Site de l'association JdR ORCS
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresConnexion
Pensez à renouveler votre inscription (feuille d'inscription)

Partagez | 
 

 Trone de Fer, un JdR particulier ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
domlike
Président
avatar

Date d'inscription : 22/05/2007
Chronique d'Arhys : Al Borêt, Odys

MessageSujet: Trone de Fer, un JdR particulier ?   Mar 6 Juin 2017 - 23:08

Dans mes ballades sur le net, je suis tombé sur ça :

Citation :
Hello, je lisais un autre sujet dans lequel un "a-peu-près-débutant" demandait si commencer à jouer à Trone de Fer était un bon choix. On lui a dit qu'avec la motivation, tout et possible etc. Cependant, je rejoins Alystayr concernant la prise de conscience des difficultés qu'implique ce jeu...
Il y'a effectivement pas lourd en support de type scénario, le MJ (narrateur) à donc un travail colossal à fournir.
Le narrateur n'a pas à sa disposition un bestiaire sans fin à opposer aux pjs. Vous ne pouvez pas ouvrir un manuel des monstres pour leur mettre des squelettes et des bêtes à cornes sous le nez. Or, en en JDR, un combat contre une bestiole prend entre 1/2h et une heure et fait du bien aux joueurs qui veulent du challenge de type "mesurage de bollocks". Mais non, à Trône de Fer le quotidien des personnages c'est des brigands, des voisins jaloux, etc. mais c'est surtout des dialogues ciselées, des intrigues complexes ou même une servante est peut-être une espionne pour le compte du lord voisin.
Bien sur, le courage et l'envie du narrateur est un moteur puissant mais ce n'est pas tout... 
A mon sens, l'univers de Trone de Fer n'est pas destiné à faire du fan-service. C'est un éceuil que je déconseille énergiquement.
Je m'explique : D'une façon générale, on aime cet univers parce qu'il est réaliste, surprenant et que chaque décision entraine des conséquences.
Je vois de temps en temps des feuilles de personnages cheatés (Corps à corps escrime : 6D+5B soit garde les 6 meilleurs de 11 dés - ?!?!?- Miyamoto Musashi réincarné or what?) ou des récits comme "Et le prêtre rouge lance des boules de feu". Je suis convaincu que quand on fait ça, qu'on accepte ça et qu'on encourage les joueurs à être des "super badass" (souvent parce qu'on a peur de mettre le hola pour laisser aux joueurs son petit kiff), on est à coté de la plaque. 
Les personnages du Trône de Fer en bavent, ils n'ont pas vocation à rouler sur toute l'adversité. Croiser des brigands une nuit pluvieuse dans un chemin à travers forêt est une épreuve, pas un truc qu'on gère en leur éternuant dessus. Les gens moyens ont 2D en compétence, les brigands ont quoi, 3D et p'tet que leur chef à 3D+2B (woohooh!). 
Seulement, le joueur lambda a souvent besoin de se sentir super-balèze et de gagner plein de PEX... En résumé, le narrateur et les joueurs doivent vraiment savoir ce qu'ils veulent : être raccord avec le genre et toute la poisse qu'il y'a dans l'oeuvre originale ou se flatter l'égo des joueurs avec des super-pjs? 
Pour être viable, cohérent et tenir dans la durée, ce jeu necéssite des joueurs davantage préoccupé par le roleplay et l'intrigue que par des valeurs numériques. 
Si les PJs sont cheatés, le narrateur est obligé de les challenger avec des PNJs encore et toujours plus fort. Dans ces cas-là, autant jouer à Aegon le conquérant, vous gagnerez du temps.
L'ambiance du quotidien d'une maison est composée d'evenements mineurs mais qui font tout le sel du genre. Exemple : On accuse un paysan d'avoir braconné, celui-ci se justifiera en disant qu'il devait nourrir sa famille. Dilemme... En même temps, si le lord ne sévit pas, il sera jugé faible et la rumeur se propagera... Comment les lords voisins pourraient ne pas se moquer d'un seigneur laxiste? 
Pour conclure : 
- Ne faites pas de fan-service et n'acceptez pas les gros-bills pour ne pas avoir ou toujours surenchérir (au détriment de la cohérence) pour challenger les PJs. De plus, si un combattant est très talentueux, le roi le voudra dans sa garde et comment il va défendre sa maison s'il devient manteau blanc? ^^)
 - Ne tombez pas dans le piège de la profusion de PEX. Ser Barristan Selmy met toute une vie pour atteindre un niveau de combat élevé quand à ses exploits. Avant que vos PJs accomplissent tout ce que Barristan à fait (genre libérer tout seul son roi captif dans un château..., jetez donc un coup d'œil au CV du m'sieur sur le Wiki de la Garde de Nuit), y'a de la marge. 
- Créez des situations qu'on ne voit pas ailleurs : c'est pas à Donjons qu'on jouera 5h sur le cas d'un paysan VS un sanglier.
- Autorisez-vous à réviser certaines règles, quand elles sont mal équilibrés.
A vot'dispo pour discuter !

J'suis grave d'accord avec ce qui est dit, mais ... les joueurs sont-ils conscients de ça, y prennent-ils du plaisir ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Trone de Fer, un JdR particulier ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le trone du seigneur demon!
» Garde du corps particulier cherche employeur aisé.
» Chercher un bijou particulier
» Un cours vraiment très particulier
» Cours particulier ? [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
O.R.C.S. - Le Forum :: Les Games ORCS :: Trône de Fer-
Sauter vers: