Site de l'association JdR ORCS
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresConnexion
Pensez à renouveler votre inscription (feuille d'inscription)

Partagez | 
 

 Résumé des Episodes précédents

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Résumé des Episodes précédents   Mar 27 Mai 2014 - 16:33

Printemps 438

L’Œil de la Chouette

[24/05/14. Aënolë, Blithilde, Dayazell, Hédric, Hérohn, Kylan, Lohéann, Maëllys, Marcus, Odys, Parma, Théodoria, Waldemar]






Ø Bocélande. Le Roi des Elfes se rend à Päk. Des Tueurs d’Homme embusqués lancent leur attaque. Les flèches se changent alors en pétales de roses qui tombent sur le Roi et son escorte. Simultanément, les tireurs se changent en arbres.





Ø Basseclaire. Théodoria reçoit un rapport du Réseau Kahilien concernant l’apparition d’une secte à Boukhabdhã qui servirait apparemment un ancien Dieu Sedeth. La rumeur se répand dans la Pègre qu’apparemment il existerait un espoir de ressusciter les Dieux Sedeth tués par les Gandoriens, en libérant ceux qui ne l’ont pas encore été. Il semble que nombre de Kaasahrs soient restés secrètement fidèles aux Anciens Dieux de Sédie et qu’ils se rassemblent de plus en plus à mesure que grandit ce Nouvel Espoir. Ils prépareraient des coups d’état un peu partout dans le Kaasahrim afin de prendre le pouvoir et reconstruire des Temples sedeths …



Ø Bouharafã. La Sorcière de la Cour Tahra bint Taril al Dharrim informe le Protecteur de Bouharafã Hassan ibn Hadja al-Ruzzik que l’incendie dont s’est rendu coupable son frère cadet Dayazell n’est pas de sa responsabilité, il est innocent. Elle a en effet découvert que Dayazell s’est fait manipuler par un terroriste adepte d’une secte hors-la-loi. Elle conseille au Protecteur de retrouver son frère et de lui pardonner. Hélas cela fait déjà près d’un an qu’il a été banni de la Cour et qui sait s’il est encore en vie …



Ø Palenthe. Bratak Aarunsun part rencontrer l’Impératrice de Palenthe. Mais son navire est attaqué par un pirate qui demande une rançon à l’Aboralie pour le libérer. Il semble que Lohéann Haëris avait l’intention lui-même d’empêcher Bratak Aarunsun d’atteindre Palenthe



Ø Basseclaire. L’Emissaire de la Divine Parole de Haëroon Karic Wellington (6) annonce que la Religion de Niva a fini de payer sa dette envers la Religion du Roi des Dieux.




Ø Basseclaire. Arrivée de Dayazell al-Ruzzik (7). Frère cadet du Protecteur de Bouharafã Hassan ibn Hadja al-Ruzzik. Dayazell est un exilé de la Cour de Bouharafã.

Ø Basseclaire. A la fin du Printemps 438, les PJs sont invités à Basseclaire par Lord Fynéas O’Harendil. Celui-ci souhaite débriefer avec eux au sujet de l’Assemblée Totémique. Il leur propose de se réunir dans l’hôtel particulier de sa famille à Basseclaire, pour un souci de discrétion …

] Les Compagnons de la Nouvelle Aube se réunissent donc un soir de Karadéil 438 dans une large demeure du Haut Quartier habitée par une dizaine de Croise-Lames et une vingtaine de serviteurs humains. Lord Fynéas O’Harendil les invite à se rendre dans la salle de réunion qui a été préparée pour leur débriefing. La discussion s’engage tranquillement …

] Lorsque soudain, la grande fenêtre explose et une gerbe de flamme carbonise une partie de la salle de réunion commençant à bouter le feu aux rideaux et à la table.

] Dans la cour de l’hôtel les PJs voient un individu entouré de flammes affrontant un Kaasahr au teint pâle nimbé d’une aura rouge et armé d’un poignard.

] Cinq Archers wanaëliens sortent en courant dans la cour et mettent les deux individus en joue attendant les ordres de Lord Fynéas ….

] L’homme à l’aura cramoisie, que les PJs identifient comme un vampire, ne demande pas son reste et disparaît dans un nuage de fumée. L’autre homme demeure prostré un moment avant de répondre aux questions des PJs.

Ø Reprise du débriefing

] Présentation du nouveau venu. Il s’agit de Dayazell al-Ruzzik. Il raconte une partie de son histoire.

] Politique impériale. Longue discussion au sujet des différentes problématiques de l’Empire.

Ø Convocation de l’Empereur

] Des Gardes Pourpres arrivent à l’hôtel. Ils annoncent que l’Empereur souhaite parler sans délai au Seigneur Lohéann Haëris. Ils ont ordre de l’escorter sur-le-champ à Rocsombre.

] L’Empereur est furieux !

        × Comment cela se fait-il que le Seigneur Lohéann décide d’intercepter un navire astélien transportant l’ancien Duc de Winenground ?

        × Comment se fait-il que des pirates agissent pour son compte ?

        × Pourquoi le Duc Bratak était-il en route pour Palenthe et surtout pourquoi Lohéann voulait-il l’empêcher d’y arriver ?

            × Enfin, l’Empereur ne souhaite pas négocier avec des brigands. Il compte déclarer la guerre au Pirate si celui-ci refuse de rendre Bratak..

] L’Empereur va ordonner à la Flotte impériale de se préparer à appareiller pour l’Île du Pirate

Ø Re-Reprise du débriefing

] Aënolë annonce que les Elfes ont rencontré Kiyabanka Ours Rugit-jusqu’aux-Esprits et que ce dernier les guide vers Anawa. Il est temps de se mettre en route pour le territoire de la Tribu des Griffes Acérées

Ø La Tribu des Griffes Acérées. Alors qu’ils s’aventurent au cœur du territoire ours, les PJs sont interceptés par des Elfes massifs le corps scarifié et couvert de peintures rituelles.

] Ils sont interrogés sur les raisons de leur présence puis après avoir été contraints de se débarrasser de leur équipement métallique, ils sont rapidement conduits à Barkanka Ours-Griffes-Acérées, le Chef de la Tribu.

] Lorsqu’ils donnent les raisons de leur visite, Barkanka se montre perplexe et s’absente pour aller quérir conseil. Il revient peu de temps après et leur demande de le suivre …

Ø Mère-des-Ours.

] A la lueur de la torche que porte Barkanka, les PJs traversent des cavernes qui semblent s’enfoncer en plein cœur de la montagne.

            Barkanka : « La personne que vous allez rencontrer n’a jamais été vue par votre race, je vous conseille de lui montrer tout le respect qui lui est dû … »

] Les PJs découvrent les nombreuses peintures qui couvrent les murs des cavernes représentant des scènes de la vie tribale, des légendes mythologiques et les hauts faits de grands héros de la Tribu. Deux d’entre elles retiennent leur attention :

× L’une représente des animaux géants affrontant une sorte de bête noire dotée de tentacules.

            × L’autre montre un Elfe majestueux couvert d’une peau d’Ours recevant d’un ange de lumière descendant du ciel deux épées de métal couvertes de runes :

« Ruëlyn Ours-Griffes-Acérées, le premier des Elfes de Métal … »

] Ils finissent par déboucher sur une large caverne dans laquelle brûle un feu de camp dont la fumée s’échappe par d’étroits trous percés dans le plafond. Accroupie près du feu une vieille elfe maigre couverte de peintures et d’une peau d’ours, semble observer dans les flammes des choses que seule elle peut voir …

            Barkanka : « Voici les Humains, Mère-des-Ours ….

Mère-des-Ours : « Laisse-moi seule avec eux, Barkanka. Je n’ai rien à craindre, ils sont si peu nombreux … (Le Chef de Guerre hésite) … Souviens-toi que la Première Mère-des-Ours  était une humaine et que nous avons reçu d’elle tout ce que nous savons …. Avant la Grande Trahison nos peuples étaient amis et plus que cela encore … »

Barkanka : « Je connais l’histoire de Ruëlyn … Mais ces humains … Ils sont différents, nous ne devrions pas … »

Mère-des-Ours : « Laisse-nous … maintenant !

] Une fois seuls, elle leur demande pourquoi sont-ils là …

] Elle répond que Kiyabanka Ours Rugit-jusqu’aux-Esprits a guidé les Chouettes et les Lièvres auprès d’Anawa Hibou-Eternel mais elle peut elle aussi les y conduire …

] Lorsque les PJs acceptent son aide, elle commence à cracher dans ses mains. Elle prend de la terre et la mélange avec des cendres puis elle crache à nouveau dans ses mains. Elle entame un chant rituel puis elle trace avec cette matière sur les joues et le front des PJs des symboles kabbalistiques.

]      Mère-des-Ours : « Vous êtes prêts maintenant. Les Esprits vous laisseront passer. Marchez tout droit quelles que soient les bifurcations que vous rencontrerez, et surtout … ne vous retournez pas … »

] Les PJs avancent à la lueur faiblissante du feu de camp pendant quelques heures. Puis peu avant de se retrouver dans le noir total, ils aperçoivent la lumière aveuglante d’une sortie vers l’extérieur.

Ø La Chouette éternelle.

] Les PJs débouchent du tunnel dans une sorte de petite vallée entourée de hautes montagnes. L’endroit semble très paisible. Un petit bassin, quelques arbres épineux et feuillus, un sol herbeux.

] Les PJs finissent par remarquer une Chouette, perchée sur la branche d’un arbre poussant au bord du bassin. Celle-ci semble les observer.

] Lorsqu’ils s’en approchent, elle prend son envol et se pose derrière l’arbre, hors de leur vue. Apparaît ensuite de l’autre côté Anawa Hibou-Eternel en personne. Il se dirige vers eux.

]      Anawa : « Salutations Compagnons de la Nouvelle Aube. Que me vaut l’honneur de votre visite ? Avez-vous une raison particulière de troubler ma paisible méditation ? »

] La conversation s’engage tranquillement. Anawa ne semble pas inquiet, il sourit lorsqu’ils lui parlent de la menace qui pèse sur lui. Il semble particulièrement serein et calme.

Ø L’arrivée des Gnârks.

] Puis au bout de quelques minutes de discussion, émerge d’un autre tunnel une vingtaine d’elfes conduits par Kiyabanka Ours Rugit-jusqu’aux-Esprits.

] Anawa s’adresse alors à eux en Khuzurkh (la langue des Gnârks du Désert). Il leur demande de prendre leur véritable apparence, il les attendait. Kiyabanka semble très surpris et se met sur la défensive. Anawa le rassure d’un geste.

] Les 27 Elfes se changent alors en Gnârks et s’approchent d’Anawa. La majorité d’entre eux porte manifestement des vêtements d’habitants du désert. Kiyabanka rejoint Anawa et reste vigilant.

] L’un des Gnârks s’avance et s’incline humblement devant Anawa, et en Khuzurkh :

            « Salutations Hibou-Eternel, nous sommes venus en paix. Nous détenons des informations qui devraient t’intéresser … »

] Théodoria utilise son pouvoir de Langage universel, afin que les PJs puissent comprendre la discussion mais alors Anawa interrompt les Gnârks …

]      Anawa : « Les humains comprennent ce que nous disons, dit-il en regardant Aënolë. Allons parlementer plus loin … »

Ø Dénouement :

] Les PJs comprennent qu’Anawa n’était pas en danger finalement et qu’il s’attendait à cette visite. Il part seul parlementer avec les Gnârks …

] Kiyabanka Ours Rugit-jusqu’aux-Esprits demeure avec les PJs. Il semble aussi surpris qu’eux. Puis lorsqu’ils décident de partir, Kiyabanka les informe :

« Vous pouvez faire venir votre Nef Céleste, ici votre secret ne sera pas découvert. Je fais parvenir un Faucon à Iguane qui lui montrera le chemin. Il devrait en avoir pour quelques heures. Profitez, en attendant, de la tranquillité de ce lieu, vous n’y reviendrez sans doute jamais. »

] Kiyabanka reste un moment avec eux et discute un peu avec Aënolë

] Puis arrive la Nef Céleste. Les PJs y embarquent et quittent ce lieu de paix. Kiyabanka se change en Faucon et il s’envole à leur suite.

] Vu du ciel, les PJs constatent qu’ils se trouvent en plein milieu des Monts Ancalon

 

 

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des Episodes précédents   Mar 17 Juin 2014 - 1:10

Eté 438
Triste Fin pour un Elu divin

[14/06/14. Aënolë, Dayazell, Gregorio, Hédric, Hérohn, Lohéann, Maëllys, Odys, Parma, Théodoria, Waldemar]

Ø Mooncastle. Cérémonie d’Investiture de Kaëlina Moondril, la Petite Princesse, à la tête du Duché de Mooncastle.
Ø Vuoljorska. Théodoria Leafstar négocie avec l’Empereur des Terres Froides Olvirr Wolferson la libération de Lohéann Haëris. En échange de sa liberté, le Duc d’Aboralie n’est plus autorisé à mettre les pieds en Terres Froides, ni lui, ni aucune de « ses marionette » …
Ø Basseclaire. La Chancellerie Impériale (Théodoria) reçoit une missive signée de l’Impératrice de Palenthe Stella Palenthus et adressée à l’Empereur d’Astélie Kelthir Moondril. Dans celle-ci elle écrit qu’elle vient d’arraisonner un navire pirate en route pour l’Aboralie qui transportait à son bord le Duc Bratak Aarunsun. L’Impératrice de Palenthe souhaiterait présenter à l’Empereur d’Astélie des preuves qui accablent le Seigneur Lohéann Haëris sur sa Félonie. Puisqu’il se trouve que Kelthir Moondril croise non loin du Berceau des Civilisations, il pourrait en profiter pour y faire escale avec sa flotte et rencontrer l’Impératrice à cette occasion …
] Théodoria fait part de cette nouvelle aux Compagnons de la Nouvelle Aube qui décident de se rendre immédiatement en Palenthe
Ø Palenthe. La flotte impériale astélienne emplit quasiment entièrement la baie du Berceau des Civilisations. Avant d’atteindre le port, la Nef Céleste doit se frayer un chemin au travers de la flotte astélienne puis de la flotte palenthine qui se dresse tel un rempart autour de la cité impériale. Les équipages semblent nerveux face au déploiement impressionnant de l’armée astélienne. Il semble que la tension soit à son comble dans les deux camps et que la moindre étincelle puisse mettre le feu aux poudres. Pourtant, la rencontre des deux souverains n’est censée être qu’une visite diplomatique banale mais l’important déploiement militaire rend la situation très tendue …
Ø La Cour impériale de Palenthe. Les PJs sont conduits dans la Salle du Trône du Palais Impérial. L’Impératrice est assise sur son trône, à ses côtés se tiennent ses plus loyaux sujets Teperius Barbazius (Consul d’Ombrazie), Elonia Tadilie (sa conseillère, ancienne amie des PJs), et Teosius Cagalirius (7) (Sentinelle de Haëroon dirigeant de l’Ordre des Chevaliers des Remparts). Devant le trône se dressent 5 Chevaliers du Célestrion positionnés en défenseurs de l’Impératrice. Dans la Salle du Trône se tiennent de nombreuses hautes personnalités astéliennes et palenthines.
Ø L’accusation. Les PJs sont annoncés et invités à entrer dans la salle du trône. Kelthir se retourne et les observe. Il peine à masquer sa colère surtout lorsqu’il croise le regard de Lohéann. Stella, quant à elle, semble radieuse.
]             Stella : « Soyez les Bienvenues Héros de la Nouvelle Aube. Justement nous parlions de l’un d’entre vous », dit-elle en regardant Lohéann avec un sourire narquois.
] Stella fait amener son prisonnier devant la Cour. Il s’agit d’un pirate malingre enchaîné et semblant avoir été torturé.
]             Stella : « Très bien, scélérat, répète-nous ce que tu as fini par avouer lors de ton interrogatoire … »
] Le prisonnier raconte que son Capitaine a reçu l’ordre du Pirate en personne de faire voile vers l’Aboralie avec l’otage en cale. Apparemment « le Petit Prince des Ténèbres comme le Cap’taine l’a nommé » a payé la rançon mais il a demandé à recevoir « le colis » à Steeport discrètement. Le navire a fait voile vers la Péninsule Continentale en évitant les routes de commerce les plus fréquentées et en battant pavillon managan. Mais une flotte palenthine leur est tombée dessus et les a attaqués.
] L’Amiral d'Ecume de Palenthe Marcellus Cagalirius (6) termine le récit des événements : Les pirates ont rapidement été neutralisés mais malheureusement l’otage a péri dans la bataille. La Flotte palenthine a pris le contrôle de leur navire qui a été remorqué jusqu’à la Capitale. Les pirates survivants ont été enchaînés à fond de cale et ramenés à terre pour interrogatoire. Aucun n’a parlé et ils ont tous été exécutés, mis à part celui-ci.
] L’Empereur Kelthir est furieux et semble peiner à contenir sa rage devant une assistance si prestigieuse. Il semble bouillir de l’intérieur …
] Stella Palenthus réclame en conséquence, que le Duc d’Aboralie soit déchu de son Titre et qu’une personne qui aurait toute la confiance de l’Impératrice soit placée à la tête du domaine. En effet tant que le Duc Lohéann gouvernera l’Aboralie, elle craindra pour ses frontières et ne pourra que douter des bonnes intentions de l’Astélie. D’ailleurs l’Empereur Kelthir devrait s’interroger sur les raisons pour lesquelles son Vassal souhaitait secrètement rencontrer un Félon …
] L’Empereur d’Astélie annonce qu’il se retire dans ses appartements pour réfléchir. Il fera savoir sa décision dans les prochains jours …
] L’Impératrice Stella ordonne ensuite que l’on emmène le pirate et qu’il soit décapité avant le coucher du soleil …
Ø Conciliabules.
] Les PJs se réunissent ensuite dans la suite de Lohéann afin de réfléchir à un moyen de contrer ce nouveau complot de Stella Palenthus.
] Virginia Alba contacte alors Maëllys pour lui donner rendez-vous dans une taverne du port. Elle a apparemment découvert des éléments étranges concernant l’affaire de la mort de l’ancien Duc de Winenground :
                        × Tout d’abord le navire pirate qui a été rapatrié à Palenthe avec son équipage rescapé a été déplacé, manifestement sur ordre de l’Impératrice, dans une crique discrète à quelques kilomètres au sud de la cité. Apparemment, l’Impératrice aurait ordonné de le brûler. Il est possible qu’il recèle des informations ou les preuves d’une sombre manigance.
                        × Le navire devrait être brûlé très prochainement. Mais il est particulièrement bien gardé. D’ailleurs, fait encore plus étrange, des archers auraient été mandatés expressément pour abattre tout oiseau qui le survolerait.
                        × Autre chose, Virginia a entendu dire par sa femme que Scipionius Umbertius Pernitti (4), le Capitaine de la Vengeance Impériale, (l’un des cinq navires qui a participé à l’interception du vaisseau pirate), sort tout juste de convalescence et qu’il était, jusqu’à il y a quelques jours, incapable de prendre la mer. Elle se demande qui a commandé le navire en son absence Mais elle n’a pas entendu parler de cette affaire au débarquement des équipages. Ce qui pourrait signifier que le Capitaine Pernitti était bien à son poste. Aurait-il été remplacé ?
Ø Le navire.
] Grâce à l’aide de la Sorcière Tahra al-Dharrim, Aënolë parvient à s’introduire à bord du navire pirate avant que celui-ci ne soit incendié. Il y obtient deux informations :
                        × Bratak Aarunsun a été exécuté alors qu’il était enchaîné et affaibli par un Officier palenthin de la flotte impériale.
                        × Le prisionnier qui a « témoigné » devant la Cour palenthine a été dominé mentalement par ce même Officier.
Ø L’Amiral d'Ecume de Palenthe Marcellus Cagalirius (6).
] Waldemar l’interroge concernant les raisons de la présence de la Flotte palenthine dans des eaux d’ordinaire moins fréquentées. Il répond qu’elle a été envoyée en mission de routine sur ordre de l’Impératrice.
] Quant aux évènements s’étant déroulés sur le navire pirate, ils lui ont été rapportés par le Capitaine Scipionius Umbertius Pernitti (6).
Ø Le Capitaine Scipionius Umbertius Pernitti (6).
] Le Capitaine de la Vengeance Impériale reçoit les PJs dans l’Atrium de sa modeste villa. Il raconte qu’il a été payé pour ne pas prendre la mer au prochain départ de son navire. Son absence était censée passer inaperçue.
] Malgré la honte et la certitude qu’il va subir un grave châtiment pour sa trahison, il accepte d’avouer ses crimes à son ordre et de témoigner devant l’Impératrice.
] C’est alors qu’il est attaqué par un assassain légendaire que certains PJs identifient comme le Scorpion Fantôme. Malgré son incroyable efficacité, les PJs parviennent à sauver la vie de sa victime et Hérohn parvient même à le blesser avant qu’il ne disparaisse.
Ø Le corps de Bratak.
] Il repose au Temple de Lugh. Waldemar et Gregorio viennent lui rendre hommage.
] Il est prévu que le corps de Bratak soit rapatrié en Terres Froides par une délégation dhoûrk envoyé expressément à Palenthe.
] Gregorio découvre après avoir reçu l’autorisaton de l’examiner que le corps ne porte qu’une unique blessure à la gorge, preuve que l’Elu de Lugh a été victime d’une exécution et non d’une mort au combat. Il conclut également que les pirates ne lui ont pas accordé le respect dû à son statut lors de sa captivité.
Ø L’Impératrice de Palenthe Stella Palenthus (10).
] Les PJs décident de présenter toutes les preuves dont ils disposent à l’Impératrice, devant la Cour palenthine. Cette dernière affirme qu’elle n’a rédigé aucun ordre de déplacement de la flotte palenthine, ni ordonné que le navire pirate soit incendié. Il semble donc que quelqu’un ait usurpé sa signature et que cette affaire soit une sombre manigance malgamienne peut-être à l’initiative du Minotaure lui-même …
] Elle ordonne qu’une enquête soit ouverte immédiatement afin de découvrir les responsables. Elle remercie les PJs pour ce qu’ils ont découvert et ajoute qu’il est désormais du devoir de Palenthe de gérer la suite de cette affaire. Les PJs en ont déjà bien assez fait …
Ø Dénouement.
] L’Impératrice Stella Palenthus se dit peinée de s’être laissée bernée par cette sombre conspiration et s’excuse d’être responsable des doutes qui ont germé dans l’esprit de l’Empereur d’Astélie concernant son Vassal aboralien.
] Elle rappelle à l’ordre les personnes responsables de sa mauvaise information. Elle réclame que, dès lors, toute information lui parvenant soit vérifiée scrupuleusement. S’il s’avérait qu’elle soit à nouveau fausse, ceux qui la lui auraient transmise seraient châtiés …
] Elle clame haut et fort qu’elle fera toujours tout pour empêcher le Minotaure de gagner une quelconque influence sur Palenthe. Elle promet de se montrer plus vigilante désormais.
] Stella Palenthus fait également marche arrière concernant le Duché d’Aboralie étant donné que le pacte de Lohéann avec les pirates n’est pas avéré.
] L’Empereur Kelthir félicite les PJs pour leur enquête magistralement menée mais il les met en garde, notamment Lohéann :
                        « Si des Malgamiens ont monté cette conspiration c’est certainement parce qu’il y avait matière à douter. Il n’y a pas de fumée sans feu … »
Ø Epilogue.
] Malgré tout, l’image de Stella Palenthus est quelque peu entachée par cette histoire car de nombreuses hautes personnalités de la Cour de Palenthe ont été témoins de cette sombre conspiration …

 

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des Episodes précédents   Mar 12 Aoû 2014 - 16:33

Automne 438
Le Chemin de Sang


[09/08/14. Aënolë, Gregorio, Hédric, Kylan, Lohéann, Maëllys, Odys, Théodoria]
Basseclaire. Décret impérial proposé au Conseil des Sept par l’Intendante Impériale Cecilia Cagalirius : « Suite à l’examen des rapports des Contrôleurs mandatés dans chaque domaine vassal de l’Empire, Sa Majesté Kelthir Moondril décrète que désormais la Taxe sur les Expéditions commerciales sera fixe et permanente. Cette taxe a été calculée selon les revenus sur un an déclarés par les vassaux et confirmés par les Contrôleurs des Finances. Elle tient compte également des bénéfices que retirera prochainement chaque vassal de son établissement :
Aboralie : 300 Livres d’Or
Royaume de Coranthe : 800 Livres d’Or
Keldonie : 200 Livres d’Or.
Whiteford : 15 Livres d’Or.
Benderane : 20 Livres d’Or
Dragon : 40 Livres d’Or.
Lhésonia : 30 Livres d’Or.
Winenground : 30 Livres d’Or.
Cambrey : 20 Livres d’Or.
Evenward : 20 Livres d’Or.
Mayël : 15 Livres d’Or.
Coranthe : 70 Livres d’Or.
Foriston : 30 Livres d’Or.
Mooncastle : 15 Livres d’Or.

La valeur fixée de la Taxe sur les Expéditions commerciales prendra effet au Printemps 439. En attendant les Vassaux doivent toujours reverser à l’Empire le quart des revenus générés par leurs Expéditions commerciales.
Pour première mesure conséquente à l’établissement de cette taxe, l’Empereur a décidé de faire don à son fidèle Vassal le Comte d’Evenward de 300 Livres d’Or afin de l’aider à redresser rapidement son domaine qui vient de souffrir atrocement de l’épidémie qui a ravagé ses terres. »
Cagalironne. Mariage de Gregorio Cagalirius ( 8 ) [401] et de Solania Palenthus (7) [421].
PJs présents : Odys Evenward ; Hédric Longsword ; Aënolë ; Parma Hendarr ; Lohéann Haëris.
PNJs présents notables : Cecilia Cagalirius (10).

Aboralie. Inauguration du Collège de l’Eveil Elémentaire, la nouvelle école de magie de Steeport.
PJs présents : Odys Evenward ; Hédric Longsword ; Aënolë ; Lohéann Haëris.
PNJs présents notables : Maëlla de la Rosa ; Tahra al-Dharrim (6) ; Phineas Hendarr (6) ; Pétronelle Hanelfeld (2) ; Marlène Adelma (3) ; Hylan Whiteheart (6).

Vuoljorska. Cérémonie d’Investiture de Blithilde Orenson à la tête de la Forteresse des Maîtres d’Armes.
PJs présents : Blithilde Orenson ; Kylan Anderson ; Waldemar d’Œsenborg
PNJs présents notables : Olvirr Wolferson ; Lughvald Köldenson ; Oltarr Orenson.

Basseclaire. Usper Malfroy écrit à la Chancelière Impériale Théodoria Leafstar. Il aimerait que celle-ci s’exprime rapidement concernant l’affaire du double meurtre de la famille Adelma qui aurait été commis par Aënolë. A force de faire patienter sa hiérarchie en lui certifiant que les preuves sont factices, le Haut Inspiré des Etoiles craint d’être accusé de complicité et de connivence avec les Compagnons de la Nouvelle Aube quant au fait de dissimuler la vérité et la culpabilité de l’un des leurs …
Palenthe. Arrestation et condamnation à mort du Sénateur Patricien de Salemio Tarsilius Manfriti (6) [376]. Il serait l’instigateur des sombres manipulations qui ont germé autour de Sa Majesté en Été 438 et qui visait à discréditer l’entourage de l’Impératrice et l’Impératrice elle-même. Cette dernière s’est dite rassurée par le résultat de cette enquête concernant la fiabilité et la fidélité de sa Cour …
Aboralie. Mort d’Ippolitius Mentorius.
Vuoljorska. Cérémonie funéraire de l’ancien Elu de Lugh Bratak Aarunsun (5) [396 AA – 438 AA].
PJs présents : Blithilde Orenson ; Kylan Anderson ; Waldemar d’Œsenborg
PNJs présents notables : Olvirr Wolferson ; Lughvald Köldenson ; Oltarr Orenson ; Dithilde Kjerringborg (son épouse) ; Erwolf Aarunsun (5) (fils aîné) ; Einar Aarunsun (5) (fils cadet).

Boukhabdhã. Découverte et destruction d’un Temple dédié à l’ancien Dieu sedeth Ménophis.
Basseclaire. Le Haut Inspiré des Etoiles Usper Malfroy (2) [378] demande l’aide des Compagnons de la Nouvelle Aube concernant la disparition de l’une de ses Enquêtrices.
Celle-ci enquête depuis plusieurs mois sur une série de meurtres perpétrés dans la cité de Kerstadt. L’Enquêtrice Amphely Sherrington (2) [409] a découvert que les responsables de ces massacres étaient « trois grosses bêtes velues vaguement humanoïdes » dont les griffes puissantes ont laissé les corps des victimes totalement déchiquetés. Ces dernières n’avaient en commun, selon l’Enquêtrice, que la malchance d’avoir croisé la route des créatures. Il semble en effet que celles-ci aient erré au hasard des rues de Kerstadt en cherchant à être discrètes. L’Enquêtrice leur a attribué une dizaine de meurtres dans la cité royale. Il semble qu’elles aient ensuite quitté la ville pour se diriger vers le sud-ouest. Amphely Sherrington a en effet retrouvé leur trace dans une petite ferme située dans la province keldonienne de Jünweiler. Toute une famille y a été découverte déchiquetée par de puissants coups de griffes. Apparemment les bêtes auraient alors pris la direction de la forêt de la Tolaëriel vers la Principauté de Daëlruyl
Il y a trois semaines, l’Enquêtrice Amphely n’a soudainement plus donné signe de vie. D’après son dernier rappport elle avait découvert en plein cœur de la Tolaëriel un autre site de massacre vraisemblablement perpétré par les mêmes créatures. Elle n’a cependant pu que le déduire d’après les maigres indices qu’elle a trouvés sur place, car contrairement aux autres scènes de crime, les corps étaient absents. D’après ses conjectures, les victimes devaient être des Elfes. Cependant elle a signalé avoir reçu un accueil particulièrement hostile de la part des habitants la région : Aucune aide, aucun soutien, aucune réponse, et surtout aucune envie manifeste de découvrir les raisons de la mort de leurs congénères ...
Usper Malfroy souhaiterait que les Compagnons de la Nouvelle Aube fassent jouer leur grande influence auprès du peuple elfe pour l’aider à découvrir ce qui est arrivé à son Enquêtrice.
Par ailleurs, Amphely Sherrington a fait parvenir son dernier rapport au Roi des Elfes qui a fait savoir à Usper Malfroy qu’il allait se charger de cette affaire personnellement. Le Haut Inspiré des Etoiles craint qu’il s’agisse d’un nouveau piège tendu à Ysériel Dhosediel
Enfin, le rapport de l’Enquêtrice mentionnait que le site du dernier massacre se trouvait à une heure de marche à l’ouest d’un village elfe nommé Baeldwyr, situé dans la province daëlrynn de Moeria

Le village de Baeldwyr.
Village habité par des Elfes totémiques sédentaires.
Chef du Village : Ituhachapa, Castor-Abat-les-Chênes-vigoureux.
Présence exceptionnelle de Croise-Lames, dont 20 Gardes Royaux accompagnant le Roi Ysériel Dhosediel (10) et une dizaine de Protecteurs de la Princesse de Daëlruyl, présente également en personne.
Elvanaëlle Daëlruyl (7) est d'ailleurs particulièrement courroucée. Elle vient d’apprendre la disparition d’une autre de ses patrouilles qui n'a, elle non plus, laissé aucune trace. Il s’agit de la troisième ...
Les Elfes Totémiques, quant à eux, se montrent distants voire hostiles même envers les Elfes Métalliques.

La scène de crime.
Le Roi des Elfes est obligé de se fâcher pour obtenir un guide. Il se dit lassé par le manque de coopération des Totémiques. Il rappelle que les Croise-Lames ont jadis fait le vœu de se sacrifier pour sauver de l’extinction la race elfe toute entière ; il aimerait donc un peu de reconnaissance de la part de ceux qui ont choisi de vivre reclus à l’abri des vicissitudes du monde …
De mauvaise grâce donc, le Chef de Meute Adahydosa Loup-Traqueur-des-Bois les mène avec trois de ses chasseurs jusqu’à la scène de crime …
Il s’agit d’un petit camp de bûcherons désert. Il ne reste plus grand-chose de ce qu’a découvert l’Enquêtrice mais Aënolë confirme que des Croise-Lames sont bien morts ici.
C’est alors qu’une servante humaine du Roi des Elfes s’avance et invite le Roi à le suivre. Immédiatement Aënolë lui décoche une flèche, malgré l’interposition du Roi : « Je t’avais prévenu », lui dit-il. Cette femme s'avère être en réalité la fille du Chaman, la Tueuse d’Homme Nayendel Hallendelien. Grièvement blessée, elle parvient à fuir avec ses complices manifestement embusqués dans les bois.
Tandis que les PJs et le Roi se remettent de cet incident, une Chouette attire soudain l’attention d’Aënolë

Le tas de feuilles.
La Chouette guide les PJs jusqu’à un tas de feuilles mortes situé à deux heures de marche à l’ouest du camp de bûcherons.
Enfoui sous le tas de feuilles, Odys découvre un Cristal Mémoire

La lecture du Cristal-Mémoire.
Les PJs découvrent une scène vue par les yeux de l’Enquêtrice Amphely Sherrington elle-même. Elle montre une clairière en pleine forêt. Manifestement l’Enquêtrice est accroupie cachée derrière des branchages et elle observe la clairière dans laquelle se tiennent 5 Elfes et une dizaine de Gnârks ! Ils semblent discuter en toute amitié. 4 des Elfes portent des tuniques sombres agrémentées de plumes de corbeau, l’un d’entre eux semble être un charismatique Chaman. Le cinquième Elfe n’est autre qu’Anawa Hibou-Eternel ! Les PJs peuvent également reconnaître que les Gnârks font partie du groupe qu’ils ont croisé dans les Monts Ancalon. Ils portent toujours leurs vêtements d’habitants du désert. Au centre de la clairière se dresse un immense Totem à l’effigie d’un Corbeau autour duquel sont disposées en cercle des pierres rondes et auquel sont ligotés 5 elfes nus à la peau très pâle et portant de profondes traces de griffure. Autour de leur cou sont attachés des colliers de plumes noires. Leur bouche est couverte de sang comme s’ils venaient d’en absorber récemment. Derrière le totem, à la lisière de la clairière, sont étendus des cadavres vraisemblablement d’elfes, ainsi que de nombreuses pièces de métal ressemblant à l’équipement runique de Croise-Lames.
Soudain l’un des Gnârks reniffle dans la direction de l’Enquêtrice. C’est le moment que choisit celle-ci pour se replier et s’enfuir à toute jambes dans les bois. Elle regarde plusieurs fois derrière elle. Puis soudainement, elle s’arrête et sort de sa poche un Cristal-Mémoire, elle le tient quelques secondes devant ses yeux … Puis la vision s’arrête.
Odys découvre grâce à un Fossile de l’Histoire qu’après avoir enregistré cette vision, l’Enquêtrice a lancé son cristal en toute hâte dans les bois juste avant que trois Bêtes ne surgissent des bosquets et lui sautent dessus …
Grâce à ses talents de pisteur, Aënolë parvient à retrouver l’endroit d’où Amphely Sherrington a jeté le cristal et où elle a été tuée. Sur place, les PJs retrouvent ses restes en grande partie dévorés par des charognards, corbeaux et hyènes notamment. Grâce à la vision enregistrée sur le cristal, Aënolë parvient à pister le trajet de l’Enquêtrice jusqu’au camp du Corbeau.
Les PJs décident de s’y rendre sans le Roi des Elfes

Le camp du Corbeau.
Lorsque les PJs arrivent, le Chaman Corbeau est manifestement en train de pratiquer un rituel ; il chante et danse autour du cercle de pierres tout en brandissant un flambeau d’où émane une fumée âcre qui se répand dans l’air.
Anawa vient à leur rencontre (les Gnârks ne sont pas présents). Il prétend que les PJs sont en train de perturber un rituel sacré tout à fait inoffensif.
Mais les PJs ne sont pas dupes et se montrent insistants. Alors 15 Gnârks sous leur forme bestiale sortent des bois prêts apparemment à éliminer les intrus …

Dénouement.
Le Chaman Corbeau s’approche alors, arrêtant d’un geste les Gnârks :
« C’est inutile le rituel est déjà compromis de toute façon. Il faudra tout recommencer … »
Il fait un signe de tête aux 3 autres Elfes Corbeaux qui arrachent les colliers des cous des Elfes ligotés au Totem, immédiatement ceux-ci s’effondrent morts.
Les 4 Corbeaux lèvent alors les yeux vers le ciel semblant suivre du regard quelque chose d’invisible pour les PJs ...

Epilogue.
Les quinze Gnârks puis les cinq Elfes se retirent de la clairière …
Les PJs organisent le rapatriement des corps et des équipements des 15 Croise-Lames de Daëlruyl afin de leur offrir une cérémonie funéraire décente …



 

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des Episodes précédents   Lun 8 Sep 2014 - 21:47

Hiver 438

Mêt Têpêt Méssr’wé
[06/09/14. Aënolë, Blithilde, Gregorio, Hérohn, Kerwan, Kylan, Lohéann, Maëllys, Odys, Parma, Théodoria, Waldemar]

Basseclaire. Pendant les festivités dédiées au Seigneur Lugh, Théodoria présente aux PJs le Cartographe de Niva Kerwan Moondril (6). Celui-ci serait envoyé par la Dame Souriante elle-même pour aider les Compagnons de la Nouvelle Aube.

A la demande d’Odys, les PJs discutent longuement au sujet des secrets que les membres du groupe gardent les uns à l'insu des autres.

Au fil de la discussion, le trouble envahit Maëllys. Elle finit par se souvenir qu’elle et Odys ont été attaqués par la vampire Ayabèl Bérith à la demande de Lohéann qui lui a demandé de leur effacer la mémoire.

Le Duc d’Aboralie finit par reconnaître avoir recruté un courtisan malgamien, Connor Mooncastle, dans le seul but d’aider à la protection de l’Empereur.

Le groupe est consterné. Odys et Maëllys décident qu’ils iront expliquer à l’Empereur que finalement le courtisan de Lohéann est coupable …

Mais les PJs n’ont pas le temps de tirer plus de conséquences de cette grave nouvelle qu’une autre leur parvient, encore plus inquiétante : Maëllyne Ashidie (6) [429], la fille aînée de l’Émissaire de la Divine Parole, a disparu de sa chambre à Steeport où elle étudie auprès d’Hortense la magie occulte. Parallèlement, Théodoria apprend que le corps d’une jeune Spirite vient d’être retrouvé dans une rue de la Capitale Impériale. Maëllys est sous le choc ; sa fille aurait-elle été tuée ?

La scène du crime.
Les PJs se rendent immédiatement sur le lieu où a été retrouvé le corps de la jeune sorcière. Celui-ci a été emporté, tôt le matin, au Temple de Healmak pour y être examiné.
Sur les lieux, les PJs rencontrent l’Enquêteur Olmar Adizio qui termine ses analyses de la scène de crime. Apparemment, la jeune fille aurait été attaquée par un vampire. Elle n’a pas encore été identifiée par les Mages de la Fraternité du Cercle Blanc.

Le Temple de Healmak.
Les PJs sont conduits à la Morgue où ils rencontrent le Thanatologue chargé de l’examen du corps de la jeune fille. Il confirme qu’elle a été vidée de son sang et qu’elle porte à la base du cou, les marques de morsure caractéristiques de celles laissées par les vampires.

Maëllys se précipite vers la table où repose le corps … Elle constate avec soulagement que ce n’est pas sa fille qui est allongée là …

Parmi les effets personnels de la victime, Kylan trouve un pendentif qui semble imprégné selon Odys d’un Fossile de l’Histoire. Le Comte d’Evenward découvre alors que la jeune fille a effectivement fait une mauvaise rencontre, un soir, non loin du collège de magie. Une vieille connaissance des PJs, le vampire Khefhrine al Kouzoun, semble l’avoir dominée pour mener par son intermédiaire, une enquête au sein de la Fraternité du Cercle Blanc.

La Fraternité du Cercle Blanc.
Lorsqu’ils se rendent au collège de magie, les PJs sont introduits dans un salon à l’étage où ils trouvent la Haute Maîtresse de Cérémonie Marlène Adelma, toute récente dirigeante de la Fraternité en compagnie de Lia Bradic, la fille de l’ancien Rédempteur de la Mort Qui Marche Lön’Ol Bradic. Toutes deux semblent palabrer comme de vieilles amies.

Rapidement cependant Lia met fin à cette ambiance apparemment conviviale. Elle explique que la jeune sorcière qui a été retrouvée morte « était Charmée par l’un de vos amis, un certain vampire kaasahr. Il s’est servi d’elle pour dérober ici même un recueil très précieux … Nous aimerions le récupérer … En attendant que vous fassiez le nécessaire, nous avons pris quelques précautions afin de nous assurer que vous considériez cette affaire comme prioritaire. Rassurez-vous aucun mal ne sera fait à la petite si vous vous montrez coopératifs … »

Ayabèl.
De retour à Rocsombre, les PJs débattent de la marche à suivre lorsque Ayabèl apparaît parmi eux. Elle dit avoir été demandée par l’un d’entre eux. Elle leur apprend que Khefhrine est sévèrement blessé et qu’il s’est retranché dans le luxueux hôtel particulier de Lohéann.

Khefhrine.
Les PJs retrouvent Khefhrine au premier étage de la résidence basseclairianne du Duc d’Aboralie. Il se trouve dans une chambre en grande partie brûlée, protégé par deux sorciers de la Garde personnelle de Lohéann. Le vampire est sévèrement blessé. Lorsque les PJs arrivent, il est en train de boire le sang de l’une des servantes ; ses plaies régénèrent lentement.

Il explique qu’il s’est fait attaquer par des Infernalistes commandés par une sorte d’Antipaladine. Ils lui ont pris le livre qu’il avait dérobé au Collège de magie et ont été téléportés par un démon bleu.

Grâce aux visions de l’attaque obtenues par Aënolë et Waldemar, les PJs peuvent identifier l’une des Maîtresses de la Secte des Apôtres du Jugement Dernier, Ameïs Wellington (fille secrète de Shaldrin et sœur cadette de Karic). Quant au démon, il s’agit de Baaznérox, le Familier démoniaque du Grand Maître Garibaldus.

Ayabèl semble tout ignorer de ce livre. Khefhrine refuse d’en dire davantage.

Dénouement.
Les PJs parviennent à Localiser Baaznérox. Il se trouve dans une opulente résidence d’Izenberg, la Capitale du Duché de Lhésonia, sous le nez du Duc Hérohn ! Il est en compagnie d’Ameïs Wellington et d’une dizaine d’Infernalistes.

Les PJs réquisitionnent une nouvelle fois des Maîtres Mages du Collège des Arts Occultes pour les conduire rapidement sur les lieux et ce, malgré les ronchonnement de l’Erudite Impériale Maëlla de la Rosa ...

Les PJs peinent à entrer dans la résidence et sont repérés par des sentinelles de Lhésonia qui font mine de procéder à leur arrestation pour violation de domicile ! Odys parvient à les convaincre que les Compagnons de la Nouvelle Aube sont en mission. Mais pendant qu’ils discutent avec les Gardes, les PJs remarquent qu’ils ont été suivis par un corbeau et un vampire et que ce dernier, s’introduit dans la demeure sous forme gazeuse ...

Leur manque de discrétion permet à leurs ennemis de se préparer à leur arrivée. Immédiatement le combat s’engage. Ameïs menace de brûler le livre, Maëllys retient alors son Epée de Justice. Khefhrine se jette sur le recueil mais, attaqué par le feu infernal de plusieurs démonistes, il est contraint de se replier. Lohéann se précipite lui aussi sur le recueil mais il est abattu par Ameïs. Parma doit l’envoyer au Palais du Roi des Dieux pour éviter que l’Antipaladine ne l’achève.

Mais finalement, la puissance de feu du groupe met en fuite les Apôtres qui n’ont pas d’autre choix que de laisser le recueil sur place.

C’est alors qu’apparaît Lia Bradic, tenant d’une main la légendaire Faucheuse, la Lame des Damnés, l’arme ancestrale du Rédempteur de la Mort qui Marche, le Champion de l’Ancien Dieu des Morts Thraxès. La Sorcière exige que lui soit remis le recueil. Khefhrine se rematérialise et supplie les PJs de ne pas laisser Lia emporter le recueil. Il semble souhaiter se tenir particulièrement à distance de l’arme de la sorcière. Mais Maëllys le foudroie d’un éclair de lumière, l’obligeant une nouvelle fois à fuir.

Maëllys apporte alors l’ouvrage antique à Lia. La Sorcière décrète ensuite, avant de se retirer avec son familier corbeau, que la fille de l’Emissaire de la Divine Parole lui sera rendue sans mal.

Epilogue.
Malgré une tentative d’Odys de s’approcher du recueil, les PJs ne peuvent qu’en apercevoir le titre et le nom de l’auteur. Il s’agit apparemment d’un ouvrage écrit en ancien sedeth par le Scribe Architecte Héterphérès intitulé Mêt Têpêt Méssr’wé (Le Crépuscule du Roi des Morts).

Etrangement ce titre est totalement inconnu des Erudits du groupe. Le nom de l’auteur par contre leur dit vaguement quelque chose. Il se pourrait qu’il apparaisse dans le titre d’un autre recueil très ancien. Ils n’en savent pas plus. Il semble que le sujet soit particulièrement occulte ...

Le soir même, Maëllyne est ramenée dans sa chambre à Steeport. Elle ne se souvient de rien ...

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des Episodes précédents   Mar 30 Sep 2014 - 1:34

Printemps 439


Crépuscule onirique
[27/09/14. Hédric, Hérohn, Kylan, Lohéann, Maëllys, Odys, Théodoria, Waldemar]
Ø Basseclaire.
] Le Haut Inspiré des Etoiles Usper Malfroy demande audience à l’Impératrice d’Astélie Théodoria Leafstar. Il dit qu’il a à l’entretenir d’une affaire urgente qui hélas a été trop longtemps négligée par l’Empire. Il pense que cette affaire requiert la présence des Compagnons de la Nouvelle Aube
] Une fois qu’ils sont tous réunis dans la Salle du Trône, Usper Malfroy commence son briefing par expliquer qu’il s’agit certainement du dernier qu’il fera en tant que Régent des Compagnons de la Vérité Dévoilée. Le Collège des Dirigeants de la Religion nordienne de Klaspios a en effet décidé de le destituer de son Titre pour avoir couvert certains agissements douteux de la Nouvelle Aube. Mais avant sa démission il a tenu à superviser personnellement cette affaire. Il demande alors à sa fille Isaline Malfroy d’entrer dans la salle, avec la permission de l’Impératrice évidemment …
] L’Enquêtrice qui entre semble très faible. Elle se déplace avec difficulté. Elle est d’ailleurs assistée par un Garde Pourpre pour atteindre la chaise que son père lui tend …
] Péniblement, Isaline raconte qu’elle a mené une enquête souterraine lors de laquelle elle a été blessée. Elle a découvert que des Elfes et des Gnârks creusaient un tunnel vers une salle renfermant une étrange table de pierre.
] Les PJs comprennent que pendant qu’ils luttaient pour maintenir l’Empire d’Astélie à flots, les Elfes, eux, travaillaient à la fin du Monde, cherchant à libérer Ménophis, l’Ancien Dieu de la Mort, qui aurait le pouvoir de ramener à la vie tous les Dieux sedeths tués lors de la guerre en Pérégranie.
Ø Iserlohn. Mhoralia.
] Les PJs se rendent chez le Prince de Mhoralia, Cyndill O'Harendil (7) [412] (Fils aîné de Joriil Anahendiel, époux de Nayendel Hallendelien et frère d’Anahendiel O'Harendil (7), l’Ambassadeur elfe de Basseclaire).
] Il leur explique que, malgré la protection qu’il a accordée aux propriétés de l’Ordre de la Toile et du Pinceau, les déprédations ont hélas continué. Les Croise-Lames chargés de monter la garde ont mystérieusement et systématiquement disparu et les bâtiments ont tous brûlé. Aujourd’hui l’Institution solaniane ne possède plus aucun établissement en Mhoralia.
] Lorsque les PJs lui annoncent qu’ils doivent emprunter un souterrain pour suivre la piste d’Isaline, le Prince Cyndill leur propose immédiatement une escorte de Croise-Lames.
Ø Le souterrain.
] Guidés par Isaline, les PJs s’aventurent dans un large tunnel semblant creusé à la force de puissantes griffes. Le tunnel semble très long, il a dû falloir énormément de temps pour le creuser …
Ø Les salles de rituel.
] A plusieurs reprises, les PJs traversent des parties élargies du tunnel qui forment des sortes de petites salles. Dans celles-ci les Elfes ont pratiqué des Rituels de Communion avec un Esprit Vautour lors duquel ils ont sacrifié des Elfes Wanaëliens. Ces rituels semblaient avoir pour but de leur indiquer la direction à suivre.
] Les PJs dénombrent 9 Salles de Rituel avant de parvenir dans une vaste caverne, bien plus grande que les salles précédentes. Elle semble ne pas avoir été creusée à coups de griffes, mais plutôt mise à jour grâce au tunnel. Etrangement elle ne dispose d’aucune issue apparente. En son centre se trouve une sorte de grande table de pierre ronde couverte de symboles hiéroglyphiques. Si elle était à moitié enterrée lorsqu’Isaline est venue la première fois, elle ne l’est plus lorsque les PJs arrivent.
] Mais l’attention des PJs est rapidement attirée par trois Gnârks sous Forme bestiale qui semblent monter la garde. Ils ne tardent pas à renifler leur présence …
Ø Fight.
] Grâce à l’aide des Croise-Lames et à une tactique avisée les PJs parviennent assez aisément à se défaire des trois monstres.
Ø La Table de Pierre.
] Elle se compose d’un disque divisé en 134 quartiers sur lesquels sont gravés des hiéroglyphes sedeths.
] Une vision du passé permet à Odys de voir quelles pierres a enfoncé Anawa pour actionner le mécanisme. Les hiéroglyphes gravés sur celles-ci forment une phrase en Ancien Sedeth : « Mêt Têpêt Xajira » (Gloire au Roi des Morts).
] Lorsque les pierres sont enfoncées, une arche de lumière s’ouvre au milieu de la pièce …
Ø Le Tombeau de Ménophis.
] Le portail de lumière donne sur une salle encore plus vaste que la précédente.
] Il s’agit d’une sorte de Temple dédié au Seigneur Lhüroon. Plusieurs statues du Dieu devaient d’ailleurs l’ornementer, mais elles ont manifestement toutes été détruites récemment. Au milieu de la pièce se dresse un immense sarcophage sur le couvercle duquel devait jadis s’appuyer une statue d’ange. Mais celle-ci est également brisée désormais. Sur le sol, au pied de l’ange de pierre gisent deux énormes diamants qui devaient semble-t-il être enchâssés dans les orbites de ses yeux.
] Le sarcophage, quant à lui, est ouvert.
] Devant lui se tient une sorte de Pharaon à la peau verte et couverte de bandelettes, le Dieu Ménophis en personne ! Il fait face aux PJs qui sortent du Portail de Lumière.
] A genou devant lui, se redressent une trentaine d’Elfes et Gnârks dont Anawa et Dakonitataka. Tous les regardent entrer dans la pièce en ricanant.
] Le Portail de lumière se referme derrière les PJs. Les Elfes et les Gnârks passent en Formes Bestiales.
] Ménophis : « Non mes chers frères, attendez ! Ces Mortels sont à Nous ! Ils sont les Artisans de notre échec. Je suis persuadé que certains d’entre nous ont à cœur de prendre leur revanche ! »
] Alors, une dizaine de sarcophages dorés couverts de hiéroglyphes apparaît dans la pièce. Ils s’ouvrent immédiatement et s’extraient de ceux-ci :
        Lhukar, le Roi Lion
Usaïma, la Déesse Araignée
Mushkar, le Dieu Cobra
Khephêt, le Dieu Faucon
Khêfmet, la Lionne
        Sabhã, le Dieu Crocodile
Yahrôk, le Dieu Hyène
Nemneth, le Dieu nain
Horibis, Le Dieu Chacal
Manashkar, le Dieu Ibis
Azahina, la Déesse Chatte
Kânoum, le Dieu Rat
] Lhukar : « Mortels, Vous êtes à l'image de vos Dieux. Vos conflits sont risibles et si futiles en vérité. Vous condamnez l’un des vôtres parce qu’il s’est écarté de vos croyances. Mais il représentait la clef de voûte de votre défense. En l’éliminant vous détruisez le frêle édifice que fut votre civilisation. Votre nature est destructrice. Vous auriez pu apprendre beaucoup en nous servant. Car Nous, les Vrais Dieux de la Sédie, nous n’abandonnons jamais les Nôtres. Nous marchons comme un Seul et rien ne pourra cette fois Nous empêcher de reconquérir notre Terre. Nous renverrons vos Faux Dieux à la poussière du Néant ! »
] Sabhã : « Il vous a fallu une armée entière pour me vaincre et dans votre fol orgueil vous avez cru que cela suffirait. Avez-vous vraiment eu la naïveté de croire qu’agir avec légèreté vous permettrait de triompher de Dieux Primordiaux ? Cette erreur vous coûtera votre monde ! »
] Mushkar : « Vos querelles intestines nous ont permis de revenir sans que vous ne vous en doutiez. Et cette fois nous savons de quelles traîtrises sont capables les nouveaux Dieux Palenthins. Nous sommes tous unis et vous êtes divisés. Notre victoire ne fait plus l’ombre d’un doute ! Et nos revendications ne se limitent plus seulement à la Sédie désormais ! »
] Ménophis : « Mais ce combat ne vous concerne déjà plus ! Soyez les bienvenus en mon Royaume ! »
] Le Roi des Morts pointe son doigt vers Isaline Malfroy. Elle commence alors à vieillir à une vitesse accélérée pour finir en un petit tas de poussière …
] Les autres Dieux s’approchent des PJs et les massacrent ...
Ø Réveil douloureux.
] Les PJs se réveillent dans leur couche dans le courant du Printemps 439, le jour où Lohéann est dénoncé à l’Empereur.
] Un serviteur frappe à la porte d’Odys et un autre à celle de Maëllys :
« Mon Seigneur, Ma Dame, l’Empereur vous fait savoir qu’il pourra vous recevoir après son déjeuner … »
] Odys et Maëllys se souviennent avoir demandé un entretien à l’Empereur la veille, mais il ne pouvait pas les recevoir à ce moment …
Ø Dénouement.
] Sous le choc, les PJs se réunissent pour décider de ce qu’ils vont faire à présent. Lohéann vient les rejoindre.
Ø Discours de Lohéann Haëris, Mémoire de la Nouvelle Aube :
 
Nouvelle Aube ! Je lis dans vos yeux toutes les peines que vous avez dû endurer lors de cette épreuve. Et je comprends que vous puissiez vous interroger au sujet des événements qui viennent de se produire. Pourquoi était-il nécessaire d'en arriver là ? Et bien laissez-moi vous l’expliquer :
 
Mon retour au sein de la Nouvelle Aube m'a donné l’occasion d'observer vos choix et les changements que vous avez accomplis au cours de vos dernières aventures. Et ceux-ci m’ont permis de prendre conscience qu’un sinistre destin nous attendait. Nous allions tous sombrer et entraîner avec nous ceux qui nous sont le plus cher. Il me fallait donc agir au plus vite, avant qu’il ne soit trop tard. J’ai choisi d'impliquer ma propre existence dans « notre épreuve ». Ma réputation de « Petit Prince des Ténèbres » a facilité mon plan et les Divins m'ont accordé leur soutien afin de balayer tous vos doutes.
 
Grâce à ma connaissance du monde j’ai pu engager un Malgamien qui ignore tout de cette épreuve. Je l’ai volontairement exposé au regard d’Odys Evenward afin que celui-ci m’offre la possibilité de commencer la Leçon que j’avais prévue pour la Nouvelle Aube. Une Leçon qui briserait toutes les illusions pour laisser place à la Vérité ! Une Leçon qui aura tout remis en question et qui restera gravée à jamais dans l'esprit de chacun d’entre nous ! Pour y parvenir, je me suis fait passer pour un homme vivant de ses acquis, profitant de ses Titres pour agir inconsidérément, sans se préoccuper de l’impact qu’avaient ses actes ! Cette leçon devait nous laisser entrevoir toutes les conséquences de nos choix, de nos attitudes, et de nos réactions face au pire !
 
Inspiré par la Déesse Surilys elle-même, le jeune Oniriste Emelyn nous a plongés dans le Royaume des Rêves afin de nous y faire vivre une leçon des plus exemplaires. Et les Divins, dans leur immense sagesse, ont choisi d’user de leur influence pour la rendre parfaite. Ainsi, dans cette vision d'un sinistre Futur, la Déesse des Rêves a décidé que rien ne pourrait m'échapper. Chaque doute, chaque questionnement, chaque conversation, chaque prière, égarement, évolution m'était dévoilé afin que je puisse juger de l’impact de la Leçon sur chacun d’entre vous. Grâce aux Dieux, j’ai pu tirer des conclusions, parfois amères, de vos comportements et c’est en tant que Mémoire et Fondateur des Compagnons de la Nouvelle Aube que je me fais leur Voix aujourd’hui :
 
Blithilde Orenson. Vous représentez l'Indomptable Seigneur Lugh auprès des Héros de la Nouvelle Aube, piquante et efficace lors de nos conflits armés. Mais n’oubliez pas que votre avis est tout aussi important que celui de chacun de vos Compagnons et vos longs silences nous privent de la Voix des Armes. En tant que membre de la Nouvelle Aube vous avez en charge la sauvegarde de tous les peuples de Gandorâh. Votre influence et vos intérêts ne devraient plus se limiter seulement aux Terres Froides.
 
Maëva Moondril. Votre passion n'est plus à démontrer mais hélas, elle vous entraîne trop souvent sur une voie oubliée de la raison. Les Dieux vous ont nommée afin que vous représentiez Dame Solania au sein de notre groupe. Mais vos manques de relativisme et de confiance en vos Compagnons vous ont conduite à la déchéance. Vous n'avez pas seulement perdu de hautes responsabilités et un domaine, vous avez également privé l'Empire et la Nouvelle Aube de la Voix de Solania. Si je me permettais une image, je vous dirais que chaque membre de notre groupe est une couleur ou une note de musique et que chacune d’entre elles est nécessaire à l’artiste pour que son œuvre atteigne l’harmonie parfaite. Pensez-vous que le Vieux Monde serait si équilibré, si la Déesse Véréna n'avait eu aucun droit de parole ?
 
Waldemar d’Œsenborg, Ne doutez pas de vous car j'ai pu entrevoir une grande sagesse dans vos paroles, dignes des plus grands stratèges, réfléchies et pragmatiques. Ne sous-estimez pas votre influence au sein du groupe car même si vous n'êtes qu'un Suivant, vous êtes un pilier de la Nouvelle Aube. Ne taisez pas vos conseils car chaque tactique doit être examinée sous tous les angles. Ayez foi en vos capacités car l’ennemi lui les connaît et sait la menace que vous représentez. C'est pourquoi il ne vous accordera aucune merci.
 
Parma Hendarr. Jamais vous ne rompez la Garde. Vous incarnez le Bouclier Vigilant et Impénétrable de la Nouvelle Aube. Vous êtes un Parangon de Vertu et un Factotum de choix. Mais vos paroles si précieuses ne sont hélas que trop rarement entendues par les autres Compagnons, assourdis qu’ils sont par les caquètements de la Cour. Pourtant votre Voix rappelle simplement et sans ambages la seule Vérité qui est essentielle à la survie de la Nouvelle Aube : Garder la Foi.
 
Hérohn Longsword. Votre hallebarde n'a jamais failli à maintenir le Périmètre de Sécurité de la Nouvelle Aube. Sentinelle et ami bienveillant vous avez su devenir au fil des épreuves un « Grand Haërite », sachant appréhender les événements avec discernement et sans fanatisme. Vous nous prouvez encore aujourd'hui que votre force ne réside ni dans votre nom ni dans vos artefacts mais bien dans votre foi en les Dieux et en votre Groupe.
 
Kylan Anderson. Devenu par votre exemplarité l'Elu du Seigneur Lugh, vous êtes naturellement devenu le bras armé de la Nouvelle Aube. Mais malheureusement vous n’avez jamais pris conscience de votre statut. Alors que vous aviez le devoir d'être grand, vous avez adopté par vos trop longs silences l'attitude d'un simple guerrier. Or vous n'êtes pas un simple guerrier Kylan Anderson ! Vous êtes le dernier Elu du Seigneur Lugh, incarnation la plus pure du Dieu de la Guerre parmi les Compagnons de la Nouvelle Aube ! Vos Dignités ne vous donnent pas le droit au repos, bien au contraire ! Retrouvez votre combativité pendant qu'il en est encore temps, car votre absence est l'une des causes de notre déchéance !
 
Gregorio Cagalirius. Vous supportez un héritage tout aussi pénible que le mien. Vous avez été choisi par les Dieux pour soulager les maux de vos Compagnons, mais Gregorio tout porte à croire que vous avez choisi de Guérir plutôt que de Prévenir ! Si vous n'avez jamais failli pour soigner les plaies de vos Compagnons, vous avez négligé les souffrances de leur âme ! Comment avez vous pu être aussi aveugle ? Certes votre foi est indiscutable, certes vous avez choisi le chemin de la Lumière, mais vous vous êtes laissé influencer par votre amour fraternel qui vous a fait dangereusement frôler l'ombre insidieuse. En tant que Membre de la Nouvelle Aube, votre devoir n’est pas d’accepter mais bien de vous opposer à tous les choix qui pourraient conduire aux Ténèbres, même si ceux-ci sont faits par des personnes proches et aimées ! Soyez vigilant Fidèle du Seigneur Healmak car vous êtes une leçon pour les Hommes. Vous prouvez que votre nom ne vous condamne pas, seuls vos actes le pourront.
 
Hédric Longsword. Vous avez gardé votre simplicité même lorsque la gloire des Compagnons de la Nouvelle Aube devint gandorienne. Vous avez compris quel était votre rôle au sein du groupe ; il s’agissait d'être attentif à l'équilibre de chacun. Vous avez offert votre amitié et votre sensibilité à vos amis, restant à leur écoute à chaque instant. Vous n'avez donc pas besoin de l'avis d'un Roi pour savoir la voie que vous devez emprunter ; vous la connaissez déjà. Vous manquez juste de confiance en vous-même.
 
Théodoria Leafstar. Vous avez décidé, tout à la fois, d'occuper une place de choix dans l'Empire des Hommes et de vous positionner en Figure de Proue de la Nouvelle Aube. Vous avez choisi d’endosser ces responsabilités mais vous en avez oublié le Dogme de votre Foi : Agir pour l'Unité. Vous avez renoncé à déléguer et vous vous êtes brûlée les ailes. Vous avez perdu des êtres chers et pourtant vous n'avez pas défailli. Mais vous vous êtes renfermée, accumulant seule l'amertume et le regret. Votre solitude a engendré les actions individuelles des Compagnons. Le Phare que devait être la Nouvelle Aube dans l'Obscurité se changea, par votre faute, en une dizaine de petites flammèches luttant pour ne pas être dévorées. Si l'adversaire rompt à chaque conflit armé face à la Nouvelle Aube, il nous vaincra sans nous affronter si nous ne sommes pas unis au delà des quêtes ordonnées par les Divins. Et dans ce rôle vous avez failli, Théodoria Leafstar, car vous avez cru que la victoire ne reposait que sur votre seule efficacité. Or cette quête appartient à chacun d’entre nous. N'ignorez jamais les mises en garde divines car elles nous poussent à l'introspection nécessaire pour avancer.
 
Aënolë. Vous aviez promis de défendre ma vie corps et âme, mais vous avez perdu cette dernière et la vôtre par la même occasion. En tant que Conseiller de la Nouvelle Aube, vous aviez le devoir de la Raison et de l'Esprit clair, mais votre sentimentalité vous a égaré et a condamné vos proches à l'Ombre. Vous avez fait l'erreur de mon Père : faire de votre Amour une Faiblesse plutôt qu'une Force. L'aveuglement vous a conduit à une destruction certaine, mais un ami vous a rappelé les sacrifices du passé afin que vous vous releviez. Vous portez les espoirs de vos anciens amis qui ne peuvent plus désormais interagir avec les Vivants. Retrouvez votre rôle de Témoin de l'Histoire, car personne d'autre n’occupera cette place si cruciale. Les Divins en ont décidé ainsi ! Le repos tant attendu viendra lorsque vous aurez prouvé aux Dieux que vous avez enfin compris les leçons qu'ils ne cessent de vous donner !
 
Maëllys de la Rosa. Je vous ai vue supporter un fardeau qui ne devrait pas être celui d'un seul Mortel. Vous avez jugé les Compagnons de la Nouvelle Aube inaptes à vous saisir et incapables de gagner votre confiance. Mais ce n'était pas eux qu'il fallait juger. Vos Compagnons devaient être pour vous des amis et des soutiens. Mais vous avez fait de cette amitié une faiblesse, vous sentant trahie lorsqu'ils vous mentaient. Votre regard s'est alors obscurci jusqu'à vous rendre aveugle ! Et dès lors, vous avez cessé d'être une alliée pour la Nouvelle Aube ; vous êtes devenue son adversaire. Vous vous êtes réfugiée dans votre forteresse, reniant vos amis et votre humanité. Mais c'est pour cette humanité que les Dieux ont choisi de faire de vous l’Inquisitrice de la Nouvelle Aube. A l’instar de tous vos Compagnons vous avez le devoir de transcender cette humanité pour devenir un Exemple aux yeux du Monde. Mais votre chagrin vous a fait sombrer. Il est temps désormais de vous relever. Ne tournez plus le dos aux vôtres ! Purgez-vous du Fatalisme et laissez l'Amour et l'Amitié vous imprégner, car le regard des Dieux ne vous a jamais quittée ! Ne faites pas de la Foi le privilège d'une poignée car tous les Hommes doivent retrouver la Lumière et c'est votre devoir de permettre aux égarés de suivre votre chandelle pour sortir de l'Ombre. Car le mal cherchera toujours à vous dissimuler ceux qui ont le plus besoin de vous.
 
Odys Evenward. Vous étiez un jeune espoir pour la Nouvelle Aube, une Voix nouvelle porteuse d’idées innovantes. Vous agissez avec promptitude et efficacité et vous avez clairement en mémoire les enseignements du Jugement Dernier. Vous avez gagné une grande influence très rapidement mais soyez certain que l'Ombre vous observe et cherchera à l'utiliser pour réaliser ses ambitions. C'est pourquoi, plus vous vous élevez et plus vous devez faire preuve de prudence. Faites que la Vérité soit toujours jumelée à la Réflexion. Vous êtes un grand Penseur et votre devoir est de penser aux échos de vos paroles. Prenez garde à ne jamais prendre trop d'avance sur vos Compagnons, car s'ils vous perdent de vue ils ne pourront plus vous protéger. Vous avez de grandes idées pour bâtir un monde meilleur, mais vous êtes vous demandé si le meilleur pour vous est le meilleur pour le monde ?
 
Vous avez tous su agir avec Exemplarité. Ainsi par les pouvoirs qui me sont conférés et dans le cadre exceptionnel de cette épreuve et de la charge divine qui m'a été ordonnée, j’élève Waldemar d’Œsenborg et Odys Evenward à la Dignité de Compagnon de la Nouvelle Aube. Vous avez su en effet, user de vos capacités humaines et divines de manière avisée et dans le respect de votre Foi. Puissiez-vous désormais accomplir votre nouveau rôle avec autant de discernement. De plus, Théodoria Leafstar, considérant vos nombreuses charges, je vous soulage de celles que vous avez remplies avec cœur afin de réunir de nouveau les Compagnons lorsque les Divins feront appel à nous et je m'assurerai de cogérer Auromalum à vos côtés. Puisse cette leçon rester gravée dans nos esprits afin que chacun d'entre nous se souvienne de l'influence que peuvent avoir nos actions sur le monde. Prions pour ne jamais revivre pareil avenir.
 
Loéhann Haëris, Mémoire de la Nouvelle Aube.
Ø Epilogue.
] Les PJs décident de se rendre ensemble au rendez-vous avec l’Empereur Kelthir. Ils lui expliquent l’aventure qu’ils viennent de vivre et ce que Lohéann a fait.
] S’en suit une longue discussion avec l’Empereur qui passe par toutes les émotions de la colère à la tristesse. Grâce à l’éloquence de tous les Compagnons il finit par accepter de se battre contre le Mal qui le ronge pour l’Astélie et pour ses enfants. Mais il fait promettre à Lohéann qu’il ne recommencera plus jamais …
] Il n’en demeure pas moins que le Duc d’Aboralie doit être puni par l’Empereur

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Résumé des Episodes précédents   

Revenir en haut Aller en bas
 
Résumé des Episodes précédents
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Résumé des Episodes précédents : Année 427 AA
» Résumés des Episodes précédents
» Résumé des épisodes précédents
» Résumé des épisodes précédents : Année 430 AA
» Li cacho-dent (casse-dents ou croquets aux amandes)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
O.R.C.S. - Le Forum :: Les Games ORCS :: Chronique d'Arhys-
Sauter vers: