Site de l'association JdR ORCS
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresConnexion
Pensez à renouveler votre inscription (feuille d'inscription)

Partagez | 
 

 Conclusion sur les affaires en Djabelaïa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
raymane

avatar

Date d'inscription : 05/04/2008
Chronique d'Arhys : cherchez l'elfe tout pourri de la table, vous trouverez ...

MessageSujet: Conclusion sur les affaires en Djabelaïa   Mer 29 Juin 2011 - 16:06

Voilà mes conclusions :

D’abord, quelques rappels :

Printemps 424 : Tarik Nouradin al-Djalaïa infiltre notre groupe.
Hivers 424 : Tarik Nouradin al-Djalaïa disparait après qu’il ait été dénoncé par Galric, un autre malgamien qui désirait l’assassiner.
Printemps 425 : Le faux Raïhdan épouse Kassima al-Djalaïa. Le vrai, lui, est retenu prisonnier par Tarik Nouradin en Rayyakhbah.
Printemps 426 : Naissance de Masud al-Djalaïa.
Le faux Raïhdan meurt dans un accident de course de chevaux.
Raïhdan tue son ravisseur Tarik Nouradin et s’enfuit de Rayyakhbah.
Eté 426 : Raïhdan demande audience au pacha d’Afdjal mais est fait prisonnier. Il parvient à s’enfuir dans le désert et est attaqué par un puissant démon, une sorte d’ombre vaporeuse aux traits indistincts.
Eté 427 : Obertius (un malgamien) infiltre notre groupe.
Printemps 428 : Raïhdan est assassiné par une femme qui a été hypnotisée par un malgamien puissant.
Obertius, de son véritable nom Haëric Differdan est démasqué par l’inquisiteur du groupe Ayyaïdh.
Printemps 431 : Les Skaarites retrouvent la trace d’Ayyaïdh dans le désert et lancent l’assaut, non sans le soutient de puissants démons.

Tout commença sous l’impulsion d’El Crepusculo, un puissant infernaliste capable d’asservir des hommes afin qu’ils servent sa cause. Il mit en place ses pions dans le domaine de Djabelaïa, à savoir les Skaarites Salaouadin et Tarik Nouradin al-Djalaïa. Malheureusement pour El Crepusculo, ces deux pions furent tués, Salaouadin par Herdus, le sorcier Vurgh et le second par Raïhdan car Tarik Nouradin al-Djalaïa le retenait séquestré en Rayyakhbah afin de permettre à son maître de mener ses plans à bien. La mise en place de son plan prévoyait qu’au Printemps 425, peu après le retour de son pion démasqué Tarik Nouradin, El Crepusculo organisa un mariage entre un Skaãrite, qui se fit passer pour Raïhdan et Kassima al-Djalaïa, de cette union naquit, un an plus tard, le petit Prince Masud al-Djalaïa. Je pense que si ce Malgamien s’intéressait de si prêt au domaine de Djabelaïa, c’était pour contrer les plans de Layla al-Djalaïa, qui voyait le sultan vieillir doucement, lui laissant le temps qui lui était nécessaire pour provoquer la mort de tous les prétendants légitimes jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’elle.

Le fait qu’un Malgamien veuille l’en empêcher, en s’arrangeant pour que naisse le petit Masud a sûrement pour origine un contentieux entre les deux divinités, vous n’êtes pas sans savoir que Malgamoth tente de se venger de tous les échecs qu’il a subit à cause de l’intervention d’une autre divinité, d’une quelconque manière. Ce Malgamien a donc été placé là pour mener à bien cette mission, prendre le contrôle du Sultanat une fois Bashir al-Djalaïa passé de vie à trépas.

Mais la perte de ses pions au fur et à mesure de cette affaire a contraint El Crepusculo à utiliser d’autres moyens, plus discutable en matière d’équilibre, je parle là de la traque de Raïdhan par un démon par exemple, car il savait que le petit Masud avait moins de légitimité qu’il n’en paraissait, il ne fallait donc pas que Raïhdan refasse surface.

Ce qui m’a le plus surpris, c’est le fait que les « Non-vivants » se soient suffisamment intéressés à cette intrigue pour vouloir eux aussi leur part, leur but, semblerait-il, était de doubler les Nivans, Layla, grâce à leur pion en place, le grand vizir Jurdik al-Kamal, premier conseiller du Sultan. Le sorcier du désert, Al-Mahbub était le leader, ce sorcier nécromant avait tout ce qu’il faut pour être le fer de lance de la Mort dans cette zone géographique. La proximité d’Ourkhãr laisse facilement imaginer l’intérêt de ce Sultanat pour les non-vivants.

Nous étions donc confrontés à trois groupes différents dans cette affaire, les malgamiens, une Nivane mégalomane et la Mort. Chacun luttant dans le même but mais avec des armes différentes. Les malgamiens disposaient d’une armée d’infernalistes du Tout Puissant Temple de Skaãr, puissante organisation malgamienne du Kaasahrim ainsi que de nombreux et puissants démons. Layla, elle, disposait de toute son influence et ses montagnes d’or pour exécuter ou faire exécuter la moindre de ses volonté par quelconque mercenaire en quête de fortune. Quant aux non-vivants, ils pouvaient compter sur Jurdik, sorcier de la Fraternité du Cercle Blanc, coïncidence bien sûr, mais aussi sur le puissant Nécromant Al-Mahbub, qui devait lever une armée de zombies.

Nous savons que les malgamiens voulaient faire disparaitre Raïhdan et Ayyaïdh car ils connaissaient la vérité au sujet de Masud, ils sont parvenus à éliminer Raïhdan mais ils n’ont pas pu venir à bout d’Ayyaïdh, malgré les moyens investis. Notons aussi que l’intervention des démons dans le désert a desservi Malgamoth car cela lui a couté de l’influence. Toutefois, s’il l’a fait, c’est que cela était très important pour lui. De son côté, le but de Layla était de discréditer la position du petit Masud, ou de le faire tuer, toutefois, il semble que cette tâche est été rendue difficile par Amira al-Sukah. Les non-vivants se sont contentés d’attendre, laissant les deux parties s’entretuer avant de prendre le contrôle de la situation grâce à une armée levée en parallèle.

La finalité est difficilement explicable, Layla empoisonne le Sultan, mais elle semble ne pas comprendre ce qu’il s’est passé lorsqu’elle trouve la fiole de poison, comme nous l’a expliqué Maëva. Quelqu’un se serait donc fait passer pour elle, le seul moyen d’entrer dans la chambre du Sultan sans attirer l’attention des gardes, puis empoisonner Bashir al-Djalaïa, précipitant ainsi encore un peu plus sa mort. Ce dont, je le pense, n’avait pas besoin Layla, car le Sultan était sur le point de mourir, elle avait été patiente jusque là, je ne vois pas pourquoi elle aurait agit ainsi.

Malheureusement, elle a été tuée avant de pouvoir nous expliquer sa version des faits. Les malgamiens, en la personne de cette femme étrange, à la peau noire et aux yeux et cheveux blancs ainsi que de ce qui semble être son démon gardien, un démon à tête de loup. Nous pouvons noter que cette femme à une description que ressemble étrangement à celle de l’homme que nous avons déjà remarqué, à la peau noire et aux yeux globuleux blancs laiteux. J’ai vu qu’il était très lié à de nombreuses affaires sur lesquelles nous avons enquêtés. Ainsi, je me suis souvenu qu’il était le maître de Monsieur Ganelon de Vertchêne, un autre infernaliste… Bref, cette femme a empêché les non-vivants de mener à bien leurs plans, à savoir, prévenir leur contact qui devait avertir de l’imminence de la mort du Sultan. La lettre prouve qu’il est fort probable que ce soit les non-vivants qui aient empoisonné le Sultan, puisque l’émissaire de Kahil qui était dans le bureau était déjà présent avant nous et je doute qu’il soit entré avec la vraie Layla, puisqu’ils ne nourrissaient pas les même objectifs, toutefois, il pouvait s’agir d’un agent double des non-vivants. En tuant Layla, la malgamienne a mis en échec les plans de la Nivane, cette intervention coupe donc l’herbe sous le pied des deux factions adverses en ce qui concerne la prise de pouvoir du Sultanat.

Il ne reste donc plus que les Malgamiens en course, malgré ce que dit la lettre que nous avons découvert. Les paroles qui ont été prononcées par la femme et son démon loup ne sont pour moi que mensonges, de viles paroles pour mieux tromper. Elle a dit que les divinités Skaãr et Qaïna avaient décidé d’en rester là, faisant aussi référence à l’intervention dans le désert. Toutefois cela n’a pas de sens puisque l’intervention dans le désert était organisée par les agents Skaãrites, mais la mort de Layla n’a rien d’arrangeant pour Niva, au contraire, cela va une fois de plus dans le sens de Skaãr, nous ne pouvons pas croire ces mots, rien n’a été rééquilibré, au contraire, les Skaãrites ont pris des avances importantes par leurs interventions, nous ne pouvons pas croire que chacun va en reste là, restons vigilant mes amis…

Si vous disposez d’autres renseignements, que nous aurions pu ignorer, je vous écouterai, je répondrai un maximum à vos questions. Il est possible qu’ensemble, nous parvenions à comprendre un peu mieux tout ceci. Il est possible que vous ayez aussi vu ou entendu des choses que vous jugez négligeables, mais qui seraient très utiles en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Dosezhno

avatar

Date d'inscription : 30/08/2008
Chronique d'Arhys : Dosezhno, l'elfe qui se gratte l'oreille, l'Archiduchesse Héliane Longsword, l'Empereur des Terres Froides Lughvar Longsword.

MessageSujet: Re: Conclusion sur les affaires en Djabelaïa   Mer 29 Juin 2011 - 23:09

Heureusement qu'on a les pense-badong ^^ Very Happy !
Revenir en haut Aller en bas
Leafstar
Trésorier


Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: Conclusion sur les affaires en Djabelaïa   Jeu 30 Juin 2011 - 10:13

Vos conclusions semblent intéressantes Aenole et rejoignent en effet les miennes a peu de choses prêt.

Je pense en effet que la grande gagnante de l'histoire est la Lumière, mais que Malgamoth tente un dernier coup pour récupérer Djabelaia.

Pour moi, l'intervention des démons qui nous disent qu'ils se retirent et qu'ils laissent aux Hommes le choix de la succession du Sultanat n'est qu'une manoeuvre pour faire baisser notre vigilance.

Le plan des malgamiens est simple, et il repose sur le fait de pouvoir éduquer et diriger Masud comme une marionnette. Ainsi avant de partir il faudra nous assurer que le nouveau Sultan sera bien protégé contre une éventuelle nouvelle attaque.

Je pense que Djabelaia est notre meilleure piste contre notre Ennemi, El Crepusculo. L'endroit où a été retenu Raïhdan pourrait nous en apprendre beaucoup. En recoupant le récit qu'avait fait Raïhdan en décrivant sa libération et sa marche et le récit d'Ayyaïdh sur le même sujet, un bon géographe de la région pourrait nous donner une zone restreinte à fouiller.

Concernant la suite, et l'arrivée du frère de Bachir, je vais envoyer un messager à sa rencontre afin d'ouvrir un concile diplomatique.

J'ai bon espoir de pouvoir trouver un compromis diplomatique à la succession en Djabelaia tout en trouvant des protecteurs au jeune Masud.
Revenir en haut Aller en bas
raymane

avatar

Date d'inscription : 05/04/2008
Chronique d'Arhys : cherchez l'elfe tout pourri de la table, vous trouverez ...

MessageSujet: Re: Conclusion sur les affaires en Djabelaïa   Jeu 30 Juin 2011 - 13:12


Raïhdan était retenu prisonnier en Rayyakhbah et non pas en Djabelaia, si nous voulons enquêter là dessus, il nous faudra donc nous rendre dans ce sultanat, en plein guerre civile.

En ce qui concerne les plans des malgamiens, je ne suis pas sûr qu'il s'agisse simplement de l'éducation de Masud, je pense qu'ils ont autre chose en tête... mais je ne sais pas quoi encore...

J'ai confiance en toi en ce qui concerne les aspects diplomatques de la situation, tu sauras ce qu'il faut faire.

Revenir en haut Aller en bas
Leafstar
Trésorier


Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: Conclusion sur les affaires en Djabelaïa   Jeu 30 Juin 2011 - 14:54

Rayyakhbah ... il est possible en effet que notre enquête sur cet Ennemi nous amène la bas... Je vais mandater un géographe qui connait cette région et voir ce qu'il en conclue.
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Conclusion sur les affaires en Djabelaïa   Ven 1 Juil 2011 - 13:33

Attention, la description de la "femme étrange" ne correspond pas à ce que tu as dit Badong : elle n'a pas de cheveux ^^ et encore moins des cheveux blancs ^^

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
raymane

avatar

Date d'inscription : 05/04/2008
Chronique d'Arhys : cherchez l'elfe tout pourri de la table, vous trouverez ...

MessageSujet: Re: Conclusion sur les affaires en Djabelaïa   Ven 1 Juil 2011 - 13:41


Ok, seulement est ce qu'il n'y a pas boulette parce que dans le résumé de game, quand on est à l'interro-torturogatoire de Differdan, il balance que la seule personne qu'il ait vu est une femme envoyé par son maître, à la peau noire, aux yeux et aux cheveux blancs... A vérifier de ton côté, je modifierais en fonction de ça, parce que c'est sûr ces dire que j'ai basé ma thèse ^^
Revenir en haut Aller en bas
Leafstar
Trésorier


Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: Conclusion sur les affaires en Djabelaïa   Ven 1 Juil 2011 - 14:07

[HRP]
Mouarf ! Ce qui veux dire qu'une simple perruque peut faire échouer le meilleur des enquêteurs Elfe !!! Et ben... je vais recruter des enquêteurs lughar la prochaine fois Smile
[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Parma Hendarr

avatar

Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Conclusion sur les affaires en Djabelaïa   Ven 1 Juil 2011 - 19:48

Citation :
[HRP]
Mouarf ! Ce qui veux dire qu'une simple perruque peut faire échouer le meilleur des enquêteurs Elfe !!! Et ben... je vais recruter des enquêteurs lughar la prochaine fois
[/HRP]
Les enquêteurs klaspionites ont compris ce concept depuis longtemps visiblement clown

_________________
Parma Athena Hendarr, Bouclier Blanc d'Haëroon et Duchesse de Coranthe
"J'ai longtemps vécu dans une grotte, mais elle était bien moins sombre que ce monde..."
Revenir en haut Aller en bas
Zortanos le Voyageur
Président d'honneur
Président d'honneur
avatar

Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Conclusion sur les affaires en Djabelaïa   Mar 19 Juil 2011 - 11:33

Il n'y a pas de boulette, je n'ai rien à ajouter cher enquêteur de l'Ours Smile

_________________
Lorsqu'il disserte les sages s'abreuvent de ses paroles
Mais lorsqu'il fait silence, même les Oracles plongent dans l'incertitude.
Tel est Zortanos le Voyageur, dit le Sage Errant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conclusion sur les affaires en Djabelaïa   

Revenir en haut Aller en bas
 
Conclusion sur les affaires en Djabelaïa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un Bernier nommé ministre des affaires étrangères
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
» Le chargé d’Affaires haïtien à la Jamaïque rappelé pour consultation
» Récupère ses affaires (après la prison) [PV NINON]
» Clôture du 1er Forum d'Affaires Québec-Haïti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
O.R.C.S. - Le Forum :: Les Games ORCS :: Chronique d'Arhys-
Sauter vers: