Site de l'association JdR ORCS
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 [Conseil des sept] Décrets sur les taxes impériales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Leafstar
Trésorier


Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: [Conseil des sept] Décrets sur les taxes impériales   Mer 1 Oct 2014 - 22:35

[HRP] la taxe de vasselage est a combien actuellement ? C'est 5% ou 10% de la puissance de domaine, c'est bien ça ? Cela passerait à 5% des revenus totaux (puissance de domaine + route commerciale) donc ? Celle-ci serait donc fluctuante [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
domlike
Président
avatar

Date d'inscription : 22/05/2007
Chronique d'Arhys : Al Borêt, Odys

MessageSujet: Re: [Conseil des sept] Décrets sur les taxes impériales   Mer 1 Oct 2014 - 22:36

(c'était 20% des routes de commerces jusqu'à présent.)
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: [Conseil des sept] Décrets sur les taxes impériales   Mer 1 Oct 2014 - 22:53

non la on parle de la taxe de base : c'est 10% de la puissance totale du domaine arrondi à l’inférieur, un domaine 30 paye 3.

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Leafstar
Trésorier


Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: [Conseil des sept] Décrets sur les taxes impériales   Mer 1 Oct 2014 - 23:49

Transformé la taxe de vasselage à 10% des revenus totaux (puissance de domaine + revenus commerciaux) au lieu des 10% de la puissance du domaine actuellement me parait en effet une bonne idée.
De plus cette idée à la bon goût de contenter l'ensemble du conseil impérial.

En ce qui concerne son utilisation, il sera bien le temps d'en parler. Mais commencer par l'installation de courtisans impériaux chez tous nos vassaux semblent en effet primordial.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: [Conseil des sept] Décrets sur les taxes impériales   Mer 1 Oct 2014 - 23:51

Bon ok mais la taxe ne sera donc pas fixe ce qui veut dire que chaque trimestre il faudra que chacune me dise combien il donne ce qui est ingérable à long terme :/

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Leafstar
Trésorier


Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: [Conseil des sept] Décrets sur les taxes impériales   Mer 1 Oct 2014 - 23:54

(ben je pense qu'en gros a 1 ou 2 NR pret, chacun doit tout le temps gagner la meme chose... donc un moyenne ça changera pas bcp, sauf gros pépin sur un domaine qui fait que le régent ne peux pas lancer d'expédition commerciale)
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: [Conseil des sept] Décrets sur les taxes impériales   Mer 1 Oct 2014 - 23:55

ouep faudra faire une moyenne effectivement.
Bon il faudrait faire une annonce officielle maintenant ^^
Je me demande qui pourrait s'en charger ^^

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Leafstar
Trésorier


Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: [Conseil des sept] Décrets sur les taxes impériales   Mer 1 Oct 2014 - 23:57

GO Odys ! Smile
par contre on démarre la taxe quand ? de suite ?
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: [Conseil des sept] Décrets sur les taxes impériales   Jeu 2 Oct 2014 - 0:05

oui au printemps 439

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Shrekky
Secrétaire
avatar

Date d'inscription : 16/06/2005
Chronique d'Arhys : Maëllys De La rosa, Divine parole d'Haëroon.

MessageSujet: Re: [Conseil des sept] Décrets sur les taxes impériales   Jeu 2 Oct 2014 - 8:48

J'arrive pas a comprendre pourquoi vous voulez mettre une taxe là sérieux? On avez pas dit annulé la taxe ?? Ou c'est juste que vous prenez en compte que votre avis? Les conseillers sont d'accord pour l'enlevé sauf les mecs qui voulaient plus la voir super la logique lol lol c'est relou.
Revenir en haut Aller en bas
Ava Sekhmet

avatar

Date d'inscription : 27/06/2011
Chronique d'Arhys : Parma Hendarr

MessageSujet: Re: [Conseil des sept] Décrets sur les taxes impériales   Jeu 2 Oct 2014 - 18:02

Pour rappel : le sujet est estampillé [Conseil des sept], donc oui seul l'avis des conseillers est ici exprimé...
ah oui et au fait : stop ouin-ouin !!^^
Revenir en haut Aller en bas
domlike
Président
avatar

Date d'inscription : 22/05/2007
Chronique d'Arhys : Al Borêt, Odys

MessageSujet: Re: [Conseil des sept] Décrets sur les taxes impériales   Jeu 2 Oct 2014 - 20:09

Pour les lois, c'est la chancelière qui poste, non mais ! Je note quand même que je me fais javer par les pnj parce que le mj veut pas se casser la tete avec les comptes d’apothicaires ... oh bravo !)
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: [Conseil des sept] Décrets sur les taxes impériales   Jeu 9 Oct 2014 - 18:00

Ø Décret Impérial. A compter du Printemps 439 la Nouvelle Taxe Impériale sur le Commerce est en vigueur. Après de nombreuses discussions au Conseil des Sept, qui avaient pour but de prendre une décision juste et équilibrée pour tous, l’Empereur a décidé que cette Taxe serait égale à un Dixième des Revenus totaux de chaque Vassal. Ceux-ci seront calculés chaque Trimestre en additionnant les Taxes domaniales aux Revenus totaux du Commerce Intérieur et Extérieur. Par la suite, cette Nouvelle Taxe Impériale permettra à l’Astélie d’aider ses Vassaux à développer leur domaine, afin que tous puissent jouir de la prospérité qui règne au sein de l’Empire de Sa Majesté Kelthir Moondril, Deuxième du Nom.

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
domlike
Président
avatar

Date d'inscription : 22/05/2007
Chronique d'Arhys : Al Borêt, Odys

MessageSujet: Re: [Conseil des sept] Décrets sur les taxes impériales   Sam 11 Oct 2014 - 11:43

Pour ceux qui voudrait une vision claire de ce qu'il s'est passé réellement (et pour la memoire des pnj ^^) voici l'échange au complet, épurée de la partie rêve !!!
------------------------------------------------
Odys : Bonjour à tous, nous sommes réunis afin de débattre de la proposition de notre intendante impériale concernant les taxes imposées à nos vassaux.

Pour rappel, les raisons de la naissance de cette taxes sont assez chaotiques. Tout d'abord, un agent de Malgamoth a su nous rappeller à quel point nous sommes humains malgré nos compétences et notre volonté d'agir pour le mieux et pour l'empire.

Nous consacrons une partie de notre vie, de notre être à cette Empire que nous chérissons. Parfois, nous pourrions être tenté de penser que les autres ne donnent pas assez, qu'ils ne se sacrifient pas à la juste mesure du devoir. Parfois, nous pourrions en venir à souhaiter qu'ils regrettent amèrement de ne pas s'investir comme nous le faisons. Ceci est avant tout une erreur, mais surtout, une arme pour Malgamoth et ce dernier ne se prive pas d'en faire usage dès qu'il le peut.

Soufflé par un mauvais vent, portée par un zèle mal venu, cette taxes a vu le jour.

Prenant conscience de ce que cela engendrait pour les vassaux, pour l'empire, nous avons cherché à en minimiser l'impact tout en lui redonnant du sens. En effet, il nous a semblé impossible de défaire le décret juste après son apparition.

Ainsi, nous avons proposé que cet argent serve aux bénéfices de tous, mise en place d'une armée capable d'assurer la protection de l'empire contre toute sorte d'adversaires et d'une avance de trésorerie d'une année, conseil et tutelle des domaines les plus faibles afin de les rendre prospère rapidement, mais surtout, soutient et mise en place d'une politique commerciale impériale. Nous désirions également entretenir des politiques haute au sein de l'empire afin de nous préserver au maximum du désordre et de la déloyauté.

Même s'il ne leur appartenait pas d'en discuter, nos vassaux se sont montrés fidèles malgré les difficultés engendrées.

Aujourd'hui, nous ne pouvons nous permettre de nous enfoncer plus loin dans cette voie qui était déjà très dangereuse il y a un an. L'or n'est pas un but, il est un moyen. Il est important de définir avant tout nos besoins.

Afin d'analyser correctement la situation, il serait important de connaitre les résultat commerciaux du domaine impériale.

Cecilia : Voici le résultat financier de l'Empire chaque trimestre. Nous n'avons pas compté la nouvelle Taxe qui pour le moment n'est pas fixe et varie donc d'un trimestre à l'autre.
Sans la taxe l'Empire n'a une marge de manœuvre que de 81 LO par Trimestre.
Bénéfice commercial588
Contribution Vassaux625
Entretien politique192
Don au Suzerain0
Entretien supp.994
Total par Trimestre81
Odys : N'y a t-il pas quelque chose à creuser, là ?

600 LO de bénéfice commercial avec la puissance de domaine de l'empire alors qu'en Coranth on fait beaucoup plus avec des duchés. Nous avons les fleurons de l'esprit commerciale parmi nos vassaux, notamment en la présence de l'inestimable Reine Dorée. Ne devrions nous pas dégager de bien meilleurs bénéfices ?? Comment se fait-il que notre Empereur ne soit pas présent sur les meilleurs places du monde ?

Par Niva, nous nous devons de prospérer d'avantage afin de dépenser en bonne intelligence, et de mettre toutes les facettes de notre Empire dans la lumière.[/quote]

(réponse HRP par Fred pouvant être traduit par l'intendante qui montre comme elle gère grave Smile )

Odys : Si je résume, l'empire n'a pas de besoins financiers, notre intendante veille a ce que le domaine impériale soit toujours au maximum des possibilités que notre position géographique nous permet. Nous avons entendu les projets d'amélioration concernant nos flottes et la possibilité d'utiliser des entrepôts en Coranth, véritable nombril de notre monde.

Les taxes levées ont permis d’engranger plus d'un an d'avance sur la trésorerie, ce qui nous met à l'abris des périodes de crises comme celle rencontrée il y a peu, ou notre principale donatrice s'est trouvé au centre de la tourmente.

Certains de nos vassaux génèrent beaucoup de bénéfices, il serait bon que cela rejaillisse sur l'ensemble de l'Empire.

D'autres vassaux ne gèrent pas leur terre avec autant d'efficacité, sont situés dans des régions difficiles commercialement ou subissent des désagréments qui les appauvrissent. Nous avons pu voir que de nombreux domaines ont des politiques dangereusement basses.

Les 25% imposés sur les routes de commerce ont pesés lourd sur les domaines qui avaient de grands projets en cours. Nos vassaux ont tout de même montré, sans cacher leur difficultés, la fidélité qui est due à l'Empire.

Une taxe fixe est une vision à trop court terme, qui pourrait même s'avérer injuste. Les petits domaines d'aujourd'hui pourrait être les grands de demain, et inversement. Notament avec les changement à venir en Terre-Froides.

Je rappelle également que nous pourrions annoncer aujourd'hui que cette taxe a remplie son rôle et que nous y mettons fin. Nous n'y perdrions pas de crédibilité et nous gagnerions surement en bon sens.

Si le conseil décide de la conserver, je propose que nous ajustions avec justice, bienveillance et clairvoyance ce que nous demandons à nos fidèles vassaux.

Citation :
. Chaque Vassal doit participer à la bonne santé de l'Empire. Une taxe de 15% des voies commerciales pourrait avoir cette fonction. Je sais que nos vérificateurs nivans n'auront aucun mal avec cela.
. L'or récolté doit permettre d'améliorer l'Empire dans tous les domaines, des budgets devraient être alloués pour cela.
. Dans le cas de grave crise, les unités impériales devraient pouvoir agir chez nos vassaux, comme nous le faisons pour l'armée.
. L'Empire est un interlocuteur primordiale pour tous, nous pourrions faire bénéficier nos vassaux de prix, soutient, avantages qu'ils n'obtiendraient pas seul. Je pense notamment aux fameux "fends la bise", mais ce n'est qu'un exemple, les unités d'Healmak ont dernièrement montrées leur importance.
. Nous devrions pouvoir conseiller les domaines les moins prospères, et peut être même les guider vers des échanges plus fructueux. Penser à leur ouvrir des voie commerciale serait à terme rentable pour tout l'empire.

Cecilia : Je ne suis pas d'accord. Chaque domaine même les plus riches tireront partie des reversements de l'Empire. Par exemple l'Aboralie est le plus riche des domaines de l'Empire et pourtant il n'a aucun Fend la Bise pour le moment et il n'a également aucune influence dans les Empires les plus puissants du monde. Ce qui veut dire qu'il pourrait encore gagner bien plus d'or. Or donc, aucun domaine ne souffrira de cette taxe sur le long terme, tous autant qu'ils sont connaîtront une croissance économique. Ce sera juste à nous de décider des quels sont prioritaires.

Kallister : Qui a dit que l'empire n'avait pas besoin de cette nouvelle taxe ? Nous avons besoin d'armées, de bien plus de troupes encore.

Maëlla : L'armée impériale a perdu énormément de mages de bataille également pendant la guerre. Leur puissance a été repérée par l'ennemi et ils ont été ciblés prioritairement dans les batailles. Je suis d'accord avec le Connétable, il faudrait maintenir cette taxe mais qu'elle reste juste. Et qu'elle ne serve pas par exemple à une quelconque vengeance contre quelques Seigneurs qui ont eu la malencontreusement idée de déplaire à certaines religions ...

Kelthir : Nous ne pouvons cependant pas rester sourds aux plaintes de nos sujets. Les Vassaux se disent étranglés par cette taxe ... Je ne voudrais pas passer pour un Tyran.

Cecilia : Mais Majesté quels sont les Vassaux qui se plaignent réellement ? Les plus riches n'est-il pas ? N'y a-t-il pas la une contradiction ? Cette taxe au contraire vous permet de savoir qui sont vos Vassaux les plus Loyaux et ceux qui pourraient vous trahir. J'ai entendu parler d'ailleurs d'un certain sondage en Aboralie ....

Kelthir : Oui certes ... Nous parlerons de cette affaire plus tard ... Quant à l'annulation de cette taxe ... hmmm ... Serait-ce possible ?

Kaëlina : Nous pourrions en effet annoncer que cette Taxe ne visait qu'à nous prémunir d'éventuels besoins futurs en cas d'invasion de nos terres.

Cecilia : Il est vrai qu'avec le profit que va générer notre commerce avec les Terres Froides nous pourrions éventuellement compenser la disparition de cette taxe, à condition que l'empereur des Terres Froides nous laisse nous implanter chez lui de large manière. Malheureusement les Terres Froides tardent à augmenter leur politique Commerce, je ne sais pas pourquoi ... Tant que notre voisin n'aura pas atteint son plein potentiel nous pourrions avoir besoin de cette taxe. Et sans cette taxe nous ne pourrions plus accomplir les œuvres de mécénat que nous prévoyions ... Il est évident qu'en échange de l'effort que nous demandions à nos vassaux nous avions prévu de faire un effort pour les aider à développer plus rapidement leurs domaines. Mais si nous ne leur demandons plus d'effort, je serais d'avis n'annuler le nôtre. De plus, l'oisiveté actuelle de l'Empire commence à donner des idées à certains de ses plus riches Vassaux, je me demande si ...

Kelthir : La pauvreté n'est pas une arme contre la Rébellion ? ...[/quote]

Théodoria : En ce qui me concerne je ne comprends pas les sommes indiquées dans ce rapport concernant les taxes demandées aux vassaux de l'Empire.

Ses valeurs sont démesurées et semblent dépeindre les ressources des vassaux de l'Empire de façon bien trop optimiste...

J'ai l'impression que de n'avoir qu'en tête le duché d'Aboralie, une réussite à suivre dans la prospérité de son domaine, cette étude a surévalué les gains commerciaux de nos vassaux ou alors, bien trop anticipé les ressources que ceux-ci pourront avoir une fois que l'Empire aura utilisé une partie de cette taxe pour favoriser le commerce et le développement de ses vassaux. En effet, certains d'entre eux devront attendre plusieurs trimestres voire plusieurs années avant d'avoir un retour. Et les sommes que cette taxe leurs demanderont étoufferont ces régents avant que l'Empire ne les subventionne pour améliorer leurs routes commerciales.

Ceci vient du fait qu'il est, à mon sens, une grave erreur de penser à une taxe fixe. Une taxe variable en pourcentage des gains trimestrielles de chaque régent est bien plus juste. Ainsi le régent qui reçoit l'aide de l'Empire va accroître ces gains et ainsi accroître sa taxe. Alors que pour le régent qui attendra les subventions impériales, sa taxe ne bougera pas et sera fonction de son commerce actuel.

Le taux fixé à 15% parait également équilibré. Il n'est pas utile de l'augmenter. Plus vite l'Empire augmentera le potentiel commerciale de ses vassaux et plus vite la somme sera importante.

Par rapport à la problématique du connétable d'avoir une taxe fixe afin de savoir ce qui peut être fait en termes de dépenses militaires, de mages ou autres, je pensais au système suivant :
- prendre les gains commerciaux sur l'année A-1 du régent : G(A-1) = Gain Commerciaux sur l'année A-1
- calculer la Taxe Annuelle sur ce gain (taux à 15% par exemple) T(A) = G(A-1) * 15%
- diviser la Taxe Annuelle par 4 pour avoir la Taxe Trimestrielle que le régent devra payer : TTrim(A) = T(A) / 4.

Ainsi, sur une année la Taxe Trimestrielle sera fixe en fonction des résultats commerciaux de l'année précédente.

L'année suivante (A+1), elle sera recalculée en fonction des Gains Commerciaux sur l'année A.


En ce qui concerne les Terres Froides, leur vision de l'or et du commerce est plutôt négative. Ceci explique très certainement leur manque d'engouement à augmenter leur politique dans ce sens.

Je pense qu'il faudrait donc trouver les bons arguments pour les rassurer sur ce terrain et faire en sorte que le commerce de l'Empire soit aussi prospère avec eux.

Odys : La position habituelle des institutions nivanes est de favoriser la naissance de nouvelles économies, d'en prendre le contrôle, puis de redistribuer des parts de gâteau tout en obtenant d'autres avantages en fonction des besoins.

Pourtant dans les Terres Froides, nous savons aujourd'hui que ce sont ces dernières qui font barrages.

Les raisons avancées ? La guerre économique entre elles et le Duc d'Aboralie. Ce sujet est traité par ailleurs et en passe d'être réglé, mais ce sont au moins deux empires qui ont perdu du temps bêtement.
J'espère que nos amis nivans vont rapidement assainir tout cela et permettre à tous nos vassaux de  profiter d'une grande avancée économique des Terres Froides et de l'Astélie.

En ce qui concerne la trésorerie "décalée" que vous proposez, je ne suis pas convaincu, je crois vraiment que ce ne sera pas nécessaire. Nous avons également vu que certaines années peuvent être catastrophique pour un domaine et devoir s'acquitter d'une taxe de 15% des revenus des routes commerciales de l'année précédente me semble périlleux.

Cecilia : Bon et bien tant que nous ne sommes pas d'accord autant maintenir la taxe telle que je la propose ? Concernant l'Empire des Terres Froides, il me semble que les responsables de ce "ralentissement" sont deux membres de la Nouvelle Aube, Dame Maëllys et le Seigneur Lohéann. S'ils se tiennent tranquilles, je pense que nous pourrons dès l'Eté 439 lancer des expéditions commerciales avec l'Empire des Terres Froides qui seront très profitables aux deux partis. Mais s'ils font à nouveau de la résistance, refusant de respecter les accords auxquels ils se sont engagés et bien nous perdrons encore "bêtement du temps" ...

Kelthir : Et que faisons-nous des plaintes de nos vassaux concernant le montant exorbitant de cette taxe ?

Cecilia : Le Conseil tarde à se mettre d'accord. Il fait des contre-propositions qui sont immédiatement contrées. Je propose donc de maintenir notre idée première avec les montants que j'ai indiqués, dans l'attente que le Conseil soit d'accord sur une autre proposition ... Je suis persuadée que ceux qui se plaignent sont les moins à plaindre ...

Kaëlina : Nous risquons une révolte Majesté ...

Kallister : Et bien qu'ils se révoltent ! Ainsi nous ferons de la place aux Institutions lughars !

Kaëlina : Je ne pense pas que nous puissions gouverner ainsi Connétable Impérial ...

Maëlla : Cette taxe est en train de détruire l'Empire Majesté ... En avez vous conscience ? Elle fut impulsée par la colère et maintenue par l'orgueil ... Allons-nous enfin redevenir raisonnables ?

Cecilia : Erudite Impériale je me demande si votre argumentation n'est pas motivée par le fait que l'un des Pleureurs soit l'époux de votre fille ...

Maëlla : ...
Kelthir: Dame Cecilia je vous invite à plus de modération dans vos propos. Il m'est apparu que votre politique commerciale soit motivée par une volonté de vengeance de la Religion de Niva à l'encontre du Duc d'Aboralie. Sachez que j'ai l'intention de punir le Duc pour ses récents agissements. Il va notamment être déchu de son Titre pendant une certaine période. Nous réfléchissons encore aux détails de sa pénitence. Quoi qu'il en soit je souhaiterais donc que la Religion de Niva cesse sa vendetta contre le Duché d'Aboralie. Pour les mêmes raisons je souhaiterais que vous revoyez les montants de la taxe attribués au Duché d'Aboralie et au Comté du Dragon. Enfin j'aimerais que nous prenions une décision définitive concernant cette taxe. Le plus simple ne serait-il pas de l'annuler ?

Cecilia : Certes Majesté je reconnais que l'outrecuidance de vos vassaux m'a quelque peu excédée. Et je constate que votre sagesse permet d'obtenir un compromis. La Religion de Niva cessera donc ces représailles à l'encontre de l'Aboralie. Concernant la Taxe, je vous préviens, si nous l'annulons ce qui pourrait être envisagé, il sera hors de question que nous financions quoi que ce soit pour aider les Vassaux à se développer. Il ne faudrait pas que tombions dans l’assistanat. Mais franchement, sommes nous prêts à accepter de revenir en arrière ? Nous aurions provoqué toutes ces crises pour rien ?

Kaëlina : Ce serait faire preuve de sagesse Dame Cecilia. Nous en sommes capables je le crois. Pourquoi demander à nos vassaux de se saigner pour une Taxe dont nous n'avons pas réellement besoin.

Kallister: Il est vrai que notre armée est la plus puissante du Monde Connu. Et si jamais nous devions affronter d'autres ennemis hors de Gandorâh le Conseil des Terres Unifiées de Dame Théodoria nous permettrait d'obtenir les armées de Palenthe en renfort notamment, et bientôt celles des Terres Froides lorsqu'elles se seront régénérées. De plus si nous obtenons de nouveaux revenus importants grâce au commerce avec les Terres Froides, nous pourrons encore augmenter notre puissance militaire. Je pense en effet que nous pouvons nous passer de cette Taxe qui cause plus de problèmes qu'elle n'en résout ...


Kelthir: Fort bien. J'attends de voir si nous sommes tous d'accord. Seigneur Odys ? Dame Théodoria ? Si tel est le cas, il nous restera à présenter la chose à nos vassaux de manière à ne pas perdre la face. Il ne faut pas donner l'impression que nous cédons sous la pression ...

Odys : Comme je l'ai dit, je suis d'accord avec l'argument premier l'Intendante Impériale, les vassaux qui réussissent le mieux devraient participer à la bonne marche de l'empire. L'idée principale étant d'avoir un Empire fort, bienveillant et capable d'affronter même l'inimaginable ... (regarde Kheltir).


. Taxe de vasselage transformée en 5% des revenus totaux (10 ?)
. Budget alloué à part égale entre les 7 politiques, sauf crise.
. Créations et maintient d'unités institutionnelles capable d'agir pour l'empire ou d'être achetée à bas prix par nos vassaux.
. Cour de Rocksombre chez chacun de nos vassaux afin d'intervenir au plus vite si nécessaire ?

Cela me semble cohérent, non ?

Cecilia : Nous ne sommes pas d'accord apparemment Majesté ... Encore une voix discordante dans l'harmonie de notre Conseil ...


Kelthir: Hmmm ... Le Seigneur Lohéann a participé de sa propre initiative au soutien de plusieurs de nos vassaux. Ne pourrions nous pas nous accorder là-dessus ? Nous annulons la Taxe et nous laissons nos Vassaux participer à l'Empire à la mesure de leurs moyens volontaires ?

Cecilia : A condition Majesté que ces "dons" ne servent pas à acheter la loyauté de nos vassaux en vue de buts plus grands ...

Kelthir: Ma Dame ! J'ai nommé moi-même mes Vassaux et j'ai toute confiance en eux ! Aucun ne trahira jamais son serment même si certains ont récemment fait preuve de maladresse dans la manière d'accomplir leur devoir ...

Odys : Parfait pour moi.

Cecilia : Niva soit louée !

Kelthir: Bien, Dame Théodoria ? Votre avis ? Seigneur Odys concernant votre demande nous allouerons quelques livres d'or à l'installation de Courtisans dans toutes les Cours de nos vassaux et également dans quelques autres étrangères. Nous verrons cela ensemble. A savoir lesquelles vous paraissent judicieuses et combien d'or nous serait nécessaire sans démunir notre tempétueux Connétable ...

Kallister sourit.

(HRP puis ...)

Ø Décret Impérial. A compter du Printemps 439 la Nouvelle Taxe Impériale sur le Commerce est en vigueur. Après de nombreuses discussions au Conseil des Sept, qui avaient pour but de prendre une décision juste et équilibrée pour tous, l’Empereur a décidé que cette Taxe serait égale à un Dixième des Revenus totaux de chaque Vassal. Ceux-ci seront calculés chaque Trimestre en additionnant les Taxes domaniales aux Revenus totaux du Commerce Intérieur et Extérieur. Par la suite, cette Nouvelle Taxe Impériale permettra à l’Astélie d’aider ses Vassaux à développer leur domaine, afin que tous puissent jouir de la prospérité qui règne au sein de l’Empire de Sa Majesté Kelthir Moondril, Deuxième du Nom.
Revenir en haut Aller en bas
Leafstar
Trésorier


Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: [Conseil des sept] Décrets sur les taxes impériales   Sam 18 Oct 2014 - 19:00

Eh, il manque mon intervention.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: [Conseil des sept] Décrets sur les taxes impériales   Lun 17 Nov 2014 - 19:00

Politique impériale. L’Intendante Impériale d’Astélie Cecilia Cagalirius demande aux Intendants de tous les domaines vassaux de l’Astélie de lui faire parvenir un rapport mentionnant les montants versés à l’Astélie entre le Printems 439 et le Printemps 440 ainsi qu’une estimation à court, moyen et long terme de la progression de cette Taxe. Ce rapport permettra d’établir un plan précis du soutien de l’Empire à ses vassaux en tenant compte des revenus réels générés par la nouvelle Taxe Impériale.


Cecilia : « Je souhaiterais cependant, concernant cette mesure, que nous n’utilisions pas tous les revenus générés pour soutenir nos Vassaux. En effet, je rappelle que désormais la Nouvelle Taxe Impériale sur le Commerce intègre également la Taxe initiale qui servait à l’entretien de l’Empire. Il serait donc avisé de se garder une marge de manoeuvre. »

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: [Conseil des sept] Décrets sur les taxes impériales   Lun 17 Nov 2014 - 19:29

Ø Politique impériale. Le Prélat Impérial Suppléant Thorïon de Bocélande annonce qu’il a obtenu de la Religion de Healmak 5 Unités de Guérisseurs 5. Cependant il revient avec un message des Healmans. Ceux-ci rendraient grâce aux Vassaux de l’Empereur de tenir leurs engagements, notamment concernant les places institutionnelles que leur avait promises le Comte d’Evenward.
] Kelthir estime en effet qu’il est temps que l’Empire tienne sa Parole. Il demande donc au Comte d’Evenward de décréter dans son domaine qu’un quart des propriétés institutionnelles seront réservées à la Religion de Healmak.

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
domlike
Président
avatar

Date d'inscription : 22/05/2007
Chronique d'Arhys : Al Borêt, Odys

MessageSujet: Re: [Conseil des sept] Décrets sur les taxes impériales   Lun 17 Nov 2014 - 19:48

Parfaitement en accord avec vous, intendante, le but principal est évidement de renforcer l'empire de manière remarquable.

Pour la "redistribution", parmi ce que j'entrevois comme possibilité, il y a :

. Mutualiser les achats (navire, matières première ect...), les opportunités commerciales (route de commerce ect...) et les unités institutionnelles. En effet, notre armée se déplace en cas de besoin chez un vassale, il pourrait en être de même avec des Enquêteurs, des Soigneurs, des Eclaireurs ect ... Si l'empire investit dans l'entretient de 7 ou 8 unités de chaque types, nous seront prêts à répondre à tout besoin et feront réaliser des économies à l'ensemble des vassaux. Il y a de plus de nombreux intérêts à avoir une vision générale.

. Aider à la progression des provinces de niv 1 2 et 3. Cette investissement rendrait notre empire bien plus puissant dans les 10 ans à venir.

. Proposer la formation des conseillers de nos vassaux, je suis prêt à aider en y mettant de mon temps. Pourquoi pas la création d'une école de "gestion" de Fief, dans laquelle nos vassaux pourrait venir chercher leur futurs conseillers ? Ainsi le savoir faire se transmettrai et d'ici 20 à 30 ans, nous aurions les meilleurs, tous formés, tous loyaux à l'Empire.


Je suis résolument tourné vers l'avenir, car je sais notre présent prospère, j'espère ne pas choquer mes collègues conseillers, sachez en tout cas que j'aimerai vraiment que l'Empire d'Astélie deviennent un phare culturelle, militaire, économique ect.

---------------------------
Majesté, si nous demandons à nos vassaux de décréter quelle institution peut ou ne peut pas être sur leur terres, ne sommes nous pas en contradiction avec nos propos sur l'ingérence ?
Comprenez moi bien, je désire hardemment remercier les Healmans et considère réellement qu'une place doit et peut être faites à chacune de nos institutions religieuses au sein de l'empire. Je rappelle que des promesses ont également été faite à "la Toile et le Pinceau" et aux Lughars. Nous devrions peut être recevoir toutes les institutions pour trouver des solutions ?
Je le ferai en Evenward en tout cas, avec les forces en présence, cherchant une solution pacifique à ce dilemme.

Améliorer les provinces les plus faibles aidera beaucoup dans ce sens, pour peu qu'on y prenne garde !
Quoi qu'il en soit, en Aboralie, nous avons interdit une réunion visant à privilégier des institutions au dépends d'autres, je nous vois mal tout mettre en oeuvre pour que cela aie lieu ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: [Conseil des sept] Décrets sur les taxes impériales   Lun 17 Nov 2014 - 22:11

Thorïon de Bocélande : Les Institutions les plus faibles ont besoin de ce genre de décret pour réussir à s'implanter et à prospérer sinon elles sont soumises au bon vouloir des institutions en place. Les Healmans sont toujours plein de bonne volonté et les Régents ont tendance à en profiter ... En tout cas ils ont rempli leur part du marché eux ...


Kelthir : Je ne pense pas que l'ordre que je vous ai donné Seigneur Odys soit en contradiction avec nos Lois. L'Empire n'a qu'une Parole, comme il devrait en être de même de ses Vassaux.



Cecilia: Concernant l'Aboralie il ne s'agissait pas de la même affaire. En Aboralie il s'agissait d'une réunion pour comploter contre la Religion de Niva. Il n'y avait rien d'officiel et rien de comparable à un décret. Le Seigneur d'Aboralie agissait dans l'ombre tandis que l'Empire agit dans la Lumière.

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: [Conseil des sept] Décrets sur les taxes impériales   Ven 5 Déc 2014 - 14:01

Ø Rocsombre. Conseil des Sept. Cecilia : « Le Duc d’Aboralie … enfin le Duché … distribue des centaines de Livres d’Or à divers Vassaux de l’Empire. Ces Vassaux bénéficiaires agissent par la suite comme une étrange coïncidence dans le même sens que le Duché d’Aboralie, complétant, soutenant ou participant à ses actions. J’aimerais donc soumettre plusieurs questions au Conseil :
            1 : La Taxe n’est-elle pas trop faible ?
            2 : L’aide de l’Empire n’est-il pas discrédité ?
            3 : L’Aboralie ne se prendrait-elle pas pour l’Empire ou une banque nivane ? »

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
domlike
Président
avatar

Date d'inscription : 22/05/2007
Chronique d'Arhys : Al Borêt, Odys

MessageSujet: Re: [Conseil des sept] Décrets sur les taxes impériales   Sam 6 Déc 2014 - 12:35

1 : La Taxe n’est-elle pas trop faible ?

Comment pourrions nous arriver à cette conculsion ? Un duché en Coranth prospére, notament grace à son positionnement stratégique du point de vue du commerce mondial. D'autres le sont beaucoup moins. Nous ne pouvons pas basé notre politique uniquement sur la réussite commerciale d'un Royaume ou d'un Duché.

2 : L’aide de l’Empire n’est-il pas discrédité ?

L'aide de l'empire ne doit pas être discrédité, et il semble en effet que le Duché d'Aboralie ne la considère pas avec le sérieux qu'il devrait. En effet, s'il estime pouvoir donner 300 L à un comté, il devrait peut être faire confiance à notre Empereur qui déciderait avec sagesse comment les utiliser au mieux. J'espère qu'il est le seul vassal à douter de la bonne utilisation de cette taxe. Peut-être croit-il que cette taxe servira des intérêts autres que ceux de l'empire ? Nous devons montrer au monde que c'est faux.

3 : L’Aboralie ne se prendrait-elle pas pour l’Empire ou une banque nivane ?

Quel que soit ce pour quoi l'Aboralie se prends, elle est par deux fois liés à des suzerains et se comportera comme l'Empereur le décide ou un nouveau Duc sera nommé, non ?

D'une voix basse, comme s'il parlait pour lui même ...
Le fait est que les Aboraliens aiment leur Duc, c'est un très bon point, mais cela ne suffit pas. Les dernières actions de celui-ci sont inquiétants au regards du message qu'il transmet implicitement à son peuple...
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: [Conseil des sept] Décrets sur les taxes impériales   Sam 6 Déc 2014 - 16:27

Cecilia : Tout cela confirme ma position concernant la gouvernance des Compagnons de la Nouvelle en leurs domaines ...

Kelthir : L'Aboralie se moque de nous en effet ...

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
domlike
Président
avatar

Date d'inscription : 22/05/2007
Chronique d'Arhys : Al Borêt, Odys

MessageSujet: Re: [Conseil des sept] Décrets sur les taxes impériales   Dim 7 Déc 2014 - 15:32

Quoi qu'il en soit, nous devrons prendre garde à ce que nous proclamons, il serait très fâcheux que nous laissions entendre que la générosité est un crime.

Les annonces concernant les mesures prise par notre Empereur avec l'argent des taxes sont attendues et saluées. Nous apportons de crédit à ces décisions tant que celles-ci sont prises avec justesses et équités.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: [Conseil des sept] Décrets sur les taxes impériales   Dim 7 Déc 2014 - 21:00

Cecilia : Concernant l'Aboralie il ne s'agit pas de générosité mais de corruption, vous êtes bien placé pour le savoir Seigneur Odys ... Tous les Seigneurs à qui Lohéann a fait "don d'or" l'ont ensuite servi d'une manière ou d'une autre ...

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
domlike
Président
avatar

Date d'inscription : 22/05/2007
Chronique d'Arhys : Al Borêt, Odys

MessageSujet: Re: [Conseil des sept] Décrets sur les taxes impériales   Dim 7 Déc 2014 - 21:45

Un service contre de l'or, il s'agit de corruption ? Dans ce cas vous devez connaitre vraiment beaucoup de corrompus, Intendante. Heureusement pour moi, j'ai préservé mon âme.

Et si nous passions à des débats moins stériles pour notre empire ?

Dans le cas que vous évoquez, ce n'est pas le simple fait de recevoir ou donner de l'or qui serait répréhensible, sinon, tout le monde serait coupable étant donner nos échanges commerciaux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Conseil des sept] Décrets sur les taxes impériales   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Conseil des sept] Décrets sur les taxes impériales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [CONSEIL] Nains
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Charte du Conseil Comtal du Maine: Abrogée
» UN CEP CHAMPWEL ? LE NOUVEAU CONSEIL ELECTORAL DE PREVAL
» Quand le Conseil de presse du Québec pressure un journaliste haitien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
O.R.C.S. - Le Forum :: Les Games ORCS :: Chronique d'Arhys-
Sauter vers: