rocheux. Sur les remparts se tenait un homme effrayant, monstrueuse silhouette, immonde amalgame de chair et d'acier aux mains bardées de lames démesurées, une impressionnante silhouette décharnée, drapée dans un linceul noir déchiqueté brodé de signes cabalistiques argentés, semblant flotter dans les airs. Son visage était couturé et hérissé de prothèses rudimentaires, une sorte d'ange de la mort. Il l’a regardé et l’a pointé de son bras droit qui semble entièrement mécanique : « Je suis le Fléau ! Rejoins-moi ! Ce monde touche à sa fin, viens me rejoindre et tu contempleras la Toute Puissance du Vrai Dieu ! Joins-toi à lui et il te conduira en la Palenthe Céleste ! » Après ces mots, il a pointé l’entrée du manoir au-dessus de laquelle il se tenait.

ð Les PJs en concluent qu’il se passe quelque chose de louche dans l’ancien manoir d’Izgan et ils décident de s’y rendre. D’autant plus qu’Olmar semble s’y trouver et ne pas être dans son état normal.

Le manoir : A moitié en ruines il n’est plus que l’ombre de lui-même. Les portes d’entrée ont pratiquement disparu, mangées par la vermine.

Grand hall d’entrée, occupé par les villageois. Ils n’en manquent aucun. Ils attendent « le jour de la cérémonie de purification », qui ne saurait tarder, du moins « c’est que nous a dit le Grand Prêtre ». Elle se tiendra dans l’ancienne salle de bal au rez-de-chaussée ; un bassin est installé et décoré de fleurs blanches et autres pierres précieuses claires. L’endroit baigne dans une lumière quasi divine.

Les PJs retrouvent Olmar, il attend la cérémonie comme les autres ; tous les villageois semblent prêts à recevoir la purification du Vrai Dieu, Olmar compris. Ils sont comme fascinés par cette nouvelle religion qui s’offre à eux.

Pendant leur déambulation, un gars bizarre et mystérieux vient à leur rencontre : « Attention, ouvrez les yeux ». A peine a-t-il délivré son message qu’il disparaît rapidement au détour d’un couloir, ses yeux trahissant une grande angoisse.

Le rituel : Le rituel de purification consiste à revêtir des robes de cérémonie blanches fournies par les prêtres et à s’allonger dans le bassin rempli d’eau divine, un liquide ressemblant à de l’argent fondu en moins opaque et plus fluide, et à s’imerger en totalité pendant que le Grand Prêtre récite des prières louant le Vrai Dieu. A peine immergés leurs visages semblent exprimer la paix intérieure que ressentent leurs âmes.

_ Quand c’est au tour des PJs d’entrer dans le bassin, le mystérieux bonhomme réapparaît et hurle : « Non ! Ouvrez les yeux ! ». Cette intervention provoque une distorsion qui permet aux PJs de voir la réalité qui semlait masquée par une puissante illusion.

Le bassin divin dans lequel ils s’apprêtaient à plonger est en fait un bassin d’acide légèrement argenté qui a liquéfié les corps des villageois s’y étant plongés avant eux. Les résidus de corps humain se déversent dans des bocaux qui sont récupérés par des « prêtres » et remis dans une caisse derrière le Grand Prêtre qui dirige la cérémonie. Dans le bassin ne restent que leurs squelettes parfaitement blanchis.

_ Le Grand Prêtre apparaît sous son véritable visage, un être maigre et décharné doté de diverses prothèses mécaniques. Il attrappe la caisse et disparaît. Il n’a cependant pas le temps de se saisir de celles qui sont encore en train de se remplir d’un liquide épais rouge argenté, bouillie de corps humain. Tandis que ses 5 Apôtres font face aux PJs pour les défonce. Ils portent de longs manteaux en cuir noir, ils se ressemblent étrangement, comme s’ils étaient tous frères, voire jumeaux. Crâne et corps écorchés vifs, incrustés de plaques de métal, lames et autres objets mécaniques divers greffés sur le corps

_ Combat.

Epilogue : Les survivants reprennent conscience abasourdis et constatent le massacre. Ils sont horrifiés par ce qu’ils voient et ce à quoi ils ont échappé. Anahendiel tentent de les calmer.

Jérémiah récupère l’un des 6 bocaux de bouillie humaine laissé par le Grand Prêtre.

Lohéann récupère les 5 autres et les fait parvenir à Louowynne Adelma,, Lord Rabbits, Wallan Wisenberg, Ermold Wolfberg et Maëlla de la Rosa. Il leur demande de les étudier pour savoir quelles informations ils peuvent en tirer.

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents : Année 429 AA   Mer 4 Aoû 2010 - 0:02

Eté 429


La Sainte Eglise du Vrai Dieu



[30/07/10. Anahendiel, Jérémiah, Lohéann]

Basseclaire : Rumeur : La Sainte Eglise du Vrai Dieu, une nouvelle institution apparaît dans le Nord ; elle s’implante facilement à la surprise générale, sans que personne ne puisse s’y opposer.

Introduction : Les PJs font un rêve étrange. : Ils se voient sur une colline, en contrebas une cité blanche au bord de la mer et survolée par un grand aigle royal ; de nombreux navires sont à quai. L’un d’entre eux lève l’ancre et peu de temps après il s’embrase. Alors, un cavalier arrive de derrière eux sur la colline. C’est une chevalier noir portant une lourde armure démoniaque et chevauchant un destrier noir aux sabots et à la crinière de feu et expirant de la fumée noire. Il pointe le navire et leur dit : « Ouvrez les yeux Dormeurs ! Ouvrez les yeux car Dark Nightmare veille pour vous ! Arraisonnez ce navire et vous comprendrez. Laissez-le vous échapper et vos yeux se fermeront à jamais ! »

_ Les PJs se réveillent en sursaut.

Enquête : Identifier le navire par la symbolique du rêve. Lorsqu’ils arrivent à Steeport, les PJs apprennent par la Capitainerie qu’un navire nommé Le Flamboyant vient juste de partir. Il s’agit d’un navire de commerce en route pour le Kaasahrim appartenant à un Mage Alchimiste du Collège des Robes Blanches, un certain Ewald de Kleinberg.

_ Arrêter le navire en l’abordant

_ Bataille navale. Navire défendu par 5 Mécanomanciens mais il n’est pas armé ð Abordage. Les marins travaillent de force sous la menace. Ils se rendent dés que les Mécanomanciens sont vaincus.

_ Découverte dans la cale de 8 corps nus placés dans des sortes de cercueils réfrigérés. Ils sont morts mais leurs cadavres sont gardés en état par le froid. Ce sont tous des mages du laboratoire des CRB à Steeport, dont Ewald de Kleinberg lui-même !

Le Collège : Ewald de Kleinberg est le dirigeant du laboratoire alchimique du CRB à Steeport. Collège spécialisé dans la recherche alchimique mais disposant de tous les équipements pour l’enseignement de tous les corps de la magie élémentaire.

Vu de l’extérieur, le collège semble fermé : aucune activité.

A l’intérieur, le bâtiment est dévasté. Traces de sang partout sur les murs. Couloirs jalonnés d’immondices. Quelques cadavres de mages peuvent être retrouvés dans les différentes salles de cours et autres amphithéâtres et salles d’expériences magiques. Tout le monde est mort depuis plusieurs semaines et la puanteur macabre est à peine soutenable.

Le laboratoire d’alchimie au sous-sol.

Les tables de travail alchimique semblent avoir été changées en tables d’opération : nombreux ustensiles de chirurgie ensanglantés traînent de-ci de-là.

La pièce est couverte de sang du sol au plafond mais personne de vivant ne peut être trouvé.

Sur un bureau, de nombreuses éprouvettes brisées et sous ce même bureau des restes de notes d’analyse d’un « bocal mystérieux envoyé par l’Archimage Blanc pour être analysé ». Les premières conclusions parlent d’un « mystérieux liquide argenté semblant conscient ... »

Epilogue : Les PJs comprennent que le bocal est responsable de ce qui s’est passé ici et que ce bocal a un lien avec la prise de pouvoir de la SEVD.

ð En effet, les PJs apprennent des commerces que ceux-ci ont été achetés pour une bouchée de pain par la SEVO. Le CRB a signé l’acte de vente ; tout est parfaitement en règle. ; Personne ne comprend pourquoi.

ð Les PJs apprennent des autres sommités à qui Lohéann a envoyé les flacons que la même chose s’est produite dans leurs laboratoires d’analyse ; tout le monde est mort et des corps ont été emportés ... Il est déjà trop tard ...

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents : Année 429 AA   Lun 30 Aoû 2010 - 19:59

Automne 429
Vol de nuit
[27/08/10. Aënolë, Aurélia]
 Basseclaire : Rumeur : La Divine Parole de Haëroon préparerait, suite aux évènements récents, un sommet inter religieux visant à lutter de concert contre l’émergence de la religion hérétique. Les Nivans de la Confédération Continentale des Marchands se seraient d’ailleurs déjà dits réticents à cette nouvelle pensant qu’il s’agit là « d’une nouvelle manœuvre des manipulateurs haërites pour grignoter encore plus de pouvoir … »
Autres rumeurs : Nombreuses disparitions à Basseclaire. Des citoyens de toutes origines sociales semblent tout bonnement partir de chez eux. Les cadavres de certains sont retrouvés plusieurs semaines plus tard mutilés et affublés d’horribles prothèses mécaniques. On a retrouvé chez d’autres des messages d’adieu indiquant qu’ils avaient décidé de rejoindre « le Vrai Dieu ».
Phénomènes étranges dans les rues du Voyageur Téméraire. Des passants disent avoir entendu des hululements terrifiants et avoir aperçu les ombres de nombreux hiboux inquiétants (yeux écarlates et aussi brillants que le phare de Basseclaire) survoler le quartier basseclairian. La Garde Noire tente d’élucider ce mystère.
 Basseclaire : Jérémiah Hendarr se rend à la Capitale impériale pour présenter sa fille Rachelle Tadilie à l’Empereur, née le 8e de Kahial 429.
Aurélia Ashidie est officiellement nommée Docte Impériale par l’Erudite Impériale Maëlla de la Rosa. Sa charge consiste à enseigner à la Cour.
 Introduction des PJs : Ils font un rêve qui les conduit à Basseclaire : Ils se trouvent tous ensemble au sommet du château de Rocsombre, la nuit sur un chemin de ronde. En contrebas, ils reconnaissent Basseclaire. Le Chevalier Noir est à leur côté, il pointe son épée à deux mains vers le quartier du Voyageur Téméraire. Soudain, bruit d’un battement d’ailes. Un Hibou gigantesque surgit de derrière eux. Le chevalier Noir saute dessus et les invite à en faire de même. Les PJs se retrouvent sur le dos du hibou géant à survoler la Cité Divine sur fond de ciel nocturne. Ils se posent dans une rue étroite et obscure du Voyageur Téméraire. Le hibou s’envole et disparaît, le Chevalier Noir ôte son heaume et le jette par terre. Etrangement il a toujours un heaume sur la tête mais celui qu’il a jeté continue de rebondir et de rouler sur le pavé faisant un bruit métallique assourdissant qui résonne dans leur crâne. Le Chevalier Noir se tourne alors vers et eux et hurle : « Ouvrez les yeux ou vous serez engloutis ! » Et les PJs se réveillent en sursaut.
 La Rue du Casque : Les PJs comprennent dans la symbolique du rêve qu’ils doivent se rendre dans cette rue. Du moins que Dark Nightmare souhaite qu’ils s’y rendent. Lorsqu’ils y arrivent, la rue est sombre et déserte, même en plein jour. Pendant qu’ils l’arpentent pour tenter de trouver un indice quelconque sur les raisons pour lesquelles ils sont là, les PJs perçoivent des ombres mouvantes et des lueurs fuligineuses, ils ressentent qu’une influence étrange pèse en ces lieux. Plusieurs fois ils entendent des bruissements d’ailes et quelques hululements étouffés. Ils aperçoivent même d’étranges silhouettes brumeuses évoquant les spectres de hiboux aux yeux flamboyants.
 Puis soudain, au bout d’un long moment de vaine déambulation, les PJs voient se matérialiser devant eux, au milieu des hiboux, un elfe très vieux au visage sombre. Il se tient droit et silencieux et les regarde de manière menaçante. Sa silhouette est translucide.
Au bout d’un moment, il s’adresse à eux : « Je suis Hamak Hibou-Plume-du-Ciel, Chaman au service de Hibou. Un grand mal ronge votre cité et mes frères ont tenté de l’arrêter. Mais ils sont morts et leurs corps subissent le pire des sacrilèges. J’ai vaincu la noire influence en invoquant la puissance de Hibou. Malheureusement cette victoire ne fut que temporaire et le Mal a pu s’emparer de mon corps qu’il tient désormais en sa dominance. J’ai besoin de votre aide. Trouvez-moi et libérez-moi ! »
 Soudain, la vision se brouille et des nuées obscures la balayent. Puis un visage menaçant se forme un instant avant de disparaître.
 Course contre la mort :
 Peu de temps après, 5 assassins surgissent par surprise.
 Fight.
 Interrogatoire des survivants : Ils font partie d’une bande de criminels nommée les Rats Garous. Ils ont été recrutés par leur contact habituel dont ils ignorent l’identité dans la Taverne du Gosier Sans Fond. Leur mission était de mettre les PJs hors d’état de nuire.
____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
[27/08/10. Aënolë, Aurélia, Jérémiah]
 Pendant l’interrogatoire, un vieux mendiant arrive : « Ils ne savent rien de plus mais moi je peux vous aider … ». C’est un vieil homme aux longs cheveux gris et vêtu d’un long manteau crasseux et troué. Il dit se nommer Ernest et savoir qui a recruté les Rats Garous. Il s’agirait d’un « mage onirique » se cachant dans les ruines d’une maison du quartier. Ce mage est arrivé récemment dans le quartier et il a décidé d’y imposer sa loi. Il a entendu dire que récemment il avait eu des problèmes avec des elfes mais il n’en sait pas plus. Cependant il sait que le mage, en plus de recruter des criminels dispose de deux gardes du corps personnels qui assurent sa protection en permanence. Ernest a eu des problèmes avec ce mage et c’est pourquoi il est disposé à les aider à l’éliminer.
Mais ceci s’avère être un mensonge. Ernest travaille pour le même homme que les Rats Garous. C’est un appât qui doit les conduire dans un piège. Ernest guide les PJs jusqu’à une maison en ruines où sont embusqués une vingtaine de criminels.
 Fight difficile. Mais la situation finit par tourner à l’avantage des PJs. Les criminels se sauvent. Les PJs choppent Ernest et lui font avouer que son employeur est « un homme au regard fou, mi-homme mi-machine », les cheveux blancs ébouriffés masqués par endroits par des plaques de métal greffées sur le crâne. Il ne connaît pas son nom mais il donne le lieu de rendez-vous où il devait ensuite toucher le prix de son forfait. Cet endroit est une taverne du Voyageur Téméraire : la Fleur de Peste.
 La Fleur de Peste : Taverne miteuse située dans la rue Sauve qui peut. Le rendez-vous est fixé à minuit.
 Les PJs s’y rendent un peu avant. Lorsque le commanditaire d’Ernest arrive, accompagné de deux Mécanomanciens dont les prothèses sont dissimulées par de larges chapeaux et de longs manteaux noirs, il les repère immédiatement. L’homme disparaît promptement tandis que les deux Mécanomanciens se portent au devant des PJs.
 Interrogatoires : Les Mécanomanciens ne parlent pas ils sont totalement déments et dévoués au Vrai Dieu. Leur discours incohérent parle de fin du monde et de la venue du Vrai Dieu. Et que tous ceux qui ne le rejoindront pas seront anéantis.
Par contre le tavernier se montre plus loquace. Il apprend aux PJs que l’homme en question se nomme Ohlgernstein. Il est bien connu ici car c’est un habitué de la maison et un ami du tavernier. Cependant ce dernier se dit surpris de la nature de ses gardes du corps. Ohlgernstein a un lourd passé et il vient ici pour gérer ses sombres affaires. Selon ses infos, le Docteur Heinz Öhlgernstein était l'un des meilleurs chercheurs en matière de chirurgie mécanique que comptait le Temple de Klaspios de Basseclaire. A l'abri de son laboratoire et avec l'aval des prêtres supérieurs, il donnait libre cours à ses expériences, « sa folie créatrice » comme il l'appelait, sur des êtres humains. Mais ses travaux finirent par faire scandale au sein de la religion. Le Temple de Basseclaire rejeta toute la responsabilité sur lui et Heinz dut disparaître. Depuis il poursuit ses recherches dans l'ombre en se procurant ses sujets d'expérience par le biais de diverses bandes de criminels qu’il engage pour organiser leurs enlèvements. Il y a 7 ans cependant, il a subi un revers et a du se faire oublier quelques temps mais depuis quelques mois il a resurgi et semble disposer de moyens, pour mener à bien ses recherches, très supérieurs à ce qu’il avait avant sa retraite. Son laboratoire est situé au sous-sol d’une maison isolée au bord du gouffre. Heinz vit là, protégé par ses « créatures ».
 La puissance de Hibou : Les PJs se rendent sur place.
Ils trouvent facilement le laboratoire. Il s’agit d’une grande maison ancienne très proche du Gouffre et semblant abandonnée, devant laquelle patrouille une dizaine de Mécanomanciens.
 Malgré la lourde défense de la demeure, les PJs lancent l’assaut. A deux contre 15. Aënolë et Jérémiah doivent déployer toute leur puissance pour survivre à une tactique semblant suicidaire.
 Pendant ce temps, Aurélia s’infiltre dans la demeure par une fenêtre et finit par trouver Hamak au sous-sol, dans une salle qui fait office de réserve magique. Il est enchaîné à un mur, drogué, au centre d’un cercle magique dessiné sur le sol.
 Une fois libéré et remis sur pieds, Hamak Hibou-Plume-du-Ciel reprend rapidement des forces. Il n’a alors qu’une seule idée : se venger de Ohlgernstein, le savant fou et Nachtenwacht, le mage onirique.
 L’environnement change alors soudain. Les PJs et Hamak se retrouvent dans un désert obscur, au loin se découpent des montagnes noires au-dessus desquelles tourbillonnent des nuages ténébreux. Ohlgernstein et Nachtenwacht leur font face et leurs corps changent soudainement pour prendre la forme de géants de métal et de chair, tandis que les PJs sentent leurs forces les abandonner : ils se transforment en limaces et leurs Traits descendent tous à 1 !
 Hamak invoque alors la puissance de Hibou et il reprend son apparence véritable. Un hurlement strident se fait entendre et un Hibou spirituel titanesque déchire le voile de la réalité pour fusionner avec Hamak. Dans le même temps, une ombre noire jaillit des montagnes et enveloppe les deux géants de métal, un visage maléfique se dessine vaguement dans la nuée tourbillonnante. Le chaman se tourne vers les PJs et hurle : « Fuyez ! Cet adversaire est plus fort que vous ! »
 Les PJs se sentent projetés en arrière, et ils retombent lourdement sur le sol de Basseclaire, tandis que tous les murs du laboratoire sont en train de trembler. Le bâtiment est en train de s’effondrer sur Aurélia !
 Aënolë et Jérémiah pénètrent à la suite des Mécanomanciens et des créatures anthropomécaniques dans le laboratoire afin de porter secours à leur amie hibou. Mais à peine entrés, ils la voient sous forme hibou s’envoler par une fenêtre. Hélas pour eux ils n’ont qu’à peine le temps de sortir du laboratoire lorsque soudain un ultime et assourdissant craquement se fait entendre.  Un éclair jaillit des Cieux et foudroie la demeure qu’ils viennent de quitter. Le laboratoire explose, Jérémiah et Aënolë sont violemment projetés dans la rue.
 Des ruines en flammes du laboratoire émerge alors Hamak, blessé et épuisé mais vivant et encore vibrant de la puissance divine de Hibou …
 Epilogue : Hamak remercie les PJs de lui avoir sauvé la vie et il s’envole vers la Moondril. Ohlgernstein et Nachtenwacht ainsi que tous leurs sbires sont morts déchiquetés dans la déflagration. C’en est fini du laboratoire du savant fou …

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents : Année 429 AA   Mer 1 Sep 2010 - 22:07

Automne 429
Tous les chats sont noirs
[01/09/10. Antigono, Jérémiah, Parma]
 Basseclaire : L’Empereur convoque pendant l’hiver ses vassaux pour faire avec eux un bilan de la politique impériale de ces trois dernières années. Chaque régent est invité à décrire les évènements marquants qui se sont produits sur son domaine pendant cette période.
 Jérémiah annonce l’intégration officielle des Exilés de la Corne du Taureau au sein du noble peuple Nain.
 Palenthe : À la toute fin de l’hiver, les PJs sont convoqués à Palenthe par Lord Rabbits. Pour la première fois depuis les évènements de l’Eté 428, les PJs qui ont continué à le côtoyer ont senti que lord Duncan Rabbits était inquiet lorsqu’il leur a envoyé son message. Dans celui-ci, il leur explique qu’il a reçu un appel au secours de son vieil ami, Gubert Läsel, un archéologue de Klaspios, parti étudier le rite sedeth du Grand Rêve afin d'essayer de comprendre les récents phénomènes des rêves de masse.
 Séparément, les PJs se rendent à Palenthe et y arrivent entre la fin de l’hiver et le début du Printemps. Jérémiah, Parma et Antigono font la route ensemble à bord du galion du Duc de Keldonie.
 La rencontre : Alors que le navire des PJs est entré dans la Mer Intérieure depuis quelques jours, au cours d’une nuit où la brume occulte la lune et les étoiles et que l’absence de vent entraîne la persistance du brouillard, la vigie aperçoit, émergeant des brumes, un bateau d’une douzaine de mètres qui s’approche lentement. Son aspect est étrange : sur la coque de bois grisée par les embruns sont fixées des algues brunes et vertes, et de rares lambeaux pendent à la place des voiles ; il est en mauvais état et semble de type ancien. Il dérive et vient bientôt heurter le bateau. Il semble désert.
Apparaît sur le pont et vient à leur rencontre une grande femme aux longs cheveux noirs, elle est vêtue d’une robe noire aux liserés d’argent et fait montre d’une noblesse indéniable. Sa silhouette est translucide ; il s’agit manifestement d’un esprit :
« Je suis Calliope, Reine de Palenthe. Je fus jadis maudite par le Minotaure Hariès et condamnée à dériver sur la Mer Intérieure jusqu’à ce qu’un « Prince de sang Palenthus m’accorde l’absolution au nom de l’Empire de Palenthe. Quelques années après, le Prince Sombre détruisit l’Empire de Palenthe, me condamnant à errer sur la Mer Intérieure pour l’éternité. Pour lever la malédiction, un Palenthus portant couronne impériale doit m’accorder cette rédemption devant ma statue préférée qui ornait autrefois ma chambre et représentait un magnifique chat noir. Si cette rédemption ne devait se produire dans le mois après ma rencontre avec des êtres vivants, mon âme appartiendrait définitivement au Minotaure et se changerait en démon … »
 Une fois son message délivré, l’esprit de Calliope disparaît. Ne restent à bord que les chats squelettes. Ils observent les PJs en gardant prudemment leurs distances.
 Exploration du navire : L’état du pont est très dégradé. Débris, algues, ossements humains, déchets de poissons. Un escalier descend vers une cabine à la poupe. La porte est fermée. Sur le lit est étendu le squelette de Calliope, habillé de la robe dans laquelle les PJs l’ont rencontrée. Un coffre se trouve au fond de la pièce, il n’est pas verrouillé. Il contient des vêtements et un livre de bord qui commence ainsi :
« Ainsi ont-ils voulu se débarrasser de moi, me condamnant à errer sur les mers. Mais ils me craindront toujours car mes secrets et mes trésors – leurs secrets et leurs trésors – demeurent en lieu sûr. Et je sais qu’un jour quelqu’un les fera ressurgir du passé. Sans doute en tirera-t-il grand profit, mais alors les gens se souviendront de Calliope et ils regretteront ce qui lui a été fait ».
S’en suivent les divagations d’une femme qui devient folle à cause de sa solitude et de sa vie qui lui échappe. Elle décrit les décès successifs de ses chats en quelques mois. Son récit fait ressentir sa haine sans cesse croissante.
 Arrivée à Palenthe :
 Les PJs cherchent des infos sur les « reines de Palenthe » : On leur conseille de consulter le Livre dynastique de Palenthe. L’original se trouve au Palais Impérial mais il en existe de nombreuses copies dans toutes les bibliothèques de la cité. Les PJs se rendent chez Rabbits et consultent Eroneus. Mais dans le Livre, ne figure pas le nom de Calliope. Cependant les PJs remarquent un détail intéressant : Dans l’histoire de Palenthe le domaine a très rarement été un Royaume ; dés l’origine, il devient rapidement un empire après la conquête des cités états alentour. L’Empire a cédé sa place à une République pendant 3 siècles pour redevenir un Empire aujourd’hui. L’appellation de Roi de Palenthe n’existe quasiment pas à une exception près : Augustus Palenthus qui au moment de la conquête de Terre Neuve dans les années 50 AA se présenta aux Astéliens comme Roi de Palenthe et Duc de Colladon … Mais sa femme se nommait Helena et non Calliope. Cependant il semble s’être marié très tardivement et avoir eu ses enfants très rapidement après son mariage. (Marié en 35 AA à l’âge de 27 ans, sa fille naît en 36 et son fils l’année suivante).
 Rabbits connaît vaguement le nom de Calliope par le biais d’un vieux dicton traditionnel : On dit en Palenthe d’une personne douée du sens de l’orientation « qu’elle trouverait plus sûrement le chemin de la maison par une nuit sans lune que ne l’auraient fait les chats de la Reine Calliope ». (Proverbe palenthin).
 Les PJs trouvent, grâce à Eroneus, la légende de Calliope dans un ancien ouvrage, Superstitionis et fabulae parlant du folklore palenthin et reprenant le proverbe palenthin pour en expliquer l’origine. Calliope Cagalirius était la détestable première épouse du Roi de Palenthe Augustus Palenthus (8 AA – 72 AA), le célèbre conquérant de Terre Neuve vers 60 AA, Elle haïssait la mer et elle restait cloîtrée dans ses luxueux appartements du palais royal de Palenthe. Son humeur sombre, son goût du noir et de l’argent, débordaient même dans les jardins du palais, remplis de sculptures tourmentées au milieu des cyprès et des ifs. Elle avait pour esclaves 9 chats noirs qui espionnaient pour son compte. Ainsi, en lisant leurs mémoires, elle connaissait les noirs secrets de l’empire. Les habitants redoutaient, avec raison, ses chats. En ayant eu assez, le Roi de Palenthe la mit sur un bateau avec ses chats et l’envoya à la dérive. On la vit pour la dernière fois au large de Cagalironne, sous la lune, un chat à la vigie et un autre à la proue. Son nom fut effacé du Livre dynastique de Palenthe. L’histoire est décrite comme une fable vraisemblablement inventée et n’ayant aucun fondement car il est avéré que le Roi Augustus Palenthus n’a eu qu’une seule épouse. Le texte ajoute qu’après l’exil de Calliope, les chats noirs firent l’objet de massacres. Et c’est d’ailleurs pourquoi en Palenthe et ailleurs, ces chats sont moins nombreux et qu’on dit d’eux qu’ils « portent malheur ». Un peu plus loin il est fait mention d’une légende concernant un vaisseau fantôme piloté par des squelettes de chats et qui serait la cause de nombreuses disparitions de navires marchands sur la Mer Intérieure. Il s’agit d’un conte pour faire peur aux enfants mais qui n’est pas du tout pris au sérieux.
 Le palais impérial : Dans la chambre censée avoir été celle de Calliope il ne reste rien qui puisse laisser penser qu’une sombre sorcière ait jadis vécu ici. Elle sert désormais de chambre pour invités de marque et elle est pour l’heure inoccupée. Le jardin sur lequel donne la chambre n’a lui aussi rien à voir avec la légende de Calliope. Les ifs et les cyprès y sont bien mais pas les statues difformes.
Une fois dans le jardin, les PJs aperçoivent une dizaine de chats, (la plupart noirs). Ils rôdent autour d’une dalle de pierre anodine dans le décor du jardin mais qui en fait dissimule un passage secret. Il s’ouvre par simple pression d’une pierre à la base du socle.
 Le trésor : Le passage est étroit. Quelques marches descendent puis la galerie continue en pente douce. L’humidité est importante. Après une bonne heure de marche le passage débouche sur une porte qui donne sur une grande cave où règne un certain désordre. Une quinzaine de chats (tous noirs) se trouvent un peu partout dans la grotte. Ils observent les PJs avec méfiance mais les laissent tranquilles. L’endroit est rempli de richesses diverses : Une effrayante statue de chat noir en bois, des livres anciens dont l’un écrit par Calliope, Les noirs secrets de Palenthe., des objets précieux divers, des herbes, des livres de magie, des objets portant le sceau de grandes familles palenthines, des papiers compromettants permettant de faire chanter certaines familles nobles, révélation de cachettes d’objets ou de fortunes familiales, emplacements de trésors, secrets d’Etat, révélation sur la nature de l’Empereur Euristhos, etc.
Certains de ses documents sont sans doute caducs, mais beaucoup d’autres pourraient s’avérer de véritables bombes à retardement qui, rendues publiques, pourraient provoquer des cataclysmes dans tout Gandorâh …
 Epilogue : Jérémiah dit à Victorius que par prudence il vaut mieux attendre que Lohéann examine l’endroit, car le doute subsiste quant aux tenants et aboutissants de cette affaire.

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents : Année 429 AA   Sam 11 Sep 2010 - 14:26



Lohéann mène son enquête, il découvre qu’Eglantina Palenthus a orchestré un complot contre son Empereur de frère pour le compte d’Hariès. Lohéann l’apprend à Victorius. Celui-ci fait arrêter sa sœur tristement et la fera interroger pour confirmer ces accusations douloureuses pour lui.

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents : Année 429 AA   

Revenir en haut Aller en bas
 
Résumé des épisodes précédents : Année 429 AA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Résumé des épisodes précédents : Année 430 AA
» Résumé des épisodes précédents. Année 425.
» Résumé des épisodes précédents. Année 424 AA.
» Résumé des épisodes précédents
» Résumé des épisodes précédents

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
O.R.C.S. - Le Forum :: Les Games ORCS :: Chronique d'Arhys-
Sauter vers: