Site de l'association JdR ORCS
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresConnexion
Pensez à renouveler votre inscription (feuille d'inscription)

Partagez | 
 

 Résumé des épisodes précédents. Année 424 AA.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Résumé des épisodes précédents. Année 424 AA.   Mer 11 Fév 2009 - 20:55

Printemps 424


Le Retour du Bérénide



[17/01/09. Gilmir, Hérohn, Ladima, Laëlie, Lohéann, Lloyd, Maëllys, Maëva, Océane, Odys, Parma, Ramon, Tarik, Théodoria]

Kaasahrim : Cité de Gafsarãh au nord de l’Emirat de Haïsebha. A la fin de l’Hiver les PJs finissent leur mission impériale pour rencontrer les troupes kaasahrs positionnées à Gafsarãh et leur délivrer le message de l’Empereur. Les PJs quittent Pescareggio le lendemain matin de la game précédente. Pendant la nuit les PJs ont discuté avec Herdus et Manarius et ont appris tous les détails de l’histoire. Pendant ce temps Théodoria a contacté l’Empereur pour lui faire état de la nouvelle situation et connaître ses ordres. L’Empereur a demandé aux PJs de dire aux Kaasahrs d’annuler l’attaque pour le Printemps et de revenir ensuite à Rocsombre au plus vite pour une réunion de crise. A Gafsarãh les PJs rencontrent le Général des Armées Ashram ibn Walid al-Dharrim et l’Aroûndjeraza Tarik Nouradin al-Djalaïa, frère de Salaouadin qui accompagne les armées de Haashkar en tant que représentant de la Haute Noblesse kaasahr. Apprenant que son frère a été assassiné à cause de Cagalirius, il décide de suivre les PJs à Basseclaire pour les aider à le vaincre et ainsi venger la mort de son frère.



Message kahilien de Théodoria à l’Empereur :

Votre Majesté Sire Kelthir Moondril deuxième du nom, Empereur et Roi d’Astélie, Prince de Rocsombre, Prince-Divin de Basseclaire,

C'est au cours de notre mission, moi, Théodoria Leafstar, Chancelière Impériale et Comtesse de Cambrey que notre groupe a découvert des informations grave et dont vous devez avoir connaissance immédiatement.

Nous sommes actuellement proches du village de Pescareggio à Palenthe. Notre bateau volant s'est dissipé sans que les sorciers n'aient pu le maintenir.

L'élément responsable de cette dissipation est un rituel dédié au Dieu barbare Rhôrrshâk. En effet, nos investigations dans cette région isolée nous ont permis de découvrir un portail créé par le mage pourpre, sous la tutelle de Cagalirius, pour faire venir en Palenthe des armées de barbares en très grand nombre. Il s'est allié à cette armée en leur promettant la guerre et l'Astélie.

Cette armée est composée de nombreux prêtres et de guerriers vénérant des Dieux païens. Ils ont construit en cet endroit, au sud-ouest du village de Pescareggio, deux temples dédiés à leur dieux (Dhârr : Dieu Principal de la Guerre et de l’Acier ; Rhôrrshâk : Dieu du Tonnerre, des Tempêtes et de l’Orage).

Cagalirius est responsable de la pire des trahisons. La menace subie lors de l'attaque des Sedeths par le Kaasahrim évoquée par le sage Zortanos le Voyageur semble de nouveau apparaître.

Aujourd'hui la puissance militaire de Palenthe équivaut à celle de l'armée d'Astélie. Dans la pire des prévisions, il est possible que le temps que les troupes impériales débarquent en Palenthe, notre armée soit inférieure en nombre si des barbares continuent à affluer par le portail.

Nous requérons un canal de discussions urgent avec votre majesté afin d'établir la meilleure des stratégies à adopter pour faire face à cette situation.
Théodoria Leafstar, Chancelière Impériale.




Message aérien de l’Empereur à Théodoria :

Chancelière Impériale, votre position est très peu sûre, Cagalirius a déjà dû vous repérer et manoeuvrer pour vous détruire. Mettez vous en sécurité. Prévenez les Kaasahrs que l'attaque sur Palenthe est retardée et dites leur pour les Barbares. Ensuite revenez au plus vite à Basseclaire nous devons réfléchir à une nouvelle stratégie dans laquelle vous et vos compagnons aurez sans doute un rôle important à jouer, reste à savoir lequel. Ce portail est un artefact de Lugh me dit Maître Zortanos, il ne peut être dissipé, mais le transfert peut être interrompu. Nous en parlerons
Kelthir Moondril




Haëroon : Remise à niveau de la Religion. ð Parma Hendarr réclame publiquement l’installation des BBH en Coranthe. L’Impénétrable Pavois de la Foi Ancelin Tadilie répond que son institution prendra position en Coranthe en Eté.

Basseclaire : Arrivée de l’Ambassadrice Gobeline Zirãh Orgalozor envoyée par le Roi Melgozor Gorizor pour discuter et entériner la proposition d’accord formulée par l’Astélie, en vue d’une signature officielle entre Kelthir et Melgozor.

Fortsword : La Divine Parole de Haëroon se dit satisfaite de la décision impériale concernant la querelle religieuse en Coranthe et consent à attendre un an avant de réclamer son dû.

Coranthe : La Confédération Continentale des Marchands, de son côté, tient à préciser qu’elle a toujours agi dans l’intérêt de l’empire avec les moyens dont elle disposait, quitte à renoncer à réclamer la dette contractée par Cagalirius à l’Astélie. La perte de ses propriétés réduira les moyens dont elle aurait pu disposer pour soutenir l’entretien des armées impériales et l’ensemble de l’économie astélienne …

Basseclaire : L’Aigle Impérial.

L'Aigle impérial est un magnifique trois-mâts au service de l'Empire astélien. Ce vaisseau, tout juste sorti des chantiers navals des Aigles des Mers attire le regard de bien des badauds dans le port de Basseclaire, car comme le très célèbre Météore, il est destiné à devenir une figure de proue de la flotte impériale.

La coque est entièrement blanche et son nom est écrit en lettres d'or sur le flanc, la figure de proue du navire est un aigle ayant les ailes déployées et la tête dressée vers l’horizon, semblant surveiller le lointain d'un regard perçant et majestueux. L'extérieur est ornementé de la plus belle manière tout en restant utilitaire et il est dit qu'un des plus grands ébénistes maldaisians aurait fait le voyage pour décorer le navire. L'intérieur, quant à lui, rappelle le faste de la Cour impériale et les cabines ici ressemblent aux suites du Palais de Rocsombre.

Malgré tout le luxe dont dispose le navire, l'armement ne laisse pas à désirer.

Equipage :

_ Un mage de l'air du Collège des Arts Occultes

_ 20 gardes.

_ 2 chefs de cuisines.

_ Tout le personnel nécessaire au fonctionnement du navire

Pièces:
_ 1 suite impériale.

_ 3 suites royales.

_ 16 chambres (relativement petites mais bien supérieures à ce que possède un navire « normal », le confort est cependant digne d'un Duc ou d’un Comte)

_ Ensemble de cabines pour le personnel.

_ 1 salle de réunion pouvant accueillir jusqu'à 20 personnes.

_ 2 salles à manger, 1 pour le personnel et l'autre pour les Nobles.

Basseclaire : A la Cour, réunion de crise des PJs + Conseil des Sept : La situation s’est dégradée ; que faire now ? L’Empire est à nouveau au bord du gouffre ð Quelles sont les propositions des PJs ?

ð Après une réunion houleuse où s’opposent les partisans de l’action dans la Lumière à tout prix pour éviter de reproduire les erreurs du passé et les partisans de l’action efficace même si certaines entorses à la Lumière doivent être faites, l’Empereur finit par décider que les armées astéliennes attaqueront Palenthe à l’Eté malgré la présence en grand nombre des hordes barbares. Il ordonne parallèlement à sa Chancelière, Théodoria Leafstar, de mener les PJs en Maldaisia et de lui rapporter l’allégeance des « Royaumes Dorés ».

Pendant la réunion, une servante amenant des boissons chaudes s’écroule avec fracas, renversant tout parterre. Elle est inconsciente. Fièvre, cheveux humides de transpiration, très pâle (vraisemblablement malade, mais la guérison healmane ne fonctionne pas). Elle est emmenée au Temple de Healmak.

Le Temple de Healmak : « C’est le 14e cas en un peu plus de deux mois … ».

Tous les malades portaient de nombreuses traces de morsure. Ils sont morts en quelques jours dans d’atroces souffrances. Tous étaient de riches bourgeois ou de petits nobles, à une exception près, une servante officiant à l’Hôtel de la Vespallière.

Présence de Claudia qui essaie de rester discrète, surtout quand elle voit les PJs débarquer (car depuis le Jugement Dernier les vampires n’ont plus le droit d’exister). Elle parle avec Amy et demande à voir la servante de Rocsombre avant qu’elle meure comme les autres. Claudia souhaite l’interroger pour savoir où elle a traîné avant de contracter la maladie.

ð Maëllys découvre Claudia et procède à son arrestation. Amy qui tente de la défendre est emmenée à Rocsombre avec elle. La vampire et sa mère par adoption sont placées sous bonne garde dans les geôles du Château. Elles seront jugées et condamnées ultérieurement. L’Inquisitrice Maëllys revient au Château de Rocsombre exposer l’avancée de son enquête aux autres PJs.

[24/01/09. Aënolë, Anahendiel, Aurélia, Elonia, Laëlie, Lohéann, Maëllys, Océane, Odys, Ramon, Tarik]

L’Hôtel de la Vespallière : Les PJs arrivent avec leurs grands sabots. Ils viennent de jour. L’hôtel est fermé car les festivités se déroulent la nuit. Les PJs ordonnent qu’on leur ouvre. Un majordome hémophage les accueille poliment. Les PJs voient les filles de joie et les danseuses de l’hôtel, pâles mais aucune n’est malade. La Maîtresse de Maison se repose et ne sera disponible que le soir … Les PJs forcent le passage accompagnés d’une vingtaine de gardes pourpres et font ouvrir les volets de l’hôtel. Maëllys se fait charmer par Eugénie qui l’attire dans la pénombre de sa chambre. Le majordome maltraite à lui seul les gardes pourpres. Odys ordonne aux mages des Arts Occultes les accompagnant de partir prévenir des renforts car la situation leur échappe. Arrive alors Armuze Valrys, couvert d’une épaisse cape noire. L’émissaire de Drehton met un coup de pression à Eugénie qui finit par révéler où sont les quatre vampires porteurs de la maladie. Ça l’arrange en fait que quelqu’un les détruise pour elle. Cela la débarrassera de pions trop voyants.

Les Quat’ Zamis : Ont trouvé refuge dans la cave d’une maison en ruines dans le Quartier du Voyageur Téméraire, au 27 de la Rue grouillante. Ils sont vénères de s’être faits jeter mais ils savent que la maladie qu’ils portent est pour accomplir une grande cause. Ils attendent juste que leur « Patron » les recontacte.

ð Les PJs demandent l’aide de l’Empereur. Celui-ci est fort occupé avec son frère Kallister sur les plans d’attaque de Palenthe. Le Haut Maître du Célestrion Korilys Thiviel se propose de les accompagner, leur conseillant de congédier leurs escortes « afin d’éviter toute perte supplémentaire ».

Les vampires se montrent insolents mais pas agressifs. Ils avouent que la maladie leur a été transmise par la salive de leur « Patron », « un vieux mortel, très laid et très malade. Un type bizarre mais marrant … Il va faire de nous des héros de l’Anarchie bientôt … » Ils attendent juste que leur patron les recontacte pour mettre en œuvre son plan. Ils ne connaissent pas l’identité du « Patron ».

Au moment où les PJs arrivent les quatre vampires reçoivent la visite d’un zombie porteur d’un message.

ð Les PJs réceptionnent le zombie, récupèrent le message « du Patron », interrogent les vampires puis laissent Korilys les éliminer.



« La puissance absolue sera vôtre si vous suivez à la lettre mes instructions et me faites entièrement confiance. Dirigez vos pas vers les falaises au nord de la Cité Divine. Longez les jusqu’à un bosquet d’épineux. Penchez-vous au-dessus de la mer et vous apercevrez une petite crique en contrebas. Plongez. A environ cinq mètres de profondeur vous apercevrez une cavité dans la roche. Il s’agit d’un tunnel qu’aucun être doté de souffle ne peut emprunter. Une fois remontés à la surface, marchez vers la porte d’argent. Ignorez les globes de lumière et surtout ne les touchez pas. Les quatre phases lunaires encadrent la Déesse Manora. Appuyez simultanément sur les quarts croissant et décroissant. Puis attendez. Ne soyez pas effrayés par celui que vous allez voir. Il ne pourra pas vous faire de mal immédiatement. Marchez vers lui et mordez le. Puis assistez à sa lente agonie. Cela devrait prendre plusieurs jours. Lorsqu’il aura expiré son dernier souffle rejoignez moi au Cimetière Divin je vous y attendrai. Et là vous recevrez votre récompense pour avoir détruit un pilier de la Hiérarchie vampirique que vous haïssez tant. Brûlez ce message pour plus de sûreté.
Votre ami sincère. »




L’Antre du Bérénide : Très long tunnel. Impossible de retenir sa respiration. ð Sorts d’Eau nécessaires. (Une heure dans un tunnel tortueux).

A la surface, une plage de roche, une porte en argent entourée de sortes de lampadaires (de grands mats en argent surmontés d’une boule de verre irradiant une lueur lunaire). Au nombre de quatre, ils forment un demi-cercle autour de la porte, répandant un halo de lumière ressemblant à un mur de lumière.

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents. Année 424 AA.   Mer 11 Fév 2009 - 20:58

Les deux croissants de lune soutiennent un texte gravé sur une pierre fine :

Toi, vil Lézard des Mers, pilleur des Océans,
Tu as tempêté sur les fidèles de la Lune,
Et tu as, las pour toi, provoqué leur rancune.
Ensommeillé dans ton antre désormais d’argent,
Jamais plus tu n’ondoieras avec Néphéride,
Toi qui te faisait appeler le Bérénide.
[14-04-126 AA]


Lorsque les deux croissants sont enfoncés simultanément, le sceau se désagrège en une poussière argentée. Quelques instants plus tard, la porte d’argent se soulève et disparaît dans le plafond avec un grincement sinistre, dévoilant une grotte titanesque mais vide. Au milieu de cette grotte repose un immense dragon de bronze qui commence très doucement à se réveiller.

Bientôt apparaissent dans le bassin quatre ailerons de requins. Puis émergent Hamzah des Anciens Sedeth, Grand Prêtre de Nephri (Kaasahr aux longs cheveux noirs. Longue robe noire mouillée. Trident. Symbole : Deux vagues s’entrechoquant sur fond noir rayé de blanc), accompagné de quatre humains à la musculature surdimensionnée et aux longues crinières noires ébouriffées, habillés de combinaisons noires en cuir de requin. Tridents. Hamzah parle en Astélien avec un accent kaasahr :

« Salutations jeunes gens. Je suis Hamzah des Anciens Sedeths, Grand Prêtre de Nephri. Il y a 11 ans, un grand mal s’est répandu sur la terre, une épidémie mortelle qui aurait ravagé ce monde si de courageux héros n’avaient pas entrepris un périlleux périple pour prier la Déesse des Océans de sauver les êtres qui marchent sur la terre. La Dame des Marées ne demanda qu’une chose en retour : lorsque la Mer aurait besoin d’eux, les héros devraient à leur tour lui venir en aide. Ces derniers acceptèrent, le Cadeau de Melgaroth fut endigué et des milliers de vie furent sauvées. Ce pacte engageait les héros ainsi que leurs descendants. Aujourd’hui, la Dame des Océans m’a mené à vous pour réclamer à son tour votre aide. Aënolë Hallendelien, Anahendiel O’Harendil, fils de Joriil, Maëllys de la Rosa fille de Maëlla, Lohéann de Haëris, fils de Perceval, Théodoria Leafstar, fille de Théodrim et Parma Hendarr, vous êtes liés par ce pacte avec ma Déesse et elle attend de vous que vous agissiez pour Elle aujourd’hui. Libérez le Bérénide et rendez-le à la Mer, et la Dette des Héros sera considérée comme payée … »

Briser les globes de lumière libère le Bérénide qui se réveille lentement mais il est très faible. Il prend une forme d’elfe aquatique (à la peau bleue) pour sortir de son antre, soutenu par deux hommes : « Mon Trésor ? … Où est mon Trésor ? … Je veux mon Trésor … »

Conclusion after game : Claudia s’échappe de la geôle en vidant la mémoire des 5 gardes pourpres postés par Maëllys. Ces derniers sont persuadés qu’il n’y avait qu’une seule prisonnière. Amy se sacrifie pour sa fille adoptive et accepte d’être jugée pour elles deux.

Eugénie fuit mais son Majordome est tué par Akham. Les 6 filles de joie et les trois serviteurs sont enjôlés.

Lohéann et Anahendiel ouvrent symboliquement ensemble la prison du Bérénide en hommage au serment de leurs pères respectifs. De nombreux PJs se montrent quelque peu hésitants quant à la libération d’une entité manifestement maléfique.

Hamzah révèle aux PJs que sa Déesse lui a dit que l’épidémie ayant menacé le monde 11 ans plus tôt n’était en fait pas le Cadeau de Melgaroth mais un mal créé par la Déesse Yarlaroth. L’histoire de vampires que lui racontent les PJs pourrait s’expliquer selon lui par une vengeance de la Déesse des Maladies à l’encontre de la Dame des Océans.

Le Bérénide semble avoir l’intention de se venger … de Manora ?

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents. Année 424 AA.   Ven 6 Mar 2009 - 23:38

 Basseclaire : Problématique impériale : l’Astélie doit débarquer ses troupes simultanément à Lucciano et à Basilia dans le but de rapidement prendre le contrôle du portail vôrgh et obliger Cagalirius à diviser ses forces. Mais la flotte de Palenthe, très puissante pourrait intercepter la flotte astélienne avant qu’elle débarque. Grosse prise de tête à Rocsombre entre Kelthir et Kallister pour savoir si l’Astélie peut se permettre ce risque. A priori l’attaque sur Basilia est trop risquée mais si elle n’est pas menée et que l’Astélie attaque Palenthe sur un seul front, elle a peu de chance de remporter la guerre (à cause des renforts importants de Palenthe)  grosse hésitation

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
elgaga

avatar

Date d'inscription : 12/12/2008
Chronique d'Arhys : anahendiel

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents. Année 424 AA.   Sam 7 Mar 2009 - 13:01

y a une reunion ou tu nous fait juste par de la situation?

Parce que je vois pas ce qu'on peux faire, c'est pas nous les stratèges militaires.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents. Année 424 AA.   Dim 8 Mar 2009 - 14:55

Fin Printemps 424.
[19/02/09. Anahendiel, Gilmir, Maëva, Parma, Tarik]
 Intro des PJs : Ils sont invités à un bal à l’hôtel de Madame de Séguincourt. En arrivant devant l’hôtel avec son carrosse, Parma prend l’agro d’un marin mourant. Il porte un bouchon de liège taché de sang qui permet aux PJs de découvrir l’existence d’un chantier naval secret caché dans une grotte à 3 heures de navigation au nord de Basseclaire.
 Conclusion after game : Parma fait parvenir un rapport à l'Empereur, rédigée par elle, Maëva et Anahendiel : Une grotte dans laquelle se trouverait le Bérénide en train de comploter contre l'Empire probablement en copiant le Météore pour faire du tort à la Maldaisia et incriminer l'Empire. Parma et les autres PJs se rendent sur place pour en apprendre plus.
[07/03/09. Kylan, Maëva, Parma, Tarik]
 Basseclaire : Théodoria reçoit la missive de Parma et envoie 100 Gardes Pourpres aux PJs avec le navire l’Aigle Impérial pour les escorter.
Les PJs se rendent dans la grotte interrogent les personnes présentes, découvrent un rituel démoniaque en projet, nécessitant de se trouver « à bord d’un navire faisant partie d’une flotte menant une bataille qu’elle ne peut pas gagner ». Ce rituel est censé invoqué le Seigneur Démon Wierech mais il semble peu crédible à l’Enquêteur Déondric de Mooncastle.
 Conclusion after game : Les PJs ne se laissent pas berner par ce qui semble être une grande mascarade et ils procèdent à l'arrestation de tout le monde. Ils ordonnent l'arrêt des travaux sur les navires. Kylan et Tarik tombent à l'eau manquent de mourir noyés mais ils sont sauvés par des Sentinelles Pourpres. Dans les prisons de Rocsombre on retrouve 7 des prisonniers morts empoisonnés avant que Karic Wellington et Déondric de Mooncastle n’aient pu les interroger. Parma fait envoyer à Steeport l'ordre de vérifier le Météore voir s'il n'y a pas de trace d'un rituel démoniaque, car elle a trouvé une réplique du navire impérial dans une grotte au nord de Basseclaire ou se trouvait une falsification de rituel démoniaque. La nouvelle se répand. Le reste des prisonniers est arrêté et interrogé : Ils balancent qu'ils ont été payés pour réaliser une flotte fictive ressemblant à s'y méprendre à la flotte impériale et de la conduire vers Palenthe afin de « faire diversion ». Ils n'en savent pas plus et ne savent pas non plus qui étaient la femme en noir et l'elfe à la peau bleue mais c'est la femme qui donnait les ordres et l'elfe semblait venir inspecter les travaux.
L’Empereur est excédé par la nouvelle selon laquelle des personnes agiraient dans l’ombre pour aider l’empire. Il ordonne que l’on retrouve ces félons et qu’on les exécute. L’Empire d’Astélie ne tolèrera pas l’aide de malgamiens pour triompher !
La construction de la flotte fictive est arrêtée. Mais le problème du débarquement à Palenthe demeure. Théodoria propose un changement de plan mais il est trop tard. Kallister renchérit en affirmant qu’une attaque frontale compromettra la victoire, il dit à son frère que cette stratégie conduira l’Empire à sa perte. Kelthir ne veut rien entendre, il est hors de question d’user de fourbes moyens pour remporter la victoire.
 Intervention providentielle de Virr de Doldengen. Le Général en chef des armées de Lugh informe la Cour que son peuple dispose de 42 navires de guerre prêts au combat, qu’il peut mettre à contribution pour escorter l’armée astélienne.

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Yoritomo Ujina

avatar

Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents. Année 424 AA.   Dim 8 Mar 2009 - 20:41

Merci pour ces petits résumé qui font bien plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents. Année 424 AA.   Dim 8 Mar 2009 - 21:23

Eté 424
L’Atelier des Divines Egéries
[07/03/09. Aënolë, Anahendiel, Aurélia, Hérohn, Jérémiah, Laëlie, Loderr, Lohéann, Oghrâm, Tarik, Théodoria]
 Fortsword : Mélissandre Hendarr, l’épouse de Hérohn Longsword est enceinte. Naissance prévue pour l’hiver.
 Basseclaire : Virr de Doldengen, le Général en Chef des Armées de Lugh annonce que les Terres Froides ne pourront bientôt plus entretenir un tel déploiement militaire et qu’il serait conseillé à l’Empereur de les prendre en charge, pour éviter tout débordement … (sous entendu que les Berserker de Lugh pourraient piller pour se payer). Le Chef de la Religion de Lugh garantit par les Terres Froides l’entretient de 129 unités de Lugh sur les 400 … Il demande un geste de l’Empereur afin de poursuivre cette guerre à ses côtés.
 Palenthe : Débarquement des troupes astéliennes à Lucciano et Basilia simultanément.
Attaque simultanée des Kaasahrs par le sud (100 unités de Haashkar).
 Basseclaire : Théodoria convoque les PJs à une réunion préparatoire au sujet de la Maldaisia après avoir envoyé une missive à l’Empereur Felipe Managa pour le prévenir qu’une ambassade astélienne va venir le rencontrer. Réunion des PJs. Briefing au sujet du plan d’action visant à conquérir la Maldaisia : Comment, pourquoi aller en Maldaisia ? Quels sont les arguments à avancer pour rallier les Royaumes Dorés à l’Astélie ? Nécessité de sécuriser les régents maldaisians qui sont tenus en otage par les sbires de Cagalirius. Théodoria doit également faire un compte rendu de ses décisions de justice concernant la construction de la « Flotte fantôme »
 Le jugement des marins arrêtés sur le chantier naval clandestin est prononcé : ils sont condamnés pour la naïveté dont ils ont fait preuve à travailler pour un employeur inconnu à un an de travaux d’intérêt général.
 Départ pour la Maldaisia à bord de l’Aigle Impérial. 3300 kilomètres. 22 jours de voyage.
 Dans la Mer Intérieure, non loin de Rascatilla, attaque de 3 navires pirates. Bataille navale.
 Attaque violente des pirates. Le navire des PJs commence à sombrer. Abordage. Les pirates tuent quelques PNJs, rassemblent les nobles, leur demandent tous leurs objets de valeur, pendant que d’autres fouillent les cabines et emportent les affaires des PJs qui ont de la valeur. (Cassettes remplies de kelths, toilettes des régentes, armures des chevaliers, …) Les PJs sont tenus en joue avec des arbalètes. Quand les richesses sont à bord : « C’est pas dans nos habitudes mais je suis navré, les ordres sont les ordres … Tuez-les tous ! » Les pirates tentent de tuer les PJs alors que leur bateau finit de sombrer …  Perte de leurs PI emmenés.
 Intervention des Elfes Requins sous forme bestiale qui massacrent les pirates et emportent les PJs à la mer. Les Requins conduisent les PJs vers leur navire qui se trouve non loin de la côte maldaisiane au nord de Rascatilla.
 Sinkara rencontre les PJs. Il salue Aënolë avec un sourire entendu ; et maintenant ?
 Débarquer au nord de Rascatilla.
 Arrestation par une vingtaine de soldats impériaux qui arrivent à cheval.
 Rascatilla : Sous bonne garde les PJs rejoignent une charrette qui attend sur la route. Ils sont ensuite conduits à la cité impériale. Ils pénètrent à l’intérieur sous les regards médusés des habitants et ironiques des légionnaires palenthins.
Arrivés dans le Palais impérial, les soldats conduisent les PJs vers la salle du trône. Mais devant la porte, ils sont interceptés par un Légat (commandant de l’armée palenthine) arrivant avec son escorte de 3 Tribuns des Armées : « Arrêtez ! Le Général Garibaldus a interdit que les Astéliens pénètrent dans la salle du trône ! Conduisez-les en cellule immédiatement ! »
 Soudainement bousculade. Les gardes escortant les PJs dégainent leurs glaives et bondissent sur le Légat et ses hommes. Ils les repoussent et dégagent le passage vers la salle du trône : « Allez-y ! Entrez ! Nous les retenons ! »
 L’effet de surprise est suffisant pour permettre aux PJs d’entrer …
 La Salle du Trône : Toute la Cour impériale est présente. Felipe Managa, Empereur de Maldaisia, est assis sur son trône à côté de son épouse Mairena Djarez. Présence également du Général Garibaldus et du Mage Noir + son démon gardien (un « drider » : elfe noir avec abdomen d’araignée, deux lames démoniaques) + une trentaine de soldats impériaux.
A peine entrés, le Mage Noir tue le garde du corps de Tarik Nuradin, son démon fonce sur eux et bute le garde du corps de Anahendiel, les soldats palenthins les encerclent …
Les PJs ont peu de temps à vivre. Théodoria formule la demande d’audience protocolaire. Felipe Managa l’accepte. Océane prononce sa prière au Seigneur Kahil :
« Seigneur Kahil, ici et en ce jour,
Moi, votre humble servante,
J’implore votre protection, pour que ce conclave diplomatique,
Se déroule sous les auspices de la paix ».
 La Salle du Trône se nimbe alors d’une Lumière Divine. Tous les combats s’arrêtent, toutes les armes disparaissent. Les faux légionnaires à l’extérieur entrent dans la salle. Il s’agit des Eirénides envoyés par Kahil ; ils sont en nombre égal au nombre de participants au conclave, environ 20 + Antonidas et Eredas, tous vêtus en armures palenthines. L’un des « légionnaires » pointe du doigt le « drider » et celui-ci disparaît. Apparaissent alors les 3 derniers démons du Sorcier Pourpre :
L’un en armure du chaos noire, hérissée de pointes, un corps d’ombre et une hache démoniaque à deux mains.
Un autre, un squelette en armure aux orbites rougeoyantes, portant une épée démoniaque à deux mains.
Le dernier, un fauve à dents de sabre se tenant à 4 pattes, yeux jaunes phosphorescents, griffes puissantes rétractables, fourrure d’argent.
 Eredas, Antonidas et le Centurion eirénide les font instantanément disparaître.
 Les soldats palenthins reculent. Le Général et la Mage Noir ragent mais ne disent rien. Ils restent cependant dans la Salle du Trône. Le calme se fait, tout est pacifié. Le Conclave diplomatique peut commencer …
L’Empereur de Maldaisia propose aux PJs de les faire conduire à leurs appartements où ils pourront passer des vêtements secs et propres et se remettre d’un voyage qui les a manifestement fourbus … Tous les PJs et les 11 personnalités maldaisianes sont dés lors accompagnés en permanence d’un Eirénide habillée en légionnaire palenthin. Ceux-ci ne leur adressent pas la parole, ne les regardent même pas. Antonidas accompagne Océane, quant à Eredas il accompagne Théodoria, le dernier, le Centurion se place près d’Anahendiel.
L’Empereur annonce que le Conclave diplomatique débutera au retour des PJs. Le Mage Noir et le Général Garibaldus demandent à y assister.
 Lancement de la game : Les PJs reçoivent la visite de Clorinda Panaloa, épouse de Baltazar Panaloa, Inspiré de la Divine Toile et Egérie de l’Âge Obscur. Clorinda s’inquiète de la disparition de son mari, surtout qu’elle a trouvé dans son atelier, son carnet de croquis qu’elle présente aux PJs : progressif mais incontestable changement de style partant d’un figuratif obscur réaliste pour finir par un symbolisme torturé où des volutes de couleurs aquatiques glaciales s’opposent violemment à des fonds solaires éclatants sans aucune forme reconnaissable mais dénotant un certain dérangement.
Clorinda sait que Baltazar est entré il y a un mois à l’Atelier des Divines Egéries où ne sont acceptés que les plus grands artistes du Royaume. Il s’agissait d’un important tournant dans sa carrière, le début de la reconnaissance de son art et surtout l’admission de l’Âge Obscur comme un courant artistique officiel. Du moins c’est ce qu’il lui avait dit.
L’atelier se trouve dans le Quartier des Artistes de Rascatilla, entretenu par un riche mécène qui finance la formation des meilleurs artistes du pays.

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents. Année 424 AA.   Dim 22 Mar 2009 - 20:51

[21/03/09. Aënolë, Anahendiel, Elonia, Hérohn, Jorgen, Kylian, Ladima, Lohéann, Maëllys, Océane, Odis, Oéric, Théodoria]
 Bruits de couloir : Jet de Courtisan pour obtenir certaines infos : le Mécène se nomme Don Renatto Carl-Alphonso De La Castalavas ; l’atelier se trouve au 12 Rue des Divines Erégies.
 L’atelier : 12 rue des Divines Egéries. Rues étroites, beaucoup de monde, quartier populaire. Nombreuses échoppes. Pagaille. Bruit. Marchands et artistes (artistes elfes les abordent pour leur tirer le portrait et gagner un peu d’argent). Grandes portes de bois dissimulant de vastes cours dans lesquelles sont construits de petits cabanons en bois et en vitre où travaillent les couseuses. C’est l’un de ses ateliers qu’a acheté Renatto et qu’il a transformé en atelier d’artistes.
Porte fermée en journée, alors que tous les autres ateliers sont ouverts. 2 gardes devant la porte, puissamment bâtis, méfiants, ne laissent pas entrer les PJs facilement. (De plus, ces derniers n’ont pas intérêt à faire de vague). Les PJs se montrent convaincants, un des gardes entre et revient 10 minutes plus tard et laisse entrer les PJs seuls.
Calme frappant règne dans cet atelier. Une dizaine de personnes passent de local en local dont Baltazar Panaloa. Il les accueille chaleureusement (reconnaît certains dont Aënolë). Il les invite dans la maison des peintres : vaste, lumineux, heure de la pose. On leur propose à boire et à manger ; la sérénité règne. Une grande toile au fond est bâchée (travail en cours). Pas d’autre toile. Des bols de peinture qui dégoulinent (semblant bizarre aux connaisseurs : pas de marque, la peinture ne tache pas et ne sèche pas ; de plus la consistance et le pigment de la peinture ne sont pas identifiables.) Quand ils demandent à voir ce qu’ils font  Silence lourd ; c’est hors de question, pas avant que ce soit fini  Baltazar propose une visite pour détendre l’atmosphère.
17 artistes : 4 peintres, 4 sculpteurs, 4 musiciens, 5 danseurs.
L’atelier des Sculpteurs : Bâche au fond de la pièce principale, aucune autre œuvre visible. Hors de question de voir l’œuvre.
L’atelier des Musiciens : Instruments rangés. Aucune partition visible (écrites par Renatto lui-même qui est connu à Rascatilla pour être un fin mélomane). Hors de question d’entendre une note.
L’atelier des danseurs : La chaleur y règne ; ils ont dû arrêter de travailler il y a peu. Une femme superbe, Miranda, distante et aimable.
Baltazar leur apprend que les artistes ici travaillent dur pour « finir le projet dans les temps ». Il n’en dit pas plus. Miranda, la superbe danseuse, les invite poliment mais avec insistance à partir.
 Le voisinage : Bourgeoisie aisée. Les PJs peuvent en obtenir quelques informations intéressantes :
Les artistes se sont installés il y a environ 6 mois.
On a livré des pierres énormes.
Ils ne sortent jamais, on leur apporte leur nourriture (« que de la nourriture de gens riches »), leur peinture et tout le reste.
La musique qu’ils jouent « est bizarre mais on s’y fait ; cela devient même agréable à la longue. »
De la fenêtre de l’un des voisins, on peut voir parfois les danseurs s’exercer dehors : leur danse est étrange et saccadée, assez violente ; les danseurs semblent être dans un état second.
Grâce à leurs pouvoirs les PJs parviennent à voir les peintures aux couleurs glacées et brûlantes se mêlant en un magma bouillonnant laissant échapper une vapeur hypnotique. Les sculpteurs représentent les 11 puissants de Maldaisia affublés de difformités (Felipe Managa ; Esteban III Djarez ; Carol Tarobaz ; Grand Virtuose de la Prose et de la Rime Antonio de la Rosa ; Fastueux Prince du Commerce Ermolao Halamilla ; Grand Architecte de Marbre Angelo Orgera ; Grand Coordonateur de la Quiétude Domenico Talora ; Grand Navigateur de la Tourmente Cristobal Nollanez ; Grande Excitatrice du Désir Mirella Santana ; Haut Créateur Inspiré de Solania Jiacomo Alabuejaos ; Grand Orchestrateur Philharmonique Balsamo Ribanez). Les danses sont saccadées et chaotiques, menées par Miranda.
 Don Renatto Carl-Alphonso de la Castalavas : Riche rentier et féru d’art. Très bien vu dans les milieux aisés de Rascatilla. Il vit du revenu de son grand patrimoine immobilier. Grand amateur d’art, on peut le rencontrer facilement là où se passe un évènement artistique digne d’intérêt. Il se laisse aborder facilement. Interrogé sur l’atelier, il sort quelques belles théories sur « la libération des artistes des contraintes matérielles pour leur permettre d’exprimer leur talent. » Les PJs discutent longuement avec lui de philosophie et d’histoire de l’art.

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents. Année 424 AA.   Jeu 23 Avr 2009 - 20:09

Vitis depravianis
[21/03/09. Anahendiel, Kylian, Loderr, Maëva, Oghrâm, Parma, Tarik]
 L'histoire : Don Arlando de la Praviana, puissant et richissime homme d'affaire de Rascatilla qui a fait fortune notamment par l'exploitation de la vigne, s'est réveillé ce matin pour constater que presque tout son vignoble a été détruit en une nuit. Sa récolte est ruinée.
Il est persuadé que le responsable n'est autre que Loyolas, son elfe Maître des Vignes, responsable de son vignoble et de tous les esclaves elfes qu'Arlando exploite. Il est certain que son domestique a voulu se venger des mauvais traitements qu'il a reçus, en empoisonnant le vignoble. « Pourtant ce chien est bien mieux traité que ceux qui rampent dans mes champs ! »
Loyolas s'est défendu en hurlant son innocence. Arlando lui a fait manger de force un raisin : « Tu prétends que tu ne les as pas empoisonnés ? Tu peux donc les manger ! » Puis comprenant que son maître s'apprêtait à le faire exécuter, Loyolas s'est enfui …
 Rascatilla : Tandis que les PJs patientent au Palais Impérial, attendant la soirée pour rencontrer Renatto Carl-Alphonso de la Castalavas, Ils sont invités à une promenade pique-nique dans le Jardin des Orangers par la Princesse Carolina Managa, petite-fille de l'Empereur Felipe. Ils se baladent tranquilles sous une lourde escorte et les regards admiratifs des autres promeneurs, quand soudain, déboule devant eux, jaillissant d'un buisson et trébuchant en travers du chemin, un elfe écorché, blessé, saignant, suant, haletant et épuisé. Il se relève en hâte, paniqué et tente de repartir. Des gardes surgissent alors : « Arrêtez-le ! »
Loderr ralentit l'elfe en provoquant sur sa peau l'apparition d'une fine couche de pierre. Les gardes d'Arlando se saisissent du fuyard tandis que derrière les PJs arrive au galop un cavalier. Descendant de sa monture, Arlando fait les courbettes et les excuses d'usage aux nobles et s'apprête à emmener « le chien de traître ! »
 Soudain l'elfe hurle de douleur et meurt atrocement. Des plantes, des lianes et des racines noires jaillissent de tous ses orifices et le déchiquètent.
 Etonnement global, incompréhension.
 Indifférence pour l'elfe. Dégoût de la Princesse qui est prise de nausée ; elle est raccompagnée prestement à son carrosse. Le Capitaine de la Garde de la Princesse, Don Orestes Palamas réprimande l'homme d'affaire : « Cet elfe vous appartenait ? Vous êtes donc responsable de la restauration de la grâce de ce lieu. Que lui avez-vous donc fait bon sang ?! Voilà un châtiment bien cruel en vérité ! » Puis il rejoint ses hommes et la Princesse …
 Aucune compassion pour l'elfe. Don Arlando reste perplexe mais ordonne qu'on nettoie les restes du traître. Lui, il doit partir. Il doit rattraper les dégâts qu'il vient de subir …
 L'enquête : Personne ne demande rien aux PJs. Personne ne se soucie de la mort de l'elfe, tout le monde croit à un mauvais traitement sur un esclave récalcitrant.
Anahendiel propose à Arlando d'enquêter sur l'affaire car il pense que les elfes ne sont pas responsables de la destruction du vignoble, il penche plutôt pour une affaire démoniaque selon les observations du corps de l'elfe qu'il a pu faire : consistance des racines gluantes, huileuses, puantes.
 Don Arlando de la Praviana : 47 ans, cheveux bouclés grisonnants, richement vêtu. A construit sa richesse grâce à ses vignobles. Il est vénère, il risque la ruine. Il a la rage contre les elfes de son vignoble ; il compte les châtier sévèrement et leur faire payer jusqu'au dernier raisin qu'ils lui ont fait perdre. Il n'a aucun doute de leur culpabilité ; il ne cherche pas plus loin. Il accepte cependant que les PJs enquêtent, « si ça vous amuse ».
 Le vignoble : Une heure à cheval. Spectacle désolant : arbustes rabougris, vignes flétries dégoulinant d'une huile noire et visqueuse, feuilles jaunies, raisin pourri useless.
 Les cuves à vin : Les vendanges n'ont pas encore commencé. Presque tout le raisin sera perdu. Au mieux les vignobles produiront un quart de la production annuelle ordinaire, estiment les quelques vignerons présents venus constater les dégâts chez Arlando à la demande de celui-ci. Ils arrivent en même temps que lui et les PJs. Ils espèrent que l'Empereur fera un geste pour les aider, car eux aussi ont été touchés. Ils comptent se grouper pour demander ensemble une indemnité.
 Les vignerons voisins : Tous sont effondrés et catastrophés. Les PJs peuvent en rencontrer 7 chez Arlando. Certains sont fatalistes ; ils pensent à une catastrophe naturelle. D'autres s'en veulent personnellement : « Novellius Casius, le Nouveau Prophète, avait prédit cette catastrophe, mais personne ne l'a écouté ! Il avait parlé d'une catastrophe agricole de grande ampleur. Mais il commençait déjà à l'époque à ne plus être pris au sérieux et puis tout le monde se rassurait en pensant qu'il s'agirait peut-être d'un autre type d'agriculture, pas la vigne … »
Certains vignerons également, se demandent pourquoi la vigne de Don Teodomiro Estargaras est la seule épargnée …
Enfin, certains parlent de se rendre à Rascatilla au siège de la Confédération Vinicole de Managa, pour savoir comment les Gestionnaires Nivans comptent défendre leurs intérêts auprès de l'Empereur et minimiser leurs pertes …
 La prédiction de Novellius Casius : Devin devenu célèbre après de spectaculaires prédictions qui se sont avérées justes : la venue des Ténèbres en Maldaisia, l'esclavage gandorien des elfes … Profitant de sa notoriété, il a fondé un cabinet d'astrologie à Rascatilla qui a connu un grand succès ; tout le monde s'arrachait ses prédictions. Mais ces dernières années, il s'est terré dans le silence. Certains disent qu'il a perdu son don ou même, qu'il n'en a jamais eu et qu'il s'arrangeait pour faire des déclarations collant au présent. Bref c'est une personne très controversée. Récemment, en 421, Novellius Casius a fait une nouvelle prédiction concernant une prochaine catastrophe agricole en Managa. La plupart des producteurs viticoles n'ont pas prêté foi à ses « élucubrations ».

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents. Année 424 AA.   Dim 26 Avr 2009 - 20:40

 Don Teodomiro Estargaras, l'homme trop chanceux … : Seul vigneron épargné par la maladie. Estargaras est un grand ami de Novellius ; peu après la prédiction du devin, il a viré sa vigne et l'a remplacée par des pieds « plus résistants » de cépages astéliens. Il est innocent. Selon lui, « c'est le destin ! Novellius l'avait prévu ! Tout le monde aurait pu se protéger, mais ils ne l'ont pas fait … c'était écrit ! ». De plus, il ne se réjouit pas de cette catastrophe ; c'est un coup dur pour le royaume. Les vins Costadioro risquent d'avoir du mal à s'en remettre ; Rascatilla en était le premier producteur du royaume.
Le Royaume de Managa produit principalement des vins issus de deux grands groupes de cépages :
× Les Rosablanca (originaires de la région nord-ouest de Managa) : Belhermoso, Gatodesco et Santa-Noche.
× Les Costadioro (originaires de la côte ouest palenthine) : Aqdavita, Santa-Bella et Costa-del-Sole.
 Rebondissement : Un peu plus tard, en début d'après-midi, les PJs entendent parler de l'explosion d'un entrepôt au nord de Rascatilla, dans une zone pervertie et inhabitée, où aurait eu lieu il y a des années un rituel démoniaque qui aurait mal tourné. Les troupes palenthines dépêchent des sorciers pour éteindre l'incendie (prouvant, par la même occasion, qu'elles gèrent et « protègent » la Maldaisia).
La Garde Impériale est allée faire un tour. Ils n'ont vu personne et ont conclu à un accident du à la forte chaleur.
 Le site de Penalavas : Triste réputation. Situé à quelques kilomètres au nord de Rascatilla (une heure de route à cheval). Rumeur qu'un fou s'y serait installé depuis quelques années, on le surnomme « le Damné » ; il dit vouloir être tranquille.
Alors que les PJs approchent du lieu, ils aperçoivent un elfe se dissimulant maladroitement, il se nomme Sylil, un esclave en fuite. Il est effrayé par les PJs humains et craint d’être puni. Il dit avoir vu des hommes, 4 au total (pas des mages ni des gardes impériaux). Ils étaient bizarres, surtout le plus petit dont les yeux « reflétaient le mal », ils n'avaient pas l'air d'être de la région, ils devaient venir du Royaume de Darocaña. Ils semblaient chercher l'entrepôt qui a pris feu.  Zone pervertie. Végétation rabougrie, ruines fumantes de l'entrepôt …
 Le Damné : Quand les PJs approchent de l'entrepôt, ils entendent une voix venant d'une poutre rescapée de l'incendie : « C'est vous les gars ? »
Sancho les a entendus arriver. Il attend sa « récompense ». Se penchant, il voit que les PJs ne sont pas ceux qu'il attendait, il essaie de fuir. Il est encore leste pour son âge. C'est un petit bonhomme très maigre et ridé comme une vieille pomme.
Attrapé, il tente de se justifier, mais il finit par cracher le morceau : Il s'appelle Sancho, il a choisi une vie d'ermite ici malgré les risques de corruption, tout ça pour avoir la paix. Il a été contacté par des hommes de Novellius Casius qui sont venus le voir pour lui proposer un marché. Ils devaient loger non loin car ils sont venus le voir souvent « pendant la préparation du rituel … »
 Patrouiller dans les parages pour les retrouver. Sancho est arrêté et conduit dans les geôles du palais impérial.

 Quant à Novellius Casius : Il est évidemment innocent. C'est un Devin à la manque résidant à Rascatilla, un mystique ridicule. Il a reçu autrefois des visions de Niva mais la Déesse n'a semble-t-il pas apprécié la manière dont il s'en est servi et l'en a privé. Il déprime tout en tentant de se refaire une réputation auprès des gens naïfs.
 « L'Abri Sûr du Voyageur » : Seule auberge aux abords du Penalavas. Auberge modeste, relais pour les voyageurs, située sur une grande route. C'est là que logent les 4 employeurs de Sancho. Leur rôle était de finir le rituel et de partir après avoir vérifié les dégâts. Ils s'apprêtent d'ailleurs à partir et faire leur rapport à leur maître en Darocaña.
 Fight.
 Interrogatoire. Les mercenaires travaillent pour un certain Don Landerico Esponita, un riche notable darocanian qui a racheté les prestigieux vignobles de Rosablanca rascatillans et qui a comploté pour détruire la concurrence tout en faisant accuser le prophète déchu de vouloir se refaire une réputation.
 Conclusion : Si le scandale éclate au grand jour, il pourrait y avoir des tensions au Conclave entre l'Empereur de Maldaisia et le Roi de Darocaña. Une issue pacifique requerra sans doute des dédommagements pour le préjudice fait au Royaume de Managa.

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents. Année 424 AA.   Jeu 30 Avr 2009 - 0:11

L’Atelier des Divines Egéries (suite)
[25/04/09. Aënolë, Anahendiel, Aurélia, Elonia, Jérémiah, Kylian, Laëlie, Lohéann, Maëva, Océane, Silver, Tarik, Théodoria]
 Théodoria obtient des infos en se rendant au Temple de Kahil de Rascatilla. Elle conduit les PJs chez Haroldo un complice apparent de Renatto. Manquant de discrétion dans leur arrivée, ils provoquent la fuite du vieux fou. Aënolë l’abat d’une flèche avant qu’il n’ait pu faire ses révélations. Mais leur enquête dans la demeure leur apprend ce qu’ils doivent savoir. Ils prennent possession de la baguette enchantée nécessaire au rituel et rentrent à Rascatilla pour le repas du midi.
Aënolë aperçoit un homme mystérieux qui semble les surveiller. Il s’agit d’un homme à la peau noire et aux yeux globuleux blancs laiteux, enveloppé dans une longue robe à capuche couleur crème et portant un étrange symbole sur la poitrine : un gantelet dressé avec un œil sur la paume, sur un fond de damier.
 Le Duc de Keldonie, Jérémiah Hendarr, récupère la baguette chez Haroldo. Il la remettra à l’Inquisitrice Maëllys de la Rosa pour qu’elle la détruise ou qu’elle la transmette au Haut Juge Suprême Garold Hendarr.
Le soir les PJs sont invités chez Don Renatto et ils l’attendent patiemment dans son salon.
 Suite à son absence inexpliquée, le majordome du rentier s’excuse ; il ne comprend pas le manque de courtoisie de son maître et conduit les PJs dans ses appartements pour constater qu’il ne s’y trouve pas ; là les PJs finissent par découvrir les preuves de la trahison du Sorcier Pourpre et les détails du rituel qu'il s'apprête à pratiquer. Théodoria récupère le journal et les deux recueils du Sorcier Pourpre (Le Traité de l’Inexorable Damnation et Nox Tenebrae) en prenant soin de les couvrir pour éviter la corruption. Comprenant alors l’urgence de la situation, les PJs se précipitent vers l’Atelier des Divines Egéries pour tenter d’interrompre le rituel, mais il est déjà trop tard, celui-ci est achevé. Devant l’entrée de l’atelier, ils aperçoivent l’homme mystérieux à la peau noire qui disparaît au moment où ils arrivent ; il semblait surveiller l’atelier. Sur place, les PJs découvrent le cadavre d’une danseuse, toutes les œuvres découvertes, les statues mouchetées de sang et deux sculpteurs encore groggy par les évènements. Ces derniers leur expliquent que tout est terminé et que le mal s’en est allé. Baltazar Panaloa et les autres artistes sont partis à la Cour pour prévenir l’Empereur du danger auquel ils viennent d’échapper de justesse.
 Le Final : Les PJs rentrent à leur tour au palais impérial. Toute la Cour est rassemblée autour des artistes rescapés. Tout le monde est très choqué. Les PJs sont abordés par Clorinda Panaloa (l'épouse de Baltazar) : « J’ai appris que mon époux a encouru un grand danger et que vous l’en avez sauvé. Soyez remerciés pour votre intervention. Et dire que je croyais que son travail était sans risque et qu’il vivait là-bas un grand tournant pour sa carrière. Une chance que vous vous soyez trouvés là, encore merci … » Les PJs comprennent que ce n’est pas Clorinda qui a lancé la game mais quelqu’un lui ressemblant, mais qui ?
 Place à la diplomatie : Une fois l’affaire réglée, la trahison du Sorcier Pourpre, mise en évidence, les négociations peuvent commencer. Cependant les Maldiaisians ont certaines revendications :
 Les Solanians souhaitent que le courant de l’Âge Obscur ne soit pas interdit par « l’Empire de Lumière » et considéré comme tout autre courant artistique, sans égard pour son origine et ses inspirations, puisque le Haut Créateur Inspiré de Solania Jiacomo Alabuejaos l’a officiellement intégré à l’histoire de l’art. Mais puisque les Astéliens ne semblent pas réclamer la vassalisation de la Maldaisia, les Solanians estiment qu’ils n’ont pas à leur demander leur avis. Est-ce un problème ?
 Felipe Managa souhaite conserver son titre d'Empereur de Maldaisia mais Darocaña et Taroba s'y opposent à la surprise générale : ils souhaitent que l'Empire de Maldaisia soit dissout et que les Royaumes Dorés retrouvent leur indépendance. Cette revendication s'avère hors de propos puisque les Astéliens, ne réclamant pas le vasselage de la Maldaisia, n'ont aucune autorité sur son administration politique. Cependant les tensions entre les 3 Rois sont palpables notamment suite à l'affaire de la Vitis depravianis.
 L'Eglise Fastueuse de la Fortune souhaite obtenir un accès au commerce de Rocsombre et à celui de l'Empire en échange du commerce exclusif que veut obtenir l'Astélie avec la Maldaisia.
 Question : Après la guerre contre Cagalirius, que va demander l'Astélie à la Maldaisia ? Si aujourd'hui l'Astélie réclame la participation de la Maldaisia, quels seront ses projets ensuite ?
 Autre question : Comment les Astéliens comptent-ils protéger la Maldaisia des armées palenthines (10 000 légionnaires) présentes sur son sol ? Cagalirius par le biais de son Général et le Mage Noir ajoutent de la pression en annonçant qu'ils donneront ordre de détruire la cité si les Maldaisians changent d'allégeance.
 Dénouement : Finalement les Maldaisians acceptent de rejoindre l'Astélie pour détruire Cagalirius. Mais une fois l'Empereur maléfique vaincu, ils estimeront avoir rempli leur part du contrat. Les autres points et revendications seront négociés ultérieurement, semble-t-il.
Alors les Palenthins mettent leurs menaces à exécution. L'ordre est donné aux légions palenthines de raser la cité. Mais soudain, une lueur rose et dorée emplit la salle du conseil tandis que des odeurs printanières se font sentir. A l'horizon, alors qu'il n'est que 23h30 selon les pendules, les membres du conclave abasourdis, voient poindre l'aube et les premiers rayons du jour se posent sur les Solanians présents. Leurs yeux s'irradient alors d'une aura dorée et Jiacomo Alabuejaos, semblant possédé par la puissance de la Déesse Solania, prononce les mots de celle-ci :
« Tous les Acteurs de cette Epopée ont joué leur Rôle. Le Récit s'achève de manière heureuse. A moi de donner la dernière touche à cette Fresque Lyrique. »
 Les armées palenthines disparaissent mystérieusement de Rascatilla.
 Conclusion after game : Finalement la Maldaisia se rallie à l'Astélie pour l'aider à vaincre Cagalirius. Il est temps pour les PJs de rejoindre l'Empereur Kelthir Moondril en Palenthe où la guerre fait rage depuis le début de l'été.

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Yoritomo Ujina

avatar

Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents. Année 424 AA.   Jeu 30 Avr 2009 - 22:01

Zortanos le Voyageur a écrit:
 Dénouement : Finalement les Maldaisians acceptent de rejoindre l'Astélie pour détruire Cagalirius. Mais une fois l'Empereur maléfique vaincu, ils estimeront avoir rempli leur part du contrat. Les autres points et revendications seront négociés ultérieurement, semble-t-il.
Alors les Palenthins mettent leurs menaces à exécution. L'ordre est donné aux légions palenthines de raser la cité. Mais soudain, une lueur rose et dorée emplit la salle du conseil tandis que des odeurs printanières se font sentir. A l'horizon, alors qu'il n'est que 23h30 selon les pendules, les membres du conclave abasourdis, voient poindre l'aube et les premiers rayons du jour se posent sur les Solanians présents. Leurs yeux s'irradient alors d'une aura dorée et Jiacomo Alabuejaos, semblant possédé par la puissance de la Déesse Solania, prononce les mots de celle-ci :
« Tous les Acteurs de cette Epopée ont joué leur Rôle. Le Récit s'achève de manière heureuse. A moi de donner la dernière touche à cette Fresque Lyrique. »

Comme quoi finalement mes quelques mots non pas changer grand chose dwarf
Revenir en haut Aller en bas
elgaga

avatar

Date d'inscription : 12/12/2008
Chronique d'Arhys : anahendiel

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents. Année 424 AA.   Jeu 30 Avr 2009 - 23:06

attend faut voir les choses autrements....


tu es un pnj?......non,

tu es frere du master?......non

donc t'existe pas dans les resumés de games

lol

tu as deja le nom de ton perso en haut comme quoi il a participé a la game alors te plaint pas trop^^
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents. Année 424 AA.   Mer 20 Mai 2009 - 12:51

Lohéann mène sa petite enquête et découvre que c’est un malgamien qui aurait empêché le rituel. Il en parle à certains PJs. Océane compte dire la vérité à l’Empereur, ce qui pourrait avoir des conséquences néfastes.

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents. Année 424 AA.   Mer 20 Mai 2009 - 12:57

Sombre menace sur le Roi des Elfes
[16/05/09. Kylian, Loderr, Lohéann, Parma, Tarik]
 Rascatilla : Une semaine après le dénouement de l'affaire des Muses Démoniaques, les PJs sont attablés un soir avec les plus hautes personnalités de l'Empire de Maldaisia dans l'attente d'un moyen de quitter la Maldaisia pour rejoindre l'Empereur d'Astélie en Palenthe afin de lui faire leur rapport. Ils ont d'ailleurs appris, il y trois jours, que l'Empereur Felipe Managa a reçu un messager du Roi des Elfes Ysériel Dhosediel annonçant l'arrivée prochaine de sa flotte à Rascatilla pour rapatrier les PJs en Palenthe.
Alors que les discussions vont bon train, sur les différents évènements récents et notamment au sujet de la problématique de voir débarquer un elfe souverain en territoire maldaisian, des cris de panique retentissent dans le palais.
Dans les couloirs des gardes courent vers les étages inférieurs du palais. Des servantes sont paniquées et hurlent des propos incohérents au sujet d'un massacre parmi les serviteurs de l'Empereur.
En bas, au rez-de-chaussée, dans l'une des salles de repas des serviteurs, une vingtaine de laquais gît sur le sol, tous morts. Ils semblaient faire la fête à la vue des victuailles qu'ils mangeaient, plutôt inhabituelles pour des serviteurs et ils buvaient du vin !
Dans la cuisine qui jouxte la salle de repas des serviteurs, une forte odeur de vin se fait sentir. Du vin est répandu sur le sol et deux lévriers sont morts. La porte donnant sur les jardins est entrouverte.
 Conclusion after game : Les PJs découvrent qu'à l'initiative de l'Eglise Fastueuse de la Fortune, l'Empereur de Maldaisia a consenti à offrir un présent en guise de bienvenue au Roi des Elfes lorsqu'il débarquera à Rascatilla. L'Empereur, a en effet décidé qu'il ne s'agissait là pas d'une si grande entorse à la culture maldaisianne que de reconnaître la souveraineté d'un seigneur elfe étranger. Le présent en question sera un « modeste échantillon de l'année 422 (année du retour de la Lumière) » des vins rascatillans les plus prisés par la Noblesse maldaisianne. Il s'agit d'une vingtaine de tonnelets stockés pour l'heure chez le Négociant en Vins, membre de l'EFS, Don Aldebardo Ostavos (1) qui tient une prospère échoppe dans l'une des rues proches du palais impérial.
Mais le vin a été empoisonné probablement par un serviteur elfe nommé Tazdiel et l’un des tonneaux destinés au roi des elfes a été dérobé dans la cave de Aldebardo par un serviteur. Les PJs visitent la chambre de Tazdiel et découvrent un repose-armure.

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents. Année 424 AA.   Mer 27 Mai 2009 - 12:27

 Rascatilla : Arrivée de la flotte elfe. Ysériel et sa Garde Royale posent pied à terre mais le Roi des Elfes ordonne que personne d’autre ne débarque. Lui-même demeure sur le quai. Respectant la culture maldaisianne, il ne fait pas valoir son titre et ne demande pas à être conduit au Palais Impérial maldaisian. Il attend simplement les PJs pour partir en Palenthe.
L’Empereur de Maldaisia autorise le Roi des Elfes à se rendre au Palais tandis qu’il ordonne le chargement à bord des navires elfes de 800 livres d’or dans des coffres remplis de kelths (pour montrer que la Maldaisia est la banque du monde, Felipe Managa donne sa contribution en monnaie astélienne).
Visite discrète du Palais par le Roi Ysériel. Il tente de ne pas faire de vague et se montre mal à l’aise quand on lui témoigne le respect de son titre.
Rencontre glaciale entre Aënolë et ses deux filles, Laakanaël et Nayendel. Les deux femelles semblent le haïr.

Automne 424
La Bataille de Palenthe
[23/05/09. Aënolë, Anahendiel, Aurélia, Jérémiah, Ladima, Loderr, Lohéann, Océane, Tarik, Théodoria]
 Palenthe : Province de Basilia. Débarquement des armées elfes rapatriant des PJs.
 Réunion avec l’Empereur : Débriefing de Kallister au sujet de l’état d’avancement des armées astéliennes dans l’Empire de Palenthe. Préparation de l’attaque de la Cité Impériale.
En introduction de son rapport, Kallister peste contre l’absence des institutions lughars dans la politique de Rocsombre. « La religion de Lugh n’est pas assez puissante en Astélie » ; son soutien manque cruellement dans les actions de campagne militaire … « Il faut également gagner le soutien du peuple palenthin car pour le moment il est encore fidèle à Cagalirius et ralentit nos déplacements dans les provinces palenthines. Même si ce soutien fond à mesure que ses exactions sont révélées, l’Empereur de Palenthe dispose de fidèles serviteurs rassemblés en une secte l’adorant comme un dieu. »
En bref, Kallister explique que l’Astélie a conquis toute la côte ouest de l’Empire de Palenthe sans subir de pertes trop lourdes grâce à une bonne stratégie. « Les Berserker de Lugh ont vaillamment combattu sans égard pour leur propre vie, et leur sacrifice a permis d’éviter la mort de nombreux nobles ». Les Barbares ont trahi Cagalirius et ont laissé les légions palenthines affronter seules les armées astéliennes, ce qui a facilité les victoires. Les Barbares se sont repliés vers l’Est, vraisemblablement dans la province où se trouve le portail vôrgh.
 Nouvelles de Basseclaire : L'Erudite Impériale Maëlla de la Rosa a envoyé un message à l'Empereur au sujet de la querelle religieuse en Coranthe qui s'est passablement dégradée ; le domaine est au bord de la guerre civile. Garold Hendarr a fait débarquer des LJH et la crise semble pouvoir dégénérer à tout moment. Le Conseil de Coranthe tente de trouver des conciliations mais en vain  Need arbitrage impérial.
 Débriefing des PJs sur leurs actions en Maldaisia et sur le résultat de leur mission  l’Empereur est perplexe concernant la nouvelle qu’un malgamien a aidé les PJs à conquérir la Maldaisia ; il demande une enquête plus approfondie afin d’être certain qu’il ne doit pas ses victoires à Malgamoth, auquel cas il y renoncerait.
 Kelthir demande ensuite aux PJs de partir en mission d’ambassade auprès de l’Empereur Cagalirius pour lui proposer la reddition et éviter le massacre inutile de nombreux soldats. Cicerius Cagalirius doit se rendre à la Justice de Lumière et accepter la Sentence du Roi des Dieux ; depuis la trahison des barbares, ses armées ne sont plus en mesure d’offrir la moindre résistance à l’Empire d’Astélie.
 La mission d’Ambassade : A Palenthe, les PJs sont reçus par l’Empereur Cicerius Cagalirius avec courtoisie. Les portes de la ville et du palais leur sont ouvertes et les légionnaires palenthins ne leur font aucune difficulté. L’Empereur de Palenthe écoute la proposition des PJs et éclate de rire. Connaissant le point faible de Kelthir et jouant sur sa fragilité actuelle, il se dit navré que l’incompétence des PJs en Maldaisia ait pour conséquence de souiller l’honneur de « l’Empereur Immaculé ». C’est pourquoi il demande aux PJs de transmettre à Kelthir sa proposition : il souhaite affronter l’Empereur d’Astélie en combat singulier ; le vainqueur règnera sur Palenthe et le Nord. Ainsi le massacre inutile de troupes pourra être évité par un duel honorable qui permettra à Kelthir de « se racheter une conscience ».
 Retour à la tente de commandement de l’Empereur : Kelthir écoute le rapport des PJs. Tout le monde lui déconseille d’accepter ; Cagalirius est trop puissant … Mais Kelthir accepte.
 Le duel : Les portes de Palenthe sont ouvertes. Les armées astéliennes pénètrent dans l’enceinte de la cité impériale, se mêlant aux légions palenthines et escortant Kelthir jusqu’au Palais de Cagalirius. Tous les héros de l’Empire astélien accompagnent l’Empereur.
Héros astéliens PNJs
Kelthir Moondril, Empereur d’Astélie.
Kallister Moondril, Connétable d’Astélie.
Haïnen Longsword, Grand Rédempteur de Haëroon.
Hlothère Longsword, Honorable Gardien de la Chevalerie.
Ancelin Tadilie, Impénétrable Pavois de la Foi.
Conrad McFerty, Templier Sacré de Haëroon.
Korilys Thiviel, Haut Maître du Celestrion.
Abel, Maître du Célestrion.
Vellinia, Maîtresse du Celestrion.
Hermess, Chevalier de Haëroon.
Anthonin Tadilie, Garde Lumière.
Aymeric Hendarr, Garde Lumière.
Alistair Longsword, Garde Lumière.
Médéric McFerty, Garde Lumière.
Keith Whiteheart, Garde Lumière.
Sénorus Arzfeld, Général des Armées Nord du Seigneur Lugh.
Ulrich Malohn, Puissant Champion de la Guerre.
Arsène Mooncastle, Fulgurant Vive Lame.
Mielva Kamenov, Général d’Aboralie.
Niels Horun, Amiral d'Ecume.

Héros dhoûrks PNJs
Virr de Doldengen, Grand Seigneur de la Guerre.
Bratak Aarunsun, Duc de Winenground.
Lughvald De Köldenson, Invulnérable Champion de la Guerre.
Oltarr Orensson, Amiral Dragon.
Sölvar De Kjerringborg, Haut Maître des Armes.
Njarl Orensson, Khrâl de Jörntaping.

Héros elfes PNJs
Ysériel Dhosediel, Roi des Elfes.
Ysendiel O'Harendil, Haut Maître Croise-Lame de Wanaël-Galendil.
Faërëhn O'Harendil, Maître Protecteur du Domaine Ancestral de la Moondril.
Cyndill O’Harendil, Prince de Mhoralia.
Laakanaël Hallendelien, Princesse d’Hallendelien.
Nayendel Hallendelien, Protectrice d’Hallendelien.

 Cagalirius les attend dans la salle du trône, le Mage Noir est à ses côtés + tous les démons leur étant encore fidèles.
 Le combat s’engage. Cagalirius est supérieur sur le papier, mais Kelthir déclenche tous les pouvoirs de ses artefacts et certains des spectateurs semblent surpris de la puissance qu’il déploie.
Cagalirius pointe sa main libre vers Kelthir, une puissante décharge électrique en jaillit et projette Kelthir contre un mur de la salle du trône. L’Empereur d’Astélie, le corps fumant et blessé, se relève et se remet en position de combat alors que ses plaies se referment d’elles-mêmes.
Cagalirius pointe du doigt l’arme de Kelthir, mais rien ne se passe.
Cagalirius passe à l’assaut physique ; à une vitesse prodigieuse il enchaîne les attaques fendant l’air de son épée à deux mains. Kelthir parvient à parer tous les coups sauf un. La lame démoniaque lui perfore profondément le ventre. L’Empereur d’Astélie s’effondre. Cagalirius balance deux éclairs sur son corps meurtri et fumant provoquant d’ultimes soubresauts.
Cagalirius jubile. Il se retourne vers les PJs et les PNJs : « A genou mes laquais ! A genou devant le Nouvel Empereur du Monde ! » Il lève son épée et s’apprête à donner le coup de grâce à Kelthir.
Mais une aura de lumière nimbe le corps moribond du Chevalier de Haëroon. Celui-ci se redresse péniblement en s’appuyant sur son épée. Ses blessures se referment, son regard est plus déterminé que jamais :
« Vous … n’avez pas … encore … gagné … Seigneur Cagalirius … »
Kelthir se lance à l’attaque.
Cagalirius, surpris par la « résurrection » de son adversaire, recule tout en se défendant mais il ne parvient pas à parer l’une des attaques de l’Empereur astélien qui découpe profondément son armure démoniaque et sa chair. Terrorisé par les dégâts impressionnants qu’il vient d’encaisser, l’Empereur de Palenthe vacille.
 Kelthir prend l’avantage. Surpris par la puissance du coup que vient de lui asséner son adversaire, Cagalirius comprend que le combat est en train de lui échapper. Il ordonne alors au Mage Noir et à tous les démons présents d’intervenir et de l’aider à tuer l’empereur astélien Seul l’elfe noir à l’abdomen arachnéen se lance dans la meule mais il est rapide et puissant. Le Mage Noir utilise ses pouvoirs les plus meurtriers sur l’empereur. Ils sont parés par le Pavois du Salut d’Ancelin Tadilie, tandis que Korilys et Haïnen interceptent le démon avant qu’il n’apéricube l’empereur.
 Meule globale : De derrière les PJs déboulent dans la Salle du Trône des fidèles de la Secte de Cagalirius. Kelthir ordonne que l’on n’intervienne pas dans son duel. Le démon, le Mage Noir et tous les séides de Cagalirius sont tués assez rapidement, submergés par le nombre de héros de l’Empire d’Astélie.
 A la fin Cagalirius tombe à genou, il invoque son familier démoniaque pour lui permettre de fuir mais Korilys intervient et empêche la téléportation :
Korilys : « Seigneur Cagalirius, il est temps de payer pour vos fautes. Nul autre chemin ne vous est désormais permis par la Lumière du Seigneur Haëroon. »
 Korilys neutralise Cagalirius. Kelthir, sa lame lumière sur la gorge de l’ex empereur palenthin, ordonne qu’il soit mis aux arrêts afin d’être jugé et condamné selon les Lois du Roi des Dieux.
 Le Grand Rédempteur de Haëroon Haïnen Longsword se charge personnellement de l’emmener dans les geôles du Palais.
 La félonie du Sorcier Pourpre : Peu après le départ d’Haïnen, apparition du Sorcier Pourpre et de ses 3 démons (L’un en armure du chaos noire, hérissée de pointes, un corps d’ombre et une hache démoniaque à deux mains. Un autre, un squelette en armure aux orbites rougeoyantes, portant une épée démoniaque à deux mains. Le dernier, un fauve à dents de sabre se tenant à 4 pattes, yeux jaunes phosphorescents, griffes puissantes, fourrure d’argent).
Couvert par ses trois démons, le Sorcier Pourpre, sous les yeux des PJs, prend l’apparence de Cagalirius et avance sur le balcon de manière à s’adresser aux légions palenthines en contrebas. Il dégaine une épée illusoire et crie :
« Soldats palenthins nous avons été trahis par les Astéliens ! Battez-vous et défendez chèrement votre vie ! »
 En bas la bataille commence.
 Le Sorcier Pourpre se retourne alors vers la salle du trône et ordonne l’assaut de ses démons avec pour priorité de tuer l’Empereur Kelthir. Puis il s’avance et concentre également son attaque sur le Chevalier astélien.
 Mais soudain, une demi sphère de lumière apparaît. Englobant le trône et tous les PJs et PNJS, elle bloque toutes les attaques démoniaques, repoussant même les créatures infernales sur le balcon près de leur maître et leur causant de graves brûlures.
 Surpris, le Sorcier Pourpre ordonne la retraite laissant les PJs et les PNJs qui les accompagnent perplexes au sujet de ce qui vient de se passer.
 Mais le mal est fait. Dans la cité la bataille fait rage et rien ne semble pouvoir l’arrêter. L’Empereur Kelthir tente une apparition sur le balcon mais en vain. Le massacre inutile des légions palenthines a lieu avec de lourdes pertes chez les Astéliens. Assez pour donner l’avantage numéraire aux Barbares ? L’avenir le dira …
 Mais que s’est-il passé dans la Salle du Trône ?
Korilys examine le sol, il semble qu’un cercle de protection ait été tracé et dissimulé. Il n’en jurerait pas mais cela ressemble à un rituel céleste. Il lui faudra l’étudier de plus près pour en avoir le cœur net …

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents. Année 424 AA.   Mar 16 Juin 2009 - 14:35

 La Bataille de Palenthe :
Voici le détail de la simulation de la Bataille de Palenthe. C’est un peu technique mais j’ai pensé que cela vous permettrait de prendre toute la mesure de la puissance de l’armée « léguée » à Kelthir, l’Empereur Immaculée, par le Champion de Malgamoth, l’Empereur des Ténèbres. Dans cette bataille, elle domine largement, une armée palenthine grandement diminuée par les batailles antérieures et notamment à cause de la trahison des barbares.
Armée palenthine : 95 Chevaliers 5 (CTU 7) ; 50 Infanteries 5 (CTU 6) ; 25 Sorcier 5 (CTU Cool ; 23 Archers 5 (CTU 6) ; 1 Eclaireurs 5 (CTU 6) ; 1 Artillerie 5 (CTU 0) ; 7 Berserker 5 (CTU Cool ; 18 Contingents 50 (+270 au Bonus de Bataille), 2 contingents 25 (+14 au Bonus de Bataille), 1 contingent 15 (+4 au Bonus de Bataille) ; 1 contingent 35 (+10 au Bonus de Bataille).
Contre
Armée astélienne : 210 Infanteries 5 (CTU 6) ; 210 Archers 5 (CTU 6) ; 178 Piquiers 5 (CTU 6) ; 1 Piquier 4 (CTU 0) ; 180 Chevaliers 5 (CTU 7) ; 90 Eclaireurs 5 (CTU 6) ; 50 Artillerie 5 (CTU 0) ; 100 BBH 5 (CTU Cool ; 100 CBH 5 (CTU Cool ; 100 LJH 5 (CTU Cool ; 100 SH 5 (CTU Cool ; 10 Sorciers 8 ; 100 Sorciers 5 (CTU Cool ; 26 Berserker 5 (CTU Cool ; 1 Berserker 3 ; 50 MA 5 (CTU Cool ; 59 Berserker dhoûrks 5 (CTU Cool ; 50 MA dhoûrks 5 (CTU Cool ; 12 Sorcières de la Lune 5 (CTU Cool ; 10 Gardes Royaux de Dhosediel 10 (CTU 14) ; 25 Croise-Lames 5 (CTU Cool ; 10 Eclaireurs elfes 5 (CTU 6) ; 15 Cavaleries elfes 5 (CTU 7) ; 20 Guerriers elfes 5 (CTU 6) ; 160 contingents 50 (+2400 au Bonus de Bataille) ; 1 contingent 40 (+12 au Bonus de Bataille) ; 1 contingent 80 (+24 au Bonus de Bataille) ; 1 Contingent 30 (+9 au Bonus de Bataille) ; 1 contingent 45 (+13 au Bonus de Bataille) ; 1 contingent 10 (+1 au Bonus de Bataille) ; 1 contingent 100 (+30 au Bonus de Bataille) ; 2 contingents 25 (+14 au Bonus de Bataille).
Bonus total de Bataille :
Armée palenthine : Chevaliers (95 x 2) + Infanteries (50 x 1) + Sorciers (25 x 2) + Archers (23 x 1) + Eclaireurs (1 x 1) + Artilleries (0) + Berserkers (7 x 2) + Bonus Total de Contingent (+298).
= 626
Armée astélienne : Infanteries (210 x 1) + Archers (210 x 1) + Piquiers (178 x 1) + Piquier (1 x 0) + Chevaliers (180 x 1) + Eclaireurs (90 x 1) + Artilleries (50 x 0) + BBH (100 x 2) + CBH (100 x 2) + LJH (100 x 2) + 100 SH (100 x 2) + Sorciers (10 x 4) + Sorciers (100 x 2) + Berserker (26 x 2) + Berserker (1 x 0) + MA (50 x 2) + Berserker dhoûrks (59 x 2) + MA dhoûrks (50 x 2) + Sorcières de la Lune (12 x 2) + La Garde Royale de Dhosediel (10 x 5) + Croise-Lames (25 x 2) + Eclaireurs elfes (10 x 1) + Cavaleries elfes (15 x 2) + Guerriers elfes (20 x 1) + Bonus Total de Contingent (+2503).
= 4965
Général palenthin de la bataille : « Cicerius Cagalirius » (Cool (Héroïque) (Perception 8 ; Intuition 8 ; Tactiques 4).
Général astélien de la bataille : Grand Seigneur de la Guerre Virr de Doldengen (Héroïque +. MAG. 364) (Perception 12 ; Intuition 12 ; Tactiques 4).
Jet de Bataille : Palenthe Astélie
Perception 8 Intuition 8 Perception 12 Intuition 12
Tactique 4 Bonus de Bataille 626 Tactique 4 Bonus de Bataille 4965
Bonus de Stratégie 33 Bonus de Stratégie 10
Bonus de Loyauté 1 Bonus de Loyauté -1
Total 46 Total 634 Total 25 Total 4977
Résultat : Palenthe : 145 NR Astélie : 1004 NR.
L’Astélie gagne avec 859 NR de différence soit plus de 30 SR, soit Victoire Totale.
L’armée palenthine perd 99% de ses forces ; elle conserve 2 unités de Chevaliers 5.
L’armée astélienne perd 1% de ses forces sur une cohésion totale de 1005 soit 2 unités 5 (1 Piquier 4, 2 Berserker 3) ; elle conserve 210 Infanteries 5, 210 Archers 5, 178 Piquiers 5, 180 Chevaliers 5, 90 Eclaireurs 5, 50 Artillerie 5, 100 BBH 5, 100 CBH 5, 100 LJH 5, 100 SH 5, 10 Sorciers 8, 100 Sorciers 5, 25 Berserker 5, 1 Berserker 2, 50 MA 5, 59 Berserker dhoûrks 5, 50 MA dhoûrks 5, 12 Sorcières de la Lune 5, 10 Gardes Royaux de Dhosediel 10, 25 Croise-Lames 5, 10 Eclaireurs elfes 5, 15 Cavaleries elfes 5, 20 Guerriers elfes 5.


La Secte des Séides du Seigneur Cagalirius
[13/06/09. Galric, Kylan, Lohéann, Maëllys, Maëva]
 Palenthe : Les PJs sont convoqués par le Haut Maître du Célestrion Korilys Thiviel qui leur expose la situation impériale : Nécessité urgente de nommer un nouvel Empereur de Palenthe qui fasse consensus. Il doit obligatoirement s’agir d’un Palenthus afin de rétablir la lignée ancestrale dirigeante de cette partie du monde. Mais aucun ne fait l’unanimité, même au sein du sénat, surtout à cause du charisme du seul Palenthus qui mettrait tout le monde d’accord, Victorius Augustus Palenthus, un chevalier de Haëroon qui a mystérieusement disparu au moment de la prise de pouvoir de Cagalirius en Automne 419. Se tromper d’héritier pourrait déclencher une guerre civile au sein même de la cité de Palenthe, tant les prétendants ont du pouvoir et des soutiens dans les plus hautes sphères patriciennes. Vitalius Palenthus, l’ancien Consul de Palenthe, a été exécuté à la fin de l’année 419 par Cicerius Cagalirius, lors de l’accession de ce dernier au trône impérial de Palenthe. Il a été condamné pour avoir pactisé avec la Déesse Mystéria, ennemie de l’Empereur des Ténèbres, et aujourd’hui, ses enfants se déchirent pour la succession du trône du plus puissant domaine de l’Empire de Palenthe.
Et il faut impérativement que quelqu’un s’occupe de cette affaire qui ne doit pas perturber l’Empereur dans sa guerre contre les Barbares, car ceux-ci sont passés à la contre-offensive. Le Connétable Impérial a reçu de nombreux rapports de ses éclaireurs postés à Belvini faisant état de multiples troupes barbares se hâtant vers le nord. Dans le même temps il a perdu le contact successivement avec les troupes tenant les forteresses du nord du Consulat de Cagalironne. Il semble que les Barbares disposent désormais d’un accès à la mer et que de ce fait, la Péninsule Continentale soit possiblement menacée. L’Empereur doit donc concentrer toute son énergie sur la guerre mais il doit également rallier les institutions palenthines à la cause astélienne tandis que le sénat cherche un successeur à Cagalirius et que les Palenthus se déchirent en multiples intrigues de cour. Rallier les institutions (notamment l’Académie des tactiques militaires palenthines qui dispose encore de nombreux stratèges qui pourraient améliorer la gestion des troupes astéliennes) a nécessité trop de temps en Eté. Temps dont, du fait de la contre-attaque des Barbares, l’Empereur ne dispose plus.
De plus, il semble que la menace de la Secte des Séides de Cagalirius persiste. Des rumeurs prétendent qu’elle tenterait de faire évader le Seigneur des Ténèbres. Son enfermement dans les geôles du palais impérial n’est plus garanti. La secte dispose de puissants infernalistes. C’est pourquoi le Maître de l’Académie du Célestrion a suggéré le transfert discret du prisonnier au sein même de l’académie, où les Chevaliers du Célestrion seront mieux en mesure de veiller sur lui dans l’attente de son procès et de l’exécution de la sentence.
Maître Korilys suggère aux PJs de tenter de rallier le Général des Armées palenthines du Seigneur Lugh Darius Palenthus (7) à la cause astélienne. Cela soulagerait grandement l’Empereur dans sa guerre contre les Barbares. Mais le Général lughar semble étrangement réfractaire à ce ralliement ; peut-être espère-t-il se mêler au jeu de cour que se livrent les enfants de Vitalius Palenthus et négocier son institution contre le trône du Consulat …
 La Visite diplomatique à Darius Palenthus : Les PJs rencontrent le chef des Stratèges de Palenthe. Il est fort affairé mais il consent tout de même à les recevoir dans le temple de Lugh.
Négociation avec lui. Darius Palenthus demande clairement des garanties qu’il règnera en échange de son soutien, sinon il retirera les Stratèges que l’Empereur lui a « outrageusement réquisitionné ».
Pendant la conversation, un homme entre prestement dans la salle et demande à parler urgemment avec le Général des Armées palenthines du Seigneur Lugh Darius Palenthus. Un fait notable, il porte la tenue des Gardes du Palais Impérial (qui ne sont pas censés sortir du Palais pendant leur service).
 Darius demande immédiatement aux PJs de se retirer. Il a l’air soudainement beaucoup moins maître de lui-même et très pressé. Il promet de reprendre contact avec eux plus tard « pour officialiser leurs accords » mais là, il doit partir.
 Avec difficulté les PJs suivent le carrosse de Darius, suite à une intuition de Maëllys qui, en sa présence, a ressenti un malaise symptomatique d’une présence démoniaque. Le carrosse se rend dans une ruelle isolée de la cité. En chemin, les PJs croisent la route du carrosse prison transportant Cicerius Cagalirius vers l’Académie du Célestrion. A son bord un Chevalier Céleste au regard vide semble guider le cocher vers la ruelle où s’est arrêté le carrosse de Darius …
 Le carrosse transportant Cagalirius est attaqué par des séides de sa Secte. L’escorte BBH est facilement neutralisée et le Seigneur des Ténèbres est conduit vers le carrosse de Darius.
 Les PJs parviennent jusqu’au carrosse de Darius juste à temps pour voir le Général se prosterner devant son « Maître » le Seigneur Cagalirius. Il compte apparemment le conduire en lieu sûr et prendre ensuite la tête de l’Empire de Palenthe pour lui rendre lorsque le moment sera venu.
 Les PJs chargent tandis que des Chevaliers du Célestrion surgissent de nulle part dont Korilys himself, Abel et Vellinia.
 Kylan oneshot Darius. Cagalirius est de nouveau neutralisé par Korliys.
 Korilys s’explique : En fait Darius était le chef de la Secte des Séides du Seigneur Cagalirius et il préparait depuis quelques semaines la libération de son Maître. Il comptait également profiter de son statut « de régent d’une institution convoitée par l’Astélie » pour tenter de négocier son soutien contre le trône de l’Empire de Palenthe, qu’il pourrait ensuite rendre à Cagalirius, une fois son Maître libéré et l’Astélien parti. Il était un grand Stratège ayant obtenu de Cagalirius plusieurs puissants pouvoirs démoniaques.
Darius avait asservi le Chevalier du Célestrion qui était chargé par Maître Korilys de superviser le déplacement de Cagalirius vers l’académie, Delwyn Heaven. Il s’agissait d’un Disciple.
 En fait : Il s’agissait d’un piège de Korilys pour forcer la secte à se dévoiler et permettre aux Chevaliers du Célestrion de la démanteler en éliminant leur chef. Le Disciple chargé du transfert du prisonnier a été donné en pâture à Darius, à son insu, afin que ce dernier croie pouvoir monter une opération de sauvetage. La venue des PJs était censée le contrarier et lui faire accélérer la procédure au risque de commettre des imprudences.
 Fin de game : Jugement et exécution de Cagalirius, démantèlement de la secte, nomination d’un nouveau Général des Armées palenthines du Seigneur Lugh et enrôlement des troupes.
 Conséquences de la game : toutes les unités palenthines restantes sont enrôlées sans besoin de dépenser des NR de Stratégie supplémentaires ; ce qui est salutaire pour Kelthir qui doit bouger ses troupes urgemment pour réagir aux mouvements des barbares.
 Arrivée d’un cavalier épuisé au Palais Impérial. Il s’agit d’un éclaireur astélien revenant de la province de Garillano dans le Consulat de Torrane : Son unité a rencontré les troupes kaasahrs de la religion de Haashkar. Celles-ci ont libéré le Consulat de Torrane et la famille dirigeante de l’emprise de Cagalirius. Le Consul Wahib Ebh Farah a placé ses armées sous les ordres de l’Empire d’Astélie. Mais une horde de Barbares vient d’arriver en vue de la capitale et leur assaut est imminent. Ils sont, en nombre, 4 fois supérieur …

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents. Année 424 AA.   Mer 24 Juin 2009 - 19:46

Hiver 424
Sur les traces de Victorius Augustus Palenthus
[20/06/09. Aënolë, Anahendiel, Galric, Hérohn, Jérémiah, Kylan, Lohéan, Maëllys, Odys, Tariknuradin, Théodoria]
 Palenthe : Début de l’hiver. Les PJs sont convoqués par l’Empereur. Il y a du nouveau concernant l’affaire du mystérieux cercle de lumière qui a protégé les nobles astéliens lors de l’attaque du Sorcier Pourpre et de ses minions.
De nombreuses hautes personnalités sont présentes dans la salle du trône du palais impérial pour recevoir les PJs au côté de l’Empereur dont Ysériel Dhosediel, Korilys Thiviel, Haïnen Longsword et Virr de Doldengen.
Le Haut Maître du Célestrion Korilys Thiviel a examiné le cercle et il a découvert que celui-ci aurait été enchanté par un « elfe à l’allure noble » Celui-ci accompagnait apparemment un jeune humain charismatique qui semblait diriger l’opération. Ils se sont introduits de nuit dans la salle du trône. L’homme a fait le guet tandis que l’elfe préparait le rituel de protection Tout porte à croire que le rituel a été réalisé il y a plusieurs années. Après quelques recherches dans les différentes galeries de portraits des nobles familles palenthines, l’homme a été identifié comme n’étant autre que Victorius Palenthus, troisième enfant et premier fils de feu Vitalius Palenthus, l’ancien Consul de Palenthe. Chevalier de Haëroon, Victorius aurait mystérieusement disparu en Automne 419 lors de la nomination, par l’Empereur des Ténèbres, de Cicerius Cagalirius à la tête de l’Empire de Palenthe. Selon certaines rumeurs qui courent au sein du peuple palenthin, Victorius serait devenu une sorte de héros populaire résistant à l’oppression de Cagalirius et de ses sbires. Il serait même devenu une légende pour les citoyens les plus modestes notamment dans l’est de Palenthe, un « héros libérateur ». Il aurait rassemblé des rebelles autour de lui et il lutterait en secret, brillant par ses coups d’éclat qui auraient saboté plus d’un des sinistres projets du Seigneur des Ténèbres. Mais son groupe demeurerait introuvable. Plus récemment, il se serait même opposé aux actions des barbares avant même qu’ils n’aient ouvertement trahi Cagalirius.
Concernant le cercle de protection à proprement parler, il prouve que Victorius Palenthus avait prévu depuis longtemps la trahison du Sorcier Pourpre. Le rituel semblait en effet ne cibler des créatures que dans des circonstances si spécifiques que celui qui l’a réalisé ne pouvait pas ignorer que le Sorcier Pourpre trahirait son Suzerain. En effet selon ce que Maître Korilys a pu identifier, le cercle devait protéger ceux qui s’y trouvaient « de créatures surnaturelles allant contre l’ordre hiérarchique auquel elles appartenaient ». Sachant que des démons ne peuvent trahir leur maître que dans des circonstances rares et particulières, le déclenchement de ce cercle de protection n’a pu être un hasard. Il était prévu pour agir au moment où il a agi, c’est quasi certain selon Maître Korilys.
Etant donnée la situation chaotique de la politique palenthine, Kelthir souhaite retrouver ce chef charismatique. Victorius Palenthus doit prendre les rênes de l’Empire de Palenthe et, puisque manifestement il dispose d’informations inconnues, il faut qu’il les transmette car elles seront, sans nul doute, utiles dans la guerre contre les barbares.
Interrogé au sujet de « l’Elfe à l’allure noble », le Sénateur Carlien des Elfes (Dédicace Edmundo !) a répondu que cet elfe ressemblerait à ceux qui vivent au plus profond de la forêt de Hankawël. Mais il est étrange d’en voir un dehors car d’ordinaire ils ne se montrent jamais hors de Tohana-Hankawël. Un ancien Roi a jadis décrété cette restriction afin d'éviter toute querelle entre les elfes et les hommes et jusqu'ici elle avait été respectée. Ces elfes restent en retrait des affaires du monde, laissant même la garde du territoire aux totémiques qui y résident, et ils espèrent de la même manière qu’on les laisse en paix. D’ailleurs un décret palenthin existe depuis des siècles au sujet de cette forêt sacrée : Aucune armée n'a jamais marché dans la forêt de Hankawël et aucune d'origine palenthine ne le fera jamais. Tout régent qui voudrait profaner les sentiers ombragés de la forêt verrait ses alliés devenir des ennemis et ses ennemis réclamer son sang. « La forêt de Hankawël est sans conteste la plus belle de Gandorâh. Elle est la demeure des Seigneurs Arbres, des végétaux légendaires aux branches et aux troncs d'argent et aux feuilles d'or. Personne n'a jamais pu confirmer cette légende et personne ne le pourra sans doute jamais. Peu de buissons et de fougères poussent sous le couvert forestier, si bien que parfois, sur un ou deux kilomètres, les bois deviennent une cathédrale aux piliers blancs baignée d'une lumière verte et chaleureuse. Tohana-Hankawël est l’un des plus anciens territoires elfes de Gandorâh et ses habitants y résident à l’abri des regards depuis des milliers d’années. » Extrait de Encyclopédie Historique et Géographique des Mondes. Volume II, par Zortanos le Voyageur.
 Intro de la Game : Pour retrouver Victorius Palenthus, il faut certainement prendre contact avec les Seigneurs elfes de Tohana-Hankawël. Telle sera la mission diplomatique des PJs : établir un contact amical avec eux et leur demander s’ils savent où trouver le « Chevalier rebelle ».
Les PJs profiteront dans un premier temps de la protection des troupes astéliennes se rendant en Torrane ; La décision a en effet été prise de prioritairement porter secours aux troupes haërites assiégées par les barbares. A Garillano, capitale du Consulat de Torrane, tandis que l’Empereur mènera ses armées contre les Barbares dans le but de briser le siège et faire la jonction avec les troupes de Haashkar, les PJs seront conduits vers Torrilla et de là, ils partiront dans la forêt accomplir leur mission diplomatique.
Problématique du nombre de troupes à envoyer : Le portail divin de Scalsalea est très proche et beaucoup d’armées barbares y campent, beaucoup plus que prévu d’ailleurs …  Emmener de nombreuses troupes risquerait de dégarnir Palenthe et de donner aux barbares l’occasion de couper définitivement l’Astélie de ses ravitaillements.  Le Choix est fait : attaque éclair, sauvetage des troupes kaasahrs et repli sur Palenthe.
Maître Korilys suggère à la Chancelière Impériale Théodoria Leafstar de faire partir un messager pour Torrilla afin de prévenir le Préteur de Torrilla Mahasin ibn Tahib Ebh Farah de leur venue.
 Garillano : Des hordes barbares très nombreuses encerclent la cité et les soldats haërites qui s’y agglutinent. L’armée de l’Empereur se met en position d’attaque tandis que les PJs sont conduits vers Torrilla escortés par quelques Gardes Pourpres qui ont pour ordre de s’assurer qu’ils arrivent à Torrilla et ensuite de revenir à Garillano pour se joindre à la bataille.
 Torrilla : Les PJs sont accueillis au Palais de Torrilla par le Préteur de Torrilla Mahasin ibn Tahib Ebh Farah, frère du Consul de Torrane. Il accueille les PJs avec toute l’hospitalité qui fait la réputation des Kaasahrs et il les aide comme il le peut dans la préparation de leur expédition.
Il met notamment à leur disposition son lieutenant, Sakaqua, un Elfe en armure complète, son loyal protecteur. Il connaît bien la région et pourra les conduire jusqu’à la cité d’Imas Hankawël. L’elfe leur explique qu’il faudra faire la majorité du voyage (environ 220 kilomètres) par navire et remonter le fleuve jusqu’à un débarcadère proche de la cité. Sakaqua dispose de son propre voilier et de son propre équipage elfique. Il recommande également la plus grande prudence en présence du Prince Flanaël Hankawël, si jamais ils parviennent jusque là (ce qui est loin d’être certain), car une loi de Flanaël décrète que tout humain qui pose un pied dans la forêt doit être tué …
Pendant les préparatifs du voyage, Galric balance Tariknuradin sur ses sombres projets. La Chancelière Impériale Théodoria Leafstar décide de procéder à son arrestation. Le Prince kaasahr disparaît et demeure introuvable. A la surprise générale, Galric se dénonce. Il est un malgamien du nom de Silver Beregmar qui projetait d’assassiner Tariknuradin en feignant de le servir. Le malgamien est arrêté et exécuté. Le Préteur de Torrilla est navré par cet évènement.
 Vers Imas Hankawël : Les PJs embarquent à bord de la Coquille de Noix le navire côtier de Sakaqua. Le voyage dure 3 jours. Les PJs peuvent découvrir la forêt magnifique autour d’eux, la plus belle forêt de Gandorâh. Ils ont parfois pendant le voyage l’étrange sensation d’être observés, sans jamais voir personne. Sakaqua leur dit à ce sujet que les gardiens de la forêt veillent mais que tant qu’ils resteront à bord de son navire, ils ne risqueront rien. Ensuite, il faudra espérer que les elfes de cristal leur laisseront la vie sauve assez longtemps pour qu’ils puissent rencontrer le Prince Flanaël Hankawël.
 Le débarcadère : Petit village de bois à un jour de marche de Imas Hankawël. Peu d’habitants, des elfes, majoritairement artisans spécialisés dans l’entretien des navires. Présence de 6 elfes de cristal (symbole de Wanaël Galendil visible, pas d’armure mais deux lames runiques, vêtements riches dignes des plus hauts nobles humains) qui attendent un navire pour traverser la rivière. Lorsqu’ils voient les PJs débarquer, ils dégainent leurs armes runiques et les apostrophent.
 Désamorcer la meule rapidement. Il n’est pas question d’aller plus loin vers Imas Hankawël. Il leur est même demandé de remonter prestement dans le navire qu’ils viennent de quitter et de repartir d’où ils viennent et si Sakaqua ne veut pas payer le prix de la faute commise à l’égard de son Altesse, il a intérêt de les déposer eux sans rechigner sur l’autre rive et de reconduire ensuite les humains d’où ils viennent. C’est une grave faute d’avoir conduit des humains aussi loin dans la forêt sacrée. Mais lorsque les PJs parlent de leur objectif de retrouver Victorius, les elfes se regardent et semblent réfléchir. Le chef, Lord Flaënarë décide d’accepter qu’ils les accompagnent car eux aussi sont à la recherche de Victorius. Il y aurait certaines rumeurs concernant l’ombre d’Hariès. Dans le domaine de Girrogne, dans la province de Gowananahël, à la lisière de Tohana-Hankawël, une rumeur se répand selon laquelle l’influence d’Hariès commencerait à se faire sentir. C’est précisément là-bas que Victorius a établi son campement …
 Vers Gowananahël : Quatre jours de marche dans la forêt. Victorius est censé avoir établi son campement à quelques kilomètres au nord du village de Gowananahël.
A la fin du premier jour de marche, alors qu’ils campent à quelques kilomètres au sud du village de Tin’Okira, le groupe rencontre une patrouille de 10 Elfes Sangliers. Ceux-ci n’ont plus de nouvelles de Victorius depuis que la rumeur se répand au sujet de l’ombre d’Hariès. Apparemment il aurait déplacé son campement à plusieurs reprises. Ils ont d’ailleurs trouvé des traces d’un campement récent à 20 kilomètres à l’ouest du village de Gowananahël qui pourrait être le plus récent de Victorius. Mais il pourrait également s’agir de celui d’une tribu de Loups. En effet il semble que de nombreux campements elfes ont été abandonnés ou déplacés ces derniers mois depuis que des rumeurs se répandent au sujet d’étranges disparitions observées dans le village même de Gowananahël. Elles font écho aux rumeurs de l’ombre d’Hariès et les elfes semblent craindre pour leur sécurité et vouloir fuir la région.
Peu avant le village, le groupe trouve sur le bord du chemin un homme inconscient. Il a perdu beaucoup de sang. Soigné, il se présente comme étant Boris un Pisteur de Girrogne en mission dans la région sur ordre du Consul Marius Hentarrone. Il doit vérifier des rumeurs concernant une prétendue influence d’Hariès. Mais il s’est fait surprendre par des loups. Il remercie pour les soins mais il doit être conduit au village de Gowananahël pour reprendre des forces.
 Gowananahël : Soixantaine d’habitants, tous elfes. Les PJs et surtout les elfes de cristal sont extrêmement bien accueillis. Ces derniers redonnent un peu d’espoir à des habitants quelque peu effrayés. Ceux-ci sont heureux de savoir que le Prince leur envoie du soutien. Même si ce n’est pas le cas, les elfes ne démentent pas et essaient de rassurer la population.
Un chasseur nommé Shikpa Loup-Traqueur-de-Gibier les accueille et les guide dans le village.
Des femelles viennent s’occuper de Boris.
Les PJs sont invités à s’installer dans la hutte réservée aux voyageurs. Celle-ci est déjà occupée par une superbe humaine brune nommée Ermelinda. Elle dit avoir fui l’oppression de Cagalirius suite au massacre de toute sa famille par ses sbires et ne sachant où aller, elle a échoué dans la forêt sacrée espérant y trouver de l’aide. Elle souhaite se joindre aux PJs pour rallier la rébellion de Victorius et se venger de Cagalirius mais les PJs refusent qu’elle les accompagne.
Invités à prendre le repas du soir, dans la hutte du chef Lurikaël Hibou-Cherche-Les-Réponses-Dans-Les-Feuilles-d’Or, un vieillard elfe à la barbe grisonnante. Presque tous les habitants se rassemblent en cercle, assis en tailleur autour du feu pour partager le repas. Les PJs peuvent constater que le village se compose en majorité de femelles : les mâles se font rares car les disparitions ne touchent qu’eux. Les discussions suscitées par les elfes de cristal s’orientent vers les problèmes actuels :
 Les disparitions inexpliquées au cœur du village depuis 10 semaines,
 Des groupes de chasseurs n’étant jamais revenus,
 La forêt qui laisse la place à une végétation lugubre à quelques kilomètres au sud,
 Des rumeurs de l’infiltration de gnârks dans la région,
 La résistance de Victorius qui passe parfois prendre de leurs nouvelles, mais qui n’a pas été vu depuis au moins deux mois, même si, dans la forêt, les traces de sa présence demeurent.
 La nuit, dans la hutte où dorment les PJs, Eurigône (une vampire monstrueuse qui sert Hariès comme ils vont le découvrir) attaque les PJs et tente d’emmener Kylan en le saisissant de ses longues griffes puissantes. Celui-ci donne l’alerte, Maëllys lance un éclair de lumière sur la créature qui lâche Kylan et s’enfuit dans un hurlement lugubre faisant frissonner d’effroi même les plus courageux. Les PJs la voient partir vers le sud.
 Sur les traces d’Eurigône : Les PJs demandent des explications au chef. Celui-ci est abasourdi que les PJs aient échappé à la créature. C’est sûrement elle qui s’attaque aux mâles du village depuis des semaines. Ils ne l’avaient jamais vue. Flaënarë croit se souvenir qu’un ancien clan elfe résidait il y a des siècles dans la région vers laquelle elle semble être partie. Pour des raisons inconnues, les elfes abandonnèrent cette terre laissant leur forteresse tomber en ruines. C’est aussi dans cette direction que la végétation semble se pervertir. Cette créature a peut-être un lien avec les rumeurs de la présence d’Hariès et de gnârks dans la région. « Il est possible que ce soit eux qui aient attaqués mon père … » lâchera pensif Flaënarë avant de se ressaisir. Et si tel est le cas, en mettant bout à bout tous les éléments, on peut en conclure que Victorius, connaissant son engagement pour la Lumière, pourrait avoir voulu détruire cette créature du mal. Le fait que Victorius ait disparu depuis plusieurs semaines ne laisse rien supposer de bon sur l’issue de cette rencontre éventuelle …
Boris prend congé. Il va mieux. Enfin c’est ce qu’il dit …

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents. Année 424 AA.   Mer 24 Juin 2009 - 19:46

 L’antre d’Eurigône : Le voyage dure deux jours. Au campement, le soir, attaque à coup de sarbacane empoisonnée. Deux elfes de cristal sont visés et s’effondrent. Hérohn échappe au tir mortel et fonce sur le tireur embusqué qui s’avère être Ermelinda. Il la Oneshot. Les elfes de cristal disposent de quelques fioles de contrepoison qui permettent de sauver de justesse la vie des victimes.
Ermelinda est soignée et interrogée. Elle avoue être une marionnette d’Hariès, soumise à sa volonté et envoyée en même temps que sa vampire afin de l’aider à retrouver la trace de Victorius par un moyen plus subtile. Elle n’a pas le choix car le Minotaure la contrôle. Elle a essayé de lui résister, elle a essayé de ne pas faire ce qu’Il voulait mais Il l’a forcée à assassiner ses enfants. Les PJs ne la prennent pas en pitié et l’exécutent (dédicace Laëlie).
Le deuxième jour de voyage, les PJs arrivent dans une zone de la forêt où la végétation est rabougrie, les PJs se sentent oppressés et croient voir et entendre des choses inquiétantes.  Attaque de 5 gnârks d’Hariès.
 Le bastion de la Mort : Odeur de mort putride à peine supportable dans tout le bastion.
A l’étage, une salle plongée dans l’obscurité. A une poutre, telle une chauve-souris, se suspend Eurigône.
 Combat difficile contre Eurigône. Elle est très puissante. Lorsqu’elle sent que le combat commence à lui échapper elle tente de fuir par l’escalier donnant sur le chemin de ronde. Soudain du bruit se fait entendre dans l’escalier qui vient du bas, Eurigône jubile :
« Voici mes minions qui viennent au secours de leur Maîtresse ! Votre fin est proche, mortels !
 Mais en fait, ce ne sont pas des gnârks qui arrivent mais Victorius et sa bande. Ils ont rencontré les derniers gnârks à l’entrée et les ont éliminés. Victorius dispose de bourrins haërites, de sorciers et de soigneurs.
 Après la mort d'Eurigône, arrivée de trois druides qui viennent examiner les dégâts occasionnés à la nature par la présence de la vampire. Ils ne se préoccupent pas des PJs et autres PNJs et leur répondent de manière lapidaire. Une fois leur examen achevé, ils se retirent pour faire leur rapport à l'Archimage Dimitrius.
Un druide : « Le Prince Sombre Hariès n'aurait jamais envoyé de son propre chef une telle créature dans la forêt d'Hankawël. Sa présence prouve que l'Equilibre a été rompu et qu'un événement lui a permis d'agir ainsi …
Victorius : « Tout est de ma faute. Cette créature me traquait. En me cachant ici j'ai menacé la forêt … Présentez mes excuses à votre Maître. Je ne reviendrai pas tant que la situation ne sera pas résolue … »
 Victorius Augustus Palenthus : Retrouvailles émouvantes entre lui et les elfes, embrassades chaleureuses avec Flaënarë. Il prend des nouvelles d’Imas Hankawël puis de Palenthe. Il semble content que son stratagème ait fonctionné et que le rituel ait agi comme prévu. Mais alors il devient grave. La guerre est loin d’être gagnée. Elle est même sur le point d’être perdue. Le Sorcier Pourpre est bien plus puissant et bien plus âgé qu’il ne le laisse paraître. Il vivait déjà en 70 AA. Il était Mage de Cour de Constantius Cagalirius, un ancêtre de Cicerius. Il aurait trahi son suzerain pour s’allier à l’Empereur Démon Euristhos Enduiras lors de la Bataille des Rois. Le plan du Sorcier Pourpre est établi depuis très longtemps et il est bien plus sombre que la simple conquête de Palenthe par son peuple. Plus le temps passe et plus le plan du Sorcier Pourpre se met en place et il arrive bientôt à son terme ; il sera bientôt trop tard pour agir. En effet il semble déjà que les Dieux barbares se mêlent directement au conflit en envoyant des renforts par une sorte de portail divin surprotégé dans le Temple de Dhârr. L’ennemi arrive en si grand nombre qu’il sera bientôt invincible. Et il s’agit de l’une des dernières étapes du plan du Sorcier Pourpre. Mais Victorius a peut-être une idée pour arrêter cette guerre. Toutefois il aura besoin des PJs et de l’Empereur Kelthir pour réussir …
 Victorius raconte son histoire : Au début de l’année 419, après la prise de Palenthe par l’Empereur des Ténèbres, Victorius comprit que l’Ombre était en train de s’abattre sur la République et cela ne lui plut pas. Il voulut tenter quelque chose pour l’empêcher mais il ne trouva de soutien nulle part même au sein de sa propre famille. Son père notamment semblait entrevoir dans cette conquête astélienne une opportunité de gagner du pouvoir. Victorius en fut écoeuré (c’est à ce moment qu’il décida de ne plus s’appeler Victorius Vitalius, mais Augustus du nom de son grand père). Ses frères et sœurs ne semblaient pas plus préoccupés par la chute de la Lumière en Palenthe. Alors qu’il se demandait comment agir au mieux, hésitant à quitter Palenthe pour rejoindre les résistants basés à Magestia (ville tenue par le Séraphin Toran Korgon à l’époque), il tomba par hasard sur un recueil appartenant au Sorcier Pourpre. Un soir, alors qu’il se rendait à la bibliothèque du palais impérial pour examiner les cartes de Palenthe et préparer sa fuite, il vit un étrange et très ancien recueil, ouvert sur une table de lecture et personne alentour. Profitant d’un moment d’inattention du Mage de Cour du Consul de Cagalironne Cicerius Cagalirius, Victorius feuilleta quelques pages du recueil, (tandis que le Sorcier Pourpre s’était retiré sur le balcon pour une communication mentale). Victorius découvrit alors qu’il s’agissait d’un journal personnel parlant d’évènements remontant à plusieurs siècles et décrivant les étapes d’un minutieux plan de conquête de Palenthe. Ses projets semblaient être de régner en maître sur son peuple qu’il comptait asservir grâce aux pouvoirs infernaux conférés par le dieu gandorien Malgamoth. L’étape ultime de son plan, après avoir manipulé les dieux wûrghs pour détruire les dieux gandoriens, était de lui-même devenir un dieu adoré par les barbares et même de devenir leur seul dieu, en les asservissant à sa volonté, les soustrayant à la foi de leurs dieux tutélaires …
Dans ce livre il vit aussi la description d’une incantation permettant de s’adresser aux Dieux après avoir traversé un portail divin. Cette incantation était censée être l’étape finale pour faire du Sorcier Pourpre un Dieu.
Victorius s’enfuit avec le livre. Pendant 5 années il l’étudia dans ses moindres détails et il pût s’en servir pour anticiper les actions de Cagalirius, pion du Sorcier Pourpre, ainsi que la guerre contre les Barbares. A mesure qu’il l’étudiait, une idée germa dans son esprit. Il pensa qu’il pourrait retourner l’ultime étape du plan du Sorcier Pourpre, le rituel de son ascension, contre lui afin de le faire détruire par les dieux.
Pendant toutes ces années, il rassembla des fidèles pour livrer des batailles contre le Sorcier Pourpre afin de ralentir l’avancée du plan de ce dernier tandis qu’il se préparait à accomplir le rituel. Et pendant tout ce temps, il dût à maintes reprises éviter les séides du Sorcier Pourpre lancés à sa poursuite …
Aujourd’hui il est prêt. Il ne lui reste plus qu’à atteindre le portail, le traverser et entreprendre le rituel …
 Dénouement : Il n’y a plus qu’à rejoindre l’Empereur pour lui présenter le futur Empereur de Palenthe …

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents. Année 424 AA.   Mer 22 Juil 2009 - 20:48

Hiro de la Luna
[22/07/09. Kylan, Olmar, Parma, Tanar]
 Garillano : La bataille contre les barbares vient de s’achever par une victoire écrasante. La nuit, dans le Palais, les Nobles fêtent la victoire et les retrouvailles avec les troupes kaasahrs libérées. Tout le monde se prépare à lever le camp au petit matin, le temps de remettre sur pied les blessés et les prisonniers et d’ensevelir les morts dignement. Il n’est pas question de trop tarder à Garillano afin de ne pas laisser aux Barbares le temps de s’organiser pour contre-attaquer. Il faut repartir au point du jour et toute la logistique de l’armée s’active pendant la nuit pour le permettre.
Pendant ce temps, les PJs (Olmar, Parma et Tanar ; Kylan étant dans la forêt d’Hankawël avec la délégation diplomatique de Théodoria Leafstar) sont dans la salle du trône avec l’Empereur. Autour d’un modeste buffet, ils fêtent la victoire sans oublier de rendre hommage à ceux qui ont péri, même si les pertes ont été minimes.
Au hasard des discussions les PJs se retrouvent ensemble dans une salle, au premier étage, à s’entretenir avec des PNJs mineurs, quand soudain ils perçoivent sur le balcon la présence d’un jeune enfant à l’allure étrange et que personne n’a vu entrer. Vêtu d’argent et d’azur, les cheveux blanc platine et les yeux d’argent, il se tient droit, dos à la fenêtre et regarde avec fascination vers la lune.
Olmar s’approche de lui. L’enfant semble alors prendre conscience de son environnement avec étonnement. Soudain il aperçoit Parma et la pointe du doigt affichant une mine surprise et heureuse : « Dame Parma ? … Parma Hendarr ? … » Il n’a pas le temps d’en dire plus …
Soudain se fait entendre un bruit de ressac. Surgissent alors sur le balcon, projetés par une vague gigantesque, un Requin-Garou et un Prêtre de Néphéride. La vague jette à terre Olmar et le Requin attrape le malheureux enquêteur et le lance dans la salle où il glisse au milieu des convives abasourdis. Pendant ce temps le prêtre attrape l’enfant et saute dans la cour amortissant sa chute par télékinésie. En bas, dans la cour, deux autres prêtres se concentrent sur l’abreuvoir des chevaux. Et ils plongent tous dedans. Le Requin couvre leur retraite en massacrant 5 gardes qui tentent de s’interposer.
Dans le même temps, accourt dans la salle un archer portant symbole de Niva : « Non !! A l’aide !! Il ne faut pas qu’ils s’enfuient !! Plongez tant que le passage est encore ouvert !! ». Il saute par la fenêtre tentant de s’agripper à ce qu’il peut pour amortir sa chute et il plonge dans l’abreuvoir, n’attendant pas même que les PJs fassent mine de le suivre.
 Sans réfléchir Parma, Olmar et Tanar plongent dans l’abreuvoir à sa suite.
 Le Passage : Plongeon dans l’abreuvoir des chevaux. Emersion dans un étang au bord duquel campent les autres PJs avec Flaënarë et ses 5 compagnons elfes de cristal ainsi qu’avec Victorius Augustus Palenthus et ses 32 compagnons rebelles (3 BBH, 2 LJH, 1 DPH, 4 SH, 5 Eclaireurs Nivans (dont Valerius), 6 Sorciers (3 CAO, 2 CRB, 1 ECL), 3 Enchanteurs (2 CAO, 1 CRB), 1 Alchimiste CAO, 3 Guérisseurs Pénitents, 1 Pleureur du Martyre, 1 Stratège et 2 Maîtres d’Armes.
Les Néphériens semblent abasourdis de se retrouver là. Apparemment ce n’était pas prévu. Et c’est un peu pris au dépourvu qu’ils sont contraints de se défendre.
 Fight. Les elfes se chargent du Requin-Garou, les PJs des 3 Prêtres de Néphéride ; Kylan en One Shot 2, les sorciers de Victorius se chargent du dernier tandis que Parma et deux sentinelles de Victorius protègent Olmar et Tanar..
Une fois les Néphériens vaincus, les PJs se retrouvent et discutent des derniers évènements.
Ils découvrent que les PJs venant de Garillano ont voyagé dans le temps car cela fait 11 jours que les PJs dans la forêt ont quitté Garillano alors que pour ceux ayant traversé le Passage c’est ce matin même qu’ils sont partis, juste avant la bataille victorieuse de Garillano. Surpris, les PJs tentent d’émettre diverses théories mais aucune n’est vraiment concluante et n’explique totalement ce qui a bien pu se passer ni les raisons de la présence de cet enfant et du nivan dans la forteresse de Garillano.
Tarsius raconte alors ce qu’il sait : Sa sœur, une prédicatrice nivane palenthine, nommée Ameliana, a reçu une vision lui faisant comprendre qu’elle devait se rendre à Garillano pour « empêcher l’éclipse de l’Etoile tombée du ciel ». Elle a parlé de sa vision à son frère, peu avant de disparaître mystérieusement. Grâce à ses talents de pisteur, Tarsius a compris qu’il était arrivé quelque chose de grave à sa sœur et il a décidé de faire le chemin pensant retrouver sa sœur en retrouvant « l’Etoile tombée du ciel ». Il est arrivé à Garillano et a failli rater l’enfant. Mais il ne sait toujours pas où est sa sœur. Quant au reste, son histoire n’explique hélas pas tout.
Les PJs et PNJs présents essaient de démêler les fils de cette intrigue quand arrive Valerius, l’un des éclaireurs de Victorius. Il vient de découvrir un autre corps d’elfe totémique non loin d’ici et sa mort ne semble pas, cette fois, liée à Hariès ou à l’une de ses créatures. Il aimerait l’avis des elfes et éventuellement des PJs.
 Découverte du corps d’un elfe Faucon brisé vraisemblablement par une chute vertigineuse. Olmar examine le corps et trouve un morceau de trident dans l’une de ses poches. Flaënarë conjecture qu’il devait transporter un message vers un autre village et que ce message devait être ce bout de métal.
Flaënarë examine à son tour le morceau de trident et explique que celui-ci provient du trident d’un prêtre de Néphéride tué par des elfes Sangliers. Le prêtre venait d’une ancienne forteresse elfe en ruines où lui et 4 autres prêtres ont établi une base emmenés par un dragon à la robe de bronze (peut-être le Bérénide en personne). Ils sont arrivés et cherchaient vraisemblablement quelque chose qu’ils n’ont pas trouvé dans la forteresse. Ils ont par contre découvert une jeune palenthine que le Dragon sous forme d’elfe à la peau bleue a torturé cherchant manifestement à obtenir d’elle des réponses qu’il n’a pas eues. Il a ensuite ordonné aux prêtres de partir dans la forêt. Le porteur du trident est tombé sur une patrouille d’elfes Sangliers et il s’est fait tuer. Les Sangliers ont récupéré l’une des pointes de son trident brisée dans le torse puissant de l’un d’eux et l’ont amené à O’Kylien, à un elfe Faucon afin qu’il transporte ce morceau dans un village distant peut-être Taar’Zaahaniel afin peut-être de le présenter à un chaman Hibou. Mais le messager n’est jamais arrivé car le dragon l’a rattrapé et l’a tué en plein vol.
Suite à la découverte de tous ses éléments, Flaënarë décide que l’expédition qu’il dirige fera un détour par le repaire caché du dragon et des prêtres de Néphéride. Tarsius propose de les accompagner ; il souhaite prendre part à la libération de sa sœur. Flaënarë a l’intention de combattre et éliminer le dragon et ses sbires.
La forteresse occupée par le dragon se trouve au sud-est d’O’Kylien non loin du fleuve.
La route de Flaënarë prévoyait justement de prendre la direction d’O’Kylien et de prendre là-bas une embarcation pour descendre le fleuve jusqu’au débarcadère d’Imas Hankawël. Le détour sera donc minime …

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents. Année 424 AA.   Jeu 30 Juil 2009 - 20:11

[30/07/09. Kylan, Olmar, Parma, Tanar]

 Le Repaire de la Mer : La forteresse occupée par le Bérénide se trouve au sud-est d’O’Kylien non loin du fleuve.
 Face au Bérénide : Deux jours pour arriver à la forteresse où le Bérénide a établi sa base. Ils y arrivent à la tombée du jour. 4 Prêtres + Le Dragon de Bronze sont là.
Ce dernier attend le groupe et ricane lorsqu’il voit l’enfant. Il propose de tous les épargner s’ils leur livrent « le Fils de la Lune ». Il promet même de leur rendre la nivane en échange. Tarsius est heureux d’entendre que sa sœur est encore en vie. Mais devant le refus catégorique de Flaënarë, le Bérénide promet de tous les tuer et ensuite il emmènera l’enfant à sa déesse.
 Fight contre le Bérénide et les 4 Prêtres.
 Le Dragon fait un carnage mais la puissance des PNJs présents avec les PJs fait que sous le nombre il faiblit et il est contraint à la retraite, abandonnant les prêtres de Néphéride à leur sort.
 Final : Soins des PNJs/PJs tombés. Aucun mort.
Libération d’Ameliana qui fond en larmes en voyant l’enfant. Elle s’excuse d’avoir échoué dans la mission que Dame Niva lui a confiée.
L’enfant reste impassible, il fait nuit, il observe la lune … et il disparaît dans un trait de lumière argentée semblant se diriger vers la lune, laissant PJs et PNJs abasourdis.
 Il n’y a plus qu’à reprendre la route vers O’Kylien pour y prendre une embarcation vers Imas Hankawël.
 Le récit d’Ameliana : Interrogée la prédicatrice de Niva raconte ce qu’elle a compris des évènements qu’elle a vécus :
Les 3 Prêtres de Néphéride ont établi leur repaire, emmenés par le Bérénide, dans une ancienne forteresse elfe en ruines. Ils y ont enfermé Ameliana et l’ont torturée pour lui faire avouer tout ce qu’elle savait. Puis ils sont partis à Garillano, l’abandonnant à son triste sort, pour préparer leur enlèvement. Ils devaient retrouver le Bérénide à cette forteresse quelques jours plus tard, pour que le Dragon ramène l’enfant auprès de Néphéride.
Quelques jours plus tard le Bérénide est revenu avec 5 autres prêtres de Néphéride mais les 3 en mission n’étaient pas revenus. Ce qui n’était pas normal. Alors le Bérénide s’est installé dans la forteresse, il a interrogé Ameliana avec violence, pensant que des elfes avaient trouvé leur cache et les avait éliminés mais Ameliana a nié la venue d’elfes. Le Dragon de Bronze a donc ordonné aux prêtres de patrouiller dans la forêt à la recherche d’indices pouvant expliquer leur absence. L’un d’eux est tombé sur une patrouille d’elfes et il s’est fait tuer. Les elfes menaçaient de révéler la position du Bérénide, alors le Dragon les a rattrapés et les a tués.
Note : La version d’Ameliana n’est pas tout à fait exacte mais les PJs connaissent la vérité au sujet des lacunes de son histoire.






Le Trafic de Pollen
[30/07/09. Kylan, Olmar, Parma, Tanar]
 Lancement de la game : Les PJs arrivent à O’Kylien en fin d’après-midi et constatent que les villageois sont en émoi. On vient de découvrir le corps d’Onkapa Ecureuil-Ramasse-les-Miettes atrocement battu à mort. Un petit attroupement se crée au centre de la place du marché au moment où le corps de la victime est amené sur un chariot conduit par un autre elfe Ecureuil, Terokka Ecureuil-Amasse-la-Mousse. Celui-ci a dit qu’il a aperçu Korka Ours-Griffe-Dressée s’enfuir en courant de l’endroit où il a retrouvé le corps d’Onkapa. Le chef Kama Loup-Hurle-Avec-les-Fées arrive à son tour accompagné de 6 chasseurs Loups et de 5 Guerriers Sangliers. Il observe le corps de l’Ecureuil au moment où arrivent les PJs et leurs compagnons de route.
 L’enquête : Le chef Kama refuse de croire que Korka est responsable d’un tel crime. Les Elfes de Cristal se présentent et disent qu’ils sont venus ici pour embarquer pour Imas Hankawël. Kama leur répond aimablement qu’ils sont les bienvenus et il s’excuse de la situation dans laquelle ils trouvent le village. Flaënarë propose son aide mais Kama la refuse : il est son invité et ses Loups vont résoudre ce problème très rapidement. Quant au malheureux Onkapa, il va recevoir ce soir une cérémonie funéraire.
Kama apprend à Flaënarë que le bac devrait arriver dans deux jours. Il salue également les humains, compagnons du héros Victorius. Apparemment le Prince Flanaël Hankawël a fait passer le mot dans la forêt demandant à ses sujets d’accueillir avec tous les égards cet humain qui a sauvé la vie de son fils Elwënaë.
Selon l’Etiquette, il serait mal venu de la part des PJs ou tout autre PNJ de proposer leur aide alors qu’ils sont les invités du chef Kama. Ils sont donc conduits vers la hutte du chef pour fumer le calumet de bienvenue. Assis tranquillement en tailleur ils discutent des raisons de leur venue lorsque soudain ils entendent un rugissement terrible qui fait frémir les murs de la hutte.
 Arrivant sur les lieues, les PJs et autres PNJS dont Flaënarë, Victorius et Kama voient le corps du puissant guerrier ours Korka, criblé de flèches et entouré des 6 chasseurs Loups et des 5 guerriers Sangliers. Ils n’ont pas eu le choix. Il a refusé de se rendre et il leur a foncé dessus le sourire aux lèvres. Il semblait dans un état de fureur inhabituel même pour un ours.
Cette fois Kama semble préoccupé. Flaënarë lui demande si tout va bien. Le vieux chef répond qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter sur un ton qui laisse supposer tout le contraire.
 C’est aux PJs d’agir s’ils veulent élucider cette affaire car Flaënarë, Victorius et tous les officiels de l’Empire respecteront l’étiquette et ne s’en mêleront pas.

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.


Dernière édition par Zortanos le Voyageur le Sam 15 Aoû 2009 - 11:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents. Année 424 AA.   Sam 15 Aoû 2009 - 11:42

[06/08/09. Aurélia, Lohéan, Olmar, Tanar]
 La taverne de la Coquille pleine : Tenue par Hentaro Ecureuil-Garde-Noisette. Il garde une certaine rancœur à l’encontre de Braka à cause de « l’enlèvement » de ses serveurs. Et d’ailleurs il n’autorise pas le commerce et la consommation du Pollen dans son échoppe et lui-même n’en consomme plus. D’ailleurs il dit avoir les idées plus claires depuis qu’il a arrêté d’en prendre. Il a arrêté quand Braka a accéléré sa production et lui a pris ses serveurs. Depuis il se débrouille tout seul mais de toute façon, du fait que le Pollen est interdit dans son échoppe, il y vient beaucoup moins de monde.
 Cérémonie funéraire : La crémation des deux elfes défunts, dirigée par le Chaman Corbeau du Village, se déroule dans une ambiance de recueillement. Les PJs découvrent les traditions ancestrales des elfes totémiques concernant la mort qui n’est pas une chose triste mais un évènement grandiose permettant de renouer le lien direct entre les Animaux et les Esprits, un lien qui fut jadis perdu …
[07/08/09. Aurélia, Kylan, Lohéan, Olmar, Parma, Tanar]
 L’herboristerie de la Feuille de Miel : Tenue par Braka Ours-Patte-de-Miel, un ancien guerrier Ours reconverti dans la fabrication de baumes et autres onguents destinés aux combattants du village. C’est lui qui produit également le Pollen. Un matin, il y a 15 ans, comme si une mouche l’avait piqué, il est parti dans les bois et a ramené plusieurs plants d’une fleur inconnue ainsi qu’un bocal dans lequel bourdonnaient d’étranges insectes dont aucun elfe n’avait jamais entendu parler. Il a planté les fleurs et a lâché les insectes. Ceux-ci ont commencé à butiner les fleurs, et du pollen que Braka a pu en tirer il a produit, en faisant sécher les pistils des fleurs, une mixture apaisante qu’il a tout simplement appelée le Pollen. Le Pollen ressemble à du tabac séché de couleur dorée et on le consomme en le fumant.
Depuis, son champ de fleurs a grandi, d’autres insectes sont venus et le Pollen est devenu une denrée incontournable de l’économie du village.
Braka est assisté dans son travail par 8 elfes Ecureuils qui travaillent sans relâche à la production.
A l’arrière de la boutique, se trouvent 5 chariots et 5 mules. Or, Braka semble n’en avoir besoin que d’un seul pour livrer la marchandise sur la place du marché. A quoi peuvent bien servir les 4 autres ? Interrogé, Braka sort un prétexte à 2 bu du genre : il fait tourner ses attelages pour les ménager car les charges qu’ils tirent chaque jour sont très lourdes.
 La place du marché : Les échanges de Pollen et sa consommation s’organisent majoritairement sur la place du marché. Le centre du village est donc régulièrement occupé par une cinquantaine d’elfes et enfumé par les émanations des calumets. Ni les drogués, ni les revendeurs ne se cachent. Le Pollen n’est pas considéré comme une mauvaise chose, au contraire. L’approvisionnement se fait directement par les Ecureuils de Braka Deux d’entre eux se rendent chaque début d’après-midi sur la place du marché et troquent le stock produit.
 Le vieux Chef : Kama Loup-Hurle-Avec-les-Fées constitue la mémoire du village. Âgé de 67 ans il peut raconter les évènements passés. Il se méfie du Pollen même s’il est capable de reconnaître que ce produit depuis son apparition a permis de régler plusieurs différends dans le calme. Les habitants semblent plus sereins et plus joyeux et leur travail ne semble pas s’en ressentir même si parfois certains elfes ont tendance à sous-estimer la gravité des tracas de la vie quotidienne.
Il peut raconter la manière étrange avec laquelle le Pollen a fait son apparition il y a 15 ans.
Il peut aussi se souvenir de la venue des Elfes de Cristal il y a 17 ans suite à la « chute d’une étoile » non loin du village. Les elfes d’Imas Hankawël leur ont dit de ne pas s’approcher de l’endroit car la chute de l’astre avait provoqué des perturbations magiques qui gênaient les esprits et qui pourraient entraîner de fâcheuses réactions chez les elfes totémiques.
 La livraison : Les PJs découvrent que Braka se livre à un mystérieux trafic de Pollen avec de non moins mystérieux individus cachés dans la forêt. Apparemment certains elfes du village seraient placés sous contrôle mental par ses individus, des Malgamiens ?
En pleine nuit, les 5 pions des trafiquants : Braka Ours-Patte-de-Miel, Tohoma Castor-Dent-Précise, maître charron du village et ses 3 apprentis Castors : Adriel, Yohata, Paka se rendent ensemble, discrètement derrière la hutte de Braka et conduisent les chariots déjà chargés dans les bois.
 Les PJs préviennent les Elfes de Cristal, et suivent à distance le convoi des chariots.
Et surprise ils tombent sur un spectacle ahurissant : Trois créatures inconnues ressemblant à des hommes lézards aux écailles bleu foncé attendent les elfes devant une sorte de navire à la coque de métal, le Butineur. Les elfes semblent sous le contrôle de ces êtres qui les font charger les sacs de Pollen dans la soute du navire.
 Flaënarë charge en hurlant : « Des Zardes !? Ici ?! Sur Arhys ! Cela ne se peut ! Sus à l’ennemi ! »
 Fight rapide. « Les Zardes » sont armés d’arbalètes énergétiques. Mais largement en sous nombre malgré l’aide des elfes totémiques qu’ils lâchent sur leurs assaillants, ils tentent de fuir à bord de leur vaisseau Ils sont malgré tout arrêtés et leurs pions totémiques sont neutralisés.
Le lendemain matin des Elfes de Cristal arrivent de nulle part pour embarquer les Zardes. Les nouveaux arrivants proposent à Flaënarë de le ramener à la capitale mais ils l’informent qu’ils ne disposent pas de la place suffisante pour emmener tous ses compagnons. Alors Flaënarë décide de rester avec le groupe. Un éclaireur Loup, revient du fleuve au même moment pour le prévenir que le bac vient d’arriver ; il est temps d’embarquer pour Imas Hankawël …

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents. Année 424 AA.   Sam 15 Aoû 2009 - 11:45

Le Portail Divin
[08/08/09. Aënolë, Antigono, Aurélia, Jérémiah, Laëlie, Lohéan, Océane, Oéric, Olmar, Parma, Tanar, Théodoria]
 Tohana-Hankawël : Les PJs sont sur la berge du fleuve et s’apprêtent à embarquer pour Imas Hankawël avec Flaënarë et ses 5 compagnons elfes ainsi qu’avec Victorius Augustus Palenthus et ses 32 compagnons.
Flaënarë a transmis à Victorius les inquiétudes du Prince Flanaël au sujet de sa sécurité et il l’a invité à le suivre à Imas Hankawël afin de rassurer Son Altesse et faire le récit de l’intrusion d’Hariès en cette terre sacrée ainsi que la conclusion des druides en ce qui concerne la rupture de l’Equilibre. Il est probable que Victorius doive quitter la forêt au plus tôt afin d’éviter qu’Hariès n’envoie des forces plus puissantes. De toute évidence le Minotaure nourrit certains intérêts pour le jeune palenthin. La situation semble cependant vouloir se régler d’elle-même car les nobles astéliens sont venus pour le ramener à Palenthe pour qu’il en réclame le trône. Cependant, Victorius est resté froid et a répondu sur un ton énigmatique qu’il lui restait une dernière chose à accomplir avant de suivre les Astéliens.
Sur ces entrefaites, surgit dans le ciel une créature mythique, un magnifique phénix flamboyant de la taille d’un cheval. Il se pose avec grâce devant les PJs et leurs compagnons (les flammes que dégagent son corps sont chaudes mais ne semblent pas nuire à la végétation alentour). Il transporte sur son dos Manarius Domicus Plebius, Herdus Sherki, l’enquêteur Oéric et un artiste solanian se nommant Antigono.
 Le récit de la Bataille de Garillano. Manarius explique que lui et ceux qui l’accompagnent sont parvenus à fuir Garillano avant d’être tués mais tous n’ont pas eu cette chance. Il se trouvait dans la salle du trône du Palais de Garillano lorsque les barbares ont contre-attaqué. Il leur a fallu de longs jours pour retrouver la trace des PJs et ce ne fut pas aisé avec toute cette végétation.
Manarius saisit son luth et commence le récit de la Bataille de Garillano, se servant de la musique pour rendre son histoire encore plus touchante et tragique. Son art subjugue l’auditoire. Antigono l’accompagne à l’ocarina et l’harmonie de leur musique est parfaite :
« En ordre parfait, majestueuse et fière,
Avança la puissante armée de la Lumière.
En route vers son destin,
Et animée de grands desseins,
Elle n’avait, à l’instar de son Roi, aucun doute,
Sur le camp qui connaîtrait la déroute.
Mais les barbares, mus par leur hargne,
Ne réclameraient pas qu’on les épargne.
Ils se battraient jusqu’à la mort,
Et les dieux décideraient de leur sort.
Et c’est ainsi que se déroula la bataille.
Face aux hordes déchaînées, nul ne connut de faille.
Les Soldats de la Foi frappèrent sans peur et sans pitié,
Jusqu’à ce que moult ennemis en pièces fussent taillés.
Et à la fin, parmi les fidèles de l’Empereur, peu de pertes furent à déplorer,
Même si quelques valeureux chevaliers, elfes et guerriers laissèrent veuves éplorées.
Morts pour l’Empire et sa gloire,
On leur dédierait des chants de victoire.
Et l’armée barbare désormais beaucoup moins leste,
Prit la route du Nord sans demander son reste.
Mais lors que l’Empereur ordonnait la retraite,
Après avoir libéré les soldats kaasahrs et leurs Têtes,
Le repli prévu vers Palenthe ne fut point permis,
Car les barbares, n’avaient point leur défaite admis.
Encerclant déjà la cité et semblant cent fois en surnombre,
Ils réclamaient une revanche sur laquelle le Doute ne posait aucune ombre.
Leur déroute et leur contre-attaque, semblaient de longue date prévue.
Et déferlant sur Garillano, les sauvages prirent l’Empereur au dépourvu.
Sa Majesté et ses proches sujets se retranchèrent dans le Palais,
Mais dans la cité, le massacre semblait, ne s’arrêter jamais.
Dans les rues, nombreux furent elfes et hommes qui se sacrifièrent,
Pour que leurs héros atteignent l’ultime Bastion de la Lumière.
Dans la salle du trône l’Empereur et ses protecteurs attendaient la fin,
Anxieux mais résolus à défendre l’arme au poing la vie de leur Suzerain.
Alors vint le Mal Incarné.
Dans la salle du trône entra le Pourpre Sorcier.
Entouré de ses dernières créatures infernales,
Il somma Kelthir de déposer sa couronne impériale.
Sans attendre la réponse de son Suzerain,
Le Grand Rédempteur de Haëroon rejeta l’ordre du Malin.
Ayant toujours refusé qu’aux Ténèbres se soumette la Lumière,
Il bondit seul contre ces quatre adversaires.
Mais face à de tels ennemis ses chances de vaincre étaient infimes.
Il ne leur résista pas longtemps, malgré sa Colère Divine.
C’est ainsi que périt le Porteur de l’Armure de la Colère.
Dans un dernier soupir, il déposa pour toujours sa Sainte Lame Justicière.
Le Monde porterait longtemps le deuil du Grand Haïnen Longsword,
Mort pour l’Empire face au Sorcier de la sombre Horde.
Et l’Empereur ne voulant point verser plus de larmes,
Ordonna à tous ses sujets de déposer les armes.
Ce fut hélas la dernière scène que je vis,
Je quittai cette bataille tragique pour sauver ma vie.
Chevauchant de majestueuses ailes de feu,
Je pus contempler le désastre des Cieux.
L’armée d’Astélie était anéantie,
Et son Empereur aux mains de l’Ennemi.
Sinistre semblait désormais l’avenir.
Les héros de l’Empire me fallait-il prévenir.
Manarius Domicus Plebius.

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents. Année 424 AA.   Sam 15 Aoû 2009 - 11:46

 Imas Hankawël. Les PJs et les PNJs arrivent à Imas Hankawël après 2 jours et demi de voyage. (1 jour ½ sur le fleuve et une journée à pied dans la forêt).
Profondément, au cœur de la forêt se cache une puissante forteresse de cristal et de bois, l'une des rares cités subsistant de l'ancienne civilisation elfique. Les habitants de la Capitale sont des elfes raffinés aux mœurs éclairées s'habillant de couleurs éclatantes.
En arrivant dans la cité de Cristal, les PJs peuvent apercevoir une navette spatiale qui atterrit derrière le Palais. Stupéfaction de la plupart des PNJs.
Présentation devant le Prince Flanaël. Ce dernier regarde avec suspicion ceux qui accompagnent son ami Victorius puis il le prend dans ses bras, semblant soulagé qu’il soit en vie. Son fils Elwënaë Hankawël, prend à son tour Victorius dans ses bras manifestant son soulagement de constater qu’il a survécu aux manigances d’Hariès.
Présence de la Princesse Nibelynn, la sœur de Flanaël.
Présence de Maître Altamir Grisebleue, le chef des Karadéiens !
Flanaël demande à Victorius de lui faire un rapport sur ce qu’il a vécu dans la forêt de la présence des forces d’Hariès à celle des forces du Bérénide. Une fois le récit du Palenthin terminé, Flanaël confirme que Victorius ne peut rester plus longtemps dans la forêt sans compromettre les règles de l’Equilibre et autoriser Hariès à envahir la forêt, brisant de ce fait un accord millénaire. Le Prince d’Hankawël s’inquiète également de l’intérêt que porte Hariès à Victorius et lui recommande la prudence. Le destin semble bien vouloir faire les choses cependant, puisqu’au moment où l’intégrité de la forêt sacrée est menacée, les nobles astéliens sont arrivés pour emmener Victorius réclamer son trône. Tout semble finalement se régler de soi-même. A ces mots, Victorius baisse la tête et demeure silencieux, le visage fermé.
Puis les PJs et Victorius se réunissent pour parler de la suite des évènements :
Victorius : « Nous avons à parler maintenant. Nous avons une tâche importante à accomplir pour le salut de Palenthe.
Elwënaë : « Alors tu vas accomplir le rituel ? Tu n’as pas changé d’avis mon ami ?
Victorius lève la main pour demander le silence de l’elfe : « Oui j’irai jusqu’au bout. C’est mon devoir. Quel qu’en soit le prix.
Elwënaë l'observe avec tristesse : « Tu es et tu resteras à jamais dans mon souvenir un grand homme Victorius. Tu mérites le respect des Elfes de Cristal. Va vers ton destin, puisque tel est ton choix … »
 Réunion dans une salle du Palais de Cristal. Victorius rappelle les éléments qu'il a appris grâce au journal du Sorcier Pourpre :
Le fait que le Sorcier Pourpre semble être bien plus ancien et plus puissant qu’il ne le laisse croire.
Qu’il a monté un plan pour prendre le contrôle de Palenthe, qu’il perfectionne depuis des siècles.
Que pour mener à bien ce plan, il comptait asservir son propre peuple grâce aux pouvoirs conférés par le Seigneur Malgamoth.
Que l’étape ultime de son plan après avoir manipulé les Dieux wûrghs pour qu’ils détruisent les Dieux gandoriens est de devenir un dieu lui-même adoré par les barbares et même de devenir leur seul dieu, en les asservissant à sa volonté et les soustrayant à la foi de leurs dieux tutélaires.
Apparemment son ultime objectif est proche de se réaliser car déjà les dieux wûrghs manifestent directement leur pouvoir sur le Monde Connu. Ils seront bientôt en mesure d’affronter les Dieux gandoriens.
Herdus Sherki ouvre de grands yeux lorsqu'il entend le récit du palenthin et son poing se serre à moult reprises jusqu'à frapper un grand coup sur la table : « Le Traître ! Le Fourbe ! C'est donc cela que j'ai vu dans le regard de mes frères lors de l'attaque de Garillano ! » Le Prêtre de Rhôrrshâk explique que lorsqu’il a vu son peuple déferler sur la cité de Garillano il les a trouvés mous. Leur rage semblait contenue, emprisonnée. Leur regard était à celui des esclaves. Et il n’a pas aimé ça du tout, c’est d’ailleurs pourquoi il a accepté de partir avec Manarius plutôt que de se joindre aux hordes du Seigneur de la Guerre Kazar. Maintenant qu’il a entendu parler le Seigneur Victorius, il comprend que son peuple est en train de perdre le contrôle de lui-même. Lorsque le Sorcier Pourpre est entré dans la salle du trône, il semblait évident que c’était lui qui contrôlait son peuple et non plus Kazar. Les Wûrghs paraissaient comme des marionnettes de chiffon face à lui. Et Herdus a eu peur de se confronter à une telle puissance. Il a honte d’avoir fui et il souhaite désormais se racheter en sauvant son peuple de l’emprise du Sorcier Pourpre. Il estime qu’il est de son devoir de faire tout ce qui sera en son pouvoir pour libérer les Wûrghs.
Mise en place du plan d’action. Victorius calme le Wûrgh d’une voix apaisante et le remercie de joindre ses forces aux siennes. Le héros palenthin avait besoin de l’armée astélienne pour faire diversion et atteindre le portail. Si l’armée est anéantie c’est problématique. Il faut réfléchir à un plan B car bientôt il sera trop tard ; si le rituel a lieu le Sorcier gagnera tant de pouvoir que personne ne pourra plus s'opposer à lui.
Explication de ce qui doit se passer devant le portail. : Victorius a découvert dans le journal du Sorcier Pourpre une incantation qui vise à élever celui qui la prononce au rang de divinité en s’adressant aux dieux Wûrghs directement. Ce rituel doit apparemment disloquer l’enveloppe charnelle du Sorcier Pourpre tandis que son esprit connaîtra l’ascension. Victorius a tout d’abord pensé à tenter de convaincre les Dieux Wûrghs de renoncer à élever le Sorcier Pourpre à leur niveau ce qui aurait pour conséquence de détruire son corps et dissiper son esprit mais son ami Elwënaë avec qui il a discuté de ce plan lui a affirmé qu’il serait particulièrement délicat de communiquer avec des Dieux ennemis, le seul moyen étant de convaincre un prêtre de sa bonne foi et que les dieux croient à son histoire et ne prennent pas celle-ci pour l’ultime recours d’un peuple vaincu. Bref cette solution semblait peu envisageable. Devant les regards insistants des PJs, Herdus répond qu’il est sans doute considéré comme un traître désormais et que son lien avec les dieux doit avoir faibli ; il pense que s’adresser à eux par le portail divin est le meilleur choix malgré la violence des maelströms qui y tempêtent.
D’ailleurs Herdus demande à Victorius comment il compte survivre aux maelströms. Celui-ci lui répond que ces tempêtes ne tuent, à priori, que ceux qui cherchent l’ascension. Herdus lui répond qu’il veut bien prononcer l’incantation à sa place ; il n’a lui, plus rien à perdre, alors que Victorius doit régner sur un empire quand tout ceci sera fini. Victorius lui répond :
« Quel Empereur serais-je mon ami, si je laissais mes responsabilités être assumées par d’autres ? »
Victorius reprend le briefing : Il passera donc le portail et prononcera l’incantation. Les PJs devront le couvrir. Une fois l'incantation terminée, les Dieux Wûrghs seront prévenus des desseins du Sorcier Pourpre et il leur appartiendra d’y mettre un terme. S’ils ne le font pas tout est perdu. Mais il y a fort à parier qu’il ne souhaitent pas être évincés de la domination sur leur propre peuple. Ils détruiront sans doute eux-mêmes le Sorcier Pourpre.

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents. Année 424 AA.   Sam 15 Aoû 2009 - 11:47

 Les débris de l’armée astélienne : Une fois le briefing terminé, et les contestations et doutes des PJs balayés par Victorius, Théodoria envoie un message à Palenthe pour ordonner aux armées restantes de Palenthe de lâcher la protection de la cité pour les rejoindre au sud de Garillano. Tous ses supérieurs dans la hiérarchie de l’Empire étant retenus prisonniers par les Barbares c’est à elle qu’incombe cette lourde responsabilité, et les lourdes conséquences en cas d’échec. Théodoria est informée qu’un petit contingent de l’armée de Garillano a réussi à faire retraite et se dirigeait vers Palenthe. La Chancelière Impériale ordonne que ces troupes fassent également demi-tour et la rejoignent.
Inutile d’espérer l’aide des elfes. Lord Flanaël n’aggravera pas plus les dégâts occasionnés par Victorius à la position de neutralité de la forêt d’Hankawël.
Les troupes astéliennes rescapées du massacre de Garillano arrivent au sud de Garillano : 1 Elus de Haashkar 5, 1 MA 5, 1 Gardes Royaux 10, 1 BBH 5, 1 CBH 5 et 1 SH 3 commandées par Sire Hector Mooncastle (6) (Héroïque. CBH. 399). Les soldats sont blessés et leur moral n’est pas bon.
Arrivée des dernières troupes astéliennes : 230 Infanteries 5, 210 Archers 5, 178 Piquiers 5, 182 Chevaliers 5, 87 Eclaireurs 5, 50 Artilleries 5, 10 Sorciers 8, 100 Sorciers 5, 12 Sorcières de la Lune 5, 25 Croise-Lames 5, 10 Eclaireurs elfes 5, 15 Cavaleries elfes 5, 20 Guerriers elfes 5. Leurs généraux viennent se présenter aux PJs :
Général Horace McFerty (Héroïque. CBH. 396), Général de l’Armée d’Astélie, commandant des forces basées à Palenthe.
Veilleur Sans Relâche Anahël Starladas (5) (Héroïque. LCP. 398), Seigneur de Guerre des Armées elfes protégeant Palenthe.
Sorcière de la Lune Britild Klaarmund (1) (Héroïque. COC. 392), Commandante des Sorcières de la Lune, dernières forces dhoûrks en poste à Palenthe.
 Briefing de Victorius avec les généraux :
Ce sera une attaque sacrifice et décisive car elle laissera Palenthe sans défense. Si le plan de Victorius est un échec, c’en sera fini de Palenthe qui tombera définitivement aux mains des Barbares.
Objectif de la bataille : faire une brèche rapidement dans la défense des barbares pour permettre à l’unité des PJs de passer le pont de Garillano et atteindre le Temple où se trouve le Portail Divin. Ensuite, les armées astéliennes devront tenir la position le temps que les PJs nettoient les défenses à l’intérieur du temple et que Victorius passe le portail et prononce l’incantation. Si tout se passe bien, les Barbares cesseront alors les hostilités et la paix pourra être signée.
Evidemment il existe un risque que les Barbares décident de continuer la guerre sans le Sorcier Pourpre et dans ce cas tout ceci aura été inutile et Palenthe sera perdu. Mais Victorius a foi en l’avenir … de son pays.
Proposition de Stratégie par Lord Anahël Starladas : Placer les Croise-Lames en première ligne pour tailler la route au plus vite pendant que les armées humaines protègeront les arrières. Il ne faudra pas oublier les flancs également car les Barbares auront tôt fait de les encercler du fait de cette attaque en pointe.
 La Bataille de Garillano. Les armées astéliennes arrivent en vue de Garillano. Les PJs doivent rejoindre un même contingent au choix (Chevaliers pour un déplacement plus rapide et une charge une fois la route taillée).
Armée barbare : 433 Guerriers 5, 1 Guerriers 1, 400 Sorciers Barbares 5, 500 Prêtres de Dhârr 5, 250 Prêtres de Rhôrrshâk 5.
Contre
Armée astélienne : 230 Infanteries 5, 210 Archers 5, 178 Piquiers 5, 182 Chevaliers 5, 87 Eclaireurs 5, 50 Artilleries 5, 10 Sorciers 8, 100 Sorciers 5, 12 Sorcières de la Lune 5, 25 Croise-Lames 5, 10 Eclaireurs elfes 5, 15 Cavaleries elfes 5, 20 Guerriers elfes 5, 1 Elus de Haashkar 5, 1 MA 5, 1 Gardes Royaux 10, 1 BBH 5, 1 CBH 5 et 1 SH 3.
Généraux de la bataille : Kazar, Grand Seigneur de la Guerre des Hordes coalisées.
Général Horace McFerty.
Déroulement de la bataille :
L’artillerie pilonne massivement les remparts écrasant les barbares qui se précipitent vers l’armée astélienne et ouvrant une large brèche dans la muraille.
L’armée astélienne fonce sur Garillano et se dirigent vers le pont.
Les Barbares laissent les Astéliens percer leurs lignes et les prennent à revers.
Les Astéliens se retrouvent acculés devant le pont et se font défonce par l’arrière.
La brèche est ouverte, les armées astéliennes traversent le pont et foncent sur les Temples des Dieux païens, elles sont poursuivies par les Barbares et les lignes arrière se font massacrer.
Arrivée sur les Temples, les PJs voient le portail vôrgh, et des Barbares qui en sortent. Victorius leur dit que ce n’est pas celui-ci leur cible.
Les PJs quittent leur unité et entrent dans le Temple de Dhârr, leur unité et les unités astéliennes restantes se placent en rempart.
 Le Portail Divin. Meule à l’intérieur du temple contre quelques prêtres de Dhârr et de Rhôrrshâk qu’Herdus essaie vainement de raisonner.
Puis le final : Victorius tente de passer le portail ; il fait un petit discours d’adieu ; Herdus s’y oppose : « Arrête ! Tu as menti n’est-ce pas ? Tu ne vas pas survivre ! Laisse-moi prononcer l’incantation ! Il est autant de mon devoir d’accomplir ce rituel que du tiens ! Toi, tu dois vivre pour ton peuple ! Donne-moi ce parchemin ! » Mais le héros palenthin refuse. Herdus lui balance un éclair, lui arrache le parchemin de l’incantation et se jette dans le portail. Victorius se relève et tente de l’arrêter, ses hommes essaient d’abattre le traître mais Théodoria se dresse en rempart ordonnant de laisser faire Herdus ; les hommes hésitent, Victorius s’élance vers le prêtre barbare mais il est trop tard. Ce dernier disparaît dans le Portail Divin.
 Le dénouement. Alors que les PJs observent les crépitements du portail divin, un ricanement se fait entendre à l’entrée du temple. Le Sorcier Pourpre est là entouré de ses 3 démons :
« Alors ? Déçus astéliens ? Vous vous attendiez à ce que je disparaisse ? Vous croyiez vraiment que les Dieux allaient entendre vos pitoyables prières ! Hahaha ! Ce monde est à moi et vous n’y pouvez plus rien désormais ! Mouhahahahahahaha …. Haaaaaaaaaaaaaaa …
Alors qu’il rit le Sorcier Pourpre reçoit une puissante décharge électrique qui le brûle atrocement. Il hurle. L’électricité crépitante de son corps rebondit sur ses trois démons qui se désintègrent. Le Sorcier Pourpre abasourdi tente de se retourner pour voir ce qu’il se passe mais son corps se désagrège et ses restes flottent à grande vitesse vers le Portail. Une fois le Sorcier Pourpre mort, les PJs peuvent apercevoir à l’extérieur du temple deux êtres manifestement divins. L’un d’eux est un colosse aux muscles surdimensionnés portant une épée à deux mains et sur le visage duquel semble avoir coulé du métal en fusion. Son visage est brûlé et boursouflé et par endroits on voit du métal qui semble apparaître de sous la peau. L’autre est un homme plus fin mais quand même athlétique, portant une longue robe, barbu et de longs cheveux, les yeux pétillants. Toute sa pilosité semble animée par de l’électricité statique et parfois un petit éclair apparaît dans sa barbe ou dans ses cheveux. Il porte un marteau de guerre à deux mains. Il s’agit des Dieux Dhârr et Rhôrrshâk. Ils demeurent silencieux, le regard sévère.
C’est alors que les PJs se sentent bousculés par quelqu’un venant de derrière eux. L’individu les écarte de son chemin et se place entre eux et les deux dieux. Les PJs peuvent voir un colosse doté de quatre bras, le Seigneur Lugh en personne !
Les trois Dieux s’observent en silence. Puis l’orage se fait entendre, la foudre s’abat sur les deux dieux wûrghs qui disparaissent. Lugh reste un moment avec les PJs observant le Portail Divin qui se referme, puis il sourit et se retire également sautant sur un puissant destrier noir à huit pattes, doté d’une crinière blanche qui l’attend à l’extérieur et qui galope vers les cieux.
 La bataille cesse. Les barbares viennent à la rencontre des PJs suivant le Seigneur de la Guerre Kazar. On les conduit au Palais de Garillano. Tous les héros de l’Empire sont libérés. Ils sont épuisés et certains ont été torturés. Retrouvailles émouvantes. L’Empereur semble encore sous le choc de ce qu’il a subi dans les geôles par le Sorcier Pourpre. Les Barbares vont se retirer dans la paix, limite reconnaissants envers les Astéliens d’avoir échapper au sombre destin que leur réservait le Sorcier Pourpre. La mémoire d’Herdus Sherki sera louée comme le héros qu’il fut. Palenthe est libéré.
Certains des héros racontent ce qu’ils ont vécu : la contre-attaque surprise des barbares, l’arrivée du Sorcier Pourpre, la mort d’Haïnen Longsword, la reddition de l’Empereur, l’emprisonnement des héros, leur torture pour le bon plaisir du Sorcier Pourpre, l’inquiétude de certains héros, notamment Maître Korilys, concernant l’Empereur qui s’est terré dans le mutisme après sa première séance de torture quotidienne. D’après Virr de Doldengen le Sorcier Pourpre les a également sondés mentalement espérant tirer d’eux des informations dont il pourrait se servir plus tard pour conquérir Gandorâh.

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents. Année 424 AA.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Résumé des épisodes précédents. Année 424 AA.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Résumé des épisodes précédents : Année 430 AA
» Résumé des épisodes précédents. Année 425.
» Résumé des épisodes précédents. Année 424 AA.
» Résumé des épisodes précédents
» Résumé des épisodes précédents

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
O.R.C.S. - Le Forum :: Les Games ORCS :: Chronique d'Arhys-
Sauter vers: