Site de l'association JdR ORCS
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 La Renaissance d'un Monde...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Océane

avatar

Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: La Renaissance d'un Monde...   Mer 25 Jan 2006 - 16:18

"...et rappelez-vous que si vos actes affectent trop la trame des événements, la boucle temporel reviendra au même point et vous devrez alors tout recommencer..."
Sur ces mots, Nostarmus, dragon du temps, retourna son sablier et l'étrange pièce dans laquelle ils se trouvaient laissa alors place à une blanche lumière d'une telle intensité, que tous furent aveuglés l'espace d'un instant...

Sherrington...
Lorsque Gian rouvrit les yeux c'est là qu'il se trouvait. Il n'avait pourtant fermé les yeux que le temps d'un battement de cils à peine.
Durant un instant qui sembla durer des heures, une multitudes de questions et de constats s'emparèrent de son esprit.
Une seule certitude demeurait alors : il ferait tout son possible pour ne pas avoir à revivre ce choc qu'aucun mortel ne devrait vivre, la mort de son guide, sa divinité, l'entité qu'il respecte plus que tout et qui lui a montré quel était son chemin dans son éxistence.

Gian senti le regard de Lugh se poser sur lui, il sentit sa force et la puissance que lui octroyait la divinité de la guerre s'investir en lui et parcourir tout son corps.Son coeur battait plus fort que jamais.
Gian comprit alors quel était le pouvoir de la foi : lier deux êtres, l'un mortel, l'autre divin, par des aspirations communes, luttant pour les mêmes objectifs mais à des échelles différentes. Servir son dieu parce qu'il représente la quintessence des valeurs que l'on trouve nobles, admirables. Cela, nombre d'êtres bien plus puissants que Gian ne pouvaient le comprendre, ceux qui étaient "au-dessus" des dieux. Ceux là pensent que nous aimons nos dieux parce qu'ils nous octroyent des pouvoirs qui nous rendent la vie plus facile...les sots. Nous aimons nos dieux pour ce qu'ils sont et nous aimons les pouvoirs qu'ils nous accordent, parce qu'ils sont le témoignage de la relation fusionnelle qui nous unis à eux, des pouvoirs qui nous rapprochent toujours un peu plus de l'idéal des vertus qu'ils représentent et que nous voulons atteindre.
Face aux dieux, nous sommes tels des enfants face à leurs parents : pleins d'amour, d'admiration et de respect mais aussi parfois d'incompréhension.
Nous sommes motivés par l'envie de leur ressembler, de leur plaire, qu'ils soient fiers de nous...Et eux nous infligent des épreuves et nous récompensent, nous tendant la main pour nous faire avancer et s'éloignant chaque fois que nous sommes sur le point de la saisir. C'est ainsi que les enfants grandissent, et la race humaine n'a céssée de grandir au fil des siècles parce qu'elle a toujours cherchée à satisfaire les dieux...
Comment penser alors que nous puissions prospérer et progresser sans eux ?

"Ne perdez jamais la foi mortels, les dieux vous aiment n'en doutez pas ! Montrez-vous dignes de leur attention..." avait dit la déesse Niva...
Gian sourit..."Je n'en doute pas dame Niva...je n'en doute pas..."et il repensa à sa discussion avec Homo-Saï, Théodrim et les autres..."C'est du contraire dont je doute..."
Les dieux ne sont pas indispensables, Gian avait bien du l'admettre puisque lui et d'autres avaient survécus à leur mort..."Non ils ne sont pas indispensables...mais ils sont une chance, c'est une chance que de les avoir à nos côtés ! Je suis né seul, dans un monde ou aucun humain ne m'a aimé, ne m'a élevé...dans ce monde où je n'ai eu ni parents, ni femme, ni enfant, seul un dieu a vu ma condition misérable, seul un dieu m'a tendu la main et m'a dit "Relève-toi ! et montre leur qui tu es !"..."

Paradoxalement, et ce malgré tous les événements qu'il venait de vivre et qui dépassaient de loin le cadre d'un peuple et de sa divinité, ceci lui fit immédiatement penser à Néphéride. Il était d'autant plus convaincu alors que ce qu'il allait devoir refaire à nouveau, était juste...Les anciens sedeth avaient eux aussi perdus leur déesse. Et avec ce qu'il venait de vivre, il comprenait d'autant plus la joie des quelques anciens sedeths qu'il avait ramené sur l'île, de retrouver leur déesse tant aimée, fut-elle une déesse maléfique.

Gian fut tiré de ses réflexions lorqu'on frappa à la porte...
"Entrez !"...c'était le connétable...un vampire qui l'avait berné lui, le Champion de la Lumière et avait mené son domaine à sa perte !
Gian fut soudain pris d'une violente pulsion, une envie de saisir Eclat d'Etincelles et de le désintégrer sur le champ...il n'en fit rien.
" Votre Seigneurie, il semble que l'attaque du royaume d'Astélie sur Winenground ait été suspendue. Une étrange maladie ravage l'Astélie et la Peninsule continentale et il semblerai que la Reine d'Astélie, Morgane Longsword, soit elle aussi atteinte. Ainsi les royaumes de Khôrn et d'Astélie ont-ils conclu une trève. La maladie ne devrait pas tarder à gagner le domaine, je le crains."
Gian écoutait à peine, il regardait au loin vers l'horizon, pensif, son visage ne laissant paraître aucune émotion.
Il parla d'un ton clair et incroyablement calme :
" Faites le nécessaire pour entamer la procédure de la loi martiale. Et apportez-moi un rapport détaillé de nos forces."
"A vos ordres Votre Seigneurie." Le connétable tourna les talons et s'en alla en fermant la porte.

"Jusqu'à l'incident qui a provoqué la destruction de nos dieux, je ferais en sorte que les choses ne changent pas...j'y veillerai personellement..."


Dernière édition par le Jeu 26 Jan 2006 - 18:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Leafstar
Trésorier


Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: La Renaissance d'un Monde...   Jeu 26 Jan 2006 - 15:22

"...et rappelez-vous que si vos actes affectent trop la trame des événements, la boucle temporelle reviendra au même point et vous devrez alors tout recommencer..."
Sur ces mots, Nostarmus, dragon du temps, retourna son sablier et l'étrange pièce dans laquelle ils se trouvaient laissa alors place à une blanche lumière d'une telle intensité, que tous furent aveuglés l'espace d'un instant...

Le Duché d'Aboralie...
Théodrim Leafstar ouvrit les yeux en tant que Roi de Khorn...il le comprit bien vite...tout lui revenait, tous ce qui allait et devait se passer dans les prochains jours...
...
...
Il alla précipitamment dans les appartements royaux, y trouva sa fille entrain de s'exercer à la lecture avec son professeur. Le Roi enlaça sa fille tendrement. Au même instant la reine fit son arrivée, et il alla l'embrasser avec passion. Le professeur s'était déjà éclipsé depuis longtemps quand ils se séparèrent laissant la famille royale de Khorn seule (enfin sous bonne garde de la Garde Lumière jamais loin ^^ Smile ).

Le Roi : Oh...vous ne pouvez savoir comme vous m'avez manqué toutes les deux...

La Reine : Mon cher et tendre époux, vous êtes sûr que vous allez bien ? Nous ne nous sommes quittés qu'il y a peu...le message du royaume d'Astélie était-il de bonne augure ?

Le Roi : Le message ?...oui...Le royaume d'Astélie me propose une trêve dans notre différent... Un mal étrange frappe son domaine *se force à ne pas regarder sa fille qui est emmenée par la gouvernante*... Je dois me rendre en Astélie pour régler les derniers détails de cette trêve avec le Prince Kelthir II, régent actuel d'Astélie...je lui ai fait transmettre aussi, au nom du royaume de Khorn, ma volonté de combattre ce mal ensemble...

*La Reine de Khorn se contentera de cette réponse...elle sait, qu'à son habitude, son époux n'en dira pas plus...pour la préserver...et pour sa sécurité ainsi que pour celle de ses enfants...Le Roi de Khorn emportera ses secrets et ses projets à bord de son navire, "La Perle du Désert", cadeau de son mariage et qui le conduira en territoire hostile...et pourtant...c'est comme si quelque chose avait changé en lui...ce sourire...*
Revenir en haut Aller en bas
 
La Renaissance d'un Monde...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Inauguration de la plus puissante turbine à gaz au monde
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» La place d'Haïti dans le monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
O.R.C.S. - Le Forum :: Les Games ORCS :: Chronique d'Arhys-
Sauter vers: