Site de l'association JdR ORCS
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresConnexion
Pensez à renouveler votre inscription (feuille d'inscription)

Partagez | 
 

 Résumé des épîsodes précédents : Année 428

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Résumé des épîsodes précédents : Année 428   Dim 25 Avr 2010 - 20:47

Printemps 428



Intrigue kaasahr

[21/04/10. Adélaïde, Kylan, Loderr, Maëva, Obertius]

† Boukhabdhã : Retour de Yama Moto. Le navire d’Aurélia transportant les PJs fait escale dans la Perle du Désert. Temps de voyage : 35 jours de Tin Hong à Boukhabdhã. Arrivée à Boukhabdhã le 26/03/428 AA.

† Intro de la game : Boukhabdhã, escale. Les PJs prennent du repos. Ils sont contactés par un Agent d’Auromalum, un Messager kahilien d’une trentaine d’années qui vient leur transmettre le message de son maître, Agent d’Auromalum positionné au Kaasahrim, un sorcier kaasahr nommé Azrahim. Ce dernier voudrait les rencontrer et profiter de leur présence pour l’aider à résoudre un problème épineux. Azrahim leur donne rendez-vous dans sa résidence à Boukhabdhã.

_ Azrahim habite une résidence opulente. Il reçoit les PJs accompagné d’une jeune fille très belle. Azrahim, après les salutations d’usage, aborde rapidement le sujet qui le préoccupe : « Dans les collines au nord de Boukhabdhã, vient de s’installer une bande de brigands qui commence à insupporter le Sultan Salim al-Dharrim. Ils sont arrivés du nord et ils ont l’air assez bien organisés pour échapper à toutes les manœuvres qui ont tenté de les appréhender. Leur campement demeure introuvable, cependant nos services ont découvert que l’un des leurs serait infiltré ici même à Boukhabdhã. Ce groupuscule nous pose problème actuellement car le Sultanat organise bientôt un sommet religieux de la plus haute importance qui ne saurait souffrir d’être troublé par la présence insolente de ces brigands. C’est pourquoi nous aimerions tenter une conciliation avec eux, notre rôle n’étant évidemment pas d’interférer dans la politique du Sultan et de résoudre ce problème à sa place mais nous souhaitons par contre que le sommet se déroule dans les meilleures conditions car il est primordial pour l’équilibre du Kaasahrim. Il faudrait donc que vous rencontriez cet agent infiltré et que vous gagniez suffisamment sa confiance pour obtenir une audience auprès du chef des brigands, surnommé le Rescator. Il vous suffira ensuite de lui présenter cette jeune messagère qui a été formée pour cette mission et qui saura négocier avec lui. L’identité actuelle de leur agent infiltré est Khaled, Aide-cuisinier de la suite de la Maîtresse des Sciences Magiques Tahra al-Dharrim (6), en visite diplomatique auprès du Sultan, elle réside au palais depuis cet hiver. »

_ Azrahim confie alors sa protégée aux PJs.

† La messagère : Kheira bint Beyra est une jeune demoiselle ravissante : petite et mince, visage triangulaire, brune aux yeux verts, le teint mat et une expression perpétuellement rêveuse. Elle chante d’une voix ravissante et joue merveilleusement de l’oud (Instrument de musique à cordes pincées, à manche court sans frettes et à caisse en forme de demi poire, très répandu dans les domaines kaasahrs. L’oud est souvent appelé luth méridional). De plus elle est douce, pieuse et généreuse.

† Le Sommet religieux : Dirigeants des religions du Kaasahrim se rassemblant à Boukhabdhã pour le sommet dont le sujet est tenu secret :

O Bashar ibn Jaïda al-Dharrim (6) : Grand Inquisiteur du Kaasahrim nommé en Automne 427.

O Ishaq al-Sukah (4) : Grand Arpenteur de l'Oniris.

O Husaïna al-Abah (4) : Pétillante Ménestrelle des Rêves exaucés.

O Hakim al-Ghazi (5) : Haut Sage Errant.

O Hamzah al-Farah (6) : Impétueux Chevaucheur du Vent du Sud.

O Kamil al-Djalaïa (5) : Maître Ingénieur du Dôme Doré.

O Kamil al-Radi (6) : Etincelant Chevalier de la Lumière.

O Nafir al-Radi (6) : Haut Maître des Flottes de Gandorâh.

O Wahib al-Futuh (4) : Fabuleux Versificateur.

_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

[23/04/10. Adélaïde, Kylan, Loderr, Maëva, Obertius]

† Les PJs contactent Khaled. Ce dernier accepte de les conduire au campement d’Ayyaïdh en prenant bien soin de ne pas être suivi.

† Le campement d’Ayyaïdh : En plein désert, tapis au pied d’une colline rocheuse, des tentes dressées au milieu de dromadaires, chevaux, caisses de nourriture et d’eau, etc. La bande est composée de 23 hors-la-loi.

_ Les PJs sont scannés par un inquisteur et une sorcière.

_ Obertius est démasqué et arrêté : Hamid le torture pour obtenir des infos sur le maître qui le contrôle mentalement. Résultat de la torture :

1) Son identité véritable : Haëric Differdan

2) Identité de son Maître : Il ne la connaît pas, c’est un homme qui lui parlait dans sa tête. La seule personne qu’il ait vue est une femme envoyée par son Maître, à la peau noire aux yeux et aux cheveux blancs dont il ne sait rien de plus.

3) Sa mission : Infiltrer les Compagnons de la Nouvelle Aube, rester discret et exécuer les ordres de son Maître.

4) Ses liens avec le complot de Djabelaïa : Aucun lien.

5) Qui est El Crepusculo si tu dis ne pas connaître ton Maître ? : Aucune idée.

_ Mort de Haëric Differdan, aka Obertius, exécuté par Loderr

† Les négociations : Ayyaïdh, le Rescator, accepte de recevoir Kheira sous sa tente pour écouter ses propositions. Azraël reste avec lui.

Certains membres de la bande sont inquiets, Asmahan, la sorcière des fils de la bande, a reçu des mauvais présages, quelque chose de néfaste se prépare. Raïhdan craint que le « démon qui le poursuit » refasse surface. Il déconseille aux PJs de voyager de nuit dans le désert, le démon pourrait s’en prendre à eux. Les PJs sont invités à passer la nuit au campement.

† Hurlement dans la nuit. Raïhdan est mort. Kheira, une dague démoniaque à la main et couverte de sang semble découvrir son meurtre avec horreur, elle hurle. La dague disparaît, tout le campement se réveille abasourdi ...

† Epilogue : Raïhdan mort, Ayyaïdh, son frère jumeau souhaite se venger et rétablir la vérité en Djabelaïa. Les PJs prouvent qu’ils sont innocents et qu’ils ont été manipulés. Le Rescator leur demande alors de l’aider à faire justice ...

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épîsodes précédents : Année 428   Jeu 6 Mai 2010 - 15:27

† Fortsword : Organisation d’un grand festival haërite, l’Âge de la Nouvelle Aube, pour fêter l’annihilation totale des institutions malgamiennes datant de l’Empire des Ténèbres. La purge est terminée, le mal a été détruit. L’ordre et la paix peuvent désormais régner.

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épîsodes précédents : Année 428   Mar 18 Mai 2010 - 14:13

Qui veut assomer le Sommet ?

[15/05/10. Adélaïde, Aënolë, Arslane, Kylan, Salomon]

† Boukhabdhã : Les PJs sont contactés pas un certain Salomon Talora, Emissaire du Roi de Darocaña et fils du Grand Coordonateur de la Quiétude (dirigeant des Contemplateurs de la Tranquillité), Domenico Talora (6). Il est en visite diplomatique auprès du Prince Salim al-Dharrim mais il souhaite comprendre à titre personnel les évènements qui se trament dans la Perle du Désert.

† Une impression de déjà vu : Boukhabdhã. Les PJs sont contactés par un Agent d’Auromalum, un serviteur d’une quinzaine d’années qui vient leur transmettre le message de son maître, un Agent d’Auromalum positionné au Kaasahrim, un sorcier kaasahr nommé Azrahim. Ce dernier voudrait les rencontrer et profiter de leur présence pour l’aider à résoudre un problème épineux. Azrahim leur donne rendez-vous dans sa résidence à Boukhabdhã..

Azrahim craint pour la sécurité du sommet religieux. Il cherche, dans la ville, le Dévoreur et une bande de brigands opérant d’ordinaire dans le secteur et qui a mystérieusement disparu. Azrahim craint que cette bande ait été recrutée par le Dévoreur. En effet des rumeurs circulent au sujet de sa présence au sein de la Perle du Désert. Et tous ses efforts sont concentrés sur cette tâche. Le sommet approche de son terme et si le Dévoreur doit y frapper ce sera forcément pour bientôt.

Azrahim est revenu du désert il y deux jours avec ses serviteurs et a découvert que sa demeure avait été visitée.

Interrogé à ce sujet, Azrahim ne cache pas son inquiétude. Si les Skaarites l’ont repéré il va falloir qu’il se fasse oublier un moment. Car s’ils sont au service du Dévoreur, sa vie est certainement menacée.

Cependant il y aurait une autre piste. Selon ses sources, il y aurait en ville un individu qui ferait courir le bruit que la fin du monde approche et qu’il a vu en rêve le Sombre Prophète Annonciateur de l’Apocalypse. Le problème c’est qu’Azrahim ne sait rien de plus, si ce n’est que l’homme en question fréquente la Taverne de la Tempête Dorée. Mais il ignore si cette piste est sérieuse et il n’a pas le temps de se préoccuper d’éventuelles fausses pistes que le Dévoreur pourrait semer à dessein autour de lui. C’est pourquoi il a fait appel aux PJs. Il faudrait que ces derniers retrouvent l’homme (dont Azrahim ne connaît d’ailleurs pas le nom) et l’interrogent pour savoir s’il dispose d’informations utilisables.

† La Taverne de la Tempête Dorée. : Taverne modeste, assez bien fréquentée dans le nord de Boukhabdhã. A première vue personne ne vocifère que l’Apocalypse va arriver.

En interrogeant quelques clients, les PJs obtiennent facilement les infos souhaitées : Le gars dont ils parlent est un rêveur un peu faible d’esprit, il s’appelle Ashim ibn Akham. « Il ne faut pas prêter attention à ce qu’il dit … c’est un fou » affirme le tavernier ...

Mais le sujet déclenche un débat parmi les clients :

Certains prennent au sérieux ses menaces.

Certains connaissent d’ailleurs des gens dans leur entourage qui font exactement le même rêve qu’Ashim. « Ça ne peut pas être une coïncidence, il doit se passer quelque chose. Qui est donc ce vrai Dieu dont ils parlent tous ? Et pourquoi un sommet réunirait toutes les religions du Kaasahrim si ce n’était pour discuter d’une menace particulièrement grave ? »

Certains encore n’accordent aucun crédit à ces divagations hérétiques dont le tavernier notamment. Et ils menacent que les foudres des dieux s’abattront sur ceux qui oseront y croire.

Lorsque les PJs demandent où ils peuvent trouver Ashim, on leur répond que l’oniriste hante un bâtiment en ruines non loin d’ici. Il vient de plus en plus rarement à la taverne d’ailleurs. Certains craignent qu’il finisse par lui arriver malheur, tant ses rêves semblent le ronger de l’intérieur.

† Ashim ibn Akham. Les PJs le trouvent dans une pièce puante, emplie d’un capharnaüm de détritus, de bouteilles d’alcools et de résidus de stupéfiants divers. Il est sale et malodorant. Mal rasé et les cheveux en désordre il a l’air vraiment dément.

A peine les PJs entrent-ils dans la pièce, qu’il se lève en levant les bras au ciel : « J’ai vu le Sombre Prophète ! Il va déclencher l’Apocalypse si personne ne l’arrête ! Le Dieu de la Lumière peut l’en empêcher ! Je le vois dans mes rêves il m’a montré le chemin ! Sa Lumière nous guide et nous sauvera tous ! Joignez-vous aux Dormeurs et vous contemplerez Sa vérité ! Le Vrai Dieu m’a envoyé une vision ! Je savais que vous alliez venir. Je vous vois dans mes rêves toutes les nuits. Le Vrai Dieu me parle dans mon sommeil, Il est avec moi !! Il a fait de moi son guide ! C’est moi qui dois ouvrir le chemin qui vous conduira jusqu’au Sombre Prophète. C’est alors que votre destin s’accomplira ! Vous détruirez le Sombre Prophète pour que triomphe la Lumière !! »

Ashim indique que le Sombre Prophète se cache sous les ruines de l’ancien temple d’Arrssshãh. « C’est là qu’il prépare l’Apocalypse et que le combat final entre les Forces des Ténèbres et celles de la Lumière se déroulera … »

† Le Final : Mais la planque est déserte.

Fouille du lieu : Quelques armes de mauvaise facture. La poussière remuée récemment indique que des gens étaient là depuis peu, des détritus « récents », des restes de nourriture, mais rien qui puisse donner un quelconque indice sur qui était là et pourquoi.

Fossile de l’Histoire : C’est bien le Dévoreur qui était là et il y a préparé un sal coup. Il était accompagné de 9 Femmes à l’allure sinistre. Ils étaient penchés sur des plans de la ville représentant les alentours du Temple d’Haashkar. Ils recevaient régulièrement des hommes à l’allure patibulaire, dont certains ressemblant à des touaregs.

_ Azrahim remercie les PJs pour les infos qu’ils ont obtenues, elles vont lui être précieuses. Il va essayer d’en apprendre plus et tout tenter pour faire échouer les plans du Dévoreur, quels qu’ils soient. …

† Epilogue : Les PJs ramènent Ashim à Azrahim. Le mage l’enferme dans le sous-sol de sa demeure et procède à son interrogatoire mais à part ses divagations hérétiques il ne donne aucune information supplémentaire.

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épîsodes précédents : Année 428   Mar 18 Mai 2010 - 14:15

Episode 6

[15/05/10. Adélaïde, Aënolë, Arslane, Aurélia, Jérémiah, Kylan, Lohéann, Maëllys, Océane, Salomon, Théodoria]

† Boukhabdhã : Gestion de la protection des corps. Théodoria fait une demande au Temple de Haashkar. Il lui est accordé une protection composée de 2 Elus, 4 Sentinelles, 1 Juge, 3 Sentences héroïques sous le commandement d’Arslane ibn Hamzah al-Farah (6) fils de l’Impétueux Chevaucheur du Vent du Sud (Dirigeant des Audacieux Explorateurs de Qaïna), Hamzah al-Farah (6). L’Activation du cube se fera au Palais du Sultan sous bonne garde.

_ Une fois en sécurité, les PJs activent le Cube et ...

_ La lumière baisse. Le Cube s'illumine. Faisceaux bleutés, quadrillages lumineux. L'esprit des PJs est aspiré par le Cube. Des lettres s'affichent : « Bienvenue sur la Toile Céleste. Transfert vers Nexus Deuxième, procédure engagée. » Voyage. Tourbillons. Puis l'arrivée dans ... un autre corps. « Procédure terminée. Nexus Deuxième : Anom-Ayãh. 47 heures, 59 minutes, 60 secondes, 59, 58, 57... »

† Pirates ! : Grincements de la coque. Fragrance du sel et des bois précieux. Le soleil de midi caresse des eaux non gandoriennes tandis que les PJs s'éveillent dans la cabine d'un zébec kaasahr (navire de guerre), le Léviathan (récemment retrouvé en 427 !). Leurs nouveaux corps sont ceux d'un capitaine et de son entourage, morts empoisonnés. Sur la dernière page du livre de bord, on lit en kaasahr : « 7e Yorionir de l’An 23 Après l’Ascension, pointe ouest de la Gueule du Dragon, au large de Pungu. Nous touchons au but. Nous, corsaires au service de son Excellence le Sultan de Boukhabdhã, allons retrouver le trésor de Mamouk le pirate, notre prisonnier. »

_ Émergeant de l'ombre, un vieillard (83 ans) enchaîné se redresse. « Ventre dieu ! Vous étiez morts, ou je ne m'appelle plus Mamouk ! Par quelle malédiction ... » Un choc l'interrompt. Cris, secousses. On court sur le pont. « Par la Barbe d’Afastãr, les Maldaisians ! » beugle Mamouk. « Montez commander vos hommes, et surveillez ma carcasse, si vous voulez mon trésor ! »

_ Le navire est attaqué par un galion de corsaires maldaisians. Ils viennent pour Mamouk. Leur Roi, lui aussi, souhaite retrouver le trésor du vieux pirate, qui pourrait être une manne non négligeable dans la guerre de succession qui secoue tout Gandorâh après la destruction du Mont Karadeus. Les régents en place doivent partout défendre et asseoir leur pouvoir et l’or est le nerf de la guerre …

_ Bataille navale.

_ Les PJs commandent leurs hommes avec brio. La fureur des corsaires a raison des Maldaisians. Les pertes sont minimes et le capitaine est porté en triomphe.

† Le trésor de Mamouk : Dans le livre de bord, les PJs peuvent apprendre le destin tragique de pirate légendaire et les raisons de leur présence ici : En 23 AA, Mamouk n'est plus que l'ombre de sa légende. Le mythique flibustier finit misérablement ses jours dans une prison de Boukhabdhã. Vieillissant, pitoyable, il s'éteint à petit feu sans réaliser son souhait : mourir en capitaine sur son vaisseau. Mais sa légende excite les convoitises. En 23, alors que tous le croient mort, les Khabdhaïtes le sortent de sa prison pour retrouver son trésor, fruit du pillage d’anciens sanctuaires sedeths en Bouharafã et de temples ayas au cœur de la jungle. Mamouk accepte de coopérer dans l'espoir d'être libéré. L'expédition, menée par des corsaires kaasahrs, part vers la pointe est d’Anom-Ayãh …

Mamouk dit qu’il possède un poignard de cristal. Il l’aurait découvert dans des ruines sedeths au Kaasahrim. Il est avec le reste de son trésor à Pungu, où ils arriveront ce soir.

† Vaudou en Anom-Ayãh : 7e Yorionir 23 AA, soir. Le navire des PJs jette l'ancre dans le port de Pungu envahi par la brume. Au-delà d'un quai fantomatique, s'étirent les ruelles mal famées de la cité assiégée. Guidés par un Mamouk clopinant, les PJs quittent la cité et s'enfoncent dans les marais. En une heure, ils atteignent un ancien cimetière indigène, un lieu vaudou évité comme la peste. Mamouk y a caché son trésor, qu'il a confié à Evanie, une mambo (sorcière) qui fut jadis sa compagne.

_ La demeure de la mambo est abandonnée depuis des semaines, et le trésor n'est plus là. Mais une fouille attentive révèle un grimoire emballé dans un linge couvert de wangas (sortilèges). Lorsque les PJs s'en emparent, la terre se met à trembler et libère une cinquantaine d'horreurs putréfiées. Les zombis du cimetière viennent punir les profanateurs ! Les PJs parviennent à fuir.

_ De retour en ville, Mamouk conduit les PJs dans une taverne pour interroger « un vieil ami » : « Demandez à Mérou l’Unijambiste ce qu’il sait, ce vieux forban a toujours quequ’chose à raconter … » « Mamouk ?! Ce vieux débris est encore en vie ?! Alors ça pour une surprise ! … »

_ Selon Mérou, Evanie est passée en ville il y a deux semaines, elle semblait inquiète. Le vieux pirate l’a vue parler à une bande de sauvages qui traîne souvent devant la « Taverne du Capitaine Raton ». Il a entendu dire que le gouverneur Estaro l'a emprisonnée il y a moins d’une semaine.

_ Selon les indigènes, Evanie aurait fait un aller retour dans l’Avesh Oyopë. Elle est venue leur demander des précisions sur l’histoire de l’un des ancêtres de son peuple, un héros ancestral connu comme le « Prince de la Pluie » et les légendes le concernant, prétendant qu’il reposerait quelque part dans les marais.

Quant au grimoire, il s'agit d'une traduction palenthine d’un recueil sacré aya, le Togol Juh. Certaines pages sont marquées mais l’ensemble est assez difficile à comprendre. Pour en savoir plus, il faut retrouver Evanie.

_ Elle est retenue au fortin d’Estaro, bâti sur le rocher surplombant le port. Vingt pirates le défendent, mais ils sont souvent ivres et les PJs n’ont aucun mal à entrer discrètement..

Evanie gît dans une oubliette. A demi morte, elle raconte comment le gouverneur Estaro a fait du trésor de Mamouk son obsession. Lorsqu'il s'est allié avec les Maldaisians, elle a eu peur et l'a caché ailleurs, dans les ruines d’un temple aya sur la côte de l’Avesh Oyopë à un jour de voile. Hélas, au retour, elle a été capturée et torturée par le gouverneur. Dans un dernier souffle, elle ajoute : « Estaro ... dans l’Avesh Oyopë ... la flotte maldaisianne ... pas de trésor sans le grimoire ... les démons, les dém … » puis elle meurt dans les bras de Mamouk.

_ Pour le pirate, la perte d’Evanie est un déclic. Vibrant d'une aura incandescente, il hurle : « Maudit soit l'or et le destin ! Les Maldaisians ? Je les coule ! Les démons ? J'en suis un ! Estaro ? Trouvons le trésor, récupérez votre Poignard, et après, je l'égorge ! » Le capitaine Mamouk, prince de Pungu et légende vivante, est de retour !

† Les conquérants de l’Avesh Oyopë : 8e Yorionir 23 AA, à l'aube. Les PJs appareillent pour l’Avesh Oyopë.

La côte de l’Avesh Oyopë, une plage de sable blanc donnant sur la jungle qui dissimule le temple aya, est infestée de Maldaisians.

_ Mamouk propose de lancer une attaque dans la plus pure tradition des pirates, afin d’offrir aux PJs la diversion qui leur permettra d’accoster. Il demande juste qu’on lui confie le commandement du Léviathan pour cette attaque.

_ La diversion fonctionne Mamouk attaque seul les 5 galions maldaisians. Les PJs ont la voie dégagée vers la plage.

_ Et une fois dans la jungle l'expédition progresse lentement jusqu'aux vestiges d'une ville dévorée par la végétation. Le site est maudit, hanté par trois hommes jaguars. Ils ont massacré les soldats d’Estaro.

_ A l’entrée du site, les PJs rencontrent Darxül Mahamë, célèbre Archimage du Feu. Protecteur de Pungu puis plus tard de Basseclaire, il est venu constater les dégâts d’une nouvelle attaque d’hommes bêtes. Il semble inquiet pour l’avenir de Pungu …

_ Les PJs échappent de justesse aux hommes jaguars avant de croiser Estaro mourrant. Le temple est au sommet d'une pyramide aya noyée par les arbres. Deux pièges protègent son accès. Le Togol Juh permet de les résoudre.

_ Au coeur du labyrinthe, après le second piège, une porte secrète s’ouvre sur le tombeau d'un prince aya et le trésor de Mamouk : cinq coffres de joyaux et d'or, plus le Poignard !

† Épilogue : Les PJs ont trouvé le quatrième poignard. Ils ramènent son trésor au vieux pirate. Grâce à eux, Mamouk a reconquis son honneur, et son dernier exploit sera de ramener ses hommes à bon port. Il est temps de regagner leur époque et les prochains mystères de la Toile Céleste. Cube activé. Faisceaux bleutés. « 00 heures, 00 minutes, 2 secondes, 1, 0. Nexus Deuxième : compte à rebours terminé. Retour enclenché. »

_ Les PJs ont une vision fugitive : Le capitaine Mamouk tenant la barre du Léviathan, voguant seul vers son dernier voyage, pleurant et riant à la fois. Un homme libre. En paix. Puis les PJs plongent dans le maelström du temps ...

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épîsodes précédents : Année 428   Mar 1 Juin 2010 - 15:44

Épisode 7



[29/05/10. Adélaïde, Aënolë, Anahendiel,Arslane, Loderr, Lohéann, Maëllys, Salomon, Temistole, Théodoria]

† Le Mal de Mer : Printemps 428. Zariel, le 26e d’Haëril 428 AA.17h00, quelque part en mer dans le sud de Gandorâh. Les PJs s'éveillent dans des cabines, à bord d’un zébec kaasahr de Boukhabdhã. Dehors, le soleil embrase la Côte de Lumière de laquelle le navire s’éloigne à grande vitesse.

Sur le pont, une vingtaine de marins et une cinquantaine de soldats haashkarites s’activent. Lorsqu’on les voit arriver un templier de Haashkar les conduit à la cabine de commandement.

Dans la cabine, cinq agents d’Auromalum attendent les PJs : un Kahilien Messager (Nawad), un Peintre kaasahr Mimesis d’Usaïma (Houssine), une Occultiste astélienne de la FCB (Hortense), un Sorcier kaasahr de l'Académie de Magie Elémentaire (Azrahim) et un Templier kaasahr de la Divine Sentence d’Haashkar (Kaïm) + Arslane al-Farah, Salomon Talora et Temistocle. L’un d’eux, Houssine, leur tend une toile peinte. Le tableau représente le bureau de Lord Rabbits.

Lord Duncan Rabbits est assis à son bureau et son image s’anime pour s’adresser aux PJs. Un peu déconfit, il leur explique qu'ils ont été réquisitionnés par le Réseau kahilien pendant leur coma. Dans la matinée, l’Agent d’Auromalum Nawad, également membre du Réseau Kahilien, a reçu l’ordre d’organiser le transfert de leurs corps à bord du Foudroyant.

Nawad prend alors la parole :

« Ce matin, des criminels ont enlevé le Grand Inquisiteur du Kaasahrim Bashar ibn Jaïda al-Dharrim (6) récemment nommé suite à la mort de sa mère lors du Massacre de Basseclaire Il participait, comme vous le savez, à un important sommet religieux à Boukhabdhã. Il semblerait que cette réunion soit vitale pour l’ordre religieux du Kaasahrim ; elle doit donc avoir lieu mais pas sans le Grand Inquisiteur … Les malfaiteurs l’ont emmené de force sur le port et sont montés à bord d’un zébec fin prêt à appareiller. Leur chef n’est autre que l’une de vos vieilles connaissances, l’aliéné qui se fait appeler le Dévoreur. Ses revendications : qu’un sorcier possédant le sortilège Passager des Nues lui permette de quitter son navire sans complication et que nous vous livrions sans conditions avec certains objets, des poignards, d'après ce qu'il dit. Nous comprenons mal cette histoire, mais nous savons que le Dévoreur en a après vous et que vous êtes les seuls à pouvoir désamorcer cette situation tendue. De plus, il a déjà tué cinq membres hauts placés de la religion de Haashkar avant de prendre le large, comme pour nous signifier qu’il ne plaisantait pas. Mais rassurez-vous notre groupe va vous accompagner. Vous n’aurez qu’à occuper les malfaiteurs pendant quelques minutes le temps que nous soyons en place ... Ah, j'oubliais, bienvenue dans le Monde Réel ! »

_ Dans le navire, qui est rejoint de nuit, les lanternes sont éteintes, le pont est désert. Le Dévoreur les attend dans la cale. Des pentacles ont été peints sur les murs et des cadavres étripés jonchent les couloirs.

_ Négociation avec le Dévoreur, menace de perdre le Grand Inquisiteur, intervention du groupe d’Auromalum, combat, fuite du Dévoreur, explosion du navire. Le Grand Inquisiteur est miraculeusement sauvé, repêché dans la mer où il s’est mystérieusement retrouvé.

_ Mais pendant que les PJs négocient, des assassins s’introduisent sur leur navire tentant d’en prendre le contrôle. Ils sont repoussés mais Parma et Hérohn, laissés en retrait avec 3 Poignards, ne peuvent empêcher que l’un d’entre eux leur soit arraché.

† La Réunion du Réseau kahilien. Hizariel, le 27e d’Haëril 428 AA. Boukhabdhã. Les PJs, ramenés par le groupe d’Auromalum, sont conduits à l’Ambassade kahilienne de Boukhabdhã, où ils peuvent se remettre de leurs émotions. Ils sont briefés sur la situation : La tension monte dans tout le Kaasahrim, la population s’inquiète au sujet des prophéties mystiques que semblent confirmer les rêves qu’ont fait de plus en plus de personnes. La panique menace de gagner tout le Désert !

Le repos de nos héros est de courte durée, ils sont bientôt contactés par des amis de Rabbits : deux agents du Réseau kahilien, un bel elfe ténébreux, la trentaine, Thorïon Leafstar, le fils de Kahil et une séduisante petite rousse d’environ 25 ans dont les PJs reconnaissent clairement les traits de la Dame Démon Betty mais cette Dana Betty semble plus sereine et plus amicale. Ces deux agents sont des spécialistes des affaires occultes inexpliquées dites « non classifiées ». « Certaines instances » désirent que les PJs représentent l'organisation Auromalum lors d'une réunion dans une base secrète de la Secte des Adorateurs de Pharaon !! ...

_ Thorïon téléporte tout le monde en Ouarbhã. Arrivée au milieu d’un petit campement nomade en plein désert. Une caravane les attend, prête à partir. Les bédouins saluent avec respect et se mettent en route.

_ Plus tard. Après un voyage de deux jours à dos de chameau, en plein cœur du désert, les PJs et les agents du Réseau kahilien arrivent en vue d’un bâtiment de pierre à moitié enfoui sous le sable. Des soldats de Pharaon viennent à leur rencontre et les escortent jusqu’à l’entrée. A l’intérieur, un escalier conduit dans la pénombre d'une salle dans laquelle ils prennent place, aux côtés d'une vingtaine de personnes :

O Un Skaarite du Tout Puissant Temple de Skaar : Humain vêtu de noir, le visage drapé, des yeux reptiliens jaunes et une peau écailleuse noire, il porte un poignard noir glissé sous une ceinture de tissu.

O La Voix de Pharaon : Tamara.

O Sire Elven Estarion, Capitaine de la Garde de Fortsword. Humain blond aux yeux bleus, longue queue de cheval, bouc blond, impressionnante épée à deux mains, aucune armure, tunique légère blanche ; représente la Divine Parole de Haëroon.

O Jérémiah : Puissant vampire désormais au service d’Ourkhãr ; astélien, 45 ans, habits de moine.

O Joriil : Elfe à la peau pâle et aux cheveux blonds, portant un magnifique harnois en argent ; représente Ruëlyn.

O Sokar : Elfe à la peau pâle et aux cheveux bleus azur ; représente la Dame Blanche.

O Amira Lahn : Athlétique humaine astélienne, 30 ans, cheveux blonds coiffés en brosse courte, yeux bleus turquoise, vêtue d'une combinaison de cuir noir moulant, attitude froide et sévère ; représente le Cobra.

O Un Elfe à la peau bleue, cheveux et yeux blancs. Habillé de blanc, bracelets en argent, bottes serrées en cuir blanc ; représente Razaël.

O Ellindaël Ombrelune : Elfe à la peau grisâtre. Cheveux noirs d'ébène et yeux gris. Harnois complet runique noir sous une large cape grise à capuche. ; représente Hariès.

O Endimion Goldarskin : Elfe à la peau pâle, aux cheveux dorés et aux yeux turquoise souvent fermés, affichant une attitude imperturbable, vêtu d'une robe de mage blanche et or ; représente Zortanos.

O Eredas : Humain d'environ 30 ans, tunique et pantalon de soie blanche. Visage fin taillé à la serpe, nez aquilin, bouc bien taillé. Cheveux noirs, longue natte, attitude imperturbable ; représente Evan Dreble le chef du Réseau Kahilien.

O Maxens Adelma : 47 ans, Astélien à la peau pâle et aux cheveux noirs coupés courts, vêtu d’une robe de cérémonie noire brodée d’argent. (Jumeau de Mathias) ; représente la Fraternité du Cercle Blanc.

O Kristell Moondril : Humaine, 1m75, trentaine d'années. Cheveux blonds, yeux verts, robe grise simple. Regard serein et apaisant, voix douce ; représente les Guérisseurs Pénitents.

O Zyrhil : Enfant de 9 ans, peau blanche luminescente, cheveux queue de cheval mauves, yeux verts phosphorescents, tunique blanche, 2 épées de bois dans un fourreau croisé dans le dos ; représente Virr Doldengen.

O Une femme voilée vêtue de noir, genre assassin kaasahr ; représente la Fraternité Assarite.

O L'Oniriste : Un vieil homme décrépi, chauve, vêtu d’une robe sale, rose/orange/jaune, fumant le narghilé ; représente la Joyeuse Insouciance d'Azahina.

O Kaëlon Moondril : Humain astélien, cheveux courts bruns, bouc bien taillé, yeux verts, attitude sereine, vêtu d’une ample robe grise et portant une épée longue au fourreau. (Mort officiellement en 424) ; représente les Quêteurs de la Vérité.

O Muse des Terres Froides : Druide dhoûrk, longs cheveux et barbe blonds, yeux turquoise, longue robe brune, bâton noueux ; représente les Frères de la Terre d’Emeraude.

O Une elfe vêtue d’une longue robe sombre décorée de motifs représentant les constellations, elle conserve les yeux fermés. Longs cheveux noirs, peau très pâle ; représente les Enfants des Grands Esprits.

_ Eredas se lève : « Bienvenue à toutes les organisations, merci d'être venus si vite. L'objectif de cette réunion est de coordonner nos efforts pour lutter contre les multiplies menaces qui pèsent actuellement sur la sécurité de Gandorâh. Commençons par le pire : le Dévoreur. Le dossier qu'on vous a remis contient le compte rendu de ses exploits à Basseclaire, Palenthe et Tin Hong, où il a volé un objet magique appelé l’Ultime Purgatoire. Celui-ci contient une redoutable maladie mortelle capable de se propager à la vitesse du vent à tout organisme vivant proche, semant la mort en quelques minutes ! Nos agents travaillent à l'élaboration d’un antidote, mais ils sont débordés. Nous comptons sur les talents de chacun d'entre vous, d'autant que le Dévoreur n’est pas notre seule préoccupation, le monde est en train de s’enflammer et nous aurons besoin de la coopération de chacun d’entre vous pour contrôler les débordements qui se profilent, car les Dieux ne semblent pas les avoir souhaités :

O La nouvelle du passage de la comète le Glaive de Feu a échappé aux astrologues et s’est répandue parmi le peuple. Un vent de panique commence à se lever engendrant des débats théologiques violents. Des manifestations religieuses de fidèles inquiets s’organisent dans toutes les grandes villes de Gandorâh, les suicides rituels se multiplient, la peur de l’Apocalypse frappe partout. Elven Estarion> L’Inquisition tente de rassurer la population mais sans grand succés pour le moment. (Les astrologues afinent leurs prévisions : la Comète devrait être visible dans le ciel du Nord de Gandorâh dans le courant de l’Eté 428 !).

O À Boukhabdhã, un sommet se tient actuellement réunissant tous les dirigeants des religions du Kaasahrim pour démystifier les prophéties d'Apocalypse qui inquiètent la population et que semblent confirmer les rêves de plus en plus de personnes.

O Plusieurs sectes, dont la puissante Eglise de la Mécanomancie, sont soupçonnées d'actions visant à semer et à entretenir le chaos ambiant (prophéties apocalyptiques, manifestations, suicides collectifs).

O Malgrés les efforts du Daimyo de Tin Hong, la mort du puissant Seigneur Kobayashi entraine une véritable tornade sur les routes commerciales vers Yama Moto. Des soucis financiers sont à craindre pour les domaines les plus à l’est du Kaasahrim, qui pourraient également se répercuter à l’ouest

O Les crimes à l’encontre des dirigeants de Gandorâh se multiplient. Après le Massacre de Basseclaire, à Boukhabhã le Grand Inquisiteur du Kaasahrim a été enlevé. Notre enquête est encore en cours. Il se pourrait que cet évènement soit également lié au Dévoreur mais les desseins de ce dernier restent obscurs. Nous attendons le témoignage des principaux concernés ici présents (les PJs) ... »

_ La parole est donnée aux PJs pour qu’ils fassent un topo sur l’enlèvement du Grand Inquisiteur et les desseins du Dévoreur. Puis, ils sont remerciés et invités à quitter la salle.

_ La réunion se poursuit par des débats animés sur les moyens de neutraliser toutes ces menaces et rassurer les populations du monde. Pendant ce temps, Thorïon Leafstar prend les PJs à part et leur confie ses inquiétudes : les évènements récents lui inspirent d'inquiétants parallèles avec l'Apocalypse décrite dans les différents mythes gandoriens.

_ Thorïon est intrigué par leur histoire et celle des Poignards et il leur révèle qu'il sait où trouver un poignard identique. Un excentrique gourou ouarbhar, à qui il a eu affaire récemment, en possède un dans sa collection d'art !

_ Puis les PJs sont téléportés par Thorïon à Zhouera, à la Plume Concordante, une auberge tenue par le Réseau kahilien où des chambres sont déjà réservées à leur nom. De là ils pourront rejoindre Ouarbhã en bateau, nantis d'un dossier confidentiel aimablement fourni par Dana Betty.

_ A l’auberge, les PJs peuvent examiner le dossier du Réseau kahilien de la Section des Affaires Non Classifiées concernant le Poignard. Il appartient à un certain Boubakar ibn Jabir al-Draknar, le chef de la puissante Eglise de la Mécanomancie Ses quartiers sont situés dans le nord de la cité de Ouarbhã.

_ Les PJs vont devoir analyser ces informations et organiser leur action. Thorïon leur file aussi un plan succinct du lieu et il leur explique brièvement les différentes défenses qu’il a pues « expérimenter » lors de son investigations sur place …

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épîsodes précédents : Année 428   Jeu 24 Juin 2010 - 18:40

Mission impossible



[19/06/10. Adélaïde, Aënolë, Arslane, Aurélia, Hérohn, Jérémiah, Kylan, Loderr, Lohéann, Maëllys, Océane, Parma, Théodoria, Ulric]

Le quartier général. Clôtures de métal, tours de guet, surveillance permanente des bâtiments et des ruelles abandonnées. Tel est l’ensemble du site du collège.

Le collège. Il abrite une communauté d'environ 1 000 personnes composée de fanatiques et de mystiques dévoués à Boubakar ibn Jabir al-Draknar. Le collège est protégé par de multiples systèmes de sécurité (magiques ou physiques).

Il n'existe que deux points d'accès : L'entrée principale dont la protection est supervisée par un Kahilien de la Quiétude et un souterrain secret qui débouche dans une immense caverne sous le collège, par laquelle se fait l'approvisionnement en matériel. Ce tunnel est sous la surveillance de Garkraash Hyène-Hurle-la-Mort, un impressionnant Gnârk, et de sa tribu composée d’une trentaine de gnârks du Totem de la Hyène. Ils ont rejoint Boubakar séduits pas la prophétie de l’arrivée de Hyène que le chef de la secte ne cesse de marteler.

Dans le collège règne une ambiance macabre et hallucinée. Dans les couloirs s'élèvent des tas d'immondices entre lesquels errent d'étranges silhouettes hébétées, dans certaines salles des êtres décharnés se soumettent à des transes hallucinogènes, tandis que dans d'autres on s'adonne à de macabres cérémonies (chirurgie post mortem, extraction d’organes, greffes de membres métalliques, etc.) autour des braseros. Il s’agit du territoire d'illuminés qui peuvent à tout instant décider d'immoler l'un d'entre eux ou d'organiser un suicide collectif. Partout, des miliciens surarmés s'entraînent ou s'amusent, dans ce paradis impie que Draknar a soustrait à l’autorité des Emirs Ecarlates.

Le Poignard est dans les appartements du gourou, au-dessus de la bibliothèque du collège. Un passage secret dans la bibliothèque y mène. Draknar a fait murer toutes les fenêtres à l’étage où se situent ses appartements si bien qu’il n’est pas possible d’y accéder par un autre moyen que le passage secret.

Dénouement : Les PJs utilisent le point faible de Draknar en exposant leurs plus splendides créatures à la recruteuse du gourou. Celle-ci remarque les formes pulpeuses de Parma Hendarr et la choisit pour l’accompagner auprès de son maître. La malicieuse sagacité de notre truculente héroïne fait le reste et elle revient pas moins de 20 minutes plus tard avec le Poignard tant convoité. Il ne reste plus aux PJs qu’à quitter l’Emirat de Ouarbhã.

_ Contact du Poignard, activation. Balayage lumineux de faisceaux bleutés. L'esprit des PJs est aspiré par le Cube. « Bienvenue sur la Toile Céleste. Transfert vers le Nexus Troisième. Procédure engagée. » Voyage, longs tourbillons, ténèbres ... « Procédure terminée. Nexus Troisième : Saint-Maël de Mornemonts. 47 heures, 59 minutes, 60 secondes, 59, 58, 57...

_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Épisode 8

[19/06/10. Adélaïde, Aënolë, Arslane, Aurélia, Hérohn, Jérémiah, Kylan, Loderr, Lohéann, Maëllys, Océane, Parma, Théodoria, Ulric]

Flocons de sang : 883 AP. Règne du Prophète en Astélie. La magie et la sorcellerie sont considérées comme des signes du Malin. Les sorciers sont sévèrement pourchassés partout en Astélie sauf à Rocsombre, Fortsword et Whiteford où leur présence est tolérée. Le Roi Hadric d’Aldaric règne sur l’Astélie, c’est un Roi faible et contesté, entouré de conseillers qui le manipulent. En 879 le Duc Sarian de Rocsombre a rompu son lien de vasselage avec lui, le jugeant incompétent. Le Baron Aldred de Fortsword en a fait de même en 881. La guerre menace entre le Roi et ces Félons. Elle éclatera d’ailleurs en 886 ; Fortsword et Rocsombre seront vaincus et se rallieront au Roi.

Réveil glacial, couchés dans la neige. Les PJs clignent des yeux. Une route serpente le long de crêtes montagneuses, sous des nuages couleur de plomb. Ils sont allongés près de lourds carrosses, réincarnés dans de nouveaux corps : des nobles et des religieux astéliens, qui viennent d'être assassinés sur une colline dans la province de Castleneau (Comté de Fortsword), le 14e Frimedit 883 Après le Prophète ! Les auteurs du forfait, cinq assassins en cape, s'affairent autour d'eux. Ils ne vont pas tarder à partir.

Les PJs les effraient alors qu’ils se relèvent, ils détalent. L’un d’eux laisse échapper une bourse d'or dont certaines pièces sont tachées de cire (le prix de leur crime).

Le monastère de Saint-Maël

14e Frimedit 883 Après le Prophète, matin. Citadelle isolée. Un vol de corbeaux plane au-dessus des tours lugubres, dévorées de mousses noires. De loin en loin, des cadavres se balancent à des potences frappées de l'écriteau « hérétique ». Dès que les PJs atteignent la herse, leur délégation est accueillie par les moines. Ils sont visiblement attendus.

Peu après, un prêtre se glisse dans leurs appartements : « Dieu soit loué, vous voilà ! Je suis l'enquêteur Marcus et je représente Sa Sainteté le pape. Maintenant que nous sommes réunis, parlons du procès de Torquemada, l’inquisiteur général d'Astélie. »

_ Marcus briefe les PJs sur sa mission et l’aide qu’il attend des PJs.

Enquête : Les PJs découvrent au cours d’une enquête au relent de sorcellerie les raisons de leur présence en ce lieu. En 883, Torquemada commande l'inquisition astélienne et massacre les hérétiques. Mais à force d'affronter des sorciers, l'inquisiteur s'est intéressé à l'occultisme. Ses investigations l'ont conduit au monastère Saint-Maël, niché dans les collines, près de Mornemonts, en Castelneau. Là, il a découvert de terrifiants secrets et une ancienne relique : le sixième Poignard de l'Apocalypse. Fasciné, Torquemada s'est converti à un culte païen et sa santé mentale s'est dégradée. Il est devenu avide de puissance, rejetant l'autorité du, pape et dirigeant seul l'inquisition. Mais le pape en a assez. Soupçonnant Torquemada d'hérésie, il décide de s'en débarrasser. Sous prétexte de débattre d'importantes questions politiques et religieuses, il envoie au monastère d'importantes personnalités de d’Astélie, de Maldaisia et de Palenthe, plus un enquêteur discret (Marcus) chargé d'établir la culpabilité de l'inquisiteur. L'idée est de profiter du séjour pour réunir les preuves de son hérésie et transformer le débat en procès public. Les invités, dont les PJs font partie, ont tous été sélectionnés pour leur antipathie envers Torquemada. Ils devraient ainsi spontanément se prononcer contre lui.

Le traquenard est habile. Il n'a qu'un défaut : Torquemada a tout compris ! Après avoir engagé des brigands pour exécuter les PJs, il fait assassiner ses adversaires : Marcus l’Enquêteur, la Princesse de Managa Lucrece, Frère Malakie, le moine bibliothécaire.

Dans la bibliothèque, le tome 1 du De Mysteriis Triste Montis (les mystères des Mornes Monts) raconte que les premiers occupants de la région venaient de Batubatan et pratiquaient des sacrifices humains avec un poignard sacré. Il existe un tome 2 qui est manquant.

Dans le secret des dieux : Les PJs découvrent les légendaires archives apocryphes En examinant les recueils, Ils tirent les conclusions suivantes :

La Bête de l'Apocalypse est présente dans presque toutes les religions, pas seulement celles dont les PJs ont connaissance. « Quand une comète annoncera la venue d'une nouvelle aube, la Bête naîtra dans la nouvelle Batubatan et une autre ère commencera. » Batubatan, signifie dans le langage de l’ancien empire « la Porte des Dieux », et cette civilisation se prétendait orgueilleusement être « le Berceau des Dieux ».

La trace des Poignards de l'Apocalypse part de Palenthe, remonte à la Conquête du Grand Empire, puis à Batubatan et aux Anciens Sedeths. Ils auraient été offerts aux hommes par des « anges de lumière descendus des cieux ». Leur rôle est de servir de clef pour ouvrir ou pour fermer le passage de la Bête.

Le rituel d'ouverture exige le sacrifice de millers de victimes et au moins un Poignard. Si la Bête franchit le passage, seul un rituel de fermeture, où les six Poignards sont necessaires, la repoussera.

L'un des Poignards serait caché dans les Triste Montis (les Mornes Monts) au coeur du sanctum sanctorum (le saint des saints). Cet endroit s'élève à la droite du Prophète, au pied de sa croix. Un symbole de vie ouvre sa porte.

Le procès de Torquemada : 14e Frimédit 883, soir. Dans la lueur des torches de la salle du conseil, le débat commence. Rapidement, le ton monte et chacun dévoile son jeu. Les détracteurs de Torquemada l'accusent d'hérésie, celui-ci rétorque qu'il attend les preuves. Un tribunal d'exception est constitué. Les PJs présentent suffisamment de preuves de la culpabilité de Torquemade. Le Grand Inquisiteur d’Astélie est enfermé dans l’attente d’une mise en examen devant une vraie cour. Les PJs récupèrent ses effets personnels dont la clef du sanctum sanctorum (une ankh sedeth).

Dans le saint des saints : Sanctum sanctorum. Déclic, la porte s'ouvre. Grondement, volutes de poussière. Au-delà du seuil la lumière semble happée par les ténèbres, disséquée en fines lames par les marches d'un majestueux puits dévoré par l'ombre séculaire des colonnes de granit. Le sanctum sanctorum ressemble à un temple. Mais ce n'est pas un lieu saint. Ses fresques parlent de carnages et d'expériences hideuses menées depuis des siècles pour invoquer la Bête.

Sur un autel est planté le dernier Poignard. Sa garde permet d'encastrer les autres Poignards pour former une étoile à six branches.

L'autel est gravé de bas-reliefs : Des silhouettes émergent d'un disque lumineux (les anges de lumière ?) ; elles offrent les Poignards et décrivent aux hommes deux puissances opposées (Chaos/Bête et Ordre/Dieu?) ; la Bête apparaît dans une cité ; l'étoile à six branches est lancée contre elle ...

Cube activé. Faisceaux bleutés. « 00h, 00mn, 2, 1, 0 sec. Nexus Troisième : compte à rebours terminé. Retour enclenché. »

Un bref instant, les PJs ont une ultime vision de 883 : Torquemada enterré à Saint-Maël, le temple souterrain detruit, les archives apocryphes disparues, l'histoire remaniée ... Puis ils plongent dans le maëlstrom du temps.

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épîsodes précédents : Année 428   Mar 29 Juin 2010 - 22:22


<H2 style="TEXT-ALIGN: justify; MARGIN: 0cm 0cm 0pt">Eté 428




Épisode 9

[26/06/10. Adélaïde, Aënolë, Arslane, Aurélia, Hérohn, Jérémiah, Lohéann, Maëllys, Océane, Parma, Salomon, Théodoria, Ulric]

L’Apocaypse : Eté 428. Arhyel, le 16e de Yorionir 428 AA, 22h00.

Une voix étrangère : « … dans quatre heures environ la comète sera visible dans le ciel de Basseclaire. Les citoyens se massent dans les rues, la peur se lit sur leur visage. Tout le monde croit à l’Apocalypse, l’Inquisition a échoué, le peuple a peur … »

Une autre voix étrangère féminine : « Nous avons fait ce que nous avons pu mais cette maudite secte a fait bien plus de dégâts que nous ne le craignions, il n’y a plus qu’à espérer que tout ceci ne soit que fadaises … »

La première voix : « Des fadaises ? Je ne crois pas hélas. Selon nos informations le Dévoreur est bien présent et … »

Une voix familière : « Ils reviennent à eux … »

Lueur crépusculaire, les PJs s'éveillent dans une chambre du Temple de Klaspios à Basseclaire sous le regard de lord Rabbits, présent cette fois en chair et en os ! A ses côtés Iguane et son lézard apprivoisé, mais personne d’autre.

Rabbits laisse les PJs reprendre leurs esprits puis il résume la situation : à quelques heures du passage de la comète dans le ciel de Basseclaire, les PJs ont été ramenés en la Cité Divine car, selon diverses sources, le Dévoreur serait en ville ! Il aurait recruté plusieurs bandes pour une opération de grande envergure.

Les PJs comprennent que Basseclaire, le « Berceau de la Nouvelle Foi », est bien la Batubatan de cette ère, et le Dévoreur est ici pour invoquer la Bête !

Rabbits poursuit : « Pour une raison officiellement inexpliquée, de nombreuses personnes se sont subitement effondrées dans la ville ; on parle de suicides collectifs, ou de fanatiques se sacrifiant dans l’attente de l’Apocalypse. Mais nous pensons en fait que l’Ultime Purgatoire est déjà à l’œuvre. De plus, d'étranges nuages noirs s'accumulent sur Basseclaire, obscurcissant le ciel et confirmant les superstitions de fin du monde ; l’angoisse du peuple est critique. »

_ Les PJs doivent agir vite. Il faut impérativement neutraliser l’Ultime Purgatoire pour stopper la mort des innocents qui nourrit le rituel d’invocation.

_ Lord Rabbits et des Guérisseurs de Healmak ont réussi à décrypter les notes de Kobayashi. Le savant avait conçu un dispositif codé pour neutraliser la maladie, une sorte d'antidote lové au cœur même du talisman. Cependant, il faut récupérer l’objet pour activer le code de neutralisation. Donc, il faut retrouver le Dévoreur. Lord Rabbits donne le code aux PJs : 5 engrenages à ajuster d’une manière particulière les uns avec les autres.

_ Maëlla de la Rosa fait informer les PJs que les Mages de la Policia sont demandés en renforts au Bastion Nord car il serait en état de siège ; le bâtiment aurait été pris d’assaut par un homme correspondant au signalement du Dévoreur commandant de nombreux fanatiques aliénés ...

_ Les personnages ne disposent que de quelques heures pour traverser une Basseclaire en folie et se rendre au Bastion Nord. Lord Rabbits et ses amis du Temple de Klaspios (notamment le Grand Inventeur de Klaspios Ermold Wolfberg) mettent à leur disposition un énorme véhicule « blindé » débordant de matériel de combat (baliste, combinaisons de protection, objets explosifs).

_ Dehors, les autorités sont débordées ; les PJs ne peuvent plus compter que sur eux-mêmes : « It's time for last action heroes ! »

Aux portes de l'Enfer : 23h00. Travelling sur la marée humaine qui submerge les pavés. Plongée dans la moiteur humaine de la foule, cris de panique ou d'horreur de-ci de-là. Gros plan sur un gourou sonnant le tocsin du Jugement Dernier. Panoramique sur un carrosse noyé dans le flot des émeutes. La folie s'est emparée de la ville alors que la comète approche. Et toujours cet inquiétant nuage qui ne cesse de s'étendre, lacérant le ciel d'éclairs malsains et noyant la ville d'une obscurité impie. Basseclaire est entrée dans une transe enfiévrée de fanatisme et de violence.

La tour infernale : Bastion Nord, un peu plus tard. Hurlements. Sang sur le pavé. Sur le parvis du bâtiment, une trentaine de personnes hébétées sont en train de se faire massacrer. Ici, le Mal est presque palpable. Des gardes basseclairians tentent de pénétrer dans le Bastion mais ils se font massacrer par les tireurs postés sur les balcons et par la baliste du hall d’entrée.

Les PJs sont au coeur de l'étrange phénomène qui recouvre Basseclaire. Au centre de la chape de nuages, ils voient une déchirure s'ouvrir sur un monde d'aberrations sanglantes et de folie meurtrière.

Le hall d'entrée est transformé en camp retranché, défendu par une dizaine d'hommes derrière une barricade de fortune. À leur tête, un colosse tatoué, au crâne rasé, attend les PJs derrière une baliste lourde. Dés que les PJs prennent le hall, la Garde Jaune les rejoint et prend position pour sécuriser le lieu et couvrir leurs arrières.

Escaliers. Tous les gardes du Bastion ont été massacrés et leurs cadavres jonchent les couloirs. Toutes les portes du quatrième étage sont bloquées, les fenêtres condamnées et les escaliers sont piégés. Pour couronner le tout, des hommes du Dévoreur, embusqués, harcèlent les assaillants.

Dans l'œil du cyclone : Bastion Nord, dernier étage, quelques heures avant la fin du monde. Couloirs plongés dans l'obscurité. Traces de sang sur les murs. Cadavres démembrés. Porte bloquée. Grande salle parcourue d'éclairs bleutés, la salle de commandement est couverte de signes cabalistiques. Un pentacle sanglant est tracé sur le sol, et un mur de miroirs permet de suivre l'évolution des catastrophes provoquées par l’Ultime Purgatoire Au centre de la salle se dresse le Dévoreur, sa dague sacrificielle dans une main et son arbalète dans l'autre ! Devant lui, l’Ultime Purgatoire pulse en lévitation au milieu de la salle au-dessus du Poignard de Cristal lévitant lui-même au-dessus du pentacle central.

_ Ultime combat contre le Dévoreur. Adversaire redoutable, il résiste le plus longtemps possible aux assauts des PJs.

_ À l'instant ultime, où le Dévoreur est touché à mort, il s'écroule. Ses mains hideuses sortent un objet de sous son manteau. Un second Cube de cristal, identique à celui des PJs ! Le Dévoreur sourit, un rictus de rage et de douleur, puis son esprit disparaît avec le Cube, laissant une enveloppe vide qui se décompose à grande vitesse !

L’Ultime Purgatoire. La Maladie commence à affecter les PJs.

_ Les PJs se saisissent de l’artefact de Morgorium qui lévite au milieu de la salle. Une fois entré le code découvert par les agents du Réseau kahilien, l’objet vibre, puis la voix du défunt Kobayashi énonce : « Lorsque s'élève la tourmente, le sage trouve sa voie dans les étoiles, en choisissant les quatre signes du destin. » Puis la voix égrène cinquante animaux, un bouton central permet de les sélectionner lorsqu’ils sont énoncés.

_ Dans une ambiance angoissante, tandis que les morts s'accumulent à l'extérieur et que la maladie les ronge, les PJs finissent par comprendre la signification de l’énigme du vieux sage et trouvent la bonne combinaison. Immédiatement, l’artefact diffuse l’antidote et les effets de la maladie s’annulent mais les morts sont innombrables.

La Bête. Affrontement final au sommet du bastion, face à la ville en folie. La déchirure dimensionnelle s'élargit, la Bête arrive ! Des appendices jaillissent du gouffre et balayent les obstacles, tels des éclairs noirs. Ils détruisent tout ce qu'ils touchent. Les PJs tentent de les esquiver mais Ulric et Océane se font surprendre. La Prélate Impériale est envoyée au tapis tandis que le chevalier mage boosté par ses sortilèges de corps parvient à rester debout.

_ Hérohn, qui a constitué une étoile à six branches avec tous les Poignards la jette dans le malstrom au-dessus du bastion.

_ L'étoile traverse la déchirure. ... Le temps s'arrête.

_ Vision cosmique. Les Poignards tranchent les fils invisibles reliant deux dimensions. Clash gigantesque, toutes les vitres de Basseclaire explosent. Silence de plomb. Les nuages se dispersent.

Epilogue : 2h00. Une immense clameur monte de la ville, déchirant les nuages sombres. Partout des gens hurlent leur joie : les rues, les toits, la moindre place de Basseclaire se remplit d'une foule qui s'embrasse. Dans le ciel, la comète embrase un instant l'espace.

_ Noyés sous les vivats des Basseclairians soulagés fêtant leurs héros, les PJs replongent dans la réalité. Les Sauveurs du monde vont pouvoir participer à la vague de bonheur qui traverse la ville et se répand rapidement à travers tout Gandorâh ... Leur réputation est faite, la Nouvelle Aube vient de se lever !

Grâce à eux, l'Apocalypse n'a pas eu lieu. Mais de nombreuses questions subsistent.

_ Soudain le Cube des PJs se met à pulser rapidement, puis de plus en plus lentement, comme un cœur qui s'éteint. Il finit par disparaître, laissant un grand vide ...

_ Fendant la foule, deux silhouettes s'avancent vers les PJs : Iguane, son lézard sur l'épaule, poussant le fauteuil de lord Rabbits. D'un geste, il les invite à le suivre au Temple de Klaspios, Le monde a été sauvé, la vie peut reprendre son cours. Car le futur est là, tout proche …</H2>

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épîsodes précédents : Année 428   Mar 6 Juil 2010 - 20:03

Automne 428



Titre censuré

[06/07/10. Parma, Salomon]

Gandorâh : Dans le monde entier des festivités sont organisés en l’honneur des Héros de la Nouvelle Aube grâce à qui l’Apocalypse n’a pas eu lieu. Les PJs membres de la Nouvelle Aube reçoivent des centaines de messages de congratulation, de respect et d’admiration de la part des régents du monde et de courtisans plus modestes.

Basseclaire : Les PJs sont conviés par l’Empereur à la capitale pour être célébrés et officiellement décorés par Sa Majesté pour leur acte héroïque qui a empêché le Dévoreur d’invoquer la Bête.

Présence de quelques hautes personnalités venues saluer les héros, dont Cecilia Cagalirius, la Reine de Coranthe.

Lord Duncan Rabbits et Iguane assistent à la cérémonie et félicitent leurs amis puis ils rentrent à Palenthe.

Le 05-11-428, alors que les invités ne sont pas encore tous arrivés, et que tout le monde attend avec impatience la cérémonie de récompense des PJs et que les paris vont on train sur les personnes qui seront nommées par l’Empereur comme faisant partie des Compagnons de la Nouvelle Aube, les PJs sont contactés par Gondebaud Felomne (1), Agent d’Auromalum à Basseclaire. Une lettre apparaît dans leurs appartements : « Une sombre affaire se trame dans les rues de Basseclaire et je crains que la Fondation ait besoin de votre aide pour éclaircir ce mystère. Retrouvez moi discrètement à mon appartement au 15 rue Près du Gouffre, je vous expliquerai tout. »

_ Sur place présence de la Garde Noire qui boucle le périmètre. Gondebaud est mort. Son corps, du moins ce qu’il en reste, a été retrouvé par l’un de ses voisins de palier après que celui-ci a attendu des hurlements et un bruit de verre brisé. Le corps est déchiqueté, un bras et une jambe manquent. Traces de brûlures qui semblent avoir fait fondre la chair (acide). Les membres semblent avoir été arrachés et non coupés. La Garde Noire a fait prévenir un enquêteur de Klaspios qui ne devrait pas tarder à arriver.

La Garde Noire semble inquiète. L’un d’eux dit aux PJs qu’il a entendu dire que sur le port, la Garde Bleue avait signalé de nombreux meurtres avec des cadavres retrouvés dans un état comparable …

Sur le port. La Garde Bleue enquête sur une série de meurtres atroces :

Le corps d’un mendiant a été retrouvé dans le secteur ouest des quais, près des entrepôts, non loin de la place du Piloris. En réalité, seules ses jambes ont été retrouvées et il a été identifié grâce au témoignage de son « ami », le vieil Alfred, un autre mendiant du quartier. La victime se nommait Gaspard.

Mort d’un débardeur. (Ouvrier qui charge ou décharge les navires). Le corps décapité d’un certain Aubin a été retrouvé flottant dans la baie, à quelques mètres des quais. La Garde Bleue dispose de quelques détails, par exemple la présence de traces de brûlures qui semblent être dues à une sorte d’acide. De plus la tête a été arrachée et non pas tranchée proprement : « l’homme ou la chose qui a fait ça devait avoir une force hors du commun. » Le corps a été transporté au Temple de Healmak avant d’être enterré. La tête n’a pas été retrouvée. Le corps a été repêché ce soir mais il semble qu’il soit mort depuis plusieurs jours. La Garde Bleue n’a pas encore eu le temps d’aller interroger les marins sur le port.

_ Les PJs s’en chargent accompagnés de la Garde Bleue. Les marins et manutentionnaires présents lorsque le corps a été repêché leur apprennent que le débardeur est mort en face d’un bateau amarré au quai 52 depuis trois jours.

Le Quai 52. Le navire, le Faucon lhésonien, se trouve toujours à quai. Il s’agit d’un galion portant pavillon du Royaume de Khôrn en provenance de Riedel en Coranthe. Il est vide. L’équipage est à quai et profite de quelques jours de permission avant de repartir.

A bord, il ne reste qu’un garde lhésonien qui passe beaucoup de temps en tête à tête avec une bouteille de rhum. Il ne sait pas ce que contenait le navire. Il sait juste qu’il y avait une cargaison spéciale appartenant au Roi de Khôrn lui-même. Il n’était pas là au moment du déchargement de cette cargaison, il se trouvait déjà dans une taverne avec les autres membres d’équipage en train de fêter le retour à terre.

Visiter la cale. Découverte d’une cage à oiseau en or, rongée par de l’acide et deux corps partiellement dévorés : un agent de la cour de Khôrn à Basseclaire qui porte le sceau royal à la main droite et un marin maldaisian. Mêmes traces d’acide que sur les autres corps. Dans un coin, une caisse de fiole de somnifères.

L’enquête parallèle. D’autres hommes semblent s’intéresser à l’affaire mais ils évitent les PJs. Il s’agit d’un inquisiteur de Haëroon, d’un Templier et d’un Maître d’armes de Lugh.

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épîsodes précédents : Année 428   Sam 17 Juil 2010 - 18:20

La Bête n’est plus … n’est-ce pas ? (2/2)
[15/07/10. Adélaïde, Arslane, Kylan, Parma]
 Péripétie. Alors que les PJs sortent du bateau, ils trouvent sur le quai 3 Gardes Bleus défoncés et les 3 mercenaires en train de s’enfuir. De retour de la Capitainerie, les Gardes Bleus sont venus suivre l’investigation des PJs à bord du bateau et en même temps les prévenir qu’une nouvelle victime a été découverte sur le port, morte dans les mêmes circonstances et qu’un témoin aurait vu l’agression. Les mercenaires ont fait parler les Gardes et ont tenté de les éliminer pour éviter qu’ils transmettent l’info aux PJs, mais avant qu’ils n’aient le temps d’achever le dernier ils ont aperçu les PJs sortant de la cale et ils ont décidé de prendre de l’avance en allant interroger ce « témoin » et l’éliminer ensuite pour que la piste des PJs s’arrête avec lui.
La victime : Un serviteur d’un manoir du Haut Quartier au bord du Zahnlinam. Il nettoyait le navire privé de son maître quand il a été attaqué.
Le témoin : Gontran, un pêcheur de la Voie Maritime, résidant au 1 Rue de l’Abattoir, qui rangeait ses cannes et ses filets au bord du fleuve, a vu « une sorte de grosse bête toute noire » jaillir d’une ruelle et sauter sur l’embarcation. Il a entendu un bref hurlement et a aperçu la créature plonger dans l’eau.
Quand les PJs arrivent. Les mercenaires ont fini de l’interroger et s’apprêtent à le mettre à exécution.
 Fight.
 Les mercenaires sont vaincus et arrêtés. L’Inquisitrice Maëllys de la Rosa procède à leur « interro-torture en toute amitié ». Ils disent ce qu’ils savent et indiquent l’endroit où ils ont été recrutés. Auberge huppée mais discrète dans le Haut Quartier, l’Auberge de la Montagne d’Or. C’est là que réside leur employeur, un riche marchand maldaisian apparemment. Ils ne connaissent pas son nom.
 L’Auberge de la Montagne d’Or. Quand les PJs y arrivent, le corps d’Ernesto Talora, un agent de la Reine de Coranthe, vient juste d’y être découvert.
Sur place, la Garde Pourpre a bouclé le périmètre et a commencé son enquête.
Dans la chambre, le corps d’Ernesto déchiqueté au milieu de papiers éparpillés sur le sol que l’homme semblait vraisemblablement ranger dans un sac sans grand soin. Il viendrait d’être tué par la « bête ».
Les documents : Nombreux sont détruits ou souillés de sang et non récupérables. Il semble également manquer certaines pages.
Un porte-document ouvert face contre terre porte la mention « Affaire Reine de Coranthe ».
Des notes ressemblant à un journal de bord :
03-09-428 : Le Roi a décidé d’agir mais ses méthodes ne mèneront nulle part.
08-10-428 : Rendez-vous avec le démoniste.
10-10-428 : Transmettre les directives du démoniste à Fernando. Arrivée prévue à Basseclaire le 02-11-428.
03-11-428 : La bête s’est échappée ! Trouver rapidement des mercenaires discrets !
Une lettre : « … Les choses se gâtent Ernesto, cet imbécile de Roi va tout faire rater. Mais si nous voulons gagner Coranthe nous n’avons pas le choix de continuer à marcher avec lui. Cependant, il faut accélérer notre plan et prendre les devants avant que ses méthodes calamiteuses ruinent toutes nos chances. Tu es notre agent le mieux positionné. Trouve rapidement une solution. Je vais essayer de gagner du temps … »
Une deuxième lettre cachetée et prête à l’envoi (magique, pas d’adresse) :
« … Quelque chose n’a pas fonctionné comme prévu ! Le démoniste m’avait prévenu. Nous avons eu un gros imprévu à la livraison. Je ne comprends pas ce qui s’est passé. La bête s’est échappée. J’ai pris les mesures nécessaires pour que cela ne s’ébruite pas. Mais je crains qu’il soit trop tard. J’ose espérer qu’au moins elle atteindra son but avant d’être rattrapée par l’équipe que j’ai recrutée pour la faire disparaître. Le temps joue contre nous. »
 Epilogue : La bête court toujours …
Dame Clothilde, épouse d’un courtisan du Roi de Khôrn à Basseclaire explique que son mari avait reçu une missive du Chambellan de Khôrn au sujet de la réception d’un présent à destination de la Reine de Coranthe. Elle n’a plus vu son mari depuis et elle s’inquiétait. Mais personne n’avait pu la renseigner jusqu’à aujourd’hui.
 Basseclaire : Cecilia Cagalirius, la Reine de Coranthe est déclarée hors la loi par le Roi de Khôrn. Ce dernier lance un mandat d’arrêt contre elle pour incitation à la félonie envers l'empereur d'Astélie et le roi de Khôrn. Elle doit être arrêtée en attendant son procès. Cependant étant l’hôte de l’Empereur cet automne, elle est placée sous sa juridiction. On attend une prise de position de Sa Majesté par la voix de la Chancelière Impériale Théodoria Leafstar.

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épîsodes précédents : Année 428   Sam 24 Juil 2010 - 22:03

Hiver 428


Les Rats quittent le navire



[24/07/10. Aënolë, Anahendiel, Jérémiah, Kylan, Parma]

Basseclaire : Rumeur : On a beaucoup aperçu à la Cour cet automne, la Princesse de Khôrn et Duchesse de Keldonie Amélia Tadilie en compagnie de la Reine de Coranthe et Consule de Cagalironne Cécilia Cagalirius. Elles semblent avoir été très proches et ont passé de longues heures à discourir dans les divers salons du Château de Rocsombre. Nul ne sait ce qu’elles se sont dit mais elles semblent s’être bien entendues …

Autre rumeur : La Duchesse de Coranthe Parma Hendarr a officiellement assuré la protection de la Reine de Coranthe, cet automne. Mais contre qui, dit-on à la Cour ? Contre le Roi de Khôrn ?

Basseclaire : Les PJs sont rentrés sur leurs terres à la fin de l’automne après avoir reçu les distinctions honorifiques de l’Empereur. Le temps de gérer leurs petites affaires et ils reçoivent une missive d’un certain Olmar Adizio. L’Enquêteur de Klaspios aimerait que les PJs le rejoignent à Basseclaire car la piste de la « bête », qui avait été perdue, vient d’être retrouvée.

_ Olmar Adizio attend les PJs au château. Il leur expose la situation, du moins ce qu’il en sait : Les corps d’égoutiers ont été retrouvés dans les souterrains de la ville. Ils ont été massacrés et ils portent les stigmates caractéristiques des blessures infligées par la « bête » (membres arrachés et brûlures d’acide). Fait étrange, les cadavres de nombreux rats ont également été retrouvés à proximité du lieu. Olmar comptait se rendre sur place personnellement pour enquêter mais il a pensé plus prudent de faire venir les PJs pour l’accompagner. Il leur explique qu’il vient d’entrer officiellement au service de la Fondation Auromalum en tant que membre à part entière et qu’il remplace à Basseclaire le défunt Gondebaud Felomne. Il agit donc au nom de la fondation et il est en contact quasi permanent avec Lord Rabbits. C’est d’ailleurs ce dernier qui lui a conseillé de faire appel aux PJs.

La bête a frappé 2 équipes de 2 égoutiers à 1 semaine d’intervalle dans les sous-sols du Haut Quartier. Ces équipes sont chargées de surveiller le bon écoulement des eaux usées sous la Cité Divine.

L’enquête : Des Gardes Pourpres surveillent le périmètre. L’un d’entre eux conduit les PJs sur le spot.

_ Sur le spot, 5 infernalistes étudient les traces laissées par le démon. Ils tentent de l’identifier pour le retrouver.

_ Arrivée de 5 Gnârks du Totem du Rat., dont un Chaman. Ils attaquent immédiatement les infernalistes. L’arrivée des PJs donne un coup d’arrêt au combat, le temps que les PJs choisissent leur camp.

_ Les PJs éliminent les infernalistes. Anahendiel et Aënolë négocient avec les Gnârks malgré les réticences de Jérémiah.

Le spot : Un conduit étroit mène au bout d’une dizaine de mètres directement à l’extérieur au beau milieu de la falaise qui donne sur Rocsombre. C’est ce passage qu’a emprunté la bête pour venir dans les égouts ; elle s’y est rendue sous forme de corbeau. Elle venait des cavernes sous Rocsombre, selon Olmar.

Les cavernes sous Rocsombre :

ð Grande caverne sombre, promontoire rocheux qui servait jadis de piste de décollage aux dragons qui vivaient là. Plusieurs passages assez larges s’ouvrent devant les PJs. Lumière faible. Bientôt l’attention des PJs est attirée par des bruits de grattements, vers lesquels ils peuvent se diriger assez facilement. Le dernier couloir débouche sur une vaste salle obscure.

Lorsque les PJs entrent dans la salle plongée dans la pénombre, la créature leur saute dessus.

_ Fight. La créature est vaincue facilement par les PJs ; sa puissance semble avoir été largement surestimée par les autorités basseclairiannes.

Au fond de la salle, un tunnel inachevé creusé vers le haut est visible. La bête creusait-elle la roche pour atteindre les sous-sols du château de Rocsombre ?

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Dosezhno

avatar

Date d'inscription : 30/08/2008
Chronique d'Arhys : Dosezhno, l'elfe qui se gratte l'oreille, l'Archiduchesse Héliane Longsword, l'Empereur des Terres Froides Lughvar Longsword.

MessageSujet: Re: Résumé des épîsodes précédents : Année 428   Lun 2 Aoû 2010 - 0:53

Comtesse Adelaide Longsword: Ouaiiiiiiiis Olmar en force
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Résumé des épîsodes précédents : Année 428   

Revenir en haut Aller en bas
 
Résumé des épîsodes précédents : Année 428
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Résumé des épisodes précédents : Année 430 AA
» [Spoiler !] Titre provisoire
» [Résumé des activités des Griffes de l'année 299 à 300]
» Résumé des Episodes précédents : Année 427 AA
» Résumés des épisodes précédents

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
O.R.C.S. - Le Forum :: Les Games ORCS :: Chronique d'Arhys-
Sauter vers: